Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 06/10/2015 14h08 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   80 

Bonjour

La hausse de Lonmin se poursuit ce jour : 26 pence soit +12%.

On en est à 85% de hausse en une semaine.

Hors ligne

 

#27 06/10/2015 14h17 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   337 

okavongo a écrit :

Bien malin celui qui sera capable de comprendre les signes montrant que le secteur se relève "vraiment".

Réciproquement, bien malin qui peut dire si on est un plus bas, et donc si c’est le moment de racheter !

Dans tous les cas, il est difficile d’analyser les cours pour savoir si on est sur un plus bas, sur un simple rebond avant que la baisse se poursuive, sur une baisse courte ou longue, etc.

Ca me semble plutôt plus facile de repérer une vraie reprise (parce qu’elle est générale : l’économie va mieux globalement, vu que les métaux sont tirés par toute la demande industrielle) que savoir si un cours en baisse est au plus bas, ou s’approche des plus bas, ou si la chute peut continuer.
Parce que la baisse n’a pas de limite, sur le cours d’une action. Un métal, ça voudra toujours quelque chose, mais la valeur la plus basse d’une action, c’est zéro, c’est la faillite d’une entreprise.

Stokes : valeur de l’action passée de 3000 à 19 pences : ah oui. Quand vous écriviez "massacrées", je pensais qu’il y avait un peu d’exagération. En fait, il s’agit bien de valeurs massacrées, au sens propre.

Dans ce cas, ça peut être intéressant, comme le montre votre exemple. Avec quelques précautions d’usage :
- diversifier, ne pas avoir tout dans le secteur des minières. Si certaines actions peuvent doubler, tripler, quadrupler, d’autres peuvent baisser (qu’est-ce qui l’empêche, de 19$, de passer à la moitié seulement, voire rejoindre le zéro (faillite ou anticipation de faillite). Parce qu’une entreprise dont la valeur d’action est si basse n’est parfois pas loin de la faillite.
- prendre ses bénéfices de temps en temps, sur au moins une partie des actions. Parce que, s’il n’y a pas de redressement du secteur,  plus le temps passe, plus les risques de faillite se précisent. Et dans ce cas, le fait de savoir que l’action avait fait x4 avant de replonger plus bas que le prix d’achat n’est qu’une piètre consolation ! Ca ne sert à rien d’avoir fait un bon coup "virtuel", il faut le concrétiser.
- entrer bas, sortir haut (en tout cas plus haut que le point d’achat), ça nécessite de l’analyse. Fondamentale, ou AT, ce qu’on veut, mais on ne peut pas y aller juste à l’aveuglette, sous peine de faire plus de mauvais coups que de mauvais. Sur cette logique d’achat-revente, on rejoint le trading "courant", si ce n’est que, sur des valeurs "massacrées", le potentiel de hausse est plus important que sur d’autres secteurs plus classiques et plus en vue.

Au-delà de ces achats-reventes, il y a sans doute des minières intéressantes en buy&hold long terme.

Dernière modification par Bernard2K (06/10/2015 14h29)

Hors ligne

 

#28 06/10/2015 14h27 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   80 

Je suis tout-à-fait d’accord avec vous, même si Lonmin est sans doute l’exemple le plus caricatural de mon échantillon.

Néanmoins, je ne pense pas que Lonmin puisse faire faillite, car la société possède gros actifs "platiniers" en Afrique du Sud et que l’extraction de platine est un marché oligopolistique avec 3 producteurs détenant l’essentiel des ressources connues : Lonmin, Impala et Anglo-American. On ne retrouvera sans doute jamais les 3000 pence, mais les 50 pense semblent un objectif raisonnable, qui permettra à ceux qui sont rentrés à 14 pence de faire la culbute.

Le plus vraisemblable à court terme, c’est une augmentation de capital assez massive, même si les dirigeants s’en défendent, qui permettra d’alléger l’endettement et d’attendre sans trop de périls une remontée du prix du platine.

Hors ligne

 

#29 07/10/2015 11h20 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   80 

Jour de fête aujourd’hui pour les minières :

Antofagasta : +4,8%
Pan african resources : +3,9%
Newcrest : +3,8%
Lonmin : + 25% ( le titre est passé de 14 à 32 pence depuis l’ouverture de ce fil il y a une semaine, soit plus que doublé)
Vedanta : +16,57%
Anglo-american : +10,2%
BHP Billiton : +4,6%
Rio Tinto : +8%

Hors ligne

 

#30 07/10/2015 12h30 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   70 

Bernard2K a écrit :

okavongo a écrit :

Bien malin celui qui sera capable de comprendre les signes montrant que le secteur se relève "vraiment".

Réciproquement, bien malin qui peut dire si on est un plus bas, et donc si c’est le moment de racheter !

okavongo a écrit :

Bien malin celui qui sera capable de comprendre les signes montrant que le secteur se relève "vraiment". Je n’en suis pas capable. Aussi, je préfère d’une manière générale acheter sur des baisses plutôt que d’accumuler sur des faux-rebonds.

C’est pour cela que je parle de baisses et non de plus bas… Car bien malin celui qui peut savoir que l’on a atteint le plus bas "ultime". Par contre, on voit facilement si un titre baisse ou atteint un plus bas de plusieurs semaines ou mois ou années.
Autrement dit cette histoire de couteau qui tombe m’a toujours laissé de marbre. Je suis psychologiquement plus à l’aise pour acheter une action qui baisse qu’une action qui est en pleine ascension. Je ne sais pas si c’est plus efficace, mais cela me convient mieux.

Hors ligne

 

#31 07/10/2015 13h27 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   66 

Bonjour

@okavongo
Mais vous achetez en fonction de quel critère ?
Simplement parce que le cours vous parait bas, voire très bas ?
Une action ne vaut que si l’entreprise dégage ou va dégager un résultat positif. Si ce n’est pas le cas, cela ne vaut que les actifs tangibles susceptibles d’être revendus en cas de liquidation.
Tant que les cours des matières premières sont dans les choux, ces actions ne valent quasi rien. Or personne ne peut dire pour le moment quand les cours des matières premières vont remonter. Ces valeurs peuvent encore baisser.

Il y a des tas de valeurs aujourd’hui massacrées qui vont dégager des profits en fin d’année.
Libre à vous de gérer votre argent comme vous l’entendez, mais vous ne pensez pas que ce serait une meilleure utilisation de votre épargne ?

Bien à vous

Hors ligne

 

#32 07/10/2015 14h18 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   29 

@ Durun
Tout dépend de son horizon d’investissement. Si, comme vous le dites, on investit aujourd’hui pour tirer des bénéfices à la fin de cette année, alors effectivement, les minières restent un gros pari.
En revanche, on sait que ces sociétés, sont capables de faire des gros bénéfices, lorsque les cours des MP sont à des niveaux plus élevés. Si on attend la remontée des MP, on payera nettement plus chère nos minières. Quoi qu’on fasse, il y a toujours un risque, mais je pense fortement que le prix des MP ne descendra pas beaucoup plus bas. De plus, cela n’empêche pas un BHP de continuer à faire du profit. C’"est au contraire, un secteur ou le risque de perte est minime sur le long terme (horizon 5 ans), à condition de bien choisir la société dans laquelle on investit.

Comme vous le dites, il y a des affaires à faire ailleurs également, mais on cherche (presque) tous ici à diversifier son portefeuille, donc commencer une ligne dans une minière n’empêche pas d’investir ailleurs aussi, question d’opportunités.

Hors ligne

 

#33 07/10/2015 15h04 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   80 

35 pence pour Lonmin à l’instant avec près de 35% de hausse rien que ce jour.

Si certains sont rentrés à 14 la semaine dernière, une vente partielle de la ligne avant la fermeture du marché peut faire sens. En soldant la moitié de la ligne, ils récupèreront leur mise de départ et même un peu plus, le reste pouvant être conservé sans risque pour le "fun".

Hors ligne

 

#34 07/10/2015 16h57 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   70 

Durun a écrit :

@okavongo
Mais vous achetez en fonction de quel critère ?
Simplement parce que le cours vous parait bas, voire très bas ?
Une action ne vaut que si l’entreprise dégage ou va dégager un résultat positif. Si ce n’est pas le cas, cela ne vaut que les actifs tangibles susceptibles d’être revendus en cas de liquidation.
Tant que les cours des matières premières sont dans les choux, ces actions ne valent quasi rien. Or personne ne peut dire pour le moment quand les cours des matières premières vont remonter. Ces valeurs peuvent encore baisser.

Quelques précisons (et non conseils car une fois encore mes performances avec les minières ces dernières années sont très mauvaises…)

J’investis quasi exclusivement dans les minières (principalement juniors) de métaux précieux même si parfois d’autres métaux entrent dans la danse par "accident". C’est avant tout un choix sectoriel lié au sous-jacent. J’ai d’abord investi en 2007-2008. Un krack plus loin, chute très spectaculaire puis remontée impressionnante et ultra-rapide. Prise de bénéfices et constitution de lignes gratuite puis pause. A partir de 2011, voyant le HUI/Gold chuté, j’ai commencé à renforcer mon portefeuille. Plus d’infos : Mines d’or : quelles sont les meilleures minières or ?

Contrairement à 2008, le rebond rapide n’a pas eu lieu. Le ratio HUI/Gold est descendu à des niveaux que je ne pensais pas connaître : 0,11 en ce moment contre 0,22 en 2008… Le HUI est maintenant à 125, ce qui nous ramène à 2002 lorsque l’or cotait moins de 350$ l’once !

Ma patience ayant été mise à rude épreuve et le secteur ayant tellement souffert, mes critères de choix ont évolué pour devenir plus sélectifs. Effectivement, à mon avis, plus besoin de prendre des risques avec des explorateurs alors que les producteurs ou les mines en développement sont massacrés. Et puis, j’ai déjà de nombreux "tickets de loto" dans mon portefeuille…

Pour répondre directement à votre question, je sélectionne plutôt pour des renforts (j’ai assez de lignes pour ne pas chercher ailleurs) les entreprises qui n’ont pas de dettes, si possible une montagne de cash et des coûts d’extraction plutôt limités. Les réserves peuvent être aussi un critère mais en ce moment il me paraît moins important car avec du cash on peut prospecter autour de la mine et ainsi augmenter les réserves, où racheter des mines en mal de financement. Comme l’a dit Bargeo pour vraiment gagner il faudra que le cours des métaux produits augmente. Mais comme l’expérience prouve que cette période peut durer très longtemps, autant prendre quelques garanties.

Ensuite, chaque minière est un cas particulier et le secteur est tellement déprimé que le moindre "défaut" (pays, réserves, coût extraction, financement) "coûte" cher au cours de bourse. Si la minière se redresse avec de bons chiffres mois après mois, (ou si les cours des métaux augmentent) alors le gain peut être considérable. Mais le risque l’est aussi, car de nombreuses juniors ont coulées ces dernières années…

Concernant le timing, j’attends des baisses significatives du HUI/Gold pour ne renforcer qu’à des cours inférieurs à mes PR (sauf exception sur des valeurs achetées en 2007).

Dernière modification par okavongo (07/10/2015 19h41)

Hors ligne

 

#35 07/10/2015 22h48 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   337 

Durun a écrit :

Une action ne vaut que si l’entreprise dégage ou va dégager un résultat positif. Si ce n’est pas le cas, cela ne vaut que les actifs tangibles susceptibles d’être revendus en cas de liquidation

Ca me paraît bien optimiste. En cas de liquidation, les créanciers sont prioritaires, et il ne reste souvent rien pour les actionnaires. C’est pour ça que je disais qu’en cas de faillite, la valeur potentielle de l’action est zéro.

Dernière modification par Bernard2K (07/10/2015 22h51)

Hors ligne

 

#36 08/10/2015 13h51 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   66 

Bonjour

@Okavongo
Je saisis mieux votre démarche.
Mais avec votre approche, sur 5 ou 10 ans, vous vous y retrouvez, vous êtes gagnant ? En terme de plus-values ou de dividendes ?

@Bernard2K
Oui, c’est souvent le cas. Mais quelquefois, les actifs recèlent des pépites sous évaluées. Les actionnaires peuvent alors en profiter. Un peu.

Hors ligne

 

#37 09/10/2015 10h11 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   80 

Bonjour

Petit point matinal sur mon échantillon de minières en % :

Antofagasta : +2,16
Lonmin : +5,85
Pan African : -2,91
Buenaventura : -2,58
Exxaro : +3,14
Iluka : +4,47
Impala : +1,2
Lucara : +3,55
Newcrest : +3,5
tiger resources : +8,20
Vedanta : +9,17
anglo-american : +4,15
BHP Billiton : +2,79
rio tinto : +2,12

La vague de hausse semble donc vouloir s’essoufler quelque peu mais elle persiste.

Ne pas me demander la cause de cette remontée ; j’ai la flemme de regarder l’évolution du cours des métaux sous-jacents, mais j’imagine surtout que de grosses positions vendeuses à découvert sur ces valeurs ont dû être débouclées et sont pour beaucoup dans le rebond constaté.

Hors ligne

 

#38 09/10/2015 20h30 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   70 

Durun a écrit :

@Okavongo
Je saisis mieux votre démarche.
Mais avec votre approche, sur 5 ou 10 ans, vous vous y retrouvez, vous êtes gagnant ? En terme de plus-values ou de dividendes ?

Comme je l’ai déjà évoqué, mon approche donne des résultats catastrophiques depuis fin 2012. Il faut dire que le HUI est passé de 500 à 100 (133 ce jour). La période 2007-2011 était profitable même en étant moins sélectif.
http://i.imgur.com/NTmys4l.jpg
La stratégie actuelle de "cash is king" (miniere sans dette et si possible avec du cash) pourra être jugé d’ici quelques années. Son but est surtout de pouvoir tenir le plus longtemps possible si ce marché reste dépressif. Et ça n’empêche pas de doubler une ancienne ligne de temps en temps. Quand on est à -90% ça ne coûte pas cher ;).

Bernard2K a écrit :

Durun a écrit :

Une action ne vaut que si l’entreprise dégage ou va dégager un résultat positif. Si ce n’est pas le cas, cela ne vaut que les actifs tangibles susceptibles d’être revendus en cas de liquidation

Ca me paraît bien optimiste. En cas de liquidation, les créanciers sont prioritaires, et il ne reste souvent rien pour les actionnaires. C’est pour ça que je disais qu’en cas de faillite, la valeur potentielle de l’action est zéro.

Concernant les échanges sur la valeur de liquidation ou les actifs tangibles je vous encourage à parcourir le blog des daubasses car ce sont les pros de la question. Une société minière qui ne gagne pas d’argent mais avec 0 dette et avec un niveau de cash supérieur à sa capitalisation boursière ne risque pas la faillite de sitôt. Le vrai risque est sur l’utilisation de ce cash. Mal utilisé (ex : mauvais timing ou mauvais projet) il peut faire baisser la valeur de l’entreprise.

Dernière modification par okavongo (09/10/2015 23h25)

Hors ligne

 

#39 13/10/2015 14h22 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   80 

Sale journée pour les minières en phase avec l’ensemble du marché mais pas pire que celui-ci.
Pan African est ce jour la seule valeur de mon échantillon qui continue à monter (+3,3%)

Hors ligne

 

#40 19/10/2015 17h33 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   80 

Mauvais début de semaine pour les minières qui piquent franchement du nez :

- Lonmin : -14%
- Anglo : -7%
- vedanta : -5%

Hors ligne

 

#41 07/11/2015 16h00 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   70 

Cette file a débuté le 30 septembre. Pour illustrer la volatilité des mines, je vais prendre l’exemple de Lonmin souvent cité ici. Le 30/09 le cours était de 16,25 $, nous voici maintenant à… 16,25 $ ! Avec un top à 41 $ !

Cela me rappelle la "technique" (que j’applique encore régulièrement) de Leonard Sartoni sur les minières de métaux précieux : à -50% je moyenne à la baisse, à 100% je vends la moitié de la ligne pour faire une ligne "gratuite". Je suis beaucoup plus à l’aise avec ce genre de raisonnement plutôt que celui qui consiste à dire que comme nous avons pris x% et franchit des supports importants ont peut maintenant acheter. Bref, je préfère le couteau qui tombe au soufflé qui risque de retomber wink

Nevsun, la minière cuivre (et bientôt zinc) que je citais plus haut a fait le même genre de parcours que Lonmin sur octobre mais avec une amplitude beaucoup plus faible. Et le dividende qui atteint maintenant 5,6 % permet d’attendre sereinement. Moins de risque mais moins de potentiel de gains, cela résume bien les différentes approches possible concernant les minières.

Déontologie : je suis actionnaire de NEVSUN

Hors ligne

 

#42 09/11/2015 20h05 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   80 

Et ce jour Lonmin tombe à 13 pence, soit moins que le jour d’ouverture de ce fil de discussion.
Une augmentation de capital est prévue au prix de 1 penny l’action nouvelle ; ce penny-là n’a rien de symbolique car l’entreprise met la clé sous le paillasson en cas d’échec.

JOHANNESURG, 9 novembre (Reuters) - Le producteur de platine Lonmin , touché de plein fouet par la chute des prix des métaux, a choisi lundi un prix symboliquement bas pour son augmentation de capital de 270 millions de livres (378 millions d’euros ou 405 millions de dollars) qu’il se doit de réussir pour rester à flot.

Le groupe, coté à Londres et Johannesburg, propose à ses actionnaires 27 milliards d’actions au prix unitaire de 1,00 pence, soit une action pour 46 détenues et une décote de 94% par rapport au cours de clôture de 16,25p sur le marché londonien vendredi.

L’action gagne 9,23% à 17,92 pence vers 11h00 GMT à Londres, la plus forte hausse de l’indice FTSE du secteur minier , tandis que le titre coté à Johannesburg conserve une avance de 3,74%.

Lonmin avait prévenu le mois dernier que son augmentation de capital serait effectuée avec une "décote considérable" pour refléter la chute de 90% de son cours de Bourse depuis le début de l’année.

Mis à mal par la chute des cours du platine mais aussi des conflits sociaux et une hausse de ses coûts, Lonmin avait annoncé le mois dernier son projet d’augmentation de capital qui, avec l’apport de 370 millions de prêts bancaires, doit lui permettre de refinancer sa dette.

Le groupe a présenté l’augmentation de capital comme étant cruciale pour sa survie et a demandé à ses actionnaires de l’approuver lors d’une assemblée générale le 19 novembre.

"L’augmentation de capital a été pleinement souscrite et nous espérons un vote positif des actionnaires. Nous croyons fermement que la levée de capitaux sert les intérêts de nos actionnaires", déclare le directeur général Ben Magara dans un communiqué.

Pour les analystes d’Investec, les actionnaires n’ont pas vraiment le choix. "La direction les force en gros à choisir entre souscrire ou être dilués dans l’obscurité", écrivent-ils dans une note.

Lonmin avait déjà dû faire appel à ses actionnaires en 2012, à hauteur de 800 millions de dollars, pour redresser son bilan.

Le groupe a fait état lundi d’une perte avant impôt annuelle de 2,26 milliards de dollars, en comprenant des charges de dépréciation et de restructuration de 1,8 milliard, contre une perte de 326 millions un an plus tôt.

L’entreprise avait annoncé en juillet la mise en veilleuse ou la fermeture de plusieurs mines, au prix de quelque 6.000 emplois. Elle a précisé lundi que 3.100 départs avaient été comptabilisés depuis.

Les cours du platine sont remontés par rapport à leurs plus bas de sept ans sous 900 dollars touchés le mois dernier mais ils restent à des niveaux sans précédent depuis 2009. (Olivia Kumwenda-Mtambo, Véronique Tison pour le service français)

InvestisseurHeureux a écrit :

Si le risque de faillite est faible, le risque de perte pour l’actionnaire est encore bien réel, avec de possibles augmentations de capital ultra-dilutives au cours actuel.

.

C’est bien le cas pour Lonmin dont l’augmentation de capital ressemble à un coup d’accordéon : 46 nouvelles pour 1 ancienne !

Si les actionnaires sont rincés, les banques profitent bien sûr de l’opération pour se servir d’énormes commissions :

On Lonmin, the full eye-watching detail | FT Alphaville

Même si cela n’a plus d’intérêt autre que rétrospectif, il est éclairant de se rappeler que Lonmin avait fait l’objet en 2008 d’une OPA hostile de Xstrata qui proposait à l’époque 33£ par action, offre que les dirigeants de Lonmin avaient jugé inopportune. Ainsi va la vie sur le marché des minières, ce qui valait 33£ il y a 7 ans ne vaut plus qu’un misérable penny !

Dernière modification par stokes (10/11/2015 19h38)

Hors ligne

 

#43 12/11/2015 16h13 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   80 

Bonjour

Je me propose de faire un point sur l’évolution de mon échantillon de minières depuis le 30 septembre, date d’ouverture de ce fil de discussion :

- Antofagasta passe de 499 à 483 pence, soit -3% après avoir connu un plus haut de 600 pence en octobre

- Lonmin passe de 16,25 pence à 9,35 pence, soit -43%, avec un passage à 41 pence en octobre

- Pan African passe de 7,50 pence à 8,17 pence, soit +9%

- Minas buenaventura passe de 5,93$ à 5,13$, soit -14%

- Exxaro passe de 5250R à 5159R, soit - 2%

- Iluka passe de 6,21A$ à 6,10A$, soit -2%

- Impala passe de 3842 à 3346R, soit -13%

- Lucara passe de 1,50 C$ à 1,85C$, soit +23%

- Newcrest passe de 12,70A$ à 11,30 A$, soit -11%

- Tiger resources passe de 0,057 à 0,064 A$, soit +23%

- Vedanta passe de 425 à 412 pence, soit -3%

- Anglo American passe de 550 pence à 448 pence, soit -19%

- BHP passe de 1005 à 894 pence, soit -11%

- Rio Tinto passe de 2210 à 2266 pence, soit +3%

Au total, 4 valeurs en hausse pour 10 valeurs en baisse. Globalement l’échantillon s’effrite sans toutefois être massacré ; seules les 3 platinières (Lonmin Impala et Alglo american) sont en grande difficulté. Une vive reprise a été enregistrée début octobre mais le mouvement s’est effondré comme un château de cartes compte-tenu des nouvelles plutôt mitigées en provenance de Chine.

Il faut être réaliste : Lonmin ne vaut plus rien pour les actionnaires actuels compte-tenu de l’énorme augmentation de capital en préparation. Même si la somme est modeste (environ 700£) j’hésite à souscrire ; à ce jour, le seul actionnaire s’étant engagé à le faire est un fonds de pension public sud-africain (les retraites par répartition finalement c’est pas mal !).

J’ai quelque inquiétude pour Anglo American qui s’écroule ces derniers jours et atteint ses plus bas du siècle ; il s’agit pourtant d’un groupe qui ne produit pas que du platine.

Globalement, je suis en moins-value potentielle de 22000 € sur cet échantillon, mais cela ne m’affole pas vraiment : ces valeurs vont continuer à se traîner tant que la situation en Chine ne se stabilisera pas. Je persiste à penser que leur remontée pourrait ensuite être très vive, mais je n’ai aucune idée de l’horizon auquel cela se produira. D’ici là, le risque de faillite ne peut en effet être écarté comme on le voit avec Lonmin.

Hors ligne

 

#44 19/11/2015 17h26 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   80 

Bonjour,

Ma contribution du 12 novembre sur cette thématique avait réussi à agacer un des membres parmi les plus anciens et les plus illustres de ce forum qui avait commenté sévèrement :

"Ne sais rien sur le sujet, mais réussit néanmoins à broder 25 lignes de sarcasmes sur le sujet. Contribution qui n’apporte rien au forum."

Sur le fait que je ne connaisse pas grand-chose et même presque rien au diamant et à son marché, je le reconnais humblement. Néanmoins, s’il fallait connaître pour s’exprimer, ce forum serait bien moins fourni qu’il ne l’est.

Quant à savoir si ma contribution n’avait rien apporté au forum, il me semble avoir fait état du mineur diamantifère canadien "Lucara Diamond" coté à Toronto, exploitant au Botswana et au Lesotho.

Une semaine après ma contribution, Lucara annonce avoir extrait le 2ème plus gros diamant de l’histoire de l’humanité : 1111 carats. Ce n’est plus une pépite, mais un monstre, une merveille…..personne ne peut dire ce que sa vente rapportera tellement il est atypique.

Canadian miner Lucara finds 1,111-carat diamond ? believed to be second-largest ever | Financial Post

Conséquence de cette trouvaille, l’action Lucara prend à cette heure 31,68% en bourse de Toronto.
Je n’ai peut-être rien apporté au forum, mais je me console en mettant ces 32% dans ma poche ; j’espère que quelques collègues avisés du forum en auront de fait même en achetant ce titre que j’avais signalé il y a une semaine.

Autre article en français sur cette merveille :

Voici le plus gros diamant découvert depuis plus d?un siècle

Dernière modification par stokes (19/11/2015 22h13)

Hors ligne

 

#45 28/11/2015 14h02 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   38 

En surfant ce mois, j’ai découvert 2 entreprises du secteur basées en Australie:

Maca et Decmill group.

MACA Ltd, MLD:ASX summary - FT.com
Decmil Group Ltd, DCG:ASX summary - FT.com

Ces sociétés s’échangent actuellement à moins de 4 fois leurs bénéfices, après la baisse subie par tout le secteur. Le p/b se situe entre 0.5 et 0.75, avec beaucoup d’actifs industriels difficiles à monétiser j’imagine. La dette me semble bien contenue.

Les cours stagnent un peu actuellement, ce qui peu s’expliquer par les dividendes plantureux distribués par ces 2 sociétés.

La fiscalité sur dividende me semble acceptable (15%), j’attends la confirmation de mon courtier sur ce point.

Que pensez-vous de ce qui me semble 2 opportunités intéressantes?

Hors ligne

 

#46 28/11/2015 15h40 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   186 

Trahcoh, Maca est effectivement a une valorisation très basse. Je ne sais pas trop quoi vous dire à ce sujet, sinon vous pointer vers ceci: NWH (NRW Holdings) était dans la même situation il y a un ou 2 ans en terme de valorisation/dividende (Maca et NRW sont assez proches en terme d’activité). Aux environs de 1 AUD, NRW me semblait à peu près là ou est Maca actuellement, regardez un chart de NRW …

Ces sociétés sont pas mal exposées aux services à l’industrie minière et des commodités en général. Les choses dépendent beaucoup de la demande et des prix des matières premières dans le future. Si vous pensez que les commodités vont arrêter de dégringoler et se redresser, c’est un bon achat, mais comme l’est un BHP Billiton ou un tas d’autres sociétés d’ailleurs.

Hors ligne

 

#47 28/11/2015 17h02 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   38 

Votre parallèle est saisissant. La baisse de chiffre d’affaire est redoutable pour ces sociétés à faible marge opérationnelle.

Je note toutefois que NRW était endettée à hauteur de plusieurs fois le résultat net au début de la crise.

Le fait que les 2 sociétés que j’ai citées soient des paraminières a sans doute également participé à la préservation partielle de leur rentabilité par rapport aux minières, au moins jusqu’à aujourd’hui.

Hors ligne

 

#48 08/12/2015 12h38 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Administrateur
Réputation :   1307 

Pour comprendre le massacre sur les minières, mêmes les plus diversifiées :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_prix-mp-20151208.gif

A gauche le prix des MP actuel, à droite, le même prix en 2014 (sachant que la baisse avait déjà commencé).

A part l’Uranium, toutes les principales MPs sont en baisse, et de manière brutale pour le cuivre et le minerai de fer (plus de 50% de baisse en un an).

Hors ligne

 

#49 08/12/2015 16h58 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   80 

L’uranium se porte un peu mieux, mais c’est loin d’être le cas du titre AREVA !

Les minières passent une sale journée, qu’on en juge :

Antofagasta : -7%
Lonmin : -2% (un malheureux penny !)
Pan african : -2%
Minas buenaventura : -1,8%
Exxaro : -6%
Iluka : -6%
Impala : -5%
Lucara : -1,3%
Newcrest : -0,9%
Vedanta : -1,5%
Anglo american : -11% (plus bas des plus bas…chute abyssale)
BHP : -5%
Rio tinto : -7%

En résumé, mis à part l’or qui résiste un peu, tout le reste s’effondre..dans l’attente d’augmentations de capital qui paraissent inévitables car il faudra bien refinancer la dette.

Hors ligne

 

#50 08/12/2015 17h06 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   337 

Accessoirement, ces effondrements des prix des matières premières et des sociétés minières ne sont pas un bon signe pour l’économie mondiale ! Regardez ce que ça avait fait en 2008…

Quand le prix des matières premières s’effondre, ça veut dire d’une part qu’il y a une récession, et d’autre part que beaucoup d’entreprises de transformation industrielles minimisent leurs stocks et limitent leur production, en essayant de consommer le moins possible.

Les matières premières, les sociétés minières, mais aussi le Baltic Dry Index… ce sont des indicateurs qui devraient intéresser tous les investisseurs, par seulement ceux qui sont investis dans les sociétés minières !

Dernière modification par Bernard2K (08/12/2015 17h07)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech