Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#101 21/07/2013 15h55 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   10 

Les mauvais résultats c’est quand même 22 millairds de profits et 77 milliards de trésorerie.

Hors ligne

 

#102 21/07/2013 18h26 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   187 

Finalement le beau temps a gagné et je suis allé me balader en famille donc pas de dossier Microsoft étudié aujourd’hui (je considère l’investissement comme un vrai loisir, quasiment autant qu’une balade sous le soleil) et je ne l’étudierai donc pas avant au moins 15 jours vu les 2 semaines de taf intensives et de missions à l’étranger qui m’attendent. En revanche, je peux rebondir et apporter un p’tit témoignage à la suite de ça :

alexcm a écrit :

De plus, quand on regarde les jeunes qui rentrent sur le marché du travail, ils sont très peu attachés à l’écosystème microsoft :
Ils ont des terminaux apple, Samsung avec Androïd, utilisent les google apps (voire même open office), ont souvent Chrome ou Firefox comme navigateur, achètent sur Amazon et passent du temps sur Facebook et/ou Twitter…
Bref, un monde où on n’a plus besoin de Microsoft. Peut-être que j’y vais un peu fort là :-)

Comme d’habitude, une exception ne fait pas une règle mais permettez moi tout de même de relater mon expérience personnelle pcq c’est exactement ce qui m’est arrivé il y a déjà (beaucoup trop) longtemps (et vous allez le voir en encore plus marqué).

Lorsque je suis rentré sur le marché du travail il y a plus d’une décennie, non seulement nous n’étions pas "attachés à l’écosystème Microsoft" comme vous l’écrivez mais nous étions contre et nous ne le connaissions même pas !! La très grande majorité des ingés ne juraient que par Linux (ou Unix), les grandes écoles (en tout cas les parisiennes que je connaissais) n’avait PAS de Windows (contrairement à maintenant !!) et nos ordis persos étaient sous des distribs Debian pour les babasseurs ou des RedHat pour les fainéants comme moi.

Nous ne jurerions que par Linux, nous savions et étions persuadés que Windows (the devil) était appelé à mourir étant donné le prix faramineux et les bugs monumentaux de ses produits (faut dire que Windows 2000 c’était gratiné dans le genre). Les distribs Linux étaient enfin non réservées aux informaticiens professionnels (genre 10 jours à installer), Star Office devenait gratuit et Open Office gratuit puis libre (donc en plus du SE on avait la suite bureautique). C’était sûr et certain à 100 % : Windows allait disparaître (je me souviens que nous avons tous écrit alors d’énoooormes conneries). Nous parlions tous de la façon dont nous allions convaincre nos chefs une fois dans le monde du travail : Linux et Open Office c’était mieux ET moins cher. C’était plié donc, un no brainer. Il n’en a rien été bien sûr.

Tout au contraire. Au départ, principe de réalité et découverte du pouvoir (énorme) des directions IT par rapport aux opérationnels. Ensuite pcq dans le même temps Windows a largement progressé (bon ils partaient de très bas) et les prix ont baissé.

C’est même pire que ça : même moi, qui n’ait jamais possédé de PC Windows en perso depuis 10 ans : soit PC Linux (oui oui le gars qui demandait et obtenait le remboursement de l’installation automatique de Windows) puis des Mac, j’achèterai un PC Windows quand mon Mac lâchera (l’âge sans doute, la lassitude de toujours devoir bidouiller, même sous Mac, il y a des tonnes de choses qui n’existent que sous Windows et Boot Camp ben ça oblige à payer quand même… pourquoi payer 2 fois).

Vous comprenez alors que je n’ai pu qu’esquisser euh dessiner très nettement un long sourire sur mon visage. Non seulement Windows a déjà résisté à des "jeunes (etc.)" mais le système a même résisté à des bataillons de moines-soldats anti-Windows… ça ne permet pas de prédire le futur mais ça témoigne d’une résilience très très marquée…


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#103 21/07/2013 23h28 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   195 

Je pense que ce repli de MSFT est excessif
et je me suis positionnéa l’achat sur MSFT  J’ai commencé a 11H56 h de NY le 19 Juillet.
   
    BOT        MSFT    Stock    31.54    USD    SMART    JUL 19 09:56:38        1.00   
    BOT        MSFT    Stock    31.58    USD    SMART    JUL 19 10:00:00        1.00   
    BOT        MSFT    Stock    31.33    USD    SMART    JUL 19 13:50:43        1.00
    BOT        MSFT    Stock    31.44    USD    SMART    JUL 19 13:54:10        1.00

Il s’agit de surponderation d’une ligne que je possede en portefeuille.
J’ai enlevé les volumes, j’ai laissé mon heure d’intervention (Heure de NY -2)  et les cours.
la commission de US $ 1 est le minimum de frais, chez IB. que ce soit 20 titres ou deux cent titres

Comme il me l’a été suggéré, je vais creer un file avec la liste des valeurs que j’ai en portefeuille.

Dernière modification par Miguel (22/07/2013 00h14)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#104 22/07/2013 00h25 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Administrateur
Réputation :   1307 

alexcm a écrit :

Bref, un monde où on n’a plus besoin de Microsoft. Peut-être que j’y vais un peu fort là :-)

Comme PoliticAnimal l’a rappelé, Microsoft est implanté au coeur des Systèmes d’Information des entreprises (non visible pour les usagers extérieurs, mais tous les informaticiens professionnels le vivent au quotidien) et indélogeable, sauf en cas de rupture technologique.

C’est ce qui se passe (la rupture technologique) sur les PC : les ventes de PC baissent au profit des tablettes et mobiles, qui fonctionnent sur d’autres OS que celui de Microsoft ; du coup la division OS en souffre.

Au niveau entreprise, il faudrait une externalisation massive du SI sur le cloud et un développement massif du Software as a service pour entamer la suprématie de Microsoft, qui se voit dans les chiffres (Business Division avec notamment la vache à lait qu’est Microsoft Office que même des suites bureautiques gratuites n’ont pas su entamer).

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_microsoft-2013-07.gif

Microsoft a réussi parfaitement à combler son retard sur le domaine des consoles de jeux, nous verrons s’il y a arrive sur le domaine du mobile.

Hors ligne

 

#105 22/07/2013 10h35 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   554 

Je partage l’avis d’IH : je ne vois pas comment une entreprise peut se passer de MSFT. Et puis, même si elle va dans le cloud, la plupart de ces solutions vont tourner sur des Windows Server, et 50% des messageries seront du Exchange dans le cloud, et les suites bureautiques seront du Office 360 dans le cloud.

Sérieusement, vous voyez une boîte (surtout une grosse boîte) passer sous Unix ou avoir toute son architecture informatique chez Apple, former tous ses salariés aux nouveaux usages, etc. ? Ca a un gros coût : il me semble beaucoup plus adéquat d’attendre une bonne version d’une solution MSFT du point de vue d’un DSI.

Donc oui, la division Windows pourra souffrir au niveau des utilisateurs particliers, et ça c’est une évidence, mais, à mon humble avis, la douleur d’arrête là (le temps qu’ils arrivent à copier ce qui marche et à mieux se positionner sur le créneau).
Le moat se situe aujourd’hui au niveau business et serveurs plus particulièrement. Le moat OS sur le segment particuliers a un peu faibli, il va falloir une bonne version d’OS pour se relancer. Historiquement, ils ont toujours su faire, et peu d’entreprises peuvent engager autant de frais R&D que MSFT pour y arriver (tout en ayant un coût de R&D par unité vendue bien plus faible que n’importe quel concurrent). Les avis de mort pour cette société me semblent quelque peu prématurés. On ne parle quand même pas de Polaroid ou de Kodak (du moins pour le moment).

Dernière modification par sergio8000 (22/07/2013 10h33)

Hors ligne

 

#106 22/07/2013 12h00 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Effectivement Microsoft est un acteur historique de premier plan. De plus, Ils possèdent une force de frappe importante en terme d’ingeneiring pour rattraper les concurrents assez vite.  Je connais un peu le sujet de la virtualisation de serveur, où en peu de temps,  Le produit HyperV rattrape le leader VMware..  Microsoft est (très) loin d’être mort.
Cependant, je pense que la révolution informatique qui arrive  (Hypermobilité, cloud computing, etc.) va bousculer pas mal de chose. Microsoft va perdre des parts de marché, irrémédiablement.
Voici pour illustrer mon propos la part de marché des ventes de Microsoft dans les objets connectés :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3912_part_de_marche_microsoft.png

Ils sont passé de 90 % à 25 % en 4 ans seulement.L’échec de la tablette Surface RT ne va pas améliorer les choses.On sait que ces objets connectés sont,sans doute, ce qui va remplacer progressivement nous bons vieux PC dans les années à venir.
L’ère post-PC…

Hors ligne

 

#107 22/07/2013 12h27 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   194 

Bonjour !

Sylvain (oui je me cite) a écrit :

Si je considère qu’il ne subsiste que l’activité lié aux entreprises et qu’elles ne renouvellent plus leurs PC, il reste :
- 25% du résultat opérationnel de la division Windows
- 70% du résultat opérationnel de la division Business
- 100% du résultat opérationnel de la division Server and Tools.
Ajusté avec les services déficitaires et les services généraux, il reste un résultat opérationnel de 16 milliards de dollars. Sommés sur 10 ans et en ajoutant la trésorerie nette de dettes, j’arrive à la capitalisation actuelle ! - See more at: [url=http://www.devenir-rentier.fr/t1532-4#sthash.IMUgkAOp.dpuf

]Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ? (4/6)[/url]
Sur un message de début janvier. Depuis, l’action a quand même monté, mais ce scénario restait extrême.

Il faut bien dissocier opportunité opérationnelle de boursière : il peut y avoir de formidables opportunités d’investissements dans des secteurs en décroissance… tout comme de vraies catastrophes boursière dans des secteurs porteurs.

Dernière modification par Sylvain (22/07/2013 12h26)

Hors ligne

 

#108 22/07/2013 15h51 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   

un article intéressant qui dit plus ou moins ce qu’on a dit sur ce fil

Microsoft - Despite Earnings Miss The Enterprise Business Remains Grossly Undervalued - Microsoft Corporation (NASDAQ:MSFT) | Seeking Alpha

Un avantage indéniable de microsoft en entreprise, hors la capacité de faire quelques calculs via excel, ou des présentations simples via ppt, est que la suite office représente une plateforme de développement à part entière, accessible par tous, facilement déployable sans passer par la DSI.

De cette façon, tout le monde peut développer ses propres macros, process et j’en passe. Tout ceci est pour moi un actif important de toute boite.

Sharepoint, Lync sont la suite logique de tout cela.
Une fois Sharepoint, Lync déployés, et une foule de petits logiciels / macros développés, qui peut penser qu’une entreprise peut se passer de microsoft?
Ceux travaillant côté IT savent la difficulté que représente un "simple" changement de version d’office.

Hors ligne

 

#109 22/07/2013 19h32 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   73 

Hi guys,

Dans l’ensemble assez d’accord avec serge et philippe.
Cependant quelques petits bemols niveau entreprise :
- Les entreprises developpent pour la partie nomad de plus en plus des tablettes au detriment des laptop) Et donc apple ou android
- Les google apps marchent pas mal au niveau des petites structures. Cela impiete sur le business d’office pour les petites structures et sur le cloud
- Microsoft  a perdu le monopole des serveur d’appli et de base de donnees au detriment de linux.
Resultat sql server decline bcp au detriment de mysql par exemple.
Les entreprises ont de plus en plus le reflexe de developper sur mysql que sur access.

Mais tout espoir est permis car personne auraient parier sur la xbox il y a quelque temps

Dernière modification par francoisolivier (22/07/2013 20h24)

Hors ligne

 

#110 23/08/2013 15h54 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   320 

+7% à l’ouverture avec 0.5% du capital échangé et un retour au dessus des 35 euros !

La news à l’origine de ce bond est la démission du CEO de Microsoft

bloomberg a écrit :

Microsoft CEO Ballmer to Retire Within Next 12 Months
By Lisa Rapaport - Aug 23, 2013 3:37 PM GMT+0200

Microsoft’s Ballmer Retiring: Year to Find New CEO

Microsoft Corp. (MSFT) Chief Executive Officer Steve Ballmer, who has struggled to adapt to an era of declining personal-computer sales, will retire after more than a decade leading the world’s largest software maker.
Enlarge image Microsoft CEO Steve Ballmer to Retire Within 12 Months

Steve Ballmer, right, chief executive officer of Microsoft Corp., pauses before an interview in New York. Photographer: Scott Eells/Bloomberg
Why Steve Ballmer’s Quitting Microsoft Now
4:24

Aug. 23 (Bloomberg) -- Microsoft Corp. Chief Executive Officer Steve Ballmer will retire within the next 12 months after more than a decade leading the world’s largest software maker. Bloomberg’s Cory Johnson reports on why Ballmer plans to retire now. (Source: Bloomberg)

Ballmer, 57, plans to step down within the next 12 months, Redmond, Washington-based Microsoft said today in a statement. Microsoft’s lead independent director, John Thompson, will lead the search for his successor, heading a committee that will also include Microsoft co-founder Bill Gates.

Ballmer, who took over the CEO role from Gates in 2000, has been working to bolster Microsoft’s performance in areas like mobile computing as consumers gravitate to smartphones and tablets -- and away from the PCs that have long been powered by Microsoft’s flagship Windows software. Last month, he presided over the biggest reorganization of Microsoft in a decade in a bid to speed development of hardware and services as the company’s Windows business suffers from the shrinking PC market and poor demand for Windows-based mobile devices.

“There is never a perfect time for this type of transition, but now is the right time,” Ballmer wrote in a memo to employees today that was posted on Microsoft’s website. “My original thoughts on timing would have had my retirement happen in the middle of our transformation to a devices and services company focused on empowering customers in the activities they value most. We need a CEO who will be here longer term for this new direction.”
Shares Rise

Microsoft shares rose 7.6 percent to $34.86 at 9:34 a.m. in New York. The stock had gained 21 percent this year before today.

Ballmer attended Harvard University with Gates. Unlike his schoolmate, who left the Ivy League institution before graduating, Ballmer stayed and received a degree in applied math and economics. He then joined Microsoft in 1980.

Ballmer was the world’s 47th richest person as of yesterday, according to the Bloomberg Billionaires Index, with a fortune of $16 billion.

Microsoft last month reduced the number of business units to four and said Windows chief Julie Larson-Green would oversee all hardware, including the Surface tablet and Xbox console and related games. Windows Phone software head Terry Myerson added responsibility for the Windows and Xbox operating systems.

The shuffle reversed some changes Ballmer made in 2002 when he divided Microsoft into what was then seven individual product units, each led by an executive with operational and financial responsibilities.

Since then, he’s only tinkered with individual businesses. In 2011, Bob Muglia was pushed out as server chief, and in 2006 Ballmer revamped leadership of the Windows and Internet units after development delays for the Windows Vista operating system.

Dernière modification par simouss (23/08/2013 15h56)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#111 23/08/2013 15h58 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   195 

lefigaro a écrit :

Le groupe américain Microsoft a annoncé ce vendredi dans un communiqué que son PDG, Steve Ballmer, a pris la décision de prendre sa retraite d’ici un an. «Dans l’intervalle, il continuera de diriger Microsoft ainsi que les prochaines étapes de sa réorganisation», précise la compagnie.

Ballmer estime de son côté qu’«il n’y a jamais de moment parfait pour ce type de transition, mais que la période actuelle est un bon moment. Nous avons amorcé une nouvelle stratégie, avec une réorganisation de l’entreprise, et nous disposons d’une impressionnante équipe de dirigeants», fait-il valoir.

Un comité spécial du conseil d’administration va toutefois superviser la procédure de succession. Il étudiera aussi bien des candidatures externes qu’internes.

L’action Microsoft gagnait 9% avant l’ouverture de Wall Street en réaction à ces annonces.


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#112 23/08/2013 16h08 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   320 

D’ailleurs on peut imaginer que le +2.5% d’hier, avant l’annonce, n’était probablement pas le fruit du hasard… (même si les volumes étaient dans la norme du titre)

Dernière modification par simouss (23/08/2013 16h08)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#113 23/08/2013 16h38 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   21 

Je me dis qu’il doit être très "agréable" pour un CEO de voir que le titre de l’entreprise que l’on dirige grimpe de plus 7% après l’annonce de son départ prochain… ;-)


Parrain Bourse Direct (50€ filleul), Boursorama Banque (80€ mini), Linxea - courtier AV (à voir selon l'offre du moment).  Me contacter par MP, merci !

Hors ligne

 

#114 23/08/2013 18h52 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   16 

Je pense que le fait de posséder 300 millions d’actions de l’entreprise aidera à faire passer la pilule, ce pied de nez du marché le rend plus riche d’un demi milliard de dollars.

Hors ligne

 

#115 03/09/2013 10h45 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   17 

Le rachat par Microsoft de la division "Devices & Services" de Nokia pour 3.79 Mias € me laisse perplexe. Je trouve que le prix est bien élevé pour une division déficitaire (perte de 703 Mios € en 2012), appartenant à une entreprise à l’agonie. MSFT aurait eu avantage à attendre que la situation de NOK se détériore encore pour ramasser le morceau à vil prix.

D’autre part, MSFT va payer 1.65 Mia € pour une utilisation non-exclusive, pendant (seulement) 10 ans, des brevets liés à cette division. Pour ce prix je me serais attendu à ce que MSFT en obtienne la pleine propriété, tout en accordant à NOK le droit de les utiliser.

A cela s’ajoute que MSFT n’obtient pas dans ce deal la propriété d’un pépite de NOK qu’est la plateforme de cartographie Here, mais uniquement une licence d’utilisation en échange d’un prêt de 1.5 Mia €.

Enfin, MSFT n’obtient pas le droit d’utilisation de la marque Nokia sur l’ensemble des produits de la gamme, mais uniquement sur les téléphones d’entrée de gamme.

Bref, on saura dans quelques années si ce deal a été profitable pour MSFT ou non, mais je trouve, comme souvent (et d’autres l’on dit bien avant moi), que MSFT ne sait pas acheter. Le seul point positif est qu’il s’agit d’une acquisition à l’étranger qui permet d’utiliser les liquidités de l’entreprise bloquées hors-USA.

Source : Microsoft to acquire Nokia?s devices & services business, license Nokia?s patents and mapping services | News Center

Dernière modification par HannibalSmith (03/09/2013 10h55)

Hors ligne

 

#116 05/09/2013 23h20 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   60 

Hannibal, attention aux jugements rapides, la technologie change très vite, et Nokia était peut être "à l’agonie" vers début 2012 mais depuis était sur la pente ascendante, pareil pour la division téléphonie qui remonte en puissance fortement. C’est pas 2012 qu’il faut regarder dans les smartphones mais 2014. C’est pour cela que Nokia était bradée, car les investisseurs regardaient le passé..

Nokia phones c’est la meilleur technologie au niveau photo, la part de marché de windows phone augmente, blackberry coule, une nouvelle ligne de telephones sortie en 2013, et surtout, je vais surement acheter un lumia !

par example sur les parts de marché
Kantar: Windows Phone hits record high of 8.2% market share in Europe - WMPoweruser
Windows Phone Is All The Second-Place Rage In Latin America

Après maintenant que Microsoft prend le controle une autre question est de savoir si ils vont pas tout faire foirer avec leur management..

Hors ligne

 

#117 17/09/2013 15h43 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   116 

Belle annonce pour Microsoft : augmentation de 22% du dividende à 0.28$ (+0.05$) et programme de rachat d’actions 40 milliard de $ (une bricole….).
Bref tout ce que j’aime dans une action !

Dernière modification par Rodolphe (17/09/2013 15h43)

Hors ligne

 

#118 19/09/2013 15h01 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   187 

De nouveau à passer du temps sur l’investissement (4 semaines de missions puis de vacances sans regarder mon portif ! Je commence à bien dormir tranquille en vrai mode Buy&Hold).

J’en profite pour préciser que juste avant de partir (fin août) j’ai rajouté une seconde louche à ma ligne MSFT. Avec le dollar si bas, je me tâte pour en prendre une 3ème louche…

Le dossier de fond a été amplement analysé (et j’ai fait mes devoirs scrupuleusement sur MSFT) mais en plus les derniers signaux sont positifs (ceux-là ne sont que du second ordre, ce n’est pas du tout le cœur de la thèse) : part de marché des Windows Phone qui augmente enfin, rachat d’actions significatif et même annonce des derniers iPhones désolante (oui je sais ce dernier point est plus controversé… wink )


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#119 21/09/2013 22h25 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   

Hors ligne

 

#120 21/09/2013 23h25 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   187 

Merci pour l’article NicoZ. Espérons donc que MSFT soit le nouveau Teledyne. Et je pense en effet que ce n’est pas impossible.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#121 23/09/2013 08h47 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   211 

A cela près, PoliticalANimal, que Microsoft n’a pas de Henry Singleton ! wink

Hors ligne

 

#122 25/09/2013 15h23 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Administrateur
Réputation :   1307 

A. Damodaran chiffre grossièrement (un simple calcul de NOPAT après impôts / coût du capital estimé à 8%) que Microsoft vaut 22% * de plus * que son cours actuel…

Mais le justifie parce que le management détruit de la valeur depuis 20 ans en voulant diversifier en dehors de sa position dominante (serveurs, OS et Office) :

It is no wonder then that Microsoft keeps looking cheap using all the standard metrics (PE, EV/EBITDA etc,) but there may be a core problem that we are ignoring. For most of the last twenty years, Microsoft has spent billions on new technologies and products and has little to show for it. While it is difficult to isolate the return on capital on just these new investments, it is quite clear that it has been less than the cost of capital. I think I am being generous to Microsoft in assuming that its’  new ventures have earned an average return on capital of 6%, but with that assumption, it is quite clear that if Microsoft continues to keep trying for growth, it will be value destructive.

The intrinsic value of Microsoft drops with every increment in growth and at a growth rate of 7% for the next decade, the intrinsic value converges on the actual market price. This may explain the horrific reaction that the market had to Microsoft’s announcement that it would acquire Nokia for $7.2 billion, and Microsoft’s market capitalization dropped by more than $15 billion. It may not have been the acquisition per se that triggered the drop off but the signal that it sent to investors that Microsoft with its new CEO (from Nokia) would keep trying to grow.

Source : Musings on Markets: Decline and Denial: Thoughts on Blackberry Endgame and Microsoft as Value Trap

Hors ligne

 

#123 25/09/2013 15h37 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   116 

InvestisseurHeureux a écrit :

A. Damodaran chiffre grossièrement (un simple calcul de NOPAT après impôts / coût du capital estimé à 8%) que Microsoft vaut 22% que son cours actuel…

Le raccourci de Damodoran me parait un peu gros. MSFT cote actuellement 270 mds de $. A 22% de cela on est en gros à 60 mds de $. Or la trésorerie au 30/06/2013 est de 80 mds de $ (certes amputée de l’achat de Nokia mais qui est de 5.4 mds si mes souvenirs sont bons). Et le reste, cela ne vaut rien ???

Dernière modification par Rodolphe (25/09/2013 15h38)

Hors ligne

 

#124 25/09/2013 16h09 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   47 

Je pense qu’il faut lire "22% de plus que son cours actuel". Il y’a eu des bons investissements (Bungie) des mauvais (aquantive) et la plupart dont on ne saura jamais clairement, car totalement intégrés.
Je ne suis pas expert en capital cost mais pourquoi 8%, alors que MSFT est AAA sans dettes.
Microsoft ne cherche pas la croissance "aveugle" mais investit pour une offre cohérente (Games, TV, Phone, PC, Tablet) et peut capitaliser sur sa présence forte OS, Xbox, Business pour tirer les points faibles vers le haut.
Cependant avec tous les services (OS, Office, Xbox Live, Azure) et outils de développement qui devraient passer sur abonnement mensuel/annuel et le fait que MSFT regagne des parts de marché sur exchange/office auprès des entreprises sont autant de greenflag criants. Le cash retourné (div/buyback) est aussi très séduisant.
Il subsiste une interrogation sur tout ce qui est Consumer, mais l’offre Microsoft (WP8,Surface,Bing) peut récupérer des pdm.
Je possède 450 titres MSFT

Dernière modification par aerts (25/09/2013 16h13)


"Most of this is common sense " T. Gayner | "If you sell, I'll buy" R. Kinder

Hors ligne

 

#125 25/09/2013 17h32 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   116 

aerts a écrit :

Je pense qu’il faut lire "22% de plus que son cours actuel".

Merci, et je vois que IH a aussi modifié son message. Je préfère cela, je dois avouer. MSFT me parait une bonne valeur, et les dirigeants ont confiance en l’avenir au vu des dernières décisions : augmentation du dividende +22% et programme de rachats d’actions de 40 mds de $.
A noter que MSFT a quand même des dettes au dernier bilan (30/06/2013) : en gros 13 mds.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech