Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 15/01/2019 11h06

Membre (2013)
Réputation :   5  

Bonjour à tous,

J’ai projet éventuellement de remplacer une vieille chaudière ainsi que les fenêtres dans un de mes studios loués meublés (statut LMNP).

J’ai par contre un doute sur le montant amortissable, à savoir :

- le montant retenu sera égal à la facture totale (travaux qui seront réalisés forcément par un professionnel)

ou

- le montant retenu sera égal à celle de la facture - le crédit d’impôt reçu ?

En effet, ce type de travaux devrait être éligible à un crédit d’impôt (type CITE) via une chaudière à condensation et le remplacement des fenêtres (bien que j’ai déjà de vieilles fenêtres en double vitrage et j’ai un doute sur le fait de pouvoir avoir un crédit d’impôt pour cela. A vérifier).

Et dans ce cas, dois je déduire ce "remboursement" ou cela est totalement transparent car déductible de mes revenus salariaux (comme si ces travaux étaient réalisés pour ma résidence principale) et donc indépendant de mes revenus BIC.

En vous remerciant.

Dernière modification par forplatina (15/01/2019 11h42)

Mots-clés : amortissement, crédit d'impot, travaux

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 15/01/2019 11h33

Membre (2015)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 5 Dvpt perso.
Top 10 Vivre rentier
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2797  

ESFJ

Je ne vois pas pourquoi vous parlez de revenus fonciers en fin de message. Si vous faites ces travaux sur un bien loué en LMNP au réel, les revenus fonciers n’ont rien à faire là.

Je ne vois pas non plus pourquoi vous parlez de crédit d’impôt transition énergétique, alors que les bailleurs n’y ont plus droit depuis le 1er janvier 2014. Vous pourriez en revanche être éligible à une aide de l’ANAH ou autre forme de subvention.

En LMNP au réel, on raisonne comme une entreprise. Donc :
- la facture des travaux est inscrite en dépenses, en totalité.
- la subvention, quelle qu’elle soit, est inscrite en recettes, en totalité.

L’un comme l’autre peuvent (et doivent) s’amortir.

Dernière modification par Bernard2K (15/01/2019 11h41)


Une autre voix ? Une autre voie ?

Hors ligne Hors ligne

 

#3 15/01/2019 11h40

Membre (2013)
Réputation :   5  

Merci pour la réponse clair.

Concernant les revenus fonciers je me suis trompé, je voulais dire déductible de mes revenus salariaux tel que je l’aurai fait si c’était pour ma résidence principale (je corrige le message précédent).

Mais en effet, je comprends que dans le cas de la gestion en LMNP en réel cela n’a aucun rapport, et je n’avais pas du tout fait attention au fait que le crédit d’impôt n’était plus applicable aux bailleurs depuis 2014.

Reste en effet d’autres aides tels que les chèques énergie ou l’Anah éventuellement.

Dernière modification par forplatina (15/01/2019 11h45)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 08/04/2022 17h29

Membre (2022)
Réputation :   0  

Bonjour,

Je suis en LMNP au réel .

J’ai fait changer ma chaudière (2000€) . Comment déclarer en déduction d’impôts le montant de celle-ci. Sachant que sur la 2033B dans les déductions de charges ont ne peut excéder 600€ en replacement de matériel .

merci

Hors ligne Hors ligne

 

#5 08/04/2022 19h17

Modérateur (2010)
Top 10 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Dvpt perso.
Top 10 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2604  

La réponse est un peu dans votre question : cette dépense ne peux pas être comptabilisée comme une charge, mais doit être mise en immobilisation, et amortie (ce qui est logique, pour une chaudière, qui s’use avec le temps). Le fait de pouvoir passer des dépenses de ce type inférieures à 600€ en charges est juste une simplification permise (pour éviter d’avoir de multiples petites immobilisations), tout comme le régime micro où il n’y a même pas à lister les charges.

Je comprend de vos interrogations que vous vous occupez vous-même de votre comptabilité, mais n’avez pas toutes les compétences requises. C’est assez risqué, et, à votre place, j’envisagerai de faire appel à un professionnel.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur