Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 12/12/2016 16h14 → Yeens : étude de cas immobilier (division parcellaire et revente d'une maison) (construction, division parcellaire, maison, terrain)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Jeune couple trentenaire sans enfant nous souhaitons passer le cap et faire construire notre maison et avec les taux au plus bas c’est vraiment le moment d’agir. Malheureusement nous habitons dans un endroit prisé ou le prix de l’immobilier est très élevé. Ajouter à cela le fait qu’il y a pénurie de terrain nous avons beaucoup de mal à trouver un terrain dans notre budget. Je m’oriente actuellement vers la solution qui consiste à acheter une maison avec grand terrain pour réaliser une division parcellaire et revendre la maison car je peux me faire prêter une importante somme d’argent ce qui rend la solution viable. Sachant que le plan B en cas de difficultés à la revente (ou alors si vraiment on avait un coup de cœur pour la maison) se serait de garder la maison et de diviser le terrain pour revendre une parcelle.
Je vous sollicite pour avoir des conseils notamment sur les pièges à éviter avec ce type de montage. Je suis relativement novice en immobilier.
Voici en des termes plus précis la questions que je me pose :
> Une fois que l’on a trouvé une maison avec un terrain divisible et constructible quels sont les pièges à éviter, les points de vigilance avec ce type de montage (sur un plan législatif et financier).

Merci d’avance pour vos réponses.

Bien cordialement.

Message édité par l’équipe de modération (13/12/2016 16h55) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Mots-clés : construction, division parcellaire, maison, terrain

Hors ligne

 

#2 12/12/2016 16h29 → Yeens : étude de cas immobilier (division parcellaire et revente d'une maison) (construction, division parcellaire, maison, terrain)

Membre
Réputation :   643 

Bonjour, en attendant que d’autres personnes vous répondent, vous aurez déjà beaucoup de retour d’expérience à lire en faisant une recherche (champ en haut à droite de la page) sur les termes :
division parcelle terrain

Hors ligne

 

#3 12/12/2016 17h22 → Yeens : étude de cas immobilier (division parcellaire et revente d'une maison) (construction, division parcellaire, maison, terrain)

Membre
Réputation :   12 

Nous avons déja réalisé ce montage par 2 fois et il est très intéressant. Malheureusement, devant la montée des prix de terrains sur des zones recherchées, cette astuce commence à devenir une solution recherchée par de plus en plus de particuliers. Les vendeurs en profitent aussi pour séparer leurs terrains avant de vendre.

Néanmoins, cela reste une bonne solution, maintenant, il faut bien comprendre les mécanismes d’urbanisme et de travaux, que cela comporte et étudier au cas par cas la pertinence de votre projet.

Pour ce faire, il faut donc vous mettre en liaison avec des géomètres compétents et avec l’urbanisme de la mairie concerné. En premier lieu, vous pouvez commencer par étudier le PLU d’un bien que vous convoitez, histoire de vous poser les bonnes questions sur les découpes possibles (largeur chemin, retrait à l’alignement, COS, surface mini, distance de recul maxi, etc.)

Ensuite, si vous faites affaire, il faudra certainement faire une déclaration préalable de division, qui sera validé par un CU (Certificat d’Urbanisme)

Hors ligne

 

#4 12/12/2016 17h36 → Yeens : étude de cas immobilier (division parcellaire et revente d'une maison) (construction, division parcellaire, maison, terrain)

Membre
Réputation :   

Bonjour Veens,

Je sais pas de quel région vous êtes mais je vais vous faire part de mon cas perso car on a été dans la même situation que vous.
Ca était extrêmement compliqué dans mon département (Bouches du Rhône), le parcours du combattant de trouver un terrain et sans un apport conséquent (des années d’économies et de serrage de ceinture), je n’aurais jamais pu aller dans ce projet de construction de maison…

1) Déjà à savoir que les terrains dans le 13 en Libre Constructeur sont quasi inexistants; sur le marché il reste pratiquement que des terrains avec constructeur qui facturent une fortune le prix de construction pour des prestations très moyennes.

2) Une fois le terrain trouvé, les frais annexes sont très importants:
- frais lié au compromis (400e)
- étude de sol (entre 1000 et 1500e)
- architecte (1500 e environ)
- dommages ouvrage (4000e mini)
- frais de raccordements (SEM, EDF…) 3000e
- TLE 4500euros sur 2 ans
- frais de Cautionnement bancaire 2900 euros
+ construction dont le cout dérape vite.

Aujourd’hui construire devient un Luxe, il faut avoir les nerfs, le cœur et le portefeuille bien accroché pour se lancer dans un tel projet…j’envie les régions ou la terre est peu chère.lol

Hors ligne

 

#5 12/12/2016 22h19 → Yeens : étude de cas immobilier (division parcellaire et revente d'une maison) (construction, division parcellaire, maison, terrain)

Membre
Réputation :   87 

Bonjour,

Je l’ai fait il y a peu, pour partie (j’ai tout revendu avant construction).
Comme signalé ce genre de discussion à déjà eu lieu et vous trouverez toutes infos utiles sur le forum ; peut être faut il rajouter que construire une maison est parfois possible mais que des contraintes de vis à vis et voisinage vont encore compliquer et la sélection du terrain (mais ça vous vous en doutiez) et les relations avec vos acquéreurs de la maison. Pour l’avoir vécu donc, il nous a fallut très vite poser des limites car les acheteurs nous sollicitaient en permanence sur tel ou tel point dans la maison, sur l’utilisation temporaire exceptionnelle du terrain (garer des voitures, du matériel puisque nous n’étions pas là, bien que nous ayons une ossature de maison en place) et sur la servitude de passage qui s’avère souvent indispensable (voir avec le service en charge de la voirie si des accès distincts sont possibles, idem pour tous les autres réseaux secs et humides).

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech