Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Si ce message s'affiche, le changement de serveur qui a eu lieu mercredi 14 avril au matin a réussi !

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Sondage 

Résultat du sondage :

Faut-il voter pour la fusion de ses 4 SCPI ?


Oui

11% - 1
Non

88% - 8
Nombre de votants : 9

#1 01/12/2020 09h22

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   249  

La Française AM va proposer aux détenteurs des parts de SCPI d’Épargne Foncière, Multimmobilier2, Eurofoncière2 et Pierre Privilège une absorption par Épargne Foncière des 3 autres SCPI citées.

L’ensemble va porter la capitalisation d’Épargne Foncière a 4.3 Milliards d’euros dont 2.9 pour la seule Épargne Foncière.
Pour les détenteurs des SCPI absorbées cela va se traduire par une imposition de la plus-value sur la cession des immeubles détenus sans forcément percevoir les fruits de cette plus-value.

Le sentiment que cela donne, c’est que l’on demande à la grosse SCPI de masquer les problèmes des petites. En effet, les 3 SCPI absorbées ont des parts en attente de retrait depuis longtemps, leur dividende est légèrement inférieur à Épargne foncière et leur % de locaux en recherche de locataire légèrement supérieur.

Reste à savoir si la mutualisation va réellement apporter un plus à la performance du nouvel ensemble ou si un tel paquebot ne sera pas encore plus difficile à piloter à l’avenir.

Mon avis est que les détenteurs d’Épargne Foncière n’ont aucun intérêt à cette fusion contrairement aux détenteurs des SCPI  Multimmobilier2, Eurofoncière2 et Pierre Privilège qui envisagent de céder prochainement leurs parts.

Carpediem
Note AMF: Associé Épargne Foncière, je voterai non au projet de fusion
Note AMf2: Distributeur des SCPI citées

Dernière modification par carpediem (01/12/2020 09h23)

Mots-clés : epargne foncière, eurofoncière2, multimobilier2, pierre privilège


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne Hors ligne

 

#2 01/12/2020 10h00

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   642  

La Française AM a déjà procédé ainsi en faisant racheter les parts de la SCPI Multicommerce en 2012. Les parts de cette SCPI étaient alors bloquées sur le marché secondaire. Une bonne part des commerces d’Epargne Foncière (pas toujours de bons actifs) vient de là.

C’est dans la crainte de ce que vous annoncez (et quelques autres signes négatifs) que j’avais refusé d’acquérir des parts de cette SCPI, il y a 18 mois, pourtant financées par des conditions trèès favorables (par le CM bien sûr).


Ceux qui dansent sont pris pour des fous par ceux qui n'entendent pas la musique (Nietzsche)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 01/12/2020 17h01

Membre
Réputation :   31  

Est-ce que dans le cadre de la valorisation de la Future "Epargne Foncière" regroupée,  les anciens détenteurs de la SCPI Epargne Foncière, pourraient être "avantagés", pour prendre en compte ses meilleurs ratios ?  ( Meilleure valeur de reconstitution, taux de distribution…). La question est le mode de calcul de conversation des 3 autres SCPI entrantes.  ( Intéressant mais pas simple. Merci)
 
Bien à vous,

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 01/12/2020 17h28

Membre
Réputation :   28  

Associé d’Epargne Fonciere je voterai non car le type de patrimoine apporté par les autres SCPI ne correspond pas au type de patrimoine que je recherche et, surtout, ne correspond pas au patrimoine cible d’Epargne Fonciere

Cette SCPI étant fortement détenue via Assurance Vie (j’en ai aussi via ce support) je pense que le vote sera donc positif.

@Bernardo si "avantage" il doit y avoir pour les actionnaires d’Epargne Fonciere cela sera au niveau des valeurs de fusion, avec par exemple une valeur de reconstitution pour les autres SCPI revue à la baisse versus une valeur de reconstitution d’Epargne Fonciere revue à la hausse ce qui pourrait faire bouger les parités. Mais nul doute que LF fera en sorte que les valeurs de reconstitution ne soient pas impactées…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 01/12/2020 20h38

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2332  

De mémoire, au niveau de la précédente, l’absorption de Multicommerce par EF (intervenue le 26/11/2012, approuvée en AGE du 15/11/2012) :
    - l’impact avait été faible pour les associés EF  (qui avaient cependant récupéré des actifs de commerce avec une bonne rentabilité, vs le marché)
    - pour les associés de Multicommerce, l’impact avait été négatif, au niveau du résultat et du dividende, et assez neutre au niveau de la valeur de reconstitution, et le seul "avantage" avait été que le marché secondaire était redevenu liquide (mais ça n’avait de valeur que pour fort peu d’associés, ceux voulant vendre dans années suivant la fusion) (avant fusion il restait 6188 parts MC en attente de vente). Ainsi, à fin 2011, on constatait que personne n’acceptait d’acheter des parts au prix proposé de 690€ (soit 105% de la valeur de reconstitution), quand pour EF il y avait plein d’acheteurs à 750€ soit 89.5% de la valeur de reconstitution (prix passant à 755€ peu après). La situation (pas d’acheteurs pour MC, plein pour EF) durait depuis des années. De toute évidence, le prix de part de MC, décidé par la société de gestion, était trop élevé (à mon avis : la SdG avait refusé de le baisser, quand c’était nécessaire), et celui de EF proche du minimum de 90% de la valeur de reconstitution.

En chiffres, pour 1 part de MC :
     Résultat 2009-2010-2011 =37.00€ - 27.77€ - 30.58€
     Dividende 2009-2010-2011 =34.53€ - 30.00€ - 30.39€
     Valeur de reconstitution 2009-2010-2011 = 655.12€ - 650.05€ - 656.64€
     Prix de vente/achat sur le marché secondaire géré par la SdG (illiquide car pas d’acheteur) : 627.90€/690€
La parité de fusion était de 0.78432 parts de EF par part de MC, et pour ces 0.78432 parts de EF on avait :
     Résultat 2009-2010-2011 (2012-2013) = 31.90€ - 28.67€ - 30.04€  (29.99€ - 29.00€)
     Dividende 2009-2010-2011 (2012-2013) = 31.44€ - 36.14€ - 31.43€  (31.44€ - 31.44€)
     Valeur de reconstitution 2009-2010-2011 = ? - ? - 657.13€  (655.16€ - 656.06€)
     Prix de vente/achat sur le marché secondaire géré par la SdG (liquide) : 547.75€/592.16€ (698.37/755€ pour 1 EF)

AMF : j’étais associé de MC lors de la fusion (les ayant acheté en gré à gré bien moins que le prix officiel du marché secondaire, vers 551€ en 2011), et peu satisfait de cette fusion.

Note : Je n’ai aucun doute sur le fait que la fusion sera adoptée, car en général le résultat des votes des résolutions d’AG de ces SCPI est déjà connu avant l’AG (juste avec les votes de qqs institutionnels -assureurs- et des pouvoirs en blanc au président de l’AG (= la SdG)).

EDIT 11/12/2020 : Ajout des "Prix de vente/achat" avant et après fusion.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#6 11/12/2020 15h48

Membre
Réputation :   80  

Mais quel est l’intérêt des assureurs à voter cette fusion?
La Française ferait-elle pression sur ses distributeurs? En a-t-elle vraiment les moyens dans un monde où le distributeur est roi?

AMF: associé d’EF

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 11/12/2020 17h18

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2332  

Une discussion plus générale sur les fussions de SCPI figure déjà ici : Fusion de SCPI : impacts, avantages, inconvénients, déroulement, parité

Je n’ai pas de réponse précise aux questions de Flavius, mais je peux faire quelques remarques :
     - ce ne sont pas les "distributeurs" qui votent en AG (même si certains peuvent conseiller, voire représenter, leurs clients);
     - le plus gros distributeur d’EF est sans doute … La Française  (et certains de ses "partenaires", par ex d’autres sociétés du même groupe, même si en ce moment il y a un peu de tensions cf cet article);
     - les commercialisateurs (= distributeurs ?) perçoivent une rétro-commission (une partie des frais de souscription de la SCPI) dont l’ordre de grandeur est de 5% du montant investi (variable selon le contrat entre le commercialisateur et La Française), qui leur permet sans doute de bien vivre  (donc pas évident que le rapport de force soit en leur unique faveur);
     - les assureurs achètent en général leur part à une valeur plus basse que celle du grand public (j’ignore le détail du mode opératoire, peut-être une autre forme de rétrocession en considérant un peu l’assureur comme un commercialisateur à lui-même; s’ils paient plus que la valeur de liquidation, il semblerait que ça ait un impact comptable désagréable pour eux)  (par ex. CORUM AM a indiqué en AG éviter que des assureurs n’achètent des parts, entre autres en refusant qu’ils puissent les obtenir à un autre prix que le grand public);
     - quel pourrait être l’inconvénient de cette fusion pour les distributeurs ou assureurs ? Les assureurs sont  sans doute associés de plusieurs des (voire toutes les) SCPI concernées; la parité ne sera sans doute pas pénalisante pour EF (et sera "certifiée correcte" par des tiers); la liquidité meilleure qui en résultera pour les parts des autres SCPI ne peut avoir que des avantages pour un assureur (qui assure une partie de la liquidité pour ses clients) et pour un distributeur (qui n’aura pas à annoncer à un client que ce qu’il lui a conseillé d’acheter est un peu illiquide).


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#8 11/12/2020 22h19

Membre
Réputation :   42  

Bonsoir, ayant un peu de Multimobilier 2, je me pose une question bêtement pratique :
en cas de rompus, supposons que je mette de l’argent pour obtenir un nombre entier de nouvelles parts, est-ce que je vais à nouveau être bombardé de paperasse, genre constitution de patrimoine, provenance de l’argent, etc ?

Hors ligne Hors ligne

 

#9 12/12/2020 01h15

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2332  

Pour le traitement des rompus de MC (en décembre 2012), la paperasse avait été minimale : juste un coupon réponse à signer/retourner avec le choix de faire un versement complémentaire ou de recevoir la soulte, avec un chèque pour le versement complémentaire. J’avais choisi le versement complémentaire, et j’avais reçu un peu après l’attestation de parts EF et la facture pour ce que j’avais versé.

Je suppose que pour cette fusion ce sera assez similaire.

Là où ça peut se compliquer, c’est quand on a juste l’US ou la NP de parts fusionnées, et que ce cas n’a pas été prévu dans la convention de démembrement. De mémoire, pour l’absorption de Sélectipierre1 par Sélectipierre2, mes US ont été convertis sans qu’on ne me propose rien pour les rompus, qui ont été traités comme "perdus" pour l’usufruitier. L’enjeu était faible, et je ne m’étais pas lancé dans des réclamations.
EDIT : à la lecture du petit livret sur la fusion, que La Francaise vient de diffuser à tous les associés des 4 SCPI concernées, ce sera ici aussi pareil, et les usufruitier perdront tout ce qui correspond aux rompus. Gŕŕrrrrrrrrrr (c’est surtout pénalisant pour ceux qui ont de petites lignes d’US).


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#10 12/12/2020 18h16

Membre
Réputation :   42  

Précisions utiles, dont je vous suis reconnaissant [j’espère que la tournure dépasse le robot] :-)

Hors ligne Hors ligne

 

#11 13/12/2020 11h02

Membre
Réputation :   6  

Bonjour,

Détenteur de 76 k€ de parts d’Epargne Foncière à la fois en direct et via un contrat d’assurance-vie Spirica/Linxea Spirit, j’ai pris connaissance du projet de fusion de la Française, qui vise à faire absorber les SCPI Pierre Privilège, Eurofoncière 2 et Multimmobier 2 par EF.

La brochure du projet de fusion est assez complète mais passe sous silence des points essentiels pour apprécier l’intérêt des associés des différentes SCPI.

J’ai donc fait le tableau suivant qui inclut les éléments « oubliés » dans la brochure et qui ne sont pas des moindres, à savoir le RAN, le PGE, la décote (sur la valeur de reconstitution) et le DVM 2019 :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/10225_comparatif_scpi.png

J’ai mis respectivement en vert et orange clairs les points forts et faibles relatifs des SCPI (en fonction de mes critères qui ne sont pas forcément universels).

Il apparaît clairement que les actionnaires de Pierre Privilège et Multimmobilier 2 ont intérêt à la fusion. Ce n’est pas le cas de ceux d’Eurofoncière 2 et encore moins de ceux d’Epargne foncière, SCPI qui possèdent un meilleur DVM, un meilleur RAN, une plus forte proportion de locaux parisiens et une moindre exposition aux commerces.

Pour les associés actuels d’EF, la décote théorique sur valeur reconstitution sera réduite de 9,1 à 8,3% par la fusion, tandis que le DVM/an diminuera de 0,04%, compte tenu des tailles respectives des SCPI.

Rien de catastrophique donc, mais je voterai contre le projet de fusion, même si je n’ai aucun doute sur le fait qu’il sera approuvé, notamment du fait du poids des assureurs qui restent détenteurs des parts figurant dans les contrats distribués.

En conclusion, il s’agit tout de même là d’une dilution de la meilleure performance d’EF pour soigner des canards boiteux et d’une communication de la Française biaisée par omissions.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 13/12/2020 12h12

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2332  

Je ne comprend pas comment voys pouvez arriver a de telles conclusions, sans même connaître les parites d’échange.

Ça me semble irrationnel.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 13/12/2020 13h46

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   219  

Le message de MartinGall (#11) m’inspire les commentaires suivants :
1 -  La valeur de reconstitution est une valeur obtenue par un calcul à partir de la valeur de réalisation en ajoutant les couts d’acquisition du patrimoine et les frais de souscription.
Il se trouve que les frais de souscription des 4 SCPI concernées s’étagent entre 9 et 10.8 %, et donc les ratios valeur de reconstitution / valeur de réalisation ne sont pas égaux et s’étagent entre 16.5 et 18.4 % (voir tableau).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/16426_analyse_epargen_fonciere_2012.jpg
Il me semble donc beaucoup plus pertinent d’analyser la sur-côte par rapport à la valeur de réalisation, les souscripteurs des SCPI les plus sur-côtées risquant d’être pénalisés lors de la fusion…

2 - Il convient de garder à l’esprit que le RAN et la PGE se retrouvent dans la valeur de réalisation. La décision de ne pas distribuer l’intégralité du résultat en affectant le surplus soit au RAN soit à la PGE conduit à augmenter la valeur de réalisation d’autant. La seule différence est d’ordre fiscal : le RAN a déjà été imposé et la PGE a donné lieu à une réduction de l’imposition. C’est totalement neutre quand les parts sont possédées dans le cadre d’un contrat d’assurance-vie.

3 - Le DVM dépend de la politique de distribution de la SCPI. Il convient, à mon sens, de considérer le résultat de la SCPI avant dotation à la PGE. Dans ce cas, on dispose véritablement des revenus générés par la SCPI avant dotation/utilisation du RAN, dotation à la PGE, distribution de PV.

Canyonneur 75

Dernière modification par Canyonneur75 (13/12/2020 13h57)

Hors ligne Hors ligne

 

#14 13/12/2020 13h50

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   237  

La société de gestion a normalement écrit à tous les porteurs de parts en précisant que les modalités d’échange seraient précisées fin décembre. D’ici là on peut toujours spéculer…

Étant nu-propriétaire, ma précédente expérience (MultiImmobilier si je me souviens bien) m’avait vu crédité du rompu, ce qui est précisé me semble-t’il en absence d’accord formalisé entre NP et US.

Dernière modification par bajb (13/12/2020 13h50)


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#15 13/12/2020 15h39

Membre
Réputation :   6  

GoodbyLenine a écrit :

Je ne comprend pas comment voys pouvez arriver a de telles conclusions, sans même connaître les parites d’échange. Ça me semble irrationnel.

Vous faites bien de rappeler cela. Mon raisonnement se base en effet sur les seules informations dont je dispose aujourd’hui, notamment la valeur des parts et la capitalisation des SCPI.

Les parités d’échange et la méthode de calcul ne seront communiquées que fin décembre, dans l’un des documents relatifs aux AGE. Espérons qu’elles prendront bien en considération les différents RAN, valeurs de reconstitution ou de réalisation et tout autre critère pertinent, même si cela n’est pas mentionné dans le projet de fusion reçu.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 23/12/2020 23h33

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   219  

Je viens de trouver par hasard un article sur le site linxea.com donnant les parités de fusion qui seront proposées lors de l’assemblée générale.

Les conditions de parité retiennent une valeur d’échange de 791,71€ pour Épargne Foncière, 731,74€ pour Multimmobilier 2, 807,92€ pour Pierre Privilège et  256,8€ pour Eurofoncière 2. En d’autres termes, la parité est arrêtée à 0,92 part d’Épargne Foncière contre l’échange d’1 part avec Multimmobilier, 1,02 parts avec Pierre Privilège et 0,32 part pour Eurofoncière 2.

Canyonneur

Dernière modification par Canyonneur75 (23/12/2020 23h40)

Hors ligne Hors ligne

 

#17 28/12/2020 14h14

Membre
Réputation :   4  

Les valeurs d’échange indiquées sont assez proches des valeurs de réalisation au 31/12/2019 :
- 791,71€ contre 781,34€ pour Epargne Foncière (+1,33%);
- 731,74€ contre 736,92€ pour Multimmobilier2 (+1,07%);
- 807,92€ contre 799,46€ pour Pierre Privilège (+1,06%);
- 256,80€ contre 244,21€ pour Eurofoncière2 (+5,16%).

Sont elles annonciatrices des valeurs de réalisation au 21/12/2020 de ces SCPI ?
Si tel est le cas il y a t’il une explication au gain de 5% en valeur d’Eurofoncière2 ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #18 31/12/2020 19h59

Membre
Réputation :   6  

Bonjour,

Voici ci-dessous un tableau avec les valeurs de réalisation estimées au 31/12/2020 des 4 SCPI (fournies dans le projet de fusion reçu ce jour de la Française). J’ai rappelé la valeur de réalisation 2019 et le pourcentage de variation entre 2019 et 2020

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/10225_vr_la_francaise.png

La valeur de réalisation projetée rentre pour 50% dans la valeur d’échange retenue pour chaque SCPI dans le cadre de la fusion.
La valeur de rendement prévisionnelle 2020 rentre pour 25%
La valeur de rendement prévisionnelle 2021 rentre pour 25%

Le Report à Nouveau (RAN) d’Epargne Foncière (la SCPI absorbante) sera reconstitué par prélèvement sur la prime de fusion pour refléter son niveau d’avant fusion. Même principe pour les Provisions pour Gros Entretien (PGE).

Voilà pour les grandes lignes

Hors ligne Hors ligne

 

#19 01/01/2021 16h15

Membre
Réputation :   42  

Après lecture de ce qui précède, et réception du dossier complet sur cette fusion, je me demande comment voter, même si je suis sans illusion sur le résultat final.
Je suppose que les avis peuvent dépendre de la SCPI actuellement détenue ; perso c’est Multimobilier.
J’hésite, d’un côté j’ai horreur que l’on me force la main, mais d’autre part, au vu du coefficient de conversion et du dividende attendu, je n’ai pas le sentiment d’être lésé.
Quels sont vos avis ?
Je trouve tout de même un peu gonflé le délai de réponse exigé (12 janvier).

Dernière modification par Deb67 (01/01/2021 16h16)

Hors ligne Hors ligne

 

#20 01/01/2021 16h42

Membre
Réputation :   5  

Bonjour, pour ma part j’ai voté contre toutes les résolutions (sauf la 6 ou 7, investissements en Europe je crois).
Mais je suis associé Epargne foncière, donc je n’ai pas la même approche que vous.
J’aurais voté pour si le patrimoine après fusion était plus important à Paris et IDF ce qui n’est pas le cas pour Epargne Foncière après fusion.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #21 01/01/2021 19h56

Membre
Réputation :   6  

Je suis actionnaire d’Epargne Foncière (EF) et je vais voter contre la résolution d’approbation du principe et des modalités de la fusion proposée à l’AGE de la SCPI. Pour moi, cette fusion n’a d’intérêt que pour la Française qui rationalise ainsi son portefeuille en faisant absorber par EF ses SCPI moins bien positionnées pour l’avenir. Les actionnaires d’EF n’ont à mon avis aucun intérêt stratégique à une telle fusion, EF ayant déjà atteint une taille très importante.

D’un point de vue comptable, il n’y a probablement rien à dire sur les modalités de la fusion. Mais d’un point de vue plus fondamental, je note que les valeurs d’échange reposent à 50% sur les valeurs de rendement projetés alors qu’EF détient une part d’immobilier parisien plus importante que les SCPI absorbées. La résilience intrinsèque du patrimoine immobilier parisien, contrepartie d’un rendement inférieur à celui de province, n’est peut-être pas suffisamment valorisée dans cette fusion.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #22 03/01/2021 18h54

Membre
Réputation :   1  

Bonjour,

Moi aussi je m’interroge sur le vote à donner concernant la fusion des SCPI.
J’entend bien les arguments de ceux qui prétendent que cette fusion serait favorable aux actionnaires de multimmobilier 2 (c’est mon cas !) et je pourrais être tenté de voter oui.
Mais compte tenu de la parité d’échange, mes 45 parts de multimmobilier 2 vont devenir 41,4 parts d’épargne foncière.
Les valeurs de retraits étant actuellement de 736,92 € pour multimmobilier 2 et de 764,98 € pour épargne foncière il en résulte donc une perte immédiate de 1491,22€ sur la valeur nette vendeur !
Et la c’est NON…

Hors ligne Hors ligne

 

#23 03/01/2021 19h06

Membre
Réputation :   42  

D’un autre côté le dividende va être meilleur, semble-t-il, alors cela dépend si l’on avait l’intention de vendre, et dans combien de temps.

Hors ligne Hors ligne

 

#24 03/01/2021 19h23

Membre
Réputation :   1  

Effectivement le dividende devrait être meilleur mais le gain engendré reste tout de même modeste à environ 60 € par année pour l’ensemble de mes parts.
Il faudra attendre longtemps pour compenser la perte des 1491€.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #25 05/01/2021 16h28

Membre
Réputation :   4  

Après analyse du projet de fusion, et avec mon biais d’associé Epargnne Foncière, j’ai noté quelques manques de transparence :

- les hypothèses de nombre de parts Epargne Foncière pour 2020, au 31/12/20 et pour 2021 ne sont pas indiquées ;

- absence des modalités de calcul pour les valeurs de réalisation 2020
Pour les 3 SCPI absorbées la valeur résulte de la division de la valeur patrimoniale par le nombre de parts : ex . 249 842 898€ / 1 015 609 parts = 246€ pour Eurofoncière2.
Le calcul inverse pour Epargne Foncière donne  3 630 754 parts pour une capitalisation de 2 822 M€ (valeur de réalisation de 777,33€).
Or le nombre de parts Epargne Foncière est de 3 540 671 au T3 2020.
Je comprends que l’hypothèse retenue est la création de 90 000 parts au T4.
Cela me semble difficilement possible vu la dynamique de création de parts : 123 872 au T4 2019, 168 293 T1 2020, 82 655 T2 2020 et 19 549 pour le T3 2020.

- les dividendes 2020 indiqués sont annonciateurs d’une baisse de distribution T4 de 30% pour Epargne Foncière et Pierre Privilège et des rendements suivants sur prix de souscription (hors utilisation du RAN ?) : Epargne Foncière 3,7%, Multimmobilier2 3,68%, Pierre Privilège 3,54% et Eurofoncière2 3,95%

- peu d’explications sur les dividendes 2021 et les taux de rendement associés
Je calcule les rendements suivants sur hypothèses de maintien des prix de souscription : Epargne Foncière = 3,87%, Multimmobilier = 4,00%, Pierre Privilège = 4,22% et Eurofoncière 4,38 %.
Je ne comprends pas cette excursion max de 0,5% alors qu’elle était par exemple de 0,22% sur les rendements 2019

- pas d’indication sur une valorisation de la prime de fusion

- avec les taux de conversion et pour le détenteur de 100 parts de chacune des SCPI, il y a une disparité forte sur la valeur de retrait : étal pour Epargne Foncière, - 3300€ (-4,5%) pour Multimmobilier, + 405€ (+0,52%) pour Pierre Privilège et + 835€ (+3,53%) pour Eurofoncière

Je pense la quote part Epargne Foncière sous évaluée en atteste les hypothèses de baisse de valeur de réalisation 2020 comparée à 2019, et les taux de rendement retenus pour 2020 et 2021.

Je rejoins MartinGall sur les qualités des actifs des uns et des autres, et les gains pour La Francaise sans retour vers les associés (il y aurait pu y avoir une proposition de baisse des frais par exemple).

Je vote donc non à ce projet de fusion.

Dernière modification par Talondort (05/01/2021 22h01)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur