Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#326 25/02/2013 14h53 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   219 

Vous leur laissez un dossier papier, ou faites juste une présentation orale avec ou sans écran ?

J’ai récemment été très surpris de la réaction d’un banquier quand je lui ai parlé des différentes charges liées à l’investissement. Comme vous l’indiquez, il ne semblait pas avoir l’habitude d’entendre parler de frais de copro, ni de provision pour l’entretien du bien… votre réaction confirme ce que j’ai alors entendu ; parler juste de remboursement d’emprunt et des éventuels travaux.

Avez-vous déjà trouvé un banquier qui aborde vos investissements comme une activité à considérer comme un tout (pour leur gestion, rentabilité, faisabilité…) sans les relier à votre taux d’endettement personnel ?


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#327 25/02/2013 14h57 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   224 

dossier papier (+ tous le justificatifs version papier et electronique)

Sinon, non, tous les banquiers sans exception ont regardé mon taux d’endettement cette fois ci (mais je suis très loin des 33%….)


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#328 25/02/2013 15h05 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   219 

Avez-vous des arguments particulièrement bien entendus, pour dépasser les 33% (outre le reste à vivre, dont vous avez parlé ?)


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#329 25/02/2013 15h10 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   224 

et bien justement, le reste à vivre est le premier argument, ensuite le patrimoine net doit jouer son rôle aussi. Si vous demandez 150k€ et montrez un patrimoine net de 1M€ c’est mieux que 50k€…


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#330 25/02/2013 16h21 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   15 

Bonjour,

Je fais aussi un petit tableau synthétique avec pour chaque bien la valeur, l’encours, l’actif, le remboursement mensuel, les frais divers, le solde, le rendement. Une belle colonne TOTAL pour terminer le tableau finit souvent de les rassurer.
J’ajoute dans le tableau les SCIs (avec ma quote-part) mais il est possible de ne pas les noter…
J’ai deux tableaux, le premier pour moi, avec les vrais chiffres, le second pour les banquiers.

Frédéric

Hors ligne

 

#331 25/02/2013 16h29 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   266 

Je ne sais pas ce que vous appelez "vrais chiffres", mais en cas de faux en écriture, votre assurance ne vous couvre plus et ça peut finir au pénal….

En ligne

 

#332 25/02/2013 17h03 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   15 

Bonjour,

Ce tableau n’a rien à voir avec les assurances.
Disons que je ne compte pas la CSG-RDS….
Cela lui permet d’appréhender de manière globale l’ensemble de mes actifs à un moment T.
De toutes façons, ce tableau est croisé avec mes déclarations d’impôts par le banquier.

Frédéric

Hors ligne

 

#333 25/02/2013 17h09 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   224 

Un banquier vous accorde ou refuse un crédit en prenant en compte vos recettes et vos charges.

Autant mettre un maximum de recettes et un minimum de charges.

Sur les recettes, vous prenez tous vos salaires, primes etc etc etc
Sur vos loyers perçus, vous prenez tout (100%, il s’occupera lui même de calculer en prenant 70% s’il le veut)

Sur les dépenses, vous prenez uniquement les crédits. Ils ne demandent pas la TF ni les charges de copro, ou quoi que ce soit d’autre, donc pourquoi en parler?

Il n’y a aucun mensonge là dedans. Vous obtenez un taux d’endettement qui n’est pas le vrai taux d’endettement mais qui correspond à celui qu’on vous demandera.


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#334 25/02/2013 17h44 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   219 

Tout… c’est à dire charges additionnées au loyer sans préciser ?


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#335 25/02/2013 17h48 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   224 

Oui le montant payé par le locataire qui tombe sur votre compte et qui est identique (ou supérieur si réévalué selon IRL) au montant du bail


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#336 25/02/2013 18h15 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   266 

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCod … 0006070721

Si vous diminuez artificiellement vos dépenses ou gonflez artificiellement vos revenus (par omission par exemple), il y a tromperie. Tout contrat signé avec ces éléments en appui pourra être déclaré nul, il conviendra donc de faire très attention aux éléments que vous produirez…

Dernière modification par Geronimo (25/02/2013 18h20)

En ligne

 

#337 25/02/2013 18h42 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   15 

Je reprends ce que j’ai écrit:

Frederic89 a écrit :

… pour chaque bien la valeur, l’encours, l’actif, le remboursement mensuel, les frais divers, le solde, le rendement.

Dans la case frais divers, il s’agit principalement de la TF.
C’est ensuite au banquier de voir s’il a besoin d’autres chiffres. Je ne lui indique pas la CSG, mais il l’a dans mon avis d’imposition. Pour les charges qui n’apparaissent pas dans mon tableau, pareil, elles sont visibles dans la montagne de papiers qu’il me demande.
Je ne pense pas qu’il puisse un jour me reprocher de ne pas lui avoir fourni.
C’est un tableau de synthèse, forcement grossier.
J’ajoute que je ne connais pas moi-même mon taux d’endettement, et que je m’en moque.

Frédéric

Hors ligne

 

#338 25/02/2013 18h47 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   224 

Vous êtes complètement hors sujet l’ami. Je ne parle jamais de tromper la banque.

Je parle de répondre simplement aux questions du banquier sans vouloir être plus royaliste que le roi.

Quand le banquier vous demande vos loyers perçus, il vaut mieux donner le montant incluant les charges, car c’est ce montant qui est inscrit sur le bail, et celui que le banquier retiendra.

Pareil pour les charges, ils prennent en compte les mensualités de crédit que vous avez, alors à quoi bon leur faire la réflexion qu’ils oublient de compter les charges de copro et la taxe foncière et les frais de gestion  etc etc etc

Je déconseille très fortement de mentir en gonflant les revenus ou en minimisant les charges car vous devez fournir des pièces justificatives et elles seront contrôlées.

En revanche, dans le dossier présenté au banquier, on a une latitude pour optimiser les chiffres.


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#339 25/02/2013 19h08 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   61 

Bonsoir,
Je n’ai jamais été pour l’optimisation des chiffres mais une présentation sincère de la réalité (mes études de Droit sans doute…)

Mon banquier me demande nos revenus et charges et, s’agissant du locatif, le montant des loyers hors charges et des crédits restant dus.
Je n’ai jamais eu y compris lorsque j’étais étudiant à jouer les divas de la gestion pour tenter de l’impressionner.

Lorsqu’il s ’agit d’un projet de construction, mes calculs se fondent toujours sur des hypothèses pessimistes, rassurantes et protectrices pour moi, rassurantes pour lui qui sait à qui il a à faire.

Je ne pense pas judicieux de trop optimiser ou enjoliver les comptes, non seulement par morale (c’est un autre sujet, je suis quelqu’un de droit dans mes bottes mais n’impose rien aux autres), mais aussi simplement pour éviter des déconvenues suite à des engagements pris à long terme fondés sur une réalité fantaisiste.

Enfin, n’y a pas que la présentation du projet qui compte, mais aussi le profil d’emprunteur.

Hors ligne

 

#340 25/02/2013 21h13 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   15 

Range19 a écrit :

Mon banquier me demande nos revenus et charges et, s’agissant du locatif, le montant des loyers hors charges et des crédits restant dus.

OK, et vous lui donnez, en plus, le montant de la TF, et des charges avant qu’il ne vous les demande?
Si vous ne faites que répondre à ses demandes, vous faites comme ZX-6R et moi.
Et encore, je mets la TF….
Frédéric

Hors ligne

 

#341 25/02/2013 22h39 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   224 

C’est ce que j’allais rajouter, si vous êtes honnête, vous allez parler de la TF, des charges de copro, d’une provision pour travaux, des honoraires de votre expert comptable si vous en avez un etc etc…

Votre démarche est honnête, et en ce point respectable. Je pense simplement que votre façon de faire n’est pas optimale.

Pourquoi?

Car je n’ai pas rencontré de banquier compétent en investissement immobilier. Car je me crois très largement supérieur à un banquier pour savoir si je peux investir ou pas, car j’ai connu des banquiers il y a longtemps qui sont toujours banquiers, sans avoir investi, attendant la retraite, alors que moi je vais en vivre prochainement, car j’ai vu des banquiers incapables de lire des tableaux d’amortissements, car j’ai vu des banquiers prendre 2 mois pour me dire que mon taux d’endettement est trop élevé alors qu’il est écrit en 1re page de ma présentation, car j’ai des des banquiers refuser un crédit sans même connaitre mon patrimoine net (et si je possédais 10M€, on ne me preterai pas 100k€?) bref, trop d’incompétents pour qu’ils influencent ma réflexion et qu’une interprétation me fasse rater une affaire.

Je leur laisse le moins de billes possibles à leur réflexion.

Dernière modification par ZX-6R (25/02/2013 22h39)


Left the Rat Race in 2013

Hors ligne

 

#342 26/02/2013 04h54 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Modérateur
Réputation :   171 

Discussion très intéressante !

Je cherche actuellement un gros prêt travaux. En plus de mon dossier, un banquier m’a demandé d’imprimer mes dernières déclarations 2044 récupérées sur impôts.gouv.fr.

La ligne "charges" des SCI regroupant à la fois les frais de gestion, d’assurances, de taxe foncières, de copro, d’huissiers, ET les travaux (très conséquents ces dernières années), quand il a fait ses calculs, le prêt ne m’a pas été accordé.

Impossible de lui faire comprendre le double objectif du déficit foncier et de l’amélioration de mon patrimoine.

Preuves et détails à l’appui, impossible de lui faire comprendre que les travaux, qui sont non récurrents, ne devaient pas être intégrés en tant que charges dans ses calculs.

Encore un "baltringue" de plus qui freine la création de valeur en France.

Next !


Peu de choses sont impossibles !  … mais à quel prix !

Hors ligne

 

#343 26/02/2013 08h30 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   313 

Je suis totalement d’accord avec ZX-6R et Frederic89.

Il faut savoir qu’un banquier applique "bêtement" des ratios d’endettement pour la résidence principale et des ratios de prise en compte de charge pour le locatif.

Les banques prennent comme ratio locatif entre 70 et 80 % des revenus locatifs par défaut , le reste correspondant aux charges de copro et la TF ALORS pour quoi les rajouter dans les calculs ???

Les personnels de banque sont en général assez jeune et n’ont pas forcement la même expérience et la même conception de l’investissement immobilier , leur ressenti va plutôt vers des produits bancaires maisons, leur connaissance en immobilier est souvent réduite car ce n’est pas la culture bancaire.

Range19 , si vous voulez  aller au fond des charges et imposition existante , si vous voulez indiquer les futurs travaux , les futures augmentations de TF que personne en connait encore , les multiples modifications fiscales ( en 2009 le micro bic pour le meublé est passé de 71 % de déduction à 50 % , l’auriez vous prévu à cette époque ? non )

Je pense qu’il faut être sérieux lors d’un investissement , ne pas oublier que nous travaillons pour la banque pendant plusieurs années à ce titre il faut faire des calculs personnels précis en tenant compte d’optimisation fiscale par des travaux , du meublé entre plusieurs biens MAIS présenter à la banque un dossier rassurant …rien ne sert d’indiquer le montant du CGA , du comptable etc …PAR CONTRE si le banquier me pose des questions à titre personnel ou pour le prêt je suis en mesure de lui expliquer les choses , lui expliquer ma démarche , lui présenter ce que je compte faire avec le bien , potentiel d’amélioration , mise en location meublé ( réduction de la fiscalité , augmentation du loyer en arguments)

Lorsque l’on dépose un dossier pour un emprunt pourquoi aller se mettre en difficulté pour l’obtenir , ce n’est déjà pas si facile et pourtant je sais monter un dossier ALORS pourquoi ajouter "mais monsieur le banquier j’ai oublié d’ajouter les charges de xxx et l’impôt yyy"

Je comprend  votre réaction mais soyez sûr que le banquier étudie votre dossier , si il ne le sens pas il sera refusé et dans le pire des cas si vous vous plantez alors le banquier sera là pour récupérer le bien ….

Quand j’ai lu "écritures en faux" dans les commentaires , nous sommes loin d’un acte délibéré des fausses écritures ayant pour volonté de frauder , nous sommes simplement dans le cas du montage d’un dossier d’emprunt où il est nécessaire de montrer les aspects positifs du dossier pour avoir des chances d’obtenir un accord.

A ce jour , les banques me prêtent pour des achats d’immeubles , je dispose de bien que je revend pour faire des achats plus conséquent mais si le montant des mes remboursements mensuels d’emprunt sont de plus du double de mes revenus personnels et pourtant les banques me suivent car je monte un dossier cohérent sans ajouter plus de charges qu’il ne faut , je sais être rassurant auprès de la banque , je n’ai jamais eu de retard de remboursement.
Un emprunt c’est comme un entretien d’embauche , il faut venir motiver persuasif et savoir dire ce qui est nécessaire au début pour convaincre , quitte à répondre aux questions ensuite une fois la personne mise en confiance.

"Effectivement avec cet achat mon imposition va augmenter mais je compte la compenser par un achat en défiscalisation et par des travaux dans le foncier qui iront réduire ce changement de tranche"

Simple , efficace et vous passerez  MAIS il ne faut pas l’écrire que votre achat va vous faire changer de tranche car les personnes qui liront votre dossier n’auront même pas compris que vous alliez changer de tranche d’IRRP et dans ce cas vous seez par contre bloquer.

Je ne connais pas votre profil Range19 , mais savoir dissimuler certaines choses en connaissance permet d’avancer , j’ai eu l’occasion il y a quelques années d’acheter plusieurs biens en même temps en empruntant dans plusieurs banques car je savais que je ne pourrais pas en acheter ensuite par blocage.
Aujourd’hui je n’ai plus ce problème mais si je n’avais pas "omis" de signaler à la banque A que j’achetais un autre bien à la banque B à qui je sollicitais aussi un emprunt j’aurais perdu plus de temps.

Philippe

Dernière modification par Philippe30 (26/02/2013 08h30)


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#344 26/02/2013 09h38 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   266 

Aujourd’hui je n’ai plus ce problème mais si je n’avais pas "omis" de signaler à la banque A que j’achetais un autre bien à la banque B à qui je sollicitais aussi un emprunt j’aurais perdu plus de temps.

Mais si vous aviez eu un grave ennui de santé ou autre, vous auriez été totalement en tord, et vos assurances sur prêts auraient pu faire annuler le contrat qui les lie à vous.

Ne répondre qu’aux questions de la banque sans plus, mille fois oui.

Dissimuler sciemment des informations, non.

Donc attention aux présentations trop professionnelles et détaillées où l’on imprime tout son fichier excel, etc. : ça peut justement se retourner contre vous à vouloir mettre beaucoup d’informations…. mais uniquement des informations tronquées.

Bref j’arrête là, mais je préfère alerter les lecteurs sur les risques encourus. A nouveau, je dis simplement qu’il faut agit en connaissance de cause.

Dernière modification par Geronimo (26/02/2013 09h43)

En ligne

 

#345 26/02/2013 09h55 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   219 

Philippe30 a écrit :

A ce jour , les banques me prêtent pour des achats d’immeubles , je dispose de bien que je revend pour faire des achats plus conséquent mais si le montant des mes remboursements mensuels d’emprunt sont de plus du double de mes revenus personnels et pourtant les banques me suivent car je monte un dossier cohérent Philippe

Votre savoir faire en la matière est impressionnant, si je comprends bien vous avez plutôt favorisé des relations de confiance construites dans la durée avec les mêmes banques ?


" Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave" Friedrich Nietzsche

Hors ligne

 

#346 26/02/2013 10h13 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   61 

Philippe30 a écrit :

Je ne connais pas votre profil Range19 , mais savoir dissimuler certaines choses en connaissance permet d’avancer , j’ai eu l’occasion il y a quelques années d’acheter plusieurs biens en même temps en empruntant dans plusieurs banques car je savais que je ne pourrais pas en acheter ensuite par blocage.
Aujourd’hui je n’ai plus ce problème mais si je n’avais pas "omis" de signaler à la banque A que j’achetais un autre bien à la banque B à qui je sollicitais aussi un emprunt j’aurais perdu plus de temps.

Philippe

Bonjour,
Vous citez mon pseudo mais un certains nombre d’expressions sur lesquelles vous réagissez ne sont pas de moi.
Votre post suscite plusieurs remarques de ma part :
1/ J’ai eu la chance de démarrer très tôt mon activité d’investisseur immobilier, sans être aguerri ni même être expert en optimisation. Reconnaissons humblement ne pas avoir été des génis mais avoir eu en grande partie du bol grâce à une évolution favorable du amrché etd es taux. Je doute que ce soit aussi facile aujourd’hui et dans le futur. Ma seule plus value a été d’être hyper sélectif et de me débarrasser rapidement de lots anciens rénovés pour m’orienter vers du récent, neuf et très bon standing.
2/ J’ai  eu la chance d’habiter une ville de Province où l’interlocuteur de ma banque était spécialisé en immobilier, ne faisait que ce type de financement. Nous nous sommes fréquentés régulièrement près de 20 ans… avec un véritable respect mutuel. Son départ à la retraite m’a contrarié.
3/ Je dois à la vérité de dire que depuis le départ de ce monsieur, je suis contraint de traiter avec des gens dépassés par les évènements, qui ne connaissent rien au marché et se trompent dans leurs calculs. Je dois défendre mes projets non pas avec de superbes dossiers, mais en faisant valoir les offres de la concurrence et mon agacement.
3/ Mon banquier ne me demande plus depuis des lustres de grands détails sur mes opérations : je lui complète un tableau synthétique qu’il me remet (étonnamment synthétique d’ailleurs) accompagné de copies de mes déclaration fiscales et avis d’imposition plus justificatifs de revenus autres.
4/ J’ai préféré (je le regrette parfois) renoncer à des projets que gonfler la charge financière éventuelle en cas d’échec sans même avoir l’avis d’un banquier.
Avec le recul, j’ai perdu gros… mais je n’ai jamais dérogé à mes principes et je n’étais pas Madame Soleil… je ne pouvais pas savoir que ce que l’on me proposait 20 000 vaudrait 80 000 10 ans après… Mais… qui le savait ?

5/ Je considère comme trompeur de multiplier les crédits sur une base tronquée auprès de plusieurs banquiers donc avec de fausses déclarations (ce que vous appelez des oublis, en droit cela s’appelle de fausses déclarations).
Comme je l’ai dit par ailleurs, chacun voit midi à sa porte, mais on ne peut pas conseiller ce genre de pratiques.

6/ Pour revenir au sujet, l’idéal pour un jeune investisseur plus ou moins expérimenté est de d’abord demander à sa banque ce qu’ils attendent.
Il me semblerait (je persiste) inopportun de proposer à ce jeune investisseur de bidouiller ses dossiers ou de délibérément se surendetter (plusieurs banques en même temps…) dans un contexte devenu plus incertain que jamais.

Dernière modification par Range19 (26/02/2013 12h04)

Hors ligne

 

#347 26/02/2013 13h54 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   39 

Je pense que le propos de Philippe30 n’est pas de dissimuler quoi que ce soit, n’oublions pas en effet que le menseonge par omission reste un mensonge.
Le principal dans ce qu’il dit est à mes yeux que tout banquier, quoi que vous fassiez appliquera un coef 0.7 ou 0.8 sur vos revenus locatifs. Détailler les charges ici ou là ne sert a rien car c’est déjà prios en compte dans ce coefficient.
Si vous lui montrez par a+b que les charges totale, de copro, foncieres et ci et ca… ne représentent que 15% et que dans ce cas ca passe et ca s’autofinance vous aurez le choix :
- soit vous avez perdu votre banquier après 12 secondes de démonstration. c’est une truffe incompétente et il aura peur de se tromper (normal il a rien pigé) en acceptant un pret : donc refus.
- soit il va vous prendre pour un baratineur car son chef ou son formateur à 2 balles lui a dit : "tu prends 70% des revenus locatifs pour savoir si ca passe.
- soit il a tout compris et vous refuse le prêt pour faire l’affaire à son nom
- soit il a tout compris et vous suit. Gardez-le, bichonnez-le, vous avez certainement devant vous une espèce rare.


"We judge a book by its cover ; And read what we want ; Between selected lines"

Hors ligne

 

#348 26/02/2013 21h11 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   16 

Visiblement on en parle en haut lieu aussi..

Comment ramener les prix de l?immobilier à la raison

bon de la a qu’il y ait des actes…mais beaucoup de ce qui a été dit sur cette file est repris dans le rapport smile
droit de mutation et taxe sur les ventes exorbitants et surtout perfusion fiscale et PTZ qui alimentent constamment la hausse au frais des contribuables…

Hors ligne

 

#349 27/02/2013 04h53 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   313 

Range19 a écrit :

[
Vous citez mon pseudo mais un certains nombre d’expressions sur lesquelles vous réagissez ne sont pas de moi.

Merci pour votre réponse et désolé si je vous ai attribué certaines réponses n’étant pas de votre fait.

Une chose est sûr la relation avec le banquier doit être empreinte de confiance mais c’est devenu difficile car les personnes en charge de faire passer les dossiers changent souvent.

La bonne relation que vous avez évoqué avec votre banquier et suite à son départ le fait d’avoir raté de bonnes occasions démontrent si c’était à prouver que l’obtention d’un prêt est toujours compliqué et je dirais même hasardeux dépendant des quotas de prêt de la banque ( fin d’année  période plus propice ) , de l’implication du conseiller et de sa compréhension, de la politique et des curseurs de la banque en terme d’obtention etc ….

J’ai toujours obtenu des emprunts , jamais de refus mais parfois il a fallu bousculé les agences bancaires mais aussi accepté dans un premier temps de "contre parties" ( j’adore ce terme ) pour l’assurance du bien , les livrets , les salaires etc … 

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

#350 27/02/2013 05h16 → Immobilier : fin de la hausse et dégonflement de la bulle ?

Membre
Réputation :   313 

Geronimo a écrit :

Aujourd’hui je n’ai plus ce problème mais si je n’avais pas "omis" de signaler à la banque A que j’achetais un autre bien à la banque B à qui je sollicitais aussi un emprunt j’aurais perdu plus de temps.

Mais si vous aviez eu un grave ennui de santé ou autre, vous auriez été totalement en tord, et vos assurances sur prêts auraient pu faire annuler le contrat qui les lie à vous.

Ne répondre qu’aux questions de la banque sans plus, mille fois oui.

Dissimuler sciemment des informations, non.

Donc attention aux présentations trop professionnelles et détaillées où l’on imprime tout son fichier excel, etc. : ça peut justement se retourner contre vous à vouloir mettre beaucoup d’informations…. mais uniquement des informations tronquées.

Bref j’arrête là, mais je préfère alerter les lecteurs sur les risques encourus. A nouveau, je dis simplement qu’il faut agit en connaissance de cause.

En quoi cela pose un problème d’acheter deux biens en même temps en prenant deux emprunts différents dans deux banques.

Ma santé va très bien et même si elle défaillait j’achèterais quand même les assurances servent à rembourser en cas de problèmes non ??

A ma connaissance , lorsque l’on remplit une demande de prêt on évoque sa situation mais il n’y a pas de questions sur "Avez vous ou êtes vous en recherche d’un autre prêt dans une banque concurrente pour un autre achat ?"
Vous devez savoir que les banques ne prennent pas en compte dans votre endettement les emprunts dont l’échéance arrive à terme dans les 18 mois.

Il n’y a pas de dissimulation , il y a deux demandes de prêts concomitantes pour lesquels j’ai eu la chance d’avoir des réponses positives.

Je vous donne d’autres petites astuces maisons pour optimiser ses demandes :

Si vous envisager d’investir prochainement alors préparer le terrain de votre compte bancaire 3 à 4 mois à l’avance

- Solde en fin de mois largement positif

- Réduisez les dépenses

- Utilisez un compte séparé pour certains prélèvements  récurrents , alimentés ce compte par des
   chèques mensuels de montants différents , les banques sont toujours très suspicieuses des virements 
   ou prélèvements mensuels de même montants, faites ce que vous voulez de ce compte séparé lorsque
   vous rechercherez un emprunt ….

Une fois une banque m’a cassé les pieds pour un prélèvement mensuel de 90 € qui correspondait à l’achat d’une remorque étalé sur 6 mois.

Certains sur le forum comprendront ce que je veux dire , nous ne sommes pas dans l’achat du dernier téléphone , écran plat ou autre gadget , nous constituons un patrimoine.

La constitution d’un patrimoine passe des sacrifices en terme financier , loisirs , chacun pour ses raisons mais il faut un peu de passion et limite de la schizophrénie pour accepter des remboursements d’emprunts sur 20 ans dont les montants vous amènent dans des taux d’endettements de 130 %

Actuellement , je rénove un trois pièces , le petit dernier de l’épisode immeuble avec 5 lots à rénover entièrement , dans les grandes lignes nous avons à faire pose d’un velux avec reprise de toiture , portes et fenêtres à changer , carrelage , cuisine à refaire , porte de garage et certains points sont corrects comme SDB , électricité.

Geronimo , faites honneur à vos ancêtres et soyez combattif  pour avancer

Philippe


Investisseur immobilier Rentier en 2016 Bailleurs sur Nîmes et Béziers , mutualisons les locataires

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech