Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#26 27/08/2015 15h06

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   572  

Je suis dans les performances des 4 ou 5 meilleurs fonds éligible PEA sur 7 ans.
Il n’y a pas de quoi en être fier pour un particulier avec un petit portefeuille tout est vraiment très facile; le moindre effort voudrait même que je mette tout sur Moneta multi caps pour des performances du même ordre (j’ai du MME que je conserve précieusement).

Il y a beaucoup de gens qui doivent avoir des performances bien meilleures que les miennes, par exemple j’ai un ami qui a placé tout son héritage sur Bolloré sur un simple conseil au début des années 2000, et bien sans rien faire (et sans rien comprendre) il m’explose complètement !


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #27 03/09/2015 13h17

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   173  

Quelques petits graphiques glanés à gauche et à droite :

https://pbs.twimg.com/media/CNqni4SUYAYttup.jpg

On ne peut pas sur-perfomer chaque année. Une bonne gestion se voit sur une bonne dizaine d’années. Les meilleurs ont pas mal d’années de sous-performance…
C’est pour cela, que pour la motivation de certains, il ne vaut mieux pas faire un suivi de sa performance. A court terme, on peut se dire qu’on est mauvais, se démotiver, etc…

Sur 10 ans, si on fait 5% de plus que les marchés, c’est extrêmement bien (les mots me manquent).

http://www.valuewalk.com/wp-content/uploads/2014/09/Buffett-Graham-guru-diversification-concentration.png

Hors ligne Hors ligne

 

#28 21/11/2020 16h39

Membre
Réputation :   88  

Bonjour,

Pour ceux qui gèrent leur portefeuille eux-mêmes de manière dynamique, il est parfois difficile de trouver un bon benchmark auquel se comparer pour vérifier, par exemple, que le temps passé à la gestion apporte quelquechose par rapport à un bête index (un surplus de performances, moins de volatilité, etc.).

Par exemple, si on n’investit que sur des nano capitalisations en France, le CAC40 ne serait pas du tout approprié, et le CAC Small peut être pas non plus, surtout si d’autres critères rentrent en jeu (par exemple, pas plus de x entreprises dans le portefeuille à un moment donné).

On pourrait éventuellement se comparer à d’autres investisseurs, mais il faudrait qu’ils fassent à peu près la même chose, ce qui n’est pas forcément évident à déterminer…

Il existe une possibilité qui consiste à se construire son propre benchmark en générant aléatoirement des milliers de portefeuilles obéissants à peu près aux mêmes contraintes que son propre portefeuille (nombre de positions, poids maximal/minimal, poids des secteurs, filtre momentum, etc.).

Grâce à ce benchmark simulé, on peut alors vérifier où se situent les performances de son portefeuille par rapport à tous les portefeuilles générés, qui n’ont aucun talent particulier.

Si les performances sont du même ordre que les performances médianes observées, on n’est à priori pas un génie de la gestion de portefeuille. Si elles sont très en deçà, il vaudrait mieux vite changer de façon de faire (typiquement, l’inverse :-)), et si elles sont très au dessus, il se pourrait qu’on soit compétent (c’est un genre de test d’hypothèse, donc, on peut toujours se tromper).

J’ai fait une petite feuille de calcul Google Sheet pour vous montrer à quoi peut ressembler ce genre d’analyses, en utilisant un univers de type Permanent Portfolio: ici.

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez commencez par l’article  R Stein, Not fooled by randomness: Using random portfolios to analyse investment funds, Investment Analysts Journal, 43:79, 1-15, DOI: 10.1080/10293523.2014.11082564

Amicalement,

R.

Hors ligne Hors ligne

 

#29 21/11/2020 17h57

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   481  

Bonsoir,

Dans ce que vous présentez, vous vous comparez à d’autres "investisseurs", ce qui du coup n’est pas forcément la même chose que de se comparer à un index donc à une performance moyenne.

Pour tenter de vous comparer il faut potentiellement faire un cocktail d’indices x% de ça, x% de celui-ci etc. pour essayer de coller à la composition des thématiques/secteurs/taille d’entreprise (autant de critères que vous voulez) de votre portefeuille.

Après c’est un peu comme la recette du curry ou du couscous, chacun y va de son mélange et sa façon de faire/voir et vous aurez toujours quelqu’un qui viendra vous dire que telle pondération ou tel choix n’est pas correct/représentatif.

Chacun aussi y trouve une satisfaction ou pas à se comparer mais dans quel objectif ? Si c’est pour se réassurer Vs un dit indice, pourquoi pas, si c’est pour se dire je suis meilleur/moins bon que untel, ce n’est pas la performance intrinsèque du portefeuille  qu’on recherche mais juste le défi personnel façon compétition.


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#30 21/11/2020 18h35

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   206  

Bonsoir,

le seul indicateur qui vaille est PERFORMANCE OBTENUE/VOLATILITE ENCOURUE.

tout le reste est subjectif et incomparable.

bonne soirée.


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne Hors ligne

 

#31 21/11/2020 18h58

Membre
Réputation :   88  

Ledep a écrit :

Après c’est un peu comme la recette du curry ou du couscous, chacun y va de son mélange et sa façon de faire/voir et vous aurez toujours quelqu’un qui viendra vous dire que telle pondération ou tel choix n’est pas correct/représentatif.

Tout à fait.

Et c’est justement un des intérêts des portefeuilles aléatoires: tous les mélanges sont représentables.

Si votre mélange obtient les meilleurs performances - quelque soit la façon dont vous les mesurez - c’est tout ce qui compte. Sinon, il y peut être des choses à revoir dans votre recette (les ingrédients, le temps que vous passez à essayer d’assembler les ingrédients - qui ne sert à rien, etc.).

Il n’y a personne à battre avec ce genre d’analyse, à part soit même.

Amicalement,

R.

Hors ligne Hors ligne

 

#32 21/11/2020 19h28

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343  

Mouais… Faire du shopping sur l’indice de référence ce n’est vraiment pas se rendre service. L’objectif n’est pas de faire mieux qu’un mauvais indice, mais de progresser dans son stock-picking pour égaler ou battre les indices les plus performants pour le niveau de risque que l’on est capable d’encaisser.

Personnellement j’ai un appétit pour le risque moyen (ça ne me dérangerait pas de perdre 5% de mon portefeuille sur une obscure boîte d’insémination bovine lettone[1], mais je ne pourrais pas faire all-in sur des crypto ou Tesla). Si je me comparais au FTSE Developed Europe (qui correspond à l’univers d’investissement sur PEA) par exemple, ça serait flatteur mais totalement contre productif. En mode "bon père de famille", il faut se comparer sans pitié au MSCI World, parce que si l’on fait moins que ça, c’est qu’on s’amuse bien mais qu’on perd de l’argent.

Si l’on a un appétit plus gourmand pour le risque, alors il ne faut pas se mentir à soi-même et c’est au NASDAQ-100, au LQQ voire même à TSLA que l’on doit se comparer.

[1] Je suis très sérieux[2] : Bu?u  katalogs - SIGULDAS CILTSLIETU UN M?KSL?G?S APS?KLO?ANAS STACIJA AKCIJU SABIEDR?BA
[2] InvestStore m’a sauvé de moi-même[3] en refusant de la référencer
[3] Je sais pas vous, mais j’aime la façon de penser du mec qui a nommé sa vache "DIVIDEND".

Dernière modification par doubletrouble (21/11/2020 19h40)

Hors ligne Hors ligne

 

#33 21/11/2020 19h59

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   481  

@roro, oui mais les portefeuilles aléatoires sont le fruit du hasard et peut-être que certains ne seraient jamais investis par des personnes réelles ou alors vous partez du principe du singe en ayant une tripotée de ces singes, mais pourquoi pas.

Du coup pourquoi chercher à vous battre vous-même ? Désolé de la question, la notion de performance (au sens anglophone) m’est inconnue.

Et doubletrouble nous a démontré le parfait exemple de ce que j’écrivais ! smile
Il a sa recette et pense qu’elle est meilleure et tant mieux si ça lui convient !


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#34 21/11/2020 20h06

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   537  

roro a écrit :

Si votre mélange obtient les meilleurs performances - quelque soit la façon dont vous les mesurez - c’est tout ce qui compte.

J’ai une vision très différente des benchmarks.
Vous les présentez ici comme des "score à battre", une manière de juger de la qualité de votre travail. Et dans ce cadre, je trouve votre proposition de portefeuille randomisé très intéressant et relativement adapté.

Mais quand je regarde un benchmark, je ne le regarde pas pour savoir si mon temps est bien utilisé. Ne serait-ce que parce que la chance est partie intégrante de la performance boursière: ma stratégie peut-être excellente mais les résultats mauvais sur une période plus ou moins longue, et inversement.
Donc, quand je prends un benchmark, c’est plutôt dans l’idée "si je ne faisais pas de stockpicking, j’investirais tout sur ce benchmark".
Ainsi, si ma performance ne me satisfait pas, la solution est simple: changer vers l’indice de référence.

Cela a une conséquence une peu étrange: le benchmark n’est pas obligé de suivre le même univers que le stock-picking. Il n’est pas idiot de comparer la performance de votre portefeuille Small&Mid Cap à un ETF world, du moment que le World représente pour vous l’alternative que vous suivriez si vous deviez abandonner le stock-picking.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#35 21/11/2020 21h12

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   363  

roro a écrit :

Bonjour,

Pour ceux qui gèrent leur portefeuille eux-mêmes de manière dynamique, il est parfois difficile de trouver un bon benchmark auquel se comparer pour vérifier, par exemple, que le temps passé à la gestion apporte quelquechose par rapport à un bête index (un surplus de performances, moins de volatilité, etc.).

Tout à fait d’accord avec Faith. Si on veut mesurer l’apport d’une gestion active par rapport à un bête index, pourquoi ne pas tout simplement se comparer à un bête index ? Le MSCI World est un bon candidat puisqu’il est possible de l’acheter via un tracker World.
Il suffit alors de comparer sa gestion (peu importe qu’on choisisse d’investir sur des blue chips ou des nano caps) à un tracker World.
Se comparer à un indice de référence représentatif de son univers d’investissement a du sens pour les gérants de fonds qui peuvent ainsi dire à leurs clients "si vous voulez investir sur les nano caps, c’est chez nous qu’il faut placer vos sous parce qu’on surperforme l’indice nano caps de x%"
Pour l’investisseur individuel je ne vois pas l’intérêt.

Dernière modification par dangarcia (21/11/2020 21h15)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur