Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#76 27/01/2016 17h27 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   13 

Un article d’un Monsieur français des matières premières (Philippe Chalmon, qui publie chaque année Cyclope, une sorte de bible sur les matières premières) :

Matières premières : il faut s’attendre à des prix durablement déprimés

Il est assez bearish pour 2016, notamment sur le fer (-28% en 2016 vs 2015), l’argent (-17%), le nickel (-15%), le zinc (-12%), etc. A noter que l’aluminium a la baisse la plus faible (-3%).

Bon… ce ne sont que des prévisions. Chalmon trouve tout de même "le consensus des analystes trop optimistes".


“Everybody has a plan until they get punched in the face.” ― Mike Tyson

Hors ligne

 

#77 18/02/2016 14h52 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   78 

Je refais un point sur ma sélection de minières 4,5 mois après l’ouverture de ce fil :

Antofagasta passe de 499 à 481 pence (-4%)
Lonmin passe de 1625 à 79 pence (-95%)
Pan African resources passe de 7,50 à 12,75 pence (+70%)
Minas Buenaventura passe de 5,93$ à 4,85$ (-18%)
Exxaro passe de 5250 à 7531 rand (+43%)
Iluka resources passe de 6,21 à 6,87 A$ (+10%)
Impala platinum passe de 2645 à 3398 rand (+28%)
Lucara diamond passe de 1,5 à 2,30 cad$ (+53%)
Newcrest mining passe de 12,70 à 15,55 A$ (+22%)
Tiger resources passe de 0,057 à 0,044 A$ (-23%)
Vedanta resources passe de 425 à 266 pence (-38%)
Anglo american passe de 550 à 451 pence ( -18%)
BHP passe de 1055 à 748 pence (-30%)
Rio Tinto passe de 2210 à 1900 pence (-14%)

Soit 8 titres en hausse et 6 en baisse avec entre-temps une forte volatilité.

Dans le même temps, le CAC40 passe de 4455 à 4268 points (-4%)

On observe que tous les grands groupes diversifiés sont en baisse malgré leur vive remontée de cette semaine : BHP, Vedanta, Rio tinto, Anglo.

En revanche, certains mineurs spécialisés, notamment sur les métaux précieux, s’en sortent beaucoup mieux. Les charbonnières aussi sont à la fête avec Exxaro : le charbon c’est sale et ça pollue mais cela peut rapporter gros.

Depuis quelques semaines, j’ai le sentiment que le cours des minières ne fait qu’amplifier les variations du CAC dans un rapport parfois de 3 ou 4 ; si la reprise de cette semaine se confirme, les minières pourraient connaître un rallye intéressant.

En ligne

 

#78 18/02/2016 17h21 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   336 

En revanche, certains mineurs spécialisés, notamment sur les métaux précieux, s’en sortent beaucoup mieux.

Je pense qu’en observant le cours de l’or depuis quelques semaines, il sera facile de faire un parallèle.


Parrain LINXEA - Bourse Direct - BINCK - FORTUNEO - WeSave -  YOMONI - Contact : cliquez ici

Hors ligne

 

#79 18/02/2016 19h00 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   161 

Pour le cours des minières Stokes ce n’est pas tellement le CAC40 que je regarderais mais plutôt un indice US généraliste (SPX) ou spécialisé, ou même peut-être un indice UK. Plus le cours du USD, plus la balance commerciale chinoise, plus le cours du Renminbi, plus le Nordic Dry index, plus plus plus …

Je ne suis pas spécialiste des minières, c’est juste la corrélation avec le CAC qui me surprend.

Hors ligne

 

#80 18/02/2016 19h13 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   78 

Il ne s’agit pas de corrélation mais plutôt de comparaison.

Cela étant, vous avez raison, cette comparaison ne fait pas vraiment sens, mais je n’ai ni le temps ni l’envie de mettre au point un indice plus fin. J’ai cité le CAC40 car c’est ce que je connais et que j’ai sous la main.

Le mieux serait peut-être  de ne citer aucun indice de comparaison : la seule chose qui compte c’est de savoir si l’on gagne ou perd de l’argent, pas de savoir si on fait mieux ou moins bien que l’indice ; çà, cela intéresse juste les gestionnaires d’OPCVM.

En ligne

 

#81 19/03/2016 20h43 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   

Rio Tinto : Bonjour Jean-Sebastien Jacques …. ciao Sam Walsh …. et dans quelques jours un nouveau plan de réduction des effectifs … on "nous" gâte bien (nous les actionnaires) mais une petite pensée pour mes ex-compagnons de boulot …..

Si ce que nous avons entendu s’avère exact, je me fais du souci sur le segment "Bauxite" sans parler du reste …..

Petite correction : Philippe Chalmin :-)
Sinon avec un prix du LME sous les 1500 ….. même les plus grosses se font de vrais soucis ….

L’aluminium est sinistré à l’instar du pétrole…. et les stratégies déployées par les uns et les autres ne me font pas rêver surtout si elles impactent les équipes techniques …. les seules capables de créer une rupture technologique ou à servir de support aux commerciaux …. bref pour le moment je suis circonspect (à mon petit niveau) et redoute une valeur toujours basse….

Avec une Chine en surproduction et donc capable d’exporter (en recherche) et inonder le marché, le LME pourrait bien rester sur des (plus) bas pendant quelques temps encore…. et à ce niveau les usines ne gagnent pas grand chose quand elles ne perdent pas de l’argent ….

Bon week-end

Dernière modification par mgl7515 (19/03/2016 21h00)

Hors ligne

 

#82 19/03/2016 22h08 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   183 

mgl7515: C’est quoi le prix du "LME" ? et le "LME" qui pourrait rester sur des plus bas ???

Vous faites référence au London Metal Exchange ? Vous parlez de l’aluminium coté sur le LME ?
"sous les 1500": Je me rappelle d’un prof au lycée qui vous aurait répondu: 1500 quoi ? Patates ?
Sans une devise et une quantité, ça ne veut pas dire grand chose, surtout quand ce à quoi vous faites référence ne me parait pas très clair (à moins que quelque chose ne m’échappe et que je ne sache pas ce qu’est le "LME").

Surtout sur les métaux de base où il y a des cotations en kilo, en tonne, en lb, etc …

Quoi qu’il en soit, vos "1500" sembleraient faire référence à l’aluminium en USD à la tonne, juste ?

Hors ligne

 

#83 19/03/2016 22h41 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   

@Mevo : oui tout à fait LME = London Metal Exchange

oui les cotations sont en USD …. et pour une tonne !

J’aurais répondu à votre professeur que dans le monde professionnel on fait un peu abstraction de ce type de précisions car on vit dedans depuis tellement longtemps que LME c’est bien de USD / tonne  ;-)

Mais vous avez totalement raison j’aurais dû préciser :-)

Maintenant il serait temps que ce dernier remonte en flèche pour que les projets attendus reviennent :-)

Cordialement,

Hors ligne

 

#84 14/04/2016 14h21 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   78 

Avec les bonnes nouvelles venues de Chine, les minières connaissent une embellie de printemps. Il n’est donc pas inutile de refaire un point sur l’échantillon 6,5 mois après l’ouverture de ce fil :

Antofagasta passe de 499 à 463 pence (-7%)
Lonmin passe de 1625 à 79 pence (-90%)
Pan African resources passe de 7,50 à 14,50 pence (+93%)
Minas Buenaventura passe de 5,93$ à 8,27$ (+39%)
Exxaro passe de 5250 à 7770 rand (+48%)
Iluka resources passe de 6,21 à 5,70 A$ (-8%)
Impala platinum passe de 2645 à 4684 rand (+77%)
Lucara diamond passe de 1,5 à 2,90 cad$ (+93%)
Newcrest mining passe de 12,70 à 17,86 A$ (+41%)
Tiger resources passe de 0,057 à 0,051 A$ (-11%)
Vedanta resources passe de 425 à 389 pence (-8%)
Anglo american passe de 550 à 694 pence ( +26%%)
BHP passe de 1055 à 899 pence (-15%)
Rio Tinto passe de 2210 à 2250 pence (+2%)

Soit 8 titres en hausse et 6 titres en baisse comme lors du dernier pointage, mais avec des hausses spectaculaires entre-temps.

Les métaux précieux (or, platine, diamant) sont particulièrement à la fête depuis le début de 2016 ; seuls les oxydes (Iluka resources) et le cuivre (Antofagasta, Tiger Resources) restent à l’écart de ce mouvement.

On notera aussi la forte reprise des miniers diversifiés, le parcours d’Anglo étant de ce pont de vue édifiant : la valeur est désormais au-dessus de ses cours de fin septembre après avoir connu un plus-bas à 282 pence entre-temps.

En ligne

 

#85 12/05/2016 19h03 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   78 

Le conglomérat indien Vedanta Resources vient d’annoncer de bien sombres résultats pour l’exercice achevé le 31 mars : 5Md$ de pertes, résultant pour l’essentiel de provisions passées sur la valeur des actifs pétroliers et gaziers. Le dividende est réduit de moitié.

Vedanta Resources cuts dividend as it falls to $5bn loss

Pour autant, le management semble plus optimiste pour l’exercice en cours et envisage un redressement des prix du zinc.

Investissement certes à haut risque, Vedanta permet de jouer simultanément la hausse des produits pétroliers et des minerais. Ses actifs sont pour l’essentiel situés en inde et en Afrique.

En ligne

 

#86 04/07/2016 17h57 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   78 

Voici un point à mi 2016 sur les valeurs minières que j’avais "conseillées" le 30 septembre dernier :

Antofagasta passe de 499 pence à 488 pence (-2%)
Lonmin passe de 1625 à 224 pence (-86%)
Pan African Resources passe de 7,5 à 19,67 pence (+162%)
Minas Buenaventura passe de 5,93 à 12,38$ (+109%)
Exxaro passe de 5250 à 7200 rand (+37%)
Iluka resources passe de 6,21 à 6,85 Au$ (+10%)
Impala platinum passe de 2645 à 5279 rand (+100%)
Lucara Diamond passe de 1,5 à 3,41 Cad$ (+127%)
Newcrest mining passe de 12,70 à 25,14 Au$ (+98%)
Tiger resources passe de 0,057 à 0,046 Au$ (-19%)
Vedanta Resources passe de 425 à 444 pence (+4%)
Anglo american passe de 550 à 764 pence ( +39%%)
BHP passe de 1055 à 952 pence (-10%)
Rio Tinto passe de 2210 à 2356 pence (+7%)

Soit 10 titres en hausse et 4 titres en baisse sur cette période de 9 mois, mais ce constat ne rend pas compte de l’ampleur des fluctuations survenues depuis le 30 septembre.

Considérons plutôt la situation d’un collègue du forum ayant acheté l’ensemble de ces valeurs suite à l’ouverture du fil le 30 septembre et ayant investi la même somme sur chacune d’entre elles sans participer aux augmentations de capital intervenues depuis lors : [b]son portefeuille afficherait ce jour un gain de 41% hors effet devises, cela en dépit de la quasi faillite de Lonmin.[/b] Pour mémoire, le MSCI world et le CAC 40 sont respectivement à 0 et -4% sur la période de référence.

Evidemment, un investisseur plus avisé qui n’aurait acheté que les producteurs de métaux précieux aurait fait la culbute…à condition d’éviter Lonmin. Celui qui aurait attendu fin janvier pour acheter l’échantillon aurait véritablement fait fortune en seulement 5 mois.

Sur un plan plus qualitatif, on observe que la plupart des métaux remontent plus ou moins à l’exception notable du cuivre ; l’intitulé "valeurs massacrées" n’a en tout cas plus lieu d’être.

Le résultat obtenu valide en quelque sorte la théorie des grands nombres : un portefeuille de minières diversifié permet d’amortir les éventuelles faillites ou augmentations massives de capital ; c’est vraiment un secteur où il ne faut jamais mettre tous ses oeufs dans le même panier.

Suite à la discussion sur le lithium, je suggère une nouvelle valeur : la  chimico-minière chilienne SQM, spécialisée dans le lithium et la potasse qui affiche 33% de hausse depuis le 1er janvier :

Sociedad Quimica y Minera de Chile (ADR): NYSE:SQM quotes & news - Google Finance

Après cet excellent 1er semestre, reste à savoir si la progression va continuer ; je n’en sais fichtrement rien mais conserve précieusement mes valeurs, la vague spéculative sur les mines d’or semblant très forte et puissante ces jours-ci ; pour les autres métaux, seule une série de bons indicateurs en provenance de Chine pourrait permettre un décollage, notamment sur le cuivre.

Dernière modification par stokes (04/07/2016 17h59)

En ligne

 

#87 04/07/2016 18h36 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   13 

Il y a également la possibilité d’investir via un tracker, comme le MSC Gold, qui a plus que doublé depuis le mois de janvier… Vu la morosité actuelle des marchés actions, les perspectives de croissance mondiale révisées à la baisse, les anticipations de bénéfice, les politiques monétaires non conventionnelles généralisées via la guerre des devises, le stock de dette mondiale qui continue à croitre de manière exponentielle, je pense que la hausse des métaux précieux est loin d’être terminée…

Hors ligne

 

#88 17/11/2016 18h21 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   78 

Voici un point au 17 novembre sur l’évolution de mon échantillon de minières depuis l’ouverture de ce fil :

Antofagasta passe de 499 à 682 pence (+37%)
Lonmin passe de 1625 à 183pence (-89%)
Pan African Resources passe de 7,5 à 19,26 pence (+157%)
Minas Buenaventura passe de 5,93 à 11,36$ (+92%)
Exxaro passe de 5250 à 10667 rand (+103%)
Iluka resources passe de 6,21 à 6,12 Au$ (-2%)
Impala platinum passe de 2645 à 5100 rand (+93%)
Lucara Diamond passe de 1,5 à 3,53 Cad$ (+134%)
Newcrest mining passe de 12,70 à 21,40 Au$ (+69%)
Tiger resources passe de 0,057 à 0,032 Au$ (-44%)
Vedanta Resources passe de 425 à 813 pence (+91%)
Anglo american passe de 550 à 1122 pence ( +104%%)
BHP passe de 1055 à 1278 pence (+21%)
Rio Tinto passe de 2210 à 2998 pence (+36%)

Introduite le 4 juillet :

SQM passe de 25,66 à 26,85$ (+5%)

Sur l’échantillon au 30 septembre 2015, on trouve encore 3 titres en baisse, mais tout le reste est dans le vert avec 4 gains supérieurs à 100% en guère plus d’un an.

Au plan qualitatif, on observe un léger effritement des aurifères mais les cuivrières commencent enfin à se réveiller. Les grands groupes diversifiés (Anglo, BHP, Rio Tinto, Vedanta) se sont particulièrement bien tenus depuis le dernier point.

En ligne

 

#89 22/11/2016 13h54 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   78 

Vedanta Resources est sans doute l’un des exemples les plus éclairants de la reprise des minières : ce conglomérat indien est côté à Londres et éligible au PEA ; chez Vedanta comme chez Tati on trouve de tout : pétrole, gaz, cuivre, zinc, charbon, fer, argent, plomb, aluminium, électricité…et aussi une énorme dette.

Vedanta Resources - World’s leading Natural Resources Company

En début d’année, les analystes prédisaient sinon le dépôt de bilan tout au moins une énorme augmentation de capital suite à la ruptures des "covenants". 9 mois plus tard, le cours a fait plus que quadrupler et prend encore 7% ce jour.

Vedanta Resources’ share price leaps 15 per cent after the firm says it expects zinc production to rise and declares an interim dividend | City A.M.

Ceux qui sont rentrés sur mon "conseil" le 30 septembre 2015 viennent tout juste de doubler leur mise, peut-être le moment de prendre partiellement quelques bénéfices.

Dernière modification par stokes (22/11/2016 13h55)

En ligne

 

#90 24/11/2016 16h38 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   78 

stokes a écrit :

les cuivrières commencent enfin à se réveiller

Cf un article bien écrit du Wall Street Journal sur la hausse des cours du cuivre, qui évoque l’effet Trump et envisage un déséquilibre offre/demande en 2017 suite aux retards ou abandons des nouveaux projets d’exploitation ; certains analyses estiment que ce redressement ne sera pas durable, même si Trump investit massivement dans les infrastructures…en vérité, personne n’en sait trop rien :

Trump?s Victory Isn?t Only Thing Behind Copper Rally - WSJ

En ligne

 

#91 24/11/2016 19h14 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Administrateur
Réputation :   1307 

Cela fait des semaines que les analystes disent que le rebond du cuivre n’est pas durable et pourtant, cela remonte fort :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_copper-20161123.gif

En attendant, comme pour le pétrole, on est passé d’un "pessimisme maximum" à "finalement la fin des temps pour les MPs c’est pas pour demain" et les minières ont sacrément rebondi.

Ici la minière diversifiée BHP Billiton ($100 Md de capitalisation boursière quand même !) :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_bhp-billiton-20161123.gif

Une fois de plus, il y avait une belle opportunité d’achat. Dommage, je suis rentré trop tôt (2014 et 2015) sur le titre…

Hors ligne

 

#92 24/11/2016 19h29 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   

Il reste Nyrstar à la traîne.
Attention, elle est hyper-spéculative.

Hors ligne

 

#93 25/11/2016 14h40 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   78 

InvestisseurHeureux a écrit :

Cela fait des semaines que les analystes disent que le rebond du cuivre n’est pas durable et pourtant, cela remonte fort :

Ici la minière diversifiée BHP Billiton ($100 Md de capitalisation boursière quand même !) :

Une fois de plus, il y avait une belle opportunité d’achat. Dommage, je suis rentré trop tôt (2014 et 2015) sur le titre…

Contrairement aux autres matières premières, qui avaient repris du poil de la bête dès le printemps, les cours du cuivre sont restés atones jusqu’à l’élection de Trump qui a déclenché un vif rebond : sont-ce là les prémices d’un redressement durable ou une simple "impulsion de Dirac" ? Les analystes affirment tout et le contraire de tout ; plus modestement, je n’en sais rien !

A ceux qui veulent jouer le cuivre à leurs risques et périls, je conseillerais les "cuivrières" pures ou presque pures plutôt que les groupes miniers diversifiés : Antofagasta (Chili mais cotée à Londres et éligible au PEA), KAV minerals (mines au Kazakhstan, cotée à Londres) voire Tiger resources (mines au Katanga, cotée à Sydney) qui est un véritable ticket de loterie à réserver aux audacieux. Il y a aussi Freeport Mac Moran que je connais moins.

De toute manière personne n’achète au plus bas : on rentre toujours trop tôt ou trop tard…..ceux qui ont acheté les valeurs que je proposais au 30 septembre 2015 ont perdu leur chemise jusqu’à mi-février, mais sont maintenant largement en bénéfice.

En ligne

 

#94 25/11/2016 16h48 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   25 

Pour ceux qui s’intéressent à la hausse du cuivre et des idées d’investissement connexes moins visibles, il est à noter que la plupart des minières aurifères produisent du cuivre "sans faire exprès".

Ce qui pourrait dire que la baisse actuelle des valeurs aurifères qui sont massacrées à cause de la baisse des cours de l’or, il y a peut être une opportunité à jouer.

En effet, la vente de cuivre et de tous autres métaux parasites extraits lors de l’extraction de l’or vient parallèlement réduire les coûts d’extraction de l’or de la société minière. Dit autrement, indirectement, les hausses des métaux autres que l’or peut permettre à certaines mines d’or d’exploiter leurs filons en réduisant fortement leur point mort / leur seuil de rentabilité.


les Daubasses : 1er site français d'investisseurs dans la valeur / Parrainage DeGiro

Hors ligne

 

#95 25/11/2016 17h07 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   125 

Vous pouvez aussi utiliser le certificat 100% quanto cuivre émis par la Société Générale (codes FR0010986380 et 7773S) ; maturité : illimitée.

Hors ligne

 

#96 25/11/2016 18h06 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   70 

stokes a écrit :

De toute manière personne n’achète au plus bas : on rentre toujours trop tôt ou trop tard….

Si ça arrive, mais dans ce cas je me retrouve malheureusement avec de petites lignes car j’achète de manière progressive et je ne renforce pas à la hausse.

FranckInvestor a écrit :

Pour ceux qui s’intéressent à la hausse du cuivre et des idées d’investissement connexes moins visibles, il est à noter que la plupart des minières aurifères produisent du cuivre "sans faire exprès".

Ce qui pourrait dire que la baisse actuelle des valeurs aurifères qui sont massacrées à cause de la baisse des cours de l’or, il y a peut être une opportunité à jouer.

En effet, la vente de cuivre et de tous autres métaux parasites extraits lors de l’extraction de l’or vient parallèlement réduire les coûts d’extraction de l’or de la société minière. Dit autrement, indirectement, les hausses des métaux autres que l’or peut permettre à certaines mines d’or d’exploiter leurs filons en réduisant fortement leur point mort / leur seuil de rentabilité.

Très bonne remarque. Par exemple une ancienne Daubasse, Oceana Gold, citée dans la file mines d’or produit beaucoup de cuivre et a été doublement pénalisée récemment du fait de la baisse des cours de l’or mais aussi de la situation un peu délicate pour l’industrie minière aux Philippines.

Coté cuivre ma préférée est toujours Nevsun Resources. La hausse du cuivre pourrait transformer le rachat de Réservoir Minerals et de leur beau projet en Serbie en un coup de maître. Petite difficulté (passagère ?) à Bisha (Erythrée) où le démarrage de la production de zinc a une conséquence inattendue (pour moi en tout cas) : ils n’arrivent pas à séparer le cuivre du zinc et vendent donc un concentré mixte au prix du zinc alors que le cuivre est plus cher…

Les amateurs de dossiers sulfureux et politiques peuvent regarder ZCCM et lire sa file.

Comme toujours, ceux qui ont les coûts de production les plus élevés offrent le levier le plus important… mais dans les 2 sens.

Déontologie : je suis actionnaire d’Oceana Gold, de Nevsun Resources et de ZCCM.

Hors ligne

 

#97 25/11/2016 18h53 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   103 

Je me suis intéressé à Nevsun Resources, que je trouvais très intéressante. Malheureusement, je n’y ai pas trouvé de filet sécurité me protégeant d’une baisse du cours du cuivre. J’ai donc passé mon chemin.

Hors ligne

 

#98 25/11/2016 20h49 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   70 

Par définition, une minière est exposée aux métaux qu’elle produit et donc à une éventuelle baisse de ceux-ci. Nevsun me semble cependant plutôt une minière "défensive" c’est à dire qu’elle offre moins de levier que la plupart de ses consoeurs. Pour 2 raisons : des coûts de production faibles et pas de dettes (mais du cash). 217 millions de $ de cash pour une capitalisation de un peu moins de 1 milliard de capitalisation, ça donne quand même un peu de sécurité.

Bien sûr, elle a maintenant un profil plus risqué qu’avant le rachat de Réservoir. Il va falloir développer, avec tous les risques que cela comporte, ce projet cuivre (avec aussi de l’or) en Serbie. Cela va aussi mobiliser des fonds et il va falloir puiser dans le cash. Mais sur le papier, c’est un très beau projet, avec des teneurs élevés et des infrastructures proches.

Au niveau de la production sur les prochaines années, elle n’est pas complètement dépendante du cuivre puisque celui-ci représente moins de 50% des revenus. La majorité des revenus vient du cuivre et on a aussi un peu d’or et d’argent. Plus un potentiel d’exploration.

Tout dépend donc de ce que vous appelez "filet de sécurité". Pour ma part, j’ai l’impression que Nevsun a les reins assez solides pour surmonter d’éventuelles turbulences sur le cours du cuivre. Et le zinc est une matière première à surveiller avec une belle année 2016 et à priori un déficit de production (source IKN ET l’International Lead and Zinc Study Group (ILZSG))

Déontologie : je suis actionnaire Nevsun Resources

Hors ligne

 

#99 26/11/2016 00h15 → Investir à contre-courant dans les valeurs minières massacrées ? (mines, métaux, or)

Membre
Réputation :   103 

Il y a pourtant (au moins) deux manières de se protéger de la baisse des cours :
1. La couverture ; mais nous avons déjà discuté ensemble de ce sujet et nous ne sommes pas d’accord.
2. Posséder parmi les plus bas coûts de production (tout compris, c’est-à-dire avec le stockage et le transport).

Ni Nevsun ni FreePort McRohan ne répondait à au moins un de ces critères. Le fait d’investir dans des entreprises qui présentent au moins un de ces critères me garantissent, à défaut de ne pas gagner d’argent, de ne pas en perdre. C’est bon pour mon sommeil et, à longue échéance, c’est bon pour mon portefeuille.

Je vous félicite pour votre succès dans cet investissement, mais je ne regrette absolument pas mon choix.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech