Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 26/01/2011 23h32 → Evolution du marché actions français ?

Membre
Réputation :   

Que pensez vous de notre beau marche action français qui a hausse en quasi ligne droite depuis septembre 2010.

Le news flow est plutôt correct meme si les dernieres publications de résultats sont mitigées, le chômage toujours très fort et le PIB Uk en berne.
Les marches semblent pour l’instant plus rassures sur les dettes euro.

Maintenant, ces memes problèmes de dettes peuvent miner a nouveaux les marches. Il suffirait d’une seule émission obligataire peu souscrite pour cela.

Bref, difficile de ce prononcer. Part-on vers une exagération haussière prolongée et assumée des marches sur fond de croissance plus forte aux US et de baisse des inquiétudes sur les dettes euro, ou va-t-on au contraire vite retrouver le chemin des 3600 si un fort catalyseur baissier venait a se manifester.

Vos avis ?

Hors ligne

 

#2 27/01/2011 01h29 → Evolution du marché actions français ?

Modérateur
Réputation :   1083 

Pour ma part, je trouve les actions plutôt sous-valorisées en général (par rapport aux autres actifs).
Je crois bien plus à un cac40 à 5000 qu’à 3000. Et plus à 6000 qu’à 2000…

Je pense qu’en 2010 par exemple, le marché n’a pas plus monté parce qu’il s’est fait peur à lui-même, en sur-réagissant à la plupart des mauvaises nouvelles, dont certaines n’étaient pas si graves que cela en fait. Le marché est resté valorisé comme si une sévère récession future et mondiale était probable (elle est certes possible, mais ce n’est pas forcément le scénario le plus probable).

Je pense aussi que pas mal d’acteurs sont sous-investis en actions, soit parce qu’ils (les particuliers) se basent beaucoup trop sur le track-record des actions depuis 2000, soit parce qu’ils (les banques, les assurances) ont des contraintes réglementaires (présentes ou à venir) qui les ont forcés à désinvestir sur ce type d’actifs.

Il y a certes encore pas mal d’incertitudes (mais il y en a toujours eu, même quand on avait l’impression qu’il n’y en avait pas, parce qu’on ne les voyait pas !), mais le pire est loin d’être sur.
Les risques d’inflation et de déflation me semblent s’équilibrer plus ou moins, et les banques centrales sont supposées donner les petits coups de pouce pour éviter de sombrer d’un côté ou de l’autre. Idem pour les risques du peak oil, ou de catastrophe écologique majeure, d’épidémies, de famines ou de manque d’eau à grand échelle, qui sont loin d’être des certitudes, entrainant des récessions mondiales de grande ampleur. Les risques de faillites d’établissements affectant le système (grosses banques, collectivités, voire états) existent, mais là aussi, des parades sont possible, la volonté de les utiliser semble présente, et le marché a déjà survécu à pas mal d’accidents de ce genre. Les "dérives" malsaines de la "spéculation" existent toujours, mais sont sans doute un peu moins importantes qu’il y a 3 ans. etc. Bref, il a certes pas mal de raisons d’être inquiet ou vigilant, mais j’ai l’impression qu’on en a identifié une majeure partie, et que des actions (ou de réflexions) pour les "traiter" ont commencées (même si elle restent parfois embryonnaires, ou au rang des intentions) et donc que les dégâts potentiels devraient être moindres qu’en cas de surprise totale.

Dernière modification par GoodbyLenine (27/01/2011 01h34)


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#3 27/01/2011 09h07 → Evolution du marché actions français ?

Membre
Réputation :   69 

En France, il me semble que l’évolution va dépendre de l’immobilier qui draine en ce moment toute l’épargne disponible des ménages, au détriment de la Bourse.

Quand ce sera l’inverse, on se frottera peut-être les mains ?

Il faut rester zen, et poursuivre nos investissements selon nos intuitions et avec l’aide de ce forum (évidemment, si on m’avait conseillé Plastic Omnium fin 2009 ou Vallourec quelques années avant…) sad


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#4 27/01/2011 11h04 → Evolution du marché actions français ?

Administrateur
Réputation :   1307 

Très sincèrement il me parait utopique de faire une quelconque anticipation.

Si éventuellement on peut encore essayer d’anticiper la macro-économie (baisse du chômage etc), je ne vois vraiment pas comment on peut anticiper sur les marchés actions, a fortiori quand ils sont faussés par de la "création de monnaie" à foison (QE1, Q2 et peut-être Q3 si j’ai bien suivi) ou des changements de règlementations bancaires (Bâle 3).

Cela dit, en exagérant, j’en suis à espérer une baisse de marché pour récupérer à nouveau du rendement à vil prix.

Après tout c’est ce qui nous intéresse ! Un marché haussier, ça ne fait pas nos affaires pour générer de la rente. :-) Ça n’est intéressant qu’une fois rentier, quand on solde chaque mois une partie de ses positions.

Dans l’idéal, il faudrait que le marché soit bas durant toute la phase de constitution de la rente, et remonte au moment où on "décide" de devenir rentier et de ne plus réinvestir de capital.

Hors ligne

 

#5 27/01/2011 12h31 → Evolution du marché actions français ?

Membre
Réputation :   

Je ne me risque à aucune anticipation. J’ai voulu prendre un cfd pour parier sur la hausse du CAC en fin d’année, mais la crainte d’un brutal retournement de marché m’a effrayé. Qui peut aujourd’hui prévoir que les marchés ne vont pas spéculer sur l’effondrement de l’Espagne ? Quand je vois que les PIB de l’Australie, de l’Angleterre et de la Russie seront inférieurs aux anticipations (certes, ça reste contextuel), que la Chine est définitivement sur la route (proche ?) d’une économie développée et que certains émergents (Egypte, par exemple) créateurs de croissance vont morfler, je m’inquiète quant à la réelle croissance mondiale.

Du coup, j’attends. Je stagne. J’hésite cruellement.

Hors ligne

 

#6 27/01/2011 14h26 → Evolution du marché actions français ?

Modérateur
Réputation :   1083 

InvestisseurHeureux a écrit :

Cela dit, en exagérant, j’en suis à espérer une baisse de marché pour récupérer à nouveau du rendement à vil prix.

Je ne suis pas d’accord. Je pense que beaucoup de gens sur ce forum se font des illusions en achetant des actions "pour le rendement" en regardant le montant des dividendes.

Certes, les dividendes représentent en moyenne une part importante du rendement d’un portefeuille d’actions diversifié (comme pas mal de journalistes l’ont mis en évidence récemment). Mais la composante plus/moins-value est au moins aussi importante que la composante dividende, et acheter une valeur surévaluée (par rapport au marché) générant un gros rendement sera souvent une mauvaise affaire comparée à une action (sous-évaluée) à faible rendement. Si on compare sur 10 ans (par exemple) les performances d’un portefeuille diversifié comportant uniquement des gros rendements, ou comportant uniquement des valeurs ne versant aucun dividende, rien ne dit que le premier sera plus performant. Le premier aura sans doute la quasi-totalité de sa performance due aux dividendes (et peut-être même une moins-values). Le second aura la quasi-totalité de sa performance sur la revalorisation des titres (et peut-être quelques dividendes en fin de période).   

Bien entendu, comme tout le monde, je préfèrerais acheter quand ça ne vaut presque rien (et que tout le monde anticipe le pire), et vendre quand tout le monde se l’arrache à prix élevé (en voyant les arbres dépasser le ciel). Mais ma petite expérience de la bourse me dit que ceci n’est en pratique pas un espoir très raisonnable, et qu’il vaut mieux avoir un objectif plus réaliste.

Le rendement qu’on retire d’un placement doit s’apprécier hors inflation (laquelle n’est pas si évidente à estimer, car c’est l’inflation des biens dont on a besoin qui compte, pas celle de l’INSEE), et les rendements actuels ne sont pas si mauvais (comparés à ce qu’ils étaient il y a 5 ans, 10 ans, etc.) si on accepte un certain niveau de risque.

InvestisseurHeureux a écrit :

Dans l’idéal, il faudrait que le marché soit bas durant toute la phase de constitution de la rente, et remonte au moment où on "décide" de devenir rentier et de ne plus réinvestir de capital.

Je ne pense pas que ce soit aussi simple. On ne change pas de phase de manière aussi binaire. (en caricaturant encore plus, le seul changement vraiment binaire sera à la fin de la phase "rentier" wink) Même une fois "rentier", on peut encore augmenter sa "cagnotte" en la gérant correctement (ou si l’orientation des marchés s’y prête). Par ailleurs, le marché aura plus de chance/probabilité d’aller à 2000 quand il sera vers 2200 ou 1800 que quand il sera vers 7000 ou 8000.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#7 27/01/2011 17h00 → Evolution du marché actions français ?

Membre
Réputation :   69 

GoodbyLenine a écrit :

Certes, les dividendes représentent en moyenne une part importante du rendement d’un portefeuille d’actions diversifié (comme pas mal de journalistes l’ont mis en évidence récemment). Mais la composante plus/moins-value est au moins aussi importante que la composante dividende, et acheter une valeur surévaluée (par rapport au marché) générant un gros rendement sera souvent une mauvaise affaire comparée à une action (sous-évaluée) à faible rendement. Si on compare sur 10 ans (par exemple) les performances d’un portefeuille diversifié comportant uniquement des gros rendements, ou comportant uniquement des valeurs ne versant aucun dividende, rien ne dit que le premier sera plus performant. Le premier aura sans doute la quasi-totalité de sa performance due aux dividendes (et peut-être même une moins-values). Le second aura la quasi-totalité de sa performance sur la revalorisation des titres (et peut-être quelques dividendes en fin de période).

sauf erreur, ce post posait la question rendement/croissance (tjrs d’actualité)

Quel profil de portefeuille d’actions (gros dividende ou croissance) ?


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#8 27/01/2011 20h40 → Evolution du marché actions français ?

Membre
Réputation :   211 

Quelques graphiques pour illustrer les propos :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/215_strategies_dividendes.jpg

Les sociétés du S&P 500 sont divisées en décile en fonction leur rendement sur dividende sur une période de 26 ans. Les résultats : les décile 8 (en vert) est le plus performant. Autrement dit ce ne sont pas les actions ayant le plus fort dividende qui performent à long terme…et encore moins celles qui ont le plus bas dividende.

ce qui semble intéressant est donc d’inclure le paramètre pay out ratio :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/215_strategies_dividendes_2.jpg

Et les actions qui ont les meilleurs résultats ce sont elles qui ont un dividende élevé avec un pay out rate modéré (courbe rose).

A méditer…

Les données sont tirées de cette très intéressante étude : http://www.tweedy.com/resources/library … esting.pdf

Dernière modification par spiny (27/01/2011 20h41)

Hors ligne

 

#9 28/01/2011 10h09 → Evolution du marché actions français ?

Administrateur
Réputation :   1307 

GoodbyLenine a écrit :

InvestisseurHeureux a écrit :

Cela dit, en exagérant, j’en suis à espérer une baisse de marché pour récupérer à nouveau du rendement à vil prix.

Je ne suis pas d’accord. Je pense que beaucoup de gens sur ce forum se font des illusions en achetant des actions "pour le rendement" en regardant le montant des dividendes.

Vous prêchez un convaincu et c’est ce que je répète depuis l’ouverture de ce blog. Le sujet a longuement été débattu dans le lien donné par JOB.

Ce que je voulais dire, c’est que je préfère acheter Procter & Gamble quand il est 3,5% de rdt sur dividendes que 3%, car l’augmentation du niveau des cours, tant que je ne suis pas rentier et que je continue à être buy & hold, ça ne me sert à rien. :-)

Spiny a écrit :

Merci pour cette étude qui sera ma lecture boursière du jour. :-)

Hors ligne

 

#10 23/07/2014 11h51 → Evolution du marché actions français ?

Membre
Réputation :   

C’est moi ou j’ai l’impression qu’il n’y a quasi aucune opportunités en France comparé à un marché Américain bien plus excitant. je parle dans les Mid/Big caps

Je me trompe peut être vu ma très jeune expérience mais c’est un ressenti en furetant a droite à gauche pour chercher des compagnies. Résultat mon PEA est quasi vide alors que mon CTO se rempli…

Dernière modification par salammbo (23/07/2014 11h52)

Hors ligne

 

#11 23/07/2014 12h51 → Evolution du marché actions français ?

Membre
Réputation :   43 

Si vous voulez investir en PEA et que vous ne trouvez rien en Mid/Big Caps, pourquoi ne pas élargir votre univers d’investissement ? A titre personnel ça a eu un changement phénoménal.


"La meilleure façon de prévoir l’avenir, c’est de l’inventer", Peter Drucker | Mon portefeuille

Hors ligne

 

#12 23/07/2014 12h56 → Evolution du marché actions français ?

Membre
Réputation :   

vous pouvez préciser le "élargir" au dela des small/mid/big dans le PEA? smile

Hors ligne

 

#13 23/07/2014 13h14 → Evolution du marché actions français ?

Membre
Réputation :   42 

Par exemple mettre des trackers sur indice américain ou autre indice étranger dans le PEA.

Hors ligne

 

#14 23/07/2014 16h54 → Evolution du marché actions français ?

Membre
Réputation :   

Oui j’ai déjà deux de ces trackers mais ce n’est pas du tout le même plaisir d’investir dans un tracker :-)

Hors ligne

 

#15 23/07/2014 19h39 → Evolution du marché actions français ?

Membre
Réputation :   211 

salammbo a écrit :

C’est moi ou j’ai l’impression qu’il n’y a quasi aucune opportunités en France…

Et pourquoi vous cantonner à la France ?
Si vous allez faire un tour de l’autre côté de la Manche, des Alpes ou du Rhin, vous trouverez peut-être votre bonheur…

Hors ligne

 

#16 24/07/2014 00h44 → Evolution du marché actions français ?

Membre
Réputation :   43 

salammbo a écrit :

vous pouvez préciser le "élargir" au dela des small/mid/big dans le PEA? smile

Vous ne trouvez rien en mid/big cap française pour le PEA. Vos solutions potentielles incluent :
- regarder les plus petites capitalisations
- regarder ailleurs qu’en France comme le précise Spiny.

Après la grande question est : quelle est votre définition d’une opportunité ? Chacun a probablement sa définition personnelle.


"La meilleure façon de prévoir l’avenir, c’est de l’inventer", Peter Drucker | Mon portefeuille

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech