Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 08/11/2017 16h09 → Retraite : préparer sa retraite dès la vingtaine ? (jeunes, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous !

Je suis étudiant et vais réaliser un stage de 3 mois, rémunéré au minimum légal : 554€/mois.
En visitant ce lien, j’ai appris plusieurs informations concernant mes droits à la retraite.

La-retraite-en-clair.fr a écrit :

1. Valider des trimestres de stage

Les périodes de stage peuvent vous donner droit, à certaines conditions, à des trimestres de retraite. Ceux-ci compteront pour le calcul de votre retraite de base, et pourront aussi améliorer votre retraite complémentaire en allongeant votre durée d’assurance validée.

En revanche, les périodes de stage ne donnent jamais droit à des points de retraite complémentaire.

Vous pouvez valider des trimestres de stage de deux façons :
directement en payant des cotisations, si votre gratification est suffisamment élevée ;
après le stage, en versant dans les deux ans une cotisation à la Cnav, dans la limite de deux trimestres.


1.1. Les trimestres acquis contre cotisations pendant le stage

1.1.1 La gratification minimale
La convention de stage n’est pas à proprement parler un contrat de travail : le stagiaire n’a pas de lien de subordination avec l’entreprise. Mais le stage donne bien lieu à une « gratification », obligatoire dès lors que le stage dure au moins 2 mois (ou 3 mois dans l’enseignement agricole).

Cette gratification ne peut pas être inférieure à 15% du plafond horaire de la Sécurité sociale, soit à 3,60 € en 2017. Soit, à temps plein, entre 504€ et 554,40€, suivant le nombre de jours de congé dans le mois.

Si vous percevez une gratification égale à ce minimum, vous n’accumulez aucun droit pour la retraite. En effet, aucune cotisation sociale (vieillesse ou autre) n’est prélevée sur cette somme.

1.1.2 La gratification supérieure au minimum
En revanche, si votre gratification est supérieure au minimum, vous et l’entreprise versez des cotisations sociales sur la partie qui dépasse ce minimum. Par exemple, si vous percevez 7 € de l’heure, vous acquittez des cotisations sur 7 - 3,60 = 3,40€ pour chaque heure travaillée.

La part de votre gratification qui dépasse le minimum peut donc vous permettre de valider des trimestres, à condition de représenter, sur toute l’année, au moins 150 fois le Smic horaire pour un trimestre, 300 fois pour deux trimestres, 450 fois pour 3, 600 fois pour 4.

Exemple : vous effectuez un stage de 6 mois à temps plein entre janvier et juin 2016 avec une gratification de 7 € de l’heure. Vous travaillez au total 882 heures, pour une gratification cumulée de 882 x 7 = 6174€. On retranche la partie obligatoire, soit 882 x 3,60 = 3175,20 €. 6174 – 3175,20 = 2998,20 €.
Pour valider un trimestre, il faut en 2017 avoir gagné 9,76 x 150 = 1464. Vous validez donc deux trimestres (1464 x 2 = 2928 €).

Les trimestres acquis de cette manière sont des trimestres à part entière, qui simultanément réduisent votre décote et accroissent votre coefficient de proratisation. Vous n’avez aucune démarche à effectuer pour obtenir leur validation.

1.2. Valider des trimestres après le stage

1.2.1 Le principe
Il existe également, depuis la réforme de 2014, un moyen de valider jusqu’à deux trimestres de stage après l’avoir effectué. On ne parle pas de « rachat », mais le principe est le même.

Attention cependant : à la différence des trimestres cotisés sur le moment, les trimestres de stages validés de cette façon permettent de réduire la décote (ils s’ajoutent à votre durée d’assurance requise), mais ils n’améliorent pas votre coefficient de proratisation (ils ne s’ajoutent pas à votre durée d’assurance de référence au régime général). Il y a donc moins d’options que dans les autres types de rachat.

En savoir plus sur l’effet du nombre de trimestres sur votre retraite

1.2.2 Les conditions
Pour valider a posteriori vos trimestres de stage, il faut remplir toutes les conditions suivantes :

Il doit s’agir d’un stage conventionné et rémunéré.
2 mois de stage (en continu ou non) dans le même organisme donnent droit à un trimestre.
Vous devez déposer votre demande dans les deux ans qui suivent la fin du stage.
Enfin, vous devez verser une cotisation à l’assurance retraite, qui s’élève à 12% du plafond mensuel de la Sécurité sociale. Soit, en 2017, 392 € par trimestre.

Vous ne pouvez valider que deux trimestres de cette manière. De plus, ces trimestres doivent être déduits du maximum de 4 trimestres d’études que vous pouvez racheter à prix réduit dans les dix ans qui suivent la fin de vos études. Par exemple, si vous validez un trimestre de stage, vous ne pourrez plus racheter que 3 trimestres d’études à prix réduit.

Enfin, vous pouvez payer vos trimestres en plusieurs fois.

Je comprends, avec le point 1.1, que ma situation ne me permet pas de valider des trimestres pendant mon stage.
Cependant, le point 1.2, en gras, indique que je peux racheter des trimestres. Je ne comprends pas très bien le principe et les droits qu’ouvrent ces rachats. Est ce que quelqu’un de plus expérimenté que moi pourrait avoir la gentillesses de m’expliquer ?
De plus, pensez-vous que cela est une bonne idée de racheter ces trimestres ?

Merci par avance ! smile

Hors ligne

 

[+1]    #27 09/10/2018 21h07 → Retraite : préparer sa retraite dès la vingtaine ? (jeunes, préparation, retraite)

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1658 

Quelques exemples de ce qu’on entend (a la limite de la contre-verite) et de ce que l’on n’entend pas dans les médias sur la retraite :

- on entend "la pension moyenne sera de 61% du revenu (brut) d’activité de fin de carrière"
…. mais on n’entend pas "celui qui gagne 100 brut en fin de carrière, soit 76 net, dont il épargne (par exemple) 16 pour sa retraite, et sur lesquels il paie X d’IR, percevra une pension de 61 brut, soit 55 net (les cotisations sont moindres à la retraite), sur lesquels il paiera un peu moins que X en IR. Donc au lieu qu’il puisse dépenser 60 (76 - 16) avant sa retraite, il pourra dépenser 55 (plus la "rente" de son épargne retraite), et paiera un peu moins d’IR."
On n’aura pas la même crainte de "perte de pouvoir d’achat" selon la manière dont on nous présente des chiffres, qui correspondent pourtant a la meme réalité !

- Je viens d’entendre le secrétaire général du PS déclarer au JT de F2 "nous sommes opposés à toute retraite par capitalisation, car c’est injuste, car seuls ceux avec des revenus élevées peuvent y abonder".
Donc que propose-t--il ?  (en faisant mine d’ignorer que la retraite par capitalisation existe déjà en France : contrats d’assurance-vie principalement, et plus marginalement pleins d’autres produits) D’interdire d’épargner en vue de sa retraite? D’obliger à consommer tous ses revenus (et de confisquer ce qui resterait) ?
Sans doute pas… (même Mélenchon ne l’a pas proposé !)
Il semble juste dans une "posture", je suppose pour complaire à une part de ses adhérents et sympathisants (alors qu’il devrait les éclairer, en particulier sur les caractéristiques des régimes par répartition, qui assurent certaines formes de "solidarité" que la capitalisation ne peut pas assurer).


J'écris comme "membre" du forum, sauf si je précise que c'est à titre de "modérateur".

Hors ligne

 

#28 10/10/2018 08h54 → Retraite : préparer sa retraite dès la vingtaine ? (jeunes, préparation, retraite)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   122 

GoodbyLenine a écrit :

Interdire d’épargner en vue de sa retraite? D’obliger à consommer tous ses revenus (et de confisquer ce qui resterait) ?

La seule possibilité que je vois, c’est de compter les revenus perçus de la capitalisation pendant la retraite comme pouvant se substituer à la retraite perçue par le système de répartition et donc de déduire d’autant la prestation.

C’est déjà comme ça que cela fonctionne pour le RSA : pour le percevoir vous devez déclarer trimestriellement vos revenus dont les rentes mais aussi le montant de votre épargne (il me semble qu’il appliquent ensuite une minoration de 3% de votre épargne sur votre allocation).

Hors ligne

 

#29 14/10/2018 10h57 → Retraite : préparer sa retraite dès la vingtaine ? (jeunes, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   -1 

revalorisation des retraites complémentaires

Conformément à l’accord paritaire du 30 octobre 2015*, la valeur de service des points Agirc et Arrco est indexée sur l’évolution des prix à la consommation hors tabac diminuée de 1 point sans pouvoir diminuer en valeur absolue.

La dernière prévision d’inflation publiée par l’INSEE, hors tabac, est estimée à 1,6% pour l’année 2018. Ainsi, en application de l’accord du 30 octobre 2015, les valeurs de point seront revalorisées de 0,6% au 1er novembre 2018 (hypothèse d’inflation 2018 – 1% = 1,6% - 1% = 0,6%).

Elles s’établiront aux montants suivants :

valeur du point Agirc au 1er novembre 2018 = 0,4378 €
valeur du point Arrco au 1er novembre 2018 = 1,2588 €
Les partenaires sociaux, en conformité avec l’accord du 30 octobre 2015*, appliqueront une éventuelle revalorisation au vu de l’inflation réelle constatée en 2018.

Attention au 1er janvier 2019 fusion de AGIRC et de l’ARRCO  pour la lecture de votre notification de retraite complémentaire.
Il y aura donc une colonne ex-ARRCO / ex-AGIRC et  RAA (Régime Arrco-Agirc).

Info RAA  Employeur

Hors ligne

 

#30 15/10/2018 13h14 → Retraite : préparer sa retraite dès la vingtaine ? (jeunes, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   -1 

etudreveur a écrit :

Je suis étudiant … réaliser un stage de 3 mois, rémunéré au minimum.

Ce stage est-il dans un cursus d’étude supérieur ?
Acheter des trimestres et des points de retraite complémentaire à un coût !
Il faut étudier la rentabilité de celle-ci, au vu des remous et de l’actualité de ce sujet, qui est un tsunami pour l’avenir de nos rentes pour nos retraités.

Actualité fluctue

Rachat de points au titre de périodes d’études supérieures
Coefficients de rachat selon l’âge
1 – Pour avoir des points en retraite complémentaire, Il faut racheter des trimestres à la CARSAT
-    Sans les trimestres du relevé, Il n’aura pas de possibilité d’acheter des points de retraite complémentaire. (Attention avec la Carsat à ce jour, on parle trimestre mais en retraite complément on parle de points sur la base d’un bulletin de salaire cotisé sur la tranche  A,B, C jusqu’au 31 décembre 2018).
2 – Circulaire ARRCO-AGIRC

« Les délibérations D 57 (Agirc) et 26 B (Arrco) permettent un rachat de points au titre de périodes d’études supérieures au bénéfice des participants qui ont versé des cotisations auprès du régime général en application de l’article L. 351-14-1 du code de la sécurité sociale.
Le versement volontaire des cotisations à l’Agirc et/ou à l’Arrco permettant d’acquérir
70 points par année d’études supérieures (dans la limite de trois ans) est calculé sur la base de la valeur de service du point de l’année du versement, affectée d’un coefficient variable selon l’âge du participant, résultant de l’application d’un barème établi de sorte que les conditions d’acquisition des points correspondants soient actuariellement neutres. En application de ce principe, vous trouverez le barème applicable aux rachats intervenant en 2018. »

Hors ligne

 

[-1]    #31 30/10/2018 19h15 → Retraite : préparer sa retraite dès la vingtaine ? (jeunes, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   -1 

Hors ligne

 

#32 20/01/2019 18h24 → Retraite : préparer sa retraite dès la vingtaine ? (jeunes, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   -1 

Pourquoi les liens d’origine sont remplacer par les publicités Amazon?
En rien de la publicité, il y avait de l’information sur la futur retraite universel pour informé les moins jeunes qui  ne pourront devenir rentier avant celle-ci !

Dernière modification par LeSage (20/01/2019 18h26)

Hors ligne

 

#33 12/02/2019 06h05 → Retraite : préparer sa retraite dès la vingtaine ? (jeunes, préparation, retraite)

Membre
Réputation :   

bowmeg a écrit :

sm94 a écrit :

PEA plus assurance-vie (surtout internet à 0% de frais d’entrée): oui, éventuellement avec des versements mensuels programmés et une part action (si vous ne souhaitez pas quelque chose de compliqué, avec des trackers ou des fonds généralistes actions européennes-PEA- et actions internationales-AV-)

Ces "enveloppes fiscales" limiterons votre fiscalité future, et vous avez intérêt à les ouvrir le plus tôt possible (pour prendre date) car l’imposition diminue avec le temps.

PERP: non surtout pas, car aliéner son capital à votre âge, alors que vous aurez peut-être besoin de cet argent plus tard…

Je suis complètement d’accord !

Yes, idem pour moi, je pense que la direction à choisir est celle là et pour un retraité il pourra continuer de faire grossir ou assurer sa retraite.

Hors ligne

 

Discussions similaires à "retraite : préparer sa retraite dès la vingtaine ?"

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech