Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 02/11/2015 00h15 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   554 

Allez donc savoir pourquoi le cours de Sanofi plongeait, tout le monde paniquait, et l’entreprise se transigeait à environ 6 fois ses FCF ?… (En fait, car le scandale du Médiator induisait le réexamen de Multaq par les autorités et pouvait pénaliser les ventes de Sanofi)

Valeant est possiblement plus concernée que Sanofi, mais enfin, la réaction du marché peut parfaitement être tout aussi exagérée.

Dernière modification par sergio8000 (02/11/2015 00h20)

Hors ligne

 

#27 02/11/2015 02h11 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   213 

La situation avec le Sanofi de 2012 (dont j’étais actionnaire) est très différente : Sanofi n’était que très indirectement touché par le scandale du Médiator, ses cash-flows étaient là (sur Valeant, je ne les vois pas pour justifier la valorisation pour l’instant) et son endettement était limité. La principale question qui reste en suspens pour Valeant étant : d’où vont venir ces milliards de cash qui devraient venir soutenir la valorisation d’ici 2016 ?

De plus, pour moi, Valeant n’est pas une entreprise pharmaceutique ; d’ailleurs, je crois qu’Ackman l’avait qualifié de futur Berkshire Hathaway… C’est une entreprise d’investissement.

Enfin, il faut se souvenir que le Valeant moderne est né de la fusion Biovail / Valeant, dont le but était en partie (en plus des taxes, des gains de personnels…) de laver Biovail de ses anciennes casseroles comptables. Cela fait beaucoup au tableau quand même.

Bref, il me faut un cours nettement inférieur au cours actuel pour rentrer.

namo a écrit :

D’après un message sur CoBaF, qui reprend un conf call d’Ackman, Ackman aurait interrogé Munger à ce sujet, et Charlie se serait partiellement rétracté (après avoir entendu de nombreux éloges de Pearson suite à son commentaire).

Apparemment, il s’est dé-rétracté…

Bloomberg a écrit :

In an interview Saturday, Munger tore anew into the besieged drug company, calling its practice of acquiring rights to treatments and boosting prices legal but “deeply immoral” and “similar to the worst abuses in for-profit education.” In his role as chairman of Good Samaritan Hospital in Los Angeles, Munger said, "I could see the price gouging.” And speaking as a storied value investor, he said, its strategy isn’t sustainable: “It’s deeply wrong.”

Bloomberg a écrit :

Munger elaborated on Saturday: Valeant relied on “gamesmanship” to run up its value. Its strategy, using acquisitions and price increases, is different from ITT, but it still created a “phony growth record,” he said. Unlike Enron, Valeant’s stock isn’t a house of cards because it has some some valuable properties, including its portfolio of treatments, he said. He isn’t holding or shorting the shares.

Dernière modification par Wawawoum (02/11/2015 05h15)

Hors ligne

 

#28 02/11/2015 09h42 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   554 

Sanofi, historiquement, était aussi une société d’investissement industriel, mais il se trouve qu’ils ont beaucoup investi dans la pharmacie récemment… Tout peut arriver !

Mon avis est que peu importe ce que dit Munger ou un autre (il est connu que Valeant a monté les prix de certains médicaments acquis et ils ont dit eux mêmes qu’ils pensaient que certains étaient trop modestement pricés au moment de leur acquisition, mais ce n’est pas forcément le cas de tous leurs médicaments). Les détracteurs de l’entreprise ont le droit d’avoir raison comme ils ont le droit d’avoir tort.
Ma seule conviction dans tout ce battage autour de Valeant à ce stade : peu de gens semblent comprendre le potentiel génération de cash de Valeant et ont une idée de sa juste valeur. Le dossier doit appartenir à ceux qui savent avec un degré de certitude élevé.
Il y a beaucoup d’amortissements et frais de restructuration qui masquent la capacité bénéficiaire, et des gens comme Sequoia ou Pershing Square pensent que ça cote à environ 7 fois les FCF - ce qui, si c’était vrai, est véritablement modeste.
Cela me rappelle un peu Mallinckrodt et ses acquisitions (bien que MNK soit plus petite, donc plus "simple" à comprendre - mais je l’ai vendue parce que je n’avais pas bien compris malgré tout).

Je réitère que, de mon coté, je n’ai pas la prétention de savoir quoi que ce soit (malgré quelques jours de lectures sur le sujet), mais une conclusion "trop compliqué" me parait plus pertinente que "trop cher" à ce stade de recherche.

Dernière modification par sergio8000 (02/11/2015 09h43)

Hors ligne

 

#29 02/11/2015 11h10 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   213 

Sergio8000 a écrit :

Sanofi, historiquement, était aussi une société d’investissement industriel, mais il se trouve qu’ils ont beaucoup investi dans la pharmacie récemment… Tout peut arriver !

Ce n’est pas récent, c’est une société à la base montée par L’Oréal et Total pour investir au début dans la chimie puis assez rapidement dans la pharma. Il y a cependant une différence entre Sanofi et Valeant, et avec Valeant, on est pour moi dans une logique financière plus poussée. Tout est affaire de nuance. Et ces nuances peuvent faire toute la différence entre une entreprise à peu près claire et une entreprise qui a mis le doigt dans quelque chose où elle n’aurait pas dû le mettre.

Sergio8000 a écrit :

Je réitère que, de mon coté, je n’ai pas la prétention de savoir quoi que ce soit (malgré quelques jours de lectures sur le sujet), mais une conclusion "trop compliqué" me parait plus pertinente que "trop cher" à ce stade de recherche.

Cela revient à peu près au même, à ce stade c’est trop cher car c’est trop compliqué. C’est également trop cher car trop malhonnête quoiqu’on en dise. C’est assez inquiétant pour la communauté "value" que Munger ait été le seul pendant longtemps à soulever le problème. Du coup, l’avis de Pershing ou Sequoia sur la valorisation de la société m’importe peu…

Sergio8000 a écrit :

(il est connu que Valeant a monté les prix de certains médicaments acquis et ils ont dit eux mêmes qu’ils pensaient que certains étaient trop modestement pricés au moment de leur acquisition, mais ce n’est pas forcément le cas de tous leurs médicaments)

C’est plus que çà selon certains. Comme leurs médicaments sont souvent génériqués, ils "auraient" falsifié certaines ordonnances pour ne pas être remplacés par des génériques… Sur le modestement pricé, vu les prix que j’ai vu, c’est une énorme blague pour quiconque a mis les pieds dans une usine pharmaceutique. Je passe sur la dangerosité du Wellbutrin, ce n’est pas le seul labo à proposer des médicaments plus dangereux qu’efficaces.

Dernière modification par Wawawoum (02/11/2015 12h00)

Hors ligne

 

#30 02/11/2015 14h50 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   554 

Un point de détail pour certains, mais pour moi, trop cher n’est pas synonyme de trop compliqué : n’importe quel prix au-dessus de 0 peut-être trop cher lorsque c’est trop compliqué dans certains cas (comme un prix peut-être suffisant pour s’affranchir de la complexité dans d’autres).

En ce qui me concerne, tous les avis (Pershing, Sequoia et Munger) me semblent insuffisants pour se faire une opinion, car on ne sait pas sur quoi ces avis reposent (des impressions, des retraitements comptables conservateurs ou agressifs, autre chose). Seule une analyse approfondie et rigoureuse peut permettre de se forger une opinion à mon sens (à condition d’avoir les capacités d’analyser ce dossier).

Hors ligne

 

#31 03/11/2015 02h10 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   213 

Sergio8000 a écrit :

Un point de détail pour certains, mais pour moi, trop cher n’est pas synonyme de trop compliqué

Non, c’est vrai, pas forcément, j’ai du PSX et du CF et je n’y comprends pas grand-chose. Mais le management de ces entreprises me semble honnête. Pas celui de Valeant. Et cela fait toute la différence.

Comment dire ? Dans un cas, c’est du mauvais complexe et dans l’autre cas, c’est du bon complexe. Enfin je crois. C’est comme le bon et le mauvais chasseur quoi… Le premier, il voit du gibier, il tire, et l’autre, il voit du gibier, il tire…

Et l’avis de Munger me semble le plus juste dans ce cas. Ce que fait Valeant, même si c’est légal, est dégueulasse. C’est mon avis et je le maintiens. Passer des médicaments qui coûtent moins de 1 dollar à produire à plus de 1000 dollars, tout en essayant d’empêcher les patients de switcher à un générique est parfaitement dégueulasse. Si la deuxième partie est avérée (la partie sur l’augmentation des prix est avérée), on est pour moi à la limite de l’extorsion de fonds. Et au final, on est quelque part entre le racket et l’extorsion de fonds. Sympa. Je sais, ce n’est que 7% du business, mais quand même. De plus, si Philidor ne représente que 7% du business, les augmentations de prix touchent elles certains des principaux médicaments de Valeant. Entre Philidor et les augmentations, on parle ici d’une part très importante du business.

C’est vrai que d’autres labos le font également, mais la façon dont cela est fait chez Valeant, est assez hallucinant, ils sont sans honte, et nous sortent la panoplie complète du "gros malin". Reste une question : Pourquoi ont-ils besoin de faire cela ?

Enfin, même en mettant tous ces points de côté, le business de Valeant est de nature plus ou moins pyramidale, il leur faut toujours une plus grosse cible pour avancer, et pour continuer à triturer les EPS comme ils veulent. Ils semblent oublier que les vieux coucous qu’ils rachètent n’ont pas forcément une durée de vie infinie. Or, c’est ce qu’ils semblent penser dans leur comptabilité (par le biais de l’étrange Cash EPS). Franchement, je n’ai pas envie d’aller vérifier.

D’ailleurs, sur ce point, il me semble qu’Allergan avait refusé la fusion avec Valeant sur la base de comptabilité douteuse, pour finalement s’enfuir dans les bras d’Actavis.

Dernière modification par Wawawoum (03/11/2015 06h41)

Hors ligne

 

#32 04/11/2015 17h46 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Administrateur
Réputation :   1307 

S’il n’y avait ces augmentations de prix douteuses des médicaments, incompatibles avec mon "éthique", je tenterais le coup sur Valeant.

RBC Capital Market valorise la société à $213 (en baisse, $231 auparavant) :

RBC Capital Market a écrit :

Target price/base case
Our $213 price target is based on applying a 12.0x multiple to our 2017 EPS estimate of $17.76. Our target multiple is a discount to the group average of ~14.5x. Our base case assumes 2016 annual synergies from Dendreon & Salix of ~ $650M. Our outlook does not include future acquisitions.

Hors ligne

 

#33 04/11/2015 19h27 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   76 

A noter qu’une enquête du sénat US sur Turing a été lancée et Valeant est une 3 autres pharmas ajoutées.

$750/pill pharma company under investigation by Senate for price gouging | Ars Technica

Les enquêtes sénatoriales peuvent aller très loin aux USA, je sens comme une odeur de roussi, au moins sur Turing.

Hors ligne

 

#34 05/11/2015 02h05 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   213 

RBC Capital a écrit :

Our $213 price target is based on applying a 12.0x multiple to our 2017 EPS estimate of $17.76.

IH, je ne suis pas d’accord avec vous, il n’y a pas que les prix qui posent problème, ce serait trop beau. En fait, j’aimerais bien savoir comment ils arrivent à $17.76 en 2017… Augmentation de prix, réduction de R&D, addition de charges de dépréciations au bottom line ? Je n’ai pas encore vu une seule justification valable de ces EPS de 2016 - 2017 (outre le fait que Valeant s’arroge le droit de rajouter son amortissement à son bottom-line pour rapporter son cash EPS…).

De deux choses l’une, soit Valeant investit en R&D pour trouver des nouveaux produits, soit ils en rachètent. Or, ils ne dépensent que 3% de leur chiffre en R&D, donc leurs nouveaux produits ne viendront pas de là. Ensuite, ils semblent penser (et Wall Street avec eux) que les coûts de rachats d’autres boites ne sont pas de nature récurrente, donc peuvent se passer d’être rapporté dans leur EPS.

Ils ont trouvé la pierre philosophale et peuvent trouver de nouveaux produits gratuitement ! Et tout le monde dit Amen. Et la marmotte met le chocolat dans le papier… Une question : que diriez-vous si Lilly vous disait demain que ses dépenses de R&D ne sont plus à prendre en compte dans son EPS ?

Une autre façon de voir les choses : à environ 90$ de cours aujourd’hui, nous avons une valeur d’entreprise avec la dette de 60 milliards environ. Pour arriver à 180$ de cours, cela nous donnerait une valeur d’entreprise de 90 milliards. Mettons que dans le but de faire une bonne affaire en 2017, nous acceptions un ratio EV/FCF prospectif de 10. Il faudrait par conséquent que, sans de nouvelles acquisitions, la société puisse dégager environ 9 milliards de FCF en 2017. Soit, passer de 2 milliards de cash générés aujourd’hui à 9, une augmentation de 4,5, avec quelques lancements c’est vrai de Salix qui devraient générer 700 millions en plus), mais sans R&D et avec de potentielles coupes dans les prix. Je souhaite bonne chance aux investisseurs de Valeant dans leur entreprise…

J’avoue que je passe peut-être à côté de quelque chose que je n’aurais pas vu, mais, pour l’instant, je n’ai trouvé personne qui ait pu m’expliquer de façon convaincante les chiffres abracadabrantesque de 2016-2017. Si vous pouvez me prouver par A+B que Valeant peut arriver à $17.76 par action d’EPS (soutenu par son cash flow réel), je suis preneur. Pour l’instant, je vois juste des gens lancer des chiffres fantaisistes en l’air en prenant pour argent comptant les chiffres de Valeant.

Dernière modification par Wawawoum (05/11/2015 07h06)

Hors ligne

 

#35 13/11/2015 09h02 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Administrateur
Réputation :   1307 

Cette fois-ci, c’est le professeur Damodaran qui s’essaye à la valorisation de Valeant, en valorisant la société à… $72 !

Ses commentaires et son fichier Excel d’analyse :
Musings on Markets: Checkmate or Stalemate? Valeant’s Fall from Investing Grace

Dans la dernière newsletter Morningstar, Valeant est également évoquée.

Est rappelé notamment la stratégie qui a eu lieu jusqu’ici :
- racheter des sociétés
- couper la R&D
- augmenter les prix des médicaments, parfois vitaux, sans concurrence

Bof… Comme d’autres l’ont mentionné en début de discussion, je ne comprends pas ce qu’Ackman est aller faire là-dedans, vu le tintouin qu’il nous a fait sur Herbalife. Car franchement, Herbalife vend cher ses sachets de thé avec son Marketing de Réseau, mais les gens n’ont pas besoin des sachets de thé Herbalife pour vivre, ce qui est différent de certains médicaments vendus par Valeant…

Hors ligne

 

#36 13/11/2015 16h14 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   66 

Bonjour

Je trouve ce cas VALEANT très intéressant, pour plusieurs raisons.

D’abord, je trouve qu’il y a un problème en matière de valorisation "Value" des sociétés, en particulier celles qui se comportent comme des fusées. Comment un tel cours de 260 $ a t-il pu être atteint alors que l’entreprise a affiché des résultats négatifs en 2012 et 2013. Le résultat est certes positif en 2014, mais pour un EPS de 2,72 $ pour un cours au 31/12/2014 de "seulement" 143,11 $ (il était encore "relativement" bas à ce moment là), cela paie à peine plus que le livret A.
Pas de quoi fouetter un chat ! Alors à 260 $ ??
J’aimerais que l’on m’explique comment cette entreprise pouvait "mériter" un cours de 120 $ en septembre 2014 ?

Ensuite, défaillances comptables mises à part, tout le monde savait depuis longtemps que l’entreprise rachetait des sociétés pharmaceutiques avec l’objectif d’augmenter les prix de vente des médicaments sans concurrence. C’est la cupidité des Hedge Funds qui a propulsé le cours à de tels niveaux, suivis par de nombreux petits porteurs qui leur ont fait confiance. Or les meilleurs se sont laissés prendre. Bill Ackman (30 % de son portefeuille !), Sequoiafund (Ruane, Cuniff …, 30 % du portefeuille, et 9 % de toutes les actions émises par VALEANT), Lerry Robins (perte de 20 %). Jana Parners "n’a perdu que" 4 % en revendant immédiatement après le mail de Hillary Clinton qui a sifflé la fin de la partie. Je suis d’accord avec Wawawoum. Le marché n’a pas de morale, mais j’apprécie quand il ramène la balle au centre. Je suis désolé pour les petits porteurs qui ont laissé des plumes, mais au moins cela leur apprendra à faire un peu plus attention aux résultats des entreprises.

Enfin, je suis toujours très circonspect quand j’entends nombre d’intervenants sur ce forum nous parler avec beaucoup d’admiration des grands gérants. Mais que se passe-t-il lorsqu’ils se trompent ? Comme tout le monde, ils revendent leurs paquets d’actions. Et là, tant pis pour le petit investisseur qui les a suivi, qui l’apprend après coup, en constatant ses propres pertes. En revendant ses actions TESCO, croyez vous réellement que Warren Buffett n’a pas contribué au retournement de tendance et à la chute du cours ?
A mon avis, les petits porteurs devraient être très prudents avant d’investir dans une action très prisée par les fonds d’investissement et les hedge funds. Ils peuvent le faire, mais doivent la surveiller comme le lait sur le feu.

Le professeur Damodaran valorise VALEANT à 72 $. C’est déjà beaucoup plus raisonnable, bien que encore trop généreux pour moi. Je n’en donnerai pas plus que 40 $.

J’ai mis sur mon blog un article d’un analyste espagnol que je trouve intéressant, Marc Garrigasait, qui traite des déboires actuels des grands hedge funds vedettes. Le cas VALEANT y est d’ailleurs abordé. C’est en espagnol, mais comme nombre de lecteurs de ce forum émigrent vers ce pays, cette langue ne devrait pas vous présenter de difficultés … :-)

Hors ligne

 

#37 13/11/2015 18h42 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   213 

Durun a écrit :

D’abord, je trouve qu’il y a un problème en matière de valorisation "Value" des sociétés

D’accord et pas d’accord. D’un côté, je suis entièrement d’accord dans le sens où certains managers value semblent avoir complètement perdu la tête. Pas d’accord dans le sens où je doute de la nature réellement "value" de ces managers.

Je trouve que Buffett/Munger, même si certains essayent de les éclabousser au passage en critiquant par exemple leur investissement dans Coca (que je critique volontiers mais pas comparable à Valeant), s’en sortent la tête haute. Et Icahn, qui doit être short sur la valeur (je l’espère, mais j’ai confiance, je l’aime bien Icahn).

Durun a écrit :

En revendant ses actions TESCO, croyez vous réellement que Warren Buffett n’a pas contribué au retournement de tendance et à la chute du cours

Buffett est bien sûr coupable de petits crimes, comme nous tous, moi le premier, je suis un hypocrite. Nous le sommes tous. Maintenant, je vois mal la comparaison Tesco / Valeant. Buffett n’a pas défendu Tesco et l’échelle de malhonnêteté ne me semble pas la même entre les deux sociétés. Buffett a le droit (le devoir ?) de se planter.

Durun a écrit :

Enfin, je suis toujours très circonspect quand j’entends nombre d’intervenants sur ce forum nous parler avec beaucoup d’admiration des grands gérants.

Effectivement, c’est marrant de voir comment la notion d’outsider ou d’allocateur de capital de génie a été apposée au nom de Pearson par beaucoup de gens ici ou ailleurs (la liste des fonds "value" au capital de Valeant est trop longue pour être mentionnée), alors que ce que fait Valeant semble tellement stratosphérique en termes de malhonnêteté intellectuelle que les bras m’en tombent. D’ailleurs, que l’on compare ce truc à Sanofi (ou Tesco) me sidère littéralement.

Maintenant, même si beaucoup d’entre nous pensent que cette boite est complètement pourrie, il se pourrait qu’il reste quelque chose à manger dessus, il se pourrait même que nous ayons tort et que finalement, Valeant continue sa route. Ce serait dommage pour l’humanité, mais c’est une possibilité.

IH a écrit :

Cette fois-ci, c’est le professeur Damodaran qui s’essaye à la valorisation de Valeant, en valorisant la société à… $72 !

Philippe, je vais vous paraitre dur encore une fois mais Damodoran peut dire ce qu’il veut, je n’ai aucune idée de ce que vaut cette boite, et elle peut parfaitement valoir 0. Comme elle peut continuer à rempiler de la dette, racheter des boites et coter 200 $ par action. L’exercice de valorisation sur cette me semble complètement futile.

Sergio8000 a écrit :

En ce qui me concerne, tous les avis (Pershing, Sequoia et Munger) me semblent insuffisants pour se faire une opinion, car on ne sait pas sur quoi ces avis reposent (des impressions, des retraitements comptables conservateurs ou agressifs, autre chose). Seule une analyse approfondie et rigoureuse peut permettre de se forger une opinion à mon sens (à condition d’avoir les capacités d’analyser ce dossier).

Vous n’avez pas d’avis aujourd’hui mais il me semble que dans un article de l’IF vous placiez Pearson dans les grands noms de la finance et du business… Où était l’analyse approfondie à ce moment-là ?

Dernière modification par Wawawoum (13/11/2015 18h47)

Hors ligne

 

#38 13/11/2015 18h57 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   54 

sergio8000 a écrit :

Allez donc savoir pourquoi le cours de Sanofi plongeait, tout le monde paniquait, et l’entreprise se transigeait à environ 6 fois ses FCF ?… (En fait, car le scandale du Médiator induisait le réexamen de Multaq par les autorités et pouvait pénaliser les ventes de Sanofi)

Valeant est possiblement plus concernée que Sanofi, mais enfin, la réaction du marché peut parfaitement être tout aussi exagérée.

Le cours de Sanofi ne plongeait pas pour le Mediator.
Toute l’industrie souffrait du "patent cliff" et les nouveaux médicaments lancés ces deux derniêres années n’étaient pas souvent en phase cminique avancée. Les grands labos américains verront leur CA augmenter pour la première fois en 4 ans en 2016 (en tant que secteur).
Donc tant que le marché ne percevait pas de signes tangibles de croissance, payer 6x les FCF ne m’apparaissait pas hérétique. Ce sont des FCF qui ont une durée de vie limitée après tout.

L’arrivée sur le marché de nouvelles molécules et le dérapage des prix des medocs aux US (+13% en 2014 encore) a fait le reste.

Hors ligne

 

#39 13/11/2015 20h02 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   66 

Re

Wawawoum a écrit :

Buffett est bien sûr coupable de petits crimes, comme nous tous, moi le premier, je suis un hypocrite. Nous le sommes tous. Maintenant, je vois mal la comparaison Tesco / Valeant. Buffett n’a pas défendu Tesco et l’échelle de malhonnêteté ne me semble pas la même entre les deux sociétés. Buffett a le droit (le devoir ?) de se planter.

Je ne comparais nullement VALEANT et TESCO concernant la malhonnêteté.
Ce que je voulais dire, c’est que lorsque les fonds d’investissement et les hedge funds se mettent à revendre une valeur qu’ils avaient en portefeuille, cela représente de telles masses d’actions qu’il y a à coup sûr un impact sur le cours de l’action, et généralement, la tendance se retourne, car il n’y a pas de demande équivalente en face. Et s’ils le font tous ensemble en un court laps de temps, comme ici avec VALEANT, on assiste à une chute sévère. VALEANT cote environ 74 $ aujourd’hui, contre 260 $ le 5 août. Si le petit porteur ne suit pas attentivement son investissement et ne sort pas dès les premiers signes de faiblesse, il enregistre une perte sévère.
Sur TESCO, Warren Buffet a indéniablement accéléré la chute.
D’où mon conseil de prudence lorsque l’on investit sur une valeur appréciée des fonds.

Wawawoum a écrit :

Maintenant, même si beaucoup d’entre nous pensent que cette boite est complètement pourrie, il se pourrait qu’il reste quelque chose à manger dessus, il se pourrait même que nous ayons tort et que finalement, Valeant continue sa route. Ce serait dommage pour l’humanité, mais c’est une possibilité.

J’ai des doutes. Car avec l’Obama Care, l’Etat Américain va de plus en plus mettre son nez dans les prix des médicaments. De plus, certains clients des fonds, découvrant le business model de VALEANT, vont faire pression sur ceux-ci pour qu’ils restent à l’écart de telles sociétés. Et les fonds céderont pour ne pas perdre plus de clients (ça décollecte déjà du fait de rendements insuffisants, alors avec cette affaire).

Hors ligne

 

#40 13/11/2015 21h36 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   95 

Durun a écrit :

Comment un tel cours de 260 $ a t-il pu être atteint alors que l’entreprise a affiché des résultats négatifs en 2012 et 2013. Le résultat est certes positif en 2014, mais pour un EPS de 2,72 $ pour un cours au 31/12/2014 de "seulement" 143,11 $ (il était encore "relativement" bas à ce moment là), cela paie à peine plus que le livret A.
Pas de quoi fouetter un chat ! Alors à 260 $ ??
J’aimerais que l’on m’explique comment cette entreprise pouvait "mériter" un cours de 120 $ en septembre 2014 ?

Sans défendre les valorisations atteintes par Valeant - je ne les comprends pas non plus - votre justification me paraît un peu courte : s’arrêter à l’EPS n’est pas suffisant.
Par contre, les véritables cash flows sont tout à fait sujets à débat.

Pour le reste, il me semble que vous décrivez simplement le momentum, la tendance moutonnière en Bourse ; je ne vois pas bien ce qui est spécifique aux fonds, value ou pas value, là-dedans.

En fait, toute cette agitation autour de Valeant me laisse plutôt incrédule : il est finalement dans la nature humaine d’aimer à dramatiser, même en affaires. smile


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#41 14/11/2015 01h19 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   213 

namo a écrit :

En fait, toute cette agitation autour de Valeant me laisse plutôt incrédule : il est finalement dans la nature humaine d’aimer à dramatiser, même en affaires.

Incrédule dans quel sens ? De quoi doutez-vous ? Le problème, c’est que sans dramatisation et en se disant : "c’est pas mon problème, j’ai autre chose à faire", on n’arrange pas vraiment les choses malheureusement.

Durun a écrit :

D’où mon conseil de prudence lorsque l’on investit sur une valeur appréciée des fonds.

Çà, oui, mais c’est un autre problème, et je ne suis pas forcément d’accord avec l’argument "un gros sort, alors je dois sortir aussi". Mais le vrai fonds du problème, ici, c’est le business model de Valeant et sa valorisation. Beaucoup de fonds ont semble-t-il voulu voir en Pearson un "outsider", McKinsey, puis endettement et ratissage de coûts ("c’est un Malone 2 ! Ah non, c’est peut-être Skilling 2…). Sauf que la pharma sans investissement et en prenant le patient en otage, ce n’est plus vraiment de la pharma, et tout ceci n’est plus vraiment du business. Du coup, toutes les grilles de valorisation sont à jeter à la poubelle dans ce cas.

Durun a écrit :

J’ai des doutes. Car avec l’Obama Care, l’Etat Américain va de plus en plus mettre son nez dans les prix des médicaments

À court terme, je ne pense pas que le plus gros danger viennent des prix, il va falloir beaucoup de temps pour que cela change. Je pense également que si Valeant repart, ils ne vont pas repartir très loin, mais ce sera plutôt à cause des banques qui vont mettre le holà à la boulimie d’acquisitions de Valeant. Et, assez rapidement, on verra si le roi était tout nu ou pas. Et je ne pense pas qu’il soit très habillé…

Dernière modification par Wawawoum (14/11/2015 01h29)

Hors ligne

 

#42 29/11/2015 17h57 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   101 

Bonjour

Pour moi citron a détruit totalement Valeant et la capitalisation de l’entreprise devrait se rapprocher de 0 .

Ou voyez vous la croissance du chiffre d’affaire si Valeant ne peut plus acheter des entreprises avec ses actions sur-évaluées  ou avec un endettement avantageux ?

Surement pas avec les investissements dans la recherche et développement  qui sont quasi-nuls.

Les cash flow libres sont gonflés aux stéroïdes vu que la R&D est faible et que la durée de vie des brevets est limitée

Vu la durée de vie des brevets heureusement que les cash flow libres sont élevés pour payer une dette de 30 MDS

Sans nouvelle acquisition je ne pense pas que les futur cash flows (diminuant) arriveraient à rembourser cette dette.

Avec une stratégie d’entreprise comme Valeant  le cours des actions influences fortement les fondamentaux de l’entreprise  et si celui-ci baisse , la valeur de Valeant baisse.
C’est un processus d’auto renforcement .
À l’inverse si le cours remonte l’entreprise peut sortir de l’ornière .
 
Vu que les taux d’intérêts vont augmenter  et que Valeant n’est plus autant porté par le marché je souhaite bien du courage aux investisseurs.

En plus de ça détruire la R&D  de ses acquisitions dans ce secteur c’est complètement criminel et je pèse mes mots .

Dernière modification par vbvaleur (29/11/2015 18h01)

Hors ligne

 

#43 10/12/2015 21h46 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   95 

Ca ne concerne pas directement Valeant, mais voici un article sur comment Pfizer a fixé le prix d’un de ses médicaments (cliquer sur le 1er lien).
Je dévoile le fin mot : pas de surprise, ils maximisent leur profit.


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#44 26/12/2015 08h51 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   512 

Le sort s’acharne sur Valeant : le CEO est maintenant hospitalisé pour pneumonie sévère !

La petite histoire ne dit pas si le pharmacien qui le soigne n’a pas décidé d’augmenter le prix de son traitement de 800%…

Dernière modification par thomz (26/12/2015 08h57)

Hors ligne

 

#45 19/01/2016 21h01 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   161 

Je ne suis pas la valeur et n’ai pas pris le temps de lire tous les messages mais je suis tombé sur cet article de New York Mag qui traite de Valeant et intéressera sans doute ses actionnaires :

Valeant Novel Business

J’ajoute qu’il répond très négativement à la question de ce sujet : Valeant ressemble, à en croire l’article, à un gigantesque presse citron qui marchera, peut-être même bien, tant qu’il y aura des citrons à presser mais pas plus : On jette la R&D, on augmente outrageusement les prix des médicaments, et on demande aux caisses d’assurance de payer. Sans oublier l’optimisation fiscale hors USA.

Dernière modification par sat (20/01/2016 12h51)

Hors ligne

 

#46 20/01/2016 14h30 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Administrateur
Réputation :   1307 

sat a écrit :

J’ajoute qu’il répond très négativement à la question de ce sujet : Valeant ressemble, à en croire l’article, à un gigantesque presse citron qui marchera, peut-être même bien, tant qu’il y aura des citrons à presser mais pas plus : On jette la R&D, on augmente outrageusement les prix des médicaments, et on demande aux caisses d’assurance de payer. Sans oublier l’optimisation fiscale hors USA.

C’est effectivement grossièrement le business model, comme l’on relevé de nombreux intervenants de cette file.

Je n’en avais pas connaissance quand je l’ai initiée, mais à présent, ne comprend toujours pas ce que le gérant Bill Ackman est venu faire dans cette galère, après avoir fait tant de foin sur le business de Herbalife.

Hors ligne

 

#47 20/01/2016 16h19 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   76 

sat a écrit :

Je ne suis pas la valeur et n’ai pas pris le temps de lire tous les messages mais je suis tombé sur cet article de New York Mag qui traite de Valeant et intéressera sans doute ses actionnaires :

Valeant Novel Business

J’ajoute qu’il répond très négativement à la question de ce sujet : Valeant ressemble, à en croire l’article, à un gigantesque presse citron qui marchera, peut-être même bien, tant qu’il y aura des citrons à presser mais pas plus : On jette la R&D, on augmente outrageusement les prix des médicaments, et on demande aux caisses d’assurance de payer. Sans oublier l’optimisation fiscale hors USA.

D’un autre côté, en quoi est-ce très différent des gros labos ? Certes il gardent la R&D, quoique souvent par acquisition de de biotechs, mais depuis quelques années le prix des nouveaux médicaments n’est plus du tout lié au coût de la recherche, mais à ce que supportera le marché (voir le lien de Namo sur Pzifer). Et les frais de publicité sur des médicaments sur ordonnance dépassent maintenant le budget R&D, ce qui est absurde. Tout le secteur pharma marche sur la tête, principalement aux USA mais aussi ici dans les limites qu’impose la sécu. Les gros labos se sont mis eux aussi à l’inversion qui a été, in fine, la seule "innovation" de Valeant.

Maintenant, je suis d’accord avec Vbvaleur, le poids de la dette et la probable incapacité future de Valeant de la refinancer de façon avantageuse plombent probablement définitivement cette société sans actif avec moat.

Hors ligne

 

#48 20/01/2016 17h14 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   161 

Il y a dans l’article cité l’idée en filigrane pour le moins d’une fuite en avant, limite pyramidale : acquisition d’un nombre croissant de sociétés dont brevets sont en bout de course pour financer d’autres acquisitions encore jusqu’à ce que les caisses d’assurance finissent par rechigner.

Cela rend en effet la position de Ackmann encore plus étonnante. D’autant plus que Charlie Munger, bon pied bon oeil malgré ses 92 ans récemment fêtés, a tout de suite vu que ça sentait mauvais comme le dit ce même article.

Charlie Munger, Buffett’s business partner, was offering his unsolicited opinion on Valeant. At a March 2015 shareholder meeting in Omaha, Munger said he was “holding his nose” and opined that debt-fueled acquisitions were not a sustainable strategy for growth. He later added that he found Valeant’s pricing “deeply immoral.”

Hors ligne

 

#49 01/03/2016 02h23 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   213 

Enquête de la SEC sur les activités de Valeant et gadin boursier : Valeant shares slide on news of probe by U.S. SEC | Reuters

Gaspode a écrit :

D’un autre côté, en quoi est-ce très différent des gros labos ? Certes il gardent la R&D, quoique souvent par acquisition de de biotechs, mais depuis quelques années le prix des nouveaux médicaments n’est plus du tout lié au coût de la recherche, mais à ce que supportera le marché (voir le lien de Namo sur Pzifer).

Les grands labos ont tous une division R&D qui leur coûte un bras. Quand ils ont besoin, ils vont racheter une biotech, certes, mais ils n’en font pas un business model, c’est plutôt opportuniste. Les nouvelles thérapies sont chères, c’est le cas pour tous les nouveaux traitements. Ce qui est nouveau dans les affaires Valeant / Shkreli, c’est qu’il s’agit de vieux traitements déjà amortis ou sur le marché. Le lien sur Pfizer traite d’un nouveau traitement, pas d’un vieux coucou qui a 30 ans.

Dernière modification par Wawawoum (01/03/2016 02h23)

Hors ligne

 

#50 15/03/2016 13h24 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   23 

avertissement de Valeant sur son résultat

-30% sur la guidance de résultat annuel, rien que ça.

Je ne connais pas bien la société mais son modèle (augmentation tarifaire sur des molécules rachetées) ne semble pas très dans l’air du temps) avec un courant politique qui se développe en Europe et aux USA pour faire revenir sur terre les laboratoires pharmaceutiques sur leurs tarifs.

Je ne suis pas actionnaire mais en cas d’exagération du marché -20 ou -30% ce jour je vais ouvrir une ligne car à 50$ US pour un bpa à 9,5$ (us j’espère), les risques évoqués me semble correctement pricé voir un peu exagéré.

Le niveau d’endettement est toutefois très important (autant que la capitalisation boursière)
Et valeant fera une cible de choix pour un rachat

AMF: non actionnaire de Valeant

Valeant, le groupe pharmaceutique canadien, a abaissé ses estimations en matière de chiffre d’affaires annuel 2016, du fait notamment du ralentissement observé sur le marché américain, dans les activités dermatologiques, gastro-intestinales, ou de la santé de la femme. Le groupe, dont la comptabilité et les pratiques d’activité ont suscité quelques interrogations ces derniers mois, estime que ses revenus totaux de l’année 2016 devraient ressortir entre 11 et 11,2 Mds$, contre une fourchette antérieure allant de 12,5 à 12,7 Mds$.

Le chiffre d’affaires T4 2015 est évalué à 2,8 Mds$ selon les comptes préliminaires, pour un bpa GAAP en pertes de 98 cents et un bpa non-GAAP positif de 2,50$.

Le bénéfice ajusté par action est attendu entre 1,30 et 1,55$ sur le 1er trimestre 2016. Il est anticipé entre 9,50 et 10,50$ sur l’exercice 2016, contre une guidance antérieure qui allait de 13,25 à 13,75$. Enfin, l’Ebitda ajusté annuel 2016 est espéré entre 5,6 et 5,8 Mds$, contre une guidance antérieure allant de 6,9 à 7,1 Mds$.


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07 et ALTAPROFITS

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech