Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 05/05/2017 16h18 → Turing : étude de cas immobilier (appartement reçu en héritage) (faible rendement, héritage, louer ou revendre)

Membre
Réputation :   644 

Turing : je suis d’accord avec gunday : le mariage est un contrat.

Parler et prendre les décisions ensemble, c’est la vie de couple, qui peut très bien exister avec ou sans mariage.

Par ailleurs, ne vous étonnez pas que, sur ce forum, nous ne pointions que les éléments du type "attention, biens propres, donc c’est l’épouse qui décide".

Car, pour confondre les patrimoines et décider tout ensemble, les gens y arrivent très bien sans nous. Le forum sert donc aussi à rappeler aux gens les conséquences patrimoniales de divers évènements de la vie tels que mariage, divorce, décès…

M’enfin, si vous êtes conscient que c’est son patrimoine, rien de plus à ajouter, on a fait le tour de la question me semble-t-il.

Hors ligne

 

#27 05/05/2017 20h45 → Turing : étude de cas immobilier (appartement reçu en héritage) (faible rendement, héritage, louer ou revendre)

Membre
Réputation :   

Si tout le monde voit le mariage comme un simple contrat qu’on conclut, qu’on amende à volonté et qu’on rompt à volonté, je comprends mieux le nombre de divorces, de disputes pour l’argent, et d’enfants abandonnés au milieu du conflit de leurs parents…
On n’achète pas une machine à laver chez Darty avec Contrat de Confiance, ni même un appartement avec effet de levier dont vous serez débarassé dans 15 ans !
Le contrat de mariage est une simple enveloppe juridique, comme une assurance vie ou un PEA : c’est ce qu’on met (implicitement) dedans qui compte.

Discuter avec son conjoint du devenir d’un bien immobilier, fusse-t-il propre, et écouter ses conseils plus que ceux d’un autre, me semble être le B-A-BA.

gunday a écrit :

Dites à votre moitié que ce qu’elle dit est totalement faux et qu’elle n’a rien compris et vous verrez la différence avec nous! wink

C’est pourtant bien ce que mon épouse et moi faisons régulièrement : nous sommes toujours francs, sans faux-semblant ni dissimulation, ce qui n’empêche d’ailleurs pas de discuter calmement. Encore une fois : si vous n’y arrivez pas, ne vous mariez pas.
Plus d’une fois j’ai changé d’avis en suivant les conseils de mon épouse (je parle de sujets importants : famille, immobilier, carrière, argent, éducation, …), et je m’en félicite. La réciproque étant également vraie.
Il n’y a quasiment pas une décision dont ne nous soyons convaincus tous les deux.

Dernière modification par Turing (05/05/2017 20h54)

Hors ligne

 

#28 05/05/2017 22h20 → Turing : étude de cas immobilier (appartement reçu en héritage) (faible rendement, héritage, louer ou revendre)

Membre
Réputation :   11 

Turing,

Pour revenir sur l’aspect investissement, je trouve quand même que la connaissance des marchés actions obligataires et matières peut diminuer le risque que vous prenez même sur un sujet donné et aussi dans votre secteur de prédilection, l’immobilier. Intervenir en mode lazy sur les Etf mondiaux. S’intéresser aux stratégies momentum. Intervenir en mode actions efficientes grâces au informations du fichier IH optimise considérablement les risques par rapport à l’espérance de gain. Se limiter à l’immobilier et aux scpi c’est considérablement augmenter son risque sur un seul secteur. La diversité des produits amène une meilleure protection globale.

Gérard,


Embrassez tous ceux que vous aimez

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech