Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 19/05/2019 16h00

Membre
Réputation :   3  

Bonjour
Comme beaucoup d’entre vous certainement, je suis en train de remplir ma déclaration d’impôts.

Je suis assez surpris de constater un fonctionnement un peu bizarre.

Voilà mon cas de figure: j’ai fait des gros travaux en 2015 sur lesquels il me reste encore 7000 euros de déficit à imputer.

Lorsque je fais le bilan 2018, après déduction des charges j’arrive à un bilan de +5600 euros.

Sachant que cette somme allait m’être effacée pour cause d’année blanche, je pensais qu’un dispositif avait été prévu pour différer l’imputation des travaux de manière à maintenir l’équité entre le contribuable qui a fait des travaux antérieurs et celui qui n’en a pas fait.
Or sauf erreur de ma part j’ai l’impression qu’on ne peut pas différer l’imputation, ce que je trouve assez incroyable.

J’espère me tromper…

Peut-être certains d’entre vous pourront m’apporter leurs lumières?

Autre question: depuis le 1 janvier, je n’ai subi aucun prélèvement à la source sur mes revenus fonciers; pourtant j’ai fourni un rib… peut-être est-ce du au fait que je n’ai jamais payé d’impôts fonciers ayant toujours été en déficit?… certain sont-ils dans le même cas?

Bonne journée à tous

Antoine

Mots-clés : déclaration d'impôts, déficit années antérieures, revenus fonciers, travaux

Hors ligne Hors ligne

 

#2 19/05/2019 20h05

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   557  

Bonsoir !

Pour le déficit foncier applicable en 2018, il est prévu de pouvoir affecter 50 % de ce déficit en 2019 (et au passage, seuls 50 % des travaux 2019 seront déductibles).

Pour le PAS sur les revenus fonciers de 2019, vous devez aller sur le site des impôts, chaque mois (ou chaque trimestre si vous avez opté pour du trimestriel), afin d’ajuster le montant du prélèvement. L’Administration ne pouvant pas deviner si vous faites ou non des travaux, si le(s) bien(s) sont loué(s) ou en vacance locative, elle s’en remet à vous pour faire les ajustements. Pire : si vous ne l’avez pas fait, et si vous êtes redevable d’impôt, vous risquez un redressement (mais rien n’est prévu dans le cas inverse, où vous auriez trop payé ; il y aura juste remboursement).

Dernière modification par M07 (19/05/2019 21h28)


M07

Hors ligne Hors ligne

 

#3 19/05/2019 21h22

Membre
Réputation :   49  

Bonsoir,

Pour le prélèvement à la source, dans votre espace personnel, vous pouvez créer un acompte en suivant ce chemin : "Prélèvement à la source" puis "Gérer vos acomptes".

Hors ligne Hors ligne

 

#4 19/05/2019 23h21

Membre
Réputation :   3  

Bonjour
Merci pour vos réponses, notamment concernant le PAS.

Pour ce qui est du déficit foncier, j’ai dû mal me faire comprendre: il ne s’agit pas d’imputer des travaux effectués en 2018 sur les revenus 2018, mais de voir s’il est possible de ne pas imputer sur les revenus 2018 des déficits datant d’années antérieures… si quelqu’un sait…

Merci d’avance

Antoine

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 20/05/2019 22h44

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   557  

Bonsoir !

Je donne un exemple.

2018 :  déficit (de l’année ou venant d’une année antérieure) :  2000 € ==> 2000 € seront déduits du revenu imposable (ce qui ne sert à rien à cause de l’année blanche).

2019 :  déficit de 1000 € issu de l’année ==> seront déduits 50 % de [1000 € (2019) + 2000 € (2018)], soit une déduction finale de 1500 €

C’est une cote mal taillée, pour éviter que les bailleurs ne fassent pas de travaux en 2018 ; mais au final, c’est un mauvais calcul.

Dernière modification par M07 (20/05/2019 22h44)


M07

Hors ligne Hors ligne

 

#6 20/05/2019 22h47

Membre
Réputation :   3  

Donc malheureusement c’était bien ce dont je me doutais!
Ce système est mal fichu, il pénalise ceux qui ont fait des gros travaux dans les années pré 2018.

Encore une question sur votre exemple M07
Moi qui vais imputer 5000 euros de déficits antérieurs sur l’année 2018, aurai-je le droit selon votre règle d’en imputer 2500 sur 2019?
Je ne pense pas mais bon je demande…
J’ai bien peur que mes 5000 euros de travaux effectués avant 2018 soit complètement perdu

Dernière modification par antoine45 (20/05/2019 22h51)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur