Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Sondage 

Résultat du sondage :

Consulteriez-vous un conseiller en gestion de patrimoine?


Oui, quelque soit son profil

4% - 11
Oui, si il est indépendant

36% - 84
Oui, si il dépend d'un réseau (banque, assurance, assoc

0% - 1
Oui, si il ne fait que l'audit et ne vend aucun produit

22% - 52
Oui, si il fait audit + vente produits

5% - 12
Oui, si l'audit est gratuit

12% - 29
Non, se sont tous des charlots

14% - 34
Pas Carpediem car il est déjà rentier

4% - 10

#51 08/08/2019 22h35

Membre (2015)
Top 20 Dvpt perso.
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   492  

Bonsoir !

Juste pour alimenter la file de discussion, voici mon ressenti envers les CGP que j’ai rencontrés :

- CGP de banques (ou assurances) (9). Ça va de l’archi-nul au très compétent. Mais tous se "spécialisent" dans un ou deux domaines qu’ils connaissent, ou maîtrisent, mieux. Pour certains, ce sera les SCPI, d’autres les AV. Il y en a qui ne parlent que des produits structurés ou des spécifiques de leur réseau/employeur. Etc.
À 88,89 % [ ;o))) car huit sur neuf en fait ] ils ne sont même pas arrivés à analyser les montages un peu sophistiqués que je leur avais montrés. La seule qui avait compris mon projet n’a jamais réussi à convaincre sa hiérarchie.

- CGP de cabinet (4). Ceux que j’ai rencontrés ont systématiquement tenté de me vendre du service (des analyses, de la gestion, certains produits certainement commissionnés, des abonnements …). Ils sont souvent compétents, mais obnubilés par les transmissions. L’un d’entre eux m’avait gavé en insistant très lourdement pour tenter de me placer des FCPI.

- CGP indépendant (3). Je n’ai rencontré que des personnes qui se sont spécialisées. Une dans les SCPI, la seconde dans le déficit foncier, et la dernière dans les Trackers (ETF et ETN). Mais, dans leur domaine favori, j’ai pu apprécier leur compétence.

Ne généralisez surtout pas, mais sachez que, en dehors des CGPi (i comme indépendant), vous aurez surtout affaire à des vendeurs.


M07

Hors ligne Hors ligne

 

#52 10/08/2019 14h53

Membre (2017)
Réputation :   34  

En fait un vrai conseiller doit, comme son nom l’indique, être payé pour son métier, c’est à dire pour le conseil. Donc faire rémunérer le conseil et la fiche patrimoniale. C’est plutôt rare en France il me semble car ça ne correspond pas à la psychologie de la clientèle.

Les autres, qui sont rémunérés par commission, je les appellerai plutôt courtiers en investissements. Ils vivent en vendant des produits d’investissement qui sont dans leur catalogue. Leur catalogue étant fourni par leur banque, leur cabinet, leur PSI (prestataire de service en investissement),… ou par eux-mêmes s’ils ont eux même démarché les fournisseurs en négociant leur rétrocommission. Ils ont évidemment un devoir de conseil (règles AMF), vu qu’un produit financier ne se vend pas comme un quart de poulet frit au marché. Mais ça reste avant tout des courtiers (intermédiaires de vente). Vu leur mode de rémunération, ils ne vont certainement pas conseiller un ETF sur Linxea s’ils ne sont pas rémunérés dessus.

Clairement, un "conseiller" qui se présenterait à moi sous cette étiquette de courtier, je le trouverai beaucoup plus crédible et professionnel qu’un qui vendrait du conseil "gratuit". On paye bien un notaire, un avocat, un médecin pour du conseil, pourquoi le conseil financier devrait échapper à la règle ?

Bref, bien séparer les rôles entre conseiller et courtier (exactement comme entre médecin (conseiller qui ne vend pas de médicaments) et pharmacien (courtier, mais qui peut conseiller aussi)), et on ne risque pas d’être déçu, vu qu’on n’attend pas de l’un qu’il fasse le boulot de l’autre.

Dernière modification par Hazdrubal (10/08/2019 15h42)

Hors ligne Hors ligne

 

#53 09/03/2021 12h27

Membre (2014)
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Monétaire
Top 20 Entreprendre
Réputation :   186  

J’ai retrouvé un vieux lien que j’avais dans ma boite email sur un document "rare".
Je ne sais pas où le mettre et donc je le poste ici pour mémoire

https://web.archive.org/web/20160418145 … 1_DIME.pdf

Il s’agit d’un rapport de stage qui avait été effectué en 2011 pour l’automatisation et l’optimisation du process commissionnement au sein d’Axa Wealth Management.

çà donne une vue de l’intérieur sur la façon dont çà fonctionnait techniquement à l’époque.

Hors ligne Hors ligne

 

#54 21/07/2021 19h20

Membre (2020)
Réputation :   10  

Y aurait il des retours de clients sur cabinet de gestion de patrimoine sur LYON ou la région Lyonnaise ?

M-erci par avance pour les retours d’expérience.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #55 21/07/2021 20h44

Membre (2017)
Réputation :   99  

Bonjour, les CGP sont regroupés en associations professionnelles qui ont chacune leur annuaire.
Par nombre d’adhérents décroissant vous avez :

l’ANACOFI
la CNCGP
le CNCEF
la Compagnie des CGP

Comme indiqué ci-dessus les CGP indépendants se rémunérent via des honoraires, les CGP se rémunèrent via des rétrocommissions sur les produits commercialisé. Dans la pratique le clivage n’est pas aussi clair puisque beaucoup de cabinet font du conseils ET de la commercialisation d’AV, de SCPI, de tontine, de contrat de capi etc…

Sur Lyon il y en a… beaucoup. C’est un métier protéiforme, au croisement de plusieurs domaines de compétence. Chacun possède une ou plusieurs spécialité. Bonne recherche !

Edit : également l’annuaire du magazine Gestion de Fortune.

Dernière modification par Ernest (26/07/2021 09h08)

Hors ligne Hors ligne

 

#56 09/01/2022 00h08

Membre (2020)
Réputation :   4  

Je ne sais comment formuler cela sans créer du démarchage, mais cela me taraude depuis un moment.
Pour des raisons familiales, j’ai eu accès à un patrimoine relativement jeune et un CGP qui je trouve a très mal géré mon capital (et surtout son partenaire bancaire).
J’ai dû mal à m’imaginer continuer avec mon CGP à l’avenir pour de multiples raisons.

Toutefois, je ne dénigre pas le métier et souhaite trouver à terme un autre CGP-I, probablement indépendant, qui saura à même d’accompagner notre famille dans des choix.
Pour être transparent, l’essentiel de mon patrimoine financier est géré par une institution, et peu probable qu j’en change à court terme, mais je cherche davantage de conseil autour de l’immobilier, transmission, retraite, des SCPI, et qui sait d’autres points, pour faire les bons choix et recommander les bons partenaires.

Je ne sais pas comment trouver et sélectionner quelqu’un en qui j’aurai confiance, après la méfiance qui s’est installé dans ma relation avec mon CGP. Une personne qui aura été testé par d’autres, et que je pourrai rémunéré comme CGPI, plutôt que de vendre de manière opaque des placements. J’ai de plus en plus de mal a accepter cela. J’ai fait le tour des popottes autour de moi, mais n’est pas réellement trouvé de recommendations à date. Le meilleur des CGP reste l’intelligence collective de ce forum. Bravo à vous tous.

Avez-vous des conseils pour sélectionner quelqu’un sur Paris?

Dernière modification par Bobinv (09/01/2022 00h09)

Hors ligne Hors ligne

 

#57 21/11/2022 22h21

Membre (2014)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   485  

Le mieux est de fonctionner par recommandation. Vous trouvez une connaissance satisfaite de son interlocuteur.
Puis vous rencontrez ce CGP et vous voyez ce qui se passe après ce premier rdv.

Un CGP honnête saura vous dire s’il peut vous aider ou non.

Dernière modification par kiwijuice (21/11/2022 22h22)


Patron d'un cabinet CGP

Hors ligne Hors ligne

 

#58 21/11/2022 23h04

Membre (2015)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2842  

Vous avez quelques CGP indépendants sur le forum. Une recherche vous montrera aisément qui ils sont. Vous retrouverez des témoignages sur des fils généraux mais aussi sur leur présentation. Je n’ai jamais lu un témoignage négatif. De ce dont je me souviens, ce sont des gens qui ont fait la démarche de (finir de) se former puis de s’installer, en vue de sincèrement aider les gens à gérer ; et non pas seulement pour gagner de l’argent. Kikiwijuice conseillait de procéder par recommandation, ce qui est une bonne idée. Ce que je vous propose est une autre façon de procéder par recommandation ; recommandation non pas d’un proche IRL, mais d’un forumeur qui avait des problématiques similaires aux vôtres.

Vous semblez dire que le CGP dont vous recevez les services est attaché à une institution bancaire. Il me semblerait plus juste d’appeler cela un commercial senior. Un excellent commercial, certes, mais un commercial quand même.

Notez que ce qui est sévèrement réprimé sur ce forum, c’est la sollicitation commerciale pour vendre quelque chose. Si c’est vous qui sollicitez ces gens en vue d’acheter leur prestation, ça ne tombe pas sous le coup de la charte (enfin c’est comme ça que je le comprends).

Dernière modification par Bernard2K (22/11/2022 00h02)


Une autre voix ? Une autre voie ?

Hors ligne Hors ligne

 

#59 22/11/2022 12h11

Membre (2013)
Top 20 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   354  

Le problème en France, c’est qu’il y a une certaine volonté d’avoir du conseil pertinent mais gratuit … ou peu cher a minima.

Un avocat ne travaille pas gratuitement. Un garagiste ne remplace pas votre boite de vitesse gratuitement non plus. Un conseiller en patrimoine, c’est la même chose. C’est un travail, il en tire une rémunération, si ce n’est pas facturé en direct, comme sur internet, c’est que c’est vous le produit : il se rémunère autrement, en apportant votre patrimoine à certains de ses partenaires, en tirant une commission.

Ce qui pose un point de vigilance : est-ce que le produit est proposé parce qu’adapté ou parce que rémunérateur pour le conseiller ? C’est là par exemple que les produits de défiscalisation fonctionnent à plein régime, sans efficacité majeure pour l’épargnant pigeon : le conseiller, l’intermédiaire, la banque, le promoteur en tirent profit, l’investisseur peu voire pas voire perd de l’argent.

Alors comment choisir ? Le bouche à oreille ? Oui et non, parce que le conseil d’un ami sera directement lié à sa propre vision d’un bon CGP. Et ce peut être parce qu’il le trouve sympa, ouvert, acceuillant ou parce qu’il a permis de doubler le patrimoine en 10 ans, ou parce …………

Quelques points importants :
- l’étude de l’existant : un CGP qui vous demande votre patrimoine en fourchette sans entrer dans le détail ne pourra pas sérieusement travailler.
- le mode de vie actuel comme futur vont jouer sur les possibilités du conseiller. Non seulement pour challenger vos dépenses (peut être que ne pas dépenser 10% de ses revenus en beuverie va aider à développer le patrimoine, peut être que vous n’êtes pas d’accord pour …) mais aussi parce que si vous envisagez d’avoir 2 enfants de plus qu’actuellement, il va devoir tenir compte de charges futures sur des placements de long terme. La prévision de la retraite, de la transmission, la prise en compte d’un mariage futur si vous êtes célibataire, ou d’un potentiel divorce, ou …

Au risque de choquer, la prise en compte d’une seconde "charge de famille", dans la discrétion.

Mais dans tous les cas, le conseiller qui sans connaitre réellement votre situation (vie maritale, enfants, revenus de base, imposition) vous propose un produit quel qu’il soit et pire une défiscalisation en insistant sur le gain fiscal sans même connaitre votre situation, vous le racompagnez directement à la porte.

(toute ressemblance avec des situations du moment, en fin d’année fiscale, ne serait absolument pas fortuite)

Hors ligne Hors ligne

 

#60 22/11/2022 12h47

Modérateur (2010)
Top 10 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2638  

Suggestion : établissez si vous êtes disposé à rémunérer le CGPI annuellemenr à hauteur de 1%, 0.3%, 0.1% ou autre chiffre de votre patrimoine.  Une fois ce chiffre déterminé, vous pourrez sereinement échanger sur des prestations de conseil "independant" avec des professionnels.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#61 22/11/2022 13h31

Membre (2014)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   485  

Le sujet avait été débattu dans le fil "banques privées".
J’avais mis ma perspective : p.4 Banques prives d’investissement : des services vraiment indits ? qui rejoint GBL et les autres.

Des bons services ont un coût, qu’il faut vouloir payer.


Patron d'un cabinet CGP

Hors ligne Hors ligne

 

#62 22/11/2022 14h27

Membre (2019)
Réputation :   3  

En me renseignant actuellement sur les CGPI je suis tombé sur la directive MIF2 :

Les Echos a écrit :

seuls seront considérés comme CGP indépendants (CGPI) au sens de MIF 2, les conseillers qui choisiront de percevoir des honoraires de conseil et non plus des commissions. Ou ceux qui avertiront leur client de la perception de rétrocessions et les lui rétrocéderaient.

Prenons l’exemple de la souscription d’une SCPI avec 10% de frais d’entrée (5% pour la société de gestion et 5% pour le distributeur), pour être en règle un CGP indépendant devrait donc reverser la totalité de sa commission au client ?

Hors ligne Hors ligne

 

#63 22/11/2022 14h33

Membre (2019)
Réputation :   11  

@MrPonzi : c’est pour cela la plupart des CGP (CIF) se déclarent comme "non indépendant" ou à minima ne se présentent plus comme CGPI.

Hors ligne Hors ligne

 

#64 22/11/2022 15h35

Membre (2013)
Top 20 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   354  

Notez aussi la subtilité de présentation par certains : conseiller en gestion de patrimoine (profession) et travailleur indépendant (statut juridique d’exercice) … pour glisser la notion d’indépendance quoi que n’étant pas indépendant des produits proposés.

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "conseiller en gestion de patrimoine : vos avis sur les cgp ?"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur