Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 07/12/2018 11h23

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   121  

Bonjour,
5,4 % brut ou net ?
Quelle fiscalité à la sortie ?

Hors ligne Hors ligne

 

#27 07/12/2018 11h36

Membre
Réputation :   5  

5,4% net, aucun impot n’est payé dessus tant que le plan n’est pas fermé.
A la sortie, le capital/la rente est intégré aux revenus, donc probablement a un taux inférieur a mon taux marginal actuel… mais qui sait quel seront les taux d’imposition dans 30 ans ?

Hors ligne Hors ligne

 

#28 20/02/2019 15h15

Membre
Réputation :   5  

Face à la durée de blocage, j’ai décidé de conserver des liquidités et d’investir sur des supports dont je pourrais toujours ressortir avant la retraite legale.

Hors ligne Hors ligne

 

#29 25/02/2019 22h26

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   95  

Vous parlez d’un pays étranger, serait ce indiscret de vous demander lequel ? et par quel moyen ce taux est il garanti ?


Embrassez tous ceux que vous aimez

Hors ligne Hors ligne

 

#30 07/03/2019 19h26

Membre
Réputation :   5  

C’est en Allemagne.
Le taux est assuré par l’entreprise.

Hors ligne Hors ligne

 

#31 09/04/2019 17h21

Membre
Réputation :   8  

Je viens de voir mon banquier concernant l’ouverture d’un PERCO.

En pratique, en lisant ce fil de discussion, je n’ai trouvé le point de vue que du salarié. Hors je suis l’employeur. je peux donc bénéficier de l’abondement employeur (moi même en l’occurrence, mais depuis mon compte pro), sur lequel je ne payerai que 9,7% CSG CRDS.

J’ai fait une feuille Excel, puisque l’entretien auprès du banquier ne s’est attaché qu’aux bénéfices  fiscaux que je pourrai en tirer.

Je vais essayer de comparer le fond WORLD du PERCO vs moyenne de performance MSCI World comme si l’on avait pris un Etf World. soit environ 7,5% de moyenne.

Pour le calcul de la partie PERCO, il y a 3% de frais d’entrée, 1% de frais annuel de gestion. j’ai donc fait 2 hypothèses, une à 6% et une à 5% pour rendement annuel.

Apport de 1000€ de capital brut.

Pour arriver sur mon PEA, ce capital sera fiscalisé à 50% (impôts sur le revenu + charges). ils se transforment donc en 500€ disponible à placer. j’ai retranché les PS de 17,2% à la sortie, hypothèse PEA >8 années.

Pour arriver sur le PERCO, 1000€ = 600€ bruts pro + 400€ perso (ces 400€ seront aussi fiscalisés, ça donne 200€ versés réellement). Des 600€ pro, doivent être retranché 9,7% CSG CRDS. Il reste donc à placer 740€. frais d’entrée 3%, donc 717,8€ placés en définitif.

Voici donc ce ça donne :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/18035_pea_vs_perco_graphique.jpg

Je ne sais pas si mon calcul est fiable je vous avoue. J’ai essayé d’être aussi factuel que possible. J’espère ne pas avoir commis d’erreur, c’est le premier "exercice" de ce type que je tente sur le forum.

Sur ce rendement, il faudrait retrancher ce que j’abonderai pour mon employée, mais je compte limiter ses possibilités de versement…

Hors ligne Hors ligne

 

#32 09/04/2019 18h30

Membre
Réputation :   37  

Zigoto,

de mon point de vue employeur, je pense qu’i faut d’abord commencer par un PEE couplé à un accord d’interressement ou/et participation cela permet de ne rien verser personnellement et de profiter de l’abondement. bien sur cela fonctionne si la société est bénéficiaire.
Les frais d’entrée PERCO sont fortement négociable, en revanche pas les frais de gestion et la qualité des fonds est variable.

Mais dans tous les cas il faudra en faire profiter votre employé, y compris l’abondement de 300 %. Mais cela doit rester intérréssant sans compter la motivation supplémentaire de ce dernier.

Hors ligne Hors ligne

 

#33 09/04/2019 18h55

Membre
Réputation :   8  

Il s’agit d’une SCM, pas de bénéfices attendus.
Notre salarié en bénéficiera bien entendu, mais l’idée est de lui proposer un plafond de versement pour que chacun s’y retrouve

Hors ligne Hors ligne

 

#34 09/01/2020 18h00

Membre
Réputation :   0  

Bonjour,

Je me permets de poser les questions suivantes :

Je bénéficie de dispositifs PEG/PERCO dans mon entreprise. Ces dispositifs permettent de faire des versements volontaires (salaire, primes, participation, intéressement), dans la limite de 25% du salaire annuel brut.

J’ai l’habitude de faire des versements de primes qui n’arrivent jamais sur mes comptes courants et donc qui ne sont pas soumis à l’IR.
De ma compréhension, les versement volontaires depuis mon compte vers les dispositifs ne sont pas non plus soumis à l’IR.
Question 1 : Pouvez-vous me le confirmer ? Comment cela fonctionne ? Est-ce que cela sera repris automatiquement dans ma fiche d’impôt, c’est-à-dire que le montant versé va faire diminuer le RBG ?
Question 2 : Si cela diminue bien mon RBG, est-ce qu’il est possible en allant au taquet des 25%, de bénéficier de l’exonération de la TH (si évidemment le RBG est inférieur au seuil prévu ? )

Si je pose cette question, c’est que je pourrai bénéficier de plusieurs avantages fiscaux :

- ne pas payer d’impôt sur ces 25% (TMI30%) en échange d’une épargne bloquée pendant 5 ans.

- ne pas payer de TH (j’habite dans une zone ou le montant de cette taxe est de 1400 € par an pour un 3P et de ce que j’ai compris, je ne bénéficierai pas d’exonération totale avant 2024-2025).

Merci par avance pour vos réponses.

Cdt.

Bernard Choubidexe

Hors ligne Hors ligne

 

#35 10/01/2020 10h29

Membre
Réputation :   81  

Bonjour,

L’administration fiscale taxe tous les revenus à partir du moment ou vous en avez disposition, vous avez donc mal compris. Il suffirait de faire une rotation tous les 5 ans pour ne plus être imposable.

Hors ligne Hors ligne

 

#36 10/01/2020 10h45

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   95  

Bonjour,

A ma connaissance seuls les versements de participation et d’intéressement directement sur le PERCO ou le PEG sont exonérés d’IR.
Voir mon post sur ce sujet:
Plan d’Epargne Groupe (PEG) : intéressant pour investir ?

Bien à vous,

Dernière modification par johntur (10/01/2020 10h46)


Embrassez tous ceux que vous aimez

Hors ligne Hors ligne

 

#37 10/01/2020 11h09

Membre
Réputation :   22  

Il me semble qu’avec la loi Pacte, les anciens PERCO et PERP ont fusionné dans le PER, ce qui permet d’avoir l’exonération d’IR sur vos versements dans le PERCO. Mais pour cela, il faut qu’il y ait eu accord d’entreprise pour transformer le PERCO en PER (voir avec le CSE de l’entreprise si c’est le cas)

Hors ligne Hors ligne

 

#38 10/01/2020 11h13

Membre
Réputation :   3  

Bonjour,

Actuellement :
- Les versements volontaires que vous réalisez sont bels et biens soumis à l’IR puisque c’est de l’argent que vous avez touché (pris en compte sur fiche de paie) que vous choisissez de verser.
- Les intéressements/primes que vous pouvez verser directement (sans la toucher sur paie) n’est pas soumis à l’IR mais est un montant brut soit imposé suivant votre statut (cadre, maitrise,…)
- L’abondement qui est mis en place par votre entreprise est lui aussi annoncé en brut et sera aussi imposé suivant votre statut mais pas à l’IR.

Au bout de la période de détention (ou cas de déblocage anticipé) seules les plus values seront imposées et seulement par la CSG (17,2 %).
L’abondement de l’entreprise n’est pas soumis à l’IR au moment du retrait.

Pour avoir essayer de déduire les montants investis sur le PERCO il y a deux ans, je peux vous assurer que cela ne baisse aucunement votre revenu fiscal de référence…

Hors ligne Hors ligne

 

#39 10/01/2020 20h24

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   147  

Bonsoir,

BernardChoubidexe a écrit :

J’ai l’habitude de faire des versements de primes qui n’arrivent jamais sur mes comptes courants et donc qui ne sont pas soumis à l’IR.
De ma compréhension, les versement volontaires depuis mon compte vers les dispositifs ne sont pas non plus soumis à l’IR.
Question 1 : Pouvez-vous me le confirmer ? Comment cela fonctionne ? Est-ce que cela sera repris automatiquement dans ma fiche d’impôt, c’est-à-dire que le montant versé va faire diminuer le RBG ?
Question 2 : Si cela diminue bien mon RBG, est-ce qu’il est possible en allant au taquet des 25%, de bénéficier de l’exonération de la TH (si évidemment le RBG est inférieur au seuil prévu ? )

Il me semble que vous mélangez plusieurs choses :

- les versements à un PEE (Plan d’Epargne Entreprise) :
Ces versements n’induisent pas de réduction d’impôt ou du revenu imposable.
Le versement dans un PEE de l’intéressement et/ou de la participation permet d’éviter leur imposition à l’IR.
Les versements volontaires sont limités à 25% de la rémunération. Les autres versements ne sont pas limités (sommes issues de l’intéressement, sommes issues de la participation, sommes issues du transfert d’autres plans d’épargne salariale (sauf le Perco), droits inscrits sur un compte épargne temps (CET) - voir à ce sujet la fiche dédiée de service public)

- les versements à un dispositif de retraite d’entreprise :
Jusqu’à la loi pacte, seuls les versements dans un dispositif obligatoire (type article 83) donnaient lieu à une déduction du revenu imposable. Ces dispositifs n’autorisent qu’une sortie en rente pour au moins une part importante du capital. Le plafond de déduction est de 10% du revenu ou 8 fois le plafond mensuel de la sécurité sociale. Les versements volontaires dans un PERCO ne donnaient pas lieu à une déduction.
Depuis la loi pacte, les versements volontaires dans un dispositifs d’épargne entreprise destiné à la retraite d’entreprise permettant une sortie en capital peuvent donner lieu à une réduction d’impôt mais il convient de garder à l’esprit que le retrait des capitaux à la retraite sera imposé… Le plafond reste le même.

Canyonneur

Hors ligne Hors ligne

 

#40 28/02/2020 14h52

Membre
Réputation :   2  

Bonjour,

Je suis à la recherche d’information. Je possède un Perco chez Natixis, mon PERCO possède plusieurs fonds :

- Monétaire :

NATIXIS ES MONETAIRE (PART I)

- Obligataire :

SELECTION DNCA SERENITE PLUS PART I

- Mixte :

IMPACT ISR RENDEMENT SOLIDAIRE (PART I)
AVENIR EQUILIBRE (PART I)

- Actions :

AVENIR ACTIONS MONDE (PART I)

Je me pose des questions avec le Covid 19 et de la répartition dans mes fonds, j’ai tendance à privilégier le fond monétaire, qu’en pensez vous ?

Je vous remercie

Hors ligne Hors ligne

 

#41 28/02/2020 15h10

Membre
Réputation :   14  

Je ne vois pas bien ce qu’on peut répondre à ça honnetement

Hors ligne Hors ligne

 

#42 22/05/2020 10h23

Membre
Réputation :   3  

Bonjour à tous,

Dans le cadre d’une réflexion sur l’optimisation de mes revenus, j’ai la réflexion suivante : actuellement jeune cadre (26 ans/TMI =30%), je réfléchis à investir une partie de mon épargne sur le PERCO.
Les axes ci-dessous sont selon moi intéressants :
- Mon entreprise abonde les versements volontaires dans une certaine limite,
- Les versements volontaires sont déductibles des revenus imposables,
- La composition du fond action sur lequel l’épargne est investie est la suivante "33.75% MSCI WORLD + 25% BLOOMBERGBARCLAYS EURO- AGGREGATE (E) + 7.5% MSCI EUROPE SMALL CAP HEDGE EUR + 33.75% MSCIWORLD FREE HEDGED",
- les frais d’entrée et de sortie sont pris en charge par l’entreprise, reste les frais courants de 0,5%,
- en cas de sortie en capital notamment pour un achat de résidence principale, le pécule est récupérable en apport en étant seulement imposable au niveau des plus-values (CSG-CRDS soit 17,2%) et donc pas d’IR en plus !

Ce dernier point me semble important et dans une logique d’achat de RP cela peut être sauf erreur de ma part "une économie d’impôt" que l’on peut faire travailler via le fond choisi mais aussi réinvestir dans une RP.

A soif d’échanger avec vous smile

Dernière modification par Analog1993 (22/05/2020 11h06)

Hors ligne Hors ligne

 

#43 22/05/2020 10h56

Membre
Réputation :   36  

Analog1993 a écrit :

- Les versements volontaires sont déductibles des revenus imposables,

Ce n’est pas le cas.

Le PERCO n’est pas un produit de défiscalisation. Verser dans un PERCO une partie des revenus tirés de l’activité professionnelle ne donne pas lieu à une déduction fiscale (comme pour un produit de retraite par exemple) ou à une réduction d’impôt.

La défiscalisation sur le PERCO correspond à une non-imposition des sommes placées.

Quels sont les avantages fiscaux et sociaux d’un PERCO ? : Information Plan d?Epargne pour la Retraite Collectif - Previssima

Mais cela reste un bon produit pour prendre l’abondement de l’entreprise.
Malheureusement souvent les fonds proposés son médiocres.

Hors ligne Hors ligne

 

#44 22/05/2020 11h07

Membre
Réputation :   11  

En général c’est la partie intéressement /participation, qui, si elles sont placées sur le perco ne sont pas imposées. Les versements volontaires autres ne donnent pas de ’de fiscalisation’. Personnellement je mets 100% de mon intéressement et participation pour ne pas gonfler mon revenu imposable si je les touche en ’direct’.

En ligne En ligne

 

#45 22/05/2020 11h30

Membre
Réputation :   3  

Concernant l’intéressement/participation il vaut mieux les placer sur le PEE. Le déblocage arrivera plus rapidement et l’imposition sera similaire.

Je pensais qu’il y avait une évolution avec la mise en place du PER et que se serait similaire pour le PERCO…

Hors ligne Hors ligne

 

#46 23/05/2020 03h04

Membre
Réputation :   22  

Les anciens perco continuent à fonctionner sur l’ancien modèle sauf s’ils ont été explicitement transformés en PER (cette transformation doit être validée par le CSE).
Par contre il me semble que la sortie en capital sera du coup (pour un PER) imposée à l’IR,  même pour achat de RP. Et tout le capital est imposé, pas juste les plus values.
A retenir : un per n’offre pas vraiment  d’avantage fiscal, juste un décalage (ce qui n’est pas imposé en entrée l’est en sortie, ce qui n’est avantageux que si votre TMI baisse entre temps)

Dernière modification par Hazdrubal (23/05/2020 03h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#47 23/05/2020 06h38

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   88  

@FCP/Analog1993 La déductibilité des versements est bien possible sur la nouvelle mouture du PERCO, le PERCOL.

Pour chaque versement volontaire l’épargnant fait le choix de déduire ou non ce montant.
Evidemment ce qui est déduit à l’entrée est taxé à la sortie.

Service public a écrit :

Fiscalité à l’entrée
Les versements volontaires et obligatoires dans un PER d’entreprise au cours d’une année sont déductibles des revenus imposables de cette année. Cette déduction ne doit pas dépasser un montant de plafond global fixé pour chaque membre du foyer fiscal.

Ce plafond est égal au plus élevé des 2 montants suivants :

10 % des revenus professionnels de 2019, nets de cotisations sociale et de frais professionnels, avec une déduction maximale de 32 419 €,
ou 4 052 €si ce montant est plus élevé.
Si vous ne déduisez pas les versements volontaires de votre revenu imposable, vous ne serez imposé que sur les plus-values au moment de la liquidation de l’épargne.

Plan d’épargne retraite (PER)
(rubrique Per d’entreprise collectif)


Parrainage Bourse Direct et Fortuneo (code 12583139)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1 / -1]    #48 23/05/2020 11h43

Membre
Réputation :   36  

Oui, en effet il existe maintenant cette nouvelle formule.

Mais attention à bien faire les calculs, car la taxation à la sortie peut faire très mal, et coûter plus cher que le gain d’impôts à l’entrée. Donc au global, on n’est pas du tout sûr d’y gagner.

De plus c’est l’incertitude, car on ne connait pas sa situation fiscale au moment de la sortie, dans 10 ans, ou 20 ans. Les barèmes d’impôts auront changé aussi.

Donc sauf situation bien particulière, je déconseille d’utiliser ces dispositifs.

Dernière modification par FCP (24/05/2020 10h53)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur