Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 06/05/2017 19h06 → Vranken-Pommery : n°2 mondial de la production et commercialisation de Champagne (champagne, vignoble, vin, viticulture, vranken pommery monopole)

Membre
Réputation :   122 

La société :
De son nom complet VRANKEN-POMMERY MONOPOLE, il s’agit du numéro deux mondial de la production et la commercialisation de Champagne. Son activité principale est donc… dans le Champagne, mais la société développe également une activité de production / vente de vins rosés.
Le siège social est situé à Reims, en plein coeur de la Champagne.

Quelques chiffres :
. La capitalisation du groupe est d’environ 200 millions d’euros, ce qui en fait une micro cap.
. Un résultat net (exercice 2016) de 6 millions d’euros (+57%), pour un chiffre d’affaires total de 300,1 millions d’euros (+1,2%).
. Les ventes à l’international se développent et se portent plutôt bien, puisqu’elles ont augmenté de 7% en Allemagne, 12% en Australie, 25% au Japon, ou encore 29% en Australie.
. Néanmoins, les ventes de Champagne à la clientèle enregistrent une baisse de 3,7%, s’établissant en 2016 à 230,8 millions d’euros, contre 239,6 millions en 2015 malgré sa place de leader français des ventes de Champagne dans la grande distribution. En effet, ses ventes à l’hôtellerie ont été sensiblement dégradées par le contexte touristique et France et en Belgique (attentats). Le reste de la baisse est à mettre à l’actif du Brexit, qui a entraîné une baisse de la Livre Sterling ainsi qu’une diminution des exportations de Campagne (les distributeurs anglais ayant apurés leurs stocks).
. Le résultat financier de la société est stable à -17,5 millions d’euros (2016) contre -17,4 millions un an plus tôt.
. L’endettement financier net est de 651,1 millions d’euros, alors que les capitaux propres part du groupe progresse de 1,35% à 366,3 millions d’euros.
. Pour le compte de l’exercice 2016, le dividende sera de 0,80€ / action, soit un rendement de 3,54% sur son dernier cours de clôture.

Portefeuille de marques :
. Champagne : Demoiselle, Pommery, Vranken, Charles Lafitte, Heidsieck & C° Monopole.
. Vins rosés (de Provence et de Camargue) : Listel et Chapelle Gordonne et Billette.

Actualités :
. Le groupe a obtenu le label "Viticulteure durable en Champagne".
. 600 hectares de vignobles (Camargue et Provence) ont été convertis à l’agriculture biologique.
. Lancement (en 2017) aux États-Unis de "Louis Pommery California", et en Angleterre, de "Louis Pommery England". Tout ceci au sein de la branche Sparkling Wines.

Mon "analyse" toute personnelle :
Tout est loin d’être parfait d’un point de vue financier, d’autant que dans une reprise de provisions de 6,2 millions d’euros, le résultat net 2016 aurait été négatif (-0,2 millions d’euros).
Néanmoins, je mise sur une amélioration du tourisme en France et en Belgique, ainsi que sur une reprise des exportations en Angleterre. De plus, les investissements réalisés en France et à l’étranger pourront permettre (selon moi) de booster les chiffres des années à venir.

Décharge AMF / déontologie :
. Tout ceci ne représente en rien un conseil ou une incitation à acheter/vendre le titre VRANKEN-POMMERY MONOPOLE.
. Je suis actionnaire de VRANKEN-POMMERY MONOPOLE, pour un total de 11 titres (demi ligne) au PRU de 22,26€. Cela représente actuellement 2% de mon portefeuille.

Dernière modification par Neo45 (06/05/2017 19h10)

Mots-clés : champagne, vignoble, vin, viticulture, vranken pommery monopole


https://petitactionnaire.wordpress.com/ - ma stratégie et informations débutants // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

En ligne

 

#2 06/05/2017 19h30 → Vranken-Pommery : n°2 mondial de la production et commercialisation de Champagne (champagne, vignoble, vin, viticulture, vranken pommery monopole)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

je ne suis pas analyste financier, par contre j’habite au milieu des vignes de l’Aube qui représentent 90% du volume de jus de raisin estampillé "Montagne de Reims".
Il se trouve que le coup de froid de la semaine dernière a grillé entre 50 et 100 % des bourgeons qui donnent le raisin, selon les parcelles.
D’autre part, en discutant avec certains producteurs (de moindre taille), ils notent une baisse des exportations qui ne semble pas s’inverser depuis 3 ans (concurrence du Cava et du Prosecco).
Un "gros" producteur aubois m’a expliqué qu’il avait du mal à tenir face aux énormes boîtes qui vendent à perte aux grandes surfaces pour garder en apparence un volume de vente rassurant les actionnaires.

Je n’ai aucun document attestant de ce que j’avance, mais pour ma part, habitant en plein poumon champenois, je reste à l’écart au moins cette année compte tenu de l’économie "réelle" de cette activité.

Soutenons nos producteurs, à votre santé !

Hors ligne

 

#3 06/05/2017 19h53 → Vranken-Pommery : n°2 mondial de la production et commercialisation de Champagne (champagne, vignoble, vin, viticulture, vranken pommery monopole)

Membre
Réputation :   122 

Bonjour Banban et merci pour votre réaction.

Bien que je n’y vive plus depuis quelques années, je suis originaire du sud est marnais, dans une petite (par la superficie) zone de production de Champagne.

Je ne doute pas que le coups de froid récent puisse impacter les producteurs de Champagne. Il me semble cependant que ceux-ci (qui plus est les "gros") possèdent des réserves en cas de "coups dur".
Certes cela est sûrement anecdotique pour les petites Maisons, mais pour le numéro deux mondial, c’est à espérer qu’ils soient quand même prévoyants.

VRANKEN-POMMERY fait assurément partie des "énormes boites" dont vous parlez. Ils ont d’ailleurs investi 5,8 millions d’euros afin de consolider leur place de leader du segment Champagne dans la grande distribution. Peut-être s’agit-il de la situation que vous évoquez.

De plus, je suis bien conscient que le marché domestique (français) est loin d’être exceptionnel ces temps-ci. La société se développe néanmoins à l’international et certaines améliorations conjoncturelles (tourisme et Brexit) pourraient lui permettre d’évoluer positivement. Tout du moins je l’espère.

Pour finir, j’aime acheter des sociétés lorsque leur marché n’est pas au beau fixe. C’est un peu cette image du "couteau qui tombe". Néanmoins cette position sur VRANKEN-POMMERY reste très limitée dans mon portefeuille. D’ailleurs, une baisse du cours serait éventuellement pour moi l’occasion de compléter ma ligne.

Dernière modification par Neo45 (06/05/2017 19h55)


https://petitactionnaire.wordpress.com/ - ma stratégie et informations débutants // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

En ligne

 

#4 06/05/2017 21h09 → Vranken-Pommery : n°2 mondial de la production et commercialisation de Champagne (champagne, vignoble, vin, viticulture, vranken pommery monopole)

Membre
Réputation :   

Merci de votre commentaire Néo45.

Renforcer la position cette année si le cours venait à baisser est une bonne opportunité en effet.

La récolte de raisins de champagne 2017 risque d’être encore décevante cette année.

Quelques explications pour les novices : les récoltants (producteurs en nom propre et coopératives) ont une capacité de stockage de 3 années : si intempéries il y a, ils peuvent "débloquer" de leur réserve pour compenser le manque entre la récolte et le quota annuel (fixé par les autorités). En 2015, ils ont débloqué une très grosse partie suite à un épisode de grêle violent juste avant les vendanges. En 2016, c’est le gel printanier qui a condamné beaucoup de parcelles, comme ça a l’air d’être encore le cas cette année.

Je ne connais pas le degré d’atteinte de la Marne, mais l’Aube est très affectée (dans mon secteur, beaucoup de nos petit récoltants fournissent Vranken, à moindre mesure Taittinger, Veuve Cliquot et autres grandes maisons). Ils vont donc débloquer pour la 3ème année consécutive. Il faudra une très bonne vendange pour atteindre le quota + restocker.

Certes, la diversification de l’entreprise peut absorber "encore" les phénomènes naturels, mais je resterais prudent, comme vous l’êtes de par votre petite ligne, car les perspectives "champagne" ne me paraissent pas au vert pour l’instant.

Vranken fait partie des "énormes boîtes" que j’évoquais. Ils vendent à perte de gros volumes aux grandes surfaces, ce qui leur permet de conforter leur position de leader en France pour se risquer sur le marché du luxe à l’étranger avec des marges très intéressantes.

Et je partage votre optimisme quand à l’amélioration conjoncturelle à venir, les principaux nuages semblent se disperser, reste celui de la Corée du Nord.

Buy and Hold… smile

Hors ligne

 

#5 07/05/2017 08h24 → Vranken-Pommery : n°2 mondial de la production et commercialisation de Champagne (champagne, vignoble, vin, viticulture, vranken pommery monopole)

Membre
Réputation :   247 

Vous semblez tous les 2 bien connaître le secteur…moi pas grand chose…

Les premières questions que je me pose concernant certains acteurs du secteur du Champagne (VRANKEN et LANSON) tous les 2 par ailleurs très endettés :

1/ quelle est la quote-part de la production qui doit chaque année être achetée auprès de propriétaires récoltants ?
2/ qui fixe le prix d’achat des raisins (l’article est ancien mais la problématique pourrait être toujours la même) : Le kilo de raisin en Champagne est-il trop cher ? - La Revue du vin de France
3/ quel est le pricing power de VRANKEN et LANSON pour répercuter les prix d’achats sur leurs prix de vente ?

Au passage, heureusement que les taux d’intérêts sont bas sinon…

2 graphes et 2 tableaux pour situer les choses :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8751_graphe_ca_vranken.jpg
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8751_graphe_vranken.jpg

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8751_graphe_ca_lanson.jpg
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8751_graphe_lanson.jpg

@+
Bons trades
Stan

Dernière modification par stanny (07/05/2017 11h02)


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne

 

#6 08/05/2017 17h27 → Vranken-Pommery : n°2 mondial de la production et commercialisation de Champagne (champagne, vignoble, vin, viticulture, vranken pommery monopole)

Membre
Réputation :   122 

Une information m’avait échappé lors de la publication de mon analyse : le CA du premier trimestre 2017, publié fin avril.

Celui-ci se situe à 52,3 millions d’euros, contre 48,9 millions un an plus tôt. Cela représente donc une profession non négligeable de 6,95% entre le T1 2016 et le T1 2017.


https://petitactionnaire.wordpress.com/ - ma stratégie et informations débutants // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

En ligne

 

#7 28/05/2017 21h11 → Vranken-Pommery : n°2 mondial de la production et commercialisation de Champagne (champagne, vignoble, vin, viticulture, vranken pommery monopole)

Membre
Réputation :   

Bonsoir, après une petite promenade dans les vignes ce week end, on aperçoit des petites grappes, donc bonne nouvelle pour la récolte de cette année.
Bien à vous wink

Hors ligne

 

#8 28/05/2017 23h57 → Vranken-Pommery : n°2 mondial de la production et commercialisation de Champagne (champagne, vignoble, vin, viticulture, vranken pommery monopole)

Membre
Réputation :   63 

Ca me paraît vraiment cher.
PER de 30 avec une espérance de croissance discutable. Dividende à peine couvert par les résultats.
Pernod-Ricard se paie un PER d’environ 21 avec une solidité supérieure.
A moins de viser une OPA, j’ai un peu de mal à voir l’intérêt d’acheter maintenant.


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#9 29/05/2017 08h18 → Vranken-Pommery : n°2 mondial de la production et commercialisation de Champagne (champagne, vignoble, vin, viticulture, vranken pommery monopole)

Membre
Réputation :   15 

Je ne connais pas le dossier mais il serait intéressant de savoir quelle est la surface de vignoble détenue par l’entreprise. En effet, je ne suis pas sur que la comparaison de PER soit très pertinente puisque tout ce qui touche au champagne est cher. 1 ha de vignoble se négocie plus de 1 millions d’euros. Si l’on compare ce prix au bénéfice net que peut en tirer un viticulteur, ça n’a pas de sens !


Less is more

Hors ligne

 

#10 29/05/2017 08h38 → Vranken-Pommery : n°2 mondial de la production et commercialisation de Champagne (champagne, vignoble, vin, viticulture, vranken pommery monopole)

Membre
Réputation :   34 

VRANKEN 270 hectares en propre
POMMERY 255 hectares en propre

de tres beaux vignobles en Provence au Portugal

et un domaine exceptionnel en Camargue : Jarras …pres de 600 hectares
Donc en valeur d’actifs ,VRANKEN est une tres belle societé

Hors ligne

 

#11 30/05/2017 14h57 → Vranken-Pommery : n°2 mondial de la production et commercialisation de Champagne (champagne, vignoble, vin, viticulture, vranken pommery monopole)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Les dirigeants vendent régulièrement des actions sur le marché je crois.
C’est un frein mais peut etre est-ce négligeable ?
J’avais lu que M.Vranken a commencé sa carrière en vendant du champagne dans les supermarchés. Est-ce vrai ?
Quelle réussite quand on voit le chemin parcouru avec ensuite le rachat de Pommery !

Cordialement

Hors ligne

 

#12 03/07/2017 12h52 → Vranken-Pommery : n°2 mondial de la production et commercialisation de Champagne (champagne, vignoble, vin, viticulture, vranken pommery monopole)

Membre
Réputation :   294 

Pour ma part et comme expliqué sur ma file (notamment ici : Portefeuille d’actions de PoliticalAnimal (13/14) ), je suis plus à l’aise avec Laurent-Perrier.

Aucun doute que Vranken-Pommery est une très belle boîte avec une énorme moat mais je ne suis pas à l’aise avec leur endettement. Laurent-Perrier a une couverture des intérêts de la dette de 6,4 et une dette long terme qui a commencé à diminuer l’année dernière. Vranken a une couverture de seulement 1,3 (et ce n’est pas la première année !), c’est à mon avis vraiment très faible comme couverture des intérêts, heureusement que les taux sont bas. Et la dette continue d’augmenter. Alors bien sûr ils ont de superbes actifs mais quel endettement !

Mais il n’y a pas que les chiffres. En plus de ça, je pense que Laurent-Perrier a plus de "marges de manœuvre" car ils sont en train de réussir à aller du moyen de gamme au haut de gamme et donc à possiblement pouvoir augmenter leurs différentes marges brutes (ils ont plusieurs marques de champagne). A l’inverse, je ne vois pas trop les marges de manœuvres stratégiques de Vranken.

La stratégie de Laurent-Perrier, certes lente à mettre en place, commence à bien porter ses fruits : je les vois de plus en plus présent dans les hôtels, salons, show-rooms, etc. (toutes les activités de type séminaires). Ils développent des liens étroits avec les grands hôtels, les bars parisiens ; liens qui n’existaient pas il y a 5 ans et je pense que Laurent-Perrier assure ainsi sa croissance future et son pricing power. En plus, étant plus vu comme du champagne moyen de gamme, ils ont plus de marges pour aller vers le haut de gamme.

Je suis actionnaire Laurent-Perrier mais pas de Vranken.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#13 05/07/2017 08h55 → Vranken-Pommery : n°2 mondial de la production et commercialisation de Champagne (champagne, vignoble, vin, viticulture, vranken pommery monopole)

Membre
Réputation :   43 

Personnellement, je pense que l’opportunité du moment dans le champagne est chez Lanson.
Les dirigeants (et en particulier une holding représentant une part de la famille non majoritaire si je comprends bien la structure des familles) achètent depuis 6 mois par petite touche, il va se passer quelque chose.
Le pire serait une guerre des clans.


Dans la tempête : cash is king

Hors ligne

 

#14 07/07/2017 08h42 → Vranken-Pommery : n°2 mondial de la production et commercialisation de Champagne (champagne, vignoble, vin, viticulture, vranken pommery monopole)

Membre
Réputation :   43 

J’ai fait une erreur, ce n’est pas une holding d’une des familles qui monte au capital de Lanson mais Fiag Holding, la holding de Antoine Gedouin propriétaire des produits cosmétiques Phytomer.
Il agit vraisemblablement en diversification de son portefeuille, il est (encore ?) également actionnaire de Advini.
Même si Phytomer est très rentable, les poches ne sont pas aussi pleines que les Bettancourt…
Au 31/12/16, Fiag Holding avait 6M€ en cash et a déjà acheté pour 5.5M€ en 2017.


Dans la tempête : cash is king

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech