Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#501 31/01/2019 11h10

Membre
Réputation :   109  

serenitis a écrit :

article intéressant paru cette semaine sur cleantechnica.com qui relate un model X venant de dépasser les 350000 miles avec pas grand chose de changé en entretien.

perso, l’article m’interpelle sur l’utilisation faite du véhicule qui aurait parcouru environ 900 kilomètres jour depuis sa mise en circulation, ce qui me semble énorme, même aux US… Quid des recharges journalières ?

Voici l’article en Anglais

Revenons sur la performance

Il y est relaté que le véhicule est utilisé par un service de navettes
Les portes ont été ouvertes 10 000 fois  soit 5000 voyages
La distance parcourue est de 560 000km ( 350 000 miles)
soit 112 km par voyage

Je n’ai pas vu la date de mise en circulation du véhicule.
Si on estime que c’est un modèle 2016 cela fait environ 1000 jours et 560km par jour
C’est effectivement 40% au dessus de l’autonomie qui est un peu inférieure à 400 km
On recharge donc deux fois par jour. soit 2000 recharges.

cleantechnica.com a écrit :

Après avoir parcouru plus de 350 000 milles sur Deuxy, Tesloop a enregistré une dégradation de 13% de la capacité de la batterie, par rapport à la batterie neuve.

Perdre seulement 13% pour 2000 recharges presque complètes c’est très performant.

L’entretien est faible 18 000$

cleantechnica.com a écrit :

Remplacement du demi-arbre avant gauche à 215 000 milles.
    Remplacement de l’arbre d’essieu et de l’arbre droit à 230 000 milles.
    Remplacement des freins et des rotors arrière à 260 000 milles.

TRES faible pour les freins. Même si on considère que ce sont les moteurs qui freinent.


CyberPapy ou pour faire court CP

Hors ligne Hors ligne

 

#502 31/01/2019 12h00

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1030  

serenitis a écrit :

article intéressant

véhicule qui aurait parcouru environ 900 kilomètres jour

Non, les 900kms/jour sont pour un autre véhicule thermique qui plus est.
Voici l’article : Un Tesla Model X avec plus de 560.000 kilomètres au compteur
On parle de 563000kms mais sans préciser sur quelle durée. Ca reste une belle performance par rapport au coûts d’entretien.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #503 31/01/2019 18h10

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   535  

Bonsoir !

cleantechnica.com a écrit :

Remplacement du demi-arbre avant gauche à 215 000 milles.
    Remplacement de l’arbre d’essieu et de l’arbre droit à 230 000 milles.

Je trouve qu’un véhicule qui détruit autant les arbres n’est pas très écologique…

;o)))


M07

Hors ligne Hors ligne

 

#504 31/01/2019 21h59

Membre
Réputation :   64  

Tahure a écrit :

Certes mais pourquoi demander de l’argent public donc de nos impôts pour faire cela ? Est-ce bien un service public qui doit installer ces bornes ?

Dans un environnement normal, non:  on devrait en effet pouvoir compter sur des opérateurs privés.

Mais nous sommes en France: d’une part, les contraintes légales sont assez fortes (si j’ai bien compris, la revente d’électricité est interdite, ça ne facilite pas les choses…), d’autre part l’Etat est un partenaire qui parfois ne tient pas sa parole (souvenez vous des portiques destinés à facturer les camions).

Hors ligne Hors ligne

 

#505 03/02/2019 16h05

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1030  

POA a essuyé les plâtres pour nous, c’est édifiant :

On ne peut pas les accuser de vouloir donner une mauvaise image à l’électrique. Pourtant cela fait un peu pauvre de devoir rouler plus doucement tout en se passant d’un désembuage efficace et un chauffage assurant le confort. Non vraiment à les voir il faut soit mettre le prix et rouler en Tesla qui semble faire l’unanimité chez les utilisateurs, soit attendre que ces fichues bornes sans abri entrent dans le XXIème siècle et répondent à une ergonomie parfaite, efficacité de charge et compatibilité sans faille.

A l’heure où l’on veut tout tout de suite, il faut que le carburant coule dès que l’on presse sur le bouton.

Hors ligne Hors ligne

 

#506 03/02/2019 16h46

Membre
Réputation :   19  

Vidéo très explicite.
Cela ne m’étonne qu’a moitié.
Je pense qu’il faut attendre encore 2-3 ans voir plus pour que les bornes soient vraiment fonctionnelles et efficaces.
La conclusion, une électrique oui mais que pour vos trajets domicile travail.

Hors ligne Hors ligne

 

#507 03/02/2019 17h06

Membre
Réputation :   64  

Difficultés malheureusement confirmées par d’autres vidéos…Il est absolument stupéfiant qu’on ait laissé s’installer un bazar pareil. Ceci-dit, à en croire les commentaires, la carte ChargeMap, si elle a le  mérite de tenter d’unifier des moyens de paiements disparates, pose pas mal de problèmes d’identification.
L’impossibilité de payer ses kWh comme on achète des litres de carburant (CB, espèces) est très préjudiciable.

Hors ligne Hors ligne

 

#508 03/02/2019 17h15

Membre
Réputation :   76  

Oui, question d’optimisation, Je me demande aussi si il serait possible de pouvoir brancher plusieures prises en //, cela ne serait pas compliqué a faire et permettrait des recharges vraiment rapides, que ce soit sur une source domestique ou une borne.
Par exemple en domestique, vous auriez une voiture electrique avec 4 plots pour recharger, vous pouvez vous servir de 1 a 4 au choix, en affectant une source differente a chaque plot. Est-ce irrealiste, difficile techniquement, sans interet ?
Je pose juste la question, si certains s’y conaissent un peu et peuvent en parler.


Parrainage LINXEA / MesPlacements / BourseDirect et Wesave:(AG6FA2): Cliquez sur mon nom puis Courriel :" Envoyer un courriel ".

Hors ligne Hors ligne

 

#509 04/02/2019 10h55

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1030  

Une borne ou prise délivre telle puissance, qu’il y en ait 1 ou 4, cela reviendra au même.
Il semble que les conditions météo aient pu jouer dans la vidéo notamment pour l’irrégularité de charge. Cela ne justifie pas les problèmes de comptabilité et bugs. Il faudra aussi pouvoir compter rapidement sur une charge constante, maximale et en toutes circonstances car c’est quand il fait froid que la voiture électrique nécessite un maximum d’énergie (et les passager apprécient 20° dans l’habitacle + un désembuage optimal synonyme de sécurité.
A cela s’ajoutent des pertes de l’ordre de 10% entre ce qui est annoncé à la borne et ce que reçoit le VE, cela évoluera guère, peut-être faudrait-il communiquer sur les niveaux de puissance réels au véhicule.
Voici une interview de POA pour le suivi :

Le VE manque de polyvalence en l’état actuel, il faudra être patient.

Hors ligne Hors ligne

 

#510 09/02/2019 14h51

Membre
Réputation :   0  

Ce qui est inquiétant, c’est cette voie qui semble toute imposée pour l’électrique…
L’électrique, c’est essentiellement une pollution à distance du lieu d’utilisation. Mais pas beaucoup d’avancées concrètes en terme d’écologie…
En même temps, l’hydrogène, qui est la réelle solution de demain pour la mobilité, elle est totalement tue…
Les lobbies européens de l’électrique semblent avoir pris le contrôle du sujet…
Mais c’est dans l’hydrogène qu’il est important d’accroître la recherche scientifique.

Dernière modification par AlbertMartell (09/02/2019 14h52)

Hors ligne Hors ligne

 

#511 09/02/2019 14h58

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   157  

A ma connaissance la fabrication d’hydrogène requiert de l’électricité… Je ne vois pas en quoi cela résout le problème…


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne Hors ligne

 

#512 09/02/2019 16h21

Membre
Réputation :   1  

Le problème des voitures électriques à batterie est double :
1) l’autonomie
2) le temps de recharge

Je connais la propriétaire d’une Nissan Leaf qui n’ose pas aller à 60 km de chez elle, de peur de ne pas pouvoir revenir !

Le point 1) semble soluble à moyen terme, quitte à augmenter la taille (et le poids) des batteries.
Le point 2) est beaucoup plus problématique. Je suis toujours frappé par la file d’attente aux toilettes des femmes dans les stations d’autoroute les jours de grands départs. Comment compte-t-on gérer les centaines de milliers de véhicules électriques qui voudraient se recharger un 31 juillet ?

Cela semble ingérable, sauf si une rupture technologique permet :
- une autonomie supérieure à 1000 km qui évitera de refaire le plein en cours de route
- et/ou un temps de recharge inférieur à 5 mn.

Et l’on ne parle pas du recyclage de ces millions de batteries.

La solution de la pile à combustible, alimentée par de l’hydrogène, me semble la plus prometteuse :
- elle fonctionne déjà
- recharge rapide comparable à un plein de GPL.
- autonomie supérieure aux batteries.
- elle ne produit que de la vapeur d’eau.

Les trains à hydrogène commencent à circuler en Allemagne et arriveront en France.
Le train à hydrogène français sur les rails - Capital.fr

Il reste évidemment le problème de la production massive de cet Hydrogène qui pourrait être produit  par électrolyse de l’eau
mais qui, pour des raisons économiques est actuellement produit à base d’hydrocarbures !

Dernière modification par Miroul (09/02/2019 16h25)

Hors ligne Hors ligne

 

#513 09/02/2019 16h43

Membre
Réputation :   64  

AlbertMartell a écrit :

Ce qui est inquiétant, c’est cette voie qui semble toute imposée pour l’électrique…

Les lobbies européens de l’électrique semblent avoir pris le contrôle du sujet…

Je n’ai pas ce sentiment. En tout cas, si des lobbies de l’électrique ont pris le contrôle du sujet, ça ne se voit pas tellement pour l’instant.

A ma connaissance, hors Tesla et son réseau propre, le principal installateur de bornes en Europe est Ionity, consortium formé par des constructeurs automobiles.

Hors ligne Hors ligne

 

#514 09/02/2019 18h37

Membre
Réputation :   66  

monpersylv a écrit :

A ma connaissance la fabrication d’hydrogène requiert de l’électricité… Je ne vois pas en quoi cela résout le problème…

Oui mais l’électricité est difficile à stocker, l’hydrogène beaucoup moins.

Air Liquide lance des unités de production d’hydrogène qui utilisent principalement les pics de sur-production électrique ce qui a pour avantage de lisser la consommation électrique.
Air Liquide inaugure un site pilote de production d?hydrogène décarboné au Danemark | Air Liquide

Certaines sociétés travaillent également sur le stockage de l’hydrogène sous forme solide.
Galette de stockage d’hydrogène solide | McPhy - Ecosources

Personnellement, l’avenir de la voiture électrique, je le vois plutôt en passant par la pile à combustible (éthanol ou hydrogène).

Hors ligne Hors ligne

 

#515 09/02/2019 19h52

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   157  

Vous ne tenez pas compte du fait qu’il y a une perte d’énergie de 30% pour produire de l’hydrogène à partir de l’électrolyse. Puis la pile à combustible à une rendement de 50 à 60% pour convertir l’hydrogène en électricité. Les pertes sont donc très importantes.

Ensuite il y a le problème du stockage qui n’est pas insurmontable, mais est difficilement embarquable de manière légère dans un petit véhicule.

Enfin il faut créer un système de distribution entièrement nouveau puisque le transport de l’hydrogène se fait sous des conditions particulières. Impossible de réutiliser les gazoducs / pipelines existants.

Enfin il y a le problème de la poule et de l’œuf :
- quel constructeur va commercialiser une voiture à hydrogène sans réseau de distribution ?
- quel consommateur va acheter un véhicule qu’il ne peut pas recharger ?

Je n’ai rien contre l’hydrogène, bien au contraire. Mais pour l’instant il est confronté à de nombreux challenges qui font qu’il n’est pas une solution viable à court terme. Ce sont des difficultés que ne rencontrent pas l’électrique, d’où son développement rapide actuellement, malgré tous les inconvénients que sont développement représente.


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne Hors ligne

 

#516 09/02/2019 19h53

Membre
Réputation :   3  

Miroul a écrit :

Je connais la propriétaire d’une Nissan Leaf qui n’ose pas aller à 60 km de chez elle, de peur de ne pas pouvoir revenir ! l

Je ne connais pas les caractéristiques de la Leaf mais étant utilisateur d’une i3, je ne peux que constater que l’autonomie proposée (environ 210km l’hiver, un peu plus l’été) est largement suffisant pour une utilisation quotidienne pour 90% des français.

Sans rentrer dans le débat écologique, il faut juste bien analyser ses besoins en terme de kms parcourus et le type de trajet.

Pour ma part, entre 45 et 100 kms par jour, avec des trajets "optimisants" la batterie c’est à dire des trajets avec de l’accélération mais aussi de la décélération, un mixte ville/périphérique/autoroute réparti comme tel 70/20/10.

Recharge le soir (chaque soir) en positionnant automatiquement la charge sur les heures creuses.

La voiture électrique est donc idéale pour moi.

Si votre amie fait 60 km d’autoroute sans aucune optimisation de batterie etc c’est sur que l’électrique n’est peut être pas la bonne voiture mais je dirais que c’est plus un problème de diagnostic que de technologie réelle.

Hors ligne Hors ligne

 

#517 10/02/2019 10h29

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   248  

Dans mon coin  (ruralité pure et dure) il roule deux ou trois électriques (Zoe et Nissan). Caractéristiques : leurs conducteurs perturbent pas mal la circulation en roulant entre 10 et 20 km/h en dessous des vitesses autorisées, sans doute  pour optimiser leur parcours.
J’observe la même chose sur longs parcours lorsque je suis une Tesla.
ça me paraît un choix pour "sauver le monde" en l’état très… individualiste et anxiogène, l’oeil rivé sur l’autonomie restante.
Le diesel conserve de ce point de vue un énorme avantage concurrentiel.

Hors ligne Hors ligne

 

#518 10/02/2019 10h59

Membre
Réputation :   64  

Rouler à 10 km/h en dessous de la limite ne devrait pas être considéré comme une faute, mais comme une attitude normale. C’est avec des raisonnements comme le votre que la route devient un enfer. La vitesse maxi n’est pas la vitesse à laquelle on est supposé rouler, c’est celle à ne pas dépasser…

Deux ou trois véhicules suffisent à perturber la circulation dans votre coin? Le pouvoir de l’électrique est impressionnant !

Par ailleurs je ne crois pas que les conducteurs de voitures électriques souhaitent sauver le monde. Il apprécient probablement les qualités évidentes du moteur électrique:
-silence,
-couple maxi disponible instantanément,
-fiabilité liée à la simplicité (compacité du moteur, pas d’embrayage, pas de boite de vitesse, pas de vidange, etc).

Dès qu’il y aura assez de bornes de recharge l’affaire sera pliée.

Hors ligne Hors ligne

 

#519 10/02/2019 11h29

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   248  

Ce n’est pas ce que je veux dire : les routes dont je parle permettent de rouler à 80 km/h sans danger, je suis tout sauf un fou du volant et justement plutôt attentif aux autres.
Je souhaitais uniquement souligner ce qui n’est pas qu’une apparente obsession des conducteurs d’électrique.

Mais en conduisant l’oeil rivé sur la jauge et autocentré sur sa conso on oublie que l’on n’est pas seul au monde.
Je ne crois pas non plus à la simplicité de l’électrique bourrée d’électronique, principale faiblesse de tous les véhicules il me semble.
Figurez vous que j’ai failli franchir le pas de l’électrique, parfaitement convaincu après l’essai d’une Tesla. Mais l’obsession "charge et recharge" de son propriétaire m’a saoûlé.
Je ne suis donc ni acheteur, ni propriétaire et encore moins militant pour le moment. Cela dit, vous récitez formidablement bien les argumentaires de vente et je souscris à celui du plaisir de conduite de certaines de ces autos, en oubliant le poids (très sensible quoi que l’on dise et même si on ajoute centre de gravité bas…) et les obsessions qui vont avec.

Hors ligne Hors ligne

 

#520 10/02/2019 13h01

Membre
Réputation :   64  

Mais en conduisant l’oeil rivé sur la jauge et autocentré sur sa conso on oublie que l’on n’est pas seul au monde.
Franchement…qui pensez-vous convaincre?

Cela dit, vous récitez formidablement bien les argumentaires de vente
Je ne récite rien…

J’ai eu des tronçonneuses thermiques et électriques, des tondeuses idem, etc… et je constate que l’électrique est toujours plus performant que le thermique. Que je sache, personne n’a chez soi d’aspirateur à moteur essence, il doit bien y avoir une raison…

Hors ligne Hors ligne

 

#521 10/02/2019 13h08

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1030  

Aspirateur thermique donc, voici un argument.
Dans mon entourage personne n’a de voiture électrique, il doit y avoir une raison. En tout cas ça sera sans moi pour essuyer les plâtres. Il faut nécessairement en passer par là avant que le VE trouve son marché, dommage.
Après je rejoins l’argument sur le moteur électrique pour les véhicules qui semble dorénavant avoir un bon rapport prix/performances. Finie l’image de la voiture électrique qui plafonne, reste à rendre l’autonomie fiable, par l’électronique embarquée et surtout la fiabilité des systèmes de charge.

Hors ligne Hors ligne

 

#522 10/02/2019 13h15

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   248  

Un aspirateur V8, ça aurait de la gueule smile

Hors ligne Hors ligne

 

#523 10/02/2019 13h22

Membre
Réputation :   64  

Hors ligne Hors ligne

 

#524 11/02/2019 11h22

Membre
Réputation :   69  

tondeuse électrique ? Tronçonneuse électrique ? Je ne pense pas que vous ayez un usage intensif de ces objets car je ne pense pas que vous diriez que l’électrique est meilleur que le thermique ! Il faut de sacré rallonges à certains endroits smile Pour ma part, je n’ai jamais vu de professionnels utilisés de l’electrique…ils doivent être ignorants et ne pas savoir que l’électrique est meilleur que le thermique wink Il faut les éduquer alors !smile

En tout cas, moi ce que je constate, c’est qu’à part les personnes qui ont des maisons et peuvent brancher leur prise directement chez eux, je ne vois pas comment c’est gérable au quotidien. Partout autour de moi, il n’y absolument aucune prise qui permet de recharger son véhicule sur les parkings/garage des résidences. Et les propriétaires de véhicules électriques sont obligés de faire pendre des rallonges un peu partout (souvent sans aucune autorisation). Donc c’est bien gentil l’électrique, mais il faut vraiment être motivé…car surveillé sans cesse son autonomie, galérer pour recharger et ne pas mettre le chauffage sous peine de voir la batterie se vider encore plus rapidement (oui dans ma région ça caille et il neige !), c’est tout sauf de la liberté !

Dernière modification par franck71 (11/02/2019 11h27)

Hors ligne Hors ligne

 

#525 11/02/2019 11h50

Membre
Réputation :   64  

Franck a écrit :

Il faut de sacré rallonges à certains endroits smile Pour ma part, je n’ai jamais vu de professionnels utilisés de l’electrique

Pas besoin de rallonges, on parle d’outils qui fonctionnent sur batterie et qui suffisent pour la plupart des usages.

Pour votre information, un exemple de gamme pour particuliers très complète et très performante:
Ryobi

J’ai utilisé de nombreux produits de chez eux: tondeuses, taille haies, coupe bordures, sans la moindre difficulté, pour l’entretien d’un terrain de + de 2000m² pendant une dizaine d’années. Mais effectivement, je me souviens que mon père avait une perceuse filaire…

Les jardiniers pros sont eux aussi de plus en plus nombreux à utiliser l’outillage sur batterie, et pour eux c’est encore plus net comme bénéfice, même si l’investissement est un peu lourd.

Pellenc
Bonus: quand des jardiniers utilisent ce genre de produits, tout le quartier leur dit merci!

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur