Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#101 04/05/2015 17h35

Modérateur (2014)
Top 20 Année 2021
Top 20 Invest. Exotiques
Réputation :   639  

Bonjour,

Gonflé en tout cas, il donne la liberté de choix mais il conseille tout de même !

Il doit bien y avoir un ordre qui régule l’activité des CGP chez qui il faudrait peut-être renvoyer ce monsieur…


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#102 04/05/2015 18h47

Membre (2014)
Réputation :   249  

Gonflé, le mot est faible ! Ecrire "je vois difficilement un avocat  refuser votre dossier le jour où  il faudra  se manifester", alors que les victimes d’Aristophil ont jusqu’au 10 juin pour déclarer leur créance à l’administrateur judiciaire(1) me parait plus que tendancieux ! Il entretient un flou artistique phénoménal entre la déclaration de créance et l’action en justice. Pour un mec tenu d’un devoir de conseil, c’est lamentable, je dirais même fautif.

Fautif, il doit déjà l’être de toute façon. Il n’a pas l’air tout à fait tranquille. Ca ressemble même à une tentative d’enfumage. On peut parier que la "stratégie intéressante et nouvelle" qu’il proposera (si elle arrive) comportera une clause imposant de ne pas intenter d’action en responsabilité contre les intermédiaires qui ont refilé du Aristophil.

(1) Bodacc.fr | Annonce n°3638 du Bodacc A n°20150048 publié le 10/03/2015

Dernière modification par PierreQuiroule (04/05/2015 18h48)

Hors ligne Hors ligne

 

#103 04/05/2015 19h40

Membre (2012)
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   269  

Je pensais à la même chose que Pierrequiroule par rapport au délai déclaratif à l’administrateur judiciaire. Et être hors délai, c’est perdre toute chance de réparations.

J’espère que ce "conseiller" avait précisé à ces clients que les produits Aristophil n’étaient pas garantis et qu’il y avait un risque de perte en capital car sinon il y a défaut de conseil et cela peut faire mal car il sera plus facile de récupérer des sous sur sa RC pro du conseiller que sur Aristophil en lui-même.

Le pire c’est que tous les cotisations RC pro dans la finance vont prendre une claque à cause de (quelques) branquignoles.

Carpediem


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne Hors ligne

 

#104 18/05/2015 17h56

Membre (2010)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   299  

Après le mail du 04/05 (cf. les vautours de Lucky Luke) nouveau mail aujourd’hui…
Il me semble entendre battre les ailes des rapaces… brrrrrrr

… Enfin, face aux nombreuses sollicitations de cabinets d’avocats, bien sûr soucieux de défendre vos intérêts mais  aussi  intéressés par la perspective d’honoraires conséquents liés à la taille du dossier ARISTOPHIL (18 000 investisseurs) et qui  souhaitent  vous entraîner déjà à faire de la procédure pour vous compter dans leurs rangs,  nous aurons prochainement l’opportunité de vous présenter  dans un prochain mail,  une stratégie intéressante, innovante et redoutable au final pour pouvoir récupérer vos investissements  au mieux de vos intérêts. Nul doute que cette proposition devrait remporter  l’approbation d’un très grand nombre d’investisseurs compte tenu de sa pertinence et des solutions apportées.
Bien cordialement



Ouf ! Enfin un rapace qui ne soit pas un charognard… et qui de plus est intéressant, innovant et redoutable (sic). J’en viens presque à regretter d’avoir pu récupérer mes fonds !


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#105 18/05/2015 18h09

Membre (2012)
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   269  

Je prends un pari.

Ils vont proposer de racheter à bas prix ce qui va être vendu à la pelle pour pouvoir faire remonter les prix quand le flux de la braderie d’Aristophile aura cessé.
Bref, la bonne vieille méthode de la moyenne à la baisse tout en sachant que les gens sont prêts à remettre au pot si on leur laisse l’espoir de sauver une partie de ce qu’ils ont déjà perdu.

Carpediem


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #106 21/05/2015 20h35

Membre (2010)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   299  

Nouvelle livraison de mon ex CGP…

Chers Clients, A l’heure où la presse a déjà fait le procès d’Aristophil et de Gérard Lhéritier en oubliant la présomption d’innocence, je vous joins un article qui donne un autre son de cloche, selon Jean-Emmanuel Raux, expert en documents autographes depuis bientôt 40 ans. Selon lui, « Aristophil ne participe plus aux enchères depuis de nombreux mois, et les ventes d’autographes ont toujours autant de succès. Le prix des belles pièces continue de progresser, logiquement, par le simple phénomène de leur rareté et du nombre croissant des amateurs qui se les disputent. »

Tout va donc pour le mieux. Quand je disais que je regrettais d’avoir récupéré mes fonds !

D’un autre côté qu’un gars qui gagne sa vie avec les Manuscrits dise que le secteur est en bonne santé… n’est quand même pas la nouvelle du siècle !

Dernière modification par bajb (22/05/2015 11h11)


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#107 29/05/2015 19h19

Membre (2010)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   299  

La dernière livraison de mon CGP "préféré" !

… je vous soumets la proposition d’un juriste remarquable qui a étudié à fonds la problématique posée aujourd’hui par le système ARISTOPHIL. Cette proposition ne concerne par contre que les collections commercialisées sous forme d’ indivision et exclut malheureusement tous les contrats AMADEUS où l’on est seul propriétaire d’un ensemble de lettres et manuscrits choisis. Pour lui, il ne fait aucun doute qu’à la base, le notaire qui a acté authentiquement l’indivision, a commis une grave erreur. En effet, il rappelle que tout indivisaire qui entend céder tout ou partie de ses droits dans les biens indivis est tenu de le notifier aux autres indivisaires pour respecter son droit de préemption, sous peine de nullité de l’acte. Or, le notaire exclut dans la convention la société ARISTOPHIL de cette obligation alors qu’elle est indivisaire au même titre que les autres investisseurs. En somme, à chaque nouvelle cession , la société ARISTOPHIL se devait de notifier à tous les indivisaires antérieurs les coordonnées du nouvel acquéreur. Cette absence de notification peut donc entraîner la nullité de l’acte en question. La responsabilité du notaire pouvant être ainsi clairement engagée, des contacts à haut niveau sont en cours avec l’Ordre Notarial Français pour permettre une indemnisation des investisseurs, soit par la reprise temporaire des collections par l’Ordre jusqu’à leur revente au terme prévu (selon montage financier exposé dans la proposition ci-jointe) soit, si la négociation venait à échouer, par la mise en cause de leur responsabilité civile et professionnelle. Et là, il n’ y aurait pas, à priori, le problème de solvabilité possible avec les responsables d’ARISTOPHIL. La proposition ci-jointe que je vous soumets est une solution alternative et sérieuse qui repose sur le Droit et rien que sur le Droit. Pour information et à titre indicatif, le taux de rentabilité défini en concertation avec le Syndicat Français des Experts Professionnels en Œuvres d’Art et Objets de Collection pourrait être par hypothèse de l’ordre de 4 %. Si vous êtes intéressé par cette proposition, les modalités d’adhésion vous sont données dans la proposition jointe, avec la référence à indiquer dans l’objet de votre mail selon le format suivant…

Je n’y comprends rien n’ayant aucune compétence dans le domaine… mais le rivage me semble loin et la galère visiblement lourde !

Dernière modification par bajb (29/05/2015 19h19)


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #108 29/05/2015 21h49

Membre (2014)
Réputation :   249  

Je n’ai pas beaucoup plus de compétences que vous, mais à première lecture voilà ce que ça m’inspire :

il ne fait aucun doute qu’à la base, le notaire qui a acté authentiquement l’indivision, a commis une grave erreur.

Le CGP, par contre, il a très bien fait son boulot.

il rappelle que tout indivisaire qui entend céder tout ou partie de ses droits dans les biens indivis est tenu de le notifier aux autres indivisaires pour respecter son droit de préemption sous peine de nullité de l’acte.

C’est vrai, voir article 815-14 du code civil. Toutefois, l’article 815-16 précise : "L’action en nullité se prescrit par cinq ans. Elle ne peut être exercée que par ceux à qui les notifications devaient être faites ou par leurs héritiers.". Autrement dit, l’acquéreur ne semble pas pouvoir exercer cette action. Bon, en admettant qu’un nombre suffisant d’investisseurs s’engage dans cette voie, ça devrait faire exploser l’édifice contractuel.

Pour information, si les contrats devaient être déclarés nuls, les investisseurs n’auraient plus de droits sur les manuscrits, mais une simple créance sur la société Aristophil (nullité du contrat = on fait comme si le contrat n’avait jamais existé). Risqué si la responsabilité du notaire s’avère plus difficile à engager que prévu…

La responsabilité du notaire pouvant être ainsi clairement engagée

Je ne connais pas bien le fonctionnement d’Aristophil. Est-ce que tous les contrats signés par tous les investisseurs en indivision étaient authentifiés par un notaire ?

La proposition ci-jointe que je vous soumets est une solution alternative

Ce point me parait très suspect. En quoi cette proposition est-elle alternative ? Si la responsabilité d’un notaire peut être mise en cause, très bien, ça fait un responsable solvable en perspective (son assurance pro), mais pas un responsable unique ! Je ne vois pas ce qui empêche des investisseurs de poursuivre Aristophil, leur CGP et le notaire.
La question qui tue : y a-t-il dans la proposition qu’il joint à son message quelque chose qui peut faire penser qu’elle vous interdit de poursuivre d’autres intermédiaires que le notaire ?

Pour information et à titre indicatif, le taux de rentabilité défini en concertation avec le Syndicat Français des Experts Professionnels en Œuvres d’Art et Objets de Collection pourrait être par hypothèse de l’ordre de 4 %.

Il peut pas s’empêcher d’inventer une carotte… certes, l’idée qu’il soumet ne semble pas si bête, mais elle est incertaine et très imprécise.

Bon courage.

Dernière modification par PierreQuiroule (30/05/2015 11h31)

Hors ligne Hors ligne

 

#109 30/05/2015 09h40

Membre (2012)
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   269  

bajb a écrit :

soit par la reprise temporaire des collections par l’Ordre jusqu’à leur revente au terme prévu (selon montage financier exposé dans la proposition ci-jointe)

Je doute fort que l’Ordre des Notaires ait les moyens de reprendre les collections. De plus, l’Ordre peut sanctionner un de ses membres mais ne peut se substituer à lui pour les conséquences financières.

Comme l’a si justement fait remarqué Pierrequiroule, il faudrait savoir si cette démarche implique l’abandon des poursuites contre les autres protagonistes.

Mon association professionnelle de CGP a informé tous ses membres de rappeler aux clients Aristophil de se faire connaître du mandataire judiciaire pour ne pas perdre leurs droits de créances.

Carpediem


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne Hors ligne

 

#110 09/06/2015 14h54

Membre (2014)
Réputation :   150  

Quelqu’un avait remarqué la création d’OPDIA (le 14 mars 2015) ?

OPDIA a écrit :

OPDIA est une organisation initiée par des indivisaires pour rassembler, autour d’une stratégie de défense unifiée, les indivisaires et propriétaires d’oeuvres dans des collections CORALYS, CORPUS SCRIPTURAL et AMADEUS. Nous visons la récupération en nature de nos oeuvres en mettant fin au contrat de garde et de dépôt qui nous lie à la société ARISTOPHIL.

http://opdia.org/notre-analyse-detaille … vril-2015/

A part ça je serai intéressé si quelqu’un pouvait nous faire partager le contenu du contrat CORALYS (juste pour ma culture personnelle), je ne l’ai pas trouvé sur google.

Merci


Stay away from negative people. They have a problem for every solution.

Hors ligne Hors ligne

 

#111 27/08/2015 17h50

Membre (2015)
Réputation :   2  

Et bien, je suis bien content d’avoir gardé mes sous.
Après avoir été approché par un "commercial", et à la lecture des différents documents, je m’étais demandé, à l’époque,(2013), comment pouvaient-ils prévoir un rendement aussi élevé avec du papier que personne ne voyaient ?

Hors ligne Hors ligne

 

#112 28/08/2015 20h24

Membre (2010)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   299  

This is the end my only friend…

Ci-dessous la dernière livraison de mon CGP "préféré". Même si son optimisme relatif il est vrai, me semble prématuré. En tous cas il suit le dossier…

Bonjour à tous,
Comme cela était malheureusement prévisible, la liquidation judiciaire dite "sèche", c’est à dire sans poursuite d’activité, de la société ARISTOPHIL a été prononcée  le 5 Août dernier.
Cette liquidation aura pour but de réaliser les actifs existants pour rembourser les créanciers privilégiés en priorité (administration fiscale, salaires, etc…) et ensuite les créanciers chirographaires, entre autres  les investisseurs dont les collections étaient arrivées à terme et sur lesquelles ARISTOPHIL avait exercé son option de rachat. Les collections non arrivées à terme ne sont donc  pas directement concernées par ce schéma.
La plupart des associations et cabinets d’avocats se préparaient à cette éventualité et des solutions avaient déjà été mises à l’étude de manière anticipée.
Nous reviendrons vers vous prochainement (à priori courant Septembre) avec une analyse des implications de cette décision dont l’impact  paraît relatif compte tenu des démarches déjà accomplies.
Pour information complémentaire, vous trouverez ci-joint un article publiée le 14 Août dans Le Parisien Magazine.
Vous en souhaitant bonne lecture,
Cordialement

Message édité par l’équipe de modération (Aujourd’hui 12h19) :
- ajout de balises Quote

Dernière modification par bajb (28/08/2015 20h25)


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #113 29/08/2015 13h26

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3443  

INTJ

Effectivement, nous arrivons au dénouement.

Pour information, durant près d’un an, en 2013, j’ai été harcelé par un cabinet de eReputation mandaté par Aristophil pour supprimer cette file de discussion.

J’avais fait l’erreur de m’exécuter pour la file Xelleon (qui s’est avérée être une escroquerie - j’ai réintégré la file depuis), j’ai tenu bon pour celle-ci, en édulcorant certains passages.

Il faut savoir que nous n’avons pas le droit de dire de quelque chose qu’il s’agit d’une escroquerie, tant que l’escroquerie n’est pas légalement avérée. En attendant, la société peut tout à fait se retourner contre le webmaster (je dis bien le webmaster et non celui qui a posté le message) du site/forum, l’attaquer pour dénigrement ou diffamation et gagner (les exemples sont multiples). Peu importe si la suite donne raison aux propos tenus sur les forums/le site.

C’est pourquoi il faut absolument éviter les mots tels qu’"arnaque", "escroquerie", mais au contraire être ultra-factuel dans ce type de discussion.

Hors ligne Hors ligne

 

#114 29/08/2015 16h29

Membre (2012)
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   269  

Il faudrait peut-être renommer la file en investissement très risqué plutôt qu’arnaques, cela doit être moins considéré comme diffamatoire et cela oblige l’intervenant à apporter des éléments sur la faiblesse de son risque, ce qui est moins facile que d’affirmer que son produit n’est pas une arnaque.

Carpediem


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne Hors ligne

 

#115 29/08/2015 16h42

Modérateur (2014)
Top 20 Année 2021
Top 20 Invest. Exotiques
Réputation :   639  

Bonjour,

Afin de montrer notre probité, on devrait peut-être même renommer cette rubrique et enlever le terme "arnaques" et en mettre un autre un peu plus "fin" ou alors 2 sections distinctes ou ajouter le terme "potentielles" après arnaques.

Edit: bis avec carpediem, écrit en même temps.

Dernière modification par Ledep (29/08/2015 16h43)


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#116 31/08/2015 14h49

Membre (2011)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   175  

Quid d’investissements irrationnels ? Ou a rationalité limitée ?
Au fond, j’ai le droit d’investir dans un truc comme des manuscrits, des terres rares auxquelles je ne connais rien, des bouchons de radiateurs de voitures anciennes ou des boîtes de chocolat des années 50. Ce n’est simplement pas économiquement rationnel, si mon but est de gagner de l’argent et que j’ai une fonction d’utilité à peu près normale.

Hors ligne Hors ligne

 

#117 31/08/2015 15h07

Membre (2014)
Top 20 Année 2022
Top 20 Expatriation
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   543  

Le titre actuel est ’investissements douteux ou très risqués’ et il me paraît bien et suffisamment clair.

Il faut juste faire attention de ne pas utiliser le mot ’arnaque’ à tort et à travers et cela signifie probablement plus de boulot de surveillance de cette file pour la modération.


Le train de la vie ne s'arrête jamais deux fois à la même gare.

Hors ligne Hors ligne

 

#118 31/08/2015 19h34

Membre (2014)
Top 20 Entreprendre
Réputation :   98  

Je pense que le titre de la section est actuellement adaptée.

Par contre, si la configuration du forum le permet, les mots "arnaque" et "escroquerie" (et champs
lexicaux associés) pourrait être censuré uniquement dans cette section du forum. Non pas en
empêchant l’utilisateur de poster si le champ du message contient l’expression (ce qui est
frustrant et mal perçus pour l’auteur du message) mais en publiant le message et en
remplaçant le mot gênant par des * ou la mention censuré.

Sur un forum que je fréquente, c’est ce que l’administrateur a mis en place pour faciliter la modération et
réduire le risque de poursuite à son encontre.

Dernière modification par Nek (31/08/2015 19h37)


Parrainage Bourse Direct et Fortuneo (code 12583139)

Hors ligne Hors ligne

 

#119 01/09/2015 04h00

Membre (2013)
Réputation :   110  

C’est ce qu’a fait les arnaques.com je crois. Site qui se fait d’ailleurs régulièrement attaqué et souvent par les pires j’ai l’impression. Le nouveau titre de la section est très bien.

Dernière modification par NicolasV (01/09/2015 04h01)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #120 11/09/2015 19h00

Membre (2010)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   299  

Bonsoir

Dans le cadre du suivi de cette affaire

1- le message de mon CGP "préféré" :

Bonjour à tous, Suite à la liquidation sèche de la société ARISTOPHIL qui a été prononcée le 05 Août dernier, j’ai reçu la communication (reproduite ci-dessous) de monsieur XXX qui collabore avec le cabinet YYY, avocats du barreau de ZZZ et spécialistes des actions de défense collective. Pour précision complémentaire et par souci d’objectivité, l’affirmation sur l’importance de la surestimation des œuvres a été reprise dans le discours d’une association de défense mais n’a pas été vérifiée en tant que telle. Je vous laisse lire cette communication pour une meilleure compréhension des fondements de la démarche qui est proposée par le cabinet YYY. Pour compléter cette information, vous retrouverez en fichier joint le texte rédigé par maîtres YYY, déjà transmis début Juillet avec leur proposition de convention. Ce message vous est envoyé à titre purement informatif et chaque investisseur est libre de choisir la stratégie de défense qui lui conviendra le mieux, cette décision étant un choix totalement personnel. Souhaitant vous avoir apporté satisfaction, bien cordialement



2- les commentaires du cabinet d’avocats qui se subdivisent en deux parties.
2a- La décision du Tribunal de Commerce :

Le tribunal de commerce de Paris a décidé le 5 août 2015 de la liquidation, sans prolongation d’activité, de la société ARISTOPHIL. Pour la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes, la revente des manuscrits ne permettra pas de récupérer la totalité du capital investi. La surestimation des œuvres est telle que même les 100 millions d’euros d’actifs d’ARISTOPHIL, gelés par les autorités, ne pourront, en aucun cas, compenser les moins-values estimées.


2b- et l’angle d’attaque du cabinet :

Un notaire est financièrement responsable de la nullité d’un acte qu’il a authentifié. Une clause sur le droit de préemption des indivisaires permet une dérogation au profit de la  société ARISTOPHIL. Cela est strictement prohibé, au point d’anéantir l’acte en toutes circonstances.
L’intervention d’un notaire était une condition déterminante pour la réalisation de l’opération. Le notaire a rédigé et authentifié un acte reposant sur des biens manifestement surestimés et violant des dispositions d’ordre public, cela afin d’avantager la société ARISTOPHIL. Ce faisant, il a privé l’investisseur de la chance de signer un contrat équivalent ayant pour objet l’acquisition de biens correctement estimés sur un marché, il est vrai, porteur.
La perte de chance consiste en l’investissement auquel s’ajoute les fruits attendus de cet investissement. Le notaire supporte la rentabilité d’un investissement annulé sauf à démontrer que cette rentabilité était irréalisable. En l’espèce, si la rentabilité proposée dans l’acte avait été irréalisable, le notaire n’aurait pu l’authentifier.
La nullité de l’investissement a donc pour conséquence le versement par le notaire d’une indemnisation équivalente aux sommes investies et aux intérêts proposés, en contrepartie de quoi il se substitue à l’investisseur dans la liquidation d’ARISTOPHIL.
Eu égard aux circonstances, c’est l’action qui présente les meilleurs espoirs



La galère que j’ai déjà citée semble s’enfoncer sous les eaux. J’espère qu’il n’y a pas trop de fond !

Dernière modification par bajb (11/09/2015 19h01)


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#121 07/10/2015 11h22

Membre (2015)
Réputation :   2  

Jef56 a écrit :

Le titre actuel est ’investissements douteux ou très risqués’ et il me paraît bien et suffisamment clair.

Il faut juste faire attention de ne pas utiliser le mot ’arnaque’ à tort et à travers et cela signifie probablement plus de boulot de surveillance de cette file pour la modération.

Propositions de ma part, si je peux me permettre avec ma "réputation à +1  +2" : "investissements flous", ce qui renforce le coté "pas très clairs"… wink

Dernière modification par Yabonpognon (07/10/2015 22h26)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #122 09/02/2016 10h21

Membre (2011)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   175  

Un article du Monde sur Aristophil comme exemple des nouveaux investissements "exotiques" sur lesquels les gens perdent beaucoup :

Placements atypiques : attention, danger !

Le monde a écrit :

"Aristophil, cette société qui faisait acheter aux souscripteurs des manuscrits précieux en leur promettant 8 % de rendement annuel et dont la liquidation s’est soldée par un passif de 1,2 milliard d’euros auprès des épargnants floués"

Et statistique intéressante, selon l’article plus de la moitié des français ayant investi dans des produits exotiques estime s’être fait avoir…

Dernière modification par crosby (09/02/2016 10h23)

Hors ligne Hors ligne

 

[-1]    #123 17/02/2016 14h37

Membre (2013)
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   133  

Crosby, je vous déclare grand bienfaiteur de l’humanité. cool

Pour votre dossier de canonisation, ne pas hésiter à insérer quelques pages et contribution d’ici lol dont mon intervention bien évidement. roll

Hors ligne Hors ligne

 

#124 20/06/2016 00h15

Membre (2011)
Réputation :   21  

Le 17 juin,réunion d’une centaine de victimes à Nancy ,à l’appel de l’association de défense des consommateurs du dép. 54 ; j’ai lu ça dans la presse locale.

L’association conteste la décision de l’administratrice judiciaire,qui a confié à la société "patrimoine écrit" le soin de la garde des manuscrits et de la préparation des ventes judiciaires . Société qui est soutenue par ….la famille Lhéritier….  L’association du 54 estime qu’il y aurait moins de frais en faisant les ventes sans passer par cette société.

Certaines personnes ont mis des sommes énormes là dedans.Seuls celles possédant l’intégralité d’un manuscrit peuvent espérer récupérer un petit quelque chose,pour celles qui ont investit en indivision,c’est une autre histoire,autant dire qu’elles n’auront quasiment rien.

Ce qui m’étonne là-dedans c’est que les gens ne mettent pas en cause et n’essaient pas de se retourner contre les "conseillers" qui leur ont fait la promotion de ce placement.

Hors ligne Hors ligne

 

#125 20/06/2016 14h26

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3443  

INTJ

Victoire a écrit :

Ce qui m’étonne là-dedans c’est que les gens ne mettent pas en cause et n’essaient pas de se retourner contre les "conseillers" qui leur ont fait la promotion de ce placement.

En effet, puisque la situation ne semble guère différente de celle de Legendre Patrimoine et son photovoltaïque.

Au-delà de la faute d’avoir recommandé Aristophil alors que tout laissait à penser que c’était une arnaque, il y a aussi une règle prudentielle habituelle de diversification qui veut que sur ce type de placements "exotiques" (comme les FCPIs) on ne consacre pas plus de 5-10% de son patrimoine.

Donc quand on lit des témoignages de buralistes ou autres professions libérales qui y ont mis toutes leurs économies sous les conseils de leur CGP (un placement "tangible" et sûr)… Hum…

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur