Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Sondage 

Résultat du sondage :

Consulteriez-vous un conseiller en gestion de patrimoine?


Oui, quelque soit son profil

5% - 11
Oui, si il est indépendant

34% - 72
Oui, si il dépend d'un réseau (banque, assurance, assoc

0% - 1
Oui, si il ne fait que l'audit et ne vend aucun produit

23% - 49
Oui, si il fait audit + vente produits

5% - 11
Oui, si l'audit est gratuit

12% - 26
Non, se sont tous des charlots

14% - 30
Pas Carpediem car il est déjà rentier

4% - 9
Nombre de votants : 209

#51 08/08/2019 22h35

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   535  

Bonsoir !

Juste pour alimenter la file de discussion, voici mon ressenti envers les CGP que j’ai rencontrés :

- CGP de banques (ou assurances) (9). Ça va de l’archi-nul au très compétent. Mais tous se "spécialisent" dans un ou deux domaines qu’ils connaissent, ou maîtrisent, mieux. Pour certains, ce sera les SCPI, d’autres les AV. Il y en a qui ne parlent que des produits structurés ou des spécifiques de leur réseau/employeur. Etc.
À 88,89 % [ ;o))) car huit sur neuf en fait ] ils ne sont même pas arrivés à analyser les montages un peu sophistiqués que je leur avais montrés. La seule qui avait compris mon projet n’a jamais réussi à convaincre sa hiérarchie.

- CGP de cabinet (4). Ceux que j’ai rencontrés ont systématiquement tenté de me vendre du service (des analyses, de la gestion, certains produits certainement commissionnés, des abonnements …). Ils sont souvent compétents, mais obnubilés par les transmissions. L’un d’entre eux m’avait gavé en insistant très lourdement pour tenter de me placer des FCPI.

- CGP indépendant (3). Je n’ai rencontré que des personnes qui se sont spécialisées. Une dans les SCPI, la seconde dans le déficit foncier, et la dernière dans les Trackers (ETF et ETN). Mais, dans leur domaine favori, j’ai pu apprécier leur compétence.

Ne généralisez surtout pas, mais sachez que, en dehors des CGPi (i comme indépendant), vous aurez surtout affaire à des vendeurs.


M07

Hors ligne Hors ligne

 

#52 10/08/2019 14h53

Membre
Réputation :   34  

En fait un vrai conseiller doit, comme son nom l’indique, être payé pour son métier, c’est à dire pour le conseil. Donc faire rémunérer le conseil et la fiche patrimoniale. C’est plutôt rare en France il me semble car ça ne correspond pas à la psychologie de la clientèle.

Les autres, qui sont rémunérés par commission, je les appellerai plutôt courtiers en investissements. Ils vivent en vendant des produits d’investissement qui sont dans leur catalogue. Leur catalogue étant fourni par leur banque, leur cabinet, leur PSI (prestataire de service en investissement),… ou par eux-mêmes s’ils ont eux même démarché les fournisseurs en négociant leur rétrocommission. Ils ont évidemment un devoir de conseil (règles AMF), vu qu’un produit financier ne se vend pas comme un quart de poulet frit au marché. Mais ça reste avant tout des courtiers (intermédiaires de vente). Vu leur mode de rémunération, ils ne vont certainement pas conseiller un ETF sur Linxea s’ils ne sont pas rémunérés dessus.

Clairement, un "conseiller" qui se présenterait à moi sous cette étiquette de courtier, je le trouverai beaucoup plus crédible et professionnel qu’un qui vendrait du conseil "gratuit". On paye bien un notaire, un avocat, un médecin pour du conseil, pourquoi le conseil financier devrait échapper à la règle ?

Bref, bien séparer les rôles entre conseiller et courtier (exactement comme entre médecin (conseiller qui ne vend pas de médicaments) et pharmacien (courtier, mais qui peut conseiller aussi)), et on ne risque pas d’être déçu, vu qu’on n’attend pas de l’un qu’il fasse le boulot de l’autre.

Dernière modification par Hazdrubal (10/08/2019 15h42)

Hors ligne Hors ligne

 

#53 09/03/2021 12h27

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   183  

J’ai retrouvé un vieux lien que j’avais dans ma boite email sur un document "rare".
Je ne sais pas où le mettre et donc je le poste ici pour mémoire

https://web.archive.org/web/20160418145 … 1_DIME.pdf

Il s’agit d’un rapport de stage qui avait été effectué en 2011 pour l’automatisation et l’optimisation du process commissionnement au sein d’Axa Wealth Management.

çà donne une vue de l’intérieur sur la façon dont çà fonctionnait techniquement à l’époque.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur