Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 27/10/2013 09h25 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   36 

Je pensais honnêtement que le gouvernement et Bercy avaient manœuvré quelque chose du genre : "on taxe un large éventail de produits d’épargne, et quand le mécontentement sera à son paroxysme on lâchera sur un ou deux points en faisant passer le reste"

Les faits me donnent tort… je prêtais un peu trop de calcul et d’habileté à nos dirigeants actuels, et je dois bien me ranger à l’idée qu’ils ne sont même pas capable d’avoir une réflexion, pernicieuse certes mais éprouvée par d’autres, de cet acabit.

Dernière modification par christian (27/10/2013 09h26)

Hors ligne

 

#52 27/10/2013 09h28 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   70 

C’est triste à voir. Cela donne l’impression d’un gouvernement faible qui cède à toutes les pressions corporatistes. Quel amateurisme!


The only real failure is the failure to try.

Hors ligne

 

#53 27/10/2013 09h51 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   285 

Oui, ils retirent le truc sauf pour les UC dans les Assurances Vie !

Hors ligne

 

#54 27/10/2013 11h22 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   -1 

Bonjour à tous,

Que dire de plus à part qu’il s’agit, notamment avec la rétro-activité, d’une vaste escroquerie légalisée ?

Le pire c’est que pour les prochaines élections la gauche (et sa gestion pitoyable) tout comme la droite seront sanctionnées durement au profit de qui …….. ? Je ne vous fais pas un dessin !
On nous resservira à cette occasion le couplet sur le patriotisme ..etc…etc
Je suis plutot tendance Apolitique, marre des charlots de gauches et les charlot de droite, mais à force de pousser la population à bout on y arrivera aux extrêmes malheureusement ………
Je comprends ceux qui s’expatrient quand ils le peuvent….. Pauvre France !!

Là chuis colère !!! Marre, marre !!!

Hors ligne

 

#55 27/10/2013 11h37 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   15 

christian a écrit :

Je pensais honnêtement que le gouvernement et Bercy avaient manœuvré quelque chose du genre : "on taxe un large éventail de produits d’épargne, et quand le mécontentement sera à son paroxysme on lâchera sur un ou deux points en faisant passer le reste"

Les faits me donnent tort… je prêtais un peu trop de calcul et d’habileté à nos dirigeants actuels, et je dois bien me ranger à l’idée qu’ils ne sont même pas capable d’avoir une réflexion, pernicieuse certes mais éprouvée par d’autres, de cet acabit.

Vous n’avez peut-être pas tant tort que cela car en fin de compte ils ont dit que seule l’assurance-vie serait concernée et ferait l’objet d’un nouveau dispositif "moderne et stabilisé"qui serait présenté dans une loi de finance rectificative….

Sachant qu’ils considèrent que les AV en UC appartiennent plutôt aux gros patrimoines;ça fait peur d’avance…

Dernière modification par Victoire (27/10/2013 11h38)

Hors ligne

 

#56 27/10/2013 11h49 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   96 

Ce gouvernement est un canular, c’est pas possible d’avoir une telle bande d’amateurs.

Avancer sans cesse des arguments pour dire :

- on taxe que les gros patrimoines
- Vous inquietez pas c’est que les riches
- C’est de la justice car ceux qui ont de l’argent (… ne l’ont pas mérité ?) en se cachant derrière "l’égalité" doivent redistribuer (pour se retrouver presque au niveau de ceux qui n’en ont pas ?)

et d’un autre coté dire qu’on prône l’apaisement et qu’on ne dresse pas les catégories les unes contre les autres, c’est se moquer du monde.

Ils n’ont pas encore compris qu’à ces niveaux d’imposition le rendement devient très décroissant.

ps = ca n’est pas un post politique

Dernière modification par roudoudou (27/10/2013 11h52)

Hors ligne

 

#57 27/10/2013 12h39 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   266 

Selon moi, du point de vue de la confiance des investisseurs envers la non-rétroactivité* fiscale, le mal est fait.

A titre personnel je considère qu’il est de plus en plus décourageant de vouloir investir en France, pas forcement à cause des taux de prélèvement, qui sont ce qu’ils sont, mais à cause cause de l’instabilité globale du système (suppression d’abattements, modifications de modes de calcul, etc.).

*rétroactivité au sens commun et non au sens juridique, la loi n’était pas rétroactive au sens juridique mais elle l’était de fait.

Dernière modification par Geronimo (27/10/2013 12h41)

En ligne

 

#58 27/10/2013 12h44 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   56 

Bonjour

Cela fait 30 ans que l’on fait du bricolage fiscal: ça monte, ça baisse, ça change et personne n’y comprend plus rien….

François Mitterand disait: "on arrive à l’Elysée avec pour objectif une grande réforme fiscale puis finalement, devant le chantier, on augmente la TIPP."

Mafo


Travail: 750 h/an. Siestes, voyages et loisirs le reste du temps…

Hors ligne

 

#59 27/10/2013 12h51 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   36 

politiquement, cet épisode est un véritable suicide, les traces laissées resteront indélébiles. Quelque chose s’est rompu, du peu qu’il restait de la crédibilité de la parole politique. Inimaginable de commettre des erreurs d’appréciations pareilles, j’essaie de me mettre à la place de nos dirigeants et je n’arrive pas à comprendre comment il est possible de ne pas anticiper un tel marasme.
Ou bien alors il s’agit de tentatives désespérées, faut-il qu’ils soient aux abois pour tenter des coups pareils pour quelques centaines de millions d’euros… ou bien encore, ils sont complètement déconnectés de la réalité. Dans tous les cas, c’est réellement inquiétant. Personnellement, et vous voudrez bien m’excuser cette incartade politique qui n’a pas sa place ici, j’ai voté Hollande non par conviction mais pour virer Sarkozy du pouvoir. Bien mal m’en a pris, et pour les prochains scrutins, quels qu’ils soient, j’émettrai un vote sanction à tout ce beau monde.

Hors ligne

 

#60 27/10/2013 12h59 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   266 

Pour information (on aura sans doute l’occasion d’y revenir) :
«J’annoncerai dans les prochains jours une réforme de l’assurance-vie permettant de garantir un niveau élevé de rendement et de garantie avec des produits risqués. L’assurance-vie doit être davantage orienté vers des produits plus risqués pour financer l’économie à long terme», a-t-il dit lors du Grand Rendez-Vous Europe 1-Le Monde-i>Télé.

En ligne

 

#61 27/10/2013 14h30 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   132 

En fait, ce que je trouve dramatique dans cette histoire, c’est qu’on est en train de tuer à petit feu les bonnes habitudes, qui sont, pour moi, de préparer son avenir, afin de ne pas être à la charge de la société: avoir un toit sur sa tête, épargner pour élever sa famille, pour faire face aux coups durs et pour préparer ses vieux jours. (ma famille ayant des origines paysanes, j’ai certainement hérité d’un biais à ce niveau ;-)  )

A ce jour, il m’arrive de me poser la question de savoir si il est plus bénéfique d’épargner pour une consommation future que de consommer mon argent immédiatement, car, à l’heure actuelle, je ne suis pas sûre que mon épargne me permettra d’acheter plus plus tard que ce que je pourrais me payer aujourd’hui sans attendre.

En effet, l’épargne de court terme défiscalisée (livret a, ldd) fourni un rendement inférieur à l’inflation.

L’épargne en assurance vie (fonds euros) est de moins en moins rémunératrice et de plus en plus taxée. A 3% de rendement moins les prélèvement sociaux, on arrive à 2.53% de rendement par an. A ce taux-là, je ne m’enrichie pas, je compense en gros l’inflation! (mais ça le gouvernement ne le comprend pas, puisque pour un contrat de moins de 8 ans, l’état taxe le "gain" que j’ai réalisé!)

Reste les placements qui sont censés compenser l’inflation et apporter un gain possible en contre partie d’une prise de risque (immobilier et investissement en actions).
Ces placements sont censés être des placements de long terme, mais comment investir à long terme devant une telle instabilité fiscale?

A titre personnel, j’évite l’immobilier en tant qu’investissement, son manque de liquidité est pour moi rédibitoire compte tenu des modifications inscessantes de la fiscalité et des "couches" qui s’ajoutent au fur et à mesure du temps…. L’assujetissement des loyers aux prélèvements sociaux, ce n’est pas si ancien….. J’ai seulement consenti à acquérir ma résidence principale (la encore, je ne suis pas à l’abri qu’on vienne me taxer un loyer fictif dans quelques années, comme cela était envisagé il n’y a pas si longtemps…. l’état aura sans doute oublier qu’il m’aura fallu de longues années de crédit pour financer tout ça…).

Les changements fiscaux concernant les actions ne sont pas moins fréquents. Par contre, je me console en me disant que je peux d’un simple clic vendre mes lignes pour les replacer ailleurs ou différemment. Mais c’est une bien maigre consolation…. car le choix commence à devenir cornélien, les taxes fleurissent en tout sens et commencent à plus que sérieusement entamer la rentabilité. C’est bien beau de prendre des risque mais encore faut-il que ça paie!

Bref, tout cela pour dire qu’à l’heure actuelle, il semble presque impossible d’envisager de se constituer un patrimoine sereinement, sur le long terme, tant les règles changent du jour au lendemain. Cela me semble dramatique. Quel sera l’avenir de notre pays si tout le monde se transforme en cigale?

Parfois, j’en viens à me demander si l’état ne rêve pas d’un peuple français d’"assistés", qui ne compte que sur les aides sociales pour vivre et financer les moments difficiles. En effet, tout ce battage "anti-riche", toutes ces réformes pénalisant les "honnêtes gens" qui épargnent, …. on a vraiment l’impression qu’on cherche à niveler la France vers le bas. Mais ce système ne pourra pas tenir! On ne construit pas une nation à coup d’aide financière et de division de sa population.

L’état a besoin de toutes les bonnes volontés, il a besoin de l’épargne long terme pour se financer, il a besoin de l’épargne de long terme pour aider les entreprises à se financer, il a besoin d’entrepreneurs pour faire avancer le pays….

Et actuellement, l’état est clairment en train de scier la branche sur laquelle il est assis. Comment fait-il pour ne pas le voir?


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne

 

#62 27/10/2013 18h57 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   15 

Sans doute le voient-ils,mais ils n’ont pas de solution,coincés qu’ils sont par leur programme et par les réalités économiques.Le problème c’est qu’on ne voit pas quels autres politiques amèneraient de bonnes solutions s’ils étaient élus à la place de ceux là.

Hors ligne

 

#63 27/10/2013 19h38 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   

Etant sur un forum d’investisseurs (normalement heureux :-)), les positions prises sur le sujet par les intervenants sont assez convergentes. Nos gouvernants sont en train de tuer à petit feu la confiance dans l’épargne de long terme de tous ceux:
- qui en ont besoin pour ne pas devenir des assistés lors de leurs vieux jours,
- qui ne peuvent pas (ou ne veulent pas) quitter ce pays pour couler des jours heureux ailleurs.

Cela ne va évidemment pas durer éternellement,  mais la France est un pays riche,  et la situation va encore tenir un certain temps.
Je ris (jaune) quand j’écoute les arguments des parlementaires PS qui justifiaient il y a quelques jours la nouvelle taxe ("Justice, justice !!": "une mesure d’équité qui conforte le modèle social français") et notre Mosco national qui explique aujourd’hui que c’était une mauvaise mesure, et qu’ils ont entendu les épargnants - comprenne qui pourra. Ils ont perdu leur boussole, et la politique économique française, c’est un bateau ivre.

A titre personnel:
- je suis triste car je suis persuadé que pour une majorité de français, les années futures ne vont pas être très joyeuses (va bien falloir éponger les 40 ans passés, à vivre à crédit). C’est bien de taper sur les "riches" mais quand il maigrissent, les pauvres meurent, comme on dit.
- mais d’un point de vue patrimonial, je ne peux m’empêcher de penser qu’on a de telles chèvres à la tête de l’Etat, qu’un jour ou l’autre les marchés en auront marre et qu’on aura droit à bon krach boursier en Europe (ce qui s’est passé il y a 2 ans, mais en plus sérieux car quand la France fera peur, la crise grecque sera un épouvantail à côté) - et ce jour là, les vraies soldes seront disponibles. Il va seulement falloir être patient et soigner à peu près le timing de l’achat boursier. Ce que je n’ai pas forcément bien fait par le passé, sans me planter complètement.

Bref: cher gouvernement, continue le progrès ! Ne t’arrête pas en si bon chemin, on n’est pas encore dans le mur donc tu peux encore accélérer…

Hors ligne

 

#64 27/10/2013 20h57 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   16 

Je plaindrais presque le gouvernement. Les gens râlent, et quand ils sont entendus… ils râlent !

Hors ligne

 

#65 27/10/2013 21h52 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   36 

Intéressant développement elodie01
Je rajouterai que la philosophie redistributive devient un handicap majeur dans notre pays. Nous n’avons plus les moyens d’assumer les modèles, ou plutôt les dogmes d’après-guerre. Mais il devient compliqué de détailler ici ce genre de pensée, sans être invariablement taxé (encore une fois, eh oui..) de bistrotier, d’individualiste forcené ou de gros beauf patenté.

Dernière modification par christian (27/10/2013 21h52)

Hors ligne

 

#66 27/10/2013 22h39 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   96 

christian a écrit :

politiquement, cet épisode est un véritable suicide, les traces laissées resteront indélébiles. Quelque chose s’est rompu, du peu qu’il restait de la crédibilité de la parole politique. Inimaginable de commettre des erreurs d’appréciations pareilles, j’essaie de me mettre à la place de nos dirigeants et je n’arrive pas à comprendre comment il est possible de ne pas anticiper un tel marasme.
Ou bien alors il s’agit de tentatives désespérées, faut-il qu’ils soient aux abois pour tenter des coups pareils pour quelques centaines de millions d’euros… ou bien encore, ils sont complètement déconnectés de la réalité. Dans tous les cas, c’est réellement inquiétant. Personnellement, et vous voudrez bien m’excuser cette incartade politique qui n’a pas sa place ici, j’ai voté Hollande non par conviction mais pour virer Sarkozy du pouvoir. Bien mal m’en a pris, et pour les prochains scrutins, quels qu’ils soient, j’émettrai un vote sanction à tout ce beau monde.

On peut ne pas apprécier N.S mais au moins il y avait un dirigeant à la tête du pays avec une direction.

Ca n’est pas contre vous mais, ceux qui ont voté Hollande n’ont qu’ à pas se plaindre après tout (surtout quand on l’a fait juste par "anti" ou "rejet"), ils savaient pour qui ils votaient et ils ont été prévenus !

Dernière modification par roudoudou (27/10/2013 22h44)

Hors ligne

 

#67 27/10/2013 22h47 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   189 

Sur l’incohérence du gouvernement sur cet épisode, personne ne trouve en effet à redire…
L’éditorial du Monde d’hier était, à juste titre, assassin sur l’illisibilité totale de la doctrine et de la stratégie gouvernementales.

Il y a une seule chose pire que d’avoir une mauvaise stratégie… c’est de ne pas en avoir.

(ce n’est pas qu’un aphorisme facile, au moins une mauvaise stratégie, permet tout de même aux acteurs de se positionner et d’en tenir compte car il y a "stabilité" et cohérence).

Nous sommes donc très nombreux à être sur la même longueur d’onde. De là à regretter le Président NS… je n’en suis pas encore là (car je n’ai pas oublié bcp de catastrophes de l’époque) mais je peux tout à fait comprendre que certains le pensent.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#68 27/10/2013 23h00 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   36 

PoliticalAnimal a écrit :

De là à regretter le Président NS… je n’en suis pas encore là (car je n’ai pas oublié bcp de catastrophes de l’époque)

Oui, voilà, j’en suis loin aussi. Mais c’est vrai qu’on ne peut lui enlever le fait qu’il avait une direction et un cap : celui qui nous menait droit dans le mur, la pédale au plancher et en klaxonnant.
Avec l’autre, il y a plus de circonvolutions mais on y va franchement aussi…

Hors ligne

 

#69 27/10/2013 23h08 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   96 

Le bilan de Sarkozy n’est certes pas parfait, avec des choses à reprocher, mais en comparaison (NS : crise financière, Hollande : pas crise financière), et si l’on qualifie de catastrophe les choses qui se sont produites sous NS, quel est le bilan ou comment peut on qualifier ce qui se passe sous Hollande depuis qu’il est élu (c’est à dire 1 an et demi) ? Cataclysme ? Quel est le point d’étape ?

Sécurité ? Les chiffres parlent d’eux mêmes
Économie ? Un cataclysme décrit plus haut et on est tous sur la même longueur d’onde
Emploi ? 5 millions de chômeurs, haut plus haut malgré les emplois aidés bidons
Politique internationale : la risée du monde après l’épisode sur la Syrie, l’affaire "Léonarda" avec le président de la 5e puissance mondiale qui se rabaisse à parler a une petite fille de 15 ans et ses parents délinquants.

Je le répète, c’est complétement objectif pas de préférence politique derrière.

Dernière modification par roudoudou (27/10/2013 23h09)

Hors ligne

 

#70 27/10/2013 23h11 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   96 

christian a écrit :

celui qui nous menait droit dans le mur, la pédale au plancher et en klaxonnant.
Avec l’autre, il y a plus de circonvolutions mais on y va franchement aussi…

Économiquement je ne suis pas du tout de votre avis, le cap n’était pas le même que celui actuel, c’était beaucoup plus "entreprises friendly".

Il y a avait des choix différents (TVA sociale, franchise sur l’AME) et une réduction de la dépense publique (mais engagée trop tard..).

Dernière modification par roudoudou (27/10/2013 23h13)

Hors ligne

 

#71 27/10/2013 23h59 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   17 

PoliticalAnimal a écrit :

Sur l’incohérence du gouvernement sur cet épisode, personne ne trouve en effet à redire…
L’éditorial du Monde d’hier était, à juste titre, assassin sur l’illisibilité totale de la doctrine et de la stratégie gouvernementales.

Il y a une seule chose pire que d’avoir une mauvaise stratégie… c’est de ne pas en avoir.

Je n’ai pas lu Le Monde, est donc je ne sais pas de quelle stratégie il parlait.

Si ce gouvernement est tactiquement nul (souvent pas lâcheté), je crois que sa stratégie est la suivante :
1-Réduire les déficits, ce qui, en période de récession est discutable, on peut estimer que c’est pas le bon moment.
2- Augmenter les recettes fiscales pour réduire ce déficit, et non pas réduire les dépenses (mais sa lâcheté l’empêche de le dire clairement).
L’augmentation des recettes, si elle pèse sur les plus riches (ceux dont la propension marginale à consommer / revenu est plus faible) aurait un effet récessif moindre que la réduction des dépenses publiques.
cf les politiques de réduction des dépenses dans les pays du sud qui ont fait exploser les déficits.

Cette stratégie est discutable et elle nécessite du courage et de la constance dans l’exécution tactique avec un minimum d’anticipation sociale et médiatique.
Il faudrait aussi être capable d’affronter l’Allemagne qui détruit l’économie Européenne (les Belges semble plus courageux dans l’affaire des abattoirs).


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

#72 28/10/2013 00h15 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   132 

@christian

je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous. La politique de redistribution est à mon sens une bonne chose même si elle a un coup non négligeable, c’est un avantage dont nous bénéficions tous. Elle a le mérite de couvrir chaque citoyen lorsqu’il traverse une passe difficile. Je trouve cela plutôt une bonne chose. Maintenant, ce qui pose problème, c’est qu’on tombe dans un excès en la matière à mon sens… Je le pense sincèrement et pourtant, je travaille dans le social. Sans aide, je n’aurais plus de travail pour ainsi dire….

A mon sens, les aides sociales deviennent aujourd’hui un dû, une normalité et plus personne ne se rend compte que cela a un coût. Pire, plus personne n’est reconnaissant d’être aidé par l’état, cest-à-dire par tout le monde. Et cela me dérange.

Je pense sincèrement que le système pourrait être maintenu, mais avec quelques aménagements, une lutte plus efficace contre les abus, un meilleur contrôle des situations et une meilleure sélection des situations qui nécessite une aide.  Par exemple, est-ce normal que quelqu’un à la limite de l’ISF reçoive plus de 1000€ de prestations sociales (cas présenté récemment sur le forum) ou qu’une famille en situation irrégulière depuis des années reçoivent des quantités astronomiques de prestations alors qu’elle est dans l’illégalité la plus complète (toute ressemblance avec une situation récente faisant l’actualité sera purement forfuite ;-)  )? Que dire des prestations familiales et de l’allocation scolaire reçues par les parents dont les enfants sont placés en famille d’accueil déjà entièrement pris en charge par l’état, des chomeurs "professionnels" qui profitent du système, des mères célibataires" pas si célibataire que ça, hormis pour percevoir les prestations de la CAF….? Des exemples comme cela il y a en à la pelle.
A mon sens, un peu de tri dans tout cela serait nécessaire et permettrait de faire de réelles économies. Ainsi, pour une fois, on pourrait prendre le problème dans le bon sens: on essayerait de faire des économies au lieu de dépenser encore et toujours plus alors qu’on n’en a plus les moyens…


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne

 

#73 28/10/2013 00h31 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   96 

Elodie01 a écrit :

Par exemple, est-ce normal que quelqu’un à la limite de l’ISF reçoive plus de 1000€ de prestations sociales (cas présenté récemment sur le forum)

Oui (vu la tonne d’impôts payés) et non (vu la situation ’aisée’)

Elodie01 a écrit :

ou qu’une famille en situation irrégulière depuis des années reçoivent des quantités astronomiques de prestations alors qu’elle est dans l’illégalité la plus complète (toute ressemblance avec une situation récente faisant l’actualité sera purement forfuite ;-)  )?

Non, absolument pas

Elodie01 a écrit :

Que dire des prestations familiales et de l’allocation scolaire reçues par les parents dont les enfants sont placés en famille d’accueil déjà entièrement pris en charge par l’état, des chomeurs "professionnels" qui profitent du système, des mères célibataires" pas si célibataire que ça, hormis pour percevoir les prestations de la CAF….? Des exemples comme cela il y a en à la pelle.

Qu’il est (enfin ?) temps d’y mettre de fin et de mettre en place les garde fous pour ne pas que ces situations se produisent (c’est à dire ne pas concevoir le système pour qu’il soit aisé de tricher = cas actuel)

Elodie01 a écrit :

A mon sens, un peu de tri dans tout cela serait nécessaire et permettrait de faire de réelles économies. Ainsi, pour une fois, on pourrait prendre le problème dans le bon sens: on essayerait de faire des économies au lieu de dépenser encore et toujours plus alors qu’on n’en a plus les moyens…

Oui, tout à fait. A ceci j’ajoute les économies sur les medocs, la suppression de l’AME, instauration d’une franchise unique (1, 2, 5, 10 euros par an ? pour faire prendre "conscience") pour la CMU, l’avance en cash des medocs en pharmacie pour responsabiliser sur le cout (hors pathologies et traitements lourds)

Hors ligne

 

#74 28/10/2013 06h31 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   36 

Rien a ajouter, tout est dit ou presque ci-dessus.

Hors ligne

 

#75 28/10/2013 08h53 → Projet de loi de financement de la sécurité sociale 2014 (fiscalité, imposition, pea, pel, plfss)

Membre
Réputation :   17 

Les assistés, fraudeurs aux prestations familiales .. les bons boucs émissaires … .

La fraude est majoritairement le fait de gens qui ne paient ce qui doivent (travail non déclaré et échange au noir) et non de prestations illégalement reçues.

Je suis passé à la pharmacie pour une longue liste de médicaments.
La pharmacienne ne m’a pas mis un seul générique … Il a fallu que je réclame !!!
C’était pas une assistées, plutôt le genre à se plaindre des impôts …

Je me souviens d’une boulangère, un jour de neige, se plaindre du fait que la mairie n’ait pas dégagé son trottoir, alors que c’était à elle de le faire …

Et que dire du fonctionnement des tribunaux de commerce, des "redresseurs", des rois de la commission …


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech