Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#76 06/03/2015 09h03

Membre (2012)
Top 10 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   416  

BFM TV aimait bien Aristophile, qui s’est révélé être colombophile sad

Vidéo YouTube



Vidéo YouTube

Dernière modification par ZeBonder (06/03/2015 09h05)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #77 06/03/2015 09h41

Membre (2010)
Top 20 Expatriation
Top 10 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Entreprendre
Réputation :   584  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Comme les vrais experts de la finance le savent, BFM TV, dans sa volonté de faire entendre des opinions très diverses et de faire de l’audience, invite à peu près n’importe qui.

Nombreux sont les nuls en finance (ou ici les nuisibles) à y avoir été invité …

Hors ligne Hors ligne

 

#78 07/03/2015 02h01

Membre (2013)
Réputation :   110  

Je suis d’ailleurs étonné que le CSA ou l’AMF n’ait jamais eu rien à redire. Je suis sans doute idiot, mais il n’y a pas si longtemps quand je n’y connaissais rien je dois avouer que la présence de tel ou tel produit sur cette chaine me rassurait quant au le sérieux du produit. Je pensais que ces "experts" devaient bien faire un tri au préalable.

Maintenant que je m’y connais un peu plus et que je connais un peu mieux la chaine je partage le constat de parisien. Par ailleurs j’ai l’impression que les présentateurs ne se renseignent pas, ne serait-ce qu’un minimum, sur le produit puisqu’ils se contentent généralement de jouer la ’relance’ au speech prévu par l’invité/commercial.

La 1ère vidéo est frappante, pas un seul avertissement durant les 7min. A 2min le présentateur : "Est-ce qu’on peut dire qu’en temps de crise c’est un placement refuge et qui peut rapporter régulièrement, et de façon quasiment sûr et garanti ?" La réponse : "[…] les grands manuscrits ne rencontrent pas de baisse et au contraire il y a une demande de plus en plus forte". Et la phrase du présentateur pour clôturer "et on rappelle c’est un marché dont les prix progressent chaque année de 9%, le prix moyen des manuscrits".

Il y a selon moi un manque de prévention évident.

Dernière modification par NicolasV (07/03/2015 02h05)

Hors ligne Hors ligne

 

#79 07/03/2015 14h32

Membre (2015)
Réputation :   0  

Edit modération: Merci de d’abord faire votre présentation au bon endroit si vous souhaitez être actif sur les forums et tout a déjà été dit sur cette file sur votre question

Bonjour

j’ai placé de l’argent, aujourd’hui j’ai eu un courrier d’un créancier en disant que la boite  est en redressement judiciaire, est ce quelqu’un pourrait m’en dire plus, je ne sais que faire, je suis désemparée.

Quelle est la marche à suivre pour récupérer ce qui nous est du ?

merci pour votre aide

Hors ligne Hors ligne

 

#80 07/03/2015 20h24

Modérateur (2010)
Top 10 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2639  

Que faire : allez lire les liens mentionnés dans le message #71, et joignez-vous aux autres qui sont dans le même cas que vous, en plus d’apprendre pour le futur qu’on ne vous y prendra plus.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#81 08/03/2015 11h43

Membre (2012)
Top 10 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   416  

@chris01 : avez-vous investi dans ce produit toute seule ou via un intermédiaire ( banque… ).
Il y a peut être moyen d’invoquer un "défaut de conseil" si par exemple une banque ou un courtier vous a demandé d’investir 100% de vos liquidités dans un tel produit.

Ce que je n’arrive pas à comprendre dans cette histoire est que dans le cadre d’un scam ou un ponzi, le créateur retire ses billes à la fin et part sous d’autres cieux, ici personne n’a fui ni retiré le cash.

Dernière modification par ZeBonder (08/03/2015 15h29)

Hors ligne Hors ligne

 

#82 08/03/2015 11h59

Membre (2014)
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Finance/Économie
Réputation :   626  

Les Ponzi ne sont pas toujours conscient d’en être…
En étant un poil naïf, on pourrait imaginer que le créateur d’Aristophil n’avait pas pleinement conscience d’avoir créé un chateau de sable illégal.
Il ne rémunérait pas directement les anciens avec les biens des nouveaux (contrairement à un Ponzi), mais les nouveau entretenait la demande sur un marché, permettant à n’importe qui de profiter d’un marché en pleine expansion. Il n’aurait pas été le seul acteur de ce marché, il n’y aurait pas eu grand chose d’illégal !

Mais bon, il est heureux que cette arnaque se termine.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#83 09/03/2015 19h47

Membre (2014)
Réputation :   13  

BFM consacre une chronique ce matin à Aristophil:

Benoit Huet, avocat associé chez Lysias patrners a commenté l’affaire Aristophil qui est soupçonnée d’être une vaste escroquerie. (Deux fautes corrigées dans cette phrase par mes soins, je n’ai pas touché au style!)
- Intégrale Placements, du 9 mars, présenté par Cédric Decoeur, sur BFM Business.

Idées de placement: Benoit Huet ? 09/03

Hors ligne Hors ligne

 

#84 10/03/2015 17h59

Membre (2012)
Top 10 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   416  

Aristophil, la chute d’un empire de papiers - L’Express

Article très intéressant où on apprend que des gens ont investi toutes leurs économies dans ce ponzi, que certaines oeuvres étaient vendues deux fois, que les prix étaient gonflés et que le fondateur d’aristophil a gagné 169 millions d’euros au Loto !
Ah oui j’ai oublié de parler des prêts non honorés donnés à des journalistes amis ou des gens qui faisaient la réclame pour Aristophil.

Sinon on comprend aussi maintenant pourquoi les courtiers "indépendants" ne veulent pas de la directive Européenne qui les oblige à clarifier leurs relations avec les émetteurs des produits vendus.

Le 13 juin 2014, Gérard Lhéritier réunissait des centaines de courtiers - le nerf de la guerre… - au Monte-Carlo Bay Hotel de Monaco pour un dîner au champagne animé par Nikos Aliagas

"Il faudra aussi s’interroger sur un mal très français: le rôle de certains courtiers qui ont alimenté le système en promettant par écrit à leurs clients souvent crédules des intérêts de 8%", ajoute Me Benoît Huet. Ces courtiers seraient au nombre de 700. En première ligne, certains de ces conseillers en placement ont été sommés de rendre des comptes par leurs clients furieux; on dit même qu’un courtier des Landes a dû se réfugier en Argentine pour échapper à des clients en colère. Déjà, Finestim et Art Courtage, deux sociétés qui travaillaient quasi exclusivement pour Aristophil, ont été placées en liquidation judiciaire le 29 janvier.

Hors ligne Hors ligne

 

#85 10/03/2015 18h24

Membre (2012)
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   269  

ZeBonder a écrit :

Sinon on comprend aussi maintenant pourquoi les courtiers "indépendants" ne veulent pas de la directive Européenne qui les oblige à clarifier leurs relations avec les émetteurs des produits vendus.

Le 13 juin 2014, Gérard Lhéritier réunissait des centaines de courtiers - le nerf de la guerre… - au Monte-Carlo Bay Hotel de Monaco pour un dîner au champagne animé par Nikos Aliagas

Les invitations par des promoteurs de produits sont très courantes dans le milieu CGP, cela ne doit pas empêcher le courtier de faire son travail d’analyse. La directive européenne demande de ne pas porter le titre d’indépendant lorsque vous percevez une commission sur le produit souscrit par le client, pas de préciser qui vous a invité.

ZeBonder a écrit :

Déjà, Finestim et Art Courtage, deux sociétés qui travaillaient quasi exclusivement pour Aristophil, ont été placées en liquidation judiciaire le 29 janvier.

Art Courtage avait un joli stand à Patrimonia et leur discours était très bien rodé commercialement, pas étonnant qu’autant de conseiller se soit fait avoir et on investit eux-mêmes. Par contre, faire mettre toutes les économies d’un client sur ce type de placement est une faute lourde.

Carpediem
Note: j’ai toujours refusé de commercialiser les produits évoqués dans cette file.


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne Hors ligne

 

#86 10/03/2015 18h58

Membre (2012)
Top 10 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   416  

Si vous lisez l’article en détail, on dépasse largement le contexte d’une invitation corporate ou business, on est dans la connivence voire la désinformation avec des journalistes "payés" en prêts non remboursés …

Pour ce qui est des courtiers qui ont fait faillite, certains l’ont sans doute fait pour éviter d’être poursuivis par leurs clients.

Hors ligne Hors ligne

 

#87 10/03/2015 19h37

Membre (2014)
Top 20 Entreprendre
Réputation :   98  

En même temps une société de gestion pour arriver à fidéliser et motiver son
réseau d’apporteur doit se démarquer (par exemple j’ai eut échos de Cardif qui
a invité 15 jours à New York ses plus gros CGPI).

Un dossier pas très récent (2011) qui fait un état des lieux de la profession (côté client).
Les Echos - SPÉCIAL CONSEILLERS EN GESTION
Pour Carmignac par exemple, le succès serait basé  sur leur réunion d’information et l’accessibilité des gérants.

Dernière modification par Nek (10/03/2015 19h39)


Parrainage Bourse Direct et Fortuneo (code 12583139)

Hors ligne Hors ligne

 

#88 16/03/2015 13h52

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3443  

INTJ

chris01 a écrit :

Quelle est la marche à suivre pour récupérer ce qui nous est du ?

Vous avez deux mois pour contacter l’administrateur provisoire de la société :

Le Particulier a écrit :

2 mois pour déclarer sa créance, 3 pour réclamer la restitution des manuscrits

Avec la mise en redressement judiciaire d’Aristophil, les épargnants doivent rapidement se rapprocher, seuls ou par l’intermédiaire de leur avocat, de l’administrateur provisoire de la société, Gérard Philippot. Ils ont en effet deux mois à compter du 10 mars 2015, date à laquelle le jugement prononçant la mise en redressement judiciaire a été publié, pour déclarer les sommes que leur doivent Aristophil. « Pour préserver leurs intérêts, dans la mesure où une instruction pénale a été ouverte, ils peuvent déclarer une somme correspondant aux sommes investies, majorée d’éventuels dommages et intérêts » précise Me Benoit Huet, avocat du cabinet Lysias Partners. « Quant aux propriétaires de manuscrits conservés dans les locaux d’Aristophil et placés sous scellés par la justice, ils ont trois mois pour demander qu’ils leur soient restitués. À charge pour eux ensuite, s’ils le souhaitent, de les vendre » explique l’avocat.
La situation des investisseurs qui ont signé des conventions d’indivision et acquis des collections avec d’autres épargnants est plus compliquée. Ils sont nombreux à être dans ce cas puisque la société a semble-t-il une cinquantaine d’indivisions en cours, réunissant jusqu’à 1000 investisseurs. « Il faut l’unanimité des indivisaires pour pouvoir vendre les manuscrits. À défaut, il faut une décision judiciaire pour autoriser la vente, avec le risque qu’une vente massive de ces pièces provoque l’effondrement de leur valeur » rappelle Benoit Huet.

Source : Aristophil : la défense des investisseurs s’organise - Placements défiscalisants - Le Particulier

Hors ligne Hors ligne

 

#89 20/03/2015 10h04

Membre (2012)
Top 10 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   416  

Scandale des manuscrits : des investisseurs dénoncent l’escroquerie

Depuis l’éclatement du scandale, une myriade d’associations s’est créée. Mais difficile de s’y retrouver pour les investisseurs. Car beaucoup ont été créées à l’initiative de ces mêmes courtiers qui leur ont distribué les produits Aristophil. «C’est le réflexe des conseillers en gestion de patrimoine (CGP) dans ce type d’affaires», explique encore Me Philippe Julien, qui représente l’association Adilema. «Ils veulent prendre en charge la défense des clients pour éviter qu’ils ne se retournent contre eux, et pour contenir leurs velléités. Il y a d’ailleurs des soupçons d’abus de faiblesse dans beaucoup de dossiers».

Malgré tout, certains investisseurs ne croient pas à l’escroquerie. «Leur conseiller leur dit qu’il n’y a aucun problème, ils vont toucher l’argent en août», explique Xavier Deroche, fondateur d’Adilema. «Il y a trois semaines encore, le courtier de mes parents leur a dit que c’était un coup monté de l’État. Il leur a même dit que les Chinois devaient rentrer dans le patrimoine. Qu’un non-lieu allait arriver, que la presse allait être attaquée en diffamation». Reste aussi le cas extrême de ceux qui défendent indéfectiblement Aristophil comme l’association «Notre culture, notre patrimoine Aristophil».

Hors ligne Hors ligne

 

#90 29/04/2015 10h20

Membre (2015)
Réputation :   11  

Bonjours à tous

Voilà ce que je viens de voir sur le point à ce sujet
Aristophil : les victimes s’organisent et accusent

Ils avaient cru dans le sérieux et la rentabilité des placements de Gérard Lhéritier. Pour certains ruinés, ils se sont regroupés et témoignent de leur désarroi.

Hors ligne Hors ligne

 

#91 29/04/2015 11h01

Membre (2012)
Top 10 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   416  

Je comprends que les gens se mettent en association et que des avocats s’en mêlent mais quand les liquidateurs mettront toutes les œuvres en vente, ils feront mécaniquement baisser les prix et les "investisseurs" perdront encore plus d’argent sad

Je n’arrive toujours pas à comprendre comment des personnes n’ont pas appliqué les principes basiques de tout investissement financier : ne jamais mettre tous ses oeufs dans le même panier, lire attentivement le contrat qui stipulait bien qu’Aristophil avait le droit mais pas l’obligation de racheter leurs parts …

Impressionnant !

Au total, 18 000 personnes ont souscrit, pour un montant estimé à 850 millions d’euros.

Hors ligne Hors ligne

 

#92 29/04/2015 11h21

Membre (2011)
Top 20 Actions/Bourse
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Réputation :   646  

J’ai une connaissance qui a investi des sommes importantes, voila sa justification :
- 1 - J’aime le risque, les choses originales, je n’aime pas m’ennuyer
- 2 - Plein de personnalités ont investi (je les ai vues de mes propres yeux), cela m’a rassuré !
(les 2 étant en contradiction il me semble, mais bon)

Ce n’est pas statistiquement représentatif, mais une forme d’éclaircissement

Hors ligne Hors ligne

 

#93 29/04/2015 11h22

Membre (2013)
Top 20 Expatriation
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   354  

Bonjour

"ils feront mécaniquement baisser les prix"

Le problème est qu’il y a une suspicion forte du fait que les prix annoncés sont eux mêmes le résultat de l’organisation du marché par cette société.

" ne jamais mettre tous ses oeufs dans le même panier, lire attentivement le contrat qui stipulait bien qu’Aristophil avait le droit mais pas l’obligation de racheter leurs parts …"

Idem que pour beaucoup d’autres cas : le discours commercial des vendeurs. Cf les défiscalisations foireuses, le solaire, le vin, l’ambre (ca, c’est la meilleure c…… du moment).

Hors ligne Hors ligne

 

#94 29/04/2015 11h49

Membre (2012)
Top 10 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   416  

Fructif a écrit :

- 1 - J’aime le risque, les choses originales, je n’aime pas m’ennuyer

Ok mais dans ce cas il ne faut pas venir se plaindre quand ça tourne mal

Fructif a écrit :

- 2 - Plein de personnalités ont investi (je les ai vues de mes propres yeux), cela m’a rassuré !

La bonne blague, c’est comme acheter un yaourt parce qu’un nageur célèbre en fait la pub.
D’ailleurs certaines célébrités qui faisaient de la réclame pour Artistophil auraient reçu des prêts non remboursés …

Aristophil, la chute d’un empire de papiers - L’Express

Plus étrange, selon nos informations, les enquêteurs ont aussi mis la main sur un prêt de 400 000 euros consenti à Patrick Poivre d’Arvor, inamovible "parrain" d’Aristophil, toujours prêt à monter sur une estrade pour vanter les mérites de Gérard Lhéritier. Plus étrange encore, il semblerait que ce prêt n’ait jamais été remboursé et ait été passé par "pertes et profits" dans les comptes de la société. Un document faisant état d’une cession de trois manuscrits à l’ex-présentateur du 20 Heures de TF 1, pour une valeur totale de 120 000 euros, a également été retrouvé. Sollicité par L’Express, PPDA n’a pas souhaité s’exprimer.

xa a écrit :

Bonjour
Le problème est qu’il y a une suspicion forte du fait que les prix annoncés sont eux mêmes le résultat de l’organisation du marché par cette société.

Exact, les prix étaient déjà surévalués, revendus encore plus cher aux souscripteurs et parfois le même lot était vendu aux investisseurs Français et Belges en même temps !

Idem que pour beaucoup d’autres cas : le discours commercial des vendeurs. Cf les défiscalisations foireuses, le solaire, le vin, l’ambre (ca, c’est la meilleure c…… du moment).

D’où l’expression "défiscalisation, piège à c*n"

Hors ligne Hors ligne

 

#95 01/05/2015 15h39

Banni
Réputation :   75  

ZeBonder a écrit :

Ah oui j’ai oublié de parler des prêts non honorés donnés à des journalistes amis ou des gens qui faisaient la réclame pour Aristophil.

Tous ces gens pourraient également se retrouver devant les tribunaux et risquent (théoriquement) une peine d’emprisonnement.

Tout de même, rémunérer à 9% l’an un produit dont l’espérance de gains est de 9% l’an (dixit Monsieur Lhéritier dans les deux premières minutes de son interview en haut de page),  cela aurait dû susciter quelques interrogations de la part des souscripteurs, et une question de journalisme :

"Mais alors, vous vous nourrissez comment?"

Hors ligne Hors ligne

 

#96 01/05/2015 21h59

Membre (2012)
Top 10 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   416  

Aristophil n’a jamais promis les 8% ou 9% de rendement, c’est là toute la subtilité, ils avaient juste l’option de racheter les manuscrits avec une telle plus-value et comme toute option, on peut l’exercer ou non …

Dernière modification par ZeBonder (01/05/2015 22h00)

Hors ligne Hors ligne

 

#97 01/05/2015 23h08

Membre (2013)
Réputation :   110  

Bien sûr le discours n’est jamais explicite. Cela dit quand on écoute son interview sur BFM c’est clairement limite. (cf un de mes messages précédents pour le détails)

Hors ligne Hors ligne

 

#98 02/05/2015 08h41

Banni
Réputation :   75  

ZeBonder a écrit :

Aristophil n’a jamais promis les 8% ou 9% de rendement, c’est là toute la subtilité, ils avaient juste l’option de racheter les manuscrits avec une telle plus-value et comme toute option, on peut l’exercer ou non …

Oui, belle subtilité ou joli écran de fumée.

8 à 9% hypothétiques en résumé, avec toutes les interrogations soulevées ici, mais jamais reprises ou évoquées par le journaliste de la vidéo. Nous sommes dans des schémas classiques de vérités qu’on admet sans en avoir vérifié l’exactitude et les contrastes.

Digression. Je vous invite à vous rendre à votre tribunal de grande instance le plus proche. Vous y passerez souvent une excellente après-midi, très instructive, et en apprendrez de savoureuses sur bon nombre d’arnaques en tout genre.

Hors ligne Hors ligne

 

#99 02/05/2015 09h31

Membre (2012)
Top 10 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Réputation :   416  

Je ne suis pas en train de défendre ces margoulins mais leur contrat était clair, ils ne promettent ni rachat, ni intérêts.

« Le Propriétaire promet unilatéralement de vendre à la société la collection dont il est propriétaire au terme des 5 ans du contrat de garde et de conservation »

Le « prix ne pourra en aucun cas être inférieur au prix d’achat majoré de 8,75 % par an de la valeur déclarée au départ »

Hors ligne Hors ligne

 

#100 04/05/2015 17h31

Membre (2010)
Top 20 Portefeuille
Réputation :   299  

Je cite mon post du 03/12/14 sur cet échange…
j’attends avec un "dégoût proactif" le message qui me proposera de m’allier aux autres victimes de la justice (la vraie coupable) et de contractualiser avec le cabinet d’avocats spécialisés qui moyennant finances (un tarif négocié bien sur) fera enfin éclater la justice !

Et je vous prie de trouver ci-dessous le message du CGP qui ne se souvient pas qu’il m’a remboursé mes parts…

Chers clients,
Certains d’entre vous m’ont questionné quant à la sollicitation pressante  de certaines associations pour confier votre dossier à   des avocats afin de, soit  vous assister dans les déclarations de créance éventuelles, ou de revendication de propriété,( actions que vous avez normalement déjà effectuées)  soit  vous  engager dans  des procédures.
Pour vous donner mon avis personnel (suite à votre demande)  et qui n’engage que moi, il me semble prématuré de faire ce choix  dès maintenant, surtout « lorsque l’on vous met en plus la pression »( avec des dates limites) pour emporter votre décision. Il est certain que le dossier ARISTOPHIL va attiser les convoitises de nombreux avocats compte tenu chiffre d’affaire que cela peut représenter pour eux, vu le  nombre d’investisseurs concernée : la bonne affaire … !
Je pense qu’il est important actuellement que vous conserviez votre liberté de choix, les préjudices éventuels n’étant même pas évalués, ni certains. Différentes stratégies pourront toujours  vous être proposées demain  si éventuellement les choses devaient tourner mal, et je vois difficilement un avocat  refuser votre dossier le jour où  il faudra  se manifester. Le fait de prendre du recul pourra d’une part  vous permettre de faire le tri entre les différentes stratégies qui vous seront proposées et d’autre part de comparer le montant des honoraires qui vous seront présentés.[/i]
[i]La précipitation étant toujours mauvaise conseillère, il serait dommageable de plus  que vous passiez à côté d’une stratégie intéressante et nouvelle   qui pourrait vous être présentée prochainement et que vous ne pourriez pas suivre si vous êtes déjà engagé par ailleurs.
Je laisse donc  à chacun sa liberté de choix mais ne pense pas que celui-ci doit avoir lieu maintenant pour les raisons précédemment évoquées. Il faut parfois donner du temps au Temps et savoir prendre un peu de recul avant de se lancer dans le temps de l’Action.
Bien cordialement

Je n’ai qu’une conclusion

Dernière modification par bajb (04/05/2015 17h33)


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur