Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#76 13/07/2017 11h48

Membre
Réputation :   6  

Bonjour

@Gamma76,

L’hébergeur m’a indiqué qu’il s’agit soit d’une erreur technique ou soit que mon mail est arrivé dans vos spams.

Je vous ai renvoyé le mail ce jour.

Cordialement

Hors ligne Hors ligne

 

#77 13/07/2017 17h46

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   159  

En tout cas, grosse correction ce jour… j’ai initié une petite vente, après la grosse montée de juin, je me dis que l’on va probablement corriger…

Dernière modification par koldoun (13/07/2017 17h47)

Hors ligne Hors ligne

 

#78 13/07/2017 18h36

Membre
Réputation :   46  

Les perspectives favorables de récolte en Mer Noire y sont peut-être pour quelque chose… Il y avait eu un rebond mais visiblement lié à la sécheresse du côté de l’Amérique du Nord.

@jbapdif navré, je n’ai pas reçu votre message ce jour… Il doit y avoir un problème technique du côté du serveur de notre hôte…

Hors ligne Hors ligne

 

#79 16/07/2017 14h23

Membre
Réputation :   6  

Bonjour,

@Gamma76: Dommage que nous n’arrivons pas à se contacter par mail perso. En effet, étant tous les deux du milieu agricole, j’aurais aimé échanger avec vous sur votre vision de l’agriculture à court et à moyen terme dans votre région. ( évolution des structures, prix du foncier, coût de production, double activité ….)

Dans le nord pas de calais, les élevages disparaissent au profit des cultures industrielles ( cereales, betterave sucrière, pomme de terre, lin…). Le foncier devient hors de prix, empêchant tout installation d’un jeune agriculteur.

NB: avez vous paramètre votre profil sur le site pour recevoir des mails perso?

Cordialement

Jbapdif

Hors ligne Hors ligne

 

#80 17/07/2017 16h26

Membre
Réputation :   46  

@jbapdif, cela aurait été un plaisir d’en discuter avec vous, justement un membre du forum m’a envoyé un message privé hier, j’ignore donc ce qui ne va pas…

Sinon pour répondre globalement, la Normandie n’est pas en reste :

- le foncier atteint des plafonds exorbitants avec une rentabilité < 2 % brut sur les fermages côté investisseur, on entend parfois parler de transaction à 16 K€ l’hectare (rumeurs ?), en tout cas vu la rareté des terres sur le marché, il y a spéculation…
- côté fermier il y a l’abus des baux de carrière
- la SAFER est aisément corruptible… Et les failles sont multiples (celle qui avait fait grand bruit dans d’autres régions était l’investissement massif des chinois qui passaient à travers la SAFER en acquérant tout simplement 95 % des parts d’une SCEA fondée pour cette occasion…). Ainsi les structures pérennes  deviennent de plus en plus importante et les plus petits meurent ou sont absorbés…
- nombre de producteurs laitiers ont abandonné l’activité au profit des céréales, lin et pommes de terre et un certains nombre de prairies se sont vues transformées en labour ces 5-10 dernières années. Les producteurs laitiers qui continuent et qui sont viables ont au minimum 100 vaches laitières dans leur cheptel

Au plaisir de vous lire, votre configuration sur le forum est-elle aussi correcte ? (faute d’orthographe dans votre mail ? Recevez-vous des notifications sur les sujets suivis ?)

Hors ligne Hors ligne

 

#81 17/07/2017 16h48

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   191  

[HS pour rendre service : si vous le souhaitez, chacun d’entre vous peut m’envoyer un message privé, mon profil est configuré pour, en indiquant votre adresse mail actuelle, je me chargerai de vous mettre en relation, si cela fonctionne !]

En ligne En ligne

 

#82 09/08/2017 17h21

Membre
Réputation :   4  

La plupart des "commodities" (matières premières) sont au plus bas depuis quelques temps et il y a actuellement un regain d’intérêt pour ces marchés, notamment les métaux.

Hors ligne Hors ligne

 

#83 11/08/2017 08h30

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   159  

Bonjour,

On arrive à un seuil tout doucement.

Que pensez-vous du prix du blé actuel?

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3933_ble.png

Le COT m’indique que les producteurs sont toujours short, mais l’approche de ce support me met sur mes gardes.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3933_cotble.png

On est plus dans l’optique "prix haut + producteurs short = VAD"

Pour info, j’ai constaté de visu ceci cet été : d’énormes champs de diverses denrées, à perte de vue, en lieu et place de no man’s land lors de mon dernier séjour en 2013. En 4 ans, la Russie s’est couverte de champs… mais les chantiers… incroyable… pour vous faire une idée, on s’est perdu dans le quartier de ma femme tellement les nouveaux immeubles ont poussé en 4 ans! De plus, tout le quartier a été remis à neuf… bon, on sort du blé là…

Comment l’agriculture russe prospère sous les sanctions

Hors ligne Hors ligne

 

#84 12/08/2018 19h01

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   366  

Certains acteurs comme Rawbank en RDC pensent que le cuivre est porteur dans les prochaines années.
Ils proposent un produit qui garantit 100% du capital (moins les frais d’entrée de 1%) et la performance de l’indice cuivre capée à 10%.
Donc la garantie pour l’investisseur pour un placement bloqué de 1 année de gagner entre 0 et 10% pour un coût de 1% de l’investissement.

Je trouve cela osé pour une banque certes locale mais qui existe depuis 14 ans et est leader sur son marché.
J’imagine qu’elle doit considérer ce produit comme un produit d’appel et/ou un produit pour augmenter ses dépôts pour prendre un tel risque car il est probable que le coût de la couverture du risque de baisse qui est à sa charge est supérieur à 1%.
Je ne sais pas comment ils peuvent estimer la probabilité que le cours dépasse les 10% dans l’année et s’ils l’intègrent à leur équation de rentabilité de ce produit. 

Plaquette présentation Okapi Cuivre de Rawbank


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne Hors ligne

 

#85 13/08/2018 08h40

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2862  

Sinon, les profits de BHP Billiton et Rio Tinto dépendent bcp du cuivre, donc une manière de "jouer" ce métal est simplement d’investir dans les deux sociétés minières les plus grandes au monde.

Hors ligne Hors ligne

 

#86 13/08/2018 10h13

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   555  

Jef56 a écrit :

Je trouve cela osé pour une banque certes locale mais qui existe depuis 14 ans et est leader sur son marché.

C’est un produit structuré classique.
Il y en a de cette forme sur de nombreux supports.

Attention: en général, le sous-jacent est un peu particulier (souvent des indices hors-dividendes, ou pire: avec dividendes, mais avec une décote forfaitaire de 5%, ce qui est plus que les dividendes…)
Ici, je vois un sous-jacent "excess return".
Ne connaissant pas, j’ai cherché et je vois que c’est l’évolution de la matière moins le taux sans risque. Je ne sais pas si l’impact est important, mais ça mérite d’être bien compris avant d’investir là-dessus.

Dernier point, ne vous inquiétez pas pour la banque: elle est couverte contre toute évolution malheureuse du marché.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

En ligne En ligne

 

#87 21/09/2019 11h58

Membre
Réputation :   92  

Bonjour,

Ce soir, sur LCP, un reportage sur la culture ( l’industrie ?) Du cacao: travail des enfants, pollution et déforestation au programme…

Mafo

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #88 21/09/2019 19h22

Modérateur
Top 50 Réputation
Réputation :   542  

Bonjour,

Avant même de voir le reportage, je peux vous dire que justement la culture du cacao n’est pas industrielle, ce qui en fait l’un des soucis qui fait que des enfants y travaillent.
Ensuite, oui elle est industrialisée au stade de la transformation avec quelques acteurs omniprésents tel que Barry-Callebaut (+25% de part de marché) ou Cargill et OLAM qui fournissent à quasiment tout les industriels du chocolat (Mars, Mondelez, Nestlé, Lindt…) en produit de base, la liqueur de cacao.
Rajoutons à cette liste Sucden et Touton et c’est quasiment 80% du cacao mondial pour 5 producteurs de chocolat.

La culture du cacao est la grande culture la plus fragmentée avec quasiment que des petits fermiers (+ de 6 millions de producteurs) avec des petits espaces de quelques hectares, ce qui n’est pas le cas des autres grandes cultures type sucre, café et thé. De plus les champs de cacaoyer n’existent pas, les plants sont disséminés dans la forêt tropicale.

Le fait que ce soit familial et entre les tropiques "expliquent" que des enfants puissent/doivent y travailler car ils "aident" leurs parents entre autres, tout cela se passe dans la pauvreté.

Normalement, le cacao ne déforeste pas car il faut des grands arbres au dessus de ce petit arbre pour le faire pousser, en revanche ce qui déforeste c’est le fait que les fermiers préfèrent passer au palmier à huile ou à la banane car plus rentable et plus rapide ou bien les plantations illégales dans les forêts primaires.
Si bien qu’aujourd’hui il y a du flux tendu sur le cacao et que le prix ne va faire que monter et qu’il n’y aura pas assez de chocolat pour répondre à la demande à l’avenir. A cela vous pouvez rajouter que la Côte d’Ivoire produit quasiment 40% de la production mondiale et si on rajoute le Ghana voisin, c’est plus de 60% donc très dépendant et en cas de crise du pays (comme ça l’a été pour la CI) cela provoque une pénurie.

En revanche il est sûr que les conditions de travail et les traitements phytosanitaires sont catastrophiques et du fait de sa provenance, n’est pas vraiment eco-responsable. Si vraiment vous êtes accro à la théobromine le moins pire est de se tourner vers du cacao bio/équitable (les grandes marques se seraient engagées à tous en avoir avant 2020…).
Moins de 5% du prix du cacao de base revient aux fermiers.
De nombreuses associations et industriels cherchent à former les fermiers à "mieux" travailler car le rendement est actuellement pitoyable car cultiver comme il y a des siècles. Cela s’accompagne aussi à la sensibilisation du travail des enfants mais avec les crises en Côte d’Ivoire cela n’a pas avancé et tout le monde se rejette la faute.

La culture du cacao est tout autant fascinante qu’elle est terrifiante…


"Never argue with an idiot. They will drag you down to their level and beat you with experience" Mark Twain

Hors ligne Hors ligne

 

#89 30/04/2020 13h30

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Dans la continuité du message de mister vix dans la file du pétrole,

Le prix du riz may 2020 grimpe en flèche à 18 USD / 45.36kg.
Celui de jul 2020 commence à être fébrile à 14,8 USD.
Enfin, c’est très calme pour sep 2020 à 12 USD.

Les contrats se négocient par paquet de 2000 (~ 91 tonnes).
Degiro ne propose pas ces futures.
Le contango m’a l’air très important, quelqu’un aurait-il le graphe en temps "habituel" ?
Connaîtriez vous un moyen d’être long sur le riz de septembre ?


Buy sheep, Sell deer and Give to WHO.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #90 30/04/2020 15h57

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   174  

Bonjour,

En fait on a une forte backwardation à court terme et un contango modéré à long terme, habituellement on est en contango.

J’ai pas de graphe habituel car je ne le stock pas ,mais c’est normalement sauf aléa en contango. Je pourrais vous donnez le graphique se soir pour aujourd’hui.

Du coup on peut anticiper une chute des cours à court terme . D’autant plus que les informations vont dans ce sens , avec la reprise des exportations du Vietnam et de je ne sais plus qu’elles autres pays qui avaient levés le pied par sécurité , voir sur google pour retrouver l’information.
Il y a des options sur futures code mémo ZR pour septembre .

Mais je vous déconseille vivement de vous y prendre comme ça. Lorsque l’on a une courbe de cette forme la stratégie a faire est un butterfly, achat de 2 contrats septembre, vente d’un contrat juillet et d’un contrat novembre.

Je suis au travail je regarderais plus d’information se soir sur le sujet car je suis aussi dessus .

En ligne En ligne

 

#91 30/04/2020 20h42

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   174  

Comme promis

Voici un graphique avec les échéances du riz d’aujourd’hui et l’évolution sur 1 mois

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/21212_futureriz.jpg

Mais habituellement on est plus souvent en contango (ce qui est la configuration logique pour une matière première)

Il n’y a pas d’ETF sur le riz j’ai regardé sur IB et internet, si vous cherchez un ETF plus généraliste sur l’agriculture, le poids du riz est trop faible dedans (- de 1% en général).

Du coup vous n’avez que les options et futures, pour spéculer sur le riz.

En ligne En ligne

 

#92 30/04/2020 20h45

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Je me pose encore une question pratique (cf. file sur le pétrole) : j’imagine qu’à échéance on doit accepter la livraison si on ne trouve pas un repreneur pour rouler la position. Que se passe-t-il dans ce cas ? Je suppose qu’est plus facile d’aller récupérer ses sacs de riz que des barils de pétrole dans le Texas. Comment ça se passe ? Quel est le nombre de kg (ou de tonnes) de riz par contrat ?

(on a pu voir l’importance de ces questions pratiques sur le pétrole où nombre de spéculateurs ont oublié qu’ils n’achetaient pas qu’un instrument financier mais une matière première avec une réelle existence physique)

Dernière modification par Vibe (30/04/2020 20h46)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #93 30/04/2020 20h58

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   174  

@Vibe

Sur le pétrole vous avez le future QM qui est en règlement financier, ce qui peut éviter des problèmes, 1 point = 500 dollars, soit 500 barils par contrat.

Pour le riz, vous multipliez le cours par 2000 pour l’avoir en dollar us, et cela représente 91 tonnes. Il n’y a que des règlements physique, pour les options sur futures vous multipliez le cours par 20.

Pour les détails de livraison (et d’autres détails d’ailleurs):

www.cmegroup.com/content/dam/cmegroup/r … /17/17.pdf

Dernière modification par JohnGaltTagart (30/04/2020 21h00)

En ligne En ligne

 

#94 30/04/2020 21h03

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   159  

Via CFD?

Il y a même une petite rémunération à la clef :-)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3933_riz.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/3933_rizrollover.png

Ceci n’est aucunement une incitation à quoi que ce soit

Dernière modification par koldoun (30/04/2020 21h12)

Hors ligne Hors ligne

 

#95 11/05/2020 08h39

Membre
Réputation :   92  

Bonjour,

Ce soir, sur France 5, le film " le sucre".
L’occasion de revoir cet excellent film qui met en scène un petit retraité investissant sur une matière première.

Mafo

Hors ligne Hors ligne

 

#96 16/01/2021 13h53

Membre
Réputation :   49  

Pour ceux qui s’intéressent aux commodities j’ai trouvé ce "tableau périodique" des performances respectives depuis 2011. Pour le pétrole par exemple c’est le yoyo : -25% en 2018, +34% en 2019, -21% en 2020 !

Plus de graphiques ici

https://www.visualcapitalist.com/wp-content/uploads/2021/01/periodic-table-commodities-2020.png

Hors ligne Hors ligne

 

#97 17/01/2021 17h13

Membre
Réputation :   5  

Bonjour,

Ce graphe montre au combien cyclique sont ces produits.
J’aimerais bien arriver à rajouter un peu de commodities dans mon portefeuille via un produit unique mais si on veut pouvoir valoriser sa mise en buy & Hold, il faut trouver un produit long/short qui permet de profiter des hausses mais aussi des baisses (à condition que le gérant mise sur la bonne direction pour chacun des produits).

Je n’ai pas trouvé d’ETF UCITS de ce type (le "Lyxor Thomson Reuters core commodity CRB" est "long only") et même en cherchant parmi les fonds, le choix n’est pas important.
Celui qui offre le meilleur résultat est le "Lumyna Merrill Lynch MLCX Commodity Alpha UCITS" (qui utilise en outre un levier 5:1).
Il y a aussi "Bati matières premières" qui est aussi long short sans déclarer utiliser du levier (le résultat est moins bon).

Les autres sont Américains comme "LoCorr Long/Short commodities strategiy fund" et nous sont inaccessibles avec la loi Mifid2.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur