Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 18/06/2019 14h24 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1372 

A noter : une RC pro couvre cette activité précise. Si un assureur vous propose une RC "générique" à un tarif générique, c’est que ce n’est pas ça.

Je vous copie mes notes d’analyse de la proposition de prétendue "RC pro" de ma banque :

Il s’agit d’une assurance « RC exploitation ». Ne couvre que les accidents liés à la vie quotidienne de l’entreprise, hors activité spécifique de l’entreprise. Exemple : je casse un objet ou une machine chez un client que je visite. C’est plutôt pour celui qui reçoit du public, comme un magasin où les gens peuvent tomber. Dans mon cas, ça ne me sert à peu près à rien.

L’ssurance RC pro est explicitement exclue mais en termes peu clairs.
C’est du foutage de gueule :
assurance rc pro exclue, alors que c’est ce que je demandais.
Conditions générales du contrat non fournies.

Hors ligne

 

#27 18/06/2019 15h32 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   79 

Merci pour l"explication !

Je suis vert, je viens de voir que quelqu’un a ouvert une entreprise situé a moins de 10km de chez moi sur le même créneau… (j’ai récupéré un prospectus en revenant du supermarché).. et c’est les mêmes initiales que ce que je voulais mettre à une exception, un tiret entre l’acronyme de l’entreprise et le département…

Comme quoi, ça commence à se développer..

EDIT : Je viens à l’instant de recevoir un appel de la CMA… j’ai plus eu l’impression qu’il cherchait à me vendre des packs de création d’entreprise que de répondre à mes questions…

Dernière modification par Rossox (18/06/2019 16h08)


Blog : lefrancaisfrugal.wordpress.com  / - Parrainage : Ing Direct / Bourse Direct / Binck / Coinbase

Hors ligne

 

#28 18/06/2019 16h21 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Réputation :   47 

Rossox,

félicitez vous de cette concurrence ! on dit toujours qu’un produit seul sur son créneau intéresse peu, la concurrence répond au besoin de comparer.

si vous avez une dénomination en tête, un début de logo etc… déposez de suite la marque à l’INPI, le coût est modique (à partir de 150€) et protégera votre projet.

quand ma femme a démarré son activité, c’était l’eldorado soit disant. 15 ans après, entre ceux que nous avons racheté (parfois à la barre du TC) et les liquidations qui ne nous intéressaient pas, il ne reste plus grand monde. je remercie un peu tous ces concurrents qui ont fait de la pub sur ce marché, et ont contribué avec le recul à notre expansion.

bon courage et pleine réussite à vous

Hors ligne

 

#29 18/06/2019 17h42 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   79 

Oui, c’est sûre que cela fait de la publicité gratuite mais bon, les différents intervenants vont vite couvrir le marché…

Là où je peux sortir mon épingle du lot, c’est qu’a priori il n’a aucun site internet et aucun référencement Google…
J’ai déjà prévu un site internet avec avis clients + Instagram et éventuellement une petite chaine YouTube pour montrer les interventions..

Oui j’ai déjà le nom de mon entreprise ainsi que le logo, je l’ai fini cet après-midi même..


Blog : lefrancaisfrugal.wordpress.com  / - Parrainage : Ing Direct / Bourse Direct / Binck / Coinbase

Hors ligne

 

#30 28/06/2019 21h44 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Réputation :   24 

Bonjour,

Pensez bien à réserver le nom de domaine qui vous intéresse avant de rendre public le nom de votre entreprise.
Sinon, vous risquez que quelqu’un le fasse et cherche à vous le vendre !

Hors ligne

 

[+1]    #31 10/07/2019 18h48 → Quel statut juridique pour une création d'entreprise en plus du salariat ? (création, entreprise, jeune)

Membre
Réputation :   

J’arrive peut-être après la bataille. Mais bon. Au cas, où, voici ma pierre à l’édifice.

serenitis a écrit :

félicitez vous de cette concurrence ! on dit toujours qu’un produit seul sur son créneau intéresse peu, la concurrence répond au besoin de comparer.

Je partage, tant qu’il y a de la demande, vous allez amplifier votre impact respectif, et développer chez vos futurs clients, la conscience que vos services existent.

Et comme le dit Biskeo, si vous développez un site web, il y a le sujet du nom de domaine, mais également celui de votre nom de société, ou de votre marque.
Par défaut, en tant qu’d’AutoEntrepreneur votre société porte votre nom, mais vous pouvez avoir une marque associée que vous pouvez déposer à l’INPI, Institut National de la Propriété Intellectuelle.

Pour ce qui est du statut d’AutoEntrepreneur. Il est à la fois intéressant et piégeux.

Intéressant, car
* il n’y a pas de comptabilité à produire, pas besoin de comptable, ni d’expert comptable, il suffit d’un compte dédié.
* il faut faire une déclaration à l’URSSAF du chiffre d’affaires régulièrement. On peut choisir de la faire trimestriellement.
* Les charges sociales sont sur le chiffre d’affaires avec un taux réduit de charge à 22,2 %.
* Il y a une dispense de TVA :  "TVA non applicable, article 293 B du Code général des impôts"

Pour ce qui est de la fiscalité, sous condition de revenu, vous pouvez être en prélèvement libératoire ce qui est très intéressant.
Le versement libératoire | impots.gouv.fr

Sinon, vous êtes en micro BIC pour un CA inférieur à 70 000 euros, et vous déclarez tout votre chiffre d’affaire, mais vous avez un abattement de 50%, donc l’impôt est calculé sur la moitié du CA.

Piégeux car :
* vous ne déduisez AUCUN frais, et payez les charges sur votre CA total
* donc ça vous pousse à minimise systématiquement tous les frais, alors même que ça peut avoir du sens, du point de vue de votre activité, d’investir.
* et puis la simplicité fait qu’on a tendance à s’y sentir bien, même quand du point de vue de votre activité, il faudrait passer à une autre structure.

Après, vous évitez aussi les frais de compte pro, et les frais de comptabilité. Pour ma part, je les ai estimé à 2 035 euros HT au minimum.

Mais passer à une structure, SASU ou EURL, c’est
* payer des charges sur le salaire que vous vous verserez
* si vous ne vous versez pas de salaire, c’est payer l’impôt sur les sociétés sur votre bénéfice (vous pouvez payez sur être imposé à votre taux d’IR dans certains cas)
* en EURL, vous payez des charges sociales équivalentes sur salaire et sur les dividendes, et dans tous les cas, vous avez votre impôt sur le revenu personnel, sur les dividendes que vous vous verserez.

Alors, évidemment, une autre option, est de faire croître l’entreprise et de ne pas se payer. Ca peut être une stratégie, notamment en vue d’une revente.

En conclusion, au vu de la simplicité, Auto Entrepreneur, pour commencer, c’est parfait.
Effectivement, il ne faut pas oublier de souscrire une assurance, et il faut également penser à déclarer régulièrement à l’URSSAF.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech