Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 05/06/2020 17h03

Membre (2015)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   118  

Bonjour à tous,

A plusieurs reprises, j’ai lu deci dela des personnes se poser la question suivante : Ne surpaye-t-on pas un ETF, en ce moment ?

Alors le débat est lancé.

Pour ma part, je ne comprends pas cette question; en tout cas, de la manière dont elle est formulée.

Il me semble tout à fait impossible de surpayer un ETF de par la nature même de celui-ci. En effet, le cours d’un ETF ne dépend pas de l’offre et la demande sur le marché de ce dernier, mais est calculé selon l’index sous-jacent à celui-ci.

En d’autre terme, un ETF CAC40 "tracke" systématiquement les variations de valeur du CAC40 (au taux d’erreur max près, qui est généralement inférieur à 1%). Donc lorsque l’on achète ou on vends un ETF, c’est à la valeur de marché à l’instant T (à un pouième près).

Donc la réponse à la question me semble évidente: par construction, on ne peut pas surpayer un ETF. A moins que la question soit mal posée et serait plutôt : le marché n’est-il pas trop cher en ce moment ?

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Mots-clés : etf (exchange traded funds), index, tracker


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne Hors ligne

 

#2 05/06/2020 17h13

Membre (2017)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Réputation :   116  

Bonjour,

Le CAC40 est un indice très liquide et facile à répliquer; ce n’est pas le cas d’autres indices (notamment obligataires, mais pas que). Le "tracking error" est donc plus ou moins bon.

De plus, j’ai noté des "trous" de cotations, à l’offre comme à la demande qui parfois pénalisent de malheureux acheteurs ou vendeurs avec des écarts parfois conséquents ( 1 à 2 % en intraday!). Les périodes de crise comme celle du Covid sont propices à de tels écarts.
Les cotations des teneurs de marché sont irrégulières, avec des fourchettes de prix très élargies:  1% de bid/offre sur un tracker obligataire au rendement de 1 ou 2% annuel? La notion de long terme revient avec force pour effacer le coût d’acquisition…

Enfin les teneurs de marché ne sont pas très actifs dés l’ouverture, ainsi un ordre "au mieux" placé avant l’ouverture est souvent un ordre "au pire" car les professionnels profitent de cet ordre maladroit pour acheter à vil prix, ou vendre au prix fort.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 05/06/2020 18h26

Membre (2012)
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   146  

INTP

Bonsoir,

Une bonne pratique à adopter est de toujours regarder le spread avant une transaction, achat ou vente. Si le spread semble excessif il vaut mieux patienter quelques heures voire quelques jours ou bien placer un ordre limité. Les ordres au marché "à l’aveugle" avant ouverture sont le meilleur moyen de payer trop cher ou de vendre au rabais.

Cordialement,

Eric

Dernière modification par EricB (05/06/2020 19h20)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 05/06/2020 18h37

Membre (2010)
Top 20 Monétaire
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   186  

Il y a des teneurs de marchés qui font au mieux, mais ce n’est pas toujours le cas. Le site de iShare ou etf.com donnent les discount/premium des ETF.

Vous pouvez voir que TLT un ETF sur les obligations long terme des US a eu un premium/discount de 1.31% / -4.98%. Pareil sur LQD (obligations corporates) 5.04% / -5.08%. Il y a d’abord eu un discount car tout le monde vendait, puis tout le monde a acheté quand la FED a dit qu’elle achetait cet ETF.



Sur les grand indices mondiaux actions, sur les ETF de bonne taille, je ne crois pas que ça bouge beaucoup (+/- 1% max). Après, lors du flash crash de 2010 ça avait plus déconné de plusieurs dizaines de % sur certains (mais quelques minutes au plus et certains trades ont été annulés par les bourses).

Sauf cas de stress, c’est négligeable.

Dernière modification par JesterInvest (05/06/2020 18h38)

Hors ligne Hors ligne

 

#5 05/06/2020 18h37

Membre (2011)
Réputation :   129  

Oui, et le mieux c’est d’acheter aux heures de cotation du sous-jacent sinon c’est effectivement n’importe quoi.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 06/06/2020 09h27

Membre (2020)
Réputation :   139  

Je pense que cela dépend aussi de la liquidité de l’ETF. Sur un titre qui réplique le MSCI World par exemple, il y a une cotation en continu tout au long de la journée sur de gros volumes. Le prix devrait donc toujours être proche de la NAV.

Par contre il existe des ETF très spécialisés avec seulement quelques dizaines de titres échangés dans la journée. Ici il y a un risque beaucoup plus grand de payer une prime (voire de faire un léger bonus) lors d’un trade.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 06/06/2020 09h43

Membre (2010)
Top 20 Monétaire
Top 20 Crypto-actifs
Réputation :   186  

Ankh: Les ETF que j’ai évoqué sont parmis les plus gros et les plus liquides du monde (> 1Md$ de transaction par jour). Donc votre "toujours" n’est pas correct, mais votre intuition est globalement bonne je dirais, plus l’ETF manque de liquidité ou est exotique, plus les spreads sont important (tous le temps).

Dernière modification par JesterInvest (06/06/2020 09h51)

Hors ligne Hors ligne

 

#8 09/06/2020 09h16

Membre (2015)
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   118  

Donc vous confirmez tous ce que je suspectais … hors situation de marché exceptionnelle de marché (trés rare), les écarts sont trés limités et on ne peut acheter un ETF qu’à son prix.

Donc affirmer que les ETF sont chers et qu’on les surpaye démontre juste la méconnaissance de ceux qui affirment cela.


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur