Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Sondage 

Résultat du sondage :

Pensez-vous que Coach est un bon investissement actuellement ?


Oui

29% - 10
Non

38% - 13
Sans opinion

32% - 11

#1 18/02/2013 17h36

Membre (2011)
Réputation :   38  

Au passage je vous conseille de regarder Coach inc, une très belle boîte avec une belle part de marché dans les sacs à mains aux US (40 %) et qui se vend à un multiple raisonnable de bénéfices en tenant compte de la trésorerie excédentaire. Un GARP dans le luxe avec des retours sur capitaux propres juteux, on a des chances de générer un rendement décent à mon avis !

Mots-clés : coach

Hors ligne Hors ligne

 

#2 18/02/2013 21h45

Membre (2012)
Réputation :   55  

Effectivement, Coach Inc semble être une opportunité interessante à ce cours:
- une des marque de luxe americaine les plus connues à un Ratio VE/resultat net de 13
- croissance de 15% par an sur les 5 dernières années
- activité très rentable: 72% de marge brut
- ROE supérieur à 50%

Le cours s’est écroulé depuis le début de l’année car le dernier resultat trimestriel a déçu mais surtout parce que le PDG historique a annoncé son départ pour 2014.
Depuis qu’il a pris la tête de Coach en 1979, le chiffre d’affaires de la société a été multiplié par 2000…

Je pense prendre une position rapidement sur le titre…

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #3 19/02/2013 21h02

Membre (2012)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   274  

Bonsoir Tigrou,

J’ai également Coach dans ma watchlist.
70 ans d’histoire dans la maroquinerie de luxe. Un Hermes américain?

Mon analyse rapide de la société:

PROFITABILITY    : Coach est trés profitable, aucun pb de ce coté:   
FCF/Revenu >5% :21,78 (1/5 du revenu transformé en FCF!)
Operating Margin (Operating Income/sales) >15%: 31,7
ROE >10 (Net income/Equity): 57,63
ROA>5 (Net income/Asset): 36,2
       
GROWTH: ces derniéres années, société en croissance réguliére, que ce soit en terme de revenu, d’Operating Income ou de Cash Flow from Operation.
Je n’ai pas les chiffres de 1976 (!), mais en 10 ans, le revenu a été multiplié par 5.

FINANCIAL HEALTH: société en trés bonne santé financiére, quasiment pas endettée.   
Leverage ratio ( Asset/Equity): 1,56 LT Debt/FCF : 0,38 (moins de 5 mois de FCF pour rembourser toutes les dettes LT!).
       
DIVIDENDS:
C’est le point qui (pour moi) est un peu léger. La distribution de dividende a en effet moins de 5 ans.       
Certes le dividende est croissant, les taux de distribution tout à fait raisonnables (25% du FCF et des earnings). C’est prometteur, mais historique un peu léger.
Par ailleurs, le yield est assez faible, à 2,48% en projeté.

En revanche, le nombre de share outstanding est en diminution ( rachat d’action), trés bon point.

Autre facteur de risque: société assez peu internationalisée, même si elle est en train de le faire (Japon et Chine principalement), mais 60% des revenus viennent encore des US.
On peut aussi voir cela comme une opportunité bien sûr, le monde est à conquérir, et la croissance future est possible!

Valorisation avec xlsValorisation

Comparables retenus: Gap, Guess?, LVMH et (of course!) Hermes.

Je n’ai pas modifié grand chose, si ce n’est la croissance que j’ai abaissé à 10% (versus 15%), ce qui est déjà pas mal je suis d’habitude encore plus conservateur :-) !



On a donc une évaluation vers les 57 $, avec un achat recommandé vers les 39$.
A titre personnel, je penserais investir (ou plutot réanalyser plus en détail) vers ces eaux la, vers les 40$, pour avoir une bonne marge de sécurité.

Pour info, MorningStar valorise plus haut à 63$ mais prend une marge de sécurité plus grande vu l’incertitude (et le faible moat) et arrive également à un signal d’investissement vers les 38 $.

Il s’agit d’une industrie assez volatile (la mode), donc l’incertitude est quand même élevée.

A 49$ aujourd’hui, perso je trouve que la marge de sécurité est un peu insuffisante, même si le cours est proche de ses plus bas.
Mais certes bien plus abordable que PPR ou Hermes…


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne Hors ligne

 

#4 26/02/2013 18h36

Membre (2011)
Top 20 Portefeuille
Top 10 Actions/Bourse
Réputation :   599  

Kohai a écrit :

Il s’agit d’une industrie assez volatile (la mode), donc l’incertitude est quand même élevée..

Ce n’est pas de la mode, c’est du luxe !

Kohai a écrit :

En revanche, le nombre de share outstanding est en diminution ( rachat d’action), trés bon point

Pourquoi dites vous cela? Il n’y a pas trop d’évolution dans cette politique, les rachats d’actions  ont  toujours été très supérieur aux émissions ( 1.4 milliard vs 280 millions en 2012)

Le rapport du dernier trimestre 2012 pour les intéressés (les rachats d’actions sont évoqués page 7) :

- Coach, Inc

Dernière modification par simouss (27/02/2013 06h35)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne Hors ligne

 

#5 28/02/2013 23h06

Membre (2012)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   274  

Simouss a écrit :

Ce n’est pas de la mode, c’est du luxe !

Oui, si vous voulez.
Coach se presentent eux-même comme étant sur le segment des accessoires:

"a leading marketer of modern classic American accessories"

Mais mon point était qu’il y a une certaine volatilité lié à ce secteur, ce qui incite à prendre une marge de sécurité plus grande que sur, mettons, Coca Cola ou P&G.

Simouss a écrit :

Il n’y a pas trop d’évolution dans cette politique, les rachats d’actions  ont  toujours été très supérieur aux émissions

Concernant le nombre d’actions, je crois que nous sommes d’accord si j’ai bien compris votre remarque, mais je m’étais probablement mal exprimé.

Il est bon pour l’actionnaire que la société procède à des rachats nets d’actions (plus de rachat que d’emissions).
Ce qui se voit soit dans les différences entre rachats et émissions, comme dans le tableau que IH met à notre disposition sur le site (https://www.devenir-rentier.fr/bourse_a … coh_us.htm)
Pour Coach, on a :

Rachat d’actions:     -453    -1 150    -1 098    -700   
Emission d’actions      7      213             362         185

Pour ma part je citais le nombre de "shares outstanding", le nombre d’actions en circulation, en diminution, ce qui revient au même (j’en profite pour m’excuser de cette mauvaise habitude de mettre des anglicismes, ce que je fais par facilité, toutes mes sources à l’exception de ce site étant en anglais).

Pour Coach toujours, d’après Morningstar:



Mon commentaire sur le "trés bon point" ne concernait pas tant une évolution de cette politique de rachat d’action, que sur le fait qu’elle perdure.
Le "en revanche" était en  référence au dividende qui lui était en dessous de mes "standards": moins de 5 ans de distribution et yield <3%.

J’espère avoir été plus clair!


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": http://investisseur-individuel.com/

Hors ligne Hors ligne

 

#6 01/03/2013 01h06

Membre (2012)
Réputation :   0  

Attention avec la marque Coach, cette gamme de prix est exposée à la perte de pouvoir d’achat des clients. Ce n’est pas le ""vrai"" luxe comme avec les marques Celine, Lanvin, Prada, Burberry  etc… Qui proposent des sacs dans les 2000 euros en moyenne pour du cuir simple et la petite maroquinerie au prix des sacs de la marque Coach. On peut multiplier facilement les prix par 4 ou 5 pour le reste.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 24/04/2013 14h18

Membre (2012)
Réputation :   3  

Petite mise à jour pour Coach : les résultats de Q3 sont plutôt bons. Les actions ont fait un bond de +10% hier.

Coach, Inc. (NYSE:COH) earned $238.9 million, or 84 cents per share in the quarter, compared to $225 million, or 77 cents per share in the same quarter one year ago. Revenue for the company increased 7 percent to $1.2 billion. Revenue from stores open at least a year in North America gained 1 percent while total sales from the region increased 7 percent to $792 million.  Earnings exceeded analyst estimates of 80 cents per share on sales of $1.18 billion.

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #8 25/02/2014 19h28

Membre (2013)
Réputation :   72  

/!\ Disclaimer /!\ J’ai déjà fait très peu de valorisations donc il peut y avoir des erreurs. Je vous conseille de faire de vos vérifications. J’attends aussi vos retours sur toutes erreurs ou améliorations que je peux apporter à mon analyse.

Bonsoir à tous,

Je vous propose une nouvelle valorisation : Coach Inc.

Genèse de la valorisation
Recherchant un beau sac pour l’anniversaire de ma femme, j’ai fait l’ensemble du Printemps à Paris (Grand centre commerciale de luxe pour ceux qui ne connaissent pas). Après avoir regardé l’ensemble des marques proposées, 2 boutiques ressortent du lot : Coach Inc (COH:US) et Michael Kors (KORS:US). Ces deux marques ont des produits d’une qualité très correct avec un prix assez bas (pas dans l’absolue, mais pour du luxe)
En rentrant à la maison après ma séance shopping, je demande à un de mes amis habitant aux USA ce que sa copine pense des sac Coach… Réponse : "elle a genre 5 sac a main coach, elle kiffe"… phrase suivante : "mais elle prefere Michael Kors". Premier constat ce cette excursion : j’ai des goûts de fille smile Juste après, je vais regarder les deux actions… Kors me semble un peu surévalué à première vue, après un jolie +340% en 5ans mais présente une augmentation de Net Income de +2950% sur la même période dont +170% par rapport à l’année dernière… Ça sera ma prochaine valorisation, mais pour l’instant Coach me semble plus abordable dans l’immédiat… Je me lance donc dans une valorisation.



+------------------------------+
1. L’histoire
+------------------------------+
Coach est une maison américaine de maroquinerie crée en 1941 à New York. Leurs sacs sont considérés comme le haut de gamme encore abordable (le moyen de gamme quoi). La marque connait un tournant fort en 1996 quand le CEO, Frankfort recrute Reed Krakoff et qu’ils transforme Coach en une marque connu mondialement connu.

+------------------------------+
Les actifs  (chiffres en milliers)
+------------------------------+
Coach à en priorité pour les actifs courants :
K$ 1  062 785 en cash (+16% vs Last Year)
K$ 72 106 investissement court terme (+100%) qui seront compté à 90%
K$ 524 706 en inventaire (+4%) qui seront comptabilisé à 5% - s’agissant de mode, je prends un minimum
On obtient donc un total de 1 153 915 K$ pour les actifs courants

Pour les actifs non courant je vais juste comptabilisé :
K$ 694 771 de Property and Equipemenet à 50% de leurs valeur
K$ 84 845 des Deferred income taxes en totalité
On obtient un total des actifs non courant à 432 230 K$

On obtient donc un total des actifs à 1 586 145 K$ - En gardant en tête que cela représente une valeur assez conservatrice des actifs

+------------------------------+
Les passifs
+------------------------------+
En additionnant les Current et les non Current non avont un total de 1 122 739 K$ (+1% vs LY)

On obtient donc un actif net de dette à 463 406 K€ soit 1,67$ par action

+------------------------------+
Le bilan
+------------------------------+
En 5ans le Net Income a connu une évolution de 66% de 623 369 K$ à 1 034 420 K$. Celui ci à connu une évolution chaque année sauf l’année dernière où il a baissé… Cependant, avec le jeux des rachat d’action le bénéfice par action à augmenter continuellement passant de 1,91 en 2009 à 3,61 en 2013.
En moyenne sur les 5 dernières année, nous avons un net income moyen de 862 487 K$ soit 862 M$

On se base sur une valorisation minimale de 463M$ car Coach reste une entreprise bénéficiaire
- En gardant le niveau de bénéfice de l’année en cours et en appliquant un P/E de 15 on peut ajouter 12 930 M$ soit un total de 15 979 M$
- En appliquant une croissance très conservatrice au vue des résultat passé de 10% avec un P/E de 20 (la moyenne du secteur est à 25) on obtient 19 427 M$ soit un total de 14 686 M$

Soit un cours entre 57$ et 70$… soit une décote entre 18% et 45%

+------------------------------+
Pourquoi le marché n’aime pas ?
+------------------------------+
Coach a perdu son CEO emblématique en début d’année. Il avait amené Coach d’une petite marque à une référence dans les sacs "considérés de luxe" au USA.
Il y a aussi une stratégie de discount qui passe très difficilement si on a un positionnement luxe ou assimilé. Pour avoir travaillé dans ce secteur, on préfère souvent perdre de l’argent plutôt que de "dévaluer" la marque en faisant des promotions trop agressives. Coach est tombé dans ce travers pour augmenter son revenu. En se positionnant sur le luxe, il faut faire rêvé et ce n’est presque plus le cas de Coach Inc. Quand un client sait qu’il y a des promotions récurrentes, il préfère juste attendre la promotions pour acheter. Au final, de plus en plus de monde ayant un sac Coach, cela devient de moins en moins une marque exclusive donc de moins en moins intéressante.

+------------------------------+
Pourquoi Coach peut faire mieux ?
+------------------------------+
Il reste énormément à faire à l’international. Aux USA, Coach commence à se faire manger son secteur phare par… Michael Kors ! C’est vraiment bizarre comme tout se recoupe, mais cette "révélation" un peu Lynchienne m’a poussé à aller plus loin dans l’analyse.

+------------------------------+
Conclusion
+------------------------------+
Tant que je n’ai pas fais l’analyse de Kors, je ne vais pas me lancer, mais je pense tout de même que Coach est sous-évalué et je reste le doigt sur la gâchette. C’est pour moi exactement la période où il faut être "greedy" pendant que les autres sont "fearfull"

+------------------------------+
Information supplémentaire et nécessaire pour la compréhension de mon analyse
+------------------------------+
- J’ai été un fervent défenseur/acheteur d’objet de luxe ET de qualité (costume, souliers, etc.) à l’époque, j’avais créer un référentiel sur la qualité des costumes.
- J’ai travaillé dans le monde du luxe
En gros j’ai un avis assez "professionnel" sur le rapport qualité/prix d’un bien de luxe

Source : 10K de Coach Inc.

PS : Au fait, j’ai finalement acheté mon cadeau chez Coach, qui était plus intéressant au niveau prix ET qualité. En profitant d’un de leurs travers énoncé ci-dessus… J’ai eu un rabais de 50% !
PPS : Pour tout ceux voulant faire un cadeau sympa à leur dulcinée, je leur conseil fortement ce magasin smile
PPPS : Je possède XslValorisation, mais je me refuse de l’utiliser pour faire une analyse tant que je ne serai pas pleinement satisfait de mes lecture de 10K… En résumé, je ne veux pas utiliser la raquette de Federer tant que je ne sais pas fiare un coup droit big_smile

Dernière modification par slayner (27/02/2014 00h56)


Creola Voyage - Séjours chez l'habitant en Guadeloupe

Hors ligne Hors ligne

 

#9 25/02/2014 19h51

Membre (2013)
Réputation :   45  

Bravo pour cette analyse !

étant copropriéaire de Coach depuis quelques mois, je peux également ajouter que la baisse est (au moins en partie) due aux résultats inférieurs aux attentes sur les 3 derniers trimestres, alors que Coach avaient habitué les actionnaires à de très bons résultats.

C’est en particulier vrai aux USA, où le CA est en baisse, et l’entreprise souffre en particulier de la concurrence de Kors. Par contre Coach dispose encore à mon sens de relais de croissance hors USA. J’ai pu voir plusieurs boutiques Coach en Asie (Japon / Malaisie) et Coach s’implante rapidement en Europe, rien qu’en France Coach n’était pas présent il y a un an alors qu’on en trouve désormais plusieurs points de vente à Paris. Par contre le change a été défavorable hors US.

Au dela du départ du CEO, c’est également le directeur créatif qui a changé et on attend désormais la nouvelle collection en septembre 2014, comme un test.

Ceci dit je reste confiant pour cette société qui est très peu endettée, et qui a des ratios plus que solides. Je pense que Coach est encore peu présent dans le monde, et a encore des possibilité de croitre en dehors de la maroquinerie pour femme, avec par exemple la mode et la gamme hommes.

Quant au prix… Morningstar l’estime à 60$ (contre 48 actuellement). Le P/E n’est pas très élevé
~13, on paie environ 7x l’Ebitda.

En soit je ne la trouve pas très chère, à condition que sa transition soit réussie.


"La meilleure façon de prévoir l’avenir, c’est de l’inventer", Peter Drucker | Mon portefeuille

Hors ligne Hors ligne

 

#10 25/02/2014 22h58

Membre (2013)
Réputation :   72  

En bonus, je vous mets aussi le F.A.S.T. graph :


Creola Voyage - Séjours chez l'habitant en Guadeloupe

Hors ligne Hors ligne

 

#11 26/02/2014 12h28

Membre (2010)
Réputation :   1  

Juste une remarque sur Coach, c’est en effet une marque assimilée "luxe" mais qui ne se cache pas de fabriquer en Asie. La marque n’est pas très développée en Europe, je l’ai découverte aux Etats-Unis.
J’ai des gants cuirs/cachemire de cette marque qui sont d’un très bon rapport qualité/prix.

AMF: pas d’actions coach et ne compte pas en acheter (car PEA).

Hors ligne Hors ligne

 

#12 26/02/2014 14h01

sergio8000
Invité

Bonjour Slayner,

Merci pour cette idée.

J’aimerais vous questionner sur les points suivants, qui vont un peu au-delà des chiffres :

- Qu’est-ce qui fait que Coach a des objets plus désirables qu’un LVMH ou un Channel ? En clair, est-ce que Coach a bénéficié d’un effet de mode sur un marché local de niche ou est-ce que la marque donne une vraie identité à ceux qui ont leurs produits (je pense que c’est ce que donne LVMH pour que cela marche aussi bien) ? Une réponse à cette question pourrait donner un point de vue sur les perspectives internationales et aussi sur les perspectives de rythme de croissance (une croissance plus lente justifie une compression de multiple de cash-flow)

- J’ai cru comprendre qu’il y a eu des changements au niveau du top management. Vous confirmez ? Si oui, qu’en pensez-vous ? Est-ce qu’il y a des éléments clés qui sont susceptibles d’avoir quitté le navire ?

- Que pensez-vous de l’allocation de capital de la société ? Pour une machine à cash à croissance lente, ce point peut faire une vraie différence (peut-être le point le plus important ?).

Merci !

 

#13 26/02/2014 16h12

Membre (2012)
Réputation :   0  

J’ai bossé dans le pap également, est Coach n’est pas sur le même segment de prix que la gamme "luxe" d’LVMH. Pour exemple, Céline c’est dans les 2-3k pour un sac de base. Coach c’est dans les 500-600$, je parle de Céline, car ils en sont fortement inspiré. Ce n’est pas la même clientèle.

Dernière modification par Nicoow (26/02/2014 16h15)

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #14 26/02/2014 18h35

Membre (2013)
Réputation :   72  

Bonjour Sergio,

Pour répondre à toutes ces questions, il faut mettre en avant certaines choses, pas toujours évidente pour le "grand public". Je m’excuse par avance, car je risque de m’étaler !

Pour commencer, il faut différencier le luxe de l’excellence. L’excellence est un travail de grande qualité, alors que par définition, le luxe est quelque chose d’inutile, d’accessoire… A l’origine, acheter une des grandes marques de luxe donnait directement accès des produits d’une excellence incomparable. Ce qui n’est plus toujours vrai aujourd’hui.

Le prix d’un objet de marque peut être résumé par :
Prix = Qualité + Charges fixes + Prime de l’image de marque

Avec l’évolution des modes de consommation, les clients ont (pour la plupart) perdus la notion de qualité d’un objet pour la remplacer par le rapport qualité/prix (principalement utilisé pour justifier un prix bas plutôt qu’une vraie qualité). Une "bonne" paire de souliers avec un bon cuir, une forme travaillée et un montage sérieux se situe entre 350€ et 1000€ pour du PAP : c’est donc très chère par rapport à nos référentiels actuels…

Parallèlement à cette dégradation, les marques de luxe ont conservées leur prime d’image, et l’on même augmentée avec un fort taux d’achat de "reconnaissance" et une forte dose de rêve aussi : si j’ai ce sac, je me classe automatiquement dans cette caste ! On n’achète pas un produit, mais une marque et/ou un nom. Ces marques n’ont d’ailleurs pas hésité à réduire leur qualité en sous traitant dans des pays à bas coût, tout en continuant à augmenter leurs prix = gagnant sur toute la ligne smile Exemple typique, le fameux Monogramm de LV qui est en toile enduite et qui coûte plus du double d’un bon sac en cuir -_-

Il me semble qu’il ne reste que Hermès qui est complètement bien fait, de qualité et produit entièrement en France, quelque soit le produit et la gamme… Les prix sont donc encore plus stratosphériques que pour les autres, car ils ont aussi leur "prime" smile

Avec tout ça en tête, je reviens aux questions :
Qu’est-ce qui fait que Coach a des objets plus désirables qu’un LVMH ou un Channel ?
Pas grand chose, car ils ne sont pas placé aux même "endroit" du luxe. LVMH vends du rêve pour les très riches, là où Coach permet de toucher du doigt des objets de bonne qualité à un prix "correct" (même si ça reste un certain tarif). Là où avec Hermès ou LVMH on va atteindre une certaine caste (ou assimilé) avec des prix assez délirant, Coach fait plus achat "normal". Quelqu’un peut se faire plus facilement plaisir avec un sac qui coute 1/5 de mois de salaire, rarement avec quelque chose qui représente plus d’un mois de salaire !

En clair, est-ce que Coach a bénéficié d’un effet de mode sur un marché local de niche ou est-ce que la marque donne une vraie identité à ceux qui ont leurs produits (je pense que c’est ce que donne LVMH pour que cela marche aussi bien) ?
Caoch est arrivé aux USA avec des sacs assez bien construit, de bonne facture avec un prix 3 à 15 fois inférieurs aux "Über" marques de luxe… Et c’est là que l’on revient à la perte de notion de qualité par le public ! Il n’y a pas énormément de personnes capables de dire en quoi un sac Hermès est de meilleur qualité qu’un Coach ! La marque est ainsi devenue synonyme de qualité pour les américaines, ce qui est pour moi leur MOAT.

Les nouveaux marchés sont le coeur de la croissance future. Cependant, sur ces marchés la marque ne possède pas encore le côté "Coach = Qualité" et doit se battre avec son concurrent principal Michael Kors (pour l’anecdote, les deux magasins sont côte à côte aux Printemps). Parallèlement, ils ont perdu un peu de part de marché face à ce même concurrent sur le marché domestique. C’est un des premiers critères qui fait que le marché boude un peu la marque.

J’ai cru comprendre qu’il y a eu des changements au niveau du top management. Vous confirmez ? Si oui, qu’en pensez-vous ? Est-ce qu’il y a des éléments clés qui sont susceptibles d’avoir quitté le navire ?
- L’ancien CEO a quitté ses fonctions, mais reste aux board de la marque. Il veut faire une transition transparente, donc ce n’est pas encore un vrai problème.
- Cependant, le plus grand risque est le départ du directeur artistique pour créer sa propre marque "Reed Krakoff", qui se situe dans une gamme de prix supérieure. Un des grand défi de Coach sera de réinsuffler de la nouveauté dans les sacs, sachant qu’en 2013 69% des ventes se faisait sur des nouveaux produits. C’est pour moi, la 2eme raison qui fait que le marché boude.

Que pensez-vous de l’allocation de capital de la société ? Pour une machine à cash à croissance lente, ce point peut faire une vraie différence (peut-être le point le plus important ?).
Je vous avouerais ma complète incompétence sur l’analyse d’allocation de capital d’une société… J’essaie de travailler la dessus et je reviens au plus vite smile

Merci de m’avoir lu,
Slayner

PS : J’ai sûrement été flou sur certains points, n’hésiter pas à me demander des éclaircissements

AMF : J’ai des actions LVMH, je pourrais expliquer la force de ce groupe dans un autre message

Dernière modification par slayner (10/03/2014 00h50)


Creola Voyage - Séjours chez l'habitant en Guadeloupe

Hors ligne Hors ligne

 

#15 27/02/2014 00h12

sergio8000
Invité

Merci pour votre réponse.
Vous n’êtes pas plus flou que moi : je vous avoue simplement que je ne sais pas du tout où va Coach et je cherche à savoir si le marché estime bien ou non la croissance future (le multiple de valo price tout de même une certaine croissance). Je me demande si COH est à maturité ou non, et si elle est à maturité, est-ce qu’elle saura bien gérer son cash et continuer à défendre sa position ?

Je me demande aussi si Krakoff était ou non une personne clé de l’histoire ou non.

Je vous avoue que je n’ai absolument pas de réponse à ces questions, et COH est bien "too hard" pour moi, parce que je ne sais pas du tout estimer le potentiel d’une entreprise qui repose sur marque comme celle là, qui domine un marché et qui est en train de perdre quelques parts. Autant, à 5 fois le FCF, ça se tente clairement, autant à des multiples significativement élevés, c’est pas vraiment le même risque… J’essaie de mieux comprendre le dossier que beaucoup de gens raisonnables semblent aimer, mais je ne sais pas si j’y arriverai:-).

 

#16 27/02/2014 00h31

Membre (2013)
Réputation :   72  

Petit résumé d’une conversation avec une amie américaine :
Elle achetait Coach parce que c’est considéré comme "luxury", mais ce sont les seuls avec MK à avoir des outlet stores. Donc des opportunités de trouver les purses a 300-500 au lieu de 1000. Cependant, c’est a "little old fashionned" et MK plus "sleek" (peut être traduit à peu près par élégant ou racé).
Ça fait 1 an qu’elle n’achète plus chez Coach pour lui préféré MK et sa sœur à fait exactement la même chose. Il y a donc un loup.

Je pense réellement que Coach peut se retourner et la marque est saine financièrement, cependant ce dossier reste un beau pari sur l’avenir. Krakoff était quand même LE créateur de l’image de marque actuel qui commence à être dépassé.

Le dossier me semble trop incertain pour me positionner et mes liquidités peuvent être mieux placées ailleurs => watch list au cas où l’action descend encore beaucoup !
L’investisseur entreprenant peut s’y intéresser, mais moi ce n’est pas pour tout de suite.

Bonne soirée à tous,
Slayner


Creola Voyage - Séjours chez l'habitant en Guadeloupe

Hors ligne Hors ligne

 

#17 27/02/2014 14h01

Membre (2013)
Réputation :   1  

"le multiple de valo price tout de même une certaine croissance"

A 8 fois EV/EBIT (TTM) , je vois pas bien la valorisation de la croissance

Si le business  est capable de maintenir le résultat ça me va bien

Hors ligne Hors ligne

 

#18 27/02/2014 17h13

sergio8000
Invité

En fait, tout dépend à quel multiple vous estimez une société sans croissance… Si vous ne voyez pas, ce n’est pas bien grave : j’imagine que chacun a ses estimations, mais si vous faîtes un screening bête et méchant à 8 fois l’EBIT, vous verrez très peu de sociétés sans croissance.
Il y a même des sociétés avec une croissance de l’EBIT qu’on trouve pour moins cher que cela…

Pour moi, on a une attente de croissance à 2,5% par an à long terme environ, et je serais heureux de posséder la société si elle fait 10% par an. Naturellement, je n’ai pas la moindre idée de la croissance que va avoir la société.

 

#19 27/02/2014 17h42

Membre (2013)
Réputation :   1  

Oui je vois bien les 2.5% avec le PE cible de Graham. En effet si on screen on trouve beaucoup de société en croissance mois chère que COH. On en trouve un peu moins avec 85.0% de Pre-Tax Return on Tangible Capital , aucune dette et des programmes de rachats d’actions

Déontologie : Je ne détiens pas d’actions COH et ne compte pas en acquérir.

Hors ligne Hors ligne

 

#20 01/03/2014 09h33

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   379  

J’avais regardé le dossier. Effectivement j’ai vu des analyses indiquant que la strategie de rabais sur les prix et les lieux de ventes moins huppés ont brisé l’image de marque. Le risque d’abandon par les consommatrices est grand et a commence à se matérialiser, et ne pouvant pas prévoir les tendances en mode, je m’abstiens d’acheter des actions de Coach et de tout groupe similaire. J’invite à la prudence, sauf si l’on peut prévoir un retour de croissance avec certitude.


An der Börse ist alles möglich - auch das Gegenteil - André Kostolany.

Hors ligne Hors ligne

 

#21 03/03/2014 15h47

Membre (2012)
Top 5 Portefeuille
Top 10 Dvpt perso.
Top 10 Actions/Bourse
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   949  

En tout cas, il y un (très) bon buzz concernant la nouvelle collection du créateur Stuart Vevers. Mais elle ne sera en grande partie en vente qu’en septembre et donc, dans le meilleur des cas, avec un effet positif sur les ventes qu’en fin d’année 2014.

http://www.latimes.com/fashion/allthera … z2uuYQctFQ
http://fashion.telegraph.co.uk/news-fea … -Week.html


Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe. Meduse Paris :)

Hors ligne Hors ligne

 

#22 29/04/2014 18h45

Membre (2014)
Réputation :   290  

Chute du titre de 8-9%.

Les ventes sont de 1,10 Md$, contre 1,19 Md$ un an avant (-7.6%). Les bénéfices ressortent à 191 M$ (0,68$ par action), contre 239 M$ (0,84$ par action) un an plus tôt, soit -20%.

Les ventes en Amérique du Nord sont en baisse de 18%, quand celles à l’international progressent de 14%.

Page not found - The Wall Street Transcript

Hors ligne Hors ligne

 

#23 29/04/2014 22h49

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   379  

voila, ca n’est pas si défensif que cela en a l’air.

Dans le secteur je m’interesse plus a Fossil, qu’il faut que j’étudie. Elle est peu chère et a de la vraie croissance.


An der Börse ist alles möglich - auch das Gegenteil - André Kostolany.

Hors ligne Hors ligne

 

#24 14/05/2014 19h07

Membre (2013)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Actions/Bourse
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 5 SCPI/OPCI
Réputation :   1296  

BulleBier a écrit :

voila, ca n’est pas si défensif que cela en a l’air.

Dans le secteur je m’interesse plus a Fossil, qu’il faut que j’étudie. Elle est peu chère et a de la vraie croissance.

Fossil, qui chute d’autant (-9%) aujourd’hui même…


Parrain LINXEA. Boursorama (FRVE9093). Fortuneo (12662218). Zen'Up. Vattenfall. Bourse Direct (2019704537)

Hors ligne Hors ligne

 

#25 16/05/2014 22h04

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   379  

Oui mais les revenus eux n’ont pas chuté de 9%. Je n’ai pas pris position sur Fossil pour diverses raison, plutôt de frais de transactions aux US pour une action sans rendement qui m’obligerait à ouvrir une grosse position, chose que je ne suis pas certain de vouloir sur un secteur assez risqué.


An der Börse ist alles möglich - auch das Gegenteil - André Kostolany.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur