Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 27/12/2011 06h21 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   313 

ryanroll a écrit :

Y’a t-il la sacro sainte régle des 33% sur les revenus comme quand on achète sa résidence principale ou peut-on cette fois ci emprunter plus d’argent simplement en démontrant à la banque la rentabilité de l’opération? (rapport loyer couvrant les mensualités du prêt, plusieurs locataire réduisant l’impact d’éventuelles vacances locatives, meilleure maitrise des frais car pas de copropriété…)

En effet un immeuble bien placé même dans de petites villes de province ça monte vite et ça dépasse allègrement ma capacité d’emprunt (s’entend avec les critères RP)

La sacro sainte règle des 33% s’applique à votre cas personnel par rapport à vos crédits et au niveau de vos revenus mais par contre dans un achat locatif les loyers couvrent le crédits.

Il existe alors une autre sacro sainte règle appliquée en générale par les banques , c’est la prise en compte de 80 % des revenus locatifs pour couvrir votre achat immobilier le reste étant par principe à votre charge.

Cette règle des 80% permet de couvrir les charges , le foncier etc ….mais en fonction du montage , de l’apport éventuel vous pouvez vous retrouvez à toucher plus de revenus locatifs que de crédit et de charges payées alors dans ce cas il ne peux y avoir d’imputation sur votre capacité personnelle d’emprunt.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#27 27/12/2011 13h37 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   

Merci pour votre réponse Philippe.

Donc si je comprends bien, les banques ne poseront pas de soucis si je veux emprunter disons 500k € pour financer l’achat d’un immeuble tant que 20% de la mensualité n’atteint pas mon plafond "personnel" de 33% des revenus (je n’ai pas de crédit par ailleurs)

Il y a d’ailleurs un gain évident à emprunter le plus gros possible : si l’opération est autofinancée (voir mieux) on se retrouve avec un capital plus élevé à la fin du crédit.

Hors ligne

 

#28 27/12/2011 14h22 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   313 

ryanroll a écrit :

Donc si je comprends bien, les banques ne poseront pas de soucis si je veux emprunter disons 500k € pour financer l’achat d’un immeuble tant que 20% de la mensualité n’atteint pas mon plafond "personnel" de 33% des revenus (je n’ai pas de crédit par ailleurs)

Sur 20 ans , cela fait 3000 euros par mois de remboursement soit 600 € si on prend 20 % à votre charge.
Aucune banque ne vous suivra sur un si gros projet dans un premier temps.

Car au delà du calcul de la banque , il faut prendre en compte  l’imposition qui ira en augmentant , les travaux , la vacance locative.

Je répond plus loin que votre question mais sachez que la règle de la banque ne doit surtout pas vous faire oublier une prise en compte stricte de la trésorerie d’un investissement immobilier.

Commencer par des biens moins importants en montant avant d’envisager un immeuble car il faut avoir une bonne maîtrise du sujet ( locatif , fiscal , travaux , gestion )

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#29 27/12/2011 15h13 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   

Merci pour vos conseils Philippe, mais je cherche avant tout une bonne rentabilité et il est très compliqué de le faire sur des petites surface, d’autant qu’on subit de plein fouet les décisions de la copropriété (qui représente en elle même un coût) pour faire des rénovations ou autres.

Effectivement l’investissement est trés important mais dés lors qu’on respecte les règles de base (couverture du crédit par les loyers notamment) … c’est même moins risqué point de vue vacances locatives car c’est beaucoup moins probable de voir tous ses locataires partir en même temps.

Hors ligne

 

#30 27/12/2011 16h07 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   313 

Je suis d’accord avec vous sur la notion de rentabilité bien que les petites surfaces soit de bonnes rentabilités pour un peu qu’on les achètent bien placées et avec un bon coup de peinture à appliquer.

Concernant un immeuble , je suis d’accord pour un moindre risque car réparti sur plusieurs lots , je ne connais pas votre profil d’investisseur mais les banques ont du mal à financer des gros projets pour des investisseurs débutants.
Les banques ont besoin de voir une progression dans vos acquisitions partant de petit vers plus gros avec des crédits quasi remboursé qui ajoute de la sécurité à votre nouvel investissement.

Il faut que vous soyez sur un immeuble en trésorerie positive après paiement du crédit , des charges , des impôts.
Autant sur un achat d’un studio , il est possible de mettre de sa poche autant ce n’est plus le cas pour un immeuble, c’est trop risqué.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#31 29/12/2011 21h32 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   

On va essayer, on verra bien ce que disent les banques.

Effectivement je suis débutant, je n’ai aucun crédit ni appartement pour l’instant, et il est vrai qu’il serait plus logique / raisonnable de commencer par un studio, mais je suis tellement déçu par les rentabilités actuelles que j’ai tendance à croire que les banques seraient moins réticentes à financer un projet posant moins de risques et offrant moins de rentabilité qu’un appartement qui s’autofinance à peine ou pas…

Je compte aller voir quelques banques, je vous tiendrai au courant smile

Hors ligne

 

#32 15/06/2012 11h27 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Si l’investissement locatif intéresse quelqu’un ou bien l’achat revente, je connais un marchand d’immeuble qui revend à la découpe et qui fait des prix très attractifs avec un petit peu de travaux (c’est du bouche à l’oreille), exemple il va bientôt mettre 2 apparts a vendre en centre ville de Sédan…à 12% de renta mini, 80M2 pour 44000€ soit 550€ le M2, electricité à refaire mais pas d’obligation pour le  passage du consuel, papier peint et peinture a faire, chauffage gaz et eau individuel…
Autrement n’hesitez pas à me demander il y en aura d’autres.
Cordialement

Hors ligne

 

#33 15/06/2012 11h32 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   39 

ryanroll a écrit :

On va essayer, on verra bien ce que disent les banques.

Effectivement je suis débutant, je n’ai aucun crédit ni appartement pour l’instant, et il est vrai qu’il serait plus logique / raisonnable de commencer par un studio, mais je suis tellement déçu par les rentabilités actuelles que j’ai tendance à croire que les banques seraient moins réticentes à financer un projet posant moins de risques et offrant moins de rentabilité qu’un appartement qui s’autofinance à peine ou pas…

Je compte aller voir quelques banques, je vous tiendrai au courant smile

Alors, aucune (bonne) nouvelle cher ryanroll ?


"We judge a book by its cover ; And read what we want ; Between selected lines"

Hors ligne

 

#34 15/06/2012 11h51 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   313 

Rentimmo a écrit :

Bonjour,

Si l’investissement locatif intéresse quelqu’un ou bien l’achat revente, je connais un marchand d’immeuble qui revend à la découpe et qui fait des prix très attractifs avec un petit peu de travaux (c’est du bouche à l’oreille), exemple il va bientôt mettre 2 apparts a vendre en centre ville de Sédan…à 12% de renta mini, 80M2 pour 44000€ soit 550€ le M2, electricité à refaire mais pas d’obligation pour le  passage du consuel, papier peint et peinture a faire, chauffage gaz et eau individuel…
Autrement n’hesitez pas à me demander il y en aura d’autres.
Cordialement

Merci pour cette proposition mais il n’y a pas que le rapport locatif à prendre en compte , il faut aussi connaitre le marché locatif local.
Il faut connaitre les quartiers , au vue des prix indiqués on ne doit pas faire dans le haut de gamme aux niveaux locataires donc cela induit des risques locatifs , des risques de dégradations.

J’ai vu votre présentation , votre expérience récente dans l’investissement immobilier ne doit pas vous conduire à vous emballer par des achats trop rapide sans attendre d’en percevoir l’impact fiscal et la rentabilité effective au bout d’un an.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#35 15/06/2012 15h05 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   

Webmaster : merci de ne pas citer la totalité du msg immédiatement précédent

Exacte, le marché local est à prendre en compte c’est ce qu’il me rabache à chaque fois car je fais souvent des recherches dans les grosses villes, je viens de l’appeler pour savoir dans quel quartier ils sont à Sedan et la rue est Bonjean, aussi il m’a informé hier qu’il en avait 2 à vendre et aujourd’hui il n’en reste plus qu’un et c’est un habitant de Sedan qui l’achete donc je pense qu’il ne doit pas être mauvais comme quartier, pour mes 2 achats je ne me suis pas mouillé puisqu’ils sont en plein centre ville dont un côté rue piétonne et les 2 sont dans une zone monument historique.

Mais je rejoins ton avis Philippe sur le fait que je m’emporte très vite, c’est tout mon défaut et les risques sont importants quand même, même si il y a ci et ça…
Ce que je vois c’est que j’ai déjà des touches pour la revente et que si je revends 20000€ en moins que le prix annoncé, cela me reviendrai après plus value achat et travaux à avoir gagné 1800€/mois sur 1 opération, alors je me dis que si j’en fais 2 ou 3 par an ce sera tout bénéfique….

Pour le moment je prends peu de risque en restant à côté du marchand.
Je fais confiance à son experience car je suis bien conscient que je ne suis pas encore prêt à acheter tous seul, lui même me le dit.
Je suis encore au stade où je ne connais pas les pièges, en tout cas merci pour les infos et conseils, j’en prends note.

Hors ligne

 

#36 15/06/2012 15h59 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   313 

rentimmo a écrit :

Ce que je vois c’est que j’ai déjà des touches pour la revente et que si je revends 20000€ en moins que le prix annoncé, cela me reviendrai après plus value achat et travaux à avoir gagné 1800€/mois sur 1 opération, alors je me dis que si j’en fais 2 ou 3 par an ce sera tout bénéfique….

N’oubliez pas le paiement de la plus value lors des reventes + le coût de rénovation , vous allez gagner mais encore une fois  …

DANGER pour 2 ou 3 opérations spéculatives par an
Relisez les informations que je vous ai indiqué sur la requalification fiscale  en marchand de biens.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#37 15/06/2012 16h30 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   

lemouz a écrit :

Alors, aucune (bonne) nouvelle cher ryanroll ?

2 Refus catégoriques (du style "non mais lol quoi, vous avez même pas votre résidence principale" bref le banquier de base) et j’ai laissé couler depuis voyant le prix de l’immo qui semble t-il entame une baisse…

Hors ligne

 

#38 15/06/2012 19h02 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   313 

Changer de banquier
Passez par un courtier
L’immobilier se stabilise , les taux d’intérêt baisse légerement mais ne vous attendez pas à des miracles. Les annonceurs de baisse de l’immobilier , les courbes de Friggit nous annoncent depuis 4 ou 5 ans une baisse.

Moi je n’attend pas une hypothétique baisse car sinon dans 5 ans on sera au même niveau  et sachez que si les prix de l’immobilier baisse alors les taux d’intérêt augmenteront  , c’est toujours ce principe de vase communicant qui a prévalu

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#39 15/06/2012 19h14 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Modérateur
Réputation :   171 

Matière à réflexion :

La banque est un endroit où on vous prête de l’argent si vous réussissez à prouver que vous n’en avez pas besoin.


Peu de choses sont impossibles !  … mais à quel prix !

Hors ligne

 

#40 15/06/2012 21h30 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   

ryanroll a écrit :

2 Refus catégoriques (du style "non mais lol quoi, vous avez même pas votre résidence principale" bref le banquier de base) et j’ai laissé couler depuis voyant le prix de l’immo qui semble t-il entame une baisse…

Ce qu’il faut faire si on est sûr de son investissement c’est de prendre 2 petits credits voir 3 à des banques differentes et en même temps.
Pour ma part j’ai pris un pret immo et un credit conso.
Cdt

Dernière modification par Rentimmo (15/06/2012 21h31)

Hors ligne

 

#41 15/06/2012 22h18 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   85 

Je suis consterné.

Amha, "le banquier de base" n’a pas forcément tort dans son choix de ne pas financer 500k€ sur 20 ou 30 ans sur qq’un qui n’a aucune expérience. Quant au conseil de mentir à son banquier en prenant plusieurs prêts simultanément dans plusieurs banques ou encore de financer de l’immobilier avec un prêt à la consommation, je reste sans voix.

Philippe, qui a une grande expérience en ce domaine, est pourtant clair. Il faut commencer petit, se faire la main, tout faire soit même, prendre le temps de connaître les contraintes juridiques et sans doute faire quelques erreurs afin d’acquérir de l’expérience.

Le risque est important tout de même. Au regard des rentabilites annoncées, le risque de vacance locative est évident. Quant aux opérations d’achat/revente financées par un crédit perso, que faire s’il n’y a pas d’acheteur ou si les prix immobiliers chutent subitement ?


À la bourse tu as deux choix: t'enrichir lentement ou t'appauvrir rapidement. Benjamin Graham

Hors ligne

 

#42 16/06/2012 01h30 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   

Pardon.

Je ne parlais pas pour financer 500k€, mais 40000€ max, j’étais sur l’optique comme disait Philippe de commencer petit.

Pour ma part, mon 2eme achat ne passait pas auprès des banques (courtier et autres) malgré qu’on ne dépassait pas le taux d’endettement, donc 2 solutions, soit j’abandonnais et je m’ arrêtais là avec du regret soit je forçais et c’est sur le conseil d’un pro que je l’ai fais.
Pour devenir riche il faut oser dit ’il, sinon tu restes sur le quai et le train ne t’attends pas..

S’il on a des craintes pour investir dans l’immobilier, il ne faut pas se lancer, je pense pour ma part avoir assez réfléchi sur le problème des vacances locatives, dans un 1er temps j’ investi dans des petits crédits (250€) dont je peux être sûr de financer (salaire ma femme cdi +10ans et autoentrepreneur + moi aussi double autoentrepreneur).
Ensuite je ne pense pas que mon bien en location sera financé à 100% jusqu’à la fin du crédit, mais ce que je me dis c’est que je vais essayer de le faire rentabiliser au max afin de peu payer le bien , si en 15 ans de crédit je l’ai loué 10 ans et bien ce sera déjà ça de gagner, et si j’en fais plusieurs j’assurerai peut être une retraite plus tard et j’assure le début d’une succession pour mes 2 enfants.
En matière de location, les loyers sont plutôt une valeur sûr voir la courbe friggit, les loyers montent et les crédits non.

S’il n’y a pas d’acheteur (dans mon cas), je peux revendre à un prix défiant toute concurrence et là il y a toujours un acheteur.
Si les prix chutent subitement (dans mon cas) ce ne sera pas une grande perte du fait que les montants sont petits et au vu de la courbe du prix de l’immobilier depuis 1 siècle, les chutes ne durent pas plus de 5 ans et en 1 an ce n’est pas si dramatique, ce qui laisse à supposer que j’ai de la marge pour revendre avant d’être en perte.
Bien sûr tout ce que je dis ne concerne que sur des petits montants comme dans mon cas.

Je suis bien conscient des risques, et plus je grandis et plus les risques sont importants dans ma vie, après plusieurs emplois dans divers secteurs, j’ai ouvert il y a 4 ans une boite sur Paris, j’ai revendu mes parts mais pas à perte, j’ai beaucoup appris en tant que gérant, ensuite je me suis mis à mon compte en tant que brocanteur et aujourd’hui je me lance dans l’immobilier, je suis autodidacte et il est vrai que ce n’est pas n’importe qui qui ose se lançer (autour de moi), je ne dis pas ça pour mon ego puisque pour moi je n’ai fais que des échecs dans le sens que je n’ai pas atteint mes buts financiers mais je ne me lance pas dans un domaine les yeux fermés, je suis quelqu’un de relativement prudent et je ne trouve pas les risques si importants que ça du moment qu’on achète très très bas. et qu’on y a bien réfléchi.

Il faut faire des erreurs dans la vie pour mieux avançer certe, mais dans l’immobilier il ne faut pas se tromper. On se relève difficilement.
Acheter un bien n’est pas chose courante, et comme dis le marchand, si je peux t’eviter de te faire faire les mêmes erreurs que moi quand j’ai commençé…

Amicalement

Hors ligne

 

#43 16/06/2012 05h40 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   313 

Rentimmo a écrit :

ryanroll a écrit :

2 Refus catégoriques (du style "non mais lol quoi, vous avez même pas votre résidence principale" bref le banquier de base) et j’ai laissé couler depuis voyant le prix de l’immo qui semble t-il entame une baisse…

Ce qu’il faut faire si on est sûr de son investissement c’est de prendre 2 petits credits voir 3 à des banques differentes et en même temps.
Pour ma part j’ai pris un pret immo et un credit conso.
Cdt

Un prêt consommation sur un achat immobilier , fiscalement c’est pas évident de faire passer les intérêts
d’emprunt ……
Ma règle est un achat = un emprunt , la multiplication des emprunts pour un achat vous grille ensuite pour d’autres investissements surtout avec des prêts à la consommation où les taux sont plus élevés.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#44 16/06/2012 06h14 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   313 

Rentimmo a écrit :

Pour ma part, mon 2eme achat ne passait pas auprès des banques (courtier et autres) malgré qu’on ne dépassait pas le taux d’endettement, donc 2 solutions, soit j’abandonnais et je m’ arrêtais là avec du regret soit je forçais et c’est sur le conseil d’un pro que je l’ai fais.
Pour devenir riche il faut oser dit ’il, sinon tu restes sur le quai et le train ne t’attends pas..

Attention à trop de certitude et de belles phrases
Attention à vouloir suivre un exemple sans avoir d’assise financière suffisante….

Si une banque ne vous suis pas sur 40 K€ , je m’interroge sur vos capacités financières et sur l’orientation que vous donnez à vos finances en prenant cet achat.
Vous avez évoqué le métier de brocanteur actuellement surement sans salaire fixe , même avec le salaire de votre femme en cdi les banques sont très regardante à juste titre même si cela est pénible.
Qu’adviendra t’il lorsque vous devrez payer le foncier , les charges de copropriété , les impôts , les travaux  , avez-vous penser aux impayés dans le monde parfait de l’immobilier ?

Ne brulez pas les étapes sinon vous allez vous brulez les ailes.

Rentimmo a écrit :

S’il on a des craintes pour investir dans l’immobilier, il ne faut pas se lancer, je pense pour ma part avoir assez réfléchi sur le problème des vacances locatives, dans un 1er temps j’ investi dans des petits crédits (250€) dont je peux être sûr de financer (salaire ma femme cdi +10ans et autoentrepreneur + moi aussi double autoentrepreneur).

Vous n’avez pas indiqué vos revenus mais les banques prennent en général 80 % des revenus locatifs en compte considérant que le reste est à sortir de votre poche dans une situation parfaite.
Au début on achète sans trop réfléchir mais ensuite il faut assumer charges , foncier , impayés , vacances locatives , recherche et mise en place des locataires, retard de paiement etc …..
Ne pas avoir de craintes  dans l’immobilier locatif est suicidaire.
Même si à titre personnel , je commence à voir le bout du tunnel cela fait plusieurs années que je fais très attention à mes finances car j’ai de gros remboursements et des charges à assumer.

Rentimmo a écrit :

Ensuite je ne pense pas que mon bien en location sera financé à 100% jusqu’à la fin du crédit, mais ce que je me dis c’est que je vais essayer de le faire rentabiliser au max afin de peu payer le bien , si en 15 ans de crédit je l’ai loué 10 ans et bien ce sera déjà ça de gagner, et si j’en fais plusieurs j’assurerai peut être une retraite plus tard et j’assure le début d’une succession pour mes 2 enfants.

Ma règle un achat doit être autofinancé et générez de la trésorerie positive sinon vous allez très vite être bloqué par les banques.
Investir dans l’immobilier permet de se constituer un patrimoine mais la constitution de ce patrimoine doit être envisagé par le biais de structure sociétale pour assurer une constitution de patrimoine et une transmission à moindre coût ( SCI , SARL )

Rentimmo a écrit :

En matière de location, les loyers sont plutôt une valeur sûr voir la courbe friggit, les loyers montent et les crédits non.

Ne pensez pas que parce les loyers montent qu’ils monteront toujours , les belles courbes ne tiennent pas compte de l’emplacement du bien et de la conjoncture.
Pour info la courbe de Friggit ou tunnel de Friggit est plus un indicateur de déconnexion du prix des biens et des loyers par rapport au pouvoir d’achat des personnes qu’un indicateur de bonne santé de l’immobilier.

Rentimmo a écrit :

S’il n’y a pas d’acheteur (dans mon cas), je peux revendre à un prix défiant toute concurrence et là il y a toujours un acheteur.

Il y a un acheteur ou il n’y a pas d’acheteur ….
On peux toujours revendre moins cher mais en cas de vente sous le prix du marché vous risquez d’être requalifié et devoir payer les droits de mutation par rapport au prix normal du bien.

Rentimmo a écrit :

Si les prix chutent subitement (dans mon cas) ce ne sera pas une grande perte du fait que les montants sont petits et au vu de la courbe du prix de l’immobilier depuis 1 siècle, les chutes ne durent pas plus de 5 ans et en 1 an ce n’est pas si dramatique, ce qui laisse à supposer que j’ai de la marge pour revendre avant d’être en perte.

L’immobilier est monté beaucoup depuis 10 ans mais si les prix chutent , le montant des loyers chutera aussi car il sera plus intéressant pour des locataires d’acheter que de louer donc vous devrez louer moins en plus de couvrir un partie du crédit , vous allez vous retrouvez à couvrir une plus large part de l’emprunt.
Pour reprendre votre exemple au lieu de payer de votre poche 5 ans du crédit , il faudra en payer 7 ou 8 ans …

Rentimmo a écrit :

Je suis bien conscient des risques, et plus je grandis et plus les risques sont importants dans ma vie, après plusieurs emplois dans divers secteurs, j’ai ouvert il y a 4 ans une boite sur Paris, j’ai revendu mes parts mais pas à perte, j’ai beaucoup appris en tant que gérant, ensuite je me suis mis à mon compte en tant que brocanteur et aujourd’hui je me lance dans l’immobilier, je suis autodidacte et il est vrai que ce n’est pas n’importe qui qui ose se lançer (autour de moi), je ne dis pas ça pour mon ego puisque pour moi je n’ai fais que des échecs dans le sens que je n’ai pas atteint mes buts financiers mais je ne me lance pas dans un domaine les yeux fermés, je suis quelqu’un de relativement prudent et je ne trouve pas les risques si importants que ça du moment qu’on achète très très bas. et qu’on y a bien réfléchi.

Prudent mais avez-vous calculé , vous avez fait un budget prévisionnel pour votre investissement ?
Revenu locatif - charges - foncier - assurance - emprunt = solde annuel ?
Revenu locatif / Prix d’achat = Rentabilité brute
(Revenu locatif - charges - foncier - assurance )/ Prix d’achat = Rentabilité nette.

Rentimmo a écrit :

Il faut faire des erreurs dans la vie pour mieux avançer certe, mais dans l’immobilier il ne faut pas se tromper. On se relève difficilement.
Acheter un bien n’est pas chose courante, et comme dis le marchand, si je peux t’eviter de te faire faire les mêmes erreurs que moi quand j’ai commençé…

Beaucoup de belles phrases…..

Acheter un bien est chose courante , combien de personnes achète des maisons , des appartements tous les ans  mais il ne faut pas se tromper , voir les défauts et les problèmes.
Hélas la solution pour apprendre est aussi de faire des erreurs 

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#45 16/06/2012 12h13 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   

Philippe30 a écrit :

Un prêt consommation sur un achat immobilier , fiscalement c’est pas évident de faire passer les intérêts
d’emprunt ……
Ma règle est un achat = un emprunt , la multiplication des emprunts pour un achat vous grille ensuite pour d’autres investissements surtout avec des prêts à la consommation où les taux sont plus élevés.

Philippe

Dans mon contexte, j’ai pris un prêt conso en sachant qu’il va être remboursé par la vente de l’autre.
Je garde le prêt immo (230€) qui sera payé par le locataire d’à côté, à la fin de l’année le surplus sera de 1200€ mini sachant que je serais au plus bas du prix du loyer que dans le quartier.
En gardant le prêt, pour mes prochains petits investissements je paierai avec la vente de l’autre, donc  je n’ai plus à demander des fonds aux banques sauf peut etre en prêt conso pour couvrir notaire ou travaux.
Je donnais simplement une idée pour trouver les fonds nécessaires si l’on croit fort à son projet.
Il est vrai que chaque situation demande réflexion et ne sont pas toutes adaptées à ces idées.

Attention à trop de certitude et de belles phrases
Attention à vouloir suivre un exemple sans avoir d’assise financière suffisante….

J’ai lu votre profil Philippe, et vous êtes aussi l’exemple que je souhaite devenir, je ne prends pas vos remarques à la légère, je sais que vous avez l’expérience et c’est un grand plaisir de converser avec vous.
En me relisant je suis bien trop enthousiaste et ai des réponses à tout, je comprends l’image que je donne.
D’autant que tout est récent de cette année et que les problèmes n’ont pas encore commencés.

je m’interroge sur vos capacités financières et sur l’orientation que vous donnez à vos finances en prenant cet achat.

Nous sommes auto-entrepreneurs depuis moins de 3 ans, c’est ce qui bloquait notre banque malgré les revenus variables dans une fourchette sur 2 ans (ex: brocanteur entre 1100€ et 2000€) X 2 + 2200 net fixe + autres variables… et malgré nos finances toujours dans le + même le ++
Beaucoup pour qui ça passait prétextait le projet pas bon, ou le marché de la ville va pas, ou liste noire ou autre …
En général les banques n’aiment pas les opérations marchandes, surtout quand on débute.

Ne pas avoir de craintes  dans l’immobilier locatif est suicidaire.

Je suis d’accord, mais il ne faut pas que ce soit cela qui abstienne de concrétiser le projet.
Je suis constamment en stress, depuis l’achat, les travaux, est-ce que je vais réussir à vendre…
Mais s’il on a trop de craintes cela nui plus à notre avancée personnelle.
Autrement on entreprends pas ou on perd du temps.

Il y a un acheteur ou il n’y a pas d’acheteur ….

Si le marché local est à 1500€/M2 au mois de février 2011 et qu’un an plus tard les prix sont à 900€/M2 alors il y a toujours des acheteurs à 500€/M2.

On peux toujours revendre moins cher mais en cas de vente sous le prix du marché vous risquez d’être requalifié et devoir payer les droits de mutation par rapport au prix normal du bien.

Si j’achète à 300€/M2 et que le marché est à 1000€/M2, si les prix chutent ma marge est encore grande avant de revendre à perte.
Je pensais que c’était l’acquéreur qui payait les droits de mutations, j’ai des grosses lacunes la dessus, je connais seulement les questionnaires de mutations étant moi même syndic. A combien s’élève ces frais?

…si les prix chutent , le montant des loyers chutera aussi car il sera plus intéressant pour des locataires d’acheter que de louer donc vous devrez louer moins…

Je pensais que c’était l’inverse, quand les prix de l’immobilier chutent, les taux des banques montent et sont plus difficile d’accès… A en croire la courbe démographique, pour chaque crise immobilière les loyers n’ont pas bougés ou on très peu baissés.

Prudent mais avez-vous calculé , vous avez fait un budget prévisionnel pour votre investissement ?

Hum, me croyez vous si inconscient?

Revenu locatif - charges - foncier - assurance - emprunt = solde annuel ?

Pour le 1er appart sachant que je suis 100€ moins cher que le voisin et la locataire est en place depuis 34 ans:
Solde annuel sans travaux ni vacances locatives +250€

Pour le 2ème si l’opération achat revente réussi et que je mets un chouille moins cher que dans le quartier:
Solde annuel sans travaux ni vacances locatives minimum +500€

Acheter un bien est chose courante , combien de personnes achète des maisons , des appartements tous les ans

Chose courante pour 1 achat/personne ok mais pour plusieurs achats…
On ne parle pas exactement du même sujet
Je veux toujours avoir raison lol Ahh la jeunesse alors…

Hélas la solution pour apprendre est aussi de faire des erreurs

Non merci, si je peux les éviter en écoutant vos conseils et ceux des autres, j’irais bien plus vite!
MDR

Hors ligne

 

#46 16/06/2012 23h23 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   29 

Rentimmo a écrit :

Si les prix chutent subitement (dans mon cas) ce ne sera pas une grande perte du fait que les montants sont petits et au vu de la courbe du prix de l’immobilier depuis 1 siècle, les chutes ne durent pas plus de 5 ans et en 1 an ce n’est pas si dramatique

Je veux bien voir la courbe en question, car j’ai justement vu une courbe montrant que l’immobilier en France n’a cessé de baisser entre 1890 et 1965.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/598_friggit1860.jpg

Dernière modification par Myrtilles (16/06/2012 23h32)

Hors ligne

 

#47 17/06/2012 06h16 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   313 

Retimmo a écrit :

Je pensais que c’était l’acquéreur qui payait les droits de mutations, j’ai des grosses lacunes la dessus, je connais seulement les questionnaires de mutations étant moi même syndic. A combien s’élève ces frais?

Les droits de mutation sont les droits perçus par le notaire auprès de l’acquéreur pour le compte de l’état , abusivement nommé frais de notaire environ 7,5 % du montant d’achat
Il ne s’agit pas des états datés ou autre classeur fournis par les syndics à 200 €uros pièce comme vous semblez le penser.
Vous êtes vous même syndic  ?????????

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#48 17/06/2012 06h22 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   313 

Myrtilles a écrit :

Je veux bien voir la courbe en question, car j’ai justement vu une courbe montrant que l’immobilier en France n’a cessé de baisser entre 1890 et 1965.

Merci pour cette recherche.

Retimmo est jeune et semble détenir la vérité par le biais de son ami.

Je me méfie toujours des amis qui vous veulent du bien surtout quand il y a un écart d’age et que cet ami est marchand de bien.

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#49 18/06/2012 11h17 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   

Bonjour Myrtilles,

Je veux bien voir la courbe en question

J’ai tapé dans "google section image" les mots clefs suivant: courbe prix immobilier
La plupart des graphiques commencent après les années 50.
Bien entendu, 1 siècle est un abus de language.
Pour moi après la 2ème guerre mondiale c’est un petit peu loin (33 ans avant ma naissance).
Pas un seul instant j’aurais pensé à citer les chutent de l’immobilier durant les 2 guerres mondiales.
Autant pour moi.

j’ai justement vu une courbe montrant que l’immobilier en France n’a cessé de baisser entre 1890 et 1965.

Une baisse entre 1890 et 1965? Vous parlez de la courbe de votre graphique?
Sans vouloir vous offenser, regardez mieux votre courbe.
Les chutent ne concernent exactement que pour les 2 guerres mondiales, la reprise a commencée après la fin des années 40
Cordialement

Bonjour Philippe,

Vous êtes vous même syndic  ?????????

Oui, syndic bénévole de 2 copropriétés.
Est-ce si extraordinaire pour y mettre autant de points d’interrogations?
Le 1er immeuble est composé de 3 lots dont 2 à son fils (mon meilleur ami)
Le 2ème immeuble est composé de 9 lots pour 3 proprios, le beau père, une amie et moi.
C’est plus simple quand tout le monde se connait parait-il.
Je suis carré dans mes affaires et j’adore la gestion, la paperasse, je photocopie et garde tout.

Retimmo est jeune

Oui, merci.
Quand je vois les années qui ont défilées si vite depuis ma vie active et que mon porte feuille augmente si peu chaque année,
c’est ce qui m’a donné envie d’investir dans l’immobilier.

et semble détenir la vérité

Ce doit être ça.
On me pose des questions j’y réponds et espère avoir toujours le dernier mot!
D’ailleurs je me demande ce qui m’a pris de m’inscrire sur un tel forum connaissant tout sur la chose…

par le biais de son ami

Je ne suis pas sûr qu’il aurait répondu pareil, j’espère même qu’il ne tombera pas sur ce forum.
J’ai probablement dit trop de bétises. Heureusement il n’est pas très internet!

Je me méfie toujours des amis qui vous veulent du bien surtout quand il y a un écart d’age et que cet ami est marchand de bien.

Tout à fait d’accord, si je le connaitrai que depuis 1 an, je trouverais ça louche moi aussi.
Personnellement je ne me sens pas concerné.

Arf, je voulais simplement parler de mes investissements, avoir des renseignements, apprendre, et pourquoi pas faire profiter à d’autres investisseurs pour des apparts à des prix plutôt intéressants…
Loin de moi l’envie de montrer aux autres l’image d’une personne connaissant tout ou de dire que mes investissements sont infaillibles.
Mon vocabulaire n’est probablement pas assez riche pour répondre convenablement sans passer pour un "je sais tout".
Je vais me remettre dans mon coin et continuer à vous lire anonymement.

Cordialement

Hors ligne

 

#50 18/06/2012 12h38 → Immeuble de rapport : investir dans un immeuble de rapport (immeuble de rapport, investissement locatif)

Membre
Réputation :   

Motus a écrit :

Je suis consterné.

Amha, "le banquier de base" n’a pas forcément tort dans son choix de ne pas financer 500k€ sur 20 ou 30 ans sur qq’un qui n’a aucune expérience. Quant au conseil de mentir à son banquier en prenant plusieurs prêts simultanément dans plusieurs banques ou encore de financer de l’immobilier avec un prêt à la consommation, je reste sans voix.

Philippe, qui a une grande expérience en ce domaine, est pourtant clair. Il faut commencer petit, se faire la main, tout faire soit même, prendre le temps de connaître les contraintes juridiques et sans doute faire quelques erreurs afin d’acquérir de l’expérience.

Le risque est important tout de même. Au regard des rentabilites annoncées, le risque de vacance locative est évident. Quant aux opérations d’achat/revente financées par un crédit perso, que faire s’il n’y a pas d’acheteur ou si les prix immobiliers chutent subitement ?

Vous auriez vu le gars en question, vous seriez probablement moins consterné.

Je veux bien qu’un banquier étudie précisément mon projet et qu’il me prouve par A+B que c’est trop risqué mais quelqu’un qui ne prend même pas la peine de regarder mon dossier et joue uniquement sur l’argumentaire "jeune + pas de RP" = "achetez votre RP" et essaye par la suite de vous refourguer des produits financiers qu’il vend…

Je pense comme le disent tous et notamment Philippe30 qu’il est important de "démarrer petit" et de se faire la main avant de se lancer dans un gros investissement et je n’y suis pas opposé, simplement les rentabilités des studios & co sont à part cas exceptionnel très basses et sont même moins intéressante que certaines SCPI avec lesquelles il y a infiniment moins de tracas (vacances locatives, frais…)

Bref ma situation actuelle se résume à :

Petit : pas rentable (en tous cas en région parisienne)
Grand : difficile à financer
SCPI : idem à crédit, et pas d’autofinancement des parts selon les simulations que j’ai fait

Si vous avez des conseils, je suis preneur car c’est un peu bouché partout j’ai l’impression.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech