Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#126 26/11/2014 12h55 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

Robdream a écrit :

Toutefois les nominaux sont a 100k USD. Je passe mon tour. Pour 10-20kUSD j’etais pret a y aller.

Je me faisais exactement la même réflexion hier. Si j’en crois Börse Stuttgart - merci Sissi - c’est la 8,5% 2017 en EUR qui n’est pas "chère". On peut même en télécharger le prospectus.

Si je comprends bien Tssm c’est une sorte de "corporate ladder" que vous construisez ? Merci pour l’update sur Copeinca.

En ligne

 

#127 26/11/2014 13h27 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   182 

Sat, j’ai un portefeuille ennuyeux en EUR, boite plutôt IG qui rapporte dans les 5% en taux facial
Je le fais rouler entre 6/8 mois pour de nouvelles émissions de même type
Cela me permet de faire un peu de PV défiscalisée et de récupérer le CC avant date paiement car souvent ca paie de manière annuelle en EUR IG
Par exemple, la semaine dernière, j’avais indiqué arbitrage Deutsche Annington (achetée émission) pour Arkema qui venait d’être émise. Vendu à 104+CC pour réinvestir à 100. Même coupon, même rating … Arkema vaut déjà 101et vaudra 104 dans 3 à 9 mois (toute choses égales par ailleurs)
Bref c’est ennuyeux

Apres, je travaille les dossiers « pourris » sur des faits de marchés, il y en a régulièrement, on en cite souvent sur le forum
Air Berlin, Au plata, Nyrstar, Abengoa,  Venezuela….  Pour ces 6 derniers mois
CSN, General, odebrecht 15, Braskem 15, 4 dossiers callables en 15 et qui sont sous le pair. Copeinca pour call probable car son acquéreur est empêché d’accéder aux actifs

Je me demande « juste » si je vais être rembourser dans 3/6 mois, en gros quel fait de marché  me donne cette opportunité de rentrer à bon compte et comment la société peut y remédier et j’y vais ou non
Je profite du crédit « gratuit » généré par le portefeuille ennuyeux
C’est quand même un tempérament de gratteur, acheter 100 ce qui pourrait être apporté 102 dans 3 mois …
Mais ca m’amuse beaucoup plus, et là, c’est finalement plus « fat » in fine

Pour les actions, c’est beaucoup plus réduit mais je travaille pareil … je gratte. Je fais je fais du portage pre OPA
Par exemple, BQRE actuellement pour offre à 142,6. Ou Nutreco, OPA cash à 40E. Ca cotait en dessous, apport à 40e ou option gratuite pour contre offre, et boum, contre offre …

Bref, je gratte ☺

Hors ligne

 

#128 26/11/2014 16h12 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

Tssm a écrit :

Bref c’est ennuyeux

Pas d’accord, je trouve ça même plutôt intéressant, et encore plus si ça vous rapporte 5% l’an plus un crédit gratuit !

Cela me fait d’ailleurs plaisir que les bonistas/obligataires de ce forum réussissent chacun d’une manière un peu différente.

En ligne

 

#129 26/11/2014 18h22 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   246 

Tssm
Votre méthode a du mérite car c’est du "play it safe" tout en encaissant des plus-values régulièrement.

Sat
Mon approche est la moins "safe" des intervenants ici je crois - sauf Robert22 qui utilise beaucoup plus de leverage! Cette dernière année j’ai travaille avec plus de 50 positions, beaucoup de petites tranches a petit coupon pour une plus-value de 3x le coupon, desfois 4. Mais j’en ai déjà revendu une douzaine et me concentre sur les occasions qui passent, meme si en grosses tranches.
Target max 30 positions. Coupon minimum 7%.
Mais je vais copier Tssm (pardon!) pour une couple de short term plays, mais de plus de 6 mois.

Pour le levier faudrait avoir quelques actions car le ratio de couverture est meilleur que pour les émergentes IG.

Et vous? Votre approche?

Dernière modification par sissi (26/11/2014 18h25)

Hors ligne

 

#130 26/11/2014 18h43 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   182 

SIssi, j’essaie surtout d’être pragmatique en fonction de l’environnement et de mon rapport aux risques

Je m’adapte à la fiscalité, ici au Luxembourg, je peux prendre les pV car non imposées, avant je ne gerais pas les positions, je les gardais, donc je perdais pas mal de valeur

De même, le marché EuR voit ses spreads de crédit plutôt se réduire ces derniers trimestres, je surfe dessus. Ça n’a pas toujours été le cas, je pense à la crise de lEUR. La je gardais sagement avec moins value latente sur le portefeuille et j’encassais sagement coupons

Mon environnement personnel. Je dépense en EUR, j’ai donc besoin de revenu en EUR. Mon portefeuille s’en ressent et la performance est forcément moins flamboyante quavec des coupons en uSD

En ce moment, j’ai "peur" de m’engager sur du long terme, surtout en USD, je préfère faire quelques coups maturite 2015

Bref, vous le savez, il faut s’adapter tout le temps et il Ny a pas méthode universelle et constante dans le temps

Hors ligne

 

#131 26/11/2014 19h59 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   12 

sissi a écrit :

Mon approche est la moins "safe" des intervenants ici je crois - sauf Robert22 qui utilise beaucoup plus de leverage! ?

Oui, pour moi la bourse ressemble a jouer au loto ;-).

Tjs une rentabilite de 20% net sur mon fond Allianz. Pourvu que ca dure :-)

Dernière modification par robert22 (26/11/2014 19h59)

Hors ligne

 

#132 26/11/2014 20h30 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

sissi a écrit :

Et vous? Votre approche?

Sissi, la part obligataire de mon portefeuille est encore très modeste, je suis principalement un actionnaire. Outre des raisons pratiques, ce qui m’a retenu jusqu’ici d’être plus largement investi en obligations est la question des taux directeurs des banques centrales. Cela m’a conduit à être investi dans des choses assez sûres, j’ai un peu d’IG en somme mais je ne peux parler d’une véritable approche.

Pourtant lorsque j’observe toutes les choses intéressantes que vous faites je m’aperçois que je mon approche macro n’a pas grand sens et qu’il serait temps de me mettre à la tâche …

En dernier lieu j’espère bientôt terminer la difficile lecture de Security Analysis dans ses chapitres Fixed Income. Vous savez c’est ce livre écrit il y a bientôt 100 ans sur l’investissement … C’est un vademecum de l’investissement très prudent et j’aimerais bien en faire ma base de travail. Un peu comme robert22 si j’ai bien compris ? smile

En ligne

 

#133 26/11/2014 23h40 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

A la suite de l’article de la HBS sur la spécificité de l’Argentine face aux défauts (message 120), je signale sur le même thème la parution aujourd’hui d’une note de l’agence de notation S&P :

https://www.globalcreditportal.com/rati … 5-16:39:56

La note ressemble pas mal à l’article précité, mais elle est plus courte. Il y a un passage sur les Provincias (BA et Mendoza) et leurs défauts de 2001 et 2003 surmontés avec bien moins de difficultés que la République argentine. Le pays va bientôt commencer la 14e année de procédure depuis son défaut …

En ligne

 

#134 27/11/2014 04h08 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   24 

SerialTrader a écrit :

Mes amis,
Qu’avez-vous renforce au Bresil ces dernier temps? A part Petrobras, je ne vois pas trop, j’avoue… et encore ce n’est pas l’affaire du siecle. MErci

Bonjour ST, pour ma part j’ai achete la General Shopping 10% a 91 hier (call Nov 2015). Je possede egalement la 12% dans une proportion identique.

Resultat Q3 et 9M- 2014
http://www.firb.com/general_shopping/GS … e_3Q14.pdf

Croissance a deux chiffres des sales et EBITDA ajuste YtY. Le GLA croit legement malgre les ventes recentes (compensees par les ouvertures). J’apprecie la gestion prudente avec les instruments de couverture Real/USD et vente d’asset quand "necessaire".
Evidemment resultat net toujours negatif. Exposee eco Bresil et taux de change avec USD.
Quelqu’un voit-il un tsunami a court-terme sur les malls au Bresil?
A priori je compte conserver mes lignes en 2015.

Je lorgne sur la Minerva perpet (et oui les proteines! 200kUSD de nominal). Je suis trop expose petrole sinon je viserais une des Petrobras en GBP malgre le scandale actuel.
La Minerva est encore trop chere. Le spread est important. J’attends qu’elle redescende pres du pair.

http://www.boerse-frankfurt.de/en/bonds … L6401PAD52

Dernière modification par Robdream (27/11/2014 06h28)

Hors ligne

 

#135 27/11/2014 08h32 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   100 

Cher Robdream,
Merci pour vos avis.
General Shopping: je comprends que la ste a pas mal de fans sur ce forum, mais il n’y a presque pas d’equity ds ce business tres leverage. Plus expo "naturelle" long BRL/ USD a cause de la dette en USD. C’est un pari haussier sur BRL (en ligne avec mes vues), mais cela plus un enorme gearing financier, c’est trop pour mon gout du risque. J’ai vecu la crise financiere asiatique. Bcp de boites a l’epoque etaient positionnees de maniere similaire, nombreuses sont celles qui n’existent plus aujourd’hui.
Que General Shopping hedge ou non son risk FX a peu d’importance, hedger a un cout enorme (carry negatif). Vaudrait mieux qu’elle se refinance localement en BRL de maniere structurelle.
Les consomateurs bresiliens sont eux-memes assez leverages, ce sont culturellement des "spenders", comme leurs voisins nordistes Yankees. La croissance eco est atone, meme si Levy va operer pas mal de changements [il ne manquerait plus que le retour d’Arminio Fraga a la banque centrale, on aurait alors une vraie Dream Team au Bresil]. Pas sur que les shopping malls soit le meilleur secteur a jouer [meme si les loyers sont plus stables / moins sensibles que les revenus d’un distributeur/ retailer etc., j’en conviens].

Les proteines, cela m’inspire plus, je vais creuser. J’ai souvent ete gagnant ds l’agri-business, foi de petit-fils de paysan smile
Bon, ttes mes excuses pour jouer l’investisseur grincheux et "picky" aujourd’hui.

Dernière modification par SerialTrader (27/11/2014 08h42)

Hors ligne

 

#136 27/11/2014 09h16 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   24 

Cher ST,

Toute critique constructive sera toujours la bienvenue ;-)
Il ne faut pas s’endormir sur ses lignes, meme si elles ont genere et peuvent encore generer beaucoup de profits.
General Shopping n’est pas un placement de bon pere de famille, j’en conviens. Toutefois meme si tres leveragee, elle a des marges de manoeuvre pour se desendetter.
Je ne souhaite pas conserver mes lignes trop longtemps aussi je surveille donc regulierement les resultats. En outre ayant maintenant la 12 et 10% (moins risquee et call dans un an) je peux vendre la 12% avant la 10.

Je m’etais fait la meme reflexion que vous. Ils gagneraient a se financer en Real a un moment donne. Le prealable sera d’ameliorer considerablement le resultat net en vendant sans doute quelques malls.

Pour les proteines si vous trouvez mieux que Minerva tenez-nous au courant.

Dernière modification par Robdream (27/11/2014 09h16)

Hors ligne

 

#137 27/11/2014 09h19 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   182 

ST, Robdream, je suis toujours grincheux moi aussi quand il s’agit de général shopping

Trop endettée, actionnaire contrôlant qui ne veut pas faire d’AK (pour vendre son bloc?),trop de projets dans le pipe très gourmand en capitaux (dans un environnent déprimé), trop de concurrence entre malls, je commençais à apprécier quand il ont vendu 2 actifs, vont ils continuer ?

Il faut se garder de penser que ce dossier pourrait être callé en 09/15. Le refinancement actuel sans cession, sans AK, sans arrêt de certains projets n’est pas acquis. C’est aussi un bond retail, pas d’engagement reputationnel à caller à 1ere date

Peut être une offre d’échange ? Que peuvent ils offrir de mieux quand nous sommes à 10 et 12 et personne ne voudrait swaper USD contre BRL. D’autre part, pour participer à une offre d’échange, il faut avoir une taille standard en portefeuille (par100k ou probablement par 200k)

De toute manière, le cout des 2 emprunts perpétuels en USD est tellement prohibitif après couverture, que cela milite pour des calls (refinancement/échange) au plus tôt

Personnellement, j’ai vendu 4/5 de ma poz à 96, reste que 10k actuellement

Pour les protéines, j’apprécie beaucoup moi aussi, surtout avec BRL faible. J’ai toujours la marfrig 20 9,5% et j’ai du céder la Minerva 8,75 perp 19 (tranche de 200k …)

Dernière modification par Tssm (27/11/2014 09h21)

Hors ligne

 

#138 27/11/2014 09h33 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   100 

Robdream - Oui la je vous rejoins, la 12 est plus risquee, subordonnee et bcp moins de covenants que la 10. Le call 2015 est un jeu de proba, loin d’etre assure.

TSSM - Merci. Cela fait des mois que je salive sur Marfrig, mais les min piece des USD bonds sont trop elevees pour moi. Je mise 20-50k par dossier, pas plus. Il y a 2 BRL en placement prive, une fixed rate a 14% et une convert a t% variable, mais aucune n’est liquide. Reste la 2016 en USD, pour environ 5% de YTM. Pass pour moi. Murphy’s Law.

Hors ligne

 

#139 07/12/2014 14h35 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   246 

Pas sure que ce soit le bon endroit pour poster ça - mais je suis en vadrouille…donc déplacez si nécessaire..
Update sur le scandale au Bresil autour de Petrobras , date 3 décembre 14, OAS implique
Brazil targets Petrobras contractors as corruption probe expands - Reuters News 12/3/2014 4:09 PM

Hors ligne

 

#140 07/12/2014 14h52 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

Je crois que c’est le bon endroit. Sur Bloomberg ils écrivaient hier que le scandale s’étend maintenant au-delà des frontières avec Maersk qui serait impliqué.

http://www.bloomberg.com/news/2014-12-0 … lobal.html

En ligne

 

#141 10/12/2014 14h52 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   24 

Tssm a écrit :

Certains d’entre vous ont ils des obligations copeinca, société au Pérou ?

Ça couponne à 9% en USD et ça vaut pair en ce moment (j’ai demande prix vendredi). Ècheance 2017

China Fisheries devrait éventuellement tenter de racheter cet emprunt avant ècheance car obligataires ont refusé à CF l’accès aux actifs de Copeinca.

Bref, cela peut être une idée pour couponner gras et court, toucher une éventuelle prime et être protegé par les valeurs des actifs au bilan

Faut que je récupère prospectus pour voir certains points ..

Cbonds. International bonds: Copeinca, 2017 (USR15893AA96, R15893AA9)

9.6% short 30 month Copeinca ASA B rated, matures Feb 2017, Peru – Emerging Market Bond

Bonjour TSSM, j’ai pense a vous en lisant cet article du monde. Avez-vous pu rentrer sur le dossier finalement?

Au Pérou, la disparition des anchois déroute les scientifiques

Hors ligne

 

#142 10/12/2014 17h33 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   182 

Bonsoir Robdream,
Non, je me suis lassé de l’absence de liquidité sur ce titre

D’autre part le marché EM USD étant tellement mauvais, je me dis qu’il pourrait y avoir d’autres opportunités plus rémunératrices, certes plus risquées

Sinon, j’ai vu que notre chère Minerva était sous le pair. Je vais peut être me remettre dessus

BaV

Hors ligne

 

#143 11/12/2014 02h42 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   24 

Les proteines! Effectivement grosse chute. plus bas a un an…

On doit pouvoir l’avoir sous le pair tres prochainement…

Y a t-il une raison specifique ou juste lie a une annonce attendue de la FED sur la remontee des taux US?

MINERVA LUX. 14/UND FLR (Reg.S) | Bond | A1ZFP8 | USL6401PAD52 | B˦rse Frankfurt (Frankfurt Stock Exchange)

Hors ligne

 

#144 13/12/2014 21h34 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

Un article de Bloomberg explique pourquoi un défaut du Vénézuela est (presque) certain en 2015. En effet les réserves en devises du pays ($21Mds) correspondent à deux ans de paiement sur les obligations de Petroleos de Venezuela SA ou un peu moins de 5 ans sur la dette du pays.

http://www.bloomberg.com/news/2014-12-1 … uilds.html

Le président Maduro tente pourtant toutes les mesures de sauvetage (par exemple avec la prise en compte des réserves de diamant), et considère qu’un baril à $100 permettrait de sortir du gué. Je rappelle qu’on tourne autour des $60 en ce moment.

Le pays traverse d’énormes difficultés. Une inflation à plus de 75% est prévue cette année et certains experts estiment qu’elle atteindra 110% en 2015. C’est évidemment comme toujours le fruit d’un complot étranger, selon le gouvernement en place.

Prudence donc à ceux qui détiendrait des investissements dans ce pays mais sans doute aussi profits juteux pour les plus audacieux.

En ligne

 

#145 13/12/2014 22h51 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   146 

Je pense que le Venezuela et par ricochet Cuba vont terriblement souffrir du prix bas du baril de pétrole surtout que Chavez n’avait quasiment rien investi, il avait juste redistribué la rente pétrolière qui a servi à consommer des biens importés.

Avec un baril à 60 dollars, le Venezuela fera sans doute défaut dans les mois et Maduro présentera ça comme un geste anti-impérisaliste …

Le but ultime des états unis est de sans doute punir la Russie mais celle-ci a d’énormes réserves de change et surtout une économie diversifiée et un territoire immense.

Hors ligne

 

#146 14/12/2014 12h41 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

On peut ajouter le Brésil à votre liste avec Petrobras qui est obligée de financer le Partido dos Trabalhadores avant de s’occuper d’exploitation pétrolière. Sur le site de l’IEA on peut se faire une bonne idée de l’état de la production énergétique mondiale (les chiffres ne sont peut-être pas les derniers disponibles).

En AmLat il y a trois grands producteurs de pétrole, en effet le Vénézuela (2,49Mbaril/jour), bien entendu le Brésil (2,65Mb/j) mais aussi le Mexique (2,94Mb/j). Si le prix du baril reste bas, il y aura ces victimes et d’autres sur ce continent.

Si la question du Vénézuela / Petróleos de Venezuela SA est importante c’est parce que ce pays exporte beaucoup (premier exportateur net en AmLat avec 1,7Mb/j) et avait trouvé une sorte d’équilibre (instable) économique et financier avec un pétrole à $90. En même temps c’est le pays aux plus grandes réserves mondiales prouvées (298 Mds b) qui, quelle qu’en soit la qualité, a les moyens de payer ses dettes. La question étant de savoir s’il pourra les payer à temps ou trop tard … Cuba sera en effet touché, mais aussi l’Amérique centrale, les Caraïbes et l’Argentine qui bénéficient de la manne pétrolière vénézuelienne.

Le Mexique avec PeMex (Petróleos Mexicanos) est dans une situation "avancée" : sa production pétrolière est en déclin depuis une vingtaine d’années et surtout une loi toute récente (décembre 2013) est en cours d’application. Elle vise à l’ouverture de l’exploitation à des sociétés étrangères. Cela va à contre-courant du Vénézuela (qui autorise les participations minoritaires pour l’exploitation de certains champs) et de l’Argentine (qui a nationalisé la compagnie Yacimientos Petrolíferos Fiscales / YPF il y a bientôt deux ans pour la "dénationaliser" 18 mois plus tard …).

Hormis l’exemple mexicain, le problème du pétrole en Amérique latine - et ailleurs - est qu’on veut en obtenir le beurre et l’argent du beurre : les compagnies qui se risquent à l’exploitation se voient toujours plus taxées par les États, ont donc de moins en moins à investir, et finissent par être accusées de voler les richesses du pays.

En ligne

 

#147 16/12/2014 20h54 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   161 

Selon Bloomberg ce n’est plus le Brésil qu’il faut shorter mais le Mexique désormais, du fait bien évidemment de la baisse du prix des huiles (pétrole).

http://www.bloomberg.com/news/2014-12-1 … verse.html

En ligne

 

#148 20/12/2014 04h12 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   24 

Chers amis pour info j’ai enfin pu rentrer sur les proteines Bresiliennes jeudi dernier: Minerva perpetuelle a 96.5 ;-)
J’attendais la remontee pour investir. Elle remonte depuis l’annonce de la FED.
J’apprecie le secteur, tres grosse boite, la devise (USD), le coupon trimestriel, majorite des couts en Real et 68% ventes a l’export en USD, et a priori pas de refinancement necessaire a court et moyen terme.

MINERVA LUX. 14/UND FLR (Reg.S) | Bond | A1ZFP8 | USL6401PAD52 | B˦rse Frankfurt (Frankfurt Stock Exchange)

Hors ligne

 

#149 11/01/2015 15h04 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   

Robdream a écrit :

Chers amis pour info j’ai enfin pu rentrer sur les proteines Bresiliennes jeudi dernier: Minerva perpetuelle a 96.5 ;-)
J’attendais la remontee pour investir. Elle remonte depuis l’annonce de la FED.
J’apprecie le secteur, tres grosse boite, la devise (USD), le coupon trimestriel, majorite des couts en Real et 68% ventes a l’export en USD, et a priori pas de refinancement necessaire a court et moyen terme.

[url=http://www.boerse-frankfurt.de/en/bonds/minerva+lux+14+und+flr+USL6401PAD52

]Bonds | B˦rse Frankfurt (Frankfurt Stock Exchange)[/url]
Bonjour à tous, bonjour Robdream

Pourquoi avoir choisi la perpetuelle ,

Minerva Luxembourg S.A. Obligation 7.75% Coupon bis 31.01.2023
[Valor: 20504329 / ISIN: USL6401PAC79]

vient de chuter à 98% .( ou remonter apres chute ) , quelle est la raison de lui preferer la pertuelle?

Comment pourrais je trouver les nominaux des differentes obligations Minerva , je sais que la perpet est à 200k$ mais pour les autres je ne trouve pas .

Merci

Dernière modification par luxinvest (11/01/2015 15h05)

Hors ligne

 

#150 12/01/2015 09h59 → Amérique latine : obligations et autres placements en Amérique latine... (argentine, brésil, chili, colombie, mexique, pérou, uruguay, vénézuela)

Membre
Réputation :   100 

La minerva 2023 se traite aussi avec un min piece de USD 200k. Toutes les souches Minerva sont a min piece elevee.

La 2023 yielde 8.2% YTW; la perpet yielde 8.9% cash on cash [9.4% si call en 2019]. Dernier point, le taux passe au t% 5ans + 7.046% a partir de 2019 si non callee. Ds un scenario de normalisation des t% US progressive d’ici la, cela pourrait faire du 11-12%.
Je pense que Robdream valorise le call et/ou le reset du t% d’interet.
Cela dit personnellement, je miserai plutot sur la 2023 qui semble avoir aussi votre preference.

Discl: Pas de holding Minerva, min piece trop elevee pour moi.

Serial Trader

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech