Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#451 03/11/2018 15h15 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   253 

Quelques rappels grammaticaux ne font clairement pas de mal, y compris lorsqu’ils sont hors sujet par rapport au thème de la discussion initiale. Or tout ceci n’est peut-être pas si hors sujet que cela, puisque sur un forum tout passe… par l’écrit .

D’ailleurs j’admets sans aucun problème que je suis le premier à commettre de fautes de grammaire. Parfois par inattention, parfois par erreur / méconnaissance. Il faut avouer que la grammaire n’était pas pas ma tasse de thé, elle qu’elle fut parfois, pour moi, source de difficultés. En particulier au collège.
Élément "rassurant" pour moi, ces difficultés en grammaire n’étaient pas présentes qu’en français. En effet, il en était de même dans les deux langues "vivantes" que je dus choisir en entrant en 6ème et en 4ème. Piètre consolation me direz-vous.

Cependant, défendre un français correct (je parle bien de la langue et de l’écrit) est quelque chose de nécessaire et qui effectivement pourrait mériter un sujet à part entière.
Vous n’avez donc pas tort. Il faut tordre le cou à ce "français moderne".

À noter que je fais un peu le mariole en mettant en gras certains éléments que vous avez relevés dans votre message. Or ce n’est pas pour autant qu’aucune faute ne m’aura échappée dans la rédaction de ce message.
En particulier sur les deux accords précédents des participes passés avec le verbe avoir. Quoi que logiquement, le COD étant placé avant le verbe, alors l’accord en genre et en nombre doit normalement se faire.


http://petit-actionnaire.fr - Stratégie d'investissement et éducation financière // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

En ligne

 

#452 03/11/2018 15h41 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   12 

Et moi je dis non au populisme orthographique ; une faute plébiscitée reste une faute. ;-)

Hors ligne

 

#453 03/11/2018 23h17 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   35 

Bonjour,

Comme le dit kc44, parlons un peu bagnole. Et la voiture électrique? J’avoue être tenté, pour au moins trois raisons:
-silence de fonctionnement,
-efficience du moteur,
-faible entretien (pas de vidange, faible usure des freins) et a priori grande fiabilité.

Et pourtant, j’hésite, tant le réseau de bornes de recharge est hétérogène, techniquement et commercialement. J’ai l’espoir de voir Ionity se développer rapidement, et enfin franchir le pas. Car les voitures sont désormais disponibles, chez Nissan, Hyundai, Kia, Renault, etc.

Qui a expérimenté?

Hors ligne

 

#454 04/11/2018 00h07 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   319 

Bonsoir !

Avis personnel : la voiture électrique, c’est l’avenir (très) lointain.
Car :
- Lorsqu’une autonomie annoncée est de 400 km, il faut diviser par deux si l’on prend l’autoroute à 120 km/h.  L’autonomie baisse aussi si l’on utilise la climatisation, les phares, etc.
- En pratique, si l’on doit faire un aller-retour, il faut éviter les distances de plus de 60 km.
- Dès que l’on a besoin de faire un trajet plus important, il faut soit avoir un véhicule (supplémentaire) à moteur thermique, soit en louer un. Mais ces solutions sont complexes, chronophages et coûteuses.
- On pourrait penser que la ville est mieux adaptée à la V.E. ; mais imaginez que vous habitiez dans un appartement au 5e étage ; allez-vous faire passer une rallonge de plusieurs dizaines de mètres par la fenêtre ?
- On pourrait penser que les zones rurales sont mieux adaptées à cause des habitats individuels. Mais les distances de chaque déplacement vont faire exploser les besoins d’autonomie.
- Les temps de recharge de la batterie sont très longs ; beaucoup trop. Même les super-chargeurs de Tesla ne sont performants que s’il y a une seule voiture en charge. Et, si vous avez deux voitures, attention au contrat EdF à souscrire : ça va douiller !
- D’un point de vue écologique, la V.E. produit plus de CO² que les véhicules thermiques, si l’on tient compte de la fabrication et du recyclage des batteries.
- Il n’est jamais fait mention de l’usure des batteries (avec l’autonomie qui baisse avec le temps/l’usage).
- Concernant les particules fines, la V.E. émet 40 % de particules en moins qu’un diesel ancien ; mais seulement 20 % de moins qu’un diesel équipé d’un filtre à particules (une voiture actuelle produit entre 60 % et 80 % des particules fines avec les freins et les pneumatiques).
- La production d’électricité supplémentaire pour les V.E. n’utilisera pas les centrales nucléaires, ni l’hydroélectricité. Une partie importante sera produite avec les centrales à gaz (ou à charbon).
- Le gain financier n’est pas évident. L’ADEME a fait un calcul (avec une Nissan Leaf) : V.E. 1,8 € pour 100 km ; Diesel 5,32 € ; Essence 8 €. Il faut souvent ajouter la location du chargeur (ou de la batterie comme pour les Zoé) ; sans cela, le gain annuel pour 10000 km / an n’est que de 352 €. À rapprocher du surcoût d’achat…
- Si le nombre de V.E. augmente vraiment, l’Etat devra compenser la perte sur les taxes. C’est d’ailleurs en prévision de cela que la TIPP est devenue la TICPE, permettant ainsi de taxer les énergies non-pétrolières des véhicules ; dont l’électricité  (vous ne pensiez pas sérieusement que l’Etat allait laisser disparaître une telle source de revenus, non ?)

Dernière modification par M07 (04/11/2018 00h13)


M07

Hors ligne

 

#455 04/11/2018 08h10 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   37 

M07 a écrit :

- Si le nombre de V.E. augmente vraiment, l’Etat devra compenser la perte sur les taxes. C’est d’ailleurs en prévision de cela que la TIPP est devenue la TICPE, permettant ainsi de taxer les énergies non-pétrolières des véhicules ; dont l’électricité  (vous ne pensiez pas sérieusement que l’Etat allait laisser disparaître une telle source de revenus, non ?)

N’est-ce pas précisément pour cette raison que les États n’encouragent les achats de VE que de manière (très) lointaine, justement ?

La voiture qui roule à l’eau de mer existe, elle, depuis plus longtemps qu’on ne le pense. Mais là encore, cela pose un problème pour le budget des États.

Est-ce aussi pour cela qu’il est interdit de rouler à l’huile de friture, bien que ce soit tout à fait possible ?

Mais non, bien sûr. Honni soit qui mal y pense. C’est pour des raisons exclusivement écologiques. L’utilisation d’huile de friture dans son carburateur rejetterait de l’oxyde d’azote.

Finalement, chers camarades de classe moyenne, soyons un peu égoïstes et réjouissons-nous de l’augmentation des taxes sur les carburants. En effet, si celles-ci - payées par tout le monde - n’étaient pas de plus en plus élevées, l’État nous ciblerait vraisemblablement plus directement et plus exclusivement.

Hors ligne

 

#456 04/11/2018 08h31 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1122 

yonz, on en avait parlé ici : (3/5) Budget voiture : comment économiser sur son budget voiture ? (à partir du message 64)

M07 a écrit :

- D’un point de vue écologique, la V.E. produit plus de CO² que les véhicules thermiques, si l’on tient compte de la fabrication et du recyclage des batteries

La dernière et très complète étude disponible sur ce sujet écrit :

En France, les émissions de gaz à effet de serre induites par la fabrication, l’usage et à la fin de vie d’un véhicule électrique sont actuellement 2 à 3 fois inférieures à celles des véhicules essence et diesel

Source : Quelle contribution du véhicule électrique à la transition énergétique ? | Fondation pour la Nature et l’Homme créée par Nicolas Hulot

Ours : il n’est pas possible de "rouler à l’eau de mer". Ce modèle de voiture est censé rouler par échange entre deux liquides ioniques (et non pas à l’eau de mer). Et le problème, c’est que les scientifiques trouvent que le mécanisme d’échange ionique, prétendument utilisé, ne peut pas délivrer des quantités pareilles d’énergie. Par ailleurs, il faut se demander quelle quantité d’énergie est nécessaire pour produire les liquides en question.

Je pense que ce modèle va, pendant encore de nombreuses années "être commercialisé l’an prochain".

Renseignez-vous un peu sur l’inventeur : une dame riche et âgé, subjuguée par son génie, avait "investi" 39 millions de francs suisses dans son entreprise pour développer une cellule solaire hyper-puissante qui n’a jamais vu le jour… et même qu’il a du détruire les prototypes pour des raisons de sécurité donc il ne reste aucune preuve de cette "invention", pas de chance. J’ai cru comprendre qu’il a été condamné par la justice pour cet "investissement" de la vieille dame…
Cf:
NanoFlowcell ? Wikipédia
Nunzio L. (47) erschlich sich 44 Mio von Goldküsten-Grosi: Der falsche Physiker und sein Solar-Wunderauto - Blick (il faut lire l’allemand)

Ours a écrit :

L’utilisation d’huile de friture dans son carburateur rejetterait de l’oxyde d’azote.

Effectivement, c’est à éviter, mais pas pour cette raison ! Je rappelle, à toutes fins utiles, que le carburateur est un élément d’un moteur essence (élément qui n’est d’ailleurs plus utilisé depuis la généralisation de l’injection électronique), tandis que l’huile végétale peut être utilisée dans un moteur Diesel…

EDIT : j’ai beaucoup édulcoré mon message… Franchement, ces deux derniers messages m’affligent tellement ils représentent le pire de ce qu’on peut faire en approximations, rumeurs, etc. Ils mériteraient largement un -1 pour non conformité au point 2 de la charte. Mais comme je viens sur ce forum pour me former sur les sujets qui m’intéressent, et non pas pour polémiquer sur des sujets qui ne sont pas ceux du forum, j’ai édulcoré mon message, et je ne reviendrai pas sur ce fil de discussion.

Dernière modification par Bernard2K (04/11/2018 09h04)

Hors ligne

 

#457 04/11/2018 08h55 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   319 

Bonjour !

@Bernard2k, voici un résumé d’une étude, qui prend en compte pas mal d’éléments, et qui vous intéressera certainement : Voiture électrique : l?impact carbone des batteries au c?ur d?une étude suédoise  (ici l’étude complète )

Il faut aussi noter que la plupart des études se basent sur le "mix énergétique" qui mélange toutes les sources d’énergie d’un pays. Par exemple sur cette étude : Les véhicules électriques / Bilan carbone du véhicule électrique
Or, en France notamment, l’hydroélectricité et le nucléaire, peu émetteurs de CO2, n’arrivent pas à couvrir les besoins de base, tels que le chauffage, les appareils domestiques, l’industrie. Les V.E. utiliseront donc les moyens de productions marginaux, tels que centrales au gaz, ou au charbon. Certes ces dernières vont être abandonnées et converties en centrales à biomasse. Mais est-ce vraiment une bonne idée ? Certains en doutent : Troquer le charbon pour la biomasse, la mauvaise idée du gouvernement

(au passage, je note l’utilisation de l’euphémisme "centrale à biomasse" pour ne pas dire "centrale à bois" ; il y a encore des malins chez nos gouvernants)

Conclusion : la guerre des études n’est pas prête de s’arrêter…

Dernière modification par M07 (04/11/2018 09h08)


M07

Hors ligne

 

#458 04/11/2018 09h23 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   12 

L’ADEME a fait un calcul (avec une Nissan Leaf) : V.E. 1,8 € pour 100 km ; Diesel 5,32 € ; Essence 8 €. Il faut souvent ajouter la location du chargeur (ou de la batterie comme pour les Zoé)

Ils ont oublié l’éthanol ?

Hors ligne

 

#459 04/11/2018 10h51 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   12 

On parle souvent de la voiture électrique comme véhicule propre, mais pour moi c’est tout sauf des véhicules propres… On devrait plutôt appeler ça voitures nucléaires !

Plus de voitures éléctriques = plus de consommation électrique = plus d’utilisation des centrales nucléaires = plus de déchets nucléaires (enfouis sous terre ou sur terre on ne sait où) = plus de catastrophes potentielles types Tchernobyl ou Fukushima = une pollution qu’on imagine même pas.
A mon avis bien pire que les énergies thermiques.

Vous l’avez compris, pour moi ce n’est pas une solution ces voitures. Mais alors vraiment pas.

Dernière modification par vegas (04/11/2018 10h52)

Hors ligne

 

#460 04/11/2018 15h53 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   37 

Bernard2K a écrit :

il n’est pas possible de "rouler à l’eau de mer". Ce modèle de voiture est censé rouler par échange entre deux liquides ioniques (et non pas à l’eau de mer). Et le problème, c’est que les scientifiques trouvent que le mécanisme d’échange ionique, prétendument utilisé, ne peut pas délivrer des quantités pareilles d’énergie. Par ailleurs, il faut se demander quelle quantité d’énergie est nécessaire pour produire les liquides en question.

Je pense que ce modèle va, pendant encore de nombreuses années "être commercialisé l’an prochain".

Renseignez-vous un peu sur l’inventeur : une dame riche et âgé, subjuguée par son génie, avait "investi" 39 millions de francs suisses dans son entreprise pour développer une cellule solaire hyper-puissante qui n’a jamais vu le jour… et même qu’il a du détruire les prototypes pour des raisons de sécurité donc il ne reste aucune preuve de cette "invention", pas de chance. J’ai cru comprendre qu’il a été condamné par la justice pour cet "investissement" de la vieille dame…
Cf:
NanoFlowcell ? Wikipédia
Nunzio L. (47) erschlich sich 44 Mio von Goldküsten-Grosi: Der falsche Physiker und sein Solar-Wunderauto - Blick (il faut lire l’allemand).

Bernard2K a écrit :

Ours a écrit :

L’utilisation d’huile de friture dans son carburateur rejetterait de l’oxyde d’azote.

Effectivement, c’est à éviter, mais pas pour cette raison ! Je rappelle, à toutes fins utiles, que le carburateur est un élément d’un moteur essence (élément qui n’est d’ailleurs plus utilisé depuis la généralisation de l’injection électronique), tandis que l’huile végétale peut être utilisée dans un moteur Diesel…

EDIT : j’ai beaucoup édulcoré mon message… Franchement, ces deux derniers messages m’affligent tellement ils représentent le pire de ce qu’on peut faire en approximations, rumeurs, etc. Ils mériteraient largement un -1 pour non conformité au point 2 de la charte. Mais comme je viens sur ce forum pour me former sur les sujets qui m’intéressent, et non pas pour polémiquer sur des sujets qui ne sont pas ceux du forum, j’ai édulcoré mon message, et je ne reviendrai pas sur ce fil de discussion.

Bonjour Bernard2K,

Merci pour le lien en allemand au sujet de la voiture à fluides ioniques. J’ignorais cet arrière plan et il est évident que sa découverte me porte à approfondir la question. Mon but n’était aucunement de créer une polémique ou de propager une rumeur infondée. Je n’ai pas votre formation d’ingénieur, mais tiens à signaler que ce qui s’avère n’être qu’une approximation est assez largement acceptée comme une réalité chez des étudiants qui suivent des études supérieures scientifiques.

Quant au carburateur des moteurs diesel, seul un réveil approximatif peut expliquer cette mention inappropriée. J’ai très sérieusement tenté de m’infliger à moi-même un -1 suite à la lecture de votre billet et à la relecture de mon propre post.

Ce sur quoi je voulais attirer l’attention est avant tout le fait que l’apport fiscal engendré par l’utilisation massive des véhicules à essence/diesel apparaît difficile à combler en cas de véritable "transition" vers la voiture électrique ou vers d’autres formes d’énergies plus difficilement taxables.

Dernière modification par Ours (04/11/2018 19h53)

Hors ligne

 

#461 05/11/2018 14h23 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   35 

La véhémence de certains à l’encontre de la voiture électrique est stupéfiante.

Comme j’ai moins de patience que B2K, je me contenterai de dire que si l’état voulait réellement étouffer la voiture électrique, il ne subventionnerait par son achat à hauteur de 6000 euros. Pour ce qui est de l’huile, oui, ça marche (avec les vieux moteurs) mais en plus de ne pas être beaucoup moins chère que le gasoil, elle pose tellement de problèmes que son intérêt est limité. Par ailleurs, si certains croient qu’on peut trouver de quoi faire avancer une voiture dans de l’eau de mer, grand bien leur fasse. Il faut quand même être furieusement adepte de la théorie du complot pour imaginer qu’on va forer le fond des océans pour trouver du pétrole quand il suffirait de prélever de l’eau en surface.

Le problème de la voiture électrique est la difficulté à stocker l’électricité, mais justement, on arrive aujourd’hui à des capacités de batterie qui permettent de propulser une voiture pendant plusieurs centaines de km. Tesla le démontre depuis quelques années, mais le tarif est conséquent. Le Kia Niro et son cousin Hyundai Kona sont équipés de batteries de 64kWh, et d’autres vont suivre, c’est annoncé. Ces modèles permettent de parcourir 500km (pas à 130km/h, c’est vrai, mais à 90km/h c’est ok, et en ville c’est encore mieux) essai du Kia Niro et ils sont en vente. Alors de grâce M07, ne dites pas que les VE ne permettent pas de s’éloigner de plus de 60km, ca fait longtemps que ce n’est plus vrai (tiens, j’en profite pour vous préciser que les VE usent très peu leurs plaquettes de frein, qui effectivement sont une source importante de particules fines)

La vraie question, en dehors du prix d’achat, c’est la disponibilité de bornes de recharges puissantes (en voyage, pour recharger une batterie de 64kWh, il faut au moins 50kW), de technologie unifiée, et proposant un paiement "normal" (espèce ou CB). C’est là que le bat blesse, mais les choses évoluent, le réseau Ionity est prometteur.

Hors ligne

 

#462 05/11/2018 16h41 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

J’avoue que je ne comprends pas trop non plus cette véhémence envers la voiture éléctrique.

Mon père médecin de ville a acheté un des premiers véhicules électriques (autonomie annoncée de 140 km).

Il fait 8h00 21h00 toujours (ville uniquement) et mets le soir en charge sa voiture pour la récupérer pleine le lendemain (environ 1€ de charge par jour). Quand il a des soucis (batterie faible), il se sert du partenariat entre un grand hypermarché et les stations de recharge pour pouvoir faire une charge complète en 20 minutes gratuitement (il en profite pour faire de la compta). Niveau autonomie en roulant tranquillement (il ne fait que de la ville) il atteint les 200 km. Il gagne aussi financièrement pour tout ce qui est assurance, révision, panne etc… La voiture atteint aujourd’hui les 150 000kms, et il n’y a pas de réelle différence au niveau de la durée de vie de la batterie.

Il me prête volontiers sa voiture quand je travaille le WE, l’objectif étant de la rentabiliser au maximum, je fais pour ma part 100 km aller retour (environ 80 km d’autoroute) et je rentre toujours avec 25 km d’autonomie restante. Par contre je reste à 110km/h même sur les tronçons à 130. Je préfére mettre 3 minutes de plus et donner un euro à mon père que payer 8€ d’essence.

Après pour ce qui est des voyages plus lointains, il y a souvent deux véhicules dans une famille.

Hors ligne

 

#463 05/11/2018 16h58 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   569 

Ce que je ne comprends pas pour ma part c’est cet engouement médiatico-politique pour le VE.
Oui ça fait bien d’en parler mais bon à croire que les français sont des idiots pour ne pas s’en équiper.
Tout d’abord le dernier message le résume bien, on met en avant le coût réduit d’utilisation, ça fait bobo surtout quand on a déboursé 2 fois plus cher pour l’acquérir.
Si on parle coûts, parlons de tous les coûts sinon la comparaison est biaisée.

Quand un forumeur dit qu’il ne comprend pas pourquoi vante-t-on le VE comme un véhicule propre, ce n’est pas de la véhémence, c’est juste qu’il faut aussi arrêter de raconter des salades.
Véhicule est antinomique à propre.
On déplace la pollution, c’est une autre pollution et admettons que le bilan à long terme soit positif, cela restera dans l’absolu ce que le particulier fait de plus polluant dans son emprunte carbone, se déplacer en voiture pour un oui ou pour un non, aller bosser, déposer les enfants à l’école et acheter le pain. Tout cela c’est sale, que ce soit en VE ou thermique.

Le VE c’est 1% des ventes, en progression mais qui semble s’atténuer. Aucune étude sur le pourcentage de kms réellement parcouru au VE.
Bref, c’est long, très long et en 2020 ou 2025 les proportions n’auront guère changé malgré les promesses des constructeurs qui ont - et pas que sur le VE - de tout temps été de sacrés bobards.


Rentier en voyage et dans les îles

Hors ligne

 

#464 05/11/2018 17h29 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   35 

KC44 a écrit :

Quand un forumeur dit qu’il ne comprend pas pourquoi vante-t-on le VE comme un véhicule propre

Le fond est à l’image de la forme. Comme souvent dans vos interventions.

Hors ligne

 

#465 16/11/2018 20h27 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   319 

Bonsoir !

Un autre gag avec certaines voitures électriques. Celui-ci est rapporté par Que-choisir
Résumé de l’histoire : la batterie, à remplacer après usure, est plus chère que la voiture…


M07

Hors ligne

 

#466 16/11/2018 21h40 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   147 

KC44 a écrit :

le VE c’est 1% des ventes, en progression mais qui semblent s’atténuer. Aucune étude sur le pourcentage de km réellement parcourut au VE.

C’était en fait déjà 1.5% des ventes soit 50% de plus que le chiffre que vous avancez, mais c’est également déjà 10% des ventes dans certaines zones (Norvège, grandes villes de Californie ou de Chine par ex.)  Je n’ai par contre lu nul part que la progression des ventes semblait s’atténuer, avez-vous des sources à ce sujet?
Source : Actu-Envrionnement.com

Pour l’instant la voiture électrique correspond à un besoin précis et ne peut pas toujours remplacer la voiture à essence. Au-delà du passage de la combustion à l’électrique, le niveau d’électronique embarqué s’il rend les voitures plus suress les rend également moins fiables car les pannes se multiplient et la maintenance des voitures devient de plus en plus compliquée. Pour l’instant je reste V8 et Flat6 dont je suis propriétaire car cela correspond à mes gouts et besoins, mais je suis conscients que le marché évolue et que d’ici une quinzaine d’années nous louerons sans doute majoritairement des voitures électriques au lieu d’être propriétaires de voitures à combustion. Je rejoins donc M07, à (long) terme nous passerons sans doute tous à l’électrique mais cela risque de prendre de nombreuses années.

En attendant rien de tel qu’une petite balade en flat6 cabriolets car la voiture ça n’est pas forcément qu’un moyen de transport, cela peut aussi être un plaisir.

Dernière modification par TyrionLannister (16/11/2018 21h49)


Tyrion Lannister - "a Lannister always pays his debt"

Hors ligne

 

#467 17/11/2018 01h02 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   569 

Je ne vois pas l’intérêt de votre message hormis rappeler au forum que vous roulez les grosses cylindrées.
Vos chiffres incluent les véhicules thermiques que sont les "véhicules hybrides rechargeables", après tout libre à chacun de considérer si une voiture qui a 30kms d’autonomie en mode électrique et les 600 autres à l’essence peut être classée ou non dans les ventes de VE.
Toujours est-ils qu’ils sont biaisés pour 20% d’entre eux, c’est une habitude chez vous de tricher avec les chiffres et vous le faites sciemment.

Pour la partie France vous avez raison, sur les 8 premiers mois de l’année, on arrive à 1,5% de ventes de VE. J’en étais resté à 2017. Là on parle de bien de vraies voitures électrique. On verra en fin d’année mais la progression semble donc repartir, soit, je ne me réjouirais pas trop vu les subventions apportées au VE mais cela fait partie du jeu s’il faut le développer.

Ventes VE : 23 173 (jan-oct 2018)
Chiffres des ventes & immatriculations de voitures électriques en France

Ventes voitures en France : "Sur l’ensemble de l’année 2018 pour l’heure, leur nombre s’établit à 1 513 935, soit une hausse de 8,9% par rapport aux huit premiers mois de 2017."
Pourquoi les ventes de voitures neuves en France ont grimpé de 40% en août

Tout de même, que de mauvaise foi, vos prédictions à 15 ans n’engagent que vous.


Rentier en voyage et dans les îles

Hors ligne

 

#468 23/11/2018 11h27 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   35 

Bonjour,

Je suis passé hier devant les 4 places de stationnement installées cette année dans mon quartier, avec des chargeurs 22kW accessibles au quidam voulant recharger sa voiture électrique. 3 étaient occupées par des véhicules thermiques, 1 occupée par une Zoe en charge.

Voilà qui change mon approche du problème (je suis tenté par l’électrique depuis quelque temps, et scrute le déploiement des bornes haute puissance), donc je demande à Google ce qu’il en est. Apparemment c’est un souci pour les propriétaires. Une source d’ennuis et d’énervement de plus. Non merci.

Voilà… Vive la France.

Hors ligne

 

#469 23/11/2018 11h58 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   25 

kezako a écrit :

J’avoue que je ne comprends pas trop non plus cette véhémence envers la voiture éléctrique.

C’est que le discours officiel est loin de la vérité.

- Fabrication énergivoire et recyclage dramatique des batteries
- Electricité non verte (charbon, nucléaire, émission de CO2) et on déplace la pollution de la voiture au site de production de l’électricité
- l’usure des routes, pneus et freins compte pour 41% des émissions de particules fines

La voiture électrique pollue plus que l’on ne pense

Au final, on est surement pas loin de polluer autant en électrique que sans … et je ne parle pas de la fiscalité écolo qui est donc un impôt non fondé.

Hors ligne

 

#470 23/11/2018 12h19 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   12 

Il peut être compréhensible d’être véhément envers la voiture électrique : au-delà des problèmes déjà évoqués, elle reste une voiture et par conséquent elle sera également génératrice de différents problèmes auxquels on ne pense pas toujours :
- étalement urbain, grand consommateur de terres agricoles (un département tous les dix ans) et grand consommateur de réseaux (eau, gaz, électricité, téléphonie) facturés par les promoteurs aux communes, très couteux ;
- surconsommation d’espace urbain, en centre-ville,  c’est à dire là ou il est excessivement rare et donc très cher, que ce soit pour la circulation et surtout pour le stationnement.

Voiture thermique ou voiture électrique, même combat : à haute dose, ce sont des nuisibles utiles. wink
L’enjeu du XXI° siècle ça n’est pas que la voiture électrique ; c’est aussi sortir du tout-voiture/tout-camion. Certains voisins y arrivent à peu près.

Hors ligne

 

#471 23/11/2018 12h26 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   35 

@Skarklash

Pour ce qui est des plaquettes de frein, ont est bien d’accord, leur usure est source de poussières très fines dangereuses pour la santé.

Bonne nouvelle: une voiture électrique (ou hybride) n’use pratiquement pas ses plaquettes. Si vous voulez, on peut parler du recyclage des huiles de vidange smile

@Attercap: si je voulais vous parodier, je dirais qu’il est inutile de rouler avec une citadine en ville, puisque la citadine est une voiture et que la voiture c’est mal. Une 405 diesel et une Yaris hybride, tout ça c’est pareil, n’est ce pas?

Dernière modification par Yonz (23/11/2018 12h32)

Hors ligne

 

#472 23/11/2018 12h38 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   569 

Oui, sur les plaquettes c’est un avantage qui va en s’améliorant, on peut ralentir fortement tout en rechargeant les batteries, cela soulage les plaquettes et elles s’usent autour de 2 fois moins que sur un véhicule thermique, à confirmer à l’usage pour l’ordre de grandeur, les témoignages ne relayant que des conducteurs s’adonnant déjà à "l’éco-conduite". Je mets ce terme entre guillemets car franchement, conduire n’est jamais écologique, de la même manière quand on ouvre un capot moteur aujourd’hui on voit du vert sur les logos avec la mention "éco-machin", c’est du vent, ça pollue mais on écrit "éco" pour se donner bonne conscience.

Le VE a sa place mais n’est pas la solution à tout, à voir à quel niveau il se stabilisera en terme de ventes.


Rentier en voyage et dans les îles

Hors ligne

 

#473 23/11/2018 12h48 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   35 

Si on arrivait à quantifier la pollution globale (cas d’école), et qu’on démontrait qu’une nouvelle solution pollue moins que celle en place, j’ai l’impression que certains refuseraient le changement au motif que la perfection n’est pas atteinte.

Je gagne 3000 euros par mois et je refuse un job à 6000 parce que ce que je voudrais c’est 10,000.

Hors ligne

 

#474 23/11/2018 14h33 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   12 

Yonz a écrit :

Attercap: si je voulais vous parodier, je dirais qu’il est inutile de rouler avec une citadine en ville, puisque la citadine est une voiture et que la voiture c’est mal. Une 405 diesel et une Yaris hybride, tout ça c’est pareil, n’est ce pas?

Vous ne caricaturez pas mes propos, mais vous les déformez. Pour un urbain, une électrique cela reste mieux qu’un diesel (puisque la pollution est délocalisée), mais c’est nettement moins bien que l’emploi de la marche à pied, du vélo, des transports en commun, des trottinettes et j’en passe : plus de la moitié des déplacements automobiles font moins de UN kilomètre et on peut imaginer que certains sont "éligibles à une autre mobilité". Plus que de réduire le nombre de véhicules en circulation il faudrait par ailleurs réduire le nombre de véhicules en stationnement, pour redonner de la place aux gens, aux humains (le véhicule autonome est peut être d’ailleurs plus intéressant que le véhicule électrique ?).

On parle essentiellement de la transition du parc vers une mobilité électrique, ce qui prouve que l’on n’a pas saisi le problème, trop partiellement du moins. Mais vous noterez mon fatalisme cynique : je n’aime pas les voitures (car trop nombreuses, je ne rejette pas leur utilité), pourtant je suis actionnaire Michelin. smile

Hors ligne

 

#475 23/11/2018 14h35 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   35 

@Attercap
Pffff. Vous n’arrivez pas à la cheville de Stokes, le militant LFI actionnaire de mines d’or. smile

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech