Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#176 01/10/2012 01h45 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   60 

Thomas a écrit :

Il ne faut pas croire que l’herbe est plus verte ailleurs, le gazon francais est tout de meme d’un tres beau vert.

Indépendamment de sa (relative) abondance, ce qui est important c’est aussi la saveur de l’herbe. En tout cas, pour certains.

Hors ligne

 

#177 01/10/2012 13h15 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Administrateur
Réputation :   1307 

Thomas a écrit :

InvestisseurHeureux a écrit :

Au-delà des considérations fiscales plutôt personnelles, je continue à penser, même si Thomz ou GBL ne seront pas d’accord, que la France est en train de couler à vitesse grand V et c’est plutôt triste.

Je ne suis pas non plus d’accord cher IH avec votre pessimisme pour ne pas dire "declinisme" sur l’avenir de la France.

Je ne suis pas cassandre (je n’ai pas d’intérêt à y être, je vis en France et je ne demande que ça que la France retrouve son leadership), je me contente de regarder factuellement les petites courbes publiées par CIB Natixis et que je partage ponctuellement sur les forums.

Vous pouvez regarder par exemple ce papier :
Guerre de compétitivité dans la zone euro : qui va gagner ?

Ou celui-ci :
Industrie en France

Il n’y a pas besoin de lire le texte ce CIB Natixis (que l’on pourrait reprocher partisan), juste à regarder les graphiques tendancielles, qui sont quasi-systématiquement en défaveur de la France.

La France a loupé le train des réformes structurelles il y a quinze ans, s’est fait massacré par un Euro trop fort et ce n’est pas le projet de loi de finance 2013 qui amorce le changement (le changement c’est maintenant disait Hollande…), bien au contraire.

Sur la jeunesse et la natalité de la France, je veux bien comme le dit Nicolas Bordas que ce soit une force, mais pour l’heure, je répondrai avec "humour" que notre jeunesse est surtout "célèbre" pour :
1) son taux de chômage parmi les + élevés d’Europe
2) ses mauvais résultats scolaires dans les tests de l’OCDE
3) son envie de devenir fonctionnaire
4) son envie de partir à la retraite à 60 ans
Mais je ne doute pas que les élèves de N. Bordas soient des talents et que cela le rendre optimiste : il enseigne à Science Po !

Les USA ont leur pb aussi (inégalité, dette des étudiants, dette publique…), mais toujours quand je regarde les petites courbes (par exemple : Gaz de schiste aux Etats-Unis : les européens doivent prendre au sérieux la menace sur leur industrie), je vois des améliorations, un pays qui a le contrôle de sa monnaie, de l’énergie, la première puissance militaire mondiale, aucun pb de déséquilibre de la pyramide des ages avec le Mexique en-dessous, etc.

Thomas a écrit :

Et si la croissance des 20 prochaines annees venait en bonne partie de la zone ou on l’attend le moins ? - c’est a dire de l’Europe -

C’est une croyance ça, pas un raisonnement, mais puissiez-vous dire vrai ! :-)

Hors ligne

 

#178 02/10/2012 02h56 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   35 

Thomas a écrit :

Et si la croissance des 20 prochaines annees venait en bonne partie de la zone ou on l’attend le moins ? - c’est a dire de l’Europe -

Cela semble bien peu probable. l’Europe souffre à la fois :
* de son vieillissement, ce qui implique une faible dynamique économique : peu d’innovations, peu de créations d’entreprises, peu de hausse de la consommation. Et un état qui favorise le statu-quo et l’immobilisme, et transfère la production de richesse des actifs vers les retraités.
* d’un niveau de vie déjà élevé : les infrastructures sont déjà bien développées, les besoins de bases sont pour la plupart satisfaits, la productivité a un niveau déjà élevé (sachant que les gains vont décroissants)

Dans ces conditions je ne vois pas comment elle pourrait offrir plus de croissance que des émergents comme les BRIC. Je dirais même que sans ouverture massive des vannes de l’immigration (ce qui semble peu probable) le déclin est mécaniquement inévitable.

Hors ligne

 

#179 02/10/2012 04h12 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   31 

on peut surement faire dire ce qu’on veut au chiffres, donc je prendrais ca avec des pincettes…

Mais quand on voit la conclusion du rapport, dernier des 4 pays en terme de profitabilité des entreprises, surement lié a notre (egalement) derniere place quant a la fiscalité de celles-ci, et quand on regarde le "plan 2013" augmentation des impots pour tout le monde… ma foi, je ne suis pas sur que les dirigeants aient les memes données que les votres…

Quand on voit le score de l’allemagne, ca fait rever (hormis le prix de l’energie)… surement au prix d’efforts tres important pendant des années… on a rien sans rien

Hors ligne

 

#180 02/10/2012 13h20 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   52 

Pour en revenir au sujet de discussion initial, voici quelques précisions sur la fiscalité des plus values qui favorise clairement le buy and hold. En tout cas, les conseillers patrimoniaux ont encore de beaux jours devant eux.
Ca devient problématique ces empilements de machins, déductions et exceptions sans suppression ou fusion par ailleurs. Il y a une vraie asymétrie d’information entre ceux qui savent et ceux qui n’ont pas le bagage pour comprendre ce fouillis.
La France possède parmi les meilleurs mathématiciens du monde, on devine où ils travaillent wink

Abattements pour l’épargne à long terme

Afin d’inciter les contribuables à privilégier une épargne longue, et, transitoirement, d’atténuer la progressivité de l’imposition sur ces revenus acquis sur une période pluriannuelle, deux mécanismes sont proposés :
- un système de quotient variable en fonction de la durée de détention des titres cédés permettra de tenir compte du caractère pluriannuel de la plus-value pour les trois premières années d’application du barème progressif de l’IR (c’est-à-dire pour les cessions intervenues en 2012, 2013 et 2014). Le bénéfice du quotient s’appliquera sans condition de montant ;

- l’introduction d’un abattement proportionnel et progressif en fonction de la durée de détention des titres permettra de favoriser la détention longue. Il sera de 5% pour une durée de détention de deux à moins de quatre ans, 10 % pour une durée de quatre ans à moins de sept ans, puis sera augmenté de 5 points par année de détention supplémentaire au-delà de la sixième année, pour atteindre 40% la douzième année (soit en 2025). La période de détention sera décomptée à partir du 1er janvier 2013 pour les titres détenus à cette date, sans tenir compte de la date d’achat des titres.

Ca a l’air intéressant pour les fonds obligataires capitalisant par rapport à des fonds ou obligations distribuant des coupons si ceux-là rentrent dans ce cadre de cette loi. En reprenant la discussion initiée par Nikki sur l’avantage de la capitalisation Capitalisation ou distribution en période de consommation du capital ? il y aurait une optimisation intéressante à faire.


“prediction is very difficult—especially if it is about the future.” Niels Bohr

Hors ligne

 

#181 02/10/2012 14h00 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   512 

Betcour a écrit :

Dans ces conditions je ne vois pas comment elle pourrait offrir plus de croissance que des émergents comme les BRIC.

Le monde change à une vitesse folle Betcour. Quoi de commun entre 1950 et l’an 2000?

Une révolution profonde des modes de vie, de l’éducation, de la production, du transport, de l’énergie et de la communication…. Qui l’aurait cru?

A l’aube des années 30 et de la grande depression, qui aurait pu prédire qu’un jour l’humanité se déplacerait en jet et passerait ses journées sur internet? Qui? Personne!

A l’aube des années 2012 et de la grande remise en question, qui pourrait prédire comment demain nous marcherons sur Mars, guérirons les cancers et fabriquerons des robots capables de remplacer les humains dans toutes les taches ingrates et à risques? (y compris la guerre).

Ce changement ne viendra pas des BRIC; ces pays développent leurs infrasctructures mais ne capitalisent pas assez sur l’innovation scientifique.

Le progrès, c’est USA+Europe+Israel+Japon - et dans une certaine mesure, Russie et Chine, quoique les problèmes structurels/politiques de ces deux dernières nations sont quasiment insurmontables.

Je pense que dans quelques décennies, Betcour, vous serez comme tous les vieux: complètement dépassé par un monde qui a changé plus vite que ce que votre imagination aurait jamais pu concevoir.

Consolez-vous: c’est notre lot à tous.

Celui qui juge son époque sur des considérations conjoncturelles (crise éco, immobilisme institutionnel - comme si cela était nouveau! - etc.) n’a tout simplement pas compris la question.

Du moins est-ce mon avis.

Dernière modification par thomz (02/10/2012 14h04)

Hors ligne

 

#182 02/10/2012 14h29 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Administrateur
Réputation :   1307 

Allez boom dans les dents :

Cotisations sociales : les travailleurs indépendants mis à contribution

lentreprise.lexpress.fr a écrit :

Déplafonnement des cotisations maladie, fin de l’abattement pour frais professionnels, cotisations sur les dividendes… Le projet de financement de la sécurité sociale pour 2013 prévoit d’augmenter les prélèvements pour 850 000 travailleurs indépendants.

Hollande commence à me couter cher…

Hors ligne

 

#183 02/10/2012 14h53 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   554 

Il ne reste plus qu’à passer tous les frais justifiables en charges de la société et réduire son salaire (voir l’anihiler si vous pouvez vous le permettre), et plafonner les dividendes à 9,9% des capitaux propres (si vous pouvez aussi vous le permettre). Ce n’est pas forcément évident.

Si vous voulez faire de la croissance un jour en tant qu’entrepreneur, vous pouvez probablement allez la chercher ailleurs : vous aurez en tout cas plus de chances de succès.
Il me semble qu’une solution pour être épargné par la plupart des mesures est d’avoir une grosse holding et ne pas avoir besoin de ses capitaux : ce n’est clairement pas le cas de la majorité des entrepreneurs.

Ces mesures me semblent particulièrement néfastes pour les petits entrepreneurs, ceux qui seront possiblement aménés un jour à devenir grands et créer de l’emploi. J’ai de plus en plus de mal à voir comment la France va se relancer. Je concède que je n’en ai pas réalisé une étude approfondie et que ces opinions sont données en première impression. Je me pencherai sur la question plus en avant sur la question dans quelques années probablement, sauf s’il y a une urgence.

Hors ligne

 

#184 02/10/2012 15h02 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   74 

Concernant la loi de finances, j’en tire mes conclusions personnelles.

L’assurance vie en euros et ses 1200 milliards, qui a permis l’endettement de certaines sociétés, mais surtout de certains Etats reste actuellement protégée. Mais jusqu’à quand ?

C’est peut être bien pour notre Etat, mais également pour nos assureurs et banquiers qui de toute façon récoltent nos frais de gestion.

Maintenant, c’est bien également pour les particuliers. Car avec notre système fiscal, quand cela est possible, c’est bien de pouvoir mettre les compteurs des plus values à zéro, avec une fiscalité nulle .

Je m’explique, j’avais un contrat de « vieux » chez l’Afer, qui avait bien plus de 8 ans, et qui avec la fiscalité actuelle m’a permis de retirer depuis plusieurs années les intérêts, et presque la plus grande partie du capital (grâce à la fiscalité généreuse après 8 ans de 9200 euros pour un couple sur les intérêts). J’ai replacé les sommes sur des contrats Internet avec 0% de frais d’entrée, des meilleurs rendements, plus de possibilités et plus de souplesse.

Elle est pas belle la vie !!!

A+

Hors ligne

 

#185 02/10/2012 16h35 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   146 

ça confirme en tout cas ma pensée, en France vaut mieux saut être milliardaire et avoir une horde de fiscalistes, avocats… qui vous permettent d’optimiser votre fortune, soit être au RSA et bosser au black, les autres catégories se font saigner surtout la classe moyenne qui doit toujours payer plus et recevoir moins.

Hors ligne

 

#186 02/10/2012 17h52 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Modérateur
Réputation :   1082 

C’est sur que se lamenter de ne pas tout voir venir sans faire (beaucoup) d’effort, en s’imaginant que chez les autres c’est venu tout seul, c’est  une bonne façon de se sentir "saigné".  Un des problèmes de notre société vient peut-être aussi de la…

Un de mes patrons (d’origine américaine) m’a dit un jour "you are in the driving seat".  Sur le moment, je l’ai pris pour un (vieux) con. Mais à bien y réfléchir….

PS : Les "milliardaires avec une horde d’avocats et de fiscalistes", hormis dans les films, ça ne doit pas exister bien souvent.

Dernière modification par GoodbyLenine (02/10/2012 17h55)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#187 02/10/2012 19h48 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   146 

GoodbyLenine a écrit :

PS : Les "milliardaires avec une horde d’avocats et de fiscalistes", hormis dans les films, ça ne doit pas exister bien souvent.

Bettencourt payait combien d’impôts déjà ? sans oublier les entreprises du CAC40 qui sont imposées en moyenne à 10%

Hors ligne

 

#188 02/10/2012 20h16 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   60 

thomz a écrit :

Celui qui juge son époque sur des considérations conjoncturelles (crise éco, immobilisme institutionnel - comme si cela était nouveau! - etc.) n’a tout simplement pas compris la question.

Tout cela semble en apparence fort sage. Tous les livres d’investissements à long terme invitent à prendre du recul par rapport aux évènements immédiats. Je vois cependant deux problème :

1- C’est dans une conjoncture que se vit la vie présente d’un humain, pas dans une histoire technologique longue, et de cette conjoncture dépend l’ambiance générale, gaie ou délétère dans laquelle on est plongé et où se déroule sa vie, parfois malgré soi (mais si on aspire à une autre ambiance, vous me direz dans ce cas il faut partir - oui certainement).

2- Une stagnation peut durer plusieurs décennies, et là c’est une partie non négligeable de sa vie humaine qui est consommée.

InvestisseurHeureux a écrit :

Allez boom dans les dents :

Cotisations sociales : les travailleurs indépendants mis à contribution

lentreprise.lexpress.fr a écrit :

Déplafonnement des cotisations maladie, fin de l’abattement pour frais professionnels, cotisations sur les dividendes… Le projet de financement de la sécurité sociale pour 2013 prévoit d’augmenter les prélèvements pour 850 000 travailleurs indépendants.

Hollande commence à me couter cher…

Dernière modification par placementapapa31 (02/10/2012 20h20)

Hors ligne

 

#189 02/10/2012 20h17 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Administrateur
Réputation :   1307 

ZeBonder a écrit :

sans oublier les entreprises du CAC40 qui sont imposées en moyenne à 10%

C’est un peu un "mythe". Simplement les filiales étrangères des grands groupes payent leurs impôts dans leur pays d’immatriculation.

Donc, il y a sans doute de l’optimisation fiscale mais aussi une réalité opérationnelle.

Ça marche aussi dans l’autre sens, et Coca Cola France paye ses impôts en France et non aux USA…

Plutôt que fustiller l’imposition supposée de nos fleurons du CAC40, il faudrait s’interroger sur l’intérêt qu’il reste à certaines de nos multinationales à garder leur siège social en France, quand le gros de leur activité est à l’étranger, voir même le dirigeant (ex : Schneider Electric).

La dernière remarque vaut pour Mme Betancourt aussi d’ailleurs, sans doute plus patriote que bon nombre de footballers, chanteurs et autres Yannick Noah.

Hors ligne

 

#190 02/10/2012 20h27 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   60 

thomz a écrit :

Celui qui juge son époque sur des considérations conjoncturelles (crise éco, immobilisme institutionnel - comme si cela était nouveau! - etc.) n’a tout simplement pas compris la question.

Tout cela semble en apparence fort sage. Tous les livres d’investissements à long terme invitent à prendre du recul par rapport aux évènements immédiats. Je vois cependant deux problème :

1- C’est dans une conjoncture que se vit la vie présente d’un humain, pas dans une histoire technologique longue, et de cette conjoncture dépend l’ambiance générale, gaie ou délétère dans laquelle on est plongé et où se déroule sa vie, parfois malgré soi (mais si on aspire à une autre ambiance, vous me direz dans ce cas il faut partir - oui certainement).

2- Une stagnation peut durer plusieurs décennies, et là c’est une partie non négligeable de sa vie humaine qui est consommée.

InvestisseurHeureux a écrit :

Allez boom dans les dents

Déplafonnement des cotisations maladie, fin de l’abattement pour frais professionnels, cotisations sur les dividendes… Le projet de financement de la sécurité sociale pour 2013 prévoit d’augmenter les prélèvements pour 850 000 travailleurs indépendants.

Hollande commence à me couter cher…

Et lisez ceci : alors ça c’est vraiment abject.

l’Express a écrit :

Autre mesure : l’assiette des cotisations sociales (en général) devra intégrer les éventuels dividendes que se versent les travailleurs indépendants pour se rémunérer, si ceux-ci dépassent 10% des capitaux propres.

Cette mesure visant à "limiter la possibilité pour les travailleurs indépendants de réduire l’assiette de leurs cotisations sociales en se rémunérant sous forme de dividendes" pourrait rapporter 75 millions d’euros.

Et ça va faire très très très mal. Je ne suis pas sûr que nos décideurs aient mesuré cela. Je me demande comment leurs comptables publics font leurs comptes?? Ils envisagent des rentrées supplémentaires à la pelle, mais quid du coût d’opportunité (recettes perdues et entreprises non créées) que va entraîner la réactions de dizaines de milliers d’entrepreneurs qui ne vont pas rester à se faire tondre les bras croisés, on peut en être sûr : démotivation, vote du pied, dissociation, stratégies de repli fiscal, départ, fermeture, et j’en oublie.

Cher IH, doutiez-vous que M. Hollande allait vous coûter cher? Il a été élu pour cela, non? (des millions d’électeurs attendent leurs prestations, vous voudriez donc "rouler" des millions d’électeurs?)

sergio8000 a écrit :

J’ai de plus en plus de mal à voir comment la France va se relancer.

Veut-elle se relancer?

Dernière modification par placementapapa31 (02/10/2012 21h42)

Hors ligne

 

#191 02/10/2012 21h57 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   554 

Placementpapa, j’adhère à 100% sur votre remarque sur le coût d’opportunité, qui n’est jamais pris en compte.

Ils comptent peut être sur le fait que les entrepreneurs sont des moutons et subiront sans broncher : seulement, ils oublient sans doute qu’un entrepreneur est avant tout une personne qui refuse de suivre passivement les foules et de subir sa destinée. En même temps, on n’apprend pas cela dans les grandes écoles (j’en sais quelque chose), donc ils ne doivent pas y penser spontanément. J’ai peu que le peuple français ne doive payer cela très cher.

Si les politiques étaient des businessmen, ils dirigeraient des entreprises 100% privées et rendraient compte à leurs actionnaires ; si on veut le pouvoir sans les responsabilités, on sait quelle carrière poursuivre :-).

Dernière modification par sergio8000 (02/10/2012 21h59)

Hors ligne

 

#192 02/10/2012 22h12 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   60 

Je reviens sur l’article cité par IH qui est terrible : faire payer des cotisations aux dividendes d’un entrepreneur-gérant-actionnaire est infâme.

Il me vient une vision de l’avenir tout aussi terrible : et si ce n’était qu’un début? Et si sous le slogan électoral "taxer le capital comme le travail" il y avait quelque chose de beaucoup plus profond? Imaginez que tout actionnaire qui perçoit des dividendes doive un jour payer des cotisations URSSAF. Puis après cela des cotisations sur tout revenu du capital (intérêts). Et pourquoi pas enfin des cotisations sur le capital lui-même? (sorte de cotisations sociales sur la fortune)

Des illuminés ont bien proposé de faire cotiser les machines.

Les grands bouleversements historiques sont souvent précédés d’une prolifération de taxes plus ahurissantes les unes que les autres, inventées par les techniciens d’états financièrement aux abois.

Dernière modification par placementapapa31 (02/10/2012 22h15)

Hors ligne

 

#193 02/10/2012 22h58 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   12 

Et après on va venir me dire qu’il n’y a pas d’instabilité fiscale dans ce pays… :-)

Bon si je comprends bien, ces mesures invitent à capitaliser au sein même de sa société et éviter au maximum de se verser des revenus. Quelle blague…

Hors ligne

 

#194 02/10/2012 23h19 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   60 

A mon humble avis ça vise simplement à renflouer les caisses en faisant payer plus de cotisations à des dirigeants avisés trouvant absurde de devoir payer 10 pour pouvoir se rémunérer 5, et ayant donc choisi de se rémunérer en dividendes plutôt qu’en salaire (à l’inverse du salarié français lambda, comptablement inculte, qui trouve cela normal - vu que l’argent des charges ne sort pas de sa poche).

Je ne connais pas les objectifs occultes (s’il y en a) du gouvernement : forcer à capitaliser comme vous dites Pug ou autre. Mais je suis presque sûr d’une chose : ça va inciter à plier boutique pour travailler moins en gagnant moins, voire à aller voir ailleurs. Et on peut inclure dans les coûts cachés de la mesure, en plus des coûts d’opportunités, les emplois non créés ou supprimés qu’il va falloir compenser par des indemnités chômage.

Chaque jours qui passe amène sa nouvelle démotivante pour les quelques-uns qui voudraient encore entreprendre en France, donc investir. C’en est à se demander si le vrai but de tout cela n’est pas d’inciter à l’inactivité.

Dernière modification par placementapapa31 (02/10/2012 23h32)

Hors ligne

 

#195 02/10/2012 23h25 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   28 

A chaque fois que je lis une nouvelle loi ou projet de loi c’est de plus en plus déprimant.

Voici mes décisions pour 2013:

1 . réduire considérablement mon salaire, hors de question étant gérant d’une EURL d’augmenter mes cotisations sans contrepartie. ( voir projet loi secu sur les independants). J’ai la chance de pouvoir vivre avec un salaire trés réduit pendant des années.
2. arréter de distribuer des dividendes, en plus de l’arret du PLF, de la suppression de l’abatement des 3K€ voila maintenant que l’on parle de payer des cotisations sur les divdiendes pour les gérants..on croit rever.
3. arrét total des le 1er Janvier de mon activitée trading qui me génerait des revenus en plus de mon activitéé et remplacement par …..le farniente et le sport. Sans le PLF c’est devenu impossible , alors autant travailler moins.
4.Je pensais me faire plaisir avec une nouvelle voiture sympa pour le We mais un peu polluante je le reconnais, ne faisant pas plus de 4000kms par an avec ce gene de voiture et que le reste de la semaine je roule volontairement dans un voiture peu gourmande en CO2, mon empreinte ecolo reste correcte, en tout cas plus qu’en roulant en scenic diesel toute l’année. Mais je viens de decouvir qu’il existe une taxe à regler chaque année pour les voitures  plus de 190g/CO2. Certe modeste pour l’instant 160 € mais dans l’ambiance du moment elle devrait au moins doubler ld’ici à 2 ans. De plus étant devenu totalement allergique au taxe en tout genre je viens d’annuler ce projet. Et par là méme quelques 10Ke de TVA en moins dans les caisses de l’etat.
5.arrét immédiat des versements interressements, PEE et Perco, en effet passer le forfait de 8% à 20% est proprement scandaleux. Vu la legerete de ma structure EURL actuelle c’est tres facilement negociable.
6. je viens de transferer de l’argent de mon compte titre( argent qui finance des entreprises ) vers les livret A et LDD de la famille ( ou esperons il servirra à quelque chose mais sans conviction…).
7. laisser l’argent non dépensé dans la tresorererie de la société qui n’en a pas besoin mais c’est le seul endroit ou il peut echapper aux taxes.
8.. Vivre de l’argent épargné ces derniéres années en esperant que d’ici à 5 ans, une once de bon sens fasse que je puisse à nouveau récolter les fruits de mon travail. Sinon pas d’autre choix que l’expatriation, tout à fait possible dans mon activité mais je suis profondément attaché à ce pays.

Désolé de ce billet qui n’apporte pas de réponse ou solution, mais qui je pense refléte le sentiment de beaucoup de createurs d’entreprises en ce moment.

Dernière modification par mercators (03/10/2012 12h45)

Hors ligne

 

#196 02/10/2012 23h37 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   60 

Mais si vous apportez beaucoup : un nouvel exemple d’annulation de projet, qui nous permet d’imaginer la croissance de demain, et d’en tirer toutes les conséquences en tant qu’investisseur français.

Hors ligne

 

#197 02/10/2012 23h48 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   12 

Une petite remarque : la SASU prend du galon face à l’EURL

Hors ligne

 

#198 03/10/2012 00h02 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   57 

Il y a de l’ambiance dans ce troquet, dites donc ! smile

En phase avec thomz. C’est vrai que le nez dans le guidon à écouter les âneries des mass médias, on ne risque pas d’apercevoir la big picture. La croissance a peut-être bien lieu dans les BRIC, mais ils ne font que rattraper leur énorme retard. Nos sociétés sont-elles en stagnation/régression ou bien à la fin d’un cycle ? La faillite d’un modèle de société qui a atteint ses limites ne va-t-il pas précipiter la transition vers un nouveau modèle qui nous portera pendant les prochaines décennies ?

Pensez un peu à ceux qui ont vécu les années 30. Se doutaient-ils que la société d’abondance était au tournant ?

Nos sociétés sont riches, éduquées, dotées d’infrastructures et d’institutions sans équivalent. Jamais il n’y a eu autant de chercheurs. L’internet est un gisement de valeur inimaginable. Ce qui nous manque encore c’est le mode d’emploi. Nous travaillons avec des vieilles recettes adaptées à un ancien monde. La société de consommation nous a ramolli. Mais il y a des gens qui aspirent à autre chose, et ils sont nombreux.

Je n’ai aucune idée de ce qui va se passer, ni quand ni comment. Il y a même des risques de chaos durant la reconfiguration à venir (nos aînés ont eu deux guerres mondiales), mais je suis certain que nous verrons émerger de nouveaux modes de production de richesse, de redistribution/partage de cette richesse, d’organisation du travail.

Et la France dans tout ça ? Je vais être clair : on s’en fout ! L’enjeu n’est pas la France, mais l’union avec les autres pays européens, puis avec tous. Ça semble utopique pour les vieilles générations, mais celles nées avec internet pourraient bien voir et concevoir le monde différemment. Qui aurait pensé que la France et l’Allemagne se rapprocheraient si vite après s’être déchirées trois fois en 70 ans ?

Hors ligne

 

#199 03/10/2012 00h06 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   56 

Il est vrai que l’avenir ne s’annonce pas rose mais au delà des considérations fiscales on ne peut plus prenantes ces temps ci, il faut quand même vivre.

Ne pas se faire plaisir (achats de voitures ou autres) si on en a les moyens je trouve ca vraiment tout much.

Ne pas se faire un achat plaisir - cf mercators - pour 160€ de taxe, je me répète si on en a les moyens,  il faut quand même être sérieux.

Certes je ne suis pas le plus jeune de ce forum mais il y a une chose dont je suis sûr : je n’ai aucune envie de mourrir en bonne santé avec mon coffre fort  - plus ou moins pillé par l’état - sous mon matelat.

N’y voyez aucune provocation, mais Nom de D…, il faut Vivre.

Crown

Dernière modification par Crown (03/10/2012 06h36)

Hors ligne

 

#200 03/10/2012 00h08 → Projet de loi de finances 2013 (loi de finances;impôt;2013)

Membre
Réputation :   60 

Sinclair a écrit :

Et la France dans tout ça ? Je vais être clair : on s’en fout ! L’enjeu n’est pas la France

Là OK (enfin, à condition d’avoir sécurisé son avenir et amélioré son indépendance financière)

Crown a écrit :

Nom de D…, il faut Vivre.

Comment ne pas être d’accord avec vous? Mais c’est justement le problème : la France offre-t-elle aujourd’hui la possibilité d’une vie intense et fructueuse, riche en sensations, en opportunités et en plaisir? (à chacun de répondre ; pour moi compte-tenu de mes désirs c’est non)

Et je serais très surpris que les membres de ce forum, dans leur grande majorité, se laissent spolier de leur droit de mener une vie autre qu’une vie soumise et médiocre sans réagir.

Dernière modification par placementapapa31 (03/10/2012 00h54)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech