Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#101 13/12/2014 05h03 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   195 

Richard Quest  "Quest mean Business" sur CNN

Un autre interview de T Boone Pickens par R. Quest
Pickens on CNN: “I want to cut OPEC out of U.S.”
Richard Quest pose les bonnes questions.
T Boone Pickens, nous dit a nouveau qu’il pense que les cours du barril seront a USD $100 dans les 12 a 18 mois. Il nous explique tres simplement comment ceci va se produire.
T Boone Pickens, magnat du pétrole, a vu au cours de sa carriere le barril a $3.00 et a $ 143.00.
Il s’agit simplement de cycles nous dit il.
Il souhaiterait et laisse entendre que les USA ne devraient plus dépendre de L’OPEC.

On y apprend que les Etats Unis sont encore importateur de pétrole
Les importations  pour environ 8 millions barrils/jour proviennent principalement du Mexique et du Canada
et de l’OPEC pour 3.2 millions barrils jour alors qu’ il y a trois ans, l’OPEC vendait encore aux USA 6.5 millions barrils/jour.

Dernière modification par Miguel (14/12/2014 00h50)


'Experience is what you get when you didn't get what you wanted', Howard Marks.

Hors ligne

 

#102 13/12/2014 07h23 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   

InvestisseurHeureux a écrit :

En 2008 VS. Aujourd’hui

Excellent de ressortir les anciennes prévisions des "experts" pour les confronter à l’évolution réelle des choses.

Attali est un spécialiste des prédictions. J’avais lu son bouquin de 2007/2008 pour le début du quinquennat Sarkosy. En vantant les chiffres de sa croissance il donnait l’Espagne comme modèle à suivre… c’était juste avant l’explosion de la bulle immobilière; quelques années après l’Espagne s’enfonçait dans le chômage de masse.

On pourrait s’attendre à un peu d’humilité et de précaution pour ses prédictions suivantes, et non. Il assène ses vérités comme un Oracle qui n’aurait jamais failli.

Dans le même genre en plus léger, Elisabeth Teissier qui annonçait à DSK pour 2012 une année aux grandes responsabilités. Son horoscope datait évidemment d’avant son troussage de domestique.

Le seul honnête du lot est Paco Rabanne. Il prévoyait qu’une météorite détruirait Paris la nuit du passage à l’an 2000… et qu’il arrêterait toute prédiction si celle là ne se réalisait pas. Il a tenu parole.
L’absence de vergogne chez les autres est tout bonnement incroyable.

Hors ligne

 

#103 14/12/2014 14h10 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   40 

Reportage sur France 5 en ce moment,  sur la construction d’une plateforme pétrolière démesuré, le Pionner.

Le message est martelé, il n’y a plus de pétrole.
Il faut des moyens colaussaux pour pouvoir extraire le peu qui reste …

Edit le lien : Superstructures - Une nouvelle plateforme pétrolière - Dimanche 14 Décembre 13h42 | Accueil

Edit 2 : Mon ton était ironique. C’est une illustration de ce qu’expliquait IH. Un tendence est mise en évidence et le message derniere est amplifié, déformé pour créer du sensationnel et cela fini par etre ancré dans l’esprit des gens à travers ce genre de reportage.

Dernière modification par AleaJactaEst (14/12/2014 14h57)

Hors ligne

 

#104 14/12/2014 14h45 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   157 

AleaJactaEst a écrit :

Le message est martelé, il n’y a plus de pétrole.
Il faut des moyens colaussaux pour pouvoir extraire le peu qui reste …

Difficile de savoir si vous partagez cette idée ou pas.
Disons que ça fait bientôt 10 ans que j’observe des gens affirmer que le peak-oil est déjà atteint (et parfois les même d’ailleurs, qui repoussent chaque année leur prévision).

Un bon indicateur, à mon sens, est le comportement des producteurs de pétrole: ils ne semblent pas anticiper une disparition rapide du pétrole, sinon je pense qu’ils éviteraient de dilapider leurs ressources à un aussi vil prix.
Analyse partielle, j’en conviens.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#105 16/12/2014 00h07 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   

AleaJactaEst a écrit :

Reportage sur France 5 en ce moment,  sur la construction d’une plateforme pétrolière démesuré, le Pionner.

Le message est martelé, il n’y a plus de pétrole.
Il faut des moyens colaussaux pour pouvoir extraire le peu qui reste …

Merci pour ce lien. J’ai regardé le documentaire avec intérêt et je l’ai trouvé instructif.

Par contre, je ne suis pas d’accord avec vous sur le message véhiculé. Je trouve le reportage assez factuel en fait. Ils ne disent pas qu’il n’y a plus de pétrole. Ils disent que celui-ci est de plus compliqué à extraire car les coins "faciles" ont été extrait.

Le documentaire n’est pas centré sur les ressources restantes. Il est plus focalisé sur l’ingéniosité humaine pour transformer un ancien pétrolier et en faire une nouvelle plate-forme "mobile" pour arriver à faire face aux tempêtes du golf du Mexique.

Hors ligne

 

#106 15/01/2015 11h12 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Administrateur
Réputation :   1309 

Les articles qui expliquent la baisse du pétrole foisonnent :

Oil Prices: What’s Behind the Drop? Simple Economics

Ha bah oui, c’est tellement évident à expliquer après…

Et Goldman Sachs (qui anticipait $200 en 2010) fait les gros titres anticipe maintenant $50 en 2015 vs 2015.

Et dans six mois si le pétrole remonte, nos experts auront encore de nouvelles explications et anticipations…

Même chose sur l’EUR/USD et les taux longs.

Hors ligne

 

#107 15/01/2015 11h58 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   104 

Prévisions du prix du Baril 2015-2016 par différentes banques

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/416_capture20150115.png

Les prévisions les plus récentes sont dans le haut du tableau et les plus anciennes dans le bas du tableau.

Ce qui explique que certaines banques apparaissent plusieurs fois.

Dernière modification par pvbe (15/01/2015 21h50)

Hors ligne

 

#108 15/01/2015 13h46 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   56 

A mettre en regard des prévisions du prix du Baril 2013-2014 par différentes (ou les mêmes) banques… wink

Hors ligne

 

#109 15/01/2015 14h43 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   113 

Quelle est votre source pvbe ? Le tableau s’accompagne-t-il d’une note ou d’un commentaire ?


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#110 15/01/2015 17h53 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   29 

Je me permets de reprendre ce lien poste par un membre sur l’IF : une interview intéressante d’un analyste d’Alpha Value expliquant la récente chute des prix et surtout la marge de manœuvre qu’ont encore les producteurs de pétrole de schiste US au niveau des coûts.

Baril à 50 dollars: "Le prix du pétrole devrait continuer de baisser jusqu’au mois de mai"

Hors ligne

 

#111 15/01/2015 18h59 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   16 

Désolé, je ne comprends pas comment lire le tableau de prévisions…? certaines banques apparaissent plusieurs fois sur plusieurs lignes avec des prix différents…Deutsche Bank, Société Génerale etc….

Hors ligne

 

#112 15/01/2015 21h49 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   104 

Les prévisions les plus récentes sont dans le haut du tableau et les plus anciennes dans le bas du tableau.

Ce qui explique  que certaines banques apparaissent plusieurs fois.

Hors ligne

 

#113 16/01/2015 14h59 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   21 

bonjour,

les 1ères annonces de peak oïl le fixaient pour 1970.

les réserves de pétrole n’ont jamais été aussi grandes qu’aujourd’hui.

alors bien sûr on sait tous qu’un jour il n’y en aura plus, mais ce jour est là est sans cesse reporté à plus loin.

donc la tendance de long terme est bien sûr une hausse du cours en application du principe de rareté aux prix d’un actif demandé.

mais d’ici là, tout est pure affaire de spéculation (dans tous les sens du terme) et surtout de politique d’influence.

et entre temps, le progrès technologique avance.

Hors ligne

 

#114 16/01/2015 15h03 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   41 

Merci RatRacer d’avoir partager cette interview.

La vision d’Alexandre Andlauer est extrêmement pragmatique , et précise. Tous les articles ou interview que j’ai pu lire ou écouter, ressemblait beaucoup plus de discussion de comptoir. D’un coté ceux qui pense que la chute du cours du pétrole va plonger l’économie américaine dans une autre crise systémique (défaut des société d’extractions de gaz de schistes ) , et de l’autre coté ceux qui pense que les américains vont maintenant consommé ce qu’il mettait avant dans le réservoir.

Ce qu’il faut comprendre de cette interview, est que le point mort du prix du baril pour ces sociétés US est en réalité en train de décroitre.  Donc celles qui prétendaient avoir un point mort à 60$ l’an passée, sont peut être à 50$ maintenant, et 40$ ensuite .

Sinon, sur bloomberberg, il y a une presentation excellente qui met en avant que la chute des prix  du pétrole était prévisible :
Bloomberg Graphics - Business, Financial & Economic News, Stock Quotes

Toutes ces données sont en fait accessibles à tous, et depuis toujours sur le site de l’EIA  : U.S. Energy Information Administration (EIA)
Beaucoup d’information dans le rapport suivant, qui montre l’augmentation de la productivité par puit :  U.S. Energy Information Administration (EIA)petroleum/drilling/pdf/dpr-full.pdf

http://www.cjoint.com/15jv/EAqpb0zLZIp_2015-01-16_145206.png
=> le trait marron indique la productivité des puits dans la region de Bakken. Depuis 2010 cette courbe ne cesse de grimper pour le moment.

Ce "choc pétrolier" due à cette innovation technologique était donc prévisible.

Dommage que je ne connaissais pas tous ces sites auparavant :-(

Hors ligne

 

#115 22/08/2015 18h47 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Administrateur
Réputation :   1309 

D’après l’AIE, l’offre pétrolière devrait se faire à nouveau rattraper par la demande en 2016 :
http://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_aie-previsions-20150822.gif
Source : OMR - OMR Public - 12/08/2015

Mais cela ne tient pas compte d’une possible hausse de la production iranienne.

Hors ligne

 

#116 22/08/2015 18h56 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   143 

En 2014, l’Iran a produit 3,6mb/j.
Vu les réserves énormes, on peut doubler ou tripler… Sans compter qu’en parallèle, avec le développement du nucléaire civil, la consommation domestique devrait baisser.

Après, les projets pour augmenter la productions ne se feront pas en quelques mois. Les investissements seront sur plusieurs années…

Quand on regarde le graphique, on se dit qu’avec 5 mb/j en plus à cause de l’Iran, le marché aura du mal à remonter aux niveaux précédent vu l’offre pléthore…

Hors ligne

 

#117 22/08/2015 22h39 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   40 

Il faut ajouter à cela la déplétion naturelle, qui représente entre 4 et 6 % de la production mondiale, soit presque 5MB/J.

Je pense que le pétrole de schiste sera également un élément clé, dans la mesure ou la production pourra s’ajustée à la hausse comme à la baisse assez rapidement.

On peut penser intuitivement que le pétrole pricera environ un peu plus que le prix de production des "10 derniers" MB/J nécessaire à répondre à la demande mondiale; +/- les ajustements de marché lié à l’offre et la demande.

En tout cas à moyen terme on peut penser également que pour que la stratégie de l’ AS porterait ces fruits si elle durait encore au moins un petit moment, parce que si le pétrole cotait à nouveau plus de 80 usd demain; tout re partirait comme en 2014 très rapidement.

Hors ligne

 

#118 22/08/2015 22h53 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   96 

En effet la clé pour moi ce sont les EP américaines et la production américaine qui peut s’ajuster rapidement (je crois 12mb/j)

Hors ligne

 

#119 31/08/2015 14h33 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Administrateur
Réputation :   1309 

Un récent article sur SeekingAlpha Oil: Shale Production Breakeven And Marginal Costs, Moving The Goalposts? qui reprend diverses citations ci et là montre qu’il y aurait de grosses différences de coût d’extraction du pétrole de Schiste aux USA :

Notamment :
https://staticseekingalpha.a.ssl.fastly.net/uploads/2015/8/27/saupload_shalebreakeven.jpg

-

Pour essayer d’y voir plus clair, je me suis offert le Medium-Term Oil Market Report 2015 de l’International Energy Agency.

130 pages de rapport sur l’offre et la demande prospectives d’ici 2020, en réussissant l’exploit de ne JAMAIS évoquer les réserves (de Schiste ou d’ailleurs).

Quant on voit la volatilité des cours du pétrole actuellement, je finis par me dire qu’in fine, personne n’en sait rien.

Hors ligne

 

#120 17/09/2015 18h06 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   

Le seul pays dont l’opinion compte réellement dans l’OPEC est l’Arabie Saoudite et tant qu’ils ont une guerre à financer ils ne voudront pas réduire leur production propre et ça m’étonnerait qu’ils veulent faire remonter les prix juste avant l’arrivée de l’Iran sur le marché..

De plus la situation des USA va certainement changer bientôt également.

Ça pourrait tout aussi bien remonter le moins prochain que rester 2 ans de plus entre 40 et 60…

Hors ligne

 

#121 18/09/2015 12h39 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   21 

philippe77 a écrit :

, mais les prix bas du baril se ressentent aussi dans les comptes de leurs membres (il n’y a qu’à voir la situation du Venezuela).

"L’économie du Venezuela, membre de l’OPEP, dépend très fortement du pétrole qui lui fournit près de 95% de ses ressources liées à ses exportations." (source : Pays aux plus importantes réserves de pétrole : Venezuela, Arabie saoudite…)

Le Vénézuela a de grosses réserves mais est d’une part dans une forme de déliquescence économique, sociale et politique avancée.

D’autre part, les Saoudiens (qui mènent le bal à l’OPEP), n’apprécient pas spécialement le "chavisme". Donc la situation du Vénézuela ne les préoccupe pas beaucoup.

L’Arabie saoudite représente 1/3 de la production de l’OPEP (et ( fois plus que le vénézuela) et ce, alors que la demande mondiale est plutôt en baisse.

celui qui a de gros besoins aussi, c’est l’Iran. Mais c’est l’ennemi juré des Saoudiens.

Donc finalement, ce qui peut peser, c’est la situation des Finances saoudiennes qui certes souffrent depuis quelques temps mais ne sont pas dramatiques.

Sachant de surcroit que c’est l’Arabie Saoudite qui a le cout d’extraction le plus faible (au sein des gros faiseurs), et l’appareil industriel le plus en état, surtout comparé aux autres gros faiseurs potentiels que sont le Vénézuela, l’Iran et l’Irak.

Du coup, tant que les Saoudiens le voudront et le pourront, le baril pourra rester bas.

C’est une description volontairement rapide et imparfaite mais qui je pense restitue assez bien la situation.

Hors ligne

 

#122 18/09/2015 22h44 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   40 

Ricklatrick a écrit :

et ce, alors que la demande mondiale est plutôt en baisse.

Ah bon ? en êtes vous bien certain ? Je pense qu’elle n’a jamais été aussi forte.

Hors ligne

 

#123 19/09/2015 07h10 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   

La tendance générale est à l’augmentation, cependant la demande en 2015 a baissé par rapport à l’année dernière.

OMR - OMR Public

Dernière modification par bessial (19/09/2015 07h12)

Hors ligne

 

#124 19/09/2015 10h18 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   40 

J’espère que vous ne comparer pas un quadrimestre d’été avec un quadrimestre d’hiver.
D’après le lien que vous donnez, si l’on compare quadrimestre par quadrimestre, la demande en 2015  est en tout point supérieure à celle 2014. Difficile cependant de savoir si ce sont des chiffres mesurés ou projetés (notamment pour le Q2 2015).

Ce qui est intéressant c’est de voir que la production à facilement 1 voire 2 ans d’avance sur l’évolution de la demande.

Si la demande était en baisse, alors là, l’écart entre l’offre et la demande se creusement énormement

Dernière modification par AleaJactaEst (19/09/2015 11h29)

Hors ligne

 

#125 19/09/2015 10h56 → Peak oil : la fin du pétrole est-elle pour demain ? (peak oil, pétrole)

Membre
Réputation :   

Pardonnez moi, je me suis allé un peu vite précédemment..

Ce que je souhaitais exprimer en réalité c’est la baisse du ratio demande / production, comme illustré par le graph en bas de page:
https://www.iea.org/oilmarketreport/omrpublic/0915image3.png

La page étant datée du 11 septembre 2015, je pense que les valeurs de 2015 sont mesurées jusqu’au Q2 et projetées par la suite.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech