Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#101 17/01/2015 18h02 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   96 

On a pas parlé de l’Australie, mais l’évolution sur le pétrole qui entraine également d’autres matières premières dans la chute est très négatif pour cette économie.

Bien plus que pour la Canada à mon sens, qui jouit d’une économie plus diversifiée qu’en Australie

Hors ligne

 

#102 30/01/2015 14h07 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   66 

Bonjour

Soyez très prudents avant de revenir vers les sociétés pétrolières et para-pétrolières.
Voici un article des Echos sur la base d’infos de BNP Exane. Pour eux, la situation va empirer, et comme ils le disent, "il va y avoir du sang".

CGG : « Il va y avoir du sang », prévient Exane
(adresse racourcie car trop long).

Hors ligne

 

#103 31/01/2015 11h34 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   

Pour en revenir à la géopolitique (qui est pour moi le seul réel facteur qui régule réellement le prix du pétrole), je suis tout à fait d’accord avec Thomz, mais cela ne veut pas dire que tous les pays qui subissent les conséquences des prix faibles du baril vont rester là à attendre tranquillement que tout s’écroule chez eux.
Cela signifie qu’il y a aura soit une sortie de crise par diplomatie pour rééquilibrer la donne, soit par des agitations plus ou moins belliqueuses. En cas de regain de tension, le baril flambera à nouveau.
Dans les deux cas, il devrait y avoir un nouveau pic (qui peut partir de loin et être contenu sous 100$) tôt ou tard.
La question est évidemment de savoir quand.

Je ne suis pas un fanatique de l’investissement dans le pétrole, pour toutes ces raisons complexes dont la plupart m’échappent, car liées au Grand Jeu des Etats…
Or, ce que je ne comprends pas, je n’achète pas.

Mais étant contrarien par nature, je considère tout de même que la période est plus propice à l’achat qu’à la vente. Comme le market timing est un jeu dangereux et surtout imprévisible, des petits achats de temps en temps, en respectant un minimum de diversification, devraient finir par être rentable à celui qui sait attendre.

En ligne

 

#104 31/01/2015 12h56 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   44 

Etant sous-traitant de l’industrie pétrolière sur un secteur de niche (environ 70% de mon CA sur l’oil&gas), permettez-moi un commentaire vu de l’intérieur.

Désolé, ce n’est que qualitatif, mais cela vous donnera un aperçu de l’ambiance dans le secteur.

Au niveau des majors occidentales, mais aussi des étatiques du moyen-orient, les coupes tant capex qu’opex liées à la baisse des cours du brut sont impressionnantes de par leur brutalité et leur rapidité, à un niveau que peu de personnes dans l’industrie avaient envisagé ou déjà vécu. Cela correspond en plus à une fin de trend sur les nouveaux projets (les investissements en nouveaux projets sont assez cycliques dans le secteur, avec une périodicité de quelques années relativement commune à toutes les majors), qui va être catastrophique pour les parapétrolières. Ma société était par exemple positionnée comme sous-sous-traitant sur un projet downstream de US$ 7md au Qatar, tout simplement abandonné par le client final. Toutes les études pour les quotations par les différents bidders passées par pertes & profits, des mois de boulot sans aucun gagnant. Sur les projets existants, certains ne s’en tirent pas trop mal (gaz, avec des contrats long terme, quoique souvent rentables uniquement par les condensats associés), pour d’autres (ud offshore, cela risque de faire très mal, avec un effet ciseau entre les demandes du management de prolonger la durée de vie des installations encore plus longtemps que ce qui était prévu, alors que les opex fondent).

Par ailleurs, l’impact global sur l’ensemble de l’industrie (hors o&g) me semble mal appréhendé. Par ses investissements colossaux, le secteur de l’oil & gas rayonne de manière très importante sur des pans entiers de l’industrie lourde, et sur la chaîne de sous-traitance associée. Même le transport aérien me semble dépendant du secteur, le voyageur pétrolier représentant une manne importante avec un revenu/voyage des plus élevés (cela reste un des seuls secteurs où les déplacements en business sont largement acceptés) vers des destinations à marges élevées, par exemple l’afrique pour AF. Idem pour les ingénieries et constructeurs d’infrastructures BTP ; une clientèle très bonne depuis plusieurs années est celle des pétrodollars (métro d’AD etc). Ces débouchés risquent de se tarir, pour plutôt aller dans la consolidation de l’existant.

Sur l’industrie lourde, une bonne partie des paiements ne se fait au FOB des machines. L’impact CA ne se fera donc bien sentir que dans quelques trimestres, le temps d’écouler les projets en cours. Sur les ingénieries, cela devrait être plus rapide, avec un carnet de commandes qui va aller en se tassant pendant encore des trimestres.

En définitive, si je devais m’exposer de nouveau au secteur, ce ne serait clairement pas avant encore plusieurs trimestres, sauf à savoir jouer le zig-zag des cours qui me semble le scénario le plus probable dans les mois à venir.

lct

Hors ligne

 

#105 31/01/2015 13h11 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   51 

Mon avis bien personnel: tout ceci ressemble à un creu avant une tempête. Cette baisse va lessiver bon nombre de petit acteurs, petits producteurs, mettre en difficultés les investissements américains dans le gaz de schistes, si ca dure suffisament longemps. Une fois le ménage fait, il ne restera que des gros montres, qui pourront alors pousser le pétrole vers des prix stratosphérique car sans réelle concurrence.

Hors ligne

 

#106 31/01/2015 13h24 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   20 

Le cours actuel du baril est douloureux pour les pays producteurs. Certains ont du cash en réserve (Arabie Saoudite) et peuvent se permettre d’être en déficit budgétaire longtemps. D’autres sont pris à la gorge et son tentés de produire plus pour compenser les prix bas ce qui alimente la baisse des prix.

Le cours du brut remontera quand les pays producteurs, collectivement, le décideront. Et tôt ou tard l’aspect économique prendra le pas sur les enjeux politiques. N’oublions pas que c’est avant tout un marché dirigé par l’offre et que la surproduction n’est que de 2 millions de barils/jour soit 2 à 3 %.

Hors ligne

 

#107 01/02/2015 23h39 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Administrateur
Réputation :   1307 

xav92 a écrit :

Le cours du brut remontera quand les pays producteurs, collectivement, le décideront. Et tôt ou tard l’aspect économique prendra le pas sur les enjeux politiques.

C’est bien mon avis également.

Mais d’autres argumenteront sur un possible changement de paradigme avec l’arrivée des USA comme grand pays producteur.

Hors ligne

 

#108 02/02/2015 00h32 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Modérateur
Réputation :   1080 

xav92 a écrit :

Le cours du brut remontera quand les pays producteurs, collectivement, le décideront.

Certes, de même que les États cesseront de se faire de la concurrence fiscale, avec toutes les conséquences (baisse de recettes, pour tous) "quand ils le décideront, collectivement".


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#109 23/03/2015 10h42 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   104 

Mind map du secteur pétrolier (Crédit Suisse).

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/416_image.png

Hors ligne

 

#110 10/04/2015 14h21 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Administrateur
Réputation :   1307 

Coût marginal des différents champs pétroliers :

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_cout-champs-petrole.gif

Hors ligne

 

#111 21/04/2015 21h45 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   319 

J’ai lu ce jour une interview très intéressante du patron du "Guardian" sur une campagne visant au désinvestissement dans les énergies fossiles.

Le fond Guardian Media Group qui possède 1.1 Milliards d’euros d’actifs va se désinvestir de ces actifs à bases d’énergies fossiles (pétrolières en premier plan). Ils ont également envoyé une demande d’agir similairement aux organisations non lucratives de Bill et Melinda Gates et du Welcome Trust.

En dehors de l’argument écologique ils avancent également que ce pan de l’investissement à sous performé depuis 10 ans.

Par ailleurs j’ai trouvé son interview très intéressante sur le sens qu journalisme à proprement parler.

L’interview en question : Le patron du « Guardian » convainc sa rédaction de s’engager contre les énergies fossiles


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

En ligne

 

#112 19/06/2015 16h18 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   96 

Era group cote sur ses plus bas annuels depuis 24h…

Hors ligne

 

#113 20/06/2015 12h08 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   96 

En complément un graphe vaut mieux que des mots parfois. Après cela ne présage pas de la ou ca peut aller…

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3322_era.jpg

Hors ligne

 

#114 19/07/2015 08h39 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   512 

C’est peut-être (à demi?) hors-sujet, mais je recommande à tous les investisseurs intéressés par les pétrolières de jeter un œil à cette extraordinaire (et ancienne) présentation aux actionnaires, signée de feu Ken Peak, CEO de Contango Oil & Gas Company.

Hors ligne

 

#115 19/07/2015 09h44 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   

Et que pensez-vous des accords avec l’Iran ?
Bons ou pas bons ?
Peut-être bons pour les sociétés habituées au Moyen-Orient (comme TOTAL), bons aussi pour les para-pétrolières si les investissements suivent.
Mais sur le prix du baril ?

Hors ligne

 

#116 19/07/2015 18h39 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   213 

thomz a écrit :

C’est peut-être (à demi?) hors-sujet, mais je recommande à tous les investisseurs intéressés par les pétrolières de jeter un œil à cette extraordinaire (et ancienne) présentation aux actionnaires, signée de feu Ken Peak, CEO de Contango Oil & Gas Company.

Effectivement, belle présentation, le monde corporate manque cruellement de tels CEO.

skarnik a écrit :

Et que pensez-vous des accords avec l’Iran ?
Bons ou pas bons ?

Je pense que Thomz est comme tout le monde, et sans vouloir présager de sa réponse, il vous répondra certainement qu’il n’en sait pas grand-chose. Une chose est sûre, cela ne va pas aider le prix du baril à court terme. Après… Pitêtre que çà va monter, pitêtre que çà va descendre.

Sur l’équilibre des prix, si en théorie les acteurs ont un intérêt commun à couper leur production et à ne pas produire sous leur coût d’extraction, il ne faut pas oublier qu’au niveau individuel, les producteurs endettés sont poussés à produire plus pour pouvoir payer leurs opex et dettes. Pour eux et beaucoup d’états, c’est "marche ou crève", alors que la meilleure chose serait de faire une pause sur le bord de la route. À partir de là, dur de savoir où et quand un équilibre peut-être trouvé.

Pour égayer un peu la conversation, nous pourrions tenir une liste des entreprises E&P qui sont passées en chapter 11, il y en a eu apparemment 7 en 2015 dont 2 la semaine dernière. Pour l’instant, ce sont des petites boites :
Milagro
Sabine
Quicksilver
Saratoga Resources
BPZ Resources
Dune Energy
American Eagle Energy Corp

Dernière modification par Wawawoum (19/07/2015 18h48)

Hors ligne

 

#117 25/07/2015 13h32 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   96 

roudoudou a écrit :

En complément un graphe vaut mieux que des mots parfois. Après cela ne présage pas de la ou ca peut aller…

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/3322_era.jpg

Un petit suivi. Era après avoir rebondi au dessus des 20$, a succombé au selloff complet sur le secteur actuellement en cours. On cote maintenant à 17$ soit 50% de la valeur liquidative après taxes de la flotte d’hélicoptères.

Si quelqu’un de l’IF passe par ici j’ai une question : Dans leur aparté ils avaient indiqué qu’avec plus de marge de sécurité (Ils avaient même parlé de 50% de décote il me semble), ils s’intéresseraient au dossier : Maintenant que nous y sommes qu’en est il ?

Hors ligne

 

#118 25/07/2015 13h45 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   512 

Nous en discutions justement hier soir. Il s’agit d’un business difficile et sans avantage compétitif, mais avec à sa tête un management de première qualité, et proposé en bourse à un prix (50% de la NAV) très attractif. En somme, une opportunité tout à fait éligible pour un portefeuille défensif.

Difficile de savoir où donner de la tête avec le oil & gas… Il y a des gens comme National Oilwell Varco (dans une ruée vers l’or, miser sur celui vend les pioches plutôt que sur ceux qui vont creuser est souvent le meilleur pari), il y a des producteurs sur des marchés régulés (i.e non-tributaires des fluctuations du prix des ressources) à deux ou trois les profits, etc.

Les opportunités sont là, mais arbitrer n’est pas une mince affaire…

Hors ligne

 

#119 25/07/2015 14h53 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   213 

Des fournisseurs d’E&P comme NOV, CLB ou INT me semblent effectivement plus intéressants, ils pourraient être gagnants dans tous les cas de figure, les E&P vont chercher des gains de productivité à tout prix pour essayer de survivre, et ces entreprises sont bien placées pour en profiter, ou plutôt ne pas trop perdre. ERA, je ne sais pas trop, il y a l’avantage certain d’avoir des hélicoptères en collatéral mais les perspectives sur les plateformes et leur profitabilité laissent à désirer. Défensif donc.

Le(s) E&P auxquelles vous faites allusion sont souvent dans des pays assez "sportifs" pour faire du business, Afrique ou Amérique du Sud, il ne faut pas oublier le risque de faire du business dans ces pays.

Comme vous dites y rentrer demande quand même une certaine dose de courage actuellement, surtout que la situation de fond sur la Chine, les taux et les matières premières peut faire très mal non seulement sur ces secteurs mais aussi sur les marchés en général.

Dernière modification par Wawawoum (26/07/2015 01h23)

Hors ligne

 

#120 26/07/2015 13h21 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Administrateur
Réputation :   1307 

RBC Capital Markets :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_ep-20170726.gif

Mais comme je l’indiquais dans la newsletter #165, il semble y avoir d’importantes variations d’estimé de valorisation entre les différents cabinets d’analystes.

La capture d’écran montre également la sensibilité estimée des cash flows 2015 et 2016 en fonction du prix du WTI, Brent et Nymex. Royal Dutch Shell, Eni et Total seraient les moins sensibles ?

A prendre avec des pincettes…

Morningstar (fair value en $) :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_ep-20170726bis.gif

Hors ligne

 

#121 01/08/2015 15h54 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Administrateur
Réputation :   1307 

Suivi de mon précédent message…

Les majors ont publié leur T2-2015 et finalement, c’est Total qui s’en sort le mieux grâce à une super performance de l’aval !

Royal Dutch Shell et BP limitent la casse, Chevron est dans les choux et je n’ai pas été impressionné par Exxon Mobil.

Ces résultats sont plutôt à l’inverse des recommandations de Morningstar mais en phase avec celles de RBC Capital Markets.

Hors ligne

 

#122 04/08/2015 18h52 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   96 

thomz a écrit :

Nous en discutions justement hier soir. Il s’agit d’un business difficile et sans avantage compétitif, mais avec à sa tête un management de première qualité, et proposé en bourse à un prix (50% de la NAV) très attractif. En somme, une opportunité tout à fait éligible pour un portefeuille défensif.
Les opportunités sont là, mais arbitrer n’est pas une mince affaire…

Thomz, depuis mon message, ERA a encore perdu près de 15% pour un investissement defensif c’est un peu limite, (meme si on est à moins de 50% de la NAV!!)

Hors ligne

 

#123 04/08/2015 19h16 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   18 

Perdu 15% de quoi ? Si vous faites allusion au cours de bourse, il ne faut oublier que ce dernier est imprévisible, défensif ou pas défensif.

En ligne

 

#124 04/08/2015 19h56 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   96 

Je parle du cours de bourse, et je conçois qu’il ne soit qu’un indicateur d’opportunité ou de nervosité du marché (surtout en ce moment). Seulement je ne vois pas en quoi ERA est défensive, sensible au cours du pétrole comme un WpX (et Thomz parle sur le site de l’IF d’un dimensionnement du risque drastique pour WpX).

Hors ligne

 

#125 11/08/2015 10h44 → Crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ? (bp, brent, pétrole, total)

Membre
Réputation :   218 

Je ne sais pas ce que valent les projections de la Banque Mondiale, sans doute pas beaucoup plus que celles d’autres observateurs/commentateurs, cependant il semble que celle-ci considère que l’arrivée de l’Iran sur le marché fasse baisser le cours du brut de plus de 20%
La fin des sanctions en Iran ferait durement chuter les prix du pétrole


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

Discussions similaires à "crise du pétrole : faut-il investir maintenant sur les pétrolières ?"

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech