Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#101 21/09/2012 22h02 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   82 

Moi ce qui m’inquiète, c’est qu’il y a baisse de l’augmentation des dépenses publiques, mais y a t’il baisse des dépenses publiques tout court?

Augmenter l’impôt ad vitam, il arrivera un momentum ou cela risque d’avoir plus de conséquences néfastes qu’auparavant. Personnellement, je ne trouve pas incroyable que certains partent à l’étranger. Le raisonnement est censé tant que le citoyen n’a pas la certitude que la gabegie de l’état n’est pas stoppé (réforme des collectivités, des parlementaires, du sénat, des organismes et agence à tout va, de l’embauche clientéliste des collectivités locales ou municipales, etc)

Hors ligne

 

#102 21/09/2012 22h30 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   554 

carpediem a écrit :

Je ne sais plus qui a dit " l’homme le plus riche du Monde est celui qui a les plaisirs les moins coûteux"
mais c’est très vrai.

Gates et Slim ne sont donc pas les plus riches du monde… Devons-nous le plaindre à cause de ses coûteux plaisirs ? :-)

Hors ligne

 

#103 22/09/2012 01h54 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   

Merci infiniment Nikki, parce que la réflexion que vous avez bien voulu partager peut permettre de faciliter, d’accélérer, de "catalyser" oserais-je, certaines mises au point personnelles et adaptations censées à ce monde changeant…

Hors ligne

 

#104 22/09/2012 14h17 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   

Comptes tenu du PLF 2013, pensez-vous qu’il soit opportun d’approvisionner en urgence son PEA  ? (afin de préserver cette enveloppe fiscale pour le cas où celle-ci serait modifiée/supprimée ?)

Hors ligne

 

#105 22/09/2012 15h17 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   45 

Je n’ai pas l’impression que le gouvernement souhaite supprimer le PEA et d’après les informations dont on dispose c’est plutôt l’inverse ils souhaitent soit le renforcer (relèvement du plafond) soit créer un nouveau dispositif similaire mais réservé aux PME.

Si jamais le PEA devait être modifié j’imagine qu’on le saurait quelques jours en avance le temps que la loi soit votée, ce qui nous laisserait le temps d’approvisionner le PEA à ce moment.

Dernière modification par gilgamesh (22/09/2012 15h17)

Hors ligne

 

#106 22/09/2012 15h22 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   

J’ai lu les mêmes informations que vous.
Néanmoins, je m’interroge sur la volonté de créer un nouveau PEA pour les PME : est-ce que le gouvernement veut supprimer le PEA que nous connaissons ?
Cette enveloppe fiscale reste très intéressante pour un épargnant/rentier (compte tenu de l’évolution de la fiscalité du CTO au cours des dernières années).

Quant à la date d’effet d’une éventuelle modification : au cours de réformes récentes, c’est souvent la date d’adoption d’un texte par le gouvernement qui est retenue, avant même que ce texte ne soit voté par les assemblées (exemple, si ma mémoire est bonne : la réforme de la fiscalité sur les dividendes versés par les SIIC).

Hors ligne

 

#107 22/09/2012 21h37 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   74 

Bonsoir,

1/ Contrairement à Nikki, certains attendent  les possibles recommandations de projets de loi de finances 2013 pour les discuter.   
En effet, dès les premières recommandations et propositions, j’ai noté que certains  « lobbies » étaient puissants pour favoriser l’investissement immobilier en outre mer, avant même que des  nouveaux décrets ou des nouvelles lois soient votés.

2/ Investissements PME.
Je me permets de rappeler à Patrick que l’on nous appelle la vieille Europe.  En effet, notre CAC40 nous rappelle le nom de certains « jeunes » créateurs d’entreprises : Renault, Peugeot, Dassault ,..
Maintenant, regardons de l’autre coté de l’atlantique, les sociétés comme Apple, Microsoft ou Google, n’existaient pas il y a 50 ans. C’étaient d’abord des PME, qui en quelques dizaine d’années se sont hissées, parmi les leaders mondiaux (ainsi que leurs capitalisations boursières). Oui, c’est vrai, que la plupart des nouvelles d’entreprises ne survivent pas au bout de quelques années, mais la vie d’Apple n’a pas été un long fleuve tranquille.

3/ Personnellement je vis avec la trop forte fiscalité qui est imposé à la classe moyenne. En effet, j’espère qu’un jour une fiscalité européenne nous aidera, mais ce n’est pas pour tout de suite.

A++

Hors ligne

 

#108 23/09/2012 22h09 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   17 

Il est vrai que du Pont de Nemours qui a été fondé en 1802 est bien plus récente que Saint Gobain qui l’a été en 1665   wink

Source Wikipédia non contrôlé ailleurs


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

#109 24/09/2012 07h49 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   74 

A ce propos, l’histoire de Dun & Bradstreet créée en 1841
Dun & Bradstreet - Wikipedia, the free encyclopedia
1/ 4 Présidents des Etats Unis ont travaillé pour D&B :
Abraham Lincoln, Ulysses S. Grant, Grover Cleveland & William McKinley
2/ Des sociétés leaders mondiaux comme Moodys, Nielsen ou Cognizant faisaient partie du groupe avant le spin-off.

En conclusion, il y a d’anciennes sociétés des 2 côtés de l’atlantique, mais personnellement, je pense qu’il faut aider nos entrepreneurs, pour, comme je l’ai écrit hier soir, continuer de créer des Eurofins, Sartorius, Naturex, etc..
Sous le poids d’une partie des lobbies bancaires et assureurs, on continue de protéger l’épargne investi en assurance vie en euros (>1200 milliards), qui a, en partie autorisé et entrainé l’endettement des Etats. C’est clair que les banquiers et assureurs ne souhaitent pas voir cette manne diminuer, et ils seraient peut être en difficulté pour rembourser en cas de retraits massifs.
De plus, il n’est tout de même pas normal de ne pas pouvoir investir dans des sociétés en direct dans le cadre de l’assurance vie (oui il y a bien une exception limitée). Les lobbies préfèrent que l’on achète leurs produits avec des frais d’entrée et/ou de sortie et de gestion.

A+

Hors ligne

 

#110 24/09/2012 09h53 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   

CPaulus a écrit :

Bonsoir,

(..)
En effet, dès les premières recommandations et propositions, j’ai noté que certains  « lobbies » étaient puissants pour favoriser l’investissement immobilier en outre mer, avant même que des  nouveaux décrets ou des nouvelles lois soient votés.
(..)

Je me permet de rappeler que nous votons en Nouvelle Calédonie sur l’indépendance d’ici 2014. Si l’Etat français veut garder la main sur 1/3 des réserves mondiales de nickel, c’est pas le moment de couper le robinet et de faire des mécontents. Il n’y a pas que des lobbies en jeu, mais aussi le désir de maintenir le lien avec la france ( ici pour limiter le risque de l’indépendence, ailleurs pour la paix sociale).

PS : j’en profite pour signaler qu’aujourd’hui est jour férié en Nouvelle-Calédonie, c’est la fête de la citoyenneté et du destin commun. ( /aparté off).

Amicalement,
Renard.

Dernière modification par Renard (24/09/2012 09h55)

Hors ligne

 

#111 24/09/2012 11h43 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   74 

Bonjour Renard,

Merci de votre remarque, vous avez raison, il est important de tenir compte de tous les éléments.

Concernant le nickel, je me permets de signaler que j’ai lu que « Les mines sont possédées par trois grands groupes, un suisse, un brésilien, un français (la SLN, filiale du groupe Eramet, possédé par la famille Duval et Areva). Et on vend notre minerai brut, mais il nous faudrait nous positionner sur des segments plus stratégiques comme l’affinage et la commercialisation. C’est là que se niche la plus-value »

Bonne fête de la citoyenneté et du destin commun à vous.

A+

CPaulus

Hors ligne

 

#112 28/09/2012 13h24 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   174 

Bonjour,

La loi de finances 2013 s’applique sur les revenus 2012 ( avec impôts à payer en 2013) ou ceux de 2013?

Juste pour savoir si la suppression du PFL s’applique sur les gains de cette année.

D’avance merci


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

#113 28/09/2012 13h38 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   60 

Je viens d’entendre sur BFM une chose que je n’ose croire tellement elle est effrayante : ce serait la fin de la déductibilité totale des intérêts d’emprunt pour les grandes entreprises!!! (les petites ne seraient pas concernées)

Qu’est-ce que c’est que cette histoire, je suppose que j’ai mal compris (j’espère)

Hors ligne

 

#114 28/09/2012 13h53 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Administrateur
Réputation :   1309 

Vous avez bien entendu.

Il est en effet question que tout ou partie des intérêts ne soient plus déductibles.

Je ne vous dis pas le coût fiscal que ça impliquera pour les utilities ou les opérateurs télécoms, qui utilisent massivement la dette comme source de financement.

Sans parler de la pénalité pour nos entreprises françaises, puisqu’à ma connaissance, nous serions le seul pays développé au monde à pratiquer ce type d’imposition.

Comme le texte va changer quinze fois d’ici la validation finale nous verrons bien…

En ligne

 

#115 28/09/2012 14h20 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   231 

On parle de 85% de déductibilité pour 2013 et 75% pour 2014 avec une franchise (les x premiers millions d’intérêts restent déductibles à 100%).

S’il n’y a pas d’amendements, la profitabilité de certains secteurs à rentabilité "difficile" risque de chuter.

Hors ligne

 

#116 28/09/2012 14h35 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   17 

Pour répondre à vos questions

Paris — Belgique: l’Ambassade
Adresse    Rue de Tilsitt, 9
75840 Cedex 17 Paris
Téléphone    local: (01) 4409.3939
international: +33.1.4409.3939

Hors ligne

 

#117 28/09/2012 14h50 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   147 

placementapapa31 a écrit :

Je viens d’entendre sur BFM une chose que je n’ose croire tellement elle est effrayante : ce serait la fin de la déductibilité totale des intérêts d’emprunt pour les grandes entreprises!!! (les petites ne seraient pas concernées)

Qu’est-ce que c’est que cette histoire, je suppose que j’ai mal compris (j’espère)

Pour ça il faut aller en Belgique, là-bas il y a les intérêts notionnels qui ont par exemple permis aux laboratoires GSK d’échapper à 892 MILLIONS d’euros d’IS

Intérêts notionnels et autres: GSK échappe au paiement de 892 millions d’euros - RTL Info

Hors ligne

 

#118 28/09/2012 14h53 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   60 

InvestisseurHeureux a écrit :

Vous avez bien entendu.

Il est en effet question que tout ou partie des intérêts ne soient plus déductibles.

Je ne vous dis pas le coût fiscal que ça impliquera pour les utilities ou les opérateurs télécoms, qui utilisent massivement la dette comme source de financement.

Sans parler de la pénalité pour nos entreprises françaises, puisqu’à ma connaissance, nous serions le seul pays développé au monde à pratiquer ce type d’imposition.

Comme le texte va changer quinze fois d’ici la validation finale nous verrons bien…

Je ne peux l’imaginer, c’est au-delà de tout. Ne plus pouvoir passer de charges financières est inconcevable.

Quelle est l’idée sous-jacente à tout cela, sur quels concepts comptables les décideurs publics s’appuient-ils? En quoi les intérêts ne seraient-ils plus une charge?? S’agit-il de freiner la quête des gains de compétitivité? (exemples caisses automatiques) En effet les machines financées à crédit sont doublement intéressantes : économies de salaires, pas de charges sociales et plus de charges financières à intégrer. Autre raisons occultes?…

Déjà la comptabilité française ne prend pas en compte le coût des capitaux propres, contrairement à la comptabilité anglo-saxonne.

Alors, jusqu’où un état plongé dans une union économique et dans une économie mondialisée peut-il faire cavalier seul, et aller au bout de l’abjection comptable?

Et quelle efficacité? (il y a le leasing pour transformer des charges financières en charges externes, la sous-traitance, et d’autres techniques)

Et quels liens avec le deleveraging?

@theBonder : intérêts notionnels?

Dernière modification par placementapapa31 (28/09/2012 14h56)

Hors ligne

 

#119 28/09/2012 17h22 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   60 

De qui se moque-t-on?!

1- Le ministre du budget nous annonce 0,8% de croissance en 2013, 2% pour la période 2014-2017, hypothèses je cite "prudente". C’est ahurissant : 2% après 2013! Comment peut-on annoncer cela?

2- On nous annonce 0,3% de déficit à partir de 2013 : mais ce n’est à 0,3% ni même à 0% qu’il faut être, mais être en excédent! (pour se désendetter) Ou alors quelque chose m’échappe

3- Entendu sur BFM : "Du fait de la baisse du déficit la France devra moins lever sur le marché obligataire" (quelque chose comme 160 mds au lieu de 170mds si j’ai bien entendu) Quel rapport?? La France ayant un déficit de 60mds devra bien trouver ces 60mds supplémentaires, non? Alors pourquoi une baisse des émissions?

(j’ai trouvé ceci)

Banque Populaire. Additionner les forces. Multiplier les chances. - Banque Populaire des Alpes

Hors ligne

 

#120 28/09/2012 17h30 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   

Le montant à lever ne dépend pas seulement du montant de déficit supplémentaire mais aussi des échéances à rembourser donc ce que la France doit lever correspond à : déficit + échéances à rembourser

Hors ligne

 

#121 28/09/2012 17h36 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   60 

Je comprends. Mais donc ce n’est pas strictement "grâce à la baisse du déficit".

Hors ligne

 

#122 28/09/2012 17h47 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   87 

Oui cette idée de la non déductibilité des intérêts (emprunts > 3 M€ - seuil en discussion) semble vraiment étrange et effrayante…. Si on veut ralentir l’investissement direct c’est bien joué (le contournement via des leasings etc… aura une limite car il y a aura répercution de l’effet fiscal quelque part dans le prix des services / leases… ou bien sur les dividendes des actionnaires…).

Toutefois, pour un groupe international (et depuis la fin du régime du bénéfice mondial consolidé), il y aura certainement des montages adéquat permettant d’échapper à cette nouvelle idée  (lever/loger la dette dans des entités étrangères non soumises à l’IS en France,  déplacement du résultat taxable - réorganisation des flux etc - fuite de résultat taxable en sus - génial…).

Du travail pour les avocats fiscalistes !

Dernière modification par BearBullCarpeDiem (28/09/2012 17h49)


Parrainage : Boursorama

Hors ligne

 

#123 28/09/2012 18h01 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Modérateur
Réputation :   1084 

carpediem a écrit :

La loi de finances 2013 s’applique sur les revenus 2012 ( avec impôts à payer en 2013) ou ceux de 2013?

Pour l’IR, ça concerne les revenus de 2012.

placementapapa31 a écrit :

Je viens d’entendre sur BFM une chose que je n’ose croire tellement elle est effrayante : ce serait la fin de la déductibilité totale des intérêts d’emprunt pour les grandes entreprises!!! (les petites ne seraient pas concernées)

C’est en effet envisagé… Il y a déjà pas mal de charges comptable qui ne sont pas intégralement déductibles fiscalement, donc ce n’est pas forcément une révolution….

Je n’ai pas creusé la chose, mais à première vue, ça semble avoir un certain nombre d’inconvénients (exemple : on risque que ce soient des filiales non française de groupes français qui portent les emprunts), mais ça incite aussi à se financer plus sur fonds propres (il parait que les sociétés françaises sont faibles/handicapées à ce niveau…), et ça combat certains types de ruses que d’aucun peuvent considérer comme abusifs (ex: rachat de société avec des dettes, ou en contractant des dettes, qui revient à financer une partie du rachat par les impôts économisés).

Ca incite sans doute à ne financer à crédit que des activités/investissements avec une rentabilité plus forte que ce qu’on aurait financé en pouvant déduire tous les frais financiers du bénéfice fiscal. Si on souhaite diminuer l’endettement de pas mal d’acteurs économique, c’est une idée à creuser. Après, il est loin d’être évident que ce soit la meilleure manière de faciliter la croissance.

Si les SIIC sont concernées, celles à fort LGV devraient être pas mal pénalisées….


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#124 28/09/2012 18h02 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Modérateur
Réputation :   1084 

placementapapa31 a écrit :

Je comprends. Mais donc ce n’est pas strictement "grâce à la baisse du déficit".

Mécaniquement, et quels que soient mes besoins en terme de refinancement, si je fais 10 de déficit en moins en 2013, j’aurais 10 de moins à emprunter, non ?


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#125 28/09/2012 19h28 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   174 

Merci GBL pour la réponse mais le PFL est-il encore valable jusqu’à la fin de l’année?
Car il concerne les gains et dividendes perçus en 2012, allons nous payer un IR complémentaires sur ces gains?


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech