Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Cette page est une synthèse de la discussion. Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

[+1]    #1 22/04/2013 16h17 → Awilco Drilling : forage à très haut rendement ? (awilco, drilling, forage, rendement)

Membre
Réputation :   

Bonjour Serge

au mois de janvier je me suis intéressé a la bourse d’Oslo

j’ai donc passé cette place a la loupe ( Market Screener en autre ) et j’ai découvert cette valeur

je suis aller ensuite sur leur site Awilco Drilling

j’ai trouvé que l’entreprise avait une très bonne communication institutionnelle ainsi que financière, un site très clair

j’ai vu qu’elle avait une jolie brochette d’actionnaire

2 plateformes qui vont tourner a plein régime en 2013

l’avantage du dossier, c’est que la partie financière est connue d’avance

Le CA , les Charges , les Taxes etc…

Donc :

Une partie financière sans surprise (sauf incident)
un dividende Généreux a venir
une possible plus-value
une Société qui communique très bien

j’ai ouvert ma position

j’espère avoir répondu a votre question

Mots-clés : awilco, drilling, forage, rendement

Hors ligne

 

[+1]    #2 28/08/2014 20h31 → Awilco Drilling : forage à très haut rendement ? (awilco, drilling, forage, rendement)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   226 

Bonjour Serge,

je découvre ton analyse à l’instant. Dommage pour moi, j’aurais obtenu une belle plus-value wink.
Au cours actuel, je continue de penser que le risque de perte en capital est très faible, mais je ne rêve pas, je n’attends pas beaucoup de ce titre en termes de plus-value. Car comme tu le dis si bien dans ce post, les tarifs actuels de la société sont historiquement hauts, pour une très forte demande en mer du Nord. Même si j’aimerais que ça dure, il ne faut pas croire au père Noël…

Et au passage, merci pour le lien vers l’article que j’ai rédigé wink (c’est d’ailleurs comme ça que j’ai pu trouver ce post).

Boris

Hors ligne

 

[+1]    #3 29/09/2014 20h58 → Awilco Drilling : forage à très haut rendement ? (awilco, drilling, forage, rendement)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   115 

Je trouve ça, mais je ne sais pas si c’est ce que vous recherchez :

5 réponse(s) correspondant à votre recherche sur "awilco"


Parrain pour : American Express, Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

[+1]    #4 13/05/2015 16h12 → Awilco Drilling : forage à très haut rendement ? (awilco, drilling, forage, rendement)

Membre
Réputation :   55 

Aucune possibilité d’acheter Awilco via Binck: j’ai déjà essayé et je les ai eu au téléphone pour cela. Bourse direct le permettait à une époque mais c’est terminé.

Hors ligne

 

[+1]    #5 20/11/2015 22h18 → Awilco Drilling : forage à très haut rendement ? (awilco, drilling, forage, rendement)

Membre
Réputation :   61 

Les 51mio de "other revenues" correspondent à la somme obtenue dans la négociation sur la fin précoce du contrat de Wilhunter durant cet été. L’info est dans le conference call Q3.

Dernière modification par Stouf (20/11/2015 22h18)

Hors ligne

 

[+1]    #6 29/12/2015 14h15 → Awilco Drilling : forage à très haut rendement ? (awilco, drilling, forage, rendement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   169 

sergio8000 a écrit :

Et effectivement, s’ils arrivent à relouer Hunter, vous avez un cas plus favorable : mais un grand nombre de plateformes flambant neuves attendent preneur sur le marché… Pourquoi louer Hunter qui a 40 ans ?

Pour avoir des coûts de location plus faibles ? Cela me paraît avoir du sens vu les cours actuel du pétrole et du gaz. Autre hypothèse, parce que la plateforme est très performante (même si limité en profondeur) avec un niveau de classification favorable. C’est en tout cas ce qui est écrit dans cet article de Seeking Alpha : Awilco Drilling - A Top Candidate Or A One-Legged Man? - Awilco Driling Ltd. (OTCMKTS:AWLCF) | Seeking Alpha

PiggyRevolution dans Seeking Alpha a écrit :

« None of them has a harsh environment classification so they are inferior to WilHunter. »

vbvaleur a écrit :

Peut être que Transocean à vendu ses plateformes à Awilco Drilling pour s’en débarrasser et ne pas supporter les lourdes charges à venir… Les 50 millions de capitaux propres du départ  ont été remboursés par les dividendes et maintenant la société peut faire faillite.

Au cours actuel, si Awilco distribue des dividendes jusqu’à la fin en attendant un éventuel contrat et fait finalement faillitte, le total des dividendes couvre le prix d’achat de l’action. Pour un scénario du pire ça va, sauf que je pense que le management (à juste raison ?) essayera de sauver l’entreprise. Il y a seulement 2 ans ces plateformes rapportaient et donc valaient beaucoup d’argent et aujourd’hui elle en coûte beaucoup et les seules perspectives sont celles d’un démantelement couteux. On passe d’un extrème à l’autre et les situations extrêmes représentent potentiellement des opportunités.

vbvaleur a écrit :

Vous savez combien coûte le démantèlement d’une plateforme ?
Une étude conjointe des cabinets Deloitte et Douglas-Westwood, publiée en novembre 2011, estimait à près de 56 milliards d’euros la facture pour la seule mer du Nord, qui compte près de 500 plateformes.

Si j’en crois toujours le même article de Piggybank Revolution sur Seeking Alpha, et cette formule « if there is decommissioning work for tender, WilHunter is the clear winner. », alors nous avons ici plutôt une opportunité qu’une menace.

Si on refait l’historique de la file, nous avons :

17 avril 2013 : peu d’enthousiasme à l’époque car toutes les perspectives n’étaient pas matérialisées
Si achat de 100 actions Awilco Drilling pour 14 $ soit 1400 $
Perception jusqu’à aujourd’hui de 10,15 $ par action soit un « PR actuel » de 3,85 $ par action.
Risque de perte maximum : 385 $ pour 100 actions

31 mars 2014 : beaucoup plus d’enthousiasme car la situation à ce moment là semble radieuse
Si achat de 100 actions Awilco Drilling pour 21,6 $ soit 2160 $
Perception jusqu’à aujourd’hui de 5,95 $ par action soit un « PR actuel » de 17,75 $ par action
Risque de perte maximum : 1775 $ pour 100 actions

28 décembre 2015 : pessisme maximum et perspectives bouchées
Si achat de 100 actions Awilco Drilling pour 3,55 $ soit 355 $
Risque de perte maximum : 355 $ pour 100 actions

Dans les 3 cas on achète un « morceau » de 2 plateformes. La différence, c’est le prix payé et les perspectives. Enfin, plutôt que perspectives, c’est plutôt la situation dans un futur proche que l’on achète, ou même juste la prolongation de la situation présente. Pourtant, bien malin qui peut affirmer que la situation va rester identique d’ici 2017. Avec le recul (plus facile), le risque noté 2) par Serge ( La demande en Mer du Nord pourrait baisser, et, vers 2016 (…), les contrats pourraient devenir moins attractifs.) était prémonitoire. Finalement, le risque était surement plus important auparavant que maintenant, mais c’est plus facile à dire après… Demain, la situation d’Awilco Drilling peut difficilement être pire. Elle a plus de chances d’être meilleure. C’est ce « espoir » qui fait la différence entre le cours actuel de l’action et la valeur de l’entreprise en cas défaut. Cette différence me semble assez faible mais là ça dépend des différents calculs de chacun et surtout des décisions du management.

Complément ajouté plus tard :
J’ai essayé de reprendre mes grossiers calculs pour les 2 ans qui viennent à partir des infos de la présentation de l’entreprise. J’espère ne pas trop me tromper car tout ça n’est pas très clair…

Hypothèse : 1 plateforme louée, l’autre en "warm stack" mais sans dépense majeure d’investissement (SPS et BOP)
2016
SPS : 20 millions (1 plateforme)
BOP : 22,5 millions (1 plateforme)
Capex maintenance : 15 millions (1 plateforme)
Opex (85000 $/jour pour les 2 plateformes) : 31 millions (conservateur car plutôt de l’ordre de 70000 $ par jour si 1 en "warm stack")
SG&A : 10 millions
Intérêts : 10 millions
Total : 106,5 millions arrondi à 110 millions

2017
Capex maintenance : 15 millions (1 plateforme)
Opex (85000 $/jour pour les 2 plateformes) : 31 millions (conservateur car plutôt de l’ordre de 70000 $ par jour si 1 en "warm stack")
SG&A : 10 millions
Intérêts : 8 millions
Total : 64 millions arrondi à 66 millions

Total Dépenses 2016+2017 : 176 millions
Revenues 2016+2017 : 276 millions
Reste 100 millions - 20% (à la louche) de taxes, ce qui nous laisse 80 millions.

Si j’ai bien compris cela permet de payer les taxes déjà dues.

On revient donc à la situation de départ (et au calcul de Serge qui arrive au même résultat) avec 150 millions de cash.

sergio8000 a écrit :

JAwilco a reversé 15 millions en dividendes en novembre, donc on arriverait à 150 millions de cash en fin de contrat si on ne verse plus aucun dividende. En remboursant toutes les dettes et en ne payant plus aucun dividende, on serait à 45 millions. En face, le marché price l’entreprise à plus de 100 millions.

Mais si à mon scénario d’avant, j’ajoute une diminution de cash de 15 millions par semestre pour le dividende, mon cash est à zéro en un an et demi, et je risque donc de tomber sous les covenants à la fin du contrat Wil Phoenix. Est-ce plus clair ainsi ?

Par contre, c’est là où je ne suis plus. Si je verse 7 trimestres de dividendes qui représentent 7x15=105 millions. Alors fin 2017, il reste 45 millions (au dessus des 10 millions de covenants) pour "tenir" (ou pas) jusqu’à un nouveau contrat (mais dans ce cas de figure, au cours actuel, l’action a été "remboursée" par les dividendes). La différence entre nos 2 scénarios c’est qu’à fin 2017 je ne "songe" pas à payer les dettes (échéance 2019) mais à attendre un nouveau contrat. S’il n’y en a pas, alors effectivement les dettes ne seront pas payées et les créanciers récupéreront 2 plateformes…

C’est ces calculs qui me font penser que le pire est déjà "pricé" car le dividende semble tenable jusqu’à fin 2017. Mais comme je ne suis pas habitué à ce genre de gymnastique, je peux me "planter" complètement. Heureusement, comme j’ai un portefeuille très diversifié, chaque erreur a moins de répercussions que s’il était concentré.

Dernière modification par okavongo (29/12/2015 17h42)

Hors ligne

 

[+2]    #7 03/01/2016 13h24 → Awilco Drilling : forage à très haut rendement ? (awilco, drilling, forage, rendement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   169 

Quelques réflexions notamment sur l’état des lieux de la concurrence :

1/ L’age du capitaine

Le tableau des plateformes mid-water, deepwater et ultra-deepwater du marché « UK » (source Awilco/IHS Petrodata) a été complété avec les années de construction, la génération et la profondeur d’eau.
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/727_uk_floater_market_awilco.jpg

Conclusion : les plateformes sur le marché UK sont plutôt anciennes et Awilco est dans la moyenne.

2/ Les plateformes neuves

Plateformes semi-submersibles en construction :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/727_commandes_ss_mai2015.jpg
Source : 2015 Worldwide MODU construction/new order survey - Offshore

Mid-water et Deepwater (1000 à 6999 ft) :
2 concernent des zones éloignées : 1 pour la Mer Caspienne, 1 Mer de Chine
4 pour une zone proche (Mer du Nord coté Norvège) mais avec contrat : Songa Offshore
3 pourraient concourir pour des contrats dans la zone (mais recherche contrat sur le monde entier) : 1 pour Stena (a déjà une plateforme UK), 2 HE («  Harsch Environnement ») pour North Sea Rigs (plutôt destiné au marché norvégien)

Donc 3 plateformes de cette catégorie, qui correspond aux 2 plateformes d’Awilco, peuvent arriver sur le marché UK en 2016.

Ultra-deepwater (+ de 7000 ft) :
4 concernent des zones éloignées : 1 pour l’Australie, 3 pour le Brésil
4 possiblement dans la zone et sans contrat: 2 Frigstad, 1 HE («  Harsch Environnement ») North Atlantic (filliale de Seadrill), 1 Seadrill
A noter aussi 2 annulations de commande pour les chantiers Coréens de Hyundai : Seadrill - West Mira (dans la liste) et Fred Olsen – Dolphin Bollsta (absent de la liste). Ces 2 plateformes sont susceptibles d’être quand même construites et donc d’arriver sur le marché (mais plus tardivement).

Donc 4 plateformes pour des profondeurs de 10 à 12000 ft peuvent arriver sur le marché en 2016.

3/ Des concurrents norvégiens

La situation se tend aussi coté norvégien de la mer du Nord. Par exemple en novembre, 13 plateformes sont entrées en compétition pour un contrat (source : Norway Oil-Rig Tender Reveals ’Desperate’ Drillers in Price Rout - Bloomberg). Je note aussi que Songa Offshore prospecte les marchés norvégiens et « UK » pour sa plateforme Trym qui est disponible. Et 2 autres de leur plateforme ont des contrats qui se terminent en 2016. Tableau « NCS (Norwegian Continental Shelf) floater market » extrait d’une présentation de Songa Offshore :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/727_ncs_floater_market_songa.jpg

Potentiellement des plateformes peuvent traverser la mer du Nord et s’intéresser au marché « UK ».

4/ Les tarifs de location

Will Phoenix était loué 385 000 $ par jour.
Will Hunter est loué 387 500 $ par jour.

Transocean Leader : 335 k$
Paul Lloyd : 435 k$
Sedco 711 : 366 k$
John Shaw : 414 k$
Sedco 712 : 400 k$
Sedco 714 : 421 k$
Sedco 704 : 373 k$ (puis 219 k$ à partir de fevrier 2016)
Ocean Patriot 400 k$
Ocean Valiant 320 k$
Byford Dolphin 345 k$
Blackford Dolphin 428 k$
West Phoenix 280 k$

Nouveau contrat UK
Ocean Guardian 220 k$


Nouveau contrat Norvège
Transocean Artic 179 k$ (source : Transocean’s Norway Deal Marks New Rig-Rate Low in Oil Slump - Bloomberg)

Si Awilco est aujourd’hui dans la moyenne des tarifs, un nouveau contrat se négocierait aujourd’hui à un tarif environ 2 fois inférieur.

Seadrill CEO Per Wullf a écrit :

Next year will be “ugly” for the rig market. The Hamilton, Bermuda-based driller could be willing to accept day rates of as low as $160,000 on very short contracts if they allow the rig to stay active and bridge a gap in its work schedule. The company won’t accept less than $350,000 to $400,000 a day for longer deals.

Source : Norway Oil-Rig Tender Reveals ’Desperate’ Drillers in Price Rout - Bloomberg
Les contrats court terme seraient aujourd’hui moins chers que des contrats plus longs. L’impératif pour les entreprises de forage est de couvrir les frais de fonctionnement en attendant des jours meilleurs et en espérant faire partie des survivants lorsque les prix remonteront.

5/ Valeur minimum des plateformes d ’Awilco

Vu la situation du marché, j’aurais tendance à dire qu’une plateforme louée vaut quelque chose et qu’une plateforme non louée ne vaut rien…

vbvaleur a écrit :

Vous savez combien coûte le démantèlement d’une plateforme ?
Une étude conjointe des cabinets Deloitte et Douglas-Westwood, publiée en novembre 2011, estimait à près de 56 milliards d’euros la facture pour la seule mer du Nord, qui compte près de 500 plateformes.
Les frais de déplacement ?

sergio8000 a écrit :

Bien sûr, la société peut aussi envoyer Wil Hunter chez un ferrailleur, récupérer le prix de la ferraille (même au plus bas) et faire jouer des économies. Ces dynamiques d’économies sont celles qui ont été retenues par Transocean pour leurs plus vielles plateformes - les prix de vente sont ridicules (quelques millions pour une dizaine de plateformes).

Les plateformes Semi-submersibles sont « mobiles » (elles n’ont donc pas besoin d’être démantelées en mer) et comme l’écrit Serge le scénario du pire c’est une revente à la casse pour de faibles montants.

En résumé, Awilco est dans la moyenne en ce qui concerne l’age des plateformes et les tarifs de location. Pas de raz de marée de plateformes neuves à prévoir, mais de nouveaux entrants sont possibles. Ce qui ne changera d’ailleurs guère une situation du marché déjà très difficile avec 13 plateformes à louer d’ici début 2017 sur le marché UK. Cela peut entraîner des « sortants » avec 6 plateformes « cold stacked » actuellement (dont 3 datent des années 70). Les tarifs ont beaucoup baissé. Un nouveau contrat pour Will Phoenix se négocierait environ à moitié prix par rapport à l’ancien. Si une plateforme devait être désinvestie, pas de coût de démantèlement à prévoir.

Hors ligne

 

[+1]    #8 15/02/2016 22h10 → Awilco Drilling : forage à très haut rendement ? (awilco, drilling, forage, rendement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   169 

Les résultats du Q4 d’Awilco sont tombés et la principale information est la nouvelle coupe de 50% du dividende qui passe à 0,25 cts. L’autre information intéressante est que le budget des travaux réalisés durant la « SPS » de WilPhoenix sera inférieur au 42,5 millions de $ prévus.

A part ça rien de spécial, ce trimestre et le prochain sont particuliers du fait de l’arrêt de WilPhoenix durant de longues semaines pour visites et travaux. La « conf call » a abordé le thème des travaux de démantelement de plateformes qui sont une cible évidente pour Awilco. Un coup de pouce du gouvernement à la filière serait d’ailleurs apprécié. Le management annonce qu’il est prêt à être plus créatif que jamais pour louer la 2ème plateforme.

Pour revenir au dividende, il n’a pas été précisé (ou je n’ai pas compris) si cette coupe était provisoire et durerait seulement les 2 trimestres où la plateforme est en SPS, ou si cela allait durer plus longtemps vu les conditions de marché. Comme c’était prévisible, le management joue la perenité de l’entreprise et tant pis pour moi qui espérait (un peu seulement) un jusqu’au-boutisme qui aurait permis dans le pire des cas de rembourser ma mise. Si les 25 cts sont perennes, ce sera seulement la moitié de la mise… Je suis par contre surpris que le cours de l’action ne baisse pas suite à la coupe du dividende. Ça aurait pu constituer une opportunité de renfort.

Se pose toujours la question de la valeur des plateformes.

Voilà une question oh combien importante et à laquelle je ne sais pas répondre. Par contre, je peux aligner quelques chiffres qui permettront peut-être à d’autres de valoriser les plateformes :

Une plateforme mid-water du dernier cri, fabriqué en Corée selon les spécifications de Statoil (20% de productivité en plus par rapport aux anciennes générations) et adaptée à la mer du Nord coûte 690 millions de $ (source : rapport Q3-2015 Songa Offshore ).

Northern Offshore avait donné son accord pour acheter mi-2008 les 2 plateformes Artic II et Artic IV (ancien noms de WilPhoenix et WilHunter) pour 750 millions de $ (source : NEWS  |  Northern Offshore, Transocean Ink Agreements for GSF Actic II, IV Rigs   |  Rigzone). Vente annulée (par manque de financement à priori).

Awilco Drilling a acheté les 2 plateformes mi-2010 pour 205 millions de $ et a dépensé en travaux 75 millions de $ pour WilPhoenix et 15 millions de $ pour WilHunter en 2011 (source : rapport annuel 2010).

Les plateformes et leurs équipements sont inscrits pour 234 millions de dollars dans les comptes d’Awilco Drilling.

Awilco Drilling vient d’investir 22,5 millions de $ dans un nouveau BOP (Bloc Obturateur de Puits) pour WilPhoenix.

A la casse, les plateformes ont une très faible valeur (disons 0 pour simplifier).

A défaut de définir combien valent les 2 plateformes, nous avons une idée de combien nous les payons aujourd’hui. Si rien ne change (2ème plateforme toujours pas louée) d’ici fin 2017, d’après les calculs de Serge et les miens (voir plus haut dans la file), la situation à cette date serait la suivante : 150 millions de $ de cash et 105 millions de $ de dettes (ou 45 millions de $ de cash et 105 millions de $ de dettes si le dividende avait été maintenu à 0,50 $ mais il faudrait alors retirer les dividendes perçus du prix « payé » pour les plateformes et cela reviendrait au même). Autrement dit, on aurait 45 millions de cash pour une valorisation boursière actuelle de presque 110 millions de $. Nous achetons donc les 2 plateformes pour environ 65 millions de $. Bonne ou mauvaise affaire ?

Hors ligne

 

[+1]    #9 03/07/2016 21h05 → Awilco Drilling : forage à très haut rendement ? (awilco, drilling, forage, rendement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   169 

Je n’ai jamais acheté une obligation et je me disperse déjà assez comme ça wink Donc vous avez peut-être voire surement raison mais je préfère rester dans une zone que je maîtrise mieux.

Pour revenir à la corrélation cela dépend avec quelle précision on regarde les choses. C’est comme quand Serge indiquait plus haut dans la file qu’Awilco pouvait rapidement devoir faire face à des obligations de remboursement. Ce délai de 3 ans me semblait confortable et relativement long là où Serge le trouvait court. Question d’échelle personnelle. Awilco est effectivement liée à la conjoncture du pétrole. Mais si on en reste là c’est trop court pour décider ou non d’investir je trouve. Car Awilco est sur une niche : une zone géographique précise (Mer du Nord coté British), une gamme de profondeur restrictive. Un marché actuel de moins de 20 plateformes. Et si je regarde sur les derniers 6 mois, période évoquée dans mon message précédent, la corrélation avec les cours du brent me semble être une pure construction intellectuelle :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/727_awilco-brent.jpg

C’est comme pour le transport maritime. En gros, c’est corrélé au prix des matières transportées. Mais quand on creuse, on s’aperçoit que la différence entre l’offre et la demande de navires qui fait les prix. Et cela dépend beaucoup des volumes à transporter, du nombre de navires disponibles mais bien peu du cours du sous-jacent.

Hors ligne

 

[+1]    #10 17/11/2016 20h38 → Awilco Drilling : forage à très haut rendement ? (awilco, drilling, forage, rendement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   169 

Situation tranquille du coté d’Awilco ce trimestre. WilHunter est maintenant en "cold stacking" (depuis fin octobre) ce qui signifie des coûts limités (3500 $/jour). Coté WilPhoenix le contrat avec Apache se déroule bien. Apache a d’ailleurs annoncé début novembre un nouveau succès. Le management d’Awilco qualifie donc WilPhoenix d’"explorer’s lucky rig". Un peu de chance ne peut pas faire de mal wink

Le dividende est doublé et passe à 0,20 $ ce qui fait du 20% annuel au cours du jour. Du coté du marché des plateformes sur la Mer du Nord, c’est le calme plat.

Bref, rien de vraiment nouveau ce trimestre. De son coté, le management parle de "very, very good operational performance". Dommage que nous manquions de perspectives pour après le Q1 2018. Heureusement, il restait 195 millions de $ de contrat à la fin du Q3. Ça permet de voir venir wink

Hors ligne

 

[+1]    #11 14/02/2017 12h22 → Awilco Drilling : forage à très haut rendement ? (awilco, drilling, forage, rendement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   169 

Awilco vient de publier ses résultats trimestriels et c’est un long fleuve tranquille… Le dividende est maintenu à 0,20 $ ce qui donne un rendement de 19%. Les discussions avec Apache sur l’indemnisation de la période de "stand-by" avril-juin 2016 continuent. J’ai l’impression qu’elles risquent de durer jusqu’à la fin du contrat et de constituer une monnaie d’échange dans le cadre d’une éventuelle prolongation. Du coté du marché, le management dans la présentation semble un peu plus optimiste que par le passé car l’offre a baissée et le nombre de plateformes disponibles a chuté.

J’ai l’impression de descendre le Zambèze au coucher du soleil. Tout est tranquille, il reste 159 millions de $ de contrat. Mais, dans un an, la lumière va s’éteindre et les chutes Victoria ne seront pas loin ! Voilà un navire qui aurait bien besoin d’un peu de carburant (prolongation ou nouveau contrat) pour pouvoir remonter le fleuve et s’éloigner de la cataracte…

Déontologie : je suis actionnaire d’Awilco Drilling

Hors ligne

 

[+1]    #12 26/08/2017 13h36 → Awilco Drilling : forage à très haut rendement ? (awilco, drilling, forage, rendement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   169 

Les résultats du Q2 sont sortis et RAS comme souvent avec Awilco.

Le management est de plus en confiant sur le marché (baisse de l’offre et demande qui frémit) mais concrètement toujours aucun nouveau contrat à l’horizon.

Le dividende reste à 0,20 USD par trimestre ce qui fait du 23% par an. Mais attention à ce jour, le seul contrat d’Awilco se termine en Avril 2018. J’ai fait un point sur les dividendes que j’ai touché par action depuis que je suis entré sur le titre à la mi-septembre 2015 : 1,75 $ pour un titre acheté 4,46 $ (j’ai acheté à Oslo mais c’est plus simple de faire les calculs avec les cours OTC vu que le dividende est en dollars US). Le cours actuel est à 3,46$, jusqu’à maintenant les dividendes ont donc largement couvert la baisse du titre (1,75 $ vs 1 $).

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

[+1]    #13 28/02/2018 19h12 → Awilco Drilling : forage à très haut rendement ? (awilco, drilling, forage, rendement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   169 

Awilco se lance dans les grandes manoeuvres

La compagnie a bouclé en quelques heures une augmentation de capital de 65 millions de $ dont 40 millions souscrits par d’importants actionnaires. Une AK complémentaire de 5 millions de $ va avoir lieu pour les actionnaires actuels éligibles (je ne sais si pas les Français le seront car il y a des conditions liées à la publicité car la cie ne veux pas faire de prospectus et autres procédures).

70 millions de $ d’augmentation cela représente une grosse augmentation, d’environ +50%, car la capitalisation boursière hier était de l’ordre de 110 millions de $.

Pour quoi faire ? Acheter une nouvelle plateforme spécialisée pour les conditions de la Mer du Nord. Elle sera fabriquée à Singapour et coûtera environ 425 millions de $. Songa avait payé 690 millions de $ l’unité pour ces plateformes livrées en 2015-2016. Il faudrait voir les spécifications exactes (et arriver à les analyser…) mais ça semble une bonne affaire. Mieux (ou pire ?) Awilco dispose d’options pour 3 plateformes identiques supplémentaires.

Ces informations change la donne et le profil de risque. De petit acteur rentable et opportuniste, Awilco semble vouloir pérenniser sa position sur le long terme sur son marché spécifique de la mer du Nord voire se lancer dans une croissance importante si les options sont exercées.

Profiter de conditions de bonnes conditions de financement qui pourraient se détériorer à l’avenir et de prix attractifs car les chantiers sont en manque de charge semble plutôt malin. D’autant que les plateformes de la mer du Nord coté britannique sont très anciennes. Mais il va falloir ensuite trouver de bons contrats. A ce stade, investir dans Awilco c’est faire confiance au management et à son expertise (notamment sa connaissance de son marché spécifique). Surtout que l’on manque d’info sur le dernier contrat et on ne sait pas non plus s’il se lance dans la construction de plateformes avec des contrats presque finalisés ou juste une intuition.

Awilco était une vache à lait. La fin de ses généreux contrats l’avait transformé en une entreprise pas chère, protégée par une faible dette (au niveau de son cash), faisant le dos rond en attendant des jours meilleurs. La voilà qui veut accélérer, investir en pariant sur des jours meilleurs pour son marché de niche. C’est passionnant à suivre mais c’est plus risqué.

Edit: extrait d’un article en norvégien (traduit par google) qui analyse le prix de la plateforme

hegdar.no a écrit :

Chantier naval Qualité. "Conception de pointe". Prix ​​attractif.

Shinn écrit dans une mise à jour que la plate-forme est évaluée entre 450 et 502 millions de dollars, selon «l’outil de valeur Rig» de l’agence.

Le prix qu’Awilco doit dépenser est donc dans la partie inférieure de cette zone et peut donc être considéré comme très attractif.

West Mira a coûté 375 millions de dollars, Bollsta Dolphin 400 millions de dollars, West Rigel et Stena Midmax 500 et 505 millions de dollars respectivement.

Il souligne également que l’entreprise - contrairement aux propriétaires des quatre plates-formes susmentionnées - ne doit pas en prendre livraison avant 2021.

Source

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par okavongo (28/02/2018 19h19)

Hors ligne

 

[+1]    #14 11/05/2018 14h29 → Awilco Drilling : forage à très haut rendement ? (awilco, drilling, forage, rendement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   169 

Awilco a sorti ses résultats pour le Q1 2018 mais comme souvent avec Awilco ils n’ont que peu d’intérêt. En résumé, le cash rentre dans les caisses mais le contrat avec Apache touche à sa fin.

La conférence téléphonique apporte des éléments beaucoup plus intéressants. Le management est très content de son achat d’une plateforme car le prix est attractif, les conditions de paiement favorables et la technologie embarquée moderne. Ils insistent sur la digitalisation qui permet de travailler plus efficacement et de diminuer les coûts. Des clients potentiels seraient déjà sur les rangs. Point intéressant, cette plateforme pourrait travailler des 2 cotés de la mer du Nord (Norvège et GB). Les options pour d’autres plateformes sont présentées comme de formidables opportunités.

Pour revenir au concret et au présent, WilPhoenix à la fin du contrat actuel sera mis en "hot stacked" avec tout son personnel afin d’être prêt pour un éventuel contrat estival ("petite chance" d’en obtenir un). Sinon, ils prépareront la plateforme pour le futur contrat (en phase finale de négociation) qui devrait durer 450 jours à un loyer assez faible à priori. La rentabilité d’Awilco va donc chuter, le nombre d’actions a augmenté avec la récente AK et logiquement se pose la question du maintien du dividende. Coupe probable il me semble. Ce qui est logique car de vache à lait, Awilco s’est transformé en un pari sur le futur du pétrole en Mer du nord. Ce n’est plus la même chanson…

Mon idée de départ fin 2015 était de profiter d’un cours déprimé (le pire était "pricé") pour obtenir du rendement avec d’importants cash-flow prévisionnels qui devaient à mes yeux limités les risques. 2 ans et demi plus tard, l’opération a parfaitement fonctionné avec un cours en légère progression et de très généreux dividendes versés durant ce laps de temps. Je pourrais donc vendre mais je vais conserver en faisant confiance au management pour écrire une nouvelle histoire.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

[+1]    #15 19/05/2018 15h02 → Awilco Drilling : forage à très haut rendement ? (awilco, drilling, forage, rendement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   169 

okavongo en février 2018 a écrit :

Par contre, nous avons une vague de nouvelles, avec des hauts et des bas. Alpha Petroleum avait signé une lettre d’intention pour un contrat assez long (1080 jours) à un tarif très bas. Oubliez ! Il n’y aura pas de contrat de ce coté là… A la place Awilco a en main une nouvelle lettre d’intention pour une durée d’environ 450 jours a un prix inconnu avec une compagnie inconnue… En "bonus", le "petit" contrat pour l’été est tombé à l’eau et sauf nouveau contrat court pour l’été, WilPhoenix reprendra du service début septembre 2018.

Si j’ai bien compris cette phrase, "And this is Awilco Drilling, but chose not to conclude it to a contract" du transcript de la conférence téléphonique, c’est Awilco qui a préféré changer de monture. Ce qui peut laisser supposer que les conditions du nouveau contrat sont plus attractives ? Ou alors il voulait juste une durée plus faible pour attendre un marché plus favorable ?

Nous avons maintenant les informations sur ce nouveau contrat et il y a du bon et du moins bon.

Coté positif :
- la lettre d’intention (LOI) a été transformé en contrat, voilà donc presque un an de CA sécurisé
- le client est une belle signature : Shell

Coté négatif :
- la durée n’est que de 330 jours (on parlait auparavant de 450 jours et même de 1080 jours pour la LOI qui n’a pas été confirmée)
- le loyer n’est que de 116000 $ par jour (soit le même prix que la LOI abandonnée en rase campagne)

Sur ces 2 points négatifs, les optimistes pourront se dire que ça laisse le temps aux tarifs de remonter. Les prudents remarqueront que dans 1 ans la boite n’aura plus de revenus…

On note aussi qu’il s’agit de travaux de démantèlement de plateformes existantes. C’est une piste qui semblait prometteuse depuis des années et qui enfin se vérifie. Dans le meilleur des mondes Awilco aurait d’ici quelques années des plateformes toutes neuves pour l’exploration et 2 anciennes plateformes pour les opérations de démantèlement en mer du Nord. On peut toujours rêver non ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par okavongo (19/05/2018 15h07)

Hors ligne

 

[+1]    #16 22/05/2018 10h16 → Awilco Drilling : forage à très haut rendement ? (awilco, drilling, forage, rendement)

Membre
Réputation :   58 

M.erci pour le suivi, okavongo!

Un autre point que vous n’avez pas souligné (sauf erreur de ma part) est le call du bond 2019 (coupon de 7%) à 101.5% du pair (ce qui était prévu dans le prospectus d’émission, si je ne m’abuse). (source: lien ici)

Au vue de leur bilan, ils ont le cash pour le faire. Je suppose que la compagnie a décidé de callé l’obligation pour une raison bien particulière (baisser son endettement ou se réendetter à meilleur prix); je n’ai pas estimé ni le coût à court terme ni le potentiel gain à long terme, considérant que mon calcul était des plus bancals. Je préfère laisser à des analystes plus avertis et expérimentés que moi s’aventurer dans ces eaux.

Note: Ancien actionnaire Awilco, attiré au départ par l’imposant dividende (premier achat vers 2014), j’ai préféré m’en délester aux alentours de 40 NOK (après avoir moyenner mon PRU à la baisse aux alentours de 31 NOK), afin de réduire la volatilité de mon portefeuille (cette position représentait à un moment donné un peu moins de 35% de mon CTO). Je ne suis pas mécontent du parcours de l’action et ai confiance dans l’équipe dirigeante. Malheureusement, il y a trop d’inconnues pour moi.

Hors ligne

 

[+1]    #17 12/03/2019 12h15 → Awilco Drilling : forage à très haut rendement ? (awilco, drilling, forage, rendement)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   169 

Ça bouge chez Awilco !

Un nouveau site web (l’ancien était vraiment ancien), un nouveau CEO et surtout l’annonce de la commande d’une 2ème plateforme neuve. L’option se terminait et il fallait agir, mais je suis assez surpris car aucun contrat n’a encore été annoncé pour la 1ère plateforme en fabrication et Awilco a encore 2 options pour 2 plateformes supplémentaires. Ils auraient donc pu passer ce tour mais non, ils foncent ! Espérons que le management sait ce qu’il fait et connaît bien le marché norvégien.

Conséquence de cette commande, une nouvelle augmentation de capital… Bon, elle est beaucoup plus petite que celle de 2018 et les investisseurs actuels devraient avoir la possibilité de participer (comme en 2018). Le premier actionnaire d’Awilco, Awilhelmsen Offshore, soutient à fond la compagnie en remettant au pot.

La stratégie est donc limpide, devenir une acteur du marché norvégien avec plusieurs plateformes nouvelle génération. A condition d’avoir confiance dans le management et l’actionnaire principal, voilà une sacré option sur le réveil du marché de la Mer du Nord.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech