Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#76 08/01/2013 17h37 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   421 

Open Office doit lire 99% des Applications Excel…


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#77 08/01/2013 17h39 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   554 

Pacyfiq, imaginez-vous une grande entreprise du CAC 40 changer tout son matériel, reconfigurer tout son réseau, ses annuaires, ses politiques de sécurité,  etc… pour mettre des produits Apple dedans ?
Je pense que la question est à peu près celle là. Pour ma part, je ne peux pas l’imaginer aujourd’hui, mais c’est tout le problème du tech : on n’arrive jamais à s’imaginer.

Ma préférence va pour le bon et ennuyeux Oracle (mon favori tech, comme l’avait relevé Philippe à une époque), parce qu’il faut bien que quelqu’un s’occupe des bases de données qui ne font que grandir dans ce monde de manière performante. Je vois mal quelqu’un aller les déloger rapidement. Pour MSFT, j’ai du mal à imaginer une entreprise (par défaut gouvernée par l’inertie) aller changer son coeur IT (quel risque d’ailleurs !), mais j’ai beaucoup moins de mal à imaginer que Samsung ou Nokia sortent un bidule que tout le monde adopte…

La vérité est bien sûr que je n’en sais rien, et que ceci reste un simple avis !

Hors ligne

 

#78 08/01/2013 17h45 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   421 

Effectivement les entreprises ne modifieront pas leurs serveurs, mais tout le système de donnée risque de se retrouver dans le cloud. Chez Oracle ou Google ou autre. je ne pense pas qu’Apple soit sur ce secteur.

Mais je suis un trés mauvais prévisionniste… En 2000 je m’extasiais sur Windows 2000. enfin un OS réseau simple et stable pendant que je pestais contre un MAC OS 9 complètement instable et dépassé.

J’aurais acheté le monopole de MSF les yeux fermé à l’époque.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne

 

#79 08/01/2013 17h50 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Administrateur
Réputation :   1307 

bifidus a écrit :

Open Office doit lire 99% des Applications Excel…

Pas pour une entreprise avec des fichiers Excel et des macros partout…

Déjà même quand il y a une upgrade Excel les macros ne marchent plus dès fois. :-)

Justement, OpenOffice est un très bon exemple de la puissance de Microsoft.

Cela fait des années qu’OpenOffice est disponible gratuitement, et combien d’entreprises l’ont adopté ?

C’est quand même incroyable de se dire que les entreprises préfèrent payer Office plutôt que d’avoir OpenOffice gratuitement, pour faire prou la même chose.

Au-delà de l’histoire des macros et des coûts de changement, c’est aussi que Microsoft permet des intégrations inter-produits. Par exemple, Outlook+SharePoint+Office.

J’ai été aux premières loges pour voir le rouleau compresseur Microsoft pulvériser Lotus 1-2-3 (premier tableur) puis Lotus Notes/Domino (première application de travail collaboratif)… :-)

Et là dans ma mission actuelle on utilise un produit Microsoft pour gérer les identités (Microsoft Forefront Identity Manager), même si c’est sensé être un produit transverse, il est vraiment pensé pour les produits Microsoft… Ce sera encore une brique de plus dans le SI impossible à déloger.

Hors ligne

 

#80 08/01/2013 17h51 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   

Avec 120 Milliard de cash et pas de dette, Apple peuvent faire ce qu’ils veulent, c’est une question de stratégie. Mon point de vue est sans doute naïf certes mais avec son monopole le parcours boursier sur 5 ans de Microsoft est bien plat, je me demande si dans 5 ans elle ne sera pas a 20% de moins tout simplement.


Le bonheur n'est pas au bout du chemin, le bonheur c'est le chemin

Hors ligne

 

#81 09/01/2013 10h36 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Administrateur
Réputation :   1307 

Pacyfiq a écrit :

Mon point de vue est sans doute naïf certes mais avec son monopole le parcours boursier sur 5 ans de Microsoft est bien plat, je me demande si dans 5 ans elle ne sera pas a 20% de moins tout simplement.

Le parcours boursier passé ne présage pas du parcours boursier futur…

Ce qui est important est d’acheter sous la valeur intrinsèque (à déterminer). Ensuite, tôt ou tard, toute chose égale par ailleurs, le cours rejoint la valeur intrinsèque (qui évolue également dans le temps).

Hors ligne

 

#82 10/01/2013 00h31 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   

Cher IH

Vous écrivez :

Les impôts différés sont totalement compensés par un crédit d’impôts différé, donc je n’en tiens pas compte.

Mais il me semble que vous en tenez compte dans votre tableau, car il est indiqué :
"impôts différés" 8’208

non ?

Dernière modification par Helvète_heureux (10/01/2013 00h33)

Hors ligne

 

#83 10/01/2013 10h41 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Administrateur
Réputation :   1307 

BearBullCarpeDiem a écrit :

En comparaison, Microsoft est à 14.4 de PER TTM (parmi les plus haut depuis 4 ans) :
Microsoft PE Ratio (TTM) (MSFT)

Attention le ratio PER TTM de Microsoft est artificiellement haut car le BPA sur douze mois glissants est faussé par une grosse dépréciation d’actifs.

Le BPA sur douze mois glissants GAAP est de 1,87 mais si on ajoute la dépréciation d’actifs, nous sommes à 1,87+0,73 = 2,6 et donc un PER TTM de 10 au lieu de 14.

Et avec un PER TTM de 10 nous sommes bien sur les plus bas à 5 ans en terme de valorisation.

Hors ligne

 

#84 10/01/2013 22h13 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   

Je surveillais la valeur depuis plusieurs mois et je viens d’initier une ligne à 26,30$. Doubler la ligne si on descend de 10% éventuellement (possibilité de trou d’air avec le fiscal cliff dont on a juste reporté le pb de 2 mois, la limite du plafond de la dette que l’on a de nouveau atteint(remake de 2011?) et des résultats de sociétés qui pourraient décevoir cette année).
En attendant, très heureux de posséder un petit bout de ce fleuron!


Investisseur sur la longue voie de la connaissance ;) …Parrain Binck assurant un suivi pédagogique, n'hésitez pas pour un MP ;)

Hors ligne

 

#85 15/01/2013 17h41 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   194 

IH a écrit :

Et avec un PER TTM de 10 nous sommes bien sur les plus bas à 5 ans en terme de valorisation.

Et on passe en dessous 8 en enlevant la trésorerie nette, environ 55 milliards (quoiqu’une partie est peut-être coincée à l’étranger).

Autre calcul très rapide et simpliste, si on somme 10 à 12 ans de FCF et le cash net de dettes, on arrive entre 300 et 400 $BN. Aujourd’hui, avec une capitalisation de 225 $BN dont 55 $BN de trésorerie nette, on est pas loin de 50% en dessous. A décharge, on se dit que le FCF a ralenti sur les 12 derniers mois - les fameuses ventes de PC en déclin.

Si je creuse un peu, les chiffres condensés du dernier rapport annuel :
- La division Windows, c’est 30% du résultat opérationnel (hors dépréciation du goodwill) et 75% du C.A de cette division provient des ventes de PC aux OEMs.
- La division Business comprend Office. c’est 45% du résultat opérationnel (hors dépréciation du goodwill) et plus de 70% du C.A. de cette division est fait via les entreprises.
- La division Server and Tools, c’est 25% du résultat opérationnel (hors dépréciation du goodwill)
J’ai fait simple en ne tenant pas compte de la division Entertainment (à l’équilibre) et en ajustant les pourcentages pour tenir compte de la division online services (en perte) et des services généraux (5 milliards $).
Si je considère qu’il ne subsiste que l’activité lié aux entreprises et qu’elles ne renouvellent plus leurs PC, il reste :
- 25% du résultat opérationnel de la division Windows
- 70% du résultat opérationnel de la division Business
- 100% du résultat opérationnel de la division Server and Tools.
Ajusté avec les services déficitaires et les services généraux, il reste un résultat opérationnel de 16 milliards de dollars. Sommés sur 10 ans et en ajoutant la trésorerie nette de dettes, j’arrive à la capitalisation actuelle !

Franchement, ce scénario me paraît très hautement improbable. Je pense que MSFT vaut bien quelque chose au-dessus de 26$. A la louche, je dirai entre 35 et 40$.
Au cours actuel, ça me semble une bonne opportunité de diversification.

Hors ligne

 

#86 15/01/2013 17h57 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   512 

J’ai le même raisonnement que vous Sylvain.

Au pire, un cash deposit à rendement confortable (de fait ce que MSFT a été ces dix dernières années).

Au mieux, une excellente opération d’investissement.

Je suis très étonné; Microsoft est peut-être l’une des dix entreprises les plus suivies au monde; comment une si "grossière" sous-valorisation peut-elle perdurer, avec des chiffres qui démentent les craintes année après année?

Hors ligne

 

#87 15/01/2013 18h16 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   194 

Thomz,

Mon raisonnement est quand même un peu court : cela revient à dire que chaque division, aucune charge n’est fixe. Vue la taille de Microsoft, je n’ai pas trop de doute que le coût marginal de R&D / marketing / commercialisation / administratif d’un produit supplémentaire est assez faible. Dans la pratique, si on enlève 10% du C.A, le résultat opérationnel de la division devrait diminuer d’un peu plus que de 10%.

Mais sur le fond, je suis exactement comme vous ! Soit il y a un truc qui nous échappe vraiment, soit Microsoft n’est pas aimée.

Hors ligne

 

#88 15/01/2013 23h38 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   554 

Sylvain, l’entreprise est mal aimée, c’est une évidence. en revanche, si nous intégrons les acquisitions faites sur les 10 dernières années, nous nous rendons compte que le FCF que nous estimons est plus bas que cela. Pas énormément, mais significativement (je vous laisse faire l’exercice si vous êtes intéressé).
Sur le principe, il n’en demeure pas moins que je suis tout à fait d’accord avec vos faits et votre raisonnement logique (bien que mon coeur penche toujours pour Oracle en favori tech).

Dernière modification par sergio8000 (15/01/2013 23h39)

Hors ligne

 

#89 16/01/2013 16h40 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   194 

Serge,

Merci de ce conseil.
Du coup, j’ai pris les données de Guru Focus jusqu’à 2011, il faudrait faire le rapprochement avec les acquisitions cette année.

Pour y arriver, j’ai fait quelques ajustements :
Hypothèse pour simplifier : pas de variation du "working capital", etc.
1. Je repars du résultat opérationnel "bearish" à 16 milliards $
2. Je moyenne le taux annuel des provisions pour dépréciation & amortissements, sur le résultat opérationnel réel. Ce sera à ajouter au résultat opérationnel calculé.
Là, on sent que c’est au gros doigt mouillé puisque c’est valable sur le poste PP&E, les intangibles, etc. Du coup, j’ai retraité aussi le poste de CapEx pour les PP&E.
3. Je moyenne le taux annuel de CapEx sur les PP&E. C’est à enlever du résultat opérationnel calculé.
4. Je moyenne le taux annuel de CapEx sur les acquisitions. C’est à enlever du résultat opérationnel calculé. Là, tout dépend si on le prend sur les 10 dernières années ou les 5 dernières années : entre 10 et 25% du résultat opérationnel.

5. J’arrive à environ 13 milliards de $ de FCF estimé.

6. Même multiple (10) et le cash net de dettes. J’arrive à une valorisation autour de 180 milliards $.
Pour un scénario très bearish, je trouve ça honorable. Ça me donne envie de jeter un oeil à Oracle parce qu’en terme de prix, je trouve Microsoft assez "attirant".

Hors ligne

 

#90 16/01/2013 17h08 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   554 

Pour ma part, je n’y suis pas allé aussi finement.
J’ai simplement pris le montant total des acquisitions faîtes sur les 10 dernières années et les ai ajoutées au CAPEX pour aller diminuer directement mon estimé de Free Cash-Flow.

Oracle n’est pas mon favori en termes de prix le plus cheap (enfin plus maintenant, quand j’en parlais sur Be Rich Corp en juin, c’était tout de même un peu moins cher L’Investisseur Français - Investir en Bourse), mais une croissance annuelle de 20% l’an (certes passée, mais je ne la vois pas disparaître intégralement si vite) et le leadership et l’allocation de capital de haute qualité de Larry Ellison ne me semblent pas intégralement pricés dans cette affaire.

Hors ligne

 

#91 22/01/2013 17h49 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Administrateur
Réputation :   1307 

J’ai légèrement étoffé mon post du 8 janvier pour une publication sur SeekingAlpha :
- Microsoft: 3.1% Dividend Yield, Good Upside, Low Risk

Hors ligne

 

#92 11/04/2013 17h40 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   119 

L’annonce de la forte baisse de vente de PC sur le T1-2013 chahute deux valeurs présentes dans de nombreux portefeuilles du forum, HP et Microsoft.

Reuters a écrit :

Les ventes d’ordinateurs ont chuté de 14% au premier trimestre en rythme annuel, la plus forte baisse depuis 20 ans, en raison de l’essor croissant des tablettes et du peu d’entrain des consommateurs à s’équiper du nouveau système d’exploitation Windows 8 de Microsoft MSFT.O , a annoncé mercredi le cabinet d’études IDC. Cette baisse est la plus importante enregistrée depuis que ce cabinet a commencé à publier les chiffres des ventes de PC en 1994 et marque le quatrième trimestre consécutif de baisse. . HP plonge de 6,14% à 20,95 dollars, talonné par Microsoft (-4,95% à 28,78 dollars).

En parallèle, Goldman Sachs a dégradé Microsoft :

AOF a écrit :

Microsoft est attendu en baisse à l’ouverture, pénalisé par Goldman Sachs. La banque américaine a dégradé sa recommandation sur Microsoft de Neutre à Vendre. Le broker a évoqué la dégradation du marché de l’ordinateur personnel et le manque de dynamisme du groupe dans les tablettes et les smartphones. Le bureau d’études s’attend à une baisse de 11% du titre d’ici un an à 27 dollars, son objectif de cours

On pourra néanmoins remarquer qu’au-delà du bruit du jour (que je relaie certes ;-), le cours de Microsoft reste supérieur de plus de 10% au plus bas sur trois mois glissant, cette annonce ayant surtout rogné les gains des derniers jours. De même, HP reste à un prix nettement supérieur au PRU de la plupart des membres du forum ayant investi sur la valeur.

Dernière modification par julien (11/04/2013 18h22)

Hors ligne

 

#93 19/04/2013 12h49 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Administrateur
Réputation :   1307 

Microsoft a publié un bon premier trimestre (as usual ?) tandis qu’IBM a publié des résultats inférieurs aux attentes.

Microsoft (notez que la division Divertissement est maintenant profitable !) :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_microsoft-t1-2013.gif

IBM :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_ibm-t1-2013.gif

Je continue à penser qu’IBM ne dessert pas sa valorisation (presque 9 fois l’EBITDA) tandis que Microsoft est bon marché (5-6 fois l’EBITDA).

Sur douze mois glissants, le FCF de Microsoft est légèrement inférieur à celui de 2012, mais près du double de celui de 2009 :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_microsoft-t1-2013-fcf.gif

Hors ligne

 

#94 22/04/2013 23h00 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   320 

And Mister Market likes that !


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#95 25/04/2013 16h31 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   10 

Microsoft a son plus haut 52 semaines et 5 ans aussi.

Hors ligne

 

#96 19/07/2013 17h11 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   10 

-9.7% à l’ouverture. Encore loin de mon PRU.

Hors ligne

 

#97 19/07/2013 23h58 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   -1 

-11,4% …..

Hors ligne

 

#98 20/07/2013 04h50 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   195 

Short sale restriction sur MSFT in effet depuis July 19th 9:17 AM to July 22 18:00.
2 lignes retirées.

Dernière modification par Miguel (20/07/2013 16h39)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#99 20/07/2013 17h33 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   188 

Je trouvais la décote de Microsoft pas suffisante, voilà qui va occuper mon dimanche matin : réétudier le dossier ! L’euro est de nouveau haut et je manque d’actions américaines par rapport à mon allocation cible.

Vu de loin (je connais mal le dossier donc ne prétends pas donner un avis), ça m’a l’air tout de même d’une réaction épidermique typique de Mr. Market uniquement sur l’aspect "croissance" en oubliant la rente et la décote.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne

 

#100 21/07/2013 15h28 → Microsoft : une pépite chez les Mega Cap ?

Membre
Réputation :   

Je ne connais pas bien le dossier, mais je trouve que Microsoft  et surtout l’écosystème Windows est en déclin depuis plusieurs années. Après, il est vrai, avoir archi-dominé, le monde de l’informatique pro et perso avec le système monolithique : pc + windows  + suite office + internet explorer
J’ai l’impression que les gens veulent  maintenant être libre de choisir, leur matériel, leur os, leur suite bureautique, etc… et de ne plus dépendre que d’un seul fournisseur
De plus, quand on regarde les jeunes qui rentrent sur le marché du travail, ils sont très peu attachés à l’écosystème microsoft :
Ils ont des terminaux apple, Samsung avec Androïd, utilisent les google apps (voire même open office), ont souvent Chrome ou Firefox comme navigateur, achètent sur Amazon et passent du temps sur Facebook et/ou Twitter…
Bref, un monde où on n’a plus besoin de Microsoft. Peut-être que j’y vais un peu fort là :-)
Je crois que le soucis de Microsoft est d’être auto-centré sur lui-même au lieu d’être attentif et à l’écoute des clients…
La récente déclaration du PDG, Steve Balmer annonçant des restructurations importantes et  un nouveau slogan / stratégie ’One Microsoft’, " un seul microsoft". Je ne crois pas que ça soit franchement la meilleure direction car les gens veulent conjuguer le meilleur de l’informatique dans chaque segment.
Un autre élément qui témoigne du réel déclin de microsoft , c’est leur navigateur Internet explorer.
Le graphique ci-desssous se passe de commentaire :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3912_stats-counter.png
Je n’y connais pas grand chose et n’ai aucune action américaine pour le moment. Mais à choisir une entreprise dans les nouvelles technologies, ma préférence irait, aujourd’hui, vers Google ou Amazon…

Dernière modification par alexcm (21/07/2013 15h30)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech