Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 05/05/2016 23h20 → Civeo : spin-off de Oil States International - Un investissement contrarien ? (jana partners, solution d'hébergement, spinoff)

Membre
Réputation :   28 

CVEO flambe de +25% ce jour à 1,82 USD.
Avez vous une idée de la raison de cette soudaine fièvre ? Incendie en Alberta ? Réaction tardive aux résultats du Q1 publiés la semaine dernière ? Remontée du pétrole ?

Hors ligne

 

#52 05/05/2016 23h26 → Civeo : spin-off de Oil States International - Un investissement contrarien ? (jana partners, solution d'hébergement, spinoff)

Membre
Réputation :   29 

Bonsoir,
Civeo est une action très volatile, les +10 %  ou -10 %  ne sont pas rares. Mais ces derniers temps cela s’était apaisé un peu. A mon avis c’est certainnement l’ensemble des éléments que vous citez pour une valeure très spéculative.

Hors ligne

 

#53 05/05/2016 23h35 → Civeo : spin-off de Oil States International - Un investissement contrarien ? (jana partners, solution d'hébergement, spinoff)

Membre
Réputation :   40 

A mon avis leurs préfabriqués en Alberta risquent d’être assez "utile" pour loger toute une population dont la résidence principale a été détruite par l’incendie

Hors ligne

 

#54 06/05/2016 07h31 → Civeo : spin-off de Oil States International - Un investissement contrarien ? (jana partners, solution d'hébergement, spinoff)

Membre
Réputation :   

à ce sujet:

CIVEO a écrit :

HOUSTON, May 04, 2016 (GLOBE NEWSWIRE) -- In response to the local evacuation order following the outbreak of a devastating fire in the Fort McMurray area, Civeo Corporation (NYSE:CVEO) is making rooms at their lodge facilities available to displaced residents.

Civeo has lodges both north and south of Fort McMurray that can accommodate people requiring assistance.  North of Fort McMurray, Civeo has rooms available at its largest facility, Wapasu Lodge and recommends that people consider this Civeo location first.  If the need dictates, Civeo is ready to open its Henday Lodge.  South of Fort McMurray, Civeo has limited rooms available at two of its Lodges Marianna and Conklin.           

Last night, Civeo accommodated approximately 3,000 Fort McMurray residents including children and pets at its facilities providing rooms, bottled water and food.  Civeo’s Athabasca, Beaver River and McClelland Lake lodges are full.

This unprecedented emergency is extremely challenging and has put a great deal of stress on basic necessities for everyone in the region. The situation is changing quickly and the availability of rooms at Civeo lodges will fluctuate as a result.  Civeo will be doing its best to respond and to accommodate those residents who need assistance.

Civeo is urging residents to travel safely, monitor regular updates in the media on the status of conditions in the region and check the Alberta Emergency Alert website, http://www.emergencyalert.alberta.ca/al … 3713.html.

For a list of the lodge locations please visit: http://civeo.com/lodges-villages/canada/

Emergency and HS&E Coordinator

Grant Pelletier

Hors ligne

 

#55 06/05/2016 08h34 → Civeo : spin-off de Oil States International - Un investissement contrarien ? (jana partners, solution d'hébergement, spinoff)

Membre
Réputation :   28 

Bien vu Bessial !

Civeo possède 4 camps dans la région. Sur leur site, ils proposent pro-activement leurs hébergements aux sinistrés.
- Ils ont "dépanné" 2,000 à 3,000 personnes ces derniers jours (soit probablement environs 1,000 chambres).
- Les hébergements ne sont que provisoires dans la mesure où certains sinistrés préfèrent poursuivre la route vers le Sud pour rejoindre la famille (car Civeo ne doit pas leur faire de réductions spéciales …) et que l’état d’urgence ne durera éternellement.
Leur taux de remplissage risque donc de redescendre assez rapidement après le pic de l’évacuation de ces derniers jours.

Au Q1, La situation reste compliquée pour Civeo. Ils ont 40 % de vacances dans leur lodges canadiens (9103 chambres occupées vs parc de 14.602 chambres). La situation bilancielle reste compliquée avec 400 M USD de dette. Ils ont bien réduit la voilure sur la capex et parviennent à couvrir les intérêts de la dette mais le refinancement sera compliqué sans remontée durable du pétrole.

Je vais passer un ordre de vente sur les 2,20 USD pour profiter d’une éventuelle poursuite de la spéculation. Le cours devrait ensuite retomber car l’"embelli" opérationnelle ne sera qu’éphémère et marginale à l’échelle du groupe. Cet épisode ne change pas la thèse d’investissement (call pétrole).

Une analyse complémentaire des résultats du Q1 sur SA

Dernière modification par oliv21 (06/05/2016 10h03)

Hors ligne

 

#56 29/07/2016 11h35 → Civeo : spin-off de Oil States International - Un investissement contrarien ? (jana partners, solution d'hébergement, spinoff)

Membre
Réputation :   51 

Bonjour à Tous;

Civeo a publié hier son Q2. La conf call est prévu ce jour.
Civeo Corporation Reports Second Quarter 2016 Results (NYSE:CVEO)
Le Q2 a été impacté positivement par l’incendie en Alberta à Fort McMurray, la publication ne détaille pas l’impact réel de cet événement, elle ne détaille pas non plus si les effets se poursuivront sur le Q3 et suivant.
Les chiffres Q2 :
CA : 107M$
Résultat : -11,5M$
Cashflow : +23,9M$

Nous apprenons que le Q2 a été marqué par une ’strict cost containment’. C’est plutôt bon signe même si cela coule de source le contraire m’aurait surpris vu le contexte. D’ailleurs peu importe le contexte cela devrait être le quotidien de toutes les entreprises.

Par Segment :
Je rappelle que CIVEO opère des chambres/lodge au Canada, US et Australie

CANADA
Revenu : 77,1M$
EBITDA : 23,9M$
Résultats impactés négativement par le taux de conversion CAD/$, à taux de change constant la baisse aurait été de 1%, mais ceci prend en compte l’effet ‘positif’ de l’incendie.
Le CANADA représente une part importante des chambres 67% des revenues sur 2015 et donc 72% sur le Q2.

AUSTRALIE
Revenue 27,5M$
EBITDA : 11M$
Résultats impactés négativement par le taux de conversion, à taux de change constant la baisse serait de 25%, baisse due à la baisse d’activité du secteur des mines en Australie.

US
Revenue : 2,4M$
Ebitda : -2,4M$
Pas de commentaire particulier à part que je ne comprends pas à quoi sert ce segment ;

Côté financement :
CIVEO a des billets de trésorerie à hauteur de 130M$, et a réduit sa dette de 28M$ sur le S1 (selon le communiqué). Je ne retrouve pas cette variation en regardant les bilans. Donc soit l’information est erronée, soit je me suis trompé mais je ne vois pas trop où.
Pour moi la dette à fin 2015 (selon le rapport annuel 2015) est : 401,5M$
A fin S1 elle est à 391 M$.
C’est curieux mais les chiffres de 2015 repris dans la release d’hier ne sont pas identiques à ceux du rapport. Les écarts ne sont pas significatifs mais cela reste étrange.
La grosse échéance de dette est pour 28 Mai 2019 avec 350M$ à rembourser.
Je ne vois pas l’entreprise faire défaut d’ici là car l’EBITDA couvre suffisamment les intérets + échéances d’ici là.
Sur les 6 premiers mois de l’année, le cash-flow généré par l’activité est de 35M$ on projetant celui-ci sur l’année il vient : 70M$
Il faut rembourser 18M$ par an d’ici 2019
La capex est prévu à 25 M$
Les intérêts de la dette sur une année représente : 22M$
Ce qui laisse 70-18-25-22=5M$.
L’échéance de 2019 s’annonce difficile, mais d’ici là les prix du pétrole pourront remonter ou CIVEO devra trouver le moyen de refinancer sa dette et/ou monétiser ses actifs. Je ne sais pas ce que peuvent valoir ce genre de lodge sur le marché privé.

Coté Business :
Civeo annonce avoir contractualisé 21M$ de revenue pour 2016 et 2017 soit 210 000 nuits (avec un prix moyen de 100$). Civeo a une capacité de 6 904 000 nuits par an. (rentable rooms *365). Cette annonce n’est pas de nature à faire exploser le carnet de commande mais elle témoigne d’un retour à la production. Si on considère que ce contrat est pour moitié sur 2016 et 2017 cela représente 575 chambres soit 3% du parc.
A fin 2015, Civeo avait sous contrat 7019 chambres soit 38% du parc, dont 1749 expirent en 2016 et 2665 expirent en 2017.
Dans le rapport 2015 nous constatons qu’un pétrole à 80$ avait permis un taux d’occupation au Canada de 90%. Un pétrole à 28$ a fait baisser ce taux d’occupation à 52% et probablement en dessous en régime de croisière à 28$ car les contrats ne se renouvellent pas. Si on reprend les engagements à hauteur de 38% on peut imaginer que le taux en régime nominal pour un pétrole à 28$ serait plutôt 15%.
Aujourd’hui après avoir franchi 50$ le pétrole est revenu sur les 40$, et Civeo signe nous apprend avoir signé des engagements. J’en conclu qu’à ce niveau de prix du baril les acteurs reviennent chez Civeo.
Civeo reste donc un Call sur le baril, car avec un taux d’occupation de 78% en 2014, CIVEO a généré un cash-flow sur activité de 290M$ pour 21000 chambres (soit une offre identique à aujourd’hui), et en 2012 un Cash-flow de 432M$ pour 92% d’occupation et 18000 chambres…
On comprend bien qu’avec un niveau de prix à 80$, l’échéance de dette ne serait pas un problème.
Civeo est donc un CALL pétrole (et matières premières pour l’Australie). Comme vous l’imaginez sans doute.

Valorisation :
On peut imaginer le Capex de maintenance à 25M$ c’est-à-dire le niveau prévu pour 2016.
Nous avons un EBITDA prévu de 70-75M$ en prolongeant le S1 sur l’année pleine. (conforme au guidance données hier)
Soit un EBITDA-Capex de 50M$.
Avec un cours de 1,37$ la capitalisation est de 150M$ + des dettes à hauteur de 400M$ soit une VE de 550M$. Aujourd’hui nous payons 11 fois EBITDA-Capex maintenance, dans un contexte particulièrement déprimé.
Une nouvelle tension sur les prix du pétrole serait dramatique pour CIVEO qui se trouverai dans l’impossibilité de tenir les échéances de dettes voire d’intérêts. Une normalisation autour d’un prix de 60$ selon mes hypothèses amènerai un EBITDA-Capex maitenance à 170M$ soit un multiple de 3.
Je suis actionnaire de cette société pour 3000 titres que j’ai acquis environ 1,95 $.
Avec les hypothèses d’un cours normalisé du pétrole autour de 60$ dans un horizon d’un an. Un contexte des prix durablement bas obligerait CIVEO à vendre ses biens pour une valeur certainement beaucoup plus faible que ce qu’ils représentent au bilan (1G$ en net en 2015). Mais j’estime que ces actifs ont une valeur non nulle et certainement autour de 50% de leur valeur au bilan.
La valeur patrimoniale serait donc l’équivalent de la capitalisation boursière actuelle.
J’imagine qu’il y aura des secousses si le pétrole ne remonte pas ou baisse mais je juge l’upside intéressant.
Affaire à suivre donc !

Dernière modification par Pryx (29/07/2016 11h58)

Hors ligne

 

#57 02/11/2016 14h35 → Civeo : spin-off de Oil States International - Un investissement contrarien ? (jana partners, solution d'hébergement, spinoff)

Membre
Réputation :   51 

Bonjour à tous;

Les résultats du Q3 sont sortis :
Je dirais plutôt bons.

Les chiffres du Q3 :
CA : 104.2M$
Résultat :-42.1M$
Cash-flow op: 13.6M$

Niveau CA c’est mieux que les guidances du Q2, et je dois dire que je trouve leur estimations souvent battues par la réalité et j’aime cela.

La raison de ce mieux c’est le Segment Australien qui profite du retournement des prix de Met Coal.

Les guidances FY2016 sont revues un petit peu à la hausse au niveau de l’EBITDA retraité une fourchette de 84/87 contre 74/82 M$.
Pour le CA on reste sur sensiblement le même montant.

Soit un CA implicite de 88M$ pour le Q4
et un EBITDA (retraité) entre 15 et 18 M$

Ce trimestre ne souffre pas d’une base de comparaison trop négative, et si le retournement se précise les comparaisons suivantes seront plus flatteuses.
En effet au Q3 2015 la baisse du CA était déjà entamée, les prochaines publications seront donc plus facile à lire et permettront de mettre en évidence les efforts sur les coûts fixes réalisés par l’entreprise, enfin c’est ce que j’espère.
On notera pour illustrer ce propos la comparaison Q3 2015 et 2016.

Q3 2015
CA : 106M$
Ebitda : -87M$
Ebitda retraité : 25.3m$

Q3 2016
CA : 104M$
Ebitda : -14M$
Ebitda retraité : 25.3m$

L’EBITDA retraité ne prend pas en compte les impairments. (Pertes de valeur de certaines activités) qui sont des pertes non cash par essence et non récurrentes, un nettoyage de bilan en somme.

A stade il n’y a pas d’amélioration visibles des coûts fixes entre les Q3 2015 et 2016. Mais ce genre de constatation devra se faire sur une période plus longue. La base de comparaison plus ’normale’ le permettra.

Enfin on notera que la dette à réduit de 15M$. Plutôt bien même si ce n’est pas significatif. En regardant le bilan j’ai l’impression que le management utilise toute la trésorerie disponible pour assécher la dettes. C’est une bonne chose mais si l’activité reprend fortement, l’entreprise devra financer son BFR.
Toutefois l’entreprise à un crédit revolving disponible de 174M$, et pourra faire face à ce besoin de ressources en puisant dedans.

Côté opérationnel :

On apprend que le segment Canada a augmenté son taux d’occupation entre le Q2 et le Q3 mais baissé le prix moyen de la chambre.
Attention toutefois, l’effet de l’incendie explique encore une partie de l’occupation des lodges. Cet impact n’est pas pérenne même si je pense que la reconstruction d’une ville ne se fait pas en 15 jours. Je pense qu’il est prudent de considérer que le taux d’occupation normatif pour ce Q3 est plus de l’ordre de 55% à 57% (c’est à dire du même ordre que le Q3 2015). Possiblement moins car le pétrole tourne dans les même eaux et que le Q3 2015 devait être favorablement impacté par la résilience de certains contrats. Pour mémoire le Q4 2015 montrait un taux d’occupation de 52% pour un cours moyen du pétrole autour de 45$.
D’ailleurs CIVEO ne nous donne pas d’information concernant de nouveau contrat. Je pense que le pétrole devrait durablement se situer vers 50/55$ pour que de nouveaux contrats soient signés.

En Australie, le taux d’occupation est en baisse mais le prix des chambres augmente. Le prix du Met Coal s’est bien redressé et la production doit être en train de reprendre certainement. CIVEO semble pouvoir augmenter ses prix malgré une faible occupation. 2 façons de voir le sujet :
1- C’est certainement un pari de long terme car il serait dommage de remplir les chambres actuellement avec un tarif bas et ’bloqué’ par contrat alors qu’un redémarrage de l’activité permet d’envisager de remplir plus tard les lodges mais avec un tarif plus avantageux. C’est finalement une sorte de yield management inversé. (C’est mon analyse).
2-Une autre façon de voir les choses c’est que CIVEO fourni des logements à des entreprises qui possèdent aussi une base vie en interne mais qui font appel à CIVEO pour le surplus. Le contrat est de moins bonne qualité car la durée de location plus courte car l’effectif s’ajuste au besoin de l’entreprise. Toutefois c’est une bonne chose également car cela indique une saturation de l’offre de couchage des entreprise en interne.
En tout état de cause l’avenir nous le dira, mais l’augmentation du prix des chambres est un bon point je pense.
Civeo ne communique pas sur de nouveaux contrats.

Le contrat LNG.
Catalyseur s’il en est, ce contrat devrait permettre de fournir des logements pour la durée du projet (4-6ans). Avec je pense une bonne rentabilité.
CIVEO et son partenaire BIRD en sont les adjudicataires, le donneur d’ordre sembre être un groupement dont SHELL fait parti.
Actuellement le projet est en sommeil. Mais une réouverture du dossier serait un catalyseur fort pour le titre.
1- Car le contrat semble intéressant
2- Car la réouverture du dossier montrerai que les perspectives dans la zone sont favorables et bonnes.

EDIT : Suite à la remarque de Jérôme j’ai oublié de vous parler du CAPEX :

Sur 9 Mois il s’établit à 15M$ avec 5.4M$ sur ce Q3. La guidance de 2016 reste sur un objectif de 20 à 25 M$ contre 25M$ au Q2
Le Free-cash flow sur 9 mois s’établi à 36M$ qui à servi au remboursement de la dette.
J’y vois du positif.
Le management est sur une ligne de crète.

Coté valorisation :
A ce jour nous sommes autour de 1.15$ l’action soit 120M$ de capitalisation soit 2.5 fois le FCF sur une base annuelle avec les chiffres du Q3. (36*4/3)
Les dettes s’élèvent à 358M$ soit une VE de 480M$ soit 10 fois les FCF.
FCF que l’on peut considérer en bas de cycle.

Je pense que la valeur vénale des actifs peut certainement être 50% de la BV soit 420M$ suffisant donc pour couvrir la dette et ramenant les CP à 45M$ soit 0.4$/titres3
Coté upside je pense que 10 fois le FCF normalisé (comprendre 70% d’occupation qui peut générer 150M$ de FCF) peut mettre la valeur à 10$ l’action (150*10-350=1150Mds$ de capitalisation)

A bientôt à tous.

Dernière modification par Pryx (02/11/2016 16h02)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech