Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 13/02/2012 20h57 → Artprice (PRC) : pépite ou pipeau ?

Membre
Réputation :   25 

Voilà, je suis actionnaire de cette société – et j’avoue que je ne sais plus trop quoi en penser.

Artprice.com est le leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’art (peintures, estampes, dessins, sculptures, photos, etc.). Le groupe totalise plus de 27 millions d’indices et résultats de ventes depuis le XVIIe siècle. Le CA par activité se répartit comme suit :
- exploitation de sites Internet (92%) ;
- édition d’ouvrages (0,2%) : notamment rapport annuel sur le marché de l’art et livres de cotes internationaux ;
- autres (7,8%).

67,1% du CA est réalisé en Europe. Effectif : 35
Le CA est depuis quelques années de 4 à 5 millions € - le résultat 2010 de 153 k€. Bref, une toute petite PME.

A ce jour, la capitalisation boursière est de l’ordre de 300 millions € !
Le cours de bourse est autour de 50 € - et certains analystes (Boursica) prédisent un cours cible d’ici un an de 100 à 150 €.

Pourquoi ces perspectives phénoménales ? Artprice offre depuis peu la possibilité d’acheter et de vendre en ligne des œuvres d’arts – et sa très grosse base de données de prix historiques pratiques ainsi qu’un taux de commissionnement (7%) riquiqui par rapport aux maisons d’enchères font que certains y voient le futur Facebook du marché de l’art.
Les premières semaines d’enchères ne semblent pas montrer un emballement des ventes commissionnées.

Il faut aussi savoir que cette action est donc très spéculative – les variations quotidiennes de 10% ne sont pas rares. Et qu’elle va rentrer fin février au SRD, ce qui va encore renforcer cette tendance.

D’un côté, il y a un risque de dégonflement et de retour à un cours très bas. De l’autre, la crainte de vendre une future pépite.

Des avis ?


Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave…   Friedrich Nietzsche.

Hors ligne

 

#2 14/02/2012 03h01 → Artprice (PRC) : pépite ou pipeau ?

Modérateur
Réputation :   1084 

J’imagine que vous avez bien gagné avec ce titre déjà Vous pourriez vendre 1/2 ou 2/3 de votre position, dans l’optique de racheter 10% ou 20% plus bas et de recommencer ensuite. Au moins vous mettriez une partie de vos gains à l’abri.

Après, tout dépend de l’importance de cette ligne dans voter patrimoine….

C’est le genre de société dont l’action représente plus le potentiel pour dans 5 ans (qui pourrait bien être nul aussi) que la valeur actuelle.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#3 14/02/2012 10h04 → Artprice (PRC) : pépite ou pipeau ?

Administrateur
Réputation :   1309 

MichelPlatini a écrit :

D’un côté, il y a un risque de dégonflement et de retour à un cours très bas. De l’autre, la crainte de vendre une future pépite.

Le terme pépite s’appliquait quand le cours était à 8 €…

Là le nouveau terme, c’est "achat spéculatif".

Hors ligne

 

#4 14/02/2012 10h23 → Artprice (PRC) : pépite ou pipeau ?

Membre
Réputation :   128 

La valorisation me semble tout à fait … Hallucinante.

Puisqu’il s’agit de spéculer, je pense même qu’avec son admission au SRD, il faudrait encore mieux vendre à découvert plutôt qu’acheter (ceci n’est pas une recommandation, je ne m’y risquerais pas).

J’aimerais bien avoir la même valorisation sur ma PME, qui fait 5 fois le CA d’Artprice et 20 fois son RN.

Hors ligne

 

#5 14/02/2012 10h30 → Artprice (PRC) : pépite ou pipeau ?

Membre
Réputation :   25 

Que la valorisation soit énorme - why not si les perspectives sont réalisées… (et cela me semble possible)

Par contre, pour un niveau de risque beaucoup plus faible, je pense qu’il y a des actions qui peuvent aussi doubler d’ici un an. (genre Air France)

D’où mes hésitations.


Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave…   Friedrich Nietzsche.

Hors ligne

 

#6 14/02/2012 10h48 → Artprice (PRC) : pépite ou pipeau ?

Membre
Réputation :   421 

Ni pépite ni pipeau, action à la mode ultra spéculative.

Je pense aussi qu’il y a des boites beaucoup moins risquées avec autant de potentiel. Il faut énormément se diversifier quand on joue ce genre d’action.
J’en ai quelques valseuses en portif qui sont un peu moins sur le devant de la scène qu’Artprice, Geci, Carmat ou Auplata : I2S, IT link, Bioalliance… mais pour 3% de mon portefeuille…

Il faut une gestion de Trader avec ces boites… Ne pas oublier que certains ont des infos privilégiées…


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#7 10/03/2012 12h05 → Artprice (PRC) : pépite ou pipeau ?

Membre
Réputation :   -6 

bonjour,

Êtes-vous acheteur au niveau actuel ?

Merci.

Hors ligne

 

#8 10/03/2012 12h46 → Artprice (PRC) : pépite ou pipeau ?

Membre
Réputation :   25 

Curieusement, depuis l’entrée au SRD, la volatilité est plus faible qu’il y a quelques mois.

Sinon, pour info, une interview du "boss".
Visionnaire ou usurpateur, je ne sais toujours pas

http://www.boursica.com/interviews-bour … s-2012.php


Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave…   Friedrich Nietzsche.

Hors ligne

 

#9 10/03/2012 13h38 → Artprice (PRC) : pépite ou pipeau ?

Membre
Réputation :   44 

MichelPlatini a écrit :

Voilà, je suis actionnaire de cette société – et j’avoue que je ne sais plus trop quoi en penser.

Artprice.com est le leader mondial des banques de données sur la cotation et les indices de l’art (peintures, estampes, dessins, sculptures, photos, etc.). Le groupe totalise plus de 27 millions d’indices et résultats de ventes depuis le XVIIe siècle. Le CA par activité se répartit comme suit :
- exploitation de sites Internet (92%) ;
- édition d’ouvrages (0,2%) : notamment rapport annuel sur le marché de l’art et livres de cotes internationaux ;
- autres (7,8%).

[…]

Des avis ?

Un avis rapide, juste à la lecture de votre post et avec des simplifications importantes (investissements négligés pour approximer EBE et RO, arrondis sur les chiffres etc) :

Un cours de 100€/titre nous fait une market cap de 640 M€. Si l’on considère des multiples à la Google (valo 18 fois l’EBE), ça nous fait un EBE d’environ 35 M€. Vous indiquez qu’ils sont commissionnés à 7% des transactions. En admettant qu’ils ont 50% de marge là dessus, pour avoir un EBE de 35 M€, ça nous fait un volume de transactions passant dans leurs filets d’environ 35 * 2 * 100/7 = 1 Md €. Il faudrait regarder le volume traité par exemple par eBay, mais là ça me semble quand même beaucoup..

Hors ligne

 

#10 01/09/2012 09h58 → Artprice (PRC) : pépite ou pipeau ?

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je suis d’accord pour dire que c’était une pépite à 8€.
J’ai un prix de revient à 9.32, pour une fois j’ai eu un peu de chance !
Des avis ? vendre, garder ? alléger ? à combien ?
Merci pour vos avis et bon week-end.

Hors ligne

 

#11 01/09/2012 11h11 → Artprice (PRC) : pépite ou pipeau ?

Membre
Réputation :   554 

La société fait moins de bénéfices que la mienne et est côtée à 154 millions… Il faudrait vraiment que je songe à faire une introduction en bourse un jour… :-)

C’est complètement délirant, une telle société ne peut pas valoir plus de 5 millions. Allez, 10 en étant complètement fou. Même à 10€ l’action, cette entreprise, c’est du casino ! Si vous avez fait une belle plus value, vous avez eu énormément de chance, et tant mieux.

Hors ligne

 

#12 01/09/2012 11h42 → Artprice (PRC) : pépite ou pipeau ?

Membre
Réputation :   

Bonjour Sergio et merci pour votre réponse aussi rapide.

Hors ligne

 

#13 01/09/2012 21h47 → Artprice (PRC) : pépite ou pipeau ?

Membre
Réputation :   211 

Cela semble surtout une valeur intéressante…à shorter, non?

Hors ligne

 

#14 02/09/2012 02h31 → Artprice (PRC) : pépite ou pipeau ?

Membre
Réputation :   195 

Artprice Tout repose sur Thierry Erhmann
Thierry Ehrmann - Wikipedia, the free encyclopedia

le procateur du net
Tiré de Groupe Serveur - Thierry Ehrmann : Le provocateur du Net
Thierry Ehrmann est un drôle de corps. Patron d’une PME prospère de la nouvelle économie, associé avec Bernard Arnault, il brave la crise et professe une philosophie anarcho-marxiste qui dérange la bourgeoisie lyonnaise.
Portrait d’un atypique.

la demeure du chaos  999 Demeure du Chaos - Abode of Chaos - Musée d’Art Contemporain - Esprit de la
Salamandre - Salamander Spirit - Nutrisco et Extinguo --- 999


Un personnage qui communique.
Art Market Insight TM by Artprice - Art Press agency
Investir en avait parlé, Je m’y étais intéressé en Aout 2010.

Voir you tubes aussi beaucoup d’interview.

Cela permet de se faire une idée sur le personnage et cette affaire.

Et pour répondre a Funzi
je suis de l’avis de goodbyLenine,
énoncé précédemment. en février 2012

Dernière modification par Miguel (18/07/2013 01h55)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#15 15/07/2013 13h29 → Artprice (PRC) : pépite ou pipeau ?

Membre
Réputation :   10 

Funzy a écrit :

Bonjour,

Je suis d’accord pour dire que c’était une pépite à 8€.
J’ai un prix de revient à 9.32, pour une fois j’ai eu un peu de chance !
Des avis ? vendre, garder ? alléger ? à combien ?
Merci pour vos avis et bon week-end.

Bonjour,
Qu’avez-vous fait sur cette valeur ? Avez-vous vendu au bon moment ?

Hors ligne

 

Discussions similaires à "artprice (prc) : pépite ou pipeau ?"

Discussion Réponses Vues Dernier message
25 8 209 29/04/2016 03h49 par faguoren
154 52 319 21/10/2016 23h09 par Kohai

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech