Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 27/08/2014 20h13 → CAPE (Cyclically Adjusted Price-to-Earnings ratio) et investissement sectoriel et/ou par pays ? (cape ratio, cyclically adjusted price-to-earnings ratio, value)

Membre
Réputation :   

Bonsoir,

La stratégie "value" semble en grande partie tirer sa surperformance d’une meilleure tenue en période "bearish", toutefois lorsqu’un secteur et/ou une zone géographique subit une forte baisse, l’ensemble des valeurs sont généralement balayées même si c’est à des degrés divers.

Par conséquent l’investissement dans des zones/secteurs présentent survalorisées présente un risque non négligeable même en choisissant soigneusement les entreprises; de ce fait, dans une optique de stockpicking "value", faire ses emplettes dans des marchés présentant des CAPE ratio (ou autre indicateur plus pertinent à vos yeux) n’est il pas moins risqué, même si cela diminue du fait un peu la diversification ?

Mots-clés : cape ratio, cyclically adjusted price-to-earnings ratio, value

Hors ligne

 

#2 14/04/2017 09h18 → CAPE (Cyclically Adjusted Price-to-Earnings ratio) et investissement sectoriel et/ou par pays ? (cape ratio, cyclically adjusted price-to-earnings ratio, value)

Membre
Réputation :   

Après avoir lu les quelques livres de Mebane Faber aux sujets des ETFs (dont Global Value: How to Spot Bubbles, Avoid Market Crashes, and Earn Big Returns in the Stock Market), je me suis également posé cette question, à savoir, comment investir sur des pays / zones ou le CAPE est plutôt bas – et donc bon marché.

J’ai commencé à faire quelques recherches et je suis tombé pour le moment sur page assez bien foutu listant les CAPE de différents pays/zones géographiques:

Global Stock Market Valuation Ratios (Shiller PE, CAPE, PB…)

Le top 10 se dessine ainsi:

StarCapital a écrit :

PAYS / CAPE

Russia 5.3
EMERGING EUROPE 8.3
Czech 9.2
Turkey 10.1
Brazil 10.7
Poland 11.4
Portugal 12.4
Hungary 12.4
Singapor 12.5
Norway 12.9

Je n’ai pas d’avis particulier sur les différents pays ci-dessus, et je commence seulement à faire quelques recherches sur des ETFs qui serait représentatifs.

Pour le moment j’ai trouvé un ETF Lyxor Eastern Europe (CECE NTR EUR) UCITS ETF qui pourrait bien couvrir la zone "emerging europe". Malheureusement, non éligible PEA.

Je vais continuer mes recherches sur différents ETFs qui pourrait être intéressants pour cette stratégie, et je posterai sur cette file si cela intéresse. Et si d’autres personnes suivent cette stratégie et ont quelques tuyaux, ce serait bienvenue !

Hors ligne

 

#3 15/04/2017 01h13 → CAPE (Cyclically Adjusted Price-to-Earnings ratio) et investissement sectoriel et/ou par pays ? (cape ratio, cyclically adjusted price-to-earnings ratio, value)

Membre
Réputation :   52 

Bonjour,

je pense que votre approche est bonne, et je la partage !
Par exemple, j’ai dans votre liste un ETF sur le brésil qui a bien marché, et un ETF sur la turquie (neutre).

Cependant il faut nuancer le CAPE sur des petits marchés où l’indice à pu beaucoup changer pendant la crise.

Je vous conseille à ce propos cet excellent article du blog philosophical economics

L’article date de 2014.
En résumé, il prends l’exemple de l’irlande, où les banques étaient une grosse partie de l’indice et faisaient de gros bénéfices avant la crise. Depuis :
- elles sont sorties de l’indice, remplacées par d’autres secteurs
- il n’y a pas raison d’attendre un retour à la normale de 2004-2008 des bénéfices, car ils étaient anormalement haut

Donc le CAPE est faussé dans ce cas là, car il intégre dans sa moyenne décimale des années exceptionnelles qui font paraître en comparaison les bénéfices et cours actuels pour peu chers (il explique d’autres effets, je vous laisse lire).

Pour les pays que vous citez, la même chose s’applique peut être à la russie. Je pense que l’indice est très exposé à l’indice, et les années où le pétrole était à 100+$ ne sont pas prêt de revenir avec le pétrole de shiste aux USA, ce qui pourrait expliquer la faible valuation du marché.

Donc au final, je dirais qu’il faut
- faire attention aux indices sectoriellement concentrés
- faire attention aux frais de l’ETF
- regarder la devise, si elle parait basse aussi historiquement cela peut aider (c’est ce que j’ai fait pour le brésil)
- diversifier ! c’est le plus important. Faire des petits paris, et en faire beaucoup !


Markets are not perfect, but everybody else is worse

Hors ligne

 

#4 20/04/2017 18h14 → CAPE (Cyclically Adjusted Price-to-Earnings ratio) et investissement sectoriel et/ou par pays ? (cape ratio, cyclically adjusted price-to-earnings ratio, value)

Membre
Réputation :   

Excellent article Treffon. J’avais déjà pensé au Bateau de Thésée dans plein d’autres contextes sans savoir qu’il avait été formalisé de cette façon ! Me voilà moins bête.

J’ai continué mes recherches sur les ETFs pour l’Europe émergeante.

- CEC Lyxor Eastern Europe (CECE NTR EUR) UCITS ETF qui réplique l’indice CECE qui ne couvre (que) la Pologne, la Hongrie et la république Tchèque, mais dont la composition est à 51% de banques.

- GUR GUR SPDR S&P Emerging Europe ETF dont 52% de la composition est russe

Pas emballé pour le moment.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech