Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 03/06/2019 16h33 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   86 

Bonjour à tous ! Je fais appel aux entrepreneurs de ce forum !

Je vais très probablement suivre une formation de quelques jours fin de l’été pour ensuite me lancer dans l’aventure de l’entreprenariat en plus de mon travail salarié actuel de 35H. Ces formations seront payés par moi-même, je dois voir si j’ai éventuellement un peu de DIF actuellement..

Je compte tout d’abord réalisé cette activité sur mon temps libre, donc en dehors de mon boulot.

Si cela fonctionne bien (marché de niche en énorme progression…) pourquoi pas diminuer mon temps de travail et consacrer plus d’heures à mon entreprise, sachant que c’est assez saisonnier (Avril jusqu’à Septembre) , et du coup, garder un boulot ’stable’ a côté pour l’hiver me paraitrait pas mal, mais je n’en suis pas encore là !

J’ai un peu regardé sur internet et je pensais partir sur le régime de la micro-entreprise pour démarré.. je ne pense pas faire un chiffre d’affaire énorme au début de toute façon, mais cela peut vite chiffré en pleine saison !

Activité de service destiné aux particuliers, si je dois annoncer la nature de mon projet pour avoir des renseignements je le ferai sans aucuns problémes.

Auriez vous des pistes/conseils pour une création d’entreprise, et quelques astuces au passage ou erreurs à ne pas commettre ?

Merci à vous !

Rossox

Dernière modification par Rossox (03/06/2019 16h33)

Mots-clés : création, entreprise, jeune


Youtube : Julien destruction nuisibles - Parrainage : Bourse Direct / Binck

Hors ligne

 

#2 03/06/2019 16h48 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   115 

Ça dépend mais si le revenu est faible et la mise de départ aussi (pas de matériel coûteux), l’auto entreprise sera probablement le mieux. Vous évoluerez vers un autre type d’entreprise si votre CA augmente fortement. 

Auto-entrepreneur c’est une immatriculation facile et vous ouvrez un compte perso boursorama pour séparer vos revenus/dépenses classiques de vos revenus d’activité. Pas de compta spécial à faire. L’ideal pour essayer un business.

En ligne

 

#3 03/06/2019 16h52 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   86 

Effectivement, sans compter la formation initiale le matériel pour lancer l’activité devrait s’élever entre 600 et 800€..

Un collègue qui a une petite boite de dépannage de bricolage au boulot m’a dit qu’il fallait passait par une formation payante d’une semaine avec ma CCI, c’est exact ou pas ?


Youtube : Julien destruction nuisibles - Parrainage : Bourse Direct / Binck

Hors ligne

 

#4 03/06/2019 16h57 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   85 

Bonjour,

Si les investissements sont faibles, voire inexistant, si les frais de fonctionnement sont réduits, s’il ne s’agit dans un premier temps que d’une activité complémentaire,  la micro entreprise semble parfaitement adaptée.

Pas de formalisme,  déclarations de CA très simple sur internet, coûts inexistants.

Par la suite, si ça commence à bien tourner,  une petite SASU est envisageable.

Je suis auto entrepreneur depuis maintenant 6 ans pour les activités non salariées et franchement, je dis que c’est une belle invention.

Mafo

Hors ligne

 

[+1]    #5 03/06/2019 17h19 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   115 

Pour la formation, ça dépend de l’activité. Je crois que pour les artisans ça l’est. A mon avis vous trouverez cela facilement sur internet.

ÉDIT : il semblerait que ce ne soit plus obligatoire depuis le 24 mai.
Tout ce qu?il faut savoir sur le Stage de Préparation à l?Installation

Dernière modification par Kabal (03/06/2019 17h45)

En ligne

 

#6 03/06/2019 17h56 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   86 

Et comment se verse -t-on un salaire ? Après le paiements de toutes les charges, impôts et cotisations suivant ce qu’il reste ?

De plus, les dépenses courantes (essence notamment) sont à payer avec le compte pro je suppose ?

Dernière modification par Rossox (03/06/2019 18h23)


Youtube : Julien destruction nuisibles - Parrainage : Bourse Direct / Binck

Hors ligne

 

#7 03/06/2019 20h28 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   94 

Le statut AE est adapté pour prendre la température de votre marché facilement et sans grands risques, si j’ai bien compris peu de mise financière au départ donc le fait de ne pas récupérer la TVA ne semble en rien problématique pour vous.

Vous pouvez migrer de AE à société (sas sasu eurl sarl…) assez facilement si vous venez (ce que je vous souhaite !) à dépasser les plafonds de CA : je n’ai plus les montants en tête, ils ont été rehaussé d’ailleurs ces dernières années. A savoir par contre que faire ensuite machine arrière pour revenir AE est théoriquement impossible sur la même activité : je dis bien théorique car dans la réalité une connaissance a pu après aval du CDI.

Méfiance si vous faites un stage en CCI : un autre proche m’a fait le résumé du sien …et le moins qu’on puisse dire est que les conseils étaient de peu de qualité, voire totalement inadaptés à sa future activité !

En AE, la compta est réduite à sa plus simple expression (recettes -charges), en société, toute autre histoire.

Si vous restez salarié, vérifiez que votre contrat de travail ne prévoit pas de clause vous mettant en porte à faux par rapport à votre employeur et cette création d’activite, comme une clause d’exclusivite D’activite Ou d’interdiction de concurrence, etc…

Bon courage pour ce projet, n’hesitez Pas à solliciter, la création est un exercice solitaire aux décisions difficiles

Hors ligne

 

#8 03/06/2019 20h53 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   141 

Vous êtes salarié. Vous avez peut-être une clause d’exclusivité et dans tous les cas une obligation de loyauté qui implique de ne pas faire concurrence à votre employeur.
Vous êtes dans le vert à ce niveau là ?

Pour démarrer, l’autoentreprise est idéale.

Hors ligne

 

#9 04/06/2019 08h32 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   86 

Concernant l’activité que je souhaite lancer, elle n’entrera en aucun cas en concurrence avec mon boulot actuel ! C’est un secteur totalement autre que l’alimentation bio (comme mon collègue qui bosse chez nous et a son entreprise de bricolage à coté).

Pour le stage en CCI si celui-ci n’est pas obligatoire, je m’en passerai bien…

Si la compta est uniquement du recette-charge je devrais m’en sortir… néanmoins je demanderai plus d’informations à mon collègue vu qu’il est dans le statut AE smile

J’ai vu qu’il était possible d’avoir une aide, l’ACRE, savez vous comment on peut en bénéficier ?


Youtube : Julien destruction nuisibles - Parrainage : Bourse Direct / Binck

Hors ligne

 

#10 04/06/2019 10h18 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   94 

pour l’accre, mon expérience est ancienne (2006) lié à une créa de sarl  et son souvenir amer…

pour en bénéficier alors, il fallait être inscrit pole emploi (?)

quelques années après, j’ai ainsi pu voir que mon épouse en bénéficiant avoir perdu plus que ce que ce dernier lui avait rapporté : elle a ainsi paumé une année de cotisations retraite entre autres, que nous avons ensuite essayé de rattraper avec de la Madelin et un projet de rachats de trimestres.

Pour la clause d’exclusivité dont on vous parlait, j’en ai eu une autrefois, m’interdisant même le fait d’être gérant de sci. bien évidemment sans aucun rapport avec mon employeur,  Je n’ai jamais su si la clause était valable ou non, mais dans les faits, aucun collègue ne jouait avec cela, pas envie de prendre le risque…

Hors ligne

 

#11 04/06/2019 10h27 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Banni
Réputation :   

bonjour

attention avec l’AE car tout chiffre d’affaires généré sera imposé à votre TMI sans toutefois comptabiliser des charges qui viendraient en déduction du chiffre d’affaires.

La SASU peut être une solution pour figer l’impact de sa fiscalité personnelle et :
- se verser des dividendes au PFU si la TMI >30%
- ne pas se verser un salaire et donc ne pas avoir de cotisations sociales
- avoir une enveloppe de frais généraux (passer une partie de votre loyer si vous êtes locataire de votre RP, frais de repas, certains voyages que l’on peut passer en frais pro, chèque emploi service…)

attention à la clause d’exclusivité du contrat de travail qui est opposable : une simple recherche sur societe.com / dirigeant.com permettra à votre employeur de voir votre date d’immatriculation.

Dernière modification par Noyl (04/06/2019 10h27)

Hors ligne

 

#12 04/06/2019 10h29 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   110 

Bonjour,

serenitis a écrit :

pour en bénéficier alors, il fallait être inscrit pole emploi (?)

C’était bien le cas jusqu’à fin 2018. Depuis le 1er janvier 2019, tout le monde peut en bénéficier.

Portail de l’Économie, des Finances, de l’Action et des Comptes publics a écrit :

Depuis le 1er janvier 2019, l’ACCRE (aide aux demandeurs d’emploi créant ou reprenant une entreprise) est devenue l’ACRE (aide aux créateurs et repreneurs d’entreprise) et est étendue à tous les créateurs et repreneurs d’entreprise.

Seule condition : il ne faut cependant pas avoir bénéficié de l’ACCRE durant les 3 ans précédant la demande.

@Rossox : tout est expliqué ici : ACRE : Comment cela fonctionne ? | Le portail des ministères économiques et financiers


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne

 

#13 04/06/2019 10h43 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   85 

Noyl a écrit :

attention avec l’AE car tout chiffre d’affaires généré sera imposé à votre TMI sans toutefois comptabiliser des charges qui viendraient en déduction du chiffre d’affaires.

Bonjour,

Non, absolument pas.

Le résultat imposable est après déduction d’un forfait de charges (de mémoire, 71% pour les activités de ventes de biens, et 50% pour les activités de service, mais à vérifier).

Concernant l’imposition, on peut aussi choisir le prélèvement libératoire de 1% du CA. Pas toujours intéressant, il faut faire le calcul en fonction de l’activité (vente de biens ou services) et du TMI du foyer.

Accueil - Autoentrepreneur.urssaf.fr

plus d’infos ici

Mafo

Dernière modification par mafo (04/06/2019 10h50)

Hors ligne

 

#14 04/06/2019 10h58 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1481 

Il faudrait commencer par définir la nature de l’activité (commerce, artisanat ou libérale). Idéalement, affiner en trouvant le code NAF et en lisant des fiches descriptives de cette activité (et de ce qu’elle implique).

Service au particulier comme vous dites, ça ne dit pas si c’est artisanal (donc BIC) ou libéral (donc BNC).

De cela découlent beaucoup de choses.

Dernière modification par Bernard2K (04/06/2019 11h02)


On vous en veut de ce que vous savez, et de ce que votre interlocuteur ne sait pas.

Hors ligne

 

#15 04/06/2019 11h27 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   86 

Bon ben je vais dire de quoi cela relève smile ça serait pour de la désinsectisation, spécialisé dans l’éradication de nids de guêpes et frelons asiatique..
Je compte passer mon certibiocide d’ici la fin de l’année, formation de 21h sur 3 jours pour pouvoir acheter et utiliser des insecticides pour les professionnels.. Voilà vous savez tout !

Le code APE est 8129A

Je vais prendre des informations auprès de mon collègue qui a son statut d’autoentrepreneur vu que je bosse avec cet après midi ou demain smile

Dernière modification par Rossox (04/06/2019 11h48)


Youtube : Julien destruction nuisibles - Parrainage : Bourse Direct / Binck

Hors ligne

 

[+1]    #16 04/06/2019 11h57 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1481 

Donc NAF 8129 A, activité de désinsectisation et de dératisation. A partir de là, vous pouvez parcourir des fiches comme celle-là, qui vous apprennent pas mal de choses :
Créer une entreprise de désinfection-désinsectisation-dératisation ("3D")

Activité artisanale, donc stage obligatoire à la chambre de métiers (et non pas CCI), jusqu’à très récemment, mais plus obligatoire. Cela dit, j’ai l’impression que ce stage pourrait vous être utile.

Ensuite, la différence entre nom propre et société (en gros) :
- en nom propre, vous et votre entreprise ne font qu’un. Votre bénéfice (chiffre d’affaires moins charges) est égal à votre revenu imposable, que vous le vouliez ou non (or il est parfois avantageux de laisser les sous dans la société et de ne pas sortir de revenu imposable). Les erreurs de votre entreprise sont vos erreurs à vous Mr Rossox.
- en société, vous et votre entreprise sont deux personnes différentes. Vous pouvez notamment choisir de vous verser une rémunération ou non. Se verser de l’argent est forcément : une rémunération, ou un dividende, ou une note de frais, ou un remboursement de CCA (les deux premiers sont taxés et/ou chargés ; les seconds ne sont pas un revenu car seulement un remboursement d’une dette de la société envers vous). Vous ne pouvez absolument pas "taper dans la caisse", ça s’appelle de l’abus de biens sociaux. En général, en cas d’erreur que l’on peut vous reprocher jusque devant les tribunaux, la responsabilité du responsable de la société est moins facilement et moins profondément engagée que l’entrepreneur en nom propre.

Après, il y a différents choix possibles concernant la fiscalité et les charges sociales.

Il faut regarder les conséquences diverses de chaque choix. Pour cela, il faut avoir un ordre de grandeur du chiffre d’affaires, des charges, et du bénéfice résultant. Donc, il faut que vous fassiez au moins un business plan sommaire. Ecrire les objectifs, les chiffres, la méthode, etc. en quelques pages, vous aidera à y voir plus clair. Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement…

Pour finir, je vais vous le dire gentiment : vu votre "légereté" sur certains aspects de vos projets immobiliers, il est indispensable que, sur ce projet, vous "fassiez vos devoirs" AVANT de vous lancer, pour éviter des conneries ou des mauvais choix initiaux qui se paient cher par la suite.

Dernière modification par Bernard2K (04/06/2019 12h01)


On vous en veut de ce que vous savez, et de ce que votre interlocuteur ne sait pas.

Hors ligne

 

#17 04/06/2019 13h26 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   94 

Cette activité précisée, je mets un bémol au statut AE :

de mémoire, il faut différentes certifications par catégorie pour exercer la dératisation et autres :

en société, vous pourriez amortir (contrairement a AE) le coût des différentes formations et certifications qui une fois bout à bout doit largement dépasser 120 h cumulées de DIF…

il vous faudra également du matériel et un véhicule : même remarque…

par ailleurs, sur ce marché, des petites boites locales sont souvent en difficulté face à des grands groupes d’hygiène : pensez vous qu’il est encore possible d’être crédible sur ce créneau en tant que AE ?

le piégeage a vu aussi ses normes évoluer : j’ai lu une note récente où on expliquait de nouvelles normes pour les cuisines de restaurant  entre autres.

Hors ligne

 

#18 04/06/2019 20h39 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   86 

Pour le moment il s’agirait uniquement de prendre la température du marché !
!
Oui il faut passer une formation de 3 jours dur l’utilisation des insecticides, ce que je compte bien faire smile

Et je ne m’occuperai que des nids de guêpes et frelons..

Je compte vraiment faire ça en activité annexe au démarrage et voir comment ça évolue.. Et je pense qu’avec une bonne communicztion locale et un bon site internet on peut s’en sortir..


Youtube : Julien destruction nuisibles - Parrainage : Bourse Direct / Binck

Hors ligne

 

[+1]    #19 04/06/2019 20h58 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   141 

Surtout, lavez-vous bien les mains avant d’aller à votre travail salarié et de manipuler les produits que vos clients vont manger smile

Hors ligne

 

#20 04/06/2019 22h25 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1481 

Pour le moment il s’agirait uniquement de prendre la température du marché !

C’est un peu le contraire d’un business plan, ça : on se lance et on verra bien si ça marche. Vous devez pourtant avoir des informations sur le marché potentiel (et sinon, en chercher), de façon à pouvoir faire un business plan à peu près crédible. C’est quand même mieux de savoir où on va.

@sven : J’avoue que j’y ai pensé. En termes d’image, les deux activités ne sont pas très compatibles à long terme. Les clients d’une biocoop ne s’attendent pas à retrouver comme employé une personne qui dispense des insecticides. A moins d’une argumentation sur l’insecticide super-biodégradable-qui-ne-pollue-pas-l’environnement.

Dernière modification par Bernard2K (04/06/2019 22h28)


On vous en veut de ce que vous savez, et de ce que votre interlocuteur ne sait pas.

Hors ligne

 

#21 05/06/2019 13h39 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   86 

Bonjour, oui j’ai prévu de réaliser un business plan prochainement, et je récupère la clé USB de mon collègue qui a fait la formation d’une semaine de préparation à son installation avec tous les documents et données dessus.
J’ai aussi noté toutes les informations concernant le paiement des charges, cotisations et impôts. Je vais néanmoins prendre RDV à la chambre des métiers et de l’artisanat pour me confirmer tout ça !

Concernant l’image de cette mini entreprise, on peut aussi se dire… qui des abeilles qui pollinise si elles se font toutes bouffer par les frelons asiatiques et qu’on essaie pas de réguler leurs populations ?

Non utilisation d’insecticide quand le nid est encore petit Ok, c’est même conseillé ! Mais quand il y a quelques centaines ou milliers d’individus dedans… ça devient plus difficile de faire sans ! smile
Et puis 2 à 3 simples pressions dans le nid suffisent généralement, vu qu’on est sur des produits rémanents ils se contaminent tous en rentrant au nid et par contact.


Youtube : Julien destruction nuisibles - Parrainage : Bourse Direct / Binck

Hors ligne

 

#22 07/06/2019 22h32 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Réputation :   

Mettez le paquet pour savoir comment vous allez faire votre pub, et comment vous assurer qu’elle visera dans le mille auprès de gens qui auraient réellement besoin de vos services.

Connaissez vos postes de dépenses, les assurances éventuelles, le droit qui vous concerne, et soyez surs de les maitriser.

Et ça devrait rouler !

Dernière modification par Michaels (07/06/2019 22h33)

Hors ligne

 

#23 08/06/2019 10h01 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   86 

J’ai donc pris les informations auprès de mon collègue. Il faut que je contacte la CMA et que je demande un RDV avec le CFE (Centre des formalités des Entreprises) pour plus de renseignements et pour la création de mon entreprise. Il doit toujours m’amener la clé USB avec le cours de la formation de préparation à l’installation d’une semaine de la CMA.

Concernant les charges, elle sont de 22% du CA à payer à l’URSSAF, on a le choix entre mensuellement, trimestriellement ou annuellement. Je pense partir sur l’option trimestrielle.

Concernant les impôts, on a le choix entre le prélèvement libératoire à 1.7% du CA ou ajouter ses revenus issu de sa micro-entreprise à son IR globale. Je verrai ce que je choisi suivant le retour de mon business plan, mais il y a de grande chance que je choisisse l’option de prélèvement libératoire de 1.7%.

Concernant le business plan, mon responsable magasin m’a donné tous les fichiers nécéssaire pour en créer un, il avait une entreprise à l’époque. Cela va donc grandement m’aider pour la construction du mien..

Pour la communication, je suis en contact avec une très bonne amie pour la création d’un site internet, je me ferais faire quelques carte de visite et il faudra que je me fasse référencer sur le site " france-nuisible.fr"

Voilà les dernières nouvelles, sachant que je compte la créer début 2020 et attaquer avec un peu de chance mes premières interventions au printemps prochain.

Dernière modification par Rossox (08/06/2019 10h40)


Youtube : Julien destruction nuisibles - Parrainage : Bourse Direct / Binck

Hors ligne

 

#24 08/06/2019 10h48 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Réputation :   26 

Bonjour,

Il s’agit probablement de france-nuisibles.fr : les inscriptions sont payantes.
Dans un premier temps, créez votre propre site en réservant le nom de domaine vous-même, après avoir vérifié qu’il ne pose pas de problème de propriété intellectuelle et avant de créer votre entreprise.
Il sera toujours temps de vous inscrire plus tard dans des annuaires, en privilégiant les gratuits, si vous avez du mal à trouver des clients.

Hors ligne

 

#25 18/06/2019 13h43 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   86 

Quelques nouvelles :

-J’ai eu les dates de formation, je vais m’inscrire cette semaine pour la session de fin Septembre, coup de chance, le lieu de la formation est à 20mn de chez moi en voiture..

-Après moult recherche de renseignements, je peux utiliser mes CPF - Compte de formation professionnel - (anciennement DIF) pour me faire payer la formation. Ayant 91H et celle-ci durant 21H, elle sera entièrement financé par mes CPF. 395€ de moins à débourser donc.. ce n’est pas négligeable.
J’ai créer un dossier de financement et l’ai fait suivre à la RH de mon boulot salarié qui doit me faire un retour sous peu.

- J’ai négocié un report de quelques jours de mes vacances avec mon responsable magasin en Septembre car les dates de formation tombaient les jours de retour de mes 3 semaines de vacances… j’ai pu décalé de 4 jours celles-ci pour pouvoir faire la formation sur la fin de mes vacances..

-Je suis en contact avec une amie pour la création d’un site Internet, c’est son job à la base.

-J’ai envoyé un mail il y a une grosse semaine pour une prise de RDV avec la CMA, aucun retour pour le moment.. je vais voir pour les appeler ou passer directement sur place dans la semaine.

-Je vais aussi prendre RDV avec plusieurs assureurs pour un devis de RC pro

Voilà voilà.. ! Bonne journée à tous


Youtube : Julien destruction nuisibles - Parrainage : Bourse Direct / Binck

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech