Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 01/02/2011 11h23 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Administrateur
Réputation :   1307 

Et voilà, BP reprend le versement de son dividende :
Actualités financières, économiques et politiques - Boursorama

La suspension de celui-ci a donc à peine durer 6 mois.

Le dividende est toutefois 2 fois moins élevé qu’auparavant.

Hors ligne

 

#27 17/06/2011 14h35 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Administrateur
Réputation :   1307 

Tandis que la remontée de BP a été tempéré par le nouveau pb avec Rosneft, son ancien patron Tony Hayward, qui a fait toute sa carrière dans l’énergie vient de lever 2,2 $Md lors de l’introduction en bourse de "sa" nouvelle société : Vallares.

L’objectif de Vallares est d’être une coquille pour investir dans d’autres sociétés pétrolières.

Tony Hayward a mis 100 £M de sa poche, mais je n’ai pas trouvé à combien il avait acheté ces actions par rapport au prix public.

Source : Hayward-Backed Vallares Raises $2 Billion Oil Fund - WSJ

Hors ligne

 

#28 17/10/2011 10h26 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Administrateur
Réputation :   1307 

Quasiment un an après, la page est en train d’être tourné sur l’accident (sûrement pas pour les populations locales et l’environnement, je parle du point de vue de la compagnie).

Ici un nouveau règlement à l’amiable avec un partenaire de BP, qui prend 5% sur cette [bonne] nouvelle :

CercleFinance.com a écrit :

BP : accord à l’amiable avec Anadarko Petroleum.

(CercleFinance.com) - BP a annoncé lundi avoir trouvé un accord avec Anadarko Petroleum en vue de régler leur litige né de la catastrophe de Deepwater, l’an dernier.

Anadarko - qui possédait une participation de 25% dans le projet de prospection MC252 (Macondo) - avait entamé des poursuites à l’encontre de BP, qu’il accusait de ’négligence grave’.

BP avait alors répliqué en déposant plainte contre son associé.

Aux termes de l’accord à l’amiable trouvé ce week-end, Anadarko versera quatre milliards de dollars en cash à BP, un montant qui sera crédité sur le compte du fonds de remboursement de 20 milliards de dollars mis en place par BP dans le sillage de la catastrophe.

Il est également prévu que Anadarko cède sa participation de 25% dans le projet MC252 à BP.

BP avait auparavant conclu des accords du même type avec MOEX, l’un de ses associés dans le puits Macondo, et Weatherford, le fournisseur de ses équipements de forage.

Restent les litiges en cours avec Halliburton et Transocean.

Hors ligne

 

#29 15/11/2012 19h10 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Membre
Réputation :   66 

Marée noire : BP va payer 4,5 milliards de dollars, un record

Et voilà, amende de 4,5 milliards $ pour BP !

Hors ligne

 

#30 25/03/2013 17h33 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Administrateur
Réputation :   1307 

InvestisseurHeureux, en 2011 a écrit :

Et voilà, BP reprend le versement de son dividende :
Actualités financières, économiques et politiques - Boursorama

La suspension de celui-ci a donc à peine durer 6 mois.

Le dividende est toutefois 2 fois moins élevé qu’auparavant.

Et maintenant, le retour des rachats d’action :

Les Echos a écrit :

Vente de TNK-BP : BP engage un rachat d’actions de 8 milliards de dollars

Energie : Le groupe pétrolier britannique BP a annoncé, vendredi, un programme de rachat d’actions d’un maximum de 8 milliards de dollars. Une annonce qui fait suite à la finalisation du rachat par Rosneft de TNK-BP, auparavant détenu par BP et des milliardaires russes. Le britannique a reçu 12,5 milliards pour la vente de sa part, plus une part du capital de Rosneft. BP reverse ainsi une partie de cette somme à ses actionnaires. Les 4,5 milliards restants serviront à son désendettement.

Source : Vente de TNK-BP : BP engage un rachat d’actions de 8 milliards de dollars

Hors ligne

 

#31 04/05/2014 20h07 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Membre
Réputation :   -1 

Philippe
Pourriez vous me donner votre opinion sur BP au jour d’aujourd’hui ?
merci !

Hors ligne

 

#32 05/05/2014 00h03 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Membre
Réputation :   96 

Bonjour,

Merci kienast pour votre message. Je voulais demander exactement la même chose, j’ai l’impression que BP est une des pétrolières les moins chères en ce moment surtout après les récentes hausses de RDSB et Total !

J’attends avec impatience l’avis de Philippe !

Hors ligne

 

#33 05/05/2014 12h31 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Administrateur
Réputation :   1307 

Je n’ai plus d’avis sur BP. C’était un "no-brainer" au moment où j’ai initié le topic, mais la situation est moins évidente au cours actuel.

Voici celui de MorningStar, pour l’ADS de BP cotant en $ :

MorningStar a écrit :

Valuation 04/09/2014

After updating our forecasts and making adjustments to our valuation methodology, we are increasing our BP fair value estimate to $57 per ADS from $48. Previously, the fair values of integrated oil and gas companies were derived by forecasting five years of discounted cash flows and then employing terminal value based on a multiple of EBITDA in year five. We are changing how we value BP and its peers, and now employ Morningstar’s standard two-stage DCF methodology. With this forecast approach, the terminal value is derived using our assumptions of long-term earnings growth and return on new invested capital.

Hors ligne

 

#34 28/08/2014 11h42 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Administrateur
Réputation :   1307 

RBC Capital Market valorise BP à 530p :

RBC Capital Market, 11/08/2014 a écrit :

Our view: As the largest foreign investor in any Russian oil company, BP
jumps into easy focus for those highlighting the threat of sanctions. In
reality, exposure is less material than headline volume suggests.


Key points:

Out of the frying pan, still in the fire?: We continue to regard the outcome
of the TNK resolution in 2012 as the most pragmatic available for BP -
leaving them $12.5bn in cash and 19.75% in Rosneft. While it left BP
exposed to the high political volatility of Russia and its relations with
the West, the financial exposure is more muted. Defining the impact of
sanctions remains far from clear - so instead we take a cautious downside
and a worst case scenario to set the potential limits, and argue that even
the worst case concerns are over-played. Given the low probability of this
scenario, the risk-adjusted impact would be more muted still.

No dividend 2015-17? Impact 4p per share, Target 526p: BP’s direct
financial exposure to Rosneft is its share of the annual dividend -
effectively this is the only cash contribution back to the BP group. the 2014
dividend of $693m has already been received; the next is not due until
July 2015. With $693m representing just 2% of BP’s operating cash, the
impact IF BP were to forego this dividend for the next three years is also
minimal; with NAV (40% of our blended valuation) unaffected, the impact
on our price target is just 4p.

Relinquish Rosneft? Improbable, but even if transpires, impact 19p per
share, Target 511p: We include $9.5bn in our NAV for BP (BP carries
around $15bn on its books but our value has been more conservative,
based on what discount might be required if BP were to sell its stake at
relatively short notice). We argue that our NAV therefore already includes
some political risk - but IF we were to take the ultimate downside of
expropriation without compensation, even this has a relatively muted
impact on BP valuation of 19p. In reality, we would highlight considerable
practical and political factors which make this an unlikely scenario, in our
view.

Investment conclusion: BP now offers 19% potential to our 530p Price
Target including yield, the highest in our coverage of International
Integrated Oil Companies. Even taking 100% of the risked downside
scenario to 511p, this still leaves BP offering 15% upside, still at the top
end of the range available in the sector. We regard this potential as more
than compensating the risk, and reiterate BP as OUTPERFORM.

Hors ligne

 

#35 04/09/2014 21h21 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Membre
Réputation :   96 

Bonjour,

Bp a perdu 5% ce jour suite a la décision de justice rendue aux US sur la culpabilité de bp pour la marée (en plus de tous les autres proces). Le chiffre est pire qu’attendu a 18mds$, bp va faire appel.

En attendant le cours est redescendu à 455 pence. Les 18 milliards représentent environ 10% de baisse suppl.

Cdt,

Dernière modification par roudoudou (04/09/2014 21h22)

Hors ligne

 

#36 12/10/2014 20h32 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Administrateur
Réputation :   1307 

BP est revenu sur son +bas à 52 semaines et présente un profil intéressant chez les majors, avec sa part de 25% dans Rosneft, actif à gros potentiel mais également risqué géopolitiquement.

Morningstar valorise à 590p, 37% au-dessus du cours actuel.

Morningstar a écrit :

Valuation

Given the implications of today’s ruling that BP was grossly negligent, we our updating our valuation to assume BP’s Clean Water Act fine will be $9.4 billion ($4 billion previously). However, the recent weakening of the British pound (BP reports and transacts business in dollars) leaves our fair value estimate unchanged at GBX 590 per share.

After a multiyear period of shrinking largely because of the fallout from the Macondo oil spill, BP’s 2014 cash flow target of $30 billion-$31 billion is achievable, in our view, and we expect annual operating cash flow to reach $35 billion by 2017. Such cash flows should allow BP to maintain a healthy balance sheet while still increasing dividends and paying legal liabilities.

We value BP’s 19.75% stake in Russia’s state oil firm Rosneft at its market value, less a 25% discount to reflect the illiquidity of this holding. This currently equates to a value of roughly $9.6 billion, or roughly $3 per ADS of our valuation. Cash flows from Rosneft are solely dividends received (this year they will be $700 million or 2% of BP’s total cash flow).

Macondo liabilities lower our fair value estimate by approximately GBX 64 per share. We expect remaining aftertax cash outflows will total $30 billion. Such cash outflows will overwhelm the balance sheet provisions BP has booked to date; as a result we forecast a further $25 billion in income statement charges (after tax) will occur during the next 10 years. As a frame of reference, changes of roughly $5 billion in Macondo cash outflows correspond to a valuation impact of GBX 10 per share.

Partially offsetting Macondo liabilities is BP’s ability to shield future U.S. taxable profits by using tax loss carryforwards arising from spill-related income statement charges. To date, BP has used $9.4 billion of these carryforwards; we project a further $10 billion of income will be shielded from taxes during the next decade. In total, deferred tax assets reduce the negative impact of Macondo by roughly GBX 22 per share.

Our oil and gas price forecasts use prices based on Nymex futures contracts for 2014-16 and our own midcycle price assumptions for 2017-18. Brent oil pricing: $107 per barrel in 2014, $104 in 2015, $101 in 2016, and $100 in 2017-18. West Texas Intermediate oil pricing: $98 per barrel in 2014, $91 in 2015, $89 in 2016, and $90 in 2017-18. Henry Hub natural gas (U.S.): $4.25 per thousand cubic feet in 2014, $3.92 in 2015, $4.06 in 2016, and $5.40 in 2017-18.

Hors ligne

 

#37 13/10/2014 21h55 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Membre
Réputation :   

Bonsoir.

Je tente une valorisation avec xlsValorisation.
J’ai utilisé les comparables suivantes : Chevron, Exxon Mobil, Total et shell.

J’ai utilisé en priorité le ticker BP/:LN mais lors de la mise à jour il m’est annoncé une différence de devise entre le prix et les comptes de bilan ce qui crée d’après le logiciel une valorisation erronée.
La valorisation donne un prix à 6,43£.

J’ai également utilisé BP:US, pas de problème de devise, xlsValorisation me valorise BP à 41$.

Je ne sais pas quel ticker utiliser pour avoir des données fiables, qu’en pensez vous?
Autre question si on investi dans BP:US les dividendes sont-ils traités comme ceux des sociétés ADR?

Quelques éléments rapides au sujet de BP :

Données xlsValorisation
ROE : 24% - 9% - 19% Des variations mais la valeur 2013 est bien
ROIC : 11% - 4% - 6%. Les deux dernières valeurs sont un peu faibles
Beta : 0,49. OK
Distribution/RN : 46%
CA en augmentation de 9% en moyenne depuis 2010.
Résultat net positif depuis 2011 mais des pertes en 2010 (c’est pas l’année de la marée noire?)

Je pousserai plus loin l’analyse avec quelques calculs type Graham plus tard.

Voici ma fiche de calcul.
Ces données sont le fruit d’une réflexion personnelle et ne sont en aucun cas des conseils d’achat.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/4621_bp.jpg

Dernière modification par ploule (14/10/2014 20h31)


Parrain Boursorama et Binck, me contacter par message privé.

Hors ligne

 

#38 14/10/2014 20h57 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Membre
Réputation :   

Je ne sais pas quel est le ticker le plus pertinent dans le calcul.

J’ai tenté quelques calculs type Graham sur le titre BP:US cela donne :
Progression bénéfices N-8/9/10, N-1/2/3 de 7% ce qui est peu (les résultats du calcul sont plombés par les pertes de 2010).
Prix/bénéfices moyens N-1/2/3=39. Graham préconise d’avoir moins de 15.

Si je prend la valeur du ticker BP/:LN j’obtiens pour les mêmes calculs :
Progression bénéfices N-8/9/10, N-1/2/3 de 7%
Prix/bénéfices moyens N-1/2/3=5.
Le problème c’est que je mélange les prix de l’action en livre et les comptes de résultat en USD. Donc pour moi c’est faux.

Calcul avec Xlsvalorisation.
Si j’utilise le ticker du titre coté à Londre, j’ai une divergence entre la devise de la cotation et le compte de bilan. J’imagine que xlsValorisation donne des données erronnées car il faudrait prendre en compte le taux de change à la date de cloture des comptes.
Donc dans quelle mesure la fiche de calcul exposée plus haut est fausse?
J’ai donc essayé le calcul avec la valeur cotant en USD, en conservant les mêmes comparables. Le logiciel ne se "plaint pas". J’obtiens donc :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/4621_bp_usd.jpg

Bilan.

xlsValorisation tendrait à dire : "il est urgent d’attendre que cela baisse".
Selon l’approche IH :
Les historiques de ROIC ne sont pas au top même si en 2013 c’est OK.
L’EPS du S1 2014 est en augmentation par rapport au S1 2013 (37,15c au lieu de 36,3c)
Le beta est un peu haut 0,99

Selon approche Graham
Progression des moyennes des bénéfices de N-10/9/8 et N-1/2/3 de 7% contre 30 proposé par Graham
PER moyen N-1/2/3 de 39 ce qui est plus haut que ce que propose Graham.
Des pertes dans la décennie.

Me confirmez vous que le ticker le plus pertinent pour avoir des calculs cohérent est bien celui qui cote en USD?

J’ai donc tendance à penser qu’il n’est pas encore temps et que BP n’est pas une folle occasion.

Je remercie les membres de forum de bien vouloir commenter/compléter mes analyses.

Ceci est une réflexion sur la méthode de valorisation et en aucun cas un conseil d’achat.
Les achats sont sous la responsabilité des investisseurs et je ne saurais être tenu responsable.

Dernière modification par ploule (14/10/2014 20h59)


Parrain Boursorama et Binck, me contacter par message privé.

Hors ligne

 

#39 14/10/2014 22h57 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Administrateur
Réputation :   1307 

Nous voyons de grosses divergences entre les trois types de variation (historiques, comparables, DCF).

Valoriser une pétrolière, comme une pharmaceutique n’est pas simple. Une pharmaceutique dépend de son pipeline de médicaments, une pétrolière de ses réserves et du prix du baril.

Dans le cas de BP, la difficulté est accentuée, car la société a modifié fortement son portefeuille d’actifs après la catastrophe Macondo, donc les multiples historiques ne sont pas d’une grande aide.

Jetez un oeil à la présentation de la journée des investisseurs pour mieux comprendre la richesse des activités.

Hors ligne

 

#40 28/10/2014 10h22 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Administrateur
Réputation :   1307 

BP a publié son T3-2014 (communiqué de presse).

Malgré la baisse du brut, hausse du dividende de 5% et rachat massif d’actions :

BP a écrit :

Reflecting confidence in delivering its 2014 operating cash flow targets and the robustness of its financial framework in a weaker oil price environment, BP announced a quarterly dividend of 10 cents per ordinary share, a 5.3% year-on-year increase. It is expected to be paid in December.

BP has continued its programme of share buy-backs and $10 billion has now been used to buy back shares for cancellation since March 2013. Divestments with a cumulative value of $4 billion have now been agreed towards a total of $10 billion expected by the end of 2015.

Hors ligne

 

#41 03/12/2014 10h33 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Modérateur
Réputation :   168 

Bonjour,

Des rumeurs font état d’un rachat de BP par Shell, ce qui a sur-agité les 2 cours hier sur les bourses.

BP en hausse sur des rumeurs d’un intérêt de Shell

Peu de personnes y croient et je ne rejoins pas forcément cet avis car c’est en période de crise que les fusions ont le plus de sens et non pas quand c’est florissant pour tout le monde.

Un mastodonte européen face un mastodonte américain, cela aurait de la gueule tout de même ! 276 mds face à 322mds, ça ré-équilibrerait tout cela.

Dommage que les 2 compagnies soient sur les mêmes marchés, de ce fait il n’y aurait pas de complémentarité et cela annule pas mal de bénéfices de fusion…

La rumeur fut belle et l’origine est sans doute une blague de traders !


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#42 03/12/2014 19h52 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Membre
Réputation :   40 

Rumeur particulièrement étonnante !

Je trouve cependant que la valorisation des majors résiste bien à la chute du pétrole.

Par exemple, j’ai toujours un peu de mal à comprendre pourquoi Total côte encore 46€ alors qu’elle était sous les 35 euros en 2011 et 2012.

Pareil que vous Ledep, j’ai du mal à envisager les synergies potentielles.

Hors ligne

 

#43 10/12/2014 10h45 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Membre
Réputation :   96 

Hello,

News sur BP :

Dow Jones le 10/12/2014 à 10:35 a écrit :

BP comptabilisera 1 md de dollars de charges de restructuration d’ici à la fin 2015

LONDRES (Dow Jones)--La major pétrolière britannique BP (BP.LN) prévoit de comptabiliser 1 milliard de dollars de charges de restructuration au cours de l’année qui vient, en raison de la simplification de ses activités.

Le groupe a déclaré mercredi qu’il comptabiliserait ces charges au cours des cinq prochains trimestres, celui en cours compris, dans le cadre de son programme d’optimisation des activités amont et aval et de simplication des fonctions de l’entreprise.

BP a ajouté que des précisions sur ces charges et d’autres indications sur le programme de restructuration seraient fournies lors de la publication des résultats de chaque trimestre.

C’était attendu. Il faudrait attendre de voir la prochaine publication et ce que va dire le management sur l’impact de la baisse du baril. Etant donné le payout ratio je ne pense pas que le dividende soit en risque pour le moment.

Hors ligne

 

#44 13/12/2014 16h25 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Membre
Réputation :   30 

Bonjour à tous,

Petite question sur BP, dont je n’ai pas trouvé la réponse sur ce topic dédié.
Cette valeur est-elle éligible dans le PEA?
Je suppose que oui, vu que le Royaume Uni est dans l’UE.

Pourtant, je ne peux acheter la valeur côtée à NY, BSD me disant qu’elle n’est pas éligible au PEA…

Suis-je obligé d’acheter l’action côtée à Londres? Il me semblait que non pourtant…


parrainage Bourse direct, binck, boursorama, fortuneo possibles

Hors ligne

 

#45 13/12/2014 16h42 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Membre
Réputation :   22 

Hors ligne

 

#46 13/12/2014 18h38 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Modérateur
Réputation :   168 

Bonjour,

Chez Binck on peut (info), il faut sans doute faire la demande à votre broker.

Pourquoi voulez-vous faire cela ? Par rapport aux frais d’achats ?
Si c’est Vs $/£, il m’a semblé comprendre que cela ne changeait rien du fait du sous-jacent et que parlant du pétrole de toute façon la devise est le $.
Ne pas oublier l’impact de la taxe locale sur les dividendes (irrécupérable dans les 2 cas dans un PEA) avec 15% pour les US et 10% pour le UK.

Dernière modification par Ledep (13/12/2014 21h40)


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#47 13/12/2014 18h40 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Membre
Réputation :   30 

Oui c’était par rapport aux frais qui sont bien moindres aux US qu’à Londres chez BSD.

Merci pour les infos


parrainage Bourse direct, binck, boursorama, fortuneo possibles

Hors ligne

 

#48 13/12/2014 19h43 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Modérateur
Réputation :   168 

Sérieux ? pour 7€ sur une ligne à 10K€ ??

A moins de faire des aller/retour permanent ou d’ouvrir une ligne de plusieurs dizaines de K je ne vois pas trop l’intérêt de ne pas avoir l’action en direct et donc avoir un ADR. Il est toujours préférable d’avoir l’action sur la place de cotation principale, ne serait-ce que pour la liquidité des actions (même si pour BP, il n’y aura pas de soucis).

C’est vous qui voyez ! smile

Dernière modification par Ledep (13/12/2014 19h54)


Mon portefeuille passif Parrainage Binck et BforBank (6ELA) me contacter

Hors ligne

 

#49 13/12/2014 20h35 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Membre
Réputation :   30 

Ledep,

1. Qui vous a parlé d’une ligne à 10k euros?

2. La différence n’est pas énorme, en effet, moindre que je ne pensais au départ…
Mais cette différence vaut aussi pour la vente. Donc c’est le double.

3 C’est par contre vrai que j’avais oublié le prélèvement en amont qui diffère entre les US et le UK en faveur de ce dernier.


parrainage Bourse direct, binck, boursorama, fortuneo possibles

Hors ligne

 

#50 13/12/2014 21h19 → BP : une opportunité chez les pétrolières... (bp)

Membre
Réputation :   320 

J’ai eu du BP sur PEA chez BD jusqu’à l’automne 2013, je ne vois pas pourquoi la situation serait différente.

Êtes vous sur d’avoir choisit le bon ticket ?

Pour un achat à Londres vous aurez le coût de l’ordre (une quinzaine d’euros) + le timbre fiscal britannique équivalent à 0,5% du montant de la transaction + les frais de changes 0,08% de mémoire.

Par ailleurs en prenant le ticket de Londres vous pourrez choisir le paiement du dividende en actions sans prélèvements à la source ni frais de transactions sur bourse direct si vous le souhaitez. OST nécessitant l’appel direct de Bourse direct par ailleurs.


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech