Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 21/04/2015 14h44 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   194 

Hello,

Quelques éléments à la lecture du rapport annuel.

Pour la croissance externe, ils continuent à regarder malgré l’échec de l’opération en Espagne. Cependant, il y a peu d’opportunités.
Focus sur l’international car la France connaît un net ralentissement. En témoigne, l’annulation par la SANEF d’un appel d’offres où GEA était en pole position. Le CA international représente 36,1% du CA total.

Plus ou moins une fin de recevoir sur une possible utilisation de la trésorerie et d’une possible augmentation du dividende. GEA n’est pas pour le moment éligible au PEA-PME.
Eximium est toujours présent au capital.
Le CFO a été impacté par la variation de BFR (baisse des créances, des stocks en raccord avec la réalisation de plusieurs contrats).
La VE est encore très favorablement impacté par la position de cash net qui dépasse le CA de 2014. La VE/(EBITDA-capex) est de 2,75. Comme l’allocation de capital est médiocre, on peut plutôt retenir le PER (certes imparfait mais qui neutralise la position de trésorerie nette) : le PER s’établit à 11,3.
En dehors d’une contribution rapide de l’international (avec des marges a priori plus faible) ou d’une opération de croissance externe réalisée à un bon prix, ou de l’activisme de M.Baulé je ne vois pas de catalyseurs pour débloquer de la valeur.
Cheers
Jeremy
Pas d’actions GEA.

Hors ligne

 

#52 16/06/2015 12h23 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   19 

"Le management est à mon humble avis en train de devenir un problème: aucune raison ’business’ de garder autant de cash au bilan, si ce n’est de ne pas payer d’ISF sur son outil de travail."

Il faudrait leur écrire pour suggérer une solution de holding patrimoniale avec les avantages qu’elle présenterait par rapport à leur situation actuelle (notamment distribution de dividendes non imposés et possibilité de diversifier leurs investissements). Pas évident qu’ils soient au courant de cette possibilité.Le montage pourrait même peut-être leur offrir des avantages en terme de transmission d’entreprise.

Après tout Tessi était dans la même situation de trésorerie excédentaire et faibles dividendes. Ca ne fait que 2-3 ans que le président a créé une société holding Luxembourgeoise.

Hors ligne

 

#53 16/06/2015 16h23 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   194 

Hello Etzanas,
C’est malheureusement une problématique récurrente avec GEA. La position cash est énorme. M.Beaulé a réussi l’année dernière à leur faire augmenter le dividende mais celui-ci est désormais à un niveau plus classique. On a désormais une trésorerie nette (67,1 MEUR) supérieure au CA 2014 (55,3 MEUR)…
Au premier semestre, c’est intéressant de voir que le CA en France progresse. Néanmoins, le carnet de commande augmente par rapport à l’année dernière mais le management indique honnêtement que c’est en retrait par rapport au 30/09/2014.
Avec GEA, soit le management devient extrêmement bon en allocation de capital (rachat d’actions…), soit mettent en place une holding patrimoniale (comme vous le suggérez à juste titre), soit ils percent à l’étranger (en acceptant e ne pas avoir les mêmes marges qu’en France), soit ils font de la croissance externe (mais je pense qu’ils sont trop radins pour payer les prix demandés. Ce qui pour le coup est une bonne chose).
Cheers !
Jeremy
Pas d’actions GEA.

Hors ligne

 

#54 01/02/2016 17h29 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   194 

Hello,

Les résultats 2015 de GEA sont publiés.
Le CA (57,7 MEUR) et le résultat opérationnel (12,3 MEUR) progressent respectivement de 4,4% et de 2,2%. Le CA augmente de 27% à destination de l’étranger contre un recul de 9% en France.

La trésorerie nette bat des records : 68,5 MEUR. Elle est désormais clairement plus importante que le CA.

Le résultat net recul du fait d’une provision de 0,2 MEUR suite à la notification d’un redressement fiscal en côte d’ivoire. Le dividende est maintenu (2,1 euros).

Le carnet de commande recule 14,6%. C’est un point qui n’est pas très encourageant, on regardera ça de près lors des prochaines publications.

Pour la valorisation, je ne retiens pas la position de trésorerie nette car GEA ne rendra pas le cash aux actionnaires et il me semble peu probable qu’ils procèdent à une opération de croissance externe. Cela peut apparaître stricte mais historiquement ils n’ont pas montré une volonté de rendre une partie de l’excès de cash aux actionnaires qui pourraient le déployer ailleurs.

Ainsi,  la valeur d’entreprise (VE) est égale à la capitalisation boursière. Avec l’EBIT 2015, on un rendement locatif de 14,2%. Cela peut sembler intéressant mais vu le manque de dynamisme du marché français (compréhensible car est en quasi situation de monopole et le taux d’équipement est élevé) et un marché étranger qui apparaît moins rentable, on peut penser que ce rendement ne se maintiendra peut-être pas dans le temps.

L’allocation de capital n’est pas optimum.
Cheers
Jeremy
Pas d’actions GEA.

Dernière modification par Jeyfox (01/02/2016 17h34)

Hors ligne

 

#55 01/02/2016 18h38 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   29 

Salut Jeremy,
En tant qu’ancien actionnaire de GEA, je déplore aussi l’allocation de capital.
Cependant, ne pas tenir compte du tout de la trésorerie nette de 68,5 M€ pour une capi de 88 M€, ça me paraît exagéré.
C’est clairement l’atout du dossier.

Hors ligne

 

#56 01/02/2016 18h58 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   62 

Bonjour,

J’ai un peu suivi GEA ces derniers temps, je suis déçu par :
- leur manque de communication qui n’est pas encourageante
- la petite phrase qui dit que ce cash est conservé car 2016 risque d’être une mauvaise année (je synthétise, de mémoire).

Je crois à cette petite phrase compte tenu du marché national relativement bouché et de leur manque de commande (en %) à l’étranger dans une période peut être morose ?

Hors ligne

 

#57 02/02/2016 22h25 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   194 

@ Value
J’avoue que c’est sévère mais malheureusement j’ai le sentiment (peut-être à tort!) que le cash ne sera pas rendu sous une forme ou une autre à l’actionnaire.
On peut choisir une décote différente (un tiers, 50%…) sur la trésorerie nette.
Peut-être que sous le cash net, l’action peut devenir intéressante.
L’allocation de capital (point auquel j’attache de l’importance) n’est pas magnifique.

@ Iqce
Historiquement GEA communique peu (ce n’est pas toujours une mauvaise chose en soi). Ils ont toujours été réalistes et prudents dans leurs perspectives.
On surveillera si ils font ou non une opération de croissance externe ou si le carnet de commandes repart à la hausse.

Cheers
Jeremy
Pas d’actions GEA.

Dernière modification par Jeyfox (02/02/2016 22h33)

Hors ligne

 

#58 04/02/2016 22h06 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   13 

Bonjour,

Je pense que la famille fondatrice est un peu bloquée par la structure du capital. Selon mes informations, elle possède 33.33% du capital (donc juste en dessous du seuil l’obligeant à faire une offre global en cas de montée au capital). Donc il ne leur est pas possible de faire du rachat d’action ou une OPRA sans être un peu imaginatif ou généreux avec les minoritaires.

Je suis actionnaire de GEA, et en fait je n’avais pas du tout pris en compte cette dimension dans la composition du capital.

Honnêtement, je ne sais pas quelle porte de sortie leur proposer pour sortir de cette situation.

En tant qu’actionnaire individuel, je me sens un peu inconfortable mais j’apprécie la présence d’exximium (holding de M. Baulé) qui je l’espère me protège d’une opération spoliatrice.

La dernière fois que j’ai investi dans une cash box c’était dans MPI, j’ai gagné de l’argent mais la manière de faire m’a rendu méfiant !

Hors ligne

 

#59 05/02/2016 09h41 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   194 

Hello,
M.Beaulé avait réussi une fois à faire augmenter fortement le dividende mais je crains qu’il n’arrive pas à aller jusqu’au bout.
On peut effectivement se demander pourquoi ils restent côtés mais je ne les vois pas faire une OPR. Leur position de trésorerie nette les rassure pour faire face à des années difficiles (à une époque ils ont été en difficulté et je pense que depuis ils ont une approche très conservatrice).
Ils faudrait un activiste très persuasif pour faire évoluer les choses.
Cheers
Jeremy
Pas d’actions GEA.

Hors ligne

 

#60 28/07/2016 15h52 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   194 

Hello,
les résultats du 1er semestre sont publiés.
Le CA recul de 8,4%. La France ralentit et l’international ne prend pas le relais (recul de 31,2%).
L’EBIT s’élève à 4,2 MEUR (-32%) et le carnet de commandes s’élève à 50 MEUR contre 52 MEUR l’année d’avant.
65,5 MEUR de trésorerie nette.
L’entreprise semble avoir du mal à trouver des relais de croissance et la trésorerie pléthorique reste mal utilisée.
Cheers
Jeremy
Pas d’actions GEA.

Hors ligne

 

#61 16/01/2017 23h01 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   148 

Le titre s’approche doucement des 100€, 99€ ce jour.

M. Beaulé détient désormais 25% du capital, une excellente affaire sans doute.

GEA : Michel Baulé se renforce encore. | Zone bourse

Hors ligne

 

#62 17/01/2017 09h29 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   264 

Comme tout le monde, M. Beaulé fait aussi parfois des erreurs. Il s’est notamment bien renforcé dans Vet’ Affaires… juste avant la faillite.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#63 17/01/2017 11h18 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   194 

Hello,
tout le défi de M.Beaulé est d’arriver à convaincre la famille fondatrice de reverser l’énorme trésorerie nette accumulée (soit une augmentation régulière du dividende, soit le versement d’un dividende exceptionnel soit un rachat d’actions). Si il y a un changement dans l’utilisation du cash, la valorisation pourra progresser.
Je pense qu’il y a des problématiques ISF a prendre en compte.

Cheers

Jeremy

Pas d’actions GEA.

Hors ligne

 

#64 17/01/2017 11h29 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   111 

Sur ce dossier, ce qui m’a incité à vendre mes titres, c’est l’absence de perspective de croissance. GEA est déjà très présent sur le marché européen qui est mature. Son développement à l’international est très compliqué, et il passe probablement par des opérations de croissance externe.
Hors GEA est très prudent sur les cibles potentielles et le prix a payer. On l’a vu avec l’opportunité sur une société espagnole il y a quelques mois.

Dans ces conditions, il n’y a pour moi aucun catalyseur expliquant la monté du titre en dehors de ce que Jeyfox a expliqué. Mais pour moi, on joue alors un sujet qui est la valorisation de quelquechose qui est "caché", et non ses perspectives de croissance.. Ou bien alors, Mr Beaulé à des intentions et/ou des informations qui m’échappent.

je suis sortis aux environs de 85 euros, bien content de pouvoir vendre mes titres dans un contexte d’illiquidité.

J’aurai du attendre un peu plus longtemps smile smile smile

A+
Zeb

Hors ligne

 

#65 17/01/2017 17h13 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   148 

Jeyfox a écrit :

Hello,
tout le défi de M.Beaulé est d’arriver à convaincre la famille fondatrice de reverser l’énorme trésorerie nette accumulée (soit une augmentation régulière du dividende, soit le versement d’un dividende exceptionnel soit un rachat d’actions). Si il y a un changement dans l’utilisation du cash, la valorisation pourra progresser.
Je pense qu’il y a des problématiques ISF a prendre en compte.

Cheers

Jeremy

Pas d’actions GEA.

Bonjour,

Pourquoi voulez-vous qu’ils distribuent cette cagnotte ? S’ils le font, le titre baissera d’autant et les actionnaires ne seront pas plus avancés, surtout s’ils doivent acquitter des impôts sur un dividende exceptionnel.

Je comprends qu’ils veulent garder leur trésor de guerre pour financer une nouvelle acquisition ou simplement faire face à un éventuel retournement de marché. Ces gens-là préfèrent laisser leur argent dans l’entreprise plutôt que de le dépenser, ce qui est tout à leur honneur. Je n’ai pas investigué le sujet mais il serait étonnant qu’ils se versent des salaires exorbitants. En quelque sorte, ce sont de "bons patrons", espèce pas si répandue que cela.

Le parcours boursier de la "grenobloise" que j’avais achetée autour de 15€ est impressionnant et je vois pas pourquoi cela s’arrêterait même si on fait un peu du surplace depuis 3 ou 4 ans. Les produits sont excellents et le marché n’est pas aussi mature que certains l’affirment ; j’estime en particulier que les systèmes de péage dynamique sont appelés à connaître une forte croissance dans les années qui viennent. En revanche, il serait peut-être possible d’être un peu plus agressif à l’international où la société a déjà remporté de beaux succès (http://www.gea.fr/Francais/Gea_ref_fr.htm=). Ajoutons enfin que le maintien en condition opérationnelle du parc installé est une sacrée poire pour la soif.

En résumé, j’aime bien la "grenobloise" pour qui j’éprouve un véritable affectio societatis, ce qui est loin d’être les cas de toutes les entreprises dont je suis actionnaire.

Hors ligne

 

#66 17/01/2017 17h35 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   194 

Hello Stokes,
l’idée n’est pas de tout distribuer. Garder une trésorerie nette pour faire face à un coup dur, c’est normal. GEA a été en difficulté il y a longtemps et je comprends l’idée d’avoir du cash au cas où.

Après, si une entreprise n’a pas besoin d’investir dans son activité (GEA a une activité capex light), ne trouve pas d’opportunité de croissance externe ou ne trouve pas un investissement avec un bon ROI, reverser une partie de la trésorerie nette (hausse progressive du dividende) permettra de montrer une bonne allocation de capital (si dividendes, les actionnaires peuvent le déployer ailleurs) ce qui peut permettre aussi à l’entreprise de voir sa valeur augmenter (du fait d’une bonne allocation, création de valeur).

Garder une position de trésorerie nette énorme juste pour la garder n’est pas tip top et il faut ên tenir un peu compte dans la VE.

Cheers

Jeremy
Pas d’actions GEA.

Hors ligne

 

#67 26/01/2017 22h09 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   194 

Hello,
les résultats annuels 2016 sont publiés.
La production recule de 14,7% à 49,2 MEUR et le résultat d’exploitation diminue de 31,7% et s’établit à 8,4 MEUR.
Le carnet de commandes baisse de 12% (42,7 MEUR contre 48,5 MEUR).
Le CA du T1 2017 recule de 39,5%.
Le dividende est maintenue à 2,10 euros.

Les enjeux restent inchangés:
- remporter des marchés à l’étranger pour redynamiser le carnet de commandes,
- opération de croissance externe (pour rappel, une avait été tenté mais ne s’est finalement pas faite), pour améliorer la croissance,
- rendre une partie de la position de trésorerie nette élevée aux actionnaires (hausse du dividendes ou dividende exceptionnel),

La position de trésorerie nette est de 68,3 MEUR soit plus que la production 2016 (mais c’ est une mauvaise année).

Cheers

Jeremy

Pas d’actions GEA.

Hors ligne

 

#68 27/01/2017 09h18 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   13 

GEA a progressé de 40% en un an(70€ à 98€) alors que les résultats sont moins bons qu’à l’époque.
Le titre va souffrir pendant quelques jours…

La valeur se payait hier soir sur un VE/Résultat net de 7 alors qu’il y a un an ce ratio était autour de 2.

Ca montre que les marchés voient la vie en rose en ce moment…

Hors ligne

 

#69 27/01/2017 22h21 → GEA Grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers

Membre
Réputation :   148 

On perd 7% ce jour, ce qui n’est en fin de compte pas énorme après des résultats aussi mauvais.

Il m’étonnerait que l’on baisse beaucoup plus vu ce qu’il y a en caisse et le caractère un peu spéculatif de la valeur.

Je ne serais pas étonné que GEA fasse l’objet d’une OPA dans le court/moyen terme : la société est un acteur incontournable dans le domaine des péages même si les performances de ces dernières années ont été décevantes. L’intégration dans un groupe industriel plus important doté d’un bon réseau commercial serait de nature à dynamiser les ventes y compris à l’export. Un bon prix pourrait convaincre tant Eximium que les actionnaires familiaux ; le repreneur éventuel pourra ensuite se payer "sur la bête" en siphonnant la trésorerie pour rembourser sa dette ; en d’autres termes, la valeur se prêterait bien à un LBO. Pour toutes ces fraisons, et en dépit des maigres performances, je conserve GEA.

Hors ligne

 

Discussions similaires à "gea grenobloise d'électronique : systèmes électroniques autoroutiers"

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech