Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de LVMH Moët Hennessy - Louis Vuitton sur nos screeners actions.

[+1]    #76 31/03/2020 12h57

Membre
Réputation :   31  

Alors que la baisse de LVMH est d’un peu plus de 15% depuis le 2 janvier, Christian Dior a chuté de plus de 30%.

Aux cours de clôture du 2 janvier, la capitalisation de Christian Dior représentait 39,5% de celle de LVMH, soit proche des 41% que Christian Dior détient du capital de LVMH.
La décote était alors faible, et il y avait même une surcote avant décembre 2019.

Mais la décote a fortement augmenté ces 3 dernières semaines.
Aux cours de clôture d’hier, la capitalisation de Christian Dior ne représentait plus que 31,8% de celle de LVMH, ce qui pourrait être l’occasion d’arbitrer une ligne LVMH vers Christian Dior.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


31% CW8, 14% PAEEM, 11% Prosus, 9% BAM.A, 9% Odet, 8% BRK.B, 8% Bassac, 5% Dior…

En ligne En ligne

 

[-1]    #77 31/03/2020 13h41

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   142  

Je suis exactement dans la même réflexion


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #78 16/04/2020 18h30

Membre
Réputation :   57  

LVMH : chute des ventes de 17% en organique au premier trimestre, dividende réduit

LVMH : chute des ventes de 17% en organique au premier trimestre, dividende réduit | Zone bourse

LVMH a réalisé au premier trimestre un chiffre d’affaires de 10,6 milliards d’euros, en baisse de 15%. A périmètre et devises comparables, le repli atteint 17%. Le numéro un mondial du luxe a été pénalisé par la fermeture des boutiques et des sites de production dans la plupart des pays au cours des dernières semaines et l’arrêt des voyages internationaux. Cette situation, qui devrait se prolonger pendant le premier semestre, aura un impact sur les ventes et les résultats annuels. Cet impact ne peut être précisément évalué à ce stade, a prévenu LVMH.

"On ne peut qu’espérer que la reprise se fasse graduellement à partir des mois de mai ou juin après un second trimestre qui devrait être encore très affecté par la crise, en particulier en Europe et aux Etats-Unis", a indiqué le géant du luxe.

Face à des circonstances exceptionnelles, LVMH a décidé de proposer à l’assemblée Générale du 30 juin 2020 un dividende réduit de 30% par rapport au montant annoncé le 28 janvier 2020.

Ainsi, le dividende de l’exercice 2019 serait de 4,80 euros par action. Compte tenu de l’acompte de 2,20 euros par action versé le 10 décembre dernier, le solde s’établirait à 2,60 euros par action, sa mise en paiement intervenant le 9 juillet 2020.

En outre, le PDG Bernard Arnault et chacun des autres administrateurs exerçant des fonctions exécutives au sein du groupe ont renoncé leur rémunération pour les mois d’avril et mai 2020 ainsi qu’à toute rémunération variable au titre de l’année 2020.

Enfin, les administrateurs de la société ont pris la décision de réduire de 30% le montant de leur rémunération au titre de leur mandat social pour l’année 2020.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #79 07/05/2020 11h25

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1030  

Selon le Revenu de ce jour, Paolo Bulgari, censeur, a vendu du 23 au 28 avril, via la société El Greco, pour un total de 44 515 500 € d’actions dans une fourchette de prix allant de 349,22 € à 357,85 € l’unité.

Je n’accorde que peu d’importance à ces ventes mais j’ai regardé les 4 dernières ventes d’El Graco. Je les ai représenté par des petits cercles rouges.

- 4/5 février 2016 : vente 30 M€
- 7 décembre 2018 : vente 26,5 M€
- 16-21 mai 2019 : vente 32 M€
- 23-28 avril 2020 : vente 44 M€

Admirez le timing d’El Greco !

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/4246_lvmh-vente--el-graco.jpg

C’est peut-être le moment d’acheter ! :-)
PS : ces ventes sont insignifiantes au regard de la capitalisation de LVMH.

Dernière modification par maxicool (07/05/2020 11h26)


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#80 04/06/2020 22h04

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   539  

Ledep, le 24/11/2019 a écrit :

…LVMH aurait acheté Tiffany pour 16.3Mds$ .(LVMH sur le point de s’offrir Tiffany pour 16,3 milliards de dollars)

Bonsoir,

Info à prendre avec des pincettes tant la source semble peu commune (Women’s Wear Daily - WWD), mais pas la réaction.

LVMH : le rachat de Tiffany serait "moins certain", selon WWD

Selon WWD, le géant français du luxe a réuni mardi son conseil d’administration à Paris pour discuter de son offre de rachat du joaillier américain Tiffany & Co dans un contexte de dégradation du marché américain liée à la pandémie de coronavirus. Citant des sources non identifiées, WWD a écrit que l’accord de rachat conclu en novembre entre les deux groupes semble "subitement beaucoup moins certain".

WWD a précisé qu’’"aucune décision définitive n’a été prise", mais que les participants à cette réunion ont clairement indiqué que l’acquisition devrait être rééxaminée.

L’article d’origine: LVMH Acquisition of Tiffany Looking Uncertain, Sources Told WWD – WWD
A la suite ce jour, LVMH confirmait ne pas vouloir acheter des titres sur le marché tel que le deal l’indiquait.

LVMH ne compte pas acheter d?actions Tiffany sur le marché - Capital.fr

"Compte tenu des rumeurs ayant circulé sur le marché, LVMH confirme, à cette occasion, ne pas envisager d’acheter d’actions Tiffany sur le marché", a indiqué le numéro un mondial du luxe. Déjà, en mars dernier, il avait rappelé que, conformément aux accords conclus avec Tiffany en novembre 2019, il était tenu par un engagement de ne pas acheter d’actions Tiffany.

Certains analystes se demandent de leur côté si LVMH ne veut pas réajuster le prix de l’acquisition au vu de l’écroulement du cours de l’action Tiffany depuis l’annonce de l’opération, rapporte l’AFP. Le groupe français avait offert 135 dollars par titre Tiffany. L’action s’échange actuellement aux alentours de 116 dollars, soit près de 20 dollars en dessous du prix proposé par LVMH.

Le jeu en vaudrait effectivement la chandelle mais ne serait pas fair du tout ! smile

Édit 5 juin: et bien la renégociation aurait bien été réfléchie mais abandonné pour des questions juridiques.

LVMH renonce à renégocier le prix d’acquisition de Tiffany - Challenges

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#81 04/07/2020 22h47

Membre
Réputation :   20  

Auriez vous les resultats des ventes par marque ? Je n’arrive pas à trouver cette info pourtant assez basique..

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#82 27/07/2020 18h07

Membre
Réputation :   3  

Résultats S1 2020 de LVMH.
Le communiqué est vendeur mais ça sort quand même du -28% vs S1 2019.

zonebourse a écrit :

LVMH Moët Hennessy Louis Vuitton, leader mondial des produits de haute qualité, réalise au premier semestre 2020 des ventes de 18,4 milliards d’euros, en recul de 27 %. A périmètre et devises comparables, les ventes sont en baisse de 28 % par rapport à la même période de 2019. LVMH témoigne d’une bonne capacité de résistance dans un environnement économique fortement perturbé par la grave crise sanitaire ayant entraîné l’arrêt des voyages internationaux et la fermeture des boutiques et des sites de production du Groupe dans la plupart des pays durant plusieurs mois. La priorité du Groupe a été et demeure la sécurité de ses collaborateurs et de ses clients. Les équipes de LVMH ont témoigné d’un engagement fort pour faire face à cette situation sans précédent alors que des efforts d’adaptation à la conjoncture actuelle sont activement menés afin de contrôler les coûts et d’accroître la sélectivité des investissements.
Au second trimestre, les ventes sont en recul de 38 % à périmètre et devises comparables par rapport à la même période de 2019. Même si des signes encourageants de reprise sont observés en juin pour plusieurs activités du Groupe, les ventes sont en baisse sensible aux Etats-Unis et en Europe sur le trimestre. L’Asie connaît pour sa part une amélioration notoire des tendances, avec en particulier un fort rebond en Chine.

Le résultat opérationnel courant du premier semestre 2020 s’établit à 1 671 millions d’euros et fait ressortir une marge opérationnelle courante de 9 %. Les rentabilités de Louis Vuitton, Christian Dior et Moët Hennessy se maintiennent à un niveau élevé. Le résultat net part du Groupe s’élève pour sa part à 522 millions d’euros.

M. Bernard Arnault, Président-Directeur Général de LVMH, a déclaré : « LVMH a fait preuve au premier semestre 2020 d’une résistance exceptionnelle face à la grave crise sanitaire que le monde traverse. Nos Maisons ont témoigné d’une agilité remarquable pour mettre en place des mesures d’adaptation de leurs coûts et accélérer le développement des ventes en ligne. Tandis que des signes vigoureux de reprise de l’activité se font sentir depuis le mois de juin, nous restons très vigilants pour le reste de l’année. Nous demeurons animés par une vision de long terme, un profond sens des responsabilités et un engagement fort en faveur de la protection de l’environnement et en matière d’inclusion et de solidarité. Dans le contexte actuel, notre volonté sincère d’engagement et de progrès continu est encore plus présente. Grâce à la puissance de ses marques et à la réactivité de son organisation, nous sommes convaincus que LVMH est en excellente position pour profiter de la reprise qui, nous l’espérons, se confirmera au second semestre, et pour renforcer en 2020 son avance sur le marché mondial du luxe. »

Le premier semestre 2020 a été marqué par :

Une bonne résistance, en particulier des plus grandes marques, dans un environnement économique perturbé par la crise sanitaire,
La priorité absolue donnée à la santé et à la sécurité de nos employés et de nos clients,
Un soutien direct à la lutte contre l’épidémie,
Un impact de la crise sur l’évolution des ventes partout dans le monde, avec cependant une forte reprise au second trimestre en Chine,
Une accélération sensible des ventes en ligne, compensant en partie seulement l’effet sur les ventes de la fermeture des boutiques du Groupe sur plusieurs mois,
Un déstockage des détaillants pour les Parfums & Cosmétiques et les Montres,
L’arrêt total des voyages internationaux, pénalisant fortement les activités de « travel retail » et hôtelières.


Chiffres clés

En millions d’euros    1er semestre 2019    1er semestre 2020    % variation
Ventes    25 082    18 393    - 27 %
Résultat opérationnel courant    5 295    1 671    - 68 %
Résultat net (part du Groupe)    3 268    522    - 84 %
Capacité d’autofinancement    7 399    4 421    - 40 %
Variation de la trésorerie issue des opérations d’exploitation    4 189    850    - 80 %
Dette financière nette    8 684    8 230    - 5 %
Capitaux propres    35 390    37 532    + 6%

Message édité par l’équipe de modération (28/07/2020 17h55) :
- correction de balises Quote

Hors ligne Hors ligne

 

#83 28/07/2020 10h13

Membre
Réputation :   25  

Je me suis fait la même réflexion sur le communiqué… Surtout que c’est -38% à périmètre et change constant sur le T2 (il y a un gros effet change sur cette période).

Rien d’étonnant compte tenu de l’exposition du groupe aux zones touristiques notamment les duty free mais un point d’attention je pense.

Quelques points supplémentaires, la marge baisse de c.1pts à 20.5% et 220bps dans la mode-maroquinerie qui reste la division principale du groupe. Les vins et spiritueux et la distrib sont elles en croissances.

Dernière modification par DockS (28/07/2020 10h27)


"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité […] finit par perdre les deux." B.Franklin

Hors ligne Hors ligne

 

#84 09/09/2020 12h51

Membre
Réputation :   51  

Communiqué de LVMH a écrit :

Paris, le 9 septembre 2020

Après une succession d’évènements de nature à fragiliser l’opération d’acquisition de la société Tiffany & Co, le Conseil d’administration de LVMH s’est réuni pour étudier la situation de l’investissement projeté au regard de récents développements.

Le Conseil a ainsi pris connaissance d’une lettre du Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères qui, en réaction à la menace de taxes sur les produits français formulée par les Etats-Unis, demande au groupe LVMH de différer l’acquisition de Tiffany au-delà du 6 janvier 2021. Le Conseil a également pris note de la demande de Tiffany de repousser le délai limite de réalisation de l’accord du 24 novembre 2020 au 31 décembre 2020.

Compte tenu de ces éléments, et connaissance prise des premières analyses juridiques menées par les conseils et les équipes de LVMH, le Conseil d’administration a décidé de s’en tenir aux termes du Agreement and Plan of Merger conclu en novembre 2019 qui prévoit une date limite pour le closing de l’opération au plus tard le 24 novembre 2020 et acté, qu’en l’état, le Groupe LVMH ne serait donc pas en mesure de réaliser l’opération d’acquisition de la société Tiffany & Co.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #85 10/10/2020 12h40

Membre
Réputation :   19  

LVMH a fait un don de 5 millions d’euros à l’Institut Pasteur de Lille, pour assurer le financement des essais cliniques  "à grande échelle" d’un traitement prometteur contre la Covid-19

Je me permets donc d’adresser  mes chaleureuses félicitations à Bernard Arnaud….
… et je me sens d’autant plus motivé d’être un (très modeste) actionnaire de LVMH

Message édité par l’équipe de modération (10/10/2020 15h19) :
Avec une source, c’est encore mieux: Covid:  LVMH finance l’essai de l’institut Pasteur de Lille - Challenges

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #86 12/10/2020 21h29

Membre
Réputation :   28  

A choisir, je préférerais que LVMH paie un peu plus d’impôts chaque année (et que son PDG n’échappe pas à quelques taxes sur la succession en logeant son patrimoine au Belgique), afin que l’État français puisse davantage financer le système de santé et la recherche médicale.

Et pourquoi 5M€ pour la covid ? et rien pour les malades d’Alzheimer ? rien non plus pour le cancer du sein ? Ici, un milliardaire choisit la maladie qu’on peut combattre, je préfère que ce choix se fasse au niveau de la société tout entière.

Par ailleurs, la covid tue, certes, mais moins que la pauvreté. Cela dit, les plus pauvres sont aussi les plus touchés par ce virus…

Avec des actifs évalués à 76 Mds€, je crois que Bernard Arnault n’est pas à féliciter chaleureusement pour son action philanthropique.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #87 12/10/2020 22h05

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   506  

L’État français se gave quand même déjà pas mal de tous les côtés (taxations et prélèvements records !). Selon moi le problème pour lui (l’État) ne serait pas de taxer encore plus, mais plutôt de mieux utiliser ce qu’il perçoit déjà.

"Le milliardaire" en question fait bien ce qu’il veut. Personnellement je donne chaque mois à des associations. Pourquoi celles que je choisis et pas d’autres ? Bah… Ça ne regarde que moi. Idem donc pour B.A.
D’autant plus que cedon en question ne signifie en rien qu’il ne donne rien d’autre à côté. Très réducteur comme vision. Surtout que le don provient de LVMH et non de B.A.

De plus, donner 5 millions d’€ quand on en dispose de 76 milliards (bien que le don provienne de LVMH), cela revient à donner 10€ 1€ quand on en gagne 1500€. Pas folichon en effet, mais n’est-ce pas le geste qui compte ? Pourquoi cracher sur ce qui est fait, alors que rien n’obligeait à ce que ce soit fait ?

Édit : Erreur de calcul

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Neo45 (12/10/2020 22h30)


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #88 12/10/2020 23h06

Membre
Réputation :   34  

doug a écrit :

Avec des actifs évalués à 76 Mds€, je crois que Bernard Arnault n’est pas à féliciter chaleureusement pour son action philanthropique.

Toutes les bonnes actions méritent des félicitations, quelque soit les montants engagés et les maux combattus.
C’est tout à son honneur d’essayer de contribuer "à sa manière".

Par ailleurs, dès le début de la crise, je me rappelle que LVMH a produit et offert du gel hydroalcolique aux soignants, des dons de masques etc…
Hermes a fait de même et a fait un don de 20M€.

La liste (des entreprises et des individus parfois discrets) est longue et ils méritent tous autant qu’ils sont des félicitations chaleureuses.

Source: Ces entreprises de luxe qui s?engagent face au Covid-19 - Bilan

Dernière modification par Elias (12/10/2020 23h07)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #89 13/10/2020 14h20

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   289  

En tant qu’actionnaire, je me félicite que LVMH investisse 5 millions d’euros pour tenter de limiter les conséquences des infections au coronavirus sur les ventes de sacs à main de luxe. C’est de l’argent bien investi pour le futur, comme toujours avec cette entreprise à la gestion excellente.

Hors ligne Hors ligne

 

#90 13/10/2020 17h06

Membre
Réputation :   43  

doug a écrit :

son PDG n’échappe pas à quelques taxes sur la succession en logeant son patrimoine au Belgique

Si tant est que son patrimoine soit en Belgique, cela ne modifie pas ses droits de succession dès lors qu’il est résident français.

Hors ligne Hors ligne

 

#91 13/10/2020 17h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   476  

Sans être dans le secret des dieux, il y a eu de nombreuses publications plus ou moins bien documentées/bienveillantes sur la succession de Bernard Arnault :

- la fondation belge c’est apparement pour protéger l’intégrité du groupe qu’il a bâti après son décès, les enfants ne pourront pas vendre et le groupe sera dirigé par son/ses hommes de confiance. Cet outil n’existe malheureusement pas en France à ma connaissance

- les titres du groupe Arnault (ou autre société de contrôle équivalente) ont fait l’objet depuis longtemps et au fil du temps de démembrement/donation à ses enfants

Donc nous avons un homme âgé de 71 ans, entrepreneur qui a bâti un empire du luxe, qui a anticipé sa succession d’un point de vue "business" et patrimoniale. Il souhaite que l’empire continue de prospérer après sa mort et minimiser la charge l’impôt sur la transmission de la fortune qu’il a bâtie à ses héritiers, ses enfants

Je ne m’attendais pas à moins de la part d’un entrepreneur bâtisseur et père de ses enfants, pour ma part je ne trouve rien à redire

Dernière modification par Tssm (13/10/2020 17h43)

Hors ligne Hors ligne

 

#92 13/10/2020 17h46

Membre
Réputation :   69  

Au nom de la France, mercii à monsieur Arnault pour son don si généreux! D’un autre coté, c’est LVMH qui a fait le don (pas Bernard Arnault) : un don déductible des impôts bien entendu.

Au fait, vous ne trouvez pas qu’il ressemble de plus en plus à Mr Burns des Simpsons…

Dernière modification par etzanas (13/10/2020 17h52)

En ligne En ligne

 

[+1]    #93 13/10/2020 19h23

Membre
Réputation :   34  

etzanas a écrit :

D’un autre coté, c’est LVMH qui a fait le don (pas Bernard Arnault) : un don déductible des impôts bien entendu.

Techniquement B.A détient une grosse part de LVMH donc quelque part c’est un peu aussi son argent smile

Loin de moi l’idée de faire la moral, et de viser qui que soit, mais finalement quelle importance de savoir qui a fait le don, à quelle hauteur ou quelle proportion de son patrimoine, ou si il bénéficie d’une réduction d’impots ou d’un coup de publicité pour son entreprise, il n’en reste pas moins qu’un don (de 5M€) est appréciable au vue du contexte actuel.

Je trouve qu’on passe plus de temps à polémiquer qu’à saluer le geste.
Je me dis même,  que dans la situation inverse, c’est à dire celle où B.Arnault ou Mr X n’aurait pas fait de don (en informant la terre entière) ils auraient aussi subi les même remarques/critiques…. "mais pourquoi ces riches personnes ne lachent pas un peu de leur argent patati patata..."

Déontologie: je ne suis pas actionnaire de l’empire de B.Arnault. (et je n’ai pas fais de dons dans la lutte contre la covid19).

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #94 13/10/2020 19h34

Membre
Réputation :   82  

Elias a écrit :

Je trouve qu’on passe plus de temps à polémiquer qu’à saluer le geste.

Ou d’en faire autant à sa mesure…

Fin du hors sujet pour moi !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #95 13/10/2020 19h36

Membre
Réputation :   91  

[mode coupe de gueule]
Quitte à continuer sur le hors sujet.
Je suis actionnaire mais m’exprimerai de la même manière dans le cas contraire.

Je trouve cela extraordinaire que des gens se permettent de critiquer une personne qui fait un don !
Dans quel monde vit-on ?
Le gars (ou la société peu importe), c’est son pognon et il en fait ce qu’il veut. On ne l’a pas forcé.

Je discutais il y a quelques jours avec la caissière au supermarché (tout petit "super", c’est un Franprix) qui me disait qu’il faut être reconnaissant d’un cadeau quel qu’il soit. Qu’elle a un proverbe disant - en gros - qu’une personne qui donne une pierre (pas un diamant) c’est un geste dont il faut être reconnaissant. Un peu l’équivalent du "c’est le geste qui compte".

je ne comprends pas que l’on se permette de critiquer une personne qui fait un don, quel qu’il soit.

Il aurait mieux fait de garder son argent ?

Comment peut-on être aussi négatif et critique (dans le mauvais sens du terme). Je ne supporte pas.
[/mode coupe de gueule]

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain : Mintos, YomoniNalo Grisbee, N26, Revolut.

En ligne En ligne

 

#96 13/10/2020 20h07

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2798  

rylorin a écrit :

Je trouve cela extraordinaire que des gens se permettent de critiquer une personne qui fait un don !
Dans quel monde vit-on ?
Le gars (ou la société peu importe), c’est son pognon et il en fait ce qu’il veut. On ne l’a pas forcé.


Comment peut-on être aussi négatif et critique (dans le mauvais sens du terme). Je ne supporte pas.

Je ne comprends pas pourquoi vous vous énervez, puisque vous indiquez vous-même pourquoi justement ce don peut faire débat.

Ce n’est pas Bernard Arnault qui fait le don ou Christian Dior (sa holding), mais LVMH.

Donc le don se fait à moitié avec l’argent des autres, sans compter une éventuelle déduction fiscale.

D’autre part, on trouve abondantes polémiques sur l’optimisation fiscale présumée de Bernard Arnault ou même de LVMH.

A partir de là, rien d’étonnant à ce que chaque don (comme pour la reconstruction de Notre-Dame) offre son lot de controverses.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#97 13/10/2020 20h47

Membre
Réputation :   20  

En fait le cas de Bernard Arnault donateur est un cas d’école en sociologie des riches.
C’est relativement bien démontré dans les travaux de Pinson-Charlot notamment.

En résumé plus on est riche et plus on privilégie la charité (ex : don notre dame ou a des cause que JE choisis) à la solidarité ( impôts qui oh mon dieu est trop mal utilisé pour moi).
Le système est bien fait il permet ça, pourquoi s’en priver de joindre l’utile à l’agréable ?

Hors ligne Hors ligne

 

#98 14/10/2020 02h39

Membre
Réputation :   105  

Je prendrais les papiers des Pinson-Charlot avec des pincettes, ce sont des militants communistes / France Insoumise de longue date, et quand on entend Madame Pinçon-Charlot expliquer que le réchauffement climatique est une conspiration orchestrée par les riches pour exterminer les pauvres, on peut douter de la qualité de ses autres analyses.

Ceci étant dit les gens préfèrent donner à ce qu’ils trouvent utile plutôt que de payer des impôts dont l’état décide l’affectation à leur place, ça me parait ni choquant ni spécifique aux riches : si on demande à n’importe qui de donner 10 € au fisc où à une cause de leur choix, je pense que la plupart choisiront la deuxième option.

Hors ligne Hors ligne

 

#99 14/10/2020 09h10

Membre
Réputation :   82  

Je pense pour ma part que cette décision est une sage décision de gestion de l’entreprise.

Il faut essayer d’imaginer l’ impact publicitaire auprès de la clientèle.

J’imagine que la clientèle de LVMH n’a pas, généralement, les mêmes motivations lors de  leur achat chez LVMH que la plupart d’entre nous, du moins ceux qui se sont exprimés sur le sujet (enfin je crois pour leur immense majorité) pour ce qu’il s’agit de moi c’est certain wink

Au demeurant, une campagne publicitaire pour 5 M€ n’a rien de fou pour une MARQUE comme LVMH
donc LOUIS VUITTON par ex..

Quelques articles qui datent un peu mais qui peuvent nous aider à mieux comprendre.

les clés du succès de VUITTON ?

Budget publicitaire de Louis Vuitton

Investissements publicitaires de quelques grandes marques

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Aigri (14/10/2020 09h16)


Donne un cheval à celui qui dit la vérité, il en aura besoin pour s'enfuir.

Hors ligne Hors ligne

 

#100 14/10/2020 09h29

Membre
Réputation :   69  

C’est sûr qu’au niveau de LVMH ce don est une broutille.

Surtout quand on le compare à l’affaire de la Fondation d’entreprise Louis-Vuitton. Le bâtiment, dont la construction est initialement évaluée à 100 millions d’euros aura couté 800 millions d’euros. Avec bien sûr une déduction d’impôt de 480 millions d’euros en France.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fondation_dentreprise_Louis-Vuitton

Ce qui est de très mauvais gout, c’est que Bernard Arnault cherche à tirer un bénéfice personnel en terme d’image de ce petit don alloué à partir du budget annuel de donation de LVMH (et déductible aussi des impôts).
Désolé, mais l’échelle de don pour Bernard Arnault ne peut être en-dessous de la centaine de millions d’euros minimum. Sinon c’est vraiment ridicule surtout au regard de tous les avantages particuliers qu’il obtient de l’état français.

Bernard Arnault applique les mêmes tactiques de manipulation que Mr Burns mais nous ne sommes pas tous des Simpsons.

Dernière modification par etzanas (14/10/2020 09h49)

En ligne En ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de LVMH Moët Hennessy - Louis Vuitton sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur