Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Aeffe sur nos screeners actions.

[+6]    #1 06/11/2020 16h09

Banni
Réputation :   40  

EAFFE est une entreprise italienne opérant dans la mode de luxe. Elle conçoit et fabrique des vêtements et de la maroquinerie et la distribue (vente au détail et en gros).
Elle possède 4 marques dont 70 % de Moschino qui représente 75 % de son CA.
Moschino c’est du luxe extravagant et joyeux, adepte des détournements, le directeur créatif actuel, Jeremy Scott, colle parfaitement à son héritage. Pour situer sa popularité Moschino à 10 millions de followers sur instagram (la moitié de Versace et le quart de Gucci).



Aeffe est en croissance modérée (+5%CA/an sur 5 ans), rentable mais assez faiblement. 45 % du CA vient d’Italie,25 % d’Europe et d’Asie. La majorité de la croissance vient de Moschino.



Son dernier rapport annuel fin décembre 2019 faisait état de 350M de CA, 27M d’EBIT, 12M de résultat net, 26M de Cash et une dette financière long terme de 13M.



Le Covid est passé par la et la capitalisation à fondu de presque 2/3 suite aux mauvais résultats trimestriels Q1 et Q2 (CA Q2-38 %, perte Q2 12M) . AEFFE a obtenu 30 millions de financements (rapport Q2) .

On se retrouve donc avec une société avec une capitalisation de 75M , un potentiel long terme intéressant qui découle d’un avantage concurrentiel lié en grade partie à la marque Moschino, en croissance relativement peu rentable jusque la (ROE 6 % 2019) , avec une dette qui paraît soutenable.

La valorisation actuelle est faible, la capitalisation vaut moins de 3x l’EBIT 2019. A Noter que depuis 2019 la valeur des contrats de location immobilières a venir sont comptabilisés au bilan ce qui alourdit la dette et la VE.

Les risques :
1- longueur et impact de la crise sanitaire, risque de dilution ?
2- 61 % de la société est détenue par la famille Ferretti. La Marque Alberta Ferretti se portant moins bien que Moschino, on espère que le cash dégagé par Moschino ne sera pas réinvesti de façon sub optimale dans une marque en perte de vitesse.

Les opportunités :
1. Internationalisation, en particulier US
2. Amélioration de la rentabilité
3. Moschino, Moschino et Moschino !

Rapports et présentations : Presentations - Aeffe Group

La thèse d’investissement (à 2-3 ans) : revalorisation des multiples x croissance.
Si la rentabilité s’améliore dans quelques années, à garder pour le moyen ou long terme.

Merci pour votre attention et vos retours sur mon première petite analyse écrite.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par MartyFunkhouser (06/11/2020 16h12)

Mots-clés : aeffe, luxe, moschino

Hors ligne Hors ligne

 

#2 06/11/2020 21h57

Membre (2012)
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   711  

Bonsoir,
Belle proposition.
J’ai deux questions :
- pourquoi une division par 4 du cours depuis mi-2019 ?
- en plus de la dette "long-terme" de 13 M€, il y a 72 M€ de dette à rembourser dans l’année me semble-t-il, à comparer à un CFO de l’ordre de 20 M€. Ils ont intérêt à pouvoir négocier un nouveau prêt. Y’a-t’il un prévisionnel à ce sujet ?
La 2e question répond peut-être à la première, je ne sais pas.
JL

Dernière modification par JeromeLeivrek (06/11/2020 21h57)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 06/11/2020 22h54

Banni
Réputation :   40  

Bonsoir !
Pour votre première question je ne peux que supposer que la baisse du cours entre 2019 et le covid est due à la faible croissance du CA en 2019 et à la baisse de l’EBIT et du RN. Pour la baisse depuis le covid c’est dû au résultats du premier semestre (CA -31% et RN -12M).

Pour votre deuxième question j’observe sur le bilan H2 2020 que les dettes court terme DE 75M en faible hausse vs 2019 à 73M à mettre en regard des actifs courants nets de stock de 117M. Enfin je vous copie le paragraphe concernant l’obtention de prêts  moyen et LT  de 35M dont 20M garantis par l’état italien.

With regards to financial position, the Group has available bank credit lines that are absolutely adequate to
face the difficult economic situation and to honour regularly all its commitments; in this regards, it is of
primary importance to underline that the percentage of available credit lines used by the Group is about 30%
of the total available, well below the maximum usable limit at disposal. Over the first half of 2020,
medium/long-term unsecured loans for over 35 million euros were obtained, of which 20 million guaranteed
by Mediocredito Centrale as part of the Relaunch Decree issued by the Italian State.

Prochain update , resultas Q3 2020, jeudi prochain !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 11/11/2020 16h11

Banni
Réputation :   40  

Petite mise à jour au sujet des résultats du Q3 qui sont tout chauds. Communiqué
Sur les 9 premiers mois de 2020 le CA  a baissé de 23 % vs 2019. Si je calcule bien ca fait un CA en baisse de 10 % au troisième trimestre 2020 vs 2019.
Les pertes ont arrêté de se creuser en 2020 : L’EBIT 2020 est stable à -12M comparé au au Q2 2020.

Les résultats sont pour moi dans la fourchette haute de ce que je pouvais espérer.

Par ailleurs deux précisions que j’ai omis dans ma présentation : le nombre d’actions est stable depuis + de 10 ans. La société a racheté pour 0,8% de ses actions depuis mars 2020 (si je compte bien).
Les revenus du directeurs exécutif (par ailleurs actionnaire principal) en 2019 : 1,5M. Pas extravagant mais je manque d’expérience pour juger du caractère approprié de ce chiffre.

Avec l’espoir raisonnable d’un vaccin et une normalisation de la situation dans les prochains 6-12 mois, et ses résultats encourageants en terme de cash burn en attendant, j’ai renforcé ma position ce jour (10% du portefeuille).

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 11/11/2020 16h33

Membre (2012)
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   711  

MartyFunkhouser, le 06/11/2020 a écrit :

La valorisation actuelle est faible, la capitalisation vaut moins de 3x l’EBIT 2019.

En général, c’est à l’EV qu’on compare et là c’est une autre histoire, on est à EV/EBIT = 10.

Je ne vois pas ce qui vous faire dire qu’il va y avoir de la croissance et pourquoi vous mettez 10 % de votre portefeuille sur ce titre. J’ai surement loupé qq chose.

1,5 M€/an, j’ai déjà vu moins extravagant.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 11/11/2020 19h14

Banni
Réputation :   40  

Bonjour et merci pour votre doute de bon aloi !
Comme je l’avais (apparemment pas très clairement) précisé, l’EV tel qu’il apparait sur les screeners est à mon sens éloigné de sa définition habituelle car il prend en compte, depuis l’application de la norme comptable IFRS 2016 en 2019, la valeur des baux commerciaux que l’entreprise s’est engagée à payer pour les années à venir.
La dette nette est ainsi passée de 35M à 139M entre le bilan 2018 et 2019, sur cette différence de 104M, 96M sont dus à la capitalisation des leases.

A ce jour la dette nette de l’IFRS16 est de 63M, ce qui nous donne un EV/EV de 5,5.

Pour la croissance ma thèse repose sur la marque Moschino qui est le principal avantage concurrentiel de AEFFE. Croissance du CA de Moschino de 8,2 % annuelle  entre 2012 et 2019.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par MartyFunkhouser (11/11/2020 19h25)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 11/11/2020 19h47

Membre (2012)
Top 20 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   711  

Effectivement, je n’avais pas lu qu’il y avait une dette de loyers.
Si je comprends bien :
cours = 0,82 €
capi = 81 M€
dette nette hors loyers = 63 M€
EV = 144 M€
EV/EBIT = 144/27 =5,3.
Ok, m*erci.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 26/11/2020 12h23

Membre (2018)
Réputation :   4  

Après un très beau rebond début novembre, Aeffe s’envole encore ces 3 derniers jours (+30% sur une semaine et +50% en novembre!), suite à l’annonce du partenariat avec Chiara Ferragni, top influenceuse d’après Forbes

Reuters a écrit :

Italian luxury group Aeffe said on Wednesday it had signed a multi-year licensing agreement with influencer Chiara Ferragni for the underwear and beachwear collections of its unit Velmar

Source: Italy’s Aeffe signs licence deal with influencer Chiara Ferragni, shares spike

Hors ligne Hors ligne

 

#9 26/11/2020 19h58

Banni
Réputation :   40  

Hello,
je ne me prononcerai pas sur pour savoir si la hausse d’hier est justifiée (d’un coté le CA de la société de Ciara Ferragni est de 1,5M€ soit 0,5% du CA d’AEFFE, de l’autre elle a bel et bien 22 millions de followers ce qui dénote peut etre d’un potentiel). Je suppose  que si on était sur la file de sears et si je parlais de shop your way, j’appellerai ça une call option.

Je profite de ce message pour vous partager 2 hypothèses de valuations d’AEFFE selon la fameuse méthode du "grosso modo":

1.DCF avec hypothèse de croissance conservatrice (3 % les 5 premières années puis 5%) FCF initial de 15 M€, discount rate de 10 % : 2,4€ (vs 1,2€ ce jour et 0,8€ il y a un mois)

2.Autre méthode au doigt mouillé : dans 4 ans EBIT 35 M€, si VE/EBIT = 12,5 (en deçà de l’historique autour de 20). On arrive a Valeur d’entreprise dans 4 ans de 437M€.

La marge de sécurité me semble encore présente à ce stade.
Au plaisir de lire vos opinions.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 21/05/2021 09h41

Banni
Réputation :   40  

Petit retour rapide  sur les résultats 2020 qui n’ont pas été commentés jusqu’alors. Le CA a baissé de 23 % à 269M€ (pour comparaison Kering -19%, TOD’S -30%, LVMH -17%). Cette baisse est relativement contenue au vu de l’exposition géographique (45 % du CA en Italie). Parmi les marques du groupe, Moschino se démarque à nouveau avec la baisse la plus contenue (-18%).

La comparaison avec  les grands groupes diversifiés s’arrête au niveau des résultats  qui sont restés positifs pour eux (meilleures marges) pour un EBIT à -20 M€ pour AEFFE.

Le Q1 2021 est encourageant avec un CA à 82M€ et un EBIT positif a 8M€.
Avec la réouverture progressive des frontières et du tourisme, très probables avec les excellents résultats des campagnes de vaccination ( cf chiffres UK, US…) je pense qu’il reste encore de bonnes nouvelles à venir.
Malgré la hausse du titre depuis la publication du premier message en novembre ( capitalisation 178M€ vs 75M€), la valorisation reste inférieure à mon estimation, donc, à ce stade je m’assois sur mes mains et ne fais rien. Si un jour le cours s’approche de mes estimations se posera la question de garder cette position (même réduite ) pour le long terme. Les niveaux de rentabilité passés, assez bas, ne plaident pas pour cette hypothèse mais le potentiel en terme de marque est important, à voir s’ ils s’améliorent à l’avenir.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 25/08/2021 18h43

Banni
Réputation :   40  

Excellente nouvelle à mon sens que le rachat des 30% restants de Moschino pour 67 millions d’euros pour une centaine de millions de CA. Augmentation mécanique du resultat de Moschino de 42% et de AEFFE de 34 %.

Va peut être permettre d’améliorer les points faibles de Moschino à savoir le réseau de distribution et le marketing, maintenant que AEFFE est seul à bord.communiqué

Hors ligne Hors ligne

 

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes d’Aeffe sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur