Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#201 26/03/2017 19h19 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   138 

Comme vous Mévo ce dossier m’interpelle.

Prenez Realty qui côte à 20 fois son P/FFO. Prenez un taux directeur de la FED qui remonterait à 3% et des capitaux plus difficile à obtenir. Le cours de O tombe à 30usd.

Qu’est ce qui se passe ? O ne peut plus croître et se retrouve bloquée à 30usd pour un bon moment. Pourtant elle se vendait à 65/70 usd tout en étant la même. Même principe avec KMI.

Je caricature un peu, mais Valeant croissait par la dette et l’émission d’action…

Pour Valeant, je pense que la boite peu éviter la faillite, mais j’ai du mal à estimer ses revenus futurs en comptant 0 investissement dans les années à venir.

Ceci dit, si les revenus se maintiennent pendant 10ans, et que le management rembourse la dette à la dur sans AK, ca peut valoir le coup..

Dernière modification par AleaJactaEst (26/03/2017 19h56)

Hors ligne

 

#202 31/03/2017 18h04 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   24 

Extraits de la lettre aux actionnaires de Pershing, le fonds d’Ackman :

Pershing Square a écrit :

We have grown to admire Joe Papa and the new, extremely hard-working, Valeant management team. We have enormous respect for the other very talented members of the Valeant organization who have stayed at the company through this challenging time. Valeant would not exist without the commitment of these individuals. The new board, which includes a few members of the original board, is doing an excellent job overseeing the company and
navigating a difficult situation.
With a new senior management team, new board, and the company’s recently executed debt transactions, we believe that Valeant has been stabilized and now has sufficient resources to enable it to recover to its full potential. In addition, we continue to believe that the company owns high quality non-core assets which can be sold at prices
which will enable the company to reduce debt on an economic and credit-accretive basis. We wish Joe, the new board, and the entire Valeant team great success in the future.

Pershing Square a écrit :

We recently sold Valeant at a price that may end up looking cheap. Why?
At the time of sale, Valeant represented about 3% of the Company. If the stock price had increased even very substantially from here, the impact on our overall performance would have been modest, and would not compensate us for the human resources and substantial mindshare that this investment had and would have continued to consume if we had remained a shareholder. Furthermore, while Valeant has made significant progress and we expect management to continue to do so, there is still a lot of work to be done.

Clearly, our investment in Valeant was a huge mistake. The highly acquisitive nature of Valeant’s business required flawless capital allocation and operational execution, and therefore, a larger than normal degree of reliance on management. In retrospect, we misjudged the prior management team and this contributed to our loss. We deeply regret this mistake, which has cost all of us a tremendous amount, and which has damaged the record of success of our firm.

Pour ceux qui veulent lire la lettre…  Les leçons qu’il en tire sont intéressantes à lire.

Dernière modification par bonel (31/03/2017 18h17)

Hors ligne

 

#203 12/04/2017 17h22 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   135 

Bonjour

Comme il y a beaucoup de nouveaux arrivants sur ce forum, et je le suppose, de débutants en bourse, je voudrais apporter un éclairage différent, pourtant très simple, sur cette entreprise qui donne lieu a beaucoup d’avis éclairés.

Valeant est une entreprise pharmaceutique dont la stratégie dans le passé a consisté a acheter d’autres sociétés pharmaceutiques, généralement peu concurrencées sur leurs marchés, pour revendre les médicaments avec de très bonnes marges après avoir très sérieusement augmenté les prix de vente aux clients.
On est dans le pur capitalisme américain. Beaucoup de hedges funds américains ont investi car ils ont vu là la poule aux œufs d’or. L’entreprise s’est lourdement endettée, mais les profits à venir étaient si exceptionnels, que les investisseurs n’y voyaient rien de critiquable. Sauf les malades, bien sûr.

Malheureusement, ces pratiques ont été sévèrement critiquées par les pouvoirs publics qui sont intervenus pour contrecarrer la stratégie de l’entreprise. Hilary Clinton a envoyé un tweet qui a sifflé la fin de la partie. On attend toujours celui de Trump.

Le cours de l’action qui était monté jusqu’à 260 $ en août 2015 ne cesse de baisser depuis, et cote aujourd’hui environ 9,55 $.
Beaucoup d’investisseurs, gros comme petits, ont énormément perdu et espèrent que le cours va repartir à la hausse, ne serait-ce que pour récupérer une partie de leurs pertes.

D’où la question.
Maintenant que le cours est si bas, et qu’il y a une nouvelle direction, est-il temps de revenir investir sur cette valeur ?

Beaucoup d’investisseurs dans la valeur (c’est-à-dire de membres éminents de ce forum) recherchent des actions peu valorisées, si possible oubliées ou délaissées par les institutionnels, susceptibles de partir (ou repartir) à la hausse. Les fameux « 10-baggers » de Peter Lynch (cours multiplié par 10), ou, aussi célèbre ici, le « Xilam » de Jérôme Levreik.
D’où les analyses pour déterminer si l’entreprise a les capacités de générer de la croissance, donc des profits, donc une hausse du cours et donc des dividendes. Si l’analyse est positive, on investit en attendant que l’évolution de la société confirme l’analyse.

C’est l’un des points de désaccord que j’ai avec l’analyse de la valeur. Pour investir, j’attends que la société ait généré des profits au minimum au cours d’un semestre. C’est pour moi la preuve que la (nouvelle) direction est sur la bonne voie, que la stratégie appliquée commence à porter ses fruits, que mon analyse se confirme (et non l’inverse). S’ils sont honnêtes, beaucoup d’investisseurs dans la valeur reconnaîtront qu’il leur est arrivé d’investir dans des sociétés qui ne se sont jamais redressées et qu’ils ont perdu une partie de leur investissement.

Qu’en est-il ici ?

Au 31/12/2016, Valeant a enregistré une perte de $ 2.409 Mls (soit -6,92 $ par action), après une perte de $ 292 Mls en 2015 (-0,85 $ par action). Rien ne permet de dire qu’il y aura des profits fin 2017. Ni fin 2018 d’ailleurs. Donc acheter l’action maintenant pour un profit futur est un pari, pas un investissement.

Mais pour 9,55 $, qu’achète-t-on exactement ?
Les Fonds Propres (Equity) se montent à $ 3.152 Mls ($ 5.911 Mls fin 2015), soit pour 341,19 Mls d’actions, 9,23 $ par titre. Rapporté au cours de 9,55 $, on peut se dire que cela s’équilibre, que l’on ne prend pas beaucoup de risques.
Mais qu’en est-il réellement ?
Comme vous le savez, les Fonds Propres correspondent à la différence entre les actifs et les dettes.
Valeant a acheté ou déposé des brevets, soit $ 18.884 Mls enregistrés en Intangibles à l’actif du bilan. A l’heure actuelle, personne ne peut dire exactement ce que valent ces intangibles, et il est probable qu’une partie devra être dépréciée, d’autant plus qu’ils ont une durée de vie limitée.
Mais comme Valeant a acquis beaucoup de sociétés pharmaceutiques qu’elle a payées plus (surtout) ou moins cher, elle a enregistré une montagne de Goodwill (différence entre prix payé et valeur comptable de la cible), pour $ 15.794 Mls.
Si Valeant revend aujourd’hui des firmes pharmaceutiques qu’elle a achetées à prix d’or, elle encaisse de la trésorerie, rembourse une partie de ses dettes, mais parallèlement, doit déprécier le goodwill correspondant qui n’a plus lieu d’être.
Même en supposant que les intangibles sont justifiés, les goodwill représentent 5 fois les fonds propres. Dit plus crûment, cette société ne vaut rien.

Reformulée, la question devient donc plus claire.
Maintenant que le cours est si bas, et qu’il y a une nouvelle direction, est-il temps d’investir 9,55 $ par action sur cette société, sachant qu’elle n’est pas encore capable de prouver qu’elle va gagner de l’argent pour ses actionnaires, et que ses Fonds Propres ne valent rien ?

Je vous laisse le soin de répondre.

Cordialement


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#204 12/04/2017 17h57 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   41 

Bonjour Durun,

Pourquoi pas mais à mon avis

Deux clés dans ce dossier:
La capacité de la société a généré un EBIDTA qui permettra de couvrir la dette
La capacité de la société a vendre à un bon prix quelques actifs

Pour le reste à ce prix, vous n’achetez pas une action mais une option avec un effet de levier de 5 ou 10 à la hausse comme à la baisse.


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07, ALTAPROFITS et INTERACTIVEBROKERS

Hors ligne

 

#205 12/04/2017 17h59 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Banni
Réputation :   382 

Durun a écrit :

C’est l’un des points de désaccord [..] Pour investir, j’attends que [..] C’est pour moi la preuve que [..]

Autant c’est un message de bon sens, autant chacun a sa façon de faire, sa propre tolérance au risque, sa vision des choses, etc … C’est un point que vous aviez déjà évoqué dans le passé, à propos de BwLpg si je me souviens bien: Votre désir d’attendre lorsque le cours d’une action est dans les choux ou en train de baisser.

Vraisemblablement, attendre des résultats, c’est ne plus payer le même prix. Et c’est là que chacun voit en fonction de son analyse, de son point de vue, de ses anticipations et de sa façon de faire. Je ne dis pas qu’il y a une façon de faire meilleure qu’une autre, mais différentes façons de faire.

Durun a écrit :

Dit plus crûment, cette société ne vaut rien.

Si c’est votre opinion, alors il faut la shorter ! Enfin, je comprend le point, vous considérez que sa valeur intrinsèque serait nulle, mais ça reste très sujet à débat et opinion. Ca dépend d’à combien vous valorisez les élements, ce sur quoi il y a des opinions divergentes. Vous ne remettez pas en cause qu’elle a la capacité potentielle de générer du profit, et rien que cela en soi, fait qu’elle a une valeur (mais encore une fois, je comprend l’idée développée).

Il y a tout de même une nuance que j’aimerais apporter: Les résultats sont peut-être comptablement négatifs, mais il y a beaucoup d’amortissements. La société génère du cash, et pas mal.

Après, il est certain que c’est à chacun de voir, mais sur tous les sujets, y compris une action, on peut toujours plus voir les éléments "verre à moitié plein", ou l’inverse. Idéalement, il faudrait essayer de voir les 2 et d’être le plus honnête possible dans l’analyse qu’on fait.

Hors ligne

 

#206 12/04/2017 18h21 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   24 

Vos messages sont intéressants, et posent je trouve de bonnes questions.

Quelques notes :
- regarder Valeant et chercher à lui trouver de la valeur via son bilan ne me semble pas la meilleure méthode (même si on peut s’inquiéter devant le montant des incorporels au bilan).
- la société fait partie de la catégorie "endettement massif" et je m’intéresse donc à sa capacité à payer la dette comme le dit corsaire. Donc à près de 3.5B d’Ebitda en guidance 2017, et des free cash-flows de l’ordre de 1.5B$, la société génère du cash (je manque de rigueur puisque je ne retraite pas ces chiffres qui sont les prévisions 2017 de la société, donc à prendre avec prudence)
- la société a renégocié ses dettes et Paul Herendeen (CFO) a réussi à repousser la prochaine ’grosse" échéance (5.3B$) en 2020. Il reste quelque chose de l’ordre de 350M en 2017, 850M en 2018 et 350M en 2019.
- le deal iNova n’a pas eu lieu et des rumeurs courent que Valeant n’aurait pas eu le prix souhaité => preuve qu’ils ne sont pas prêts à céder les actifs à n’importe quel prix, je trouve le message plutôt encourageant.
- on a longtemps reproché au précédent board de ne pas investir en R&D, le tir commence à être corrigé (près de 400M dépensés en 2016).

Valeant est une détestée du marché, à tort à mon humble avis à ces niveau de cours.

Je détiens des options d’achat.

Dernière modification par bonel (12/04/2017 18h55)

Hors ligne

 

#207 12/04/2017 18h24 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   168 

Excellente remarque de Durun sur le goodwill. Mais une bio-pharma s’apprécie surtout sur la valeur du pipeline, parce qu’un investisseur ne s’intéresse qu’aux CF futurs.

Or le pipeline de Valeant est vide quand on enlève les nouvelles versions de médicaments existants. Et Valeant ayant systématiquement coupé la R&D des boîtes qu’ils rachetaient, ce n’a aucune raison de s’améliorer.

Certes, il y a Siliq (Brodalumab), mais les contraintes imposées par la FDA rendent la rentabilité hasardeuse. Rappelons que 2 autres grosses pharmas ont abandonné l’idée d’exploiter cette molécule jugée trop dangereuse (risques élevés de suicide sans signe avant coureur).

Hors ligne

 

#208 12/04/2017 18h38 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Banni
Réputation :   382 

bonel a écrit :

free cash-flows de l’ordre de 1.5B$, la société ne génère pas de cash

Bonel, s’agit-il d’une erreur ? Sinon je ne saisis pas bien ce que vous voulez dire.

Hors ligne

 

#209 12/04/2017 18h56 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   24 

Hors ligne

 

#210 12/04/2017 20h31 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   135 

Re

Mon post était destiné plutôt aux nouveaux venus sur ce forum, mais c’est très bien que des « lecteurs confirmés » aient réagi, cela permettra d’éclairer les différentes approches des uns et des autres.

@Corsair00

De mon point de vue, le fait que la société ait un EBITDA suffisant pour couvrir les dettes n’a qu’un impact limité sur le cours de bourse, du moins tant que la dernière ligne du compte de résultat n’est pas positive. Le fait qu’elle puisse bien vendre certains actifs est important, mais comme je l’ai dit, les dépréciations de goodwill vont peser encore longtemps sur les comptes.

Vous dites « vous n’achetez pas une action mais une option avec un effet de levier de 5 ou 10 à la hausse comme à la baisse».
Vous confirmez mes dires, c’est un pari, pas un investissement.

@Mevo

« C’est l’un des points de désaccord … »
Oui, je l’ai déjà dit, sur SEARS quand l’action valait 25 ou 30 $ et que c’était la mode d’acheter (BwLpg ne me dit rien). Mais ce n’est pas à vous que j’apprendrais qu’il faut quelquefois répéter les choses pour qu’elles soient assimilées … smile

« attendre des résultats, c’est ne plus payer le même prix ».
C’est exact, mais d’une part, c’est limiter de manière très importante les risques que l’on encourt dès qu’on ouvre une position. Rentrer maintenant sur Valéant, c’est refaire les mêmes erreurs que ceux qui ont investi sur Vêt’Affaires, ou sur Sears. C’était les mêmes arguments.
Je parle d’investissement, pas de coups, comme vous avez fait dernièrement sur Sears.
D’autre part, l’attente de résultats positifs peut être longue, et le cours de Valeant peut encore baisser, ce qui sera probablement le cas. Pourquoi se presser? C’est immobiliser du capital pour un retour très hypothétique. Sans oublier que d’ici 1 ou 2 ans, la société devra peut être faire appel au marché pour se recapitaliser. Vous aurez été berné sur toute la ligne.

Faut-il shorter Valeant ?
Toujours de mon point de vue, ce serait une erreur. Shorter une action qui est en sommet de cycle et très surévaluée, oui. Mais pas une action qui approche du bas de cycle et qui est toujours en tendance baissière. Plus le cours baisse, et plus la société peut faire l’objet d’une OPA hostile.

Par la vente d’actifs, c’est vrai que la société va générer du cash, mais n’oubliez pas qu’elle aura au minimum $ 10.000 Mls de Goodwill a déprécié, au moins 3 fois les fonds propres, avant de pouvoir verser quoi que ce soit aux actionnaires, sinon, les auditeurs ne signeront pas les comptes.
Soyons clairs. Je ne dis pas qu’il ne faut pas investir sur Valeant, je dis simplement que c’est trop tôt tant que les comptes ne sont pas nettoyés.

Vous devriez être prudent dans l’analyse des cash flow. Généralement, on considère qu’après avoir déduit les dépenses en capital du cash flow opérationnel, ce qui reste est pour payer les frais financiers et les actionnaires. Mais ici, du fait de l’endettement très important ($ 29.852 Mls), ce qui reste part totalement chez les banquiers. Il ne reste rien pour les actionnaires.
Cash Flow opérationnel : $ 2.087 Mls, Capital Expanditures $ -291, Free Cash Flow $ 1.796 Mls, mais Cash Flow for Financing $-1.963 Mls, Net Change in Cash $ -55 Mls. Rien pour les actionnaires.
Pour l’instant, la société essaie de se sortir des sales draps dans lesquels l’ont mis les anciens dirigeants.
Les actionnaires sont le cadet de leurs soucis. C’est bien pour ça que les hedge funds sont sortis.
Et c’est bien pour ça que je dis que c’est trop tôt.

Cordialement

Dernière modification par Durun (12/04/2017 20h34)


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#211 12/04/2017 21h15 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   

Par la vente d’actifs, c’est vrai que la société va générer du cash, mais n’oubliez pas qu’elle aura au minimum $ 10.000 Mls de Goodwill a déprécié, au moins 3 fois les fonds propres, avant de pouvoir verser quoi que ce soit aux actionnaires, sinon, les auditeurs ne signeront pas les comptes.

Je ne vois pas le rapport entre la dépréciation du GW (non cash) et le fait de verser quoi que ce soit aux actionnaires.

Oui, Valeant va déprécier son GW. Oui, le GW vaut sans doute moins que ce qu’il y a dans les comptes. C’est pour cela que le cours est ou il est.

Hors ligne

 

#212 12/04/2017 22h04 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   115 

Durun a écrit :

Cash Flow opérationnel : $ 2.087 Mls, Capital Expanditures $ -291, Free Cash Flow $ 1.796 Mls, mais Cash Flow for Financing $-1.963 Mls, Net Change in Cash $ -55 Mls. Rien pour les actionnaires.
Pour l’instant, la société essaie de se sortir des sales draps dans lesquels l’ont mis les anciens dirigeants.
Les actionnaires sont le cadet de leurs soucis. C’est bien pour ça que les hedge funds sont sortis.
Et c’est bien pour ça que je dis que c’est trop tôt.

En complément du message de NicoZ, pour corriger une autre approximation de méthodologie : les Cash Flows from Financing incluent les remboursements du capital d’un prêt en plus des intérêts (les intérêts peuvent d’ailleurs atterrir dans différentes catégories selon le standard comptable suivi, mais c’est un autre sujet).

Mieux vaut regarder ailleurs (i.e. compte de résultat) pour avoir une idée plus juste des intérêts. Ici ils sont d’environ 1.8 Md$, donc la différence n’est pas énorme (10% quand même) et ne changera pas votre conclusion.

Et si je reviens brièvement sur un message précédent :

Durun a écrit :

Si Valeant revend aujourd’hui des firmes pharmaceutiques qu’elle a achetées à prix d’or, elle encaisse de la trésorerie, rembourse une partie de ses dettes, mais parallèlement, doit déprécier le goodwill correspondant qui n’a plus lieu d’être.

Vous faites ici implicitement l’hypothèse que Valeant revendra les firmes pour moins cher qu’il ne les a achetées. On pourrait imaginer que certains actifs ont en fait pris de la valeur, et que le goodwill n’a donc pas à être déprécié.
(Si vous parlez du fait que lors d’une vente, une partie du goodwill peut disparaître du bilan : ce n’est pas une dépréciation en soi.)

Sur le fond, je vous rejoins : je me garderais bien de recommander un investissement à VRX, sauf à avoir bien compris les risques lié à la dette, à la perte de valeur potentielle de quelques-uns de leurs produits (qui sont ou seront à terme concurrencés par des génériques), à la difficulté de revendre leurs actifs à bon prix (ils n’ont pas le couteau sous la gorge… mais ça pourrait devenir le cas), etc…
Ca va sur la "too hard pile" (pile des cas trop complexes) comme dirait Buffett.

Pas d’action VRX.


Parrain pour Hello Bank, l'Investisseur Français (2 mois offerts) et Linxea. Me contacter par MP

Hors ligne

 

#213 13/04/2017 03h19 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Banni
Réputation :   382 

(attention, pavé droit devant)
Durun, je réponds pour la discussion, mais nous sommes assez d’accord que nous ne sommes pas d’accord, et c’est très bien. Comme je l’ai déjà dit, je n’ai jamais le moindre problème avec les avis et opinions de chacun, lorsque la chose est sujette à opinion, et c’est clairement le cas ici. D’ailleurs c’est un peu la raison d’être d’un marché, je peux acheter (je suis long VRX), vous pouvez ne rien faire, et d’autres peuvent éventuellement shorter s’ils le veulent. Chacun subira les éventuelles conséquences de ses choix, dans les 2 sens.

Si je reprends votre message dans l’ordre:

Durun a écrit :

le fait que la société ait un EBITDA suffisant pour couvrir les dettes n’a qu’un impact limité sur le cours de bourse, du moins tant que la dernière ligne du compte de résultat n’est pas positive.

L’EBITDA suffisant pour couvrir les dettes devrait au moins faire que la société ne fasse pas faillite et que sa valeur n’aille effectivement pas à 0, ce qui est éventuellement déjà appréciable wink

Dans la situation actuelle, et c’est un aspect que vous semblez totalement occulter, si le cash généré annuellement sert à rembourser la dette (ce qui je pense est le cas), et donc à diminuer le montant des intérêts payés au fur et à mesure (1.8 Md$ mentionnés par Namo), on a un cercle vertueux: La société génère de plus en plus de cash en diminuant sa charge d’intérêts, devient de moins en moins endettée et prend de plus en plus de valeur.

Il y a que ça n’est là qu’une question de temps (mais l’investissement action est logiquement dans une optique de long terme), et ça va fonctionner mathématiquement, sous réserve de l’évolution de l’EBITDA à l’avenir, et c’est là qu’il faut se faire une opinion, ou éventuellement prendre un pari. Il peut bien baisser, et ça va même sans doute être le cas, mais tant que la baisse est suffisemment modeste, tout est bon (mon avis).

La vente éventuelle d’actifs ? Tout dépend du prix de vente. Si ce dernier est égal au prix d’achat, le Goodwill inscrit pour cet actif sera entièrement récupéré. S’il est supérieur au prix d’achat, il y a même un gain. S’il est sensiblement inférieur au prix d’achat, c’est plutôt catastrophique. Comme je le disais dans mon précédent message, je crois qu’il faut voir les 2 cotés de la pièce, or vous me semblez surtout ne voir que le coté "verre à moitié vide". Disons que c’est votre coté prudent, pourquoi pas. Si on regarde les ventes d’actifs qui ont eu lieu jusqu’à présent, il y a généralement eu un profit appréciable (la récente vente à l’Oréal par exemple), mais les performances passées ne préjugent pas des performances futures. De plus, il semble que d’après les informations passées de discussions où il n’y a pas eu de deal, VRX ne soit pas prêt à brader ses actifs. A nouveau, chacun peut avoir son opinion et sa vision: Que c’est très bien qu’ils refusent de vendre à un prix trop bas ou au contraire qu’ils sont incapables de trouver des acheteurs pour leurs actifs, peut-être même à un prix très bas d’ailleurs.

Durun a écrit :

c’est un pari, pas un investissement.

Oui, enfin la distinction pari / investissement ou encore plus péjoratif, "spéculation" / investissement relève potentiellement plus de la distinction bon chasseur / mauvais chasseur qu’autre chose. Dans tous les cas, tout le monde espère toujours un prix plus élevé demain que celui auquel ils achètent aujourd’hui. Enfin, ça n’est là que mon avis, et c’est une discussion que vous avons déjà eu sur la bonne vieille file du 10 ans Allemand. Nous sommes à priori également d’accord que nous sommes pas d’accord sur cette question (et encore une fois, pas un soucis).

Durun a écrit :

c’est limiter de manière très importante les risques que l’on encourt dès qu’on ouvre une position.

Alors là, c’est hautement sujet à opinion également. Et (oh suprise !), je ne suis plutôt pas d’accord wink Vous devriez éventuellement lire ce que les "Daubasses" disent de la question sur leur site, vision avec laquelle je suis plus en phase.

Investir aujourd’hui à $10, c’est peut-être avoir un risque plus élevé que la société ne se plante par rapport à un investissement ultérieur à un prix plus élevé (lorsque la société aura confirmé certains aspects), mais c’est aussi avoir un risque de perte inférieur à nombre d’actions identique, mais surtout un risque de profit beaucoup plus important.

Si demain VRX "confirme" et vaut $30, quelqu’un qui a acheté à $10 a fait x3, alors qu’il n’avait un risque de perte par action que de $10. Or celui qui achète à ce moment à $30 n’a qu’un potentiel de hausse plus limité et risque $30 par action si jamais la société devait tout de même se planter par la suite pour quelque raison que ce soit. Je préfère pour ma part ne risquer que $10 et revendre éventuellement la moitié de ma position à $30 à celui qui veut acheter à ce moment là, mais ça, c’est ma vision et ma manière de faire.

Vous pourrez à ce moment là me dire que ça n’était qu’un "coup", un "pari" ou de la "spéculation", et non de l’investissement. Je suis sûr que ça ne manquera pas de me faire sourire en ayant une pensée affectueuse pour vous.

Quant au "risque" en soi, tel que vous en parlez, les "investisseurs dans la valeur" comme vous les appelez considèreront sans doute que le risque est PLUS FAIBLE à faire de la sorte. Vous considérez qu’il est PLUS IMPORTANT. Si j’essaye d’être honnête avec moi-même, je dirais qu’il est sans doute à peu près identique.

Durun a écrit :

le cours de Valeant peut encore baisser, ce qui sera probablement le cas. Pourquoi se presser?

Le cours peut baisser ? Oui, sans doute autant que celui de n’importe quelle action. Il y a surement 2 visions de la chose: Celle qui veut que ça va probablement baisser encore (on en revient aussi à des problématiques de "momentum", d’AT, et tout ce que vous voulez) ou au contraire celle qui veut que c’est relativement bas et donc que le potentiel de baisse est plus limité.

Vous parlez vous-même d’action "toujours en tendance baissière". Pour moi, ça ne veut rien dire (je ne dis pas que je ne comprend pas l’idée, juste que je ne la partage pas).

Pourquoi se presser ? Humm, parce que ça peut aussi monter, pardi ! Il n’est pas question de se "presser", mais il faut bien acheter à un moment, ou au moins commencer à acheter. On peut toujours continuer à acheter si ça baisse effectivement. Ce qui me fait me décider, c’est le prix en soi par rapport à ce qu’il y a derrière, pas un graphique ou une "tendance". Mais c’est bien là la différence entre nos visions.

Allez, c’est cadeau:

Durun a écrit :

C’est vrai qu’il ne me serait pas venu à l’esprit d’acquérir un titre en pleine dégringolade (BWLPG, 35 NOK en juin 2016, 19 NOK 2 mois plus tard, -45 %), même s’il remonte depuis. Pour un achat, pourquoi ne pas attendre que le cours se mette à monter avant d’entrer ?

Source = (2/2) Pêche aux plus-values : les opportunités du moment (décembre 2016)
BWLPG à la cloture le 12 Avril: 42,67 NOK (sans compter les dividendes)

Pourquoi ne pas attendre qu’il se mette à monter ? Si je savais ce qui est réellement le début d’une hausse, contre un "faux signal" où ça rebaisse derrière, je le ferais sans doute. Et puis je préfère bien acheter moins cher que plus cher (oui je sais, surprenant, n’est-ce pas ?)

Je vais vous dire: Si vous me garantissez que je peux attendre un éventuel prix plus bas en me fournissant des titres au prix actuel si jamais le cours monte, je suis preneur. Gratuitement je veux dire, parce que cette garantie existe bel et bien, ce sont les options, mais ça a un coût …

On est tout de même relativement d’accord sur le SHORT. Il aurait été une bonne idée de la shorter au-delà de $200, mais ça, c’est facile à dire maintenant.

Bref, tout ceci éclaire effectivement les différentes approches. Quant aux nouveaux ou débutants, il est louable de les avertir que "les conseilleurs ne sont pas les payeurs", ainsi que des risques.

Pour terminer, je vais juste répondre à une précédente remarque:

Durun a écrit :

S’ils sont honnêtes, beaucoup d’investisseurs dans la valeur reconnaîtront qu’il leur est arrivé d’investir dans des sociétés qui ne se sont jamais redressées et qu’ils ont perdu une partie de leur investissement.

Tout à fait, absolument ! A la nuance qu’ils considèreront sans doute qu’ils gagnent de quoi compenser largement ces pertes là où ça fonctionne, à tort ou à raison. Enfin, ils ont les chiffres, et ça dépend sans doute des personnes.

Je vais même être transparent: Il m’est arrivé de perdre la TOTALITE de mon investissement dans certains dossiers. Maintenant, Durun, allez-vous nous dire qu’en faisant de la façon dont vous opérez (attendre d’abord certains éléments), vous n’avez jamais pris de perte ?

Disclosure: Surtout pas un conseil à quoi que ce soit !
Long VRX, opinion biaisée.

Note à Durun: Sans méchanceté, mais je me couvre, ça n’est que mon opinion et rien d’autre. Ne venez svp pas me dire que je suis un affreux personnage parce que je ne suis pas d’accord avec vous ou autre, ni que le suis "condescendant" (parce que je commence à en avoir franchement marre de ce genre de reproche ou plutôt d’insulte, parce que c’est de cela dont il s’agit à mo sens. Vous n’êtes pas visé directement, mais vous comprenez sans doute d’où ça sort au vu du passé…)

Petite blague: A priori, le "« Xilam » de Jérôme Levreik" est maintenant devenu un synonyme du "« 10-baggers » de Peter Lynch", bravo JL ! wink

Hors ligne

 

#214 13/04/2017 14h33 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   48 

Durun a écrit :

Mais ici, du fait de l’endettement très important ($ 29.852 Mls), ce qui reste part totalement chez les banquiers. Il ne reste rien pour les actionnaires.

Pourquoi ne pas faire un tour du coté des obligations?

6.75% 15aug2021, USU9098WAA81 à 85 soit 11,2%
7.25% 15jul2022, USU9098VAJ18 à 84 soit 11,38%
5.5% 1mar2023, USC94143AE14 à 75 soit 11,38%


"Ce qui est risqué? C'est de ne jamais prendre de risque"

Hors ligne

 

#215 13/04/2017 22h47 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   135 

Bonjour

@Mevo (et les autres)

Mon post était long, mais le votre l’est bien plus. Vous voyez, vous gagnez d’entrée de jeu.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, évacuons les à-côtés.

Il est vrai que nous avons eu un sérieux différend dans le passé. Mais vous en conviendrez, je ne vous ai jamais attaqué sur le fond, c’est-à-dire sur votre méthode. Je vous ai reproché votre manière de vous exprimer que je trouvais déplaisante et déplacée. Et d’autres ont réagi comme moi. Mais je dois reconnaître que vous avez fait de sérieux efforts, que vous êtes devenu plus prudent dans l’expression de vos opinions et de vos critiques. Donc dès l’instant ou vous vous exprimez de façon courtoise en respectant les opinions des autres, ça ne me gêne nullement d’échanger avec vous. Ce qui est le cas aujourd’hui, sinon, je ne vous aurais pas répondu.

Enfin, pour évacuer un dernier point auquel je n’avais pas répondu. Vous m’avez reproché de ne pas savoir calculer une obligation type Bund allemand à 10 ans à 6%, donc de ne pas savoir ce que je traidais. Je trade le Bund et l’Eurostoxx depuis plus de 12 ans (beaucoup moins maintenant). Au début, je croyais que connaître cette mécanique avait de l’importance, donc je l’ai étudiée. Mais en réalité, mon trading étant basé à 100 % sur l’analyse technique, cela n’a aucune importance pour moi. J’insiste, aucune. L’analyse technique m’indique le début d’une tendance, je la prends. Pas de signaux ? J’attends. C’est aussi simple que cela.

Ces points étant évacués, on peut peut-être revenir à Valeant.

Le fait que nous ne soyons pas d’accord rend la discussion plus intéressante, en particulier pour les nouveaux venus. Tachons donc d’être clair dans nos argumentations.

Mevo a écrit :

L’EBITDA suffisant pour couvrir les dettes devrait au moins faire que la société ne fasse pas faillite et que sa valeur n’aille effectivement pas à 0, ce qui est éventuellement déjà appréciable wink

Tout à fait d’accord avec vous. Mais notez que je n’ai pas parlé de faillite. Je dis simplement que pour repartir sur de bonnes bases, l’entreprise doit nettoyer son bilan, et que cela risque de prendre du temps. Sans plus.
De plus, Valeant redevient une société pharmaceutique classique. C’est fini le temps des prix multipliés par X fois. Elle peut redevenir profitable mais plus dans les mêmes conditions qu’auparavant. D’où l’importance de connaître les futurs médicaments qu’elle a dans le pipeline. Et ça, je l’ignore totalement.

Si Valeant revend une filiale qu’elle a acheté et pour laquelle elle a enregistré un goodwill, elle est tenue de supprimer (déprécier) le goodwill correspondant. Donc si elle revend plus cher que son prix d’achat, elle fait un profit exceptionnel, si c’est moins cher, une perte exceptionnelle. On est dans l’exceptionnel, pas dans la gestion courante de la société. Par contre, en remboursant les dettes contractées, elle diminue le montant des intérêts payés. Là, ça impacte la gestion courante.

Mevo a écrit :

Comme je le disais dans mon précédent message, je crois qu’il faut voir les 2 cotés de la pièce, or vous me semblez surtout ne voir que le coté "verre à moitié vide"

Je ne sais pas combien et comment Valeant va revendre d’autres filiales. Mais je pense que certaines seront plus faciles à revendre que d’autres, et que les plus faciles à revendre sortiront du périmètre de la société les premières. Pour les autres, je n’ai pas d’opinion. Cela prendra du temps, c’est tout. Donc non, je reste neutre.

Mevo a écrit :

Oui, enfin la distinction pari / investissement ou encore plus péjoratif, "spéculation" / investissement relève potentiellement plus de la distinction bon chasseur / mauvais chasseur qu’autre chose.

Non, il n’y a rien de péjoratif pour ma part. Moi aussi je peux faire de la spéculation. Mais mon post s’adressait aux lecteurs pouvant considérer que Valeant est une opportunité d’acheter une société pharmaceutique à un prix très bas avec l’idée de la conserver longtemps. J’attire leur attention sur le fait qu’il est possible qu’ils attendent très longtemps avant de récupérer les premiers fruits de leur investissement.

Concernant les risques, je pense qu’il faut préciser.
Tout d’abord, en ouvrant une position, on en prend un. La Maison Blanche annonce demain que Jared et Yvanka divorcent et que Donald se sépare de son gendre, et les marchés baissent de 10 %. Vous avez des positions ouvertes, vous perdez 10 % alors que cela n’a rien à voir avec Valeant. Vous êtes 100 % liquide, vous ne perdez rien. Donc tout le monde prend des risques de marché dès que l’on a des positions en cours.

Ensuite les tendances. Car même si vous n’y croyez pas, elles sont bien là. Valeant est toujours dans une tendance baissière, c’est-à-dire qu’il y a plus de vendeurs que d’acheteurs (car il faut le rappeler, s’il n’y avait pas d’acheteurs il n’y aurait pas de transactions), et plus de titres à vendre qu’à acheter.
Tant que l’on est dans ce cas de figure, je ne sais pas jusqu’où peut descendre le cours. Il est à 9,55 $ aujourd’hui et était à 6,65 $ en octobre 2008. Non seulement on peut perdre une partie de son capital, mais on consomme du temps pour rien. Si l’on attend que la tendance se retourne à la hausse, la probabilité de perte du capital diminue, et le rapport gain / temps est plus intéressant. La différence entre votre point d’entrée et celui que je retiendrais n’est pas aussi éloigné que vous le pensez.

Lorsque je publie une nouvelle valeur dans ma liste sur Twitter, je rédige une petite note de présentation de l’entreprise sur Facebook, accompagnée d’un graphe en jours. Voici le même graphe pour Valeant (avec MME 50 et 200). Pour rentrer, j’attendrai au moins que le cours repasse au dessus de la MME 50 (en marron), ce qui n’est pas encore le cas.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2814_valeant_pharma_13042017.gif

Et pour reprendre l’exemple de BWLPG que j’avais oublié et que vous avez cité.

Discussion BWLPG

Généralement, vous aimez la précision Alors, soyons précis. Le 19/06/2016 (message 44), vous indiquez pour la première fois que vous détenez des actions de BWLPG.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2814_bwlpg_jour_13042017.gif

Ce même jour, l’action est à 30,46 NOK (vous avez probablement acheté ces actions quelques jours plus tôt, plus cher, mais admettons ce cours), ligne verticale bleue sur le graphe. Le cours est toujours sous la MME 50 marron, donc tendance baissière. Comme on pouvait le supposer, le cours continue de descendre jusqu’à atteindre un plus bas de 19 NOK le 15 septembre 2016, soit 37 % de baisse par rapport à votre cours d’achat supposé, avant de commencer à remonter.
Le 4 octobre 2016, il repasse au dessus de la MME 50 pour la première, mais redescend peu après. Détail important : le cours ne baisse pas autant qu’avant, et repart à la hausse. C’est un premier signal (matérialisé par la ligne verte) indiquant que les acheteurs ont repris l’avantage sur les vendeurs. Donc que, à priori, la tendance s’est inversée et est redevenue haussière. Deuxième signal, le cours traverse de nouveau la MME 50 à la hausse, rond rouge sur le graphe. Troisième signal, le MACD (indicateur du haut) traverse aussi la ligne du 0 et devient positif. En supposant que l’analyse financière valide ces signaux techniques (attention, je n’ai pas fait l’analyse financière de cette valeur que je ne suis pas), c’est au rond rouge que je serais rentré, à 25 NOK environ, donc d’une part plus bas que vous, et d’autre part le 21 octobre 2016.

Le 23 janvier 2017, le cours atteignait 45 NOK, soit une hausse de 80 % en 3 mois. Aujourd’hui, BWLPG cote 42,87. Avez-vous gagné 80 % ? Compte tenu de votre prix d’achat, je ne le crois pas. Or, vous avez immobilisé du capital pendant 7 mois, capital qui aurait pu servir pour une autre opération sur une autre valeur. Bien sûr, ce n’est pas toujours aussi favorable que dans cet exemple, mais c’est souvent le cas.

Donc oui nous divergeons sur la méthode, du fait que vous vous basez uniquement sur l’analyse financière, et moi sur l’analyse technique couplée avec l’analyse financière. Mais si vous vous sentez bien avec votre méthode, c’est très bien. C’est ça l’essentiel. Laissons les lecteurs décider ce qui leur convient le mieux.

Et puisque vous voulez de la transparence, évidemment qu’il m’arrive de perdre, comme tout le monde, car la bourse, c’est très complexe. Mais jamais la totalité de ma mise. Par contre 35 %, oui (c’est le maximum), et c’est déjà beaucoup trop. Pour moi, ça ne devrait pas dépasser 7 ou 8 %.

Nicoz a écrit :

Je ne vois pas le rapport entre la dépréciation du GW (non cash) et le fait de verser quoi que ce soit aux actionnaires.

Pour sortir un goodwill du bilan, on le déprécie, donc comme pour les amortissements, ça diminue le Résultat Net. Les entreprises sérieuses essaient de ne pas distribuer plus que leur Résultat Net. Mais elles peuvent le faire si elles encaissent d’importants profits exceptionnels (très bonne revente d’une filiale par exemple).

Nicoz a écrit :

Oui, Valeant va déprécier son GW. Oui, le GW vaut sans doute moins que ce qu’il y a dans les comptes. C’est pour cela que le cours est ou il est.

Non. Le cours est bas parce que les anticipations de profit sont très basses.

@Namo

Oui, le Cah from Financing comprend les intérêts et les remboursements du principal.
Comme je l’ai dit avant, je ne sais pas comment seront revendues les filiales. Je reste neutre. J’expliquais seulement l’impact sur les comptes.

Mestra a écrit :

"Pourquoi ne pas faire un tour du coté des obligations?
6.75% 15aug2021, USU9098WAA81 à 85 soit 11,2%
7.25% 15jul2022, USU9098VAJ18 à 84 soit 11,38%
5.5% 1mar2023, USC94143AE14 à 75 soit 11,38%"

Mestra, mettez vous à ma place. Mevo nous déniche une valeur, BWLPG, sur laquelle je peux gagner 80 % en 3 mois. Supposez qu’il en trouve 2 autres. Mon capital étant disponible encore 9 mois, c’est l’occasion rêvée de gagner 240 % dans l’année. Vous comprendrez que je me dois de rester disponible pour de telles opportunités. Vos 11 % proposés font pâle figure. Merci quand même. smile

Bon, c’est l’heure de mon médicament, car si je commence à faire des post aussi longs que ceux de Mevo …

Cordialement


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#216 14/04/2017 02h42 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Banni
Réputation :   382 

Durun a écrit :

Mais vous en conviendrez, je ne vous ai jamais attaqué sur le fond, c’est-à-dire sur votre méthode.

Ne vous formalisez pas, c’est juste pour la blague (source = La phrase tout juste avant la citation précédente sur le prix de BwLpg):

Durun a écrit :

Je crois surtout que vous n’avez pas vraiment de méthode (contrairement à notre hôte qui lui en a une) et craignez que votre réputation en prenne un coup.

Donc, oui, j’en conviens totalement wink Sinon, oui, vous avez débuté un mini-mouvement, vous avez 3 adeptes (enfin réellement seulement 2, un, c’était juste du one-shot) qui me disent aussi que d’autres (=vous) me l’ont "déjà dit". Et sans que ça n’ait d’importance, non je n’ai pas fait le moindre effort et je m’exprime toujours de l’exacte même façon. Disons que c’était surtout les circonstances, et qu’après il y a la situation qui s’est éventuellement envenimée.

Ce qui est marrant et éventuellement intéressant, est qu’on peut y voir une sorte de "momentum": On pourrait faire une "analyse technique" de la relation. Il y a le moment où les choses s’enveniment, le moment où ça se calme, etc…

Je crois toujours respecter les opinions, quand il s’agit de quelque chose de sujet à opinion. Comme je le dis souvent, dire que 1 + 1 font 27 n’est pas une opinion, c’est faux. Maintenant ici, comme déjà dit, on est totalement dans quelque chose où chacun peut bien avoir sa propre opinion.

Durun a écrit :

Si Valeant revend une filiale qu’elle a acheté et pour laquelle elle a enregistré un goodwill, elle est tenue de supprimer (déprécier) le goodwill correspondant. Donc si elle revend plus cher que son prix d’achat, elle fait un profit exceptionnel, si c’est moins cher, une perte exceptionnelle.

Ok, je ne conaissais pas ce détail, mais au final le profit exceptionnel généré compense la dépréciation du GW, à prix de vente identique au prix d’achat (ou plus que compense à un prix de vente supérieur). A moins qu’il y ait un impact fiscal ? Je suppose que non, mais je n’en suis pas sûr.

Je vais essayer de faire rapide concernant BwLpg et ma "méthode", vu que c’est plutôt hors sujet: Vous omettez que je continue d’acheter lorsque le prix baisse. Il faut veiller ne pas acheter trop, trop rapidement (en terme de différentiel de prix, pas en terme de temps), sinon on risque de se retrouver coincé à ne plus pouvoir acheter plus par faute de moyens. Et ça a un inconvénient: Celui d’avoir des positions plus ou moins importantes (généralement plus importantes lorsque ça baisse plus, ce qui fait d’ailleurs courir le risque d’avoir des positions importantes sur des dossier qui baissent encore et encore et vont dans le mur)

Dans le message #55 de la file BwLpg du 26/08/2016, je disais par exemple:

Mevo a écrit :

Pour ma part, j’achète … J’ai déja acheté aujourd’hui et mon prochain ordre limite est à 21.80

Il est vrai que j’ai beaucoup acheté aux alentours des 20 NOK, ce qui fait d’ailleurs que j’avais accumulé une position assez importante. Avantage: J’ai encaissé du dividende sur (une partie de) cette position importante. Inconvénient: Le risque éventuel que ça comporte. Raison pour laquelle, je disais ensuite dans le message #63 du 8/12/2016;

Mevo a écrit :

j’ai allégé un peu ma position aujourd’hui, pour revenir à un nombre de titres plus raisonnable (et pour matérialiser un profit latent de plus de 20%). Je me dis que je revends potentiellement aux adaptes du momentum et de l’analyse technique, sauf que je suis toujours dans le bateau avec un PRU bien meilleur au leur (+ des profits réalisés qu’ils ont payé)

J’ai un PRU d’environ 27 NOK (j’ai effectivement commencé à acheter un peu plus haut que le prix que vous avez pris), allégé vers les 34 NOK (donc d’après votre présentation, la fin de mon message cité au-dessus ne serait pas forcément exact).
Mais bon, je vous le dit franchement, ce que vous avez présenté me parait plutôt convaincant. Sur BwLpg, ça parait avoir marché à merveille, et ça parait très "clean": Lorsque le titre remonte, on voit bien un "higher low", que le titre ne redescend plus aussi bas, etc … J’ai des doutes que ça marche à chaque fois aussi bien, et de plus, c’est toujours facile de faire ce genre d’exercice sur le passé lorsqu’on connait la suite du graphique (même si vous allez me dire que c’est votre méthode et que c’est exactement cela qu’elle aurait donné, et je vous crois… à peu près)

Disons que je suis suffisement convaincu pour considérer de regarder un peu la chose à l’avenir. Donc merci pour cette démonstration.

Durun a écrit :

Mevo nous déniche une valeur, BWLPG, sur laquelle je peux gagner 80 % en 3 mois. Supposez qu’il en trouve 2 autres. Mon capital étant disponible encore 9 mois, c’est l’occasion rêvée de gagner 240 % dans l’année.

Oh, bah pourquoi vous limiter à 2 si déjà vous me prenez pour le Père Noel wink (c’est une blague, qu’on soit d’accord). Il a Sears sur lequel j’ai fait 100%. Votre analyse technique ne l’a pas vu venir celle-là ! wink Vous me direz que la société ne respectait absolument pas votre critères fondamentaux, et j’admets. Vous aviez d’ailleurs écrit en ce sens.

Et nous avons donc éventuellement VALEANT, où nous pourrons peut-être voir ce que donne la "méthode" en live. Dites-nous alors lorsque vous y allez ou que vous pensez que c’est le moment.

Hors ligne

 

#217 16/04/2017 15h36 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   135 

Bonjour

@Mevo

Je fais amende honorable. Contrairement à ce que j’avais dit, vous avez bien une méthode.
La digression BWLPG n’était pas si hors sujet que ça, puisqu’elle a permis d’expliciter par un exemple réel votre façon d’investir. Et la mienne par la même occasion. Nos approches sont différentes et ainsi clairement explicitée.

A ce que j’ai compris, et corrigez moi si je fais erreur, sur la base de votre analyse financière, vous achetez une action lorsque le cours vous semble être arrivé à un niveau assez bas, et que vous estimez que le marché ne devrait pas tarder à se retourner à la hausse. Si le cours continue de baisser, vous en profitez pour renforcer votre position pour baisser votre PRU (ce que je n’avais pas vu), voire vous faites quelques allers-retours pour éviter que cette position ne devienne excessive dans votre portefeuille.
Vous indiquez d’ailleurs que lorsque vous cédez un lot d’actions, c’est peut-être à des adeptes de l’analyse technique ou du momentum que vous le faites. S’ils comprennent ce qu’ils font, je ne crois pas qu’ils vous achètent vos titres tant que la tendance est baissière.
Par contre, votre point d’entrée étant assez subjectif, je pense que vos contreparties sont d’autres investisseurs appliquant une méthode similaire à la votre. Probable façon de s’entraider entre allergiques à l’analyse technique … smile

Si votre analyse financière est bonne, et je n’ai pas de raison d’en douter, je pense que cela limite les risques.
Les trois inconvénients que je vois sont le risque d’une position qui pourrait devenir démesurée, ce que vous avez souligné, le risque d’une perte très importante,  ce qu’à mon avis vous sous-estimez, et le temps consommé, qui pour moi est une variable essentielle.

Je suis très surpris de lire qu’il vous est arrivé de perdre l’intégralité de votre position, ou presque. En tout cas sur les actions. Mais je comprends bien que plus un investissement devient important, plus il devient difficile psychologiquement parlant de se convaincre de la nécessité de se couper un bras pour ne pas tout perdre si l’affaire tourne au vinaigre.
Enfin, comme vous l’avez compris dans ma réponse à Mestra même si elle se voulait humoristique, si mon capital est utilisé 3 fois dans l’année pour prendre chaque fois une tendance de 20 %, mon portefeuille gagnera beaucoup plus que garder une position dans l’attente d’un retournement du marché, même si entre temps j’empoche des dividendes. Or trouver des valeurs qui décalent de 20 % en 2 ou 3 mois est beaucoup plus facile que de rechercher des fusées qui font 50 ou 100 %, voire plus. Autre approche du temps.

Concernant l’approche technique, BWLPG s’est révélé un bon exemple pour illustrer mon propos. Bien sûr, ce n’est pas toujours le cas, ça se saurait. Mais ça marche relativement bien. Ces graphes ne font que traduire des flux. Ils étaient descendants jusqu’en septembre 2016 (les vendeurs étaient dominants), puis sont passés ascendants ensuite (les acheteurs ont repris la main).

Dans le cas de Valeant, il est possible que l’évolution soit identique à celle de BWLPG (ce n’est qu’une hypothèse), mais que la période de retournement soit plus longue, car il me semble que la société a un sacré coup de balai à donner pour nettoyer ses comptes et rétablir sa profitabilité.

Personnellement, je ne shorterais pas Valeant à 9 € pour la raison indiquée précédemment (message 210), et je ne l’aurais pas fait non plus lorsque l’action cotait 200 $. Je shorte les actions dont j’estime le cours surévalué au vu d’une dégradation de la situation financière. Ici, le cours a chuté parce que les pouvoirs publics US sont intervenus. C’est quelque chose que je ne sais pas gérer, encore moins en tant que français ne possédant qu’une vision très superficielle du système de santé américain.

Enfin, n’attendez pas de moi que je vous dise quand revenir sur Valeant car, comme je l’ai déjà dit, je n’interviens pas sur les marchés US et me limite aux marchés européens, et encore pas tous. Mais refaire un graphe de la valeur comme les 2 publiés ci-dessus est à la portée de chacun. Il n’y a rien de complexe, et cela pourrait vous aider.

Cordialement


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#218 16/04/2017 18h43 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Banni
Réputation :   382 

Durun, comme la file est celle dédiée à Valeant, nous sommes tout de même hors sujet dans le fond, et comme je suis à priori sur le départ du forum, je vous réponds sous peu par email.

Hors ligne

 

#219 03/05/2017 14h52 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   41 

Suivi du Valeant

AG hier

A mon avis, la direction déroule sa feuille de route avec bon sens.
Petite surprise agréable avec un remboursement additionnel de 220 M$ de sa dette hier.

A noter surtout ce jour, Goldmann sachs qui devient positif sur la dette de Valeant.


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07, ALTAPROFITS et INTERACTIVEBROKERS

Hors ligne

 

#220 09/05/2017 14h47 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   60 

Les résultats ont l’air de s’améliorer pour Valeant. Autant je suis archi pessimiste pour Sears qui peut faire faillite autant je me dis qu’on a jamais vu de labo pharma faire faillite avec des marges brutes de 80%. Peut être le moment de jouer la recovery

Le groupe pharmaceutique Valeant a annoncé mardi un bénéfice net au premier trimestre, grâce à un crédit d’impôt exceptionnel, et a relevé ses prévisions de résultats pour l’ensemble de l’exercice.
Le bénéfice a été de 628 millions de dollars américains au premier trimestre contre une perte de 374 millions sur la même période en 2016. Ce profit s’explique par un crédit d’impôt exceptionnel de 908 millions USD suite à des dépenses de restructuration sur le trimestre, réduit par des frais de 111 millions sur des liquidations de dettes.
Suite aux cessions après les difficultés traversées par Valeant depuis trois ans, le laboratoire a accusé un recul de 263 millions de son chiffre d’affaires à 2,1 milliards sur la période janvier à mars. Une baisse expliquée par des volumes plus faibles sur les activités aux Etats-Unis et dans une moindre mesure par les variations de taux de change.


you can't climb the ladders of success with your hands in your pockets

Hors ligne

 

#221 08/06/2017 18h40 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   41 

Valeant Pharmaceuticals International a annoncé jeudi la cession de sa division iNova Pharmaceuticals pour 930 millions de dollars en cash (829 millions d’euros) dans le cadre de la stratégie de son directeur général Joseph Papa visant à réduire l’endettement du groupe après des années d’acquisitions.
L’action cotée à Wall Street du groupe pharmaceutique canadien bondissait de 8,62% à 13,22 dollars à 15h15 GMT.
INova, acquis en 2011 auprès des sociétés australiennes de capital-investissement Archer Capital et Ironbridge, sera cédé à une société détenue conjointement par les fonds Pacific Equity Partners et The Carlyle Group, a précisé Valeant.
Achat en 2011 pour 639 + 77 (complément de prix pour lequel je ne sais pas si il a été payé ou pas)
Chiffre affaires annuel 2011 : 200 M$


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07, ALTAPROFITS et INTERACTIVEBROKERS

Hors ligne

 

#222 26/06/2017 15h54 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   41 

Bonjour,

Effet John Paulson interessant depuis l’annonce de l’entrée de PAULSON au CA de VALEANT

VRX : +33% sur 5 jours

A mon avis, l’entrée d’un "gourou" au capital + la capacité à céder des actifs dans de bonnes conditions + un pipe de médicament non dénué d’interêt + un gestion opérationnelle qui semble bonne par l’équipe de Jospeh PAPA pourraît réserver une suprise interessante pour 2017 et 2018 concernant le cours de bourse.

Paulson & Co possède 19,4 millions d’actions Valeant, soit 5,7% du groupe. Le fonds de Paulson, comme beaucoup d’autres hedge funds, a essuyé de lourdes pertes avec Valeant, le titre ayant perdu quelque 96% depuis la mi-2015 à la suite d’enquêtes sur les pratiques comptables et tarifaires du laboratoire basé au Québec.

Paulson sera le deuxième actionnaire avec Robert Hale, associé au fonds spéculatif ValueAct, à sièger au conseil remanié il y a un an par l’investisseur activiste William Hackman.

William Hackman, patron de Pershing Square, était parvenu à remplacer le directeur général de Valeant Michael Pearson par Joseph Papa. Mais en mai dernier, il a jeté l’éponge et vendu la totalité de sa participation après avoir essuyé une perte de trois milliards de dollars.

Paulson travaillera avec Papa et les autres membres du conseil d’admnistration à recentrer Valeant sur trois divisions, la dermatologie, l’ophtalmologie et les soins gastro-intestinaux.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par corsaire00 (26/06/2017 15h57)


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07, ALTAPROFITS et INTERACTIVEBROKERS

Hors ligne

 

#223 29/06/2017 15h33 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Réputation :   41 

Valeant a annoncé aujourd’hui la vente de Dendreon Pharmaceuticals LLC à Sanpower, pour 819,9 millions de dollars en liquide. Valeant utilisera le produit net de la vente pour rembourser en permanence la dette de prêt à terme dans le cadre de sa facilité de crédit de premier rang.

Avec la clôture de cette transaction, la Société réitère ses attentes de rembourser 5 milliards de dollars De la dette provenant des produits de cession et des flux de trésorerie disponibles dans les 18 mois d’août 2016.

«Nous continuons à respecter nos engagements de réduction de la dette et de simplifier notre portefeuille, tout en concentrant nos ressources sur nos activités de base», a déclaré Joseph C. Papa, président et chef de la direction de Valeant. "Le produit de cette vente ainsi que la vente récemment annoncée de l’activité iNova nous rapprochent du versement 5 milliards de dollars de la dette provenant des désinvestissements et des flux de trésorerie disponibles, et nous sommes confiants que nous allons rencontrer et potentiellement dépasser cet engagement.

La Société estime que le chiffre d’affaires attendu et le BAIIA ajusté (non-GAAP) de l’activité Dendreon au second semestre de 2017 auraient été environ 170 millions de dollars et 65 millions de dollars, respectivement.

Le ration prix de vente/BAII est de 6 fois. Ca n’est pas terrible contrairement aux ventes précédentes.

Valeant a également annoncé une autorisation de mise sur la marché d’un médicament de sa filiale SALIX.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07, ALTAPROFITS et INTERACTIVEBROKERS

Hors ligne

 

#224 29/06/2017 15h46 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   121 

Durun a écrit :

Reformulée, la question devient donc plus claire.
Maintenant que le cours est si bas, et qu’il y a une nouvelle direction, est-il temps d’investir 9,55 $ par action sur cette société, sachant qu’elle n’est pas encore capable de prouver qu’elle va gagner de l’argent pour ses actionnaires, et que ses Fonds Propres ne valent rien ?

Je vous laisse le soin de répondre.

Cordialement

Valeant cote aujourd’hui 17.93 $.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#225 29/06/2017 17h20 → Valeant Pharmaceuticals : l'opportunité value 2015 chez les bigs pharmas ? (pharmacie, valeant, value)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   135 

Bonjour

@BulleBier

Je suis content pour vous si vous avez gagné de l’argent avec Valeant.

Mais cela ne change rien pour moi. Je n’investis pas sur des coups, mais sur des tendances. Valeant revendant des filiales pour se désendetter, il est plutôt normal que la situation financière s’améliore.
Ceci dit, Valeant est toujours dans une tendance baissière, et l’était encore plus lors de cette discussion, début avril, comme le montre le graphe ci dessous et la ligne rouge indiquant la situation à la date du message.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2814_valeant_semaines_29062017.gif

Pour l’instant, Valeant continue de nettoyer son bilan, mais ce n’est pas encore pour autant une tendance haussière assurée.

Cordialement


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech