Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#76 08/12/2014 20h03 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   266 

Geronimo a écrit :

Non c’est correct.
L’explication de l’écart entre vos chiffres et les miens est simple : votre calcul inclut les 20% de royalties (soit à peu près 21-23$ / baril en 2012-2013, mais plutôt 14-17$ pour les prochains trimestres avec la baisse du prix pétrole) que je n’ai pas mis dans les coûts de production. Grosso modo la production n’est plus rentable pour un prix du baril en dessous de 50$, royalties incluses.

Juste pour compléter ma première réponse à JL car je vois que c’est aussi discuté sur les forums boursos.

Coût de production complet de Seplat

Production costs : 5-7$
CHC : 4-6$
Workovers : 5-8$
Overheads : 5$
Sole costs : 3-8$
D&A : 9-15$

Total cost : 36-44$ bbl

Aujourd’hui on est plutôt vers le bas de la fourchette (~38$)

Les royalties sur le pétrole sont de 20% sur le prix de vente.

Donc quand le baril est à 100$, on ajoute 20$ au coût complet de production, soit un coût total d’environ 58$ par baril pour un prix de vente de 100$ (benef=42$)

Quand le baril est à 70$, on ajoute 14$  soit un coût total d’environ 52$ par baril pour un prix de vente de 70$ (benef=18$).

Quand le baril est à 60$, on ajoute 12$  soit un coût total d’environ 50$ par baril pour un prix de vente de 60$ (benef=10$).

Quand le baril est à 50$, on ajoute 10$  soit un coût total d’environ 48$ par baril pour un prix de vente de 50$ (benef=2$, bref à l’équilibre).

Dernière modification par Geronimo (08/12/2014 20h05)

Hors ligne

 

#77 08/12/2014 21h31 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   54 

Tout cela est très bien mais tant que le prix du baril ne sera pas stabilisé, tout ce que vous aurez est que les estimations de bénéfices vont continuer à chuter et le cours de bourse avec.

Pourquoi se précipiter?
Par ailleurs, la trésorerie est un vrai problème: MPI doivent-ils financer un programme d’exploration au Québec donc on ne connaît pas la courbe de coûts ou bien racheter des actifs déjà établis, et si oui lesquels?
Pas évident de posséder une telle trésorerie…

Hors ligne

 

#78 08/12/2014 21h36 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   266 

Je n’achete pas le prix du baril, j’achete le bilan. Je ne sais pas prédire le prix du baril.

La trésorerie est hyper avantageuse car elle est en dollar mais en euro comptablement.
Les derniers mois de baisse du dollars = +25 millions d’euros de cash dans le bilan. Sans rien faire.

La plupart des investissements ont déjà été réalisés (50 millions dans Saint Aubain par exemple), si la trésorerie est utilisée ce sera pour de nouveaux projets par pour des projets en cours.

Dernière modification par Geronimo (08/12/2014 21h41)

Hors ligne

 

#79 08/12/2014 21h41 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   54 

Le Nigéria dépend à 70% des revenus pétroliers pour son budget.
Si le baril continue de baisser ou se stabilise à ce niveau, ne craignez vous pas des saisies "patriotiques" sur les actifs ou la trésorerie de Seplat?

Le Nigeria aura des élections nationales en février 2015, de quoi faire monter les enchères…

AMF: pas de position MPI mais je regarde comme certain le dossier.

Hors ligne

 

#80 08/12/2014 21h48 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   266 

Seplat est dans la catégorie des sociétés qui ont de bonnes relations avec les autorités nigériannes (et des sociétés reconnues par ses pairs : http://www.ngrguardiannews.com/business … d-assembly ).

Investir sur MPI : c’est investir sur Seplat + trésorerie (250M€ !) + diversification qui monte en puissance (Canada, Myanmar, etc).

AMF : j’ai des actions mpi

Dernière modification par Geronimo (08/12/2014 21h49)

Hors ligne

 

#81 08/12/2014 22h07 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   96 

Le seul truc que je crains éventuellement c’est une baisse du baril à 50$.

Ca ramene à une valeur 0 les projets au Canada (quel cout d’extraction ?)

Ca réduit les marges et donc la valeur de seplat

Hors ligne

 

#82 08/12/2014 22h45 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   188 

Autre chose, si j’ai bien compris les rapports, à partir de 2018 les taxes sur les profits de Seplat seront de 85 %, ça grève sacrément les bénéfices.

Dernière modification par JeromeLeivrek (09/12/2014 07h33)


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#83 09/12/2014 09h22 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   266 

Oui, ça sera plutôt impactant, mais si vous évaluez les cashflows futurs même avec cette taxe vous arrivez à une évaluation de Seplat entre 2.5 et 4 £/share.

Et à nouveau l’investissement se fait sur MPI et non sur Seplat.

Hors ligne

 

#84 09/12/2014 10h45 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   96 

Afin d’être prudent je pense qu’il faut valoriser en effet à 0 tous les projets de forage en cours (c’est du bonus)

Si on regarde la trésorerie elle doit être proche de 250/270 millions d’€.

Le baril peut emmener le cours de facon (non rationelle) plus bas en valorisant quasi à 0 la participation dans seplat compte tenu des risques : sur le pétrole et politiques.

On est à 317K€ de market cap. actuellement, si on descend entre 15% et 25% plus bas la holding sera valorisée à la valeur de sa trésorerie.

J’hésite à commencer à y rentrer mais ca commence à me titiller

Hors ligne

 

#85 09/12/2014 11h01 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   266 

Afin d’être prudent je pense qu’il faut valoriser en effet à 0 tous les projets de forage en cours (c’est du bonus) […] Le baril peut emmener le cours de facon (non rationelle) plus bas en valorisant quasi à 0 la participation dans seplat compte tenu des risques : sur le pétrole et politiques.

C’est très bien de mettre plein de 0 pour se simplifier tous les calculs et avoir la valo la plus conservatrice possible (=tréso nette), mais il y’a quand même un moment où il faut aller regarder le détail des participations.

Combien vaut Total avec une approche qui met à 0 ses activités pétrolières à cause des risques de pétrole, des risques politiques + la mort de son PDG ?

Si on fait le même calcul que pour MPI, c’est à dire le calcul le plus conservateur qui soit :
{trésorerie - dettes totales}
on arrive à :
Total : -100 milliards d’€ (market cap : 103 milliards d’€, capitaux propres 70 milliards d’€, RN/K=10%)
MPI : +250/270 millions d’€ (market cap : 321 millions d’€, capitaux propres 460 millions d’€, RN/K=40%)

J’espère que vous n’avez pas de Total ou de tracker du Cac40 dans votre portefeuille ! wink

Dernière modification par Geronimo (09/12/2014 11h03)

Hors ligne

 

#86 09/12/2014 11h40 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   96 

Je sais que c’est un peu excessif comme calcul, +1 la dessus

Par contre on ne peut pas comparer TOTAL à MPI (pas les mêmes risques, ni taille, ni récurrence des CF, ni liquidité du titre etc etc etc…)

EDIT : je crois que je vais commencer à me laisser tenter (mais en entrant tres progressivement) étant donné la décote sur l’actif net

Dernière modification par roudoudou (09/12/2014 13h40)

Hors ligne

 

#87 09/12/2014 19h20 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   46 

MPI VAUT MOINS QUE SA TRÉSORERIE NETTE

Tréso nette de MPI : 323 Mio USD
Tréso nette de Seplat : 298 Mio USD => part MPI (21,7%) = 64,7 Mio USD
Tréso nette par action non autodétenue (111 Mio actions) = (323+64,7)/111/1,2434=2,81 EUR

Hors ligne

 

#88 09/12/2014 19h52 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   188 

J’imagine que vous adoptez la définition des comptables "trésorerie nette =  liquidités - dettes financières à court terme".

Mais souvent, par abus de langage, ici on sous-entend souvent par "trésorerie nette" les liquidités moins toutes les dettes.

@ Geronimo : avec quel prix de vente du Baril arrivez-vous à une estimation de Seplat entre 2.5 et 4 £/share ? Je trouve ça avec un baril entre 100 et 140 $.

Dernière modification par JeromeLeivrek (09/12/2014 20h01)


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#89 09/12/2014 21h23 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   266 

Entre 80-100$ et 10% de discount.

Vous avez pris en compte une évolution de la production ?
(+10% en 2015 et +10% en 2016 chez moi, stable par la suite)

Dernière modification par Geronimo (09/12/2014 21h24)

Hors ligne

 

#90 09/12/2014 21h45 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   

Très intéressant toutes ces analyses sur cette entreprise, pour une première linge de pétrolière c’est tentant à ce prix là !
Mais vous ne pensez pas qu’elle est opéable et que donc choisir d’investir sur le long terme n’est peut-être pas le mieux ?

Hors ligne

 

#91 09/12/2014 21h57 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   21 

benb3n a écrit :

Mais vous ne pensez pas qu’elle est opéable et que donc choisir d’investir sur le long terme n’est peut-être pas le mieux ?

En quoi une société décotée et opéable serait un handicap ? Ne serait-pas plutôt un avantage pour qu’en cas d’OPA justement, elle retrouve sa valeur intrinsèque, donc que son cours retrouve de vives couleurs ?

Cela dit, je n’ai aucune idée si MPI est opéable ou pas.


Parrain FORTUNEO pour les intéressés.

Hors ligne

 

#92 09/12/2014 22h36 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   

Loin de moi l’idée de penser que ce serait un handicap, je pense à y rentrer c’est dire !! Je me posais juste la question sur le long terme.

et pour opéable, j’ai vu cela trainer investir/les echos il me semble.

Hors ligne

 

#93 09/12/2014 23h36 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   113 

C’est la ritournelle pour la "galaxie" Maurel. La maison-mère est "opéable", selon les revues spécialisées, depuis au moins 4 ou 5 ans. Le résultat n’est guère aguicheur.

Personnellement, opéable ou non, peu m’importe, ce type d’événement étant exogène, par essence.

Désolé pour le jeu de mot involontaire. smile


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#94 09/12/2014 23h49 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   96 

Dans ce cas précis c’est surtout marge de sécurité sur l’actif l’argument

Hors ligne

 

#95 10/12/2014 11h29 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   40 

Je vois pas tellement les synergies potentielles d’une OPA sur MPI.
Ceci dit certains investisseurs pourraient trouver le dossier interessant et monter au capital.

Sur Maurel et Prom c’est un peu différent. La société est clairement Opéable et cherche même à ce faire racheter. Le PDG est investi à 24% du capital. Avec un pétrole fort ce printemps on comprend pourquoi il cherchait à marrier sa société. A priori il en voulait au moins 20€/action.

Avec un pétrole entre 60-70 c’est sans doute moins fou, mais l’action à ajusté son prix en conséquence. On sait pas par contre si son PDG à toujours autant envie de la vendre.
Mais la société n’a a priori pas la taille critique pour explorer au dela du Gabon, où elle a déjà quelques difficultés dans la production.

Ce qui est peut etre dommage c’est que Total soit déjà au Gabon.

Après qui aurait pensé à une OPA de technip sur CGG… ?

Edit Roudoudou : réponse à la question dans un file dédiée

Dernière modification par AleaJactaEst (10/12/2014 12h31)

En ligne

 

#96 10/12/2014 11h37 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   96 

+1 d’accord avec AleaJactaEst

Vous en êtes ou de vos achats ? vous attendez un peu pour vous renforcer ?

Dernière modification par roudoudou (10/12/2014 11h37)

Hors ligne

 

#97 10/12/2014 11h44 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   32 

J’ai doublé ma ligne hier qui représente maintenant 7% de mes portefeuilles. Je ne pense pas renforcer, sauf si elle s’écroule

Hors ligne

 

#98 10/12/2014 13h01 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   188 

J’ai le même avis que Geronimo : si elle tombe sous 2 euros je racle les fonds de tiroir de mes livrets et assurances vie et je mets tout dessus.


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

#99 10/12/2014 16h04 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   96 

Ca pourrait arriver… Seplat -12% ce jour !

Hors ligne

 

#100 10/12/2014 21h11 → Maurel et Prom Nigeria : spin-off de Maurel et Prom sous-valorisé... (afrique, pétrole)

Membre
Réputation :   188 

Grâce à vous et en particulier à Geronimo, et après pas mal de temps passé, j’ai pu affiner mon process d’évaluation ; voilà ce que ça donne.

Valeur de Seplat

* Nombre de barils vendus par an :
CA / prix de vente du baril = 7 Mbaril (en 2013, valable pour l’instant en 2014 aussi).
* Coût de production HT du baril :
(CA - Revenu net avant royalties et taxes) / 7 Mbaril =  40 $/ baril (2014, plutôt 30 $ en 2013).
* Le prix d’équilibre, avec 20% de royalties sur le prix de vente, est donc de 50 $. Je trouve alors :
- pour un prix du baril de 50 $, un bénéfice de 0 p/action Seplat et par an (p : pence).
- pour un prix du baril de 60 $, un bénéfice de 6,3 p/action 
- pour un prix du baril de 100 $, un bénéfice de 31,6 p/action
- etc
* Reste à estimer le total des bénéfices sur la durée de vie du gisement. Réserves prouvées et probables = 100 Mb. Donc 14 années de production.
* Je compte 3 ans (2015, 16 ,17) sans taxes et 11 ans avec 85 % de taxes. Il faut donc multiplier le revenu annuel par 4,65. On trouve alors :
- pour un prix du baril de 50 $, un bénéfice de 0 p/action Seplat
- pour un prix du baril de 60 $, un bénéfice de 29 p/action Seplat
- pour un prix du baril de 100 $, un bénéfice de 147 p/action Seplat
- etc
* A cela j’ajoute une valeur terminale de Seplat correspondant essentiellement aux actifs liquides nets, soit 60 p. Seplat pourrait donc valoir selon moi entre 60 et 207 p suivant que le baril est à 50 ou 100 $.

Valeur de MPI

* Par action MPI, Seplat représente de 0,8 € à 2,9 € suivant que le baril est à 50 ou 100 $/baril.
* Les autres actifs de MPI sont liquides (cash + avance à St-Aubin), pour un total net de 2,47 €. Admettons que Saint-Aubin soit un flop et que MPI ne récupère pas ses 0,37 € d’avance. La valeur de MPI hors Seplat serait de 2,1 €.
* MPI (cash + Seplat) vaudrait donc au moins entre 2,9 et 5 € suivant que le pétrole est à 50 ou 100 $/baril.

Remarques

* L’estimation précédente de Seplat est basée sur le flux de cash issu des opérations. C’est à peu de chose près l’EBIT ici car les dépréciations sont faibles, par contre les capex sont élevés, à environ 30 % de ce flux. Si on veut être plus conservateur et se baser sur le FCF il faut retrancher 30 % à la valeur de Seplat donnée plus haut.
* Seplat cote ajourd’hui 109 p. Le baril est à 61 et 64 $.
* Bien sûr tout ce qu’on a dit ici met à 0 les revenus attendus de ces investissements par Seplat (notamment dans le gaz) ainsi que ceux des autres entités de MPI (Saint-Aubin énergie).
* Au prix actuel du baril, je ne dirais pas que MPI est massacrée. Mais on parie ici sur l’asymétrie de l’investissement : si le pétrole reste durablement à 60 voire 50 $ on ne perd rien, s’il monte on gagne. La probabilité qu’il reste durablement sous 50 $ paraît faible car on serait alors sous le coût de revient de la majorité des producteurs (c’est ce que j’ai entendu dire, je n’ai pas contrôlé).

Edit : par rapport à la première version, j’ai changé les valeurs en pence. Il y avait une erreur dans la conversion p/€. Ca ne change rien pour les valeurs en €.

Dernière modification par JeromeLeivrek (24/12/2014 20h04)


Investisseur deep value. Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck et Boursorama.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech