Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[+1]    #1 10/04/2017 13h40

Membre
Réputation :   1  

Bonjour à tous,

Ma question est sans doute un naïve, car on ne connait pas le montant des dividendes à l’avance, mais combien pensez vous qu’on puisse générer en flux de dividendes (par an) en investissant 40 k€ ?

Sans ayant étudié la question à fond, je souhaiterais investir prioritairement dans les ETFS, les REIT et les SIIC, soit via le PEA ou alors via un portefeuille titre standard.

Cela vous paraît-il une bonne stratégie ? Hormis le patron du forum, y’en a t-il parmi vous qui ont une stratégie d’investissement uniquement portée sur la génération de revenus passifs alternatifs ?

Merci d’avance pour vos commentaires ou retours d’expériences, conseils, etc.

dm

Mots-clés : dividende, investissement, revenus passifs

Hors ligne Hors ligne

 

#2 10/04/2017 13h57

Membre
Réputation :   73  

En restant raisonnable, vous pouvez générer entre 2k€ et 4k€ par an.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 10/04/2017 13h57

Membre
Réputation :   90  

Un simple calcul fait de tête vous aurait vite donné la réponse : 40.000€ à 3% par an (en moyenne), ça fait 1.200€, donc 100€ par mois.

Pour les autres questions, le forum est une mine d’informations, arpentez les différents portefeuilles, et vous trouverez beaucoup de stratégies différentes, et beaucoup notamment qui utilisent les dividendes (De tête, faites un tour sur les portefeuilles de Kohai, Swantonbomb, Volthur, Rodolphe, Chroom, moi-même…).


Parrainage possible pour Boursorama (80€), Linxea (20€), Bourse Direct (50€) et Binck (100€).

Hors ligne Hors ligne

 

#4 10/04/2017 13h59

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   562  

demimolle a écrit :

Ma question est sans doute un naïve, car on ne connait pas le montant des dividendes à l’avance, mais combien pensez vous qu’on puisse générer en flux de dividendes (par an) en investissant 40 k€ ?

J’ai regardé récemment un ETF basé sur les plus gros dividendes Européen (pour des entreprises de grande taille) éligible au PEA.
De mémoire, il fournit dans les 5% de dividendes bruts.

Une réponse basique serait donc de vous répondre 2000€/an.

Mais on ne parle pas ici d’aristocrates du dividende, donc cette distribution peut malgré tout fortement varier au cours des années, si vous visez un dividende stable, 2.5/3% serait une meilleure approximation (donc 1200€/an)
Et si inversement, vous cherchez à augmenter le rendement (et le risque), vous pouvez viser de plus gros dividendes, éventuellement avec utilisation de marge, et là, pourquoi pas aller à 10% de dividendes (donc 4000€/an)

Bref, vous l’aurez compris: difficile de vous donner une réponse unique. Vos objectifs et votre psychologie change beaucoup de choses.

Hormis le patron du forum, y’en a t-il parmi vous qui ont une stratégie d’investissement uniquement portée sur la génération de revenus passifs alternatifs ?

Beaucoup ont au moins cet objectif.
Quelques-uns (voir plus) y sont déjà.

[edit]d’autres réponses sont arrivées le temps que j’écrive ce message… nous donnons tous des chiffres assez proches wink

Dernière modification par Faith (10/04/2017 14h00)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#5 10/04/2017 14h04

Membre
Réputation :   103  

Bonjour,

Tout dépend sur quelles valeurs vous investissez. Vous avez des Reits offrant un rendement de 4%, d’autres offrant un rendement de 10%. Cela dépend du risque que vous acceptez de prendre, en toute connaissance de cause.


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne Hors ligne

 

#6 10/04/2017 14h38

Membre
Réputation :   11  

Je dirais 4% à 5% bruts soit 1600 à 2000 euros bruts auxquels il faudra soustraire à minima 15,5% de prélèvements sociaux (peut être pas maintenus à ce niveau avec le prochain président) si vous êtes en pea.

Au final 1350 à 1700/an.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 10/04/2017 17h35

Membre
Réputation :   1  

Merçi à tous pour vos réponses, je vais parcourir les portefeuilles cités.

Est-ce qu’une stratégie de dividendes implique de ne pas valoriser son portefeuille (i.e. de le faire grossir) ?

Dernière modification par demimolle (10/04/2017 17h36)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #8 10/04/2017 18h58

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   270  

Bonjour,

Mon portefeuille génère environ 5% brut par an (et 5.9% sur PRU). Soit aujourd’hui plus de 1000€ brut par mois.

Une stratégie axée sur le Dividende n’est absolument pas incompatible avec le fait de voir aussi grossir la valeur de son portefeuille. Mon "taux de croissance", sans être exceptionnel, est d’environ 10% par an au cours des 6 dernières années.

Je dirais aussi qu’une stratégie qui ne se préoccupe QUE du dividende peut être dangereuse (et je fais partie de ceux qui se revendiquent comme ayant une stratégie "dividendes" :-) !).
Je m’explique:

Ne se focaliser que sur le taux de rendement est un leurre.
Il vous faut comprendre d’où vient le dividende, sa pérennité, sa croissance potentielle.
Sinon vous risquez de ne choisir que des sociétés distribuant un fort dividende à un instant t, puis devant le couper et dont le cours s’effondre. Vous aurez alors perdu à la fois en revenu et en capital…

Je vous propose pour ma part de vous intéresser à la société avant tout: est-elle profitable? est elle trop endettée? quel % de son résultat (ou plutôt de son FCF) est distribué en dividende?

Et à coté de cela, l’autre volet va correspondre à la potentialité de faire aussi un gain en capital, en n’achetant pas de sociétés sur-évaluées, mais en choisissant des sociétés proposées à un prix raisonnable.

Autre point à considérer : les revenus générés par vos 40 K€ vont ils être consommés ou ré-investis? si c’est le 2eme cas, et que vous avez une très longue période de temps devant vous, par la magie des intérêts composés vous pourriez même devenir financièrement indépendants…

Prune vous a déjà donné les membres du forum dont le portefeuille était orienté dividende. Je vous suggère de regarder leurs portefeuilles pour vous faire une idée du type de société et de méthodologie que vous pourriez mettre en œuvre.

Juste qq points par rapport à votre dernière question: vous le savez surement mais les REIT/SIIC ne peuvent pas être logées dans un PEA. Les ETF (certains) oui.

Il me parait hasardeux de ne se focaliser que sur les SIIC/REIT pour l’ensemble de votre épargne (si c’est bien le cas de vos 40 K€). Il existe bien d’autres secteurs dans lesquels vous pouvez trouver de "bonnes" sociétés distribuant des dividendes, et la diversification, que je vous recommande chaudement, permet de mieux gérer le risque, dont celui de la perte de capital (et celui de la diminution de vos revenus passifs en cas de coupe ou suppression du dividende).

Enfin, que ce soit pour une stratégie basée sur les dividendes ou n’importe quelle autre stratégie, je vous conseille quand même d’ "étudier la question à fond", ou du moins le plus possible avant d’investir vos économies…

Vive les dividendes :-) !


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": investisseur-individuel.com/

Hors ligne Hors ligne

 

#9 10/04/2017 19h12

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   509  

Kohai : Concernant les foncières non éligibles au PEA, je suis d’accord avec vous… à l’exception de CBo TERRITORIA qui a une activité foncière non négligeable en plus de son activité promotion, et qui elle est éligible au PEA (en plus d’être en pleine croissance).

(je suis actionnaire de CBo TERRITORIA ; il s’agit de ma plus grosse ligne)


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 10/04/2017 19h47

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   270  

Neo45 a écrit :

CBo TERRITORIA qui a une activité foncière non négligeable en plus de son activité promotion, et qui elle est éligible au PEA (en plus d’être en pleine croissance).

Information intéressante.
Je suppose que c’est parce que la partie "foncière" ne représente "que" 26% du CA vs la partie promotion. Dans ce cas, je doute (mais vous pourrez peut être m’informer?) que la société ait les mêmes obligations qu’une SIIC en terme de distribution de son résultat en dividende et des avantages fiscaux associés au statut de SIIC.

Ceci étant dit, pourquoi pas, à étudier effectivement afin de profiter au mieux de la fiscalité du PEA :-) !


L'Investisseur Individuel, mon blog orienté "Dividendes Pérennes": investisseur-individuel.com/

Hors ligne Hors ligne

 

#11 10/04/2017 19h58

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   509  

Il y a quelques années (je n’ai plus la date en tête) le PDG avait lui-même affirmé qu’il ne souhaitait pas prendre le statut de SIIC. C’est donc un choix de la part du groupe.

Récemment la crainte d’un passage à ce statut à ressurgi (je dis "crainte" parce que cela aurait engendré quelques "tracas" pour les détenteurs du titre en PEA). Néanmoins le vote de la loi Égalité Réelle il y a quelques semaines devrait permettre à la société de bénéficier de nouveaux programmes de défisczlisation. De quoi donc, en théorie, inciter le management à ne pas passer sous le statut de SIIC.
Très positif donc (en plus des très bons résultats  à plubliés le mois dernier et la hausse du dividende annoncée) pour les détenteurs du titre en PEA.

La société n’a donc, effectivement, pas les mêmes obligations que les SIIC en terme de distribution du dividende, mais cela lui permet de rester éligible au PEA. De plus, le dividende est en constante augmentation depuis 2006 (+11,7% cette année).

(Je pense qu’il faudrait peut-être nous déplacer sur le sujet dédié à CBo TERRITORIA (ici) si vous souhaitez poursuivre la discussion.)

Dernière modification par Neo45 (10/04/2017 20h02)


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 10/04/2017 20h35

Membre
Réputation :   34  

- 10000€ de Total
- 10000€ d’Air Liquide
- 10000€ de BNP
- 10000€ de Sanofi

Voilà un portefeuille simple pour placer 40000€ et laisser dormir.

Hors ligne Hors ligne

 

#13 10/04/2017 22h42

Membre
Réputation :   1  

Kohai, merci beaucoup pour ton retour détaillé et cet éclairage sur le sujet, c’est très intéressant.

J’ai commencé à me renseigner sur les rendements des dividendes, je me doutais qu’il y avait un loup dérrière les ETF dit à haut rendement (high yields). wink

Si je comprends bien, le risque c’est que le cours soit baissé volontairement pour garder un rendement élevé (ou pas).

Kohai a écrit :

Bonjour,
Mon portefeuille génère environ 5% brut par an (et 5.9% sur PRU). Soit aujourd’hui plus de 1000€ brut par mois.

J’ai un peu regardé la fiscalité des dividendes, qui m’a l’air complexe du moins pas très facile. Au final, combien vous reste t-il sur ces 1k€ brut ? Quelle est votre mise de départ ?

Kohai a écrit :

Autre point à considérer : les revenus générés par vos 40 K€ vont ils être consommés ou ré-investis? si c’est le 2eme cas, et que vous avez une très longue période de temps devant vous, par la magie des intérêts composés vous pourriez même devenir financièrement indépendants…

Je ne sais pas encore, mais l’idée à terme serait vraiment d’avoir un revenu alternatif. Je pense que 40k€ est vraiment très léger pour y arriver, mais c’est davantage pour "me faire la main" que pour y mettre toutes mes économies.

J’ai lu un article intéressant au sujet du réinvestissement des dividendes ou pas, je le mets ici si jamais ça en intéresse quelques uns (l’article est en anglais) : Whether or Not to Reinvest Your Dividends

Dernière modification par demimolle (10/04/2017 22h42)

Hors ligne Hors ligne

 

#14 11/04/2017 12h24

Membre
Réputation :   1  

Faith: Quel est l’etf éligible au pea et qui verse des dividendes dont vous parlez précédemment?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #15 11/04/2017 13h04

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   509  

Je pense que Faith fait référence au LYXOR SX DIV30 (que j’ai moi-même en portefeuille).


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 11/04/2017 13h42

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   562  

La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#17 11/04/2017 14h51

Membre
Réputation :   20  

titoux a écrit :

- 10000€ de Total
- 10000€ d’Air Liquide
- 10000€ de BNP
- 10000€ de Sanofi

Voilà un portefeuille simple pour placer 40000€ et laisser dormir.

Une variation du portefeuille de Titoux serait de remplacer Total ou Sanofi par Shell ou Glaxo en livre sterling pour diversifier vos devises …

Hors ligne Hors ligne

 

#18 13/04/2017 21h00

Membre
Réputation :   1  

Je vais regarder cet etf.

Hors ligne Hors ligne

 

#19 27/11/2018 09h42

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   183  

Bonjour,

j’ai un peu regardé l’ETF mentionné dans cette file : FR0010378604 - Lyxor Stoxx Europe Select Dividend 30 UCITS ETF

Il s’agit d’un ETF qui suit l’indice "STOXX® Europe Select Dividend 30". Cet indice est une sélection des 30 entreprises avec les plus gros rendements au sein du "STOXX Europe 600".

A première vue, ce filtre, bien que compréhensible, me semble étrange. On peut craindre qu’une partie des dividendes les plus hauts correspondent à des dividendes difficilement soutenables : donc oui, on aura le dividende pour ces sociétés tant qu’elles resteront dans le top 30, mais elles seront tôt ou tard sortie du top 30 après un accident de parcours (coupe du dividende le plus probablement)

L’indice est donné sur STOXX Digital | STOXX® Europe Select Dividend 30

The index universe is the relevant benchmark index. Only dividendpaying
companies are eligible and those stocks must have a nonnegative
historical five-year dividend-per-share (DPS) growth rate
and a defined dividend to EPS ratio. For the selection, components
are sorted by an outperformance factor to their home market and
ranked accordingly. A minimum liquidity level and a buffer rule are
applied. Detailed index methodology, including information on the
outperformance factor and the dividend to EPS ratio can be found in
our rulebook

La composition à date semble être (le chiffre correspond au poids dans l’index)

GLAXOSMITHKLINE Health Care GB 5.52
SCOTTISH & SOUTHERN ENERGY Utilities GB 5.41
ROYAL DUTCH SHELL B Oil & Gas GB 5.33
NATIONAL GRID Utilities GB 4.75
UNITED UTILITIES GRP Utilities GB 4.68
EDP ENERGIAS DE PORTUGAL Utilities PT 4.58
FORTUM Utilities FI 4.06
ASTRAZENECA Health Care GB 3.98
SAINSBURY (J) Retail GB 3.86
TOTAL Oil & Gas FR 3.55
SKANDINAVISKA ENSKILDA BK A Banks SE 3.24
ZURICH INSURANCE GROUP Insurance CH 3.23
BAE SYSTEMS Industrial Goods & Services GB 3.18
SWISS PRIME SITE Real Estate CH 3.16
INTESA SANPAOLO Banks IT 3.11
COVIVIO Real Estate FR 3.03
ASSICURAZIONI GENERALI Insurance IT 3.03
SCOR Insurance FR 3.02
SNAM RETE GAS Utilities IT 2.83
MUENCHENER RUECK Insurance DE 2.83
UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD Real Estate FR 2.82
KLEPIERRE Real Estate FR 2.82
SWISS REINSURANCE COMPANY Insurance CH 2.60
ALLIANZ Insurance DE 2.49
PROXIMUS Telecommunications BE 2.45
CNP ASSURANCES Insurance FR 2.38
GRP SOCIETE GENERALE Banks FR 2.14
BCO SANTANDER Banks ES 2.04
SWISSCOM Telecommunications CH 2.03
DEUTSCHE POST Industrial Goods & Services DE 1.87

la composition de l’index donnée sur le site stoxx a le mérite de publier régulièrement la liste des sociétés avec un fort dividende ce qui permet un screening facile.

Notez également que l’ETF est éligible PEA avec à l’intérieur un poids d’environ 10% pour des foncières comme klepierre, covivio, urw.

L’historique de l’index (l’index capitalise les rendements distribués d’après ce que je comprends) ne me semble pas fameux - disons -3% sur l’année.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6728_chrome_2018-11-27_09-34-23.png

est-ce que cela veut simplement dire que l’approche basique "selection de titres à dividendes élevés" ne fonctionne pas ?

niveau composition on est sûr :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/6728_chrome_2018-11-27_09-45-27.png

Notez aussi l’existence de STOXX® Europe Maximum Dividend 40 qui semble viser les 40 entreprises qui ont les plus hauts dividendes attendus lors du prochain trimestre.

Dernière modification par tikou (27/11/2018 10h00)

Hors ligne Hors ligne

 

#20 27/11/2018 10h08

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   200  

L’approche basique de choisir des titres à fort dividende ne fonctionne effectivement pas, ça n’est pas une stratégie dans la littérature comme délivrant une sur-performance. Cela dit beaucoup ici suivent cette méthode en partie pour des raisons psychologiques qui appartiennent à chacun. Je laisse de côté la discussion sur la stratégie "dividende" car c’est le choix de chacun.

Par contre, songer à acheter un ETF qui contient 30 lignes, quel intérêt par rapport à les prendre en direct ?
(En plus ça a l’air d’être un ETF synthétique, pour 30 lignes ça laisse quand même songeur !)
Un ETF c’est bien quand il a des centaines de composants parce que jamais vous n’allez le répliquer en vrai, mais à 30 lignes vous pourrez faire le travail vous-même.
Je suis un défenseur acharné des ETF mais sur 30 lignes on est sur la fourchette haute de ce qui est faisable à la main.

Le MSCI Europe High Dividend Yield a 54 lignes ce qui est déjà un peu mieux, mais ça reste ridiculement bas du point de vue diversification…
www.msci.com/documents/10199/16372718-8 … c8b226113c

Hors ligne Hors ligne

 

#21 27/11/2018 10h19

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   416  

sven337 a écrit :

Par contre, songer à acheter un ETF qui contient 30 lignes, quel intérêt par rapport à les prendre en direct ?

Je ne suis pas non plus convaincu de l’intérêt d’un ETF à 30 lignes mais je vois au moins 2 points qui "pourraient" avoir un intérêt dans le cas d’une détention dans un PEA :
1/ la possibilité d’avoir des titres non éligibles (les SIIC notamment ici);
2/ une "possible" meilleure gestion du prélèvement à la source pour les valeurs étrangères (les gérants d’ETF ont l’air de faire des choses que le péquin moyen ne fera pas pour son PEA).

Hors ligne Hors ligne

 

#22 27/11/2018 11h10

Membre
Réputation :   3  

Bonjour,
Je dirai comme Prune:
On peut générer l’équivalent de 100€/mois net en sélectionnant un minimum les valeurs mais sans ETF.
A bientôt,

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur