Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Guerbet sur nos screeners actions.

[+3]    #1 28/03/2018 00h24

Membre (2018)
Réputation :   9  

Ayant acheté quelques actions ce jour, je me permets de créer ce fil pour présenter l’entreprise Guerbet et suivre son évolution.

Présentation :

Guerbet figure parmi les leaders européens de la fabrication et de la commercialisation de produits de contraste destinés à l’imagerie médicale. Les produits du groupe permettent de visualiser les différents organes, les systèmes lymphatiques et vasculaires du corps humain en les rendant opaques. Le CA par famille de produits se répartit comme suit :
- produits pour imagerie par rayons X (48,4%) ;
- produits pour IRM (31,8%) ;
- autres (19,8%) : produits de contraste destinés notamment aux échographies et à la médecine nucléaire, et produits de chimie fine.
A fin 2016, le groupe dispose de 9 sites de production implantés en France (4), en Amérique du Nord (3), en Irlande et au Brésil.
51,9% du CA est réalisé à l’international.

Nombre d’employés : 2 679 personnes.

-------------------------------------

Guerbet : Résultat annuels 2017
Guerbet : Résultat annuels 2017

Extraits du lien ci-dessous :

> EBITDA en progression de 22,4% à 130 MEUR
> Résultat net en augmentation de 60% à 46,2 MEUR
> Poursuite du désendettement (ratio de levier de 2,1)

Activité satisfaisante et légèrement supérieure aux objectifs

Le chiffre d’affaires de 807,1 MEUR est en croissance de 4,0% à taux de change courant. Cette évolution inclut un effet de change** défavorable pour un montant de 5,3 MEUR sur l’exercice. A taux de change constant, le chiffre d’affaires progresse ainsi de 4,7% à 812,4 MEUR, au-dessus de l’objectif de 3 à 4% annoncé au 30 septembre 2017.

L’exercice a été marqué par deux évènements sur le marché de l’IRM : l’arrivée d’un générique de Dotarem® en Europe dont les impacts pour Guerbet se sont fait ressentir principalement au dernier trimestre sous la forme d’une pression sur les prix et à contrario, les effets positifs de la recommandation du PRAC (Pharmacovigilance and Risk Assessment Committee), de l’Agence Européenne du Médicament, de suspendre l’autorisation de mise sur le marché de certains produits appartenant à la classe des produits linéaires.


Marge d’EBITDA supérieure à 15%

L’année 2017 a bénéficié de la rationalisation de la gamme de produits et de la refonte des structures commerciales ainsi que des efforts portant sur les frais de structure mis en place au cours des précédents exercices. Comme anticipé, le Groupe a profité de la matérialisation de nouvelles synergies industrielles et logistiques ainsi que d’une réduction de plus de moitié des coûts d’intégration. En conséquence, l’EBITDA ressort à 130,0 MEUR en progression de plus de 22%.

Après dotation aux amortissements et provisions, le Résultat Opérationnel s’établit à 79,2 MEUR contre 54,6 MEUR en 2016, soit une évolution favorable de 45%.

Le Résultat net est en augmentation de près de 60% à 46,2 MEUR, grâce à un résultat financier maîtrisé et à un taux effectif d’impôt en baisse de 8 points.


Poursuite du désendettement

Avec des capitaux propres s’élevant à 342,1 MEUR en progression de 27,3 MEUR par rapport à 2016, une capacité d’autofinancement de plus de 126 MEUR et un endettement en retrait de 23,4 MEUR, Guerbet dispose d’une situation financière solide. Le ratio de levier financier (Dette nette / EBITDA) est ainsi en baisse à 2,1 contre 2,8 en 2016, démontrant à nouveau la capacité de désendettement du Groupe.

Le Conseil d’Administration proposera à l’Assemblée Générale du 25 mai 2018, le versement d’un dividende de 0,85 EUR par action.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par HakunaMatata (28/03/2018 00h32)

Mots-clés : action, pea-pme, santé


Il en faut peu pour être heureux… et se satisfaire du nécessaire !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 19/12/2019 19h56

Membre (2011)
Top 20 Portefeuille
Top 10 Actions/Bourse
Réputation :   599  

La société ressort en rouge vif dans ma watch liste aujourd’hui avec un cours au plus bas depuis 4 ans.

Guerbet cède 13,96% à 45 euros, pénalisé par la révision à la baisse de son objectif 2020. Le spécialiste des produits d’imagerie médicale prévoit désormais pour l’an prochain une marge d’Ebitda comprise entre 14 et 15%, en retrait par rapport aux objectifs intermédiaires du plan Gear 2023. Le groupe tablait en effet sur une marge d’Ebitda supérieure à 16,5%. Pour 2019, Guerbet confirme un chiffre d’affaires attendu en hausse de plus de 3% avec une marge d’Ebitda de l’ordre de 14%, malgré l’interruption de la production à Dublin suite à des incidents techniques aujourd’hui résolus.

Guerbet change par ailleurs de patron.  David Hale a été nommé directeur général de Guerbet à compter du 1er janvier 2020. Chief commercial officer et membre du comité exécutif depuis février 2018, le Franco-américain succède à Yves L’Epine qui occupait ces fonctions depuis fin 2011.

Avec la nomination de David Hale, le conseil d’administration confirme l’ambition stratégique de la société exprimée dans le plan Gear 2023 (chiffre d’affaires d’environ 1 milliard d’euros à taux de change constants et marge d’Ebitda supérieure à 20%) avec le développement sur les segments de l’imagerie interventionnelle et du digital.

A cet égard, le groupe donne rendez-vous à la fin du premier semestre 2020 pour communiquer de façon plus précise sur l’actualisation de son plan stratégique.

La décision du conseil d’administration de remplacer Yves L’Epine intervient dans ce cadre.

Malgré cette baisse de 15% la valorisation est toujours un peu trop élevée pour moi. A la louche pour 2019 un PE>15, un EV/EBIT > 12, un EV/EBITDA >8 (la dette est relativement importante ce qui alourdit les 2 ratios avec l’EV).

Je suis la société depuis plusieurs années, en effet le secteur est extrêmement porteur, l’imagerie interventionnelle étant en plein boum depuis quelques années.

Dans le même genre de société je suivais début 2017 Eckert et Ziegler, une boite allemande qui produit du matos pour imagerie nucléaire, radiothérapie…  Le cours a fait fois 6 en 2 ans (PE > 40 dorénavant), évidemment je n’en avais pas acheté, sniff.

Dernière modification par simouss (21/12/2019 14h09)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #3 02/05/2020 12h14

Membre (2011)
Top 20 Portefeuille
Top 10 Actions/Bourse
Réputation :   599  

Base de travail : Guerbet - Présentations, Rapports & Information réglementée

Numéro 5 mondial, l’entreprise dispose de positions solides dans l’imagerie IRM et rayons-X, mais sur des marchés dont la croissance ralentit et subissant l’arrivée de produits génériques (baisse des prix partiellement compensée par les volumes). Le marché est mature mais en croissance, le but est de gagner des parts de marché.

L’acquisition en 2015 des activités de produits de contraste (CMDS) de la société Mallinckrodt devait lui faire faire un grand bond en avant, en accélérant son implantation sur le marché nord-américain, où elle avait le plus grand mal à percer, en renforçant son offre de produits de contraste ainsi que son portefeuille de propriété intellectuelle. Le CA a augmenté mais la rentabilité s’est dégradée.

Le business repose principalement sur les produits de contrastes: le Dotarem® dans l’imagerie par résonance magnétique (IRM) et Optiray/Xenetix dans l’imagerie par rayons X.

Le Gadopiclenol, nouveau produit pour l’IRM, a passé avec succès la phase 2b en 2019 et est maintenant en phase 3. Si tout se passe bien résultats fin 2021 et commercialisation en 2023, 8.5 millions de dépense prévu en 2020 pour cette phase 3 (même somme déjà dépensé sur 2018/2019).

Concernant ces différents produits la société commercialise également tous les dispositifs nécessaires aux injections (injecteurs, cathéters, appareils de mesures, programme informatique). Le genre de trucs dont le marché est généralement assez pérenne car en changer est assez lourd. Souvent dans les structures il y a des arrangements sur le mix des prix entre le consommable et la maintenance pour correspondre aux enveloppes de dépenses des structures (d’un point de vue comptable on peut amortir plus facilement les machines que les produits par exemple).

La boite a également investi dans l’imagerie interventionnelle qui est le relais de croissance de la prochaine décennie. Les indications ont explosé depuis 10 ans grâce à l’amélioration des plateaux techniques et des dispositifs mini invasifs. La croissance était de 12.5% en 2019 mais ça ne représente encore que 9% du CA du groupe.

Comme pour l’IRM et la TDM la société présente des produits injectables (lipiodol en oncologie et exploration infertilité) et des systèmes d’injection (cathéters Accurate, croissance externe en 2018 relativement couteuse (environ 50 millions) et pour l’instant non bénéficiaire).

Evolution des ventes de Guerbet par ligne d’activité



Présentation résultats 2020 : https://www.guerbet.com/media/1dkfflzn/ … 020-je.pdf

Les résultats 2020 étaient stables sur l’EBITDA (110 millions) malgré la hausse du CA de 3.4%. Le RO (52 vs 70) est impacté par une hausse des amortissements (-11 millions) et un comparable négatif sur les provisions en 2018 (-7 millions). Le RN ressort à 37 millions vs 47 en 2018.

https://www.guerbet.com/media/3apebgen/ … 9_vf-1.pdf
https://www.guerbet.com/media/yyoamg3l/ … l-2019.pdf

Le cours qui avait déjà chuté fin 2019 sur le warning sur la marge d’EBITDA a également été emporté par la vague COVID (-32% YTD). A 29€ on est au plus bas depuis 2014.

Le T1 est ressorti stable (baisse Europe compensée par autres marchés) mais la société a annoncé une baisse des ventes de 30% à 35% en avril, tout en évoquant un rebond dès la reprise des activités en radiologie (dont tous les centres tournent au ralenti actuellement).

https://www.guerbet.com/media/etfjmd2v/ … e-2020.pdf

Le titre se traite actuellement avec une décote quasi historique avec un multiple de bénéfice 2019 de 10,3x (PE) contre une moyenne historique de 19x depuis 2009. L’EV/EBITDA est à 6.9 et l’EV/EBIT est à 13, les 2 ratios sont moins attrayant car dette importante suite aux acquisitions depuis 2015 (dette nette approximée à 300 millions).

J’ai initié une ligne sous les 29€ il y a quelques jours.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par simouss (02/05/2020 13h40)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne Hors ligne

 

#4 02/05/2020 19h53

Membre (2013)
Réputation :   5  

Bon timing! J’ai acheté guerbet 17% plus cher mais elle avait déjà pas mal baisse donc j’y crois.
C’est une action de fonds de portefeuille. Je l’ai eu dans le passé, et cette action ne m’a pas toujours réussi. Les profits sont volatiles ce qui est assez surprenant si on considère le secteur.
Mais je trouve qu’ils innovent donc le prix est redevenu intéressant en effet.

Message édité par l’équipe de modération (02/05/2020 20h13) :
- suppression de balises Quote

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par moi (02/05/2020 19h53)

Hors ligne Hors ligne

 

#5 06/10/2021 08h25

Membre (2019)
Réputation :   82  

Guerbet a publié il y a environ deux semaines les résultats du S1 2021.

Si le chiffre d’affaire n’est pas revenu à son niveau pré-covid, les ratios sont biens meilleurs ce qui permet de retrouver les bénéfices de 2019.



Si le chiffre d’affaire reste stable par rapport à 2020 (717 Mio. €) et que la marge béneficiaire reste aux alentours de 6,3%, le PER serait de 8,6.

La dette baisse, l’EBIDTA augmente, j’obtiens un VE/EBIDTA de 1,5 au cours actuel (+10% depuis l’annonce des résultats).

A suivre, la fin des essaies de phase 3 du nouveau produit et son autorisation début 2022.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par pnarcade (06/10/2021 08h31)

Hors ligne Hors ligne

 

#6 06/10/2021 10h10

Membre (2015)
Réputation :   113  

J’ai une ligne Guerbet toujours très négative (-26%).
Je garde pour le long-terme. Votre analyse m’y incite.


A la bourse, un mec achète, un autre vend, les deux pensent faire une affaire. Jean Yanne.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 10/02/2022 18h50

Membre (2019)
Réputation :   38  

Très bonne année 2021 pour Guerbet qui publie un CA en haut de la fourchette de prévision.

Le Q4 est aussi bon avec une forte croissance.

Croissance forte poursuivie au 4ème trimestre
+8,4 % à taux de change courant à 191,1 M€

+7,8 % à PCC1 à 190 M€

------

Chiffre d’affaires annuel dans le haut de la fourchette des
objectifs annoncés

+2,8 % à taux de change courant à 732,1 M€

+7,9% à PCC1
à 748,4 M€

Ils confirment la guidance pour l’année 2022, avec l’augmentation de l’ EBITDA/CA et de la croissance pour les années futurs.

Publication des comptes le 23 mars 2022 ou on pourra sortir les ratios qui seront en améliorations.

https://www.guerbet.com/media/dyolnfuc/ … 021_vf.pdf

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Guerbet sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur