Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#226 03/04/2014 13h32 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   285 

Bon, je ne sais pas à quelle vitesse cela vraiment se débloquer, mais voilà quelques indications :
68 sociétés s’étaient déclarées éligibles le 31/03, 117 au 03/04, 137 au 04/04, 175 le 09/04 (dont 69 sur Alternext et 71 du compartiment C), 221 le 17/04 (88 sur Alternext, 90 sur le compartiment C, 35 sur le compartiment B, 5 sur le compartiment A)

Je ne sais pas combien de sociétés françaises sont théoriquement éligibles mais il y a :
- 125 sociétés au compartiment B : 150 Millions € de Cap à 1 M€
- 210 au compartiment C (moins de 150 Millions € de Cap)
- 122 sur Alternext
=> Même si il y a quelques sociétés éligibles au compartiment A, je pense qu’on peut partir sur ~435 sociétés éligibles en France

Sur le screener de FT on compte, le nombre de sociétés suivantes avec moins 1,2 Mds € de capitalisation en Europe :
- 6800 en Europe (pas UE)
- 673 en France
- 790 en Allemagne
- 119 en Autriche
- 342 au Danemark
- 119 en Belgique
- 193 en Italie
- 44 au Portugal
- 76 en Espagne
- 230 en Grèce
- 362 en Suède
- 1583 en UK
- 63 en Ireland
- 63 aux Netherlands

Et pour information 4400 aux Etats Unis (dont 2200 au dessus de 75 Millions € de Market Cap)

Oddo lui annonce (Mars 2014) :
- 1808 titres entre 100M€ et 5 Milliards de Capitalisation en Europe
- 1171 titres éligibles au PEA-PME
- 718 titres éligibles au PEA-PME suivi au moins par 3 brokers

Les pays où il y a le plus de sociétés éligibles (de plus de 100M€ de capi et suivies par au moins 3 brokers sont : GB (35%), Allemagne (10%), France(8%), Italie (7%), Suède (9%), Norvège (5%)

A un autre endroit dans le document ils disent qu’il y aurait 3000 sociétés éligibles en Europe, dont 50% avec une capitalisation <200M€

Ils prévoient d’ailleurs un inflow de 1,5 à 3M€ (CAC Mid & Small : 200Md€)

Dernière modification par Fructif (19/04/2014 10h37)

Hors ligne

 

#227 12/04/2014 07h37 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   285 

Bon, ça va très vite quand même car il y a 209 sociétés qui se sont déclarées éligibiles, mais cela pêche du côté des étrangères, il faut vraiment que quelqu’un markette le pea-pme

Mais plus intéressant :
Ça y est Lyxor sort son tracker PEA-PME avec 0,5% de frais
Nouvel imbroglio autour de l’indice PEA-PME

Le Figaro a écrit :

Lyxor Asset Management a annoncé le lancement du premier ETF indexé sur l’indice CAC PME créé par Euronext en mars 2014 et répondant aux critères des fonds éligibles au PEA-PME. « Investir dans les PME-ETI via cet ETF permet par ailleurs de bénéficier de tous les avantages fiscaux du PEA-PME, tout en se protégeant du risque de liquidité parfois associé aux petites capitalisations », a expliqué Arnaud LLinas responsable Global des ETF Lyxor AM.

Ce dernier ajoute que d’autres investisseurs (étrangers ou institutionnels) peuvent également être intéressés par le mode de construction fondamental de l’indice. En effet, l’univers de sélection de l’indice CAC PME ne fluctue pas en fonction des prix du marché, par essence volatils, mais en fonction de la situation économique réelle des entreprises.

Isin    FR0011770775
Mnémonique    PEAP
Reuters    PEAP.PA
Bloomberg    PEAP FP
Place de cotation    Euronext
1ere cotation 11 Avril

Evidemment, j’aurais préféré une diversification Européenne (par exemple, en s’assurant que leur Tracker Small soit éligible au PEA-PME ou en créant un Micro stocks)

Sinon, Morningstar recense au 12/04 70 fonds éligibles au PEA-PME (qui eux investissent en dehors de France aussi). Les frais de gestion sont rarement en dessous de 2%/an (+ commission de performance) et des frais d’entrée qui peuvent être tout de même assez élevés (4%)

Dernière modification par Fructif (19/04/2014 09h46)

Hors ligne

 

#228 19/04/2014 10h14 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   285 

Bonjour,

Il semble qu’un Organisme, "PME/Finance" (peapme.org) ce soit lancée sur l’analyse des sociétés françaises.
Ils listent :
- les 215 sociétés qui se sont déclarées publiquement éligibles au PEA-PME;
- les 94 PME et ETI éligibles après analyses des liens amont et aval;
- les 129 entreprises considérées éligibles dont l’analyse est en cours;
- les 16 ETI cotées qui ont été exclues de la liste initiale, après analyse de leurs liens capitalistiques.
=> Au final, avant analyse approfondie, 433 sociétés, seraient éligibles au PEA-PME

Ils vont s’attaquer au non côté d’ailleurs ! (50 000 sociétés qui publient leurs comptes et font entre 2M€ et 1,5Mds€ de CA)

Ce travail complémentaire, semble intéressant.

Mais je regrette encore que rien ne se passe sur les entreprises Européennes hors de France.

Par ailleurs, dans un de leur pdf, on comprend mieux ce qui pose problème pour déterminer l’éligibilité des sociétés :

Rappel sur la notion de groupe définie par la Commission Européenne (sans tenir compte des exceptions)
Deux entreprises sont liées, si une entreprise a la majorité des droits de vote des actionnaires ou associés d’une autre entreprise et/ou détient plus de 50% de son capital ;
 Deux entreprises sont partenaires si elles ne sont pas qualifiées comme entreprises liées et entre lesquelles existe la relation suivante : une entreprise (entreprise en amont) détient, seule ou conjointement avec une ou plusieurs entreprises liées, 25% ou plus du capital ou des droits de vote d’une autre entreprise (entreprise en aval) ;
 Un entreprise est autonome si elle n’est pas qualifiée comme entreprise partenaire ou comme entreprise liée.

Une fois le statut de la société déterminé, il convient alors dans une deuxième étape d’agréger les données selon les règles ci-dessous établies par l’article 6 du règlement de la Commission Européenne :
Dans le cas d’une entreprise autonome, la détermination des données, y compris de l’effectif, s’effectue uniquement sur la base des comptes de cette entreprise ;
 Dans le cas d’une entreprise partenaire ou d’une entreprise liée, les données, y compris l’effectif, sont déterminées sur la base des comptes et autres données de l’entreprise, ou, s’ils existent – des comptes consolidés de l’entreprise (pour des entreprises partenaires ou liées en aval), ou des comptes consolidés dans lesquels l’entreprise est reprise par consolidation (pour des entreprises partenaires ou liées en amont) ;
 Dans le cas d’une entreprise partenaire, sont agrégées les données des entreprises partenaires, situées immédiatement en amont ou en aval de celle-ci. L’agrégation est alors proportionnelle au pourcentage de participation au capital, ou des droits de vote (le plus élevé de ces deux pourcentages). En cas de participation croisée, le plus élevé de ces pourcentages s’applique. Si les
entreprises partenaires sont elles-mêmes liées à d’autres d’entreprises, ils convient d’ajouter aux données de ces entreprises partenaires, 100% des données des entreprises qui leur sont liées, si celles-ci n’ont pas été reprises par consolidation ;
 Dans le cas d’une entreprise liée, sont ajoutées 100% des données des entreprises directement ou indirectement liées et qui n’ont pas déjà été reprises dans les comptes par consolidation. Si ces entreprises liées sont elles-mêmes partenaires d’autres entreprises, il convient alors d’agréger proportionnellement à leurs données celles de leurs entreprises partenaires situées immédiatement en amont ou en aval si elles n’ont pas déjà été reprises dans les comptes consolidés dans une proportion au moins équivalente au pourcentage défini dans le cadre du paragraphe précédent.

Dernière modification par Fructif (19/04/2014 10h35)

Hors ligne

 

#229 19/04/2014 15h54 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Modérateur
Réputation :   1084 

"Mais je regrette encore que rien ne se passe sur les entreprises Européennes hors de France." : Pour que quelque chose se passe, il faudrait qu’il y ait des entités suffisamment motivées pour financer l’action en question. Apparemment, pour le moment, ces entités ne ses ont pas manifestées, ou leurs actions n’ont pas (encore) abouties.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#230 19/04/2014 16h02 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   285 

Oui, je suis d’accord
Je ne vois pas bien qui prendrait ce cheval de bataille ! (Qui y a vraiment intérêt ?)
Le journal Investir ? (Ils s’étaient mobilisés pour la "taxation rétroactive" du PEA)

Hors ligne

 

#231 19/04/2014 16h30 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   

Les journaux français (Le Revenu et Investir), ça ne risque pas : les 90% de leurs conseils réguliers sont sur des valeurs françaises.
Ils n’y auraient donc aucun intérêt…

Hors ligne

 

#232 19/04/2014 16h59 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   285 

Bon ben on va rester avec un truc franco français
L’Europe ça n’intéresse personne !

Hors ligne

 

#233 04/05/2014 14h21 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   57 

Bonjour,

Question anodine: Est il possible d’ouvrir un PEA-PME Assurance vie ?

Et qui d’entre vous a déjà accès à son PEA-PME ?
Pas de vague de Bourse Direct sur le sujet (je compte ouvrir chez eux car je suis satisfait de leurs services relativement à mon CTO).

EDIT : Réponse du service client. Il est possible d’ouvrir son PEA-PME dès maintenant chez Bourse Direct.

Bien à vous,

Dernière modification par Dooffy (05/05/2014 12h17)


Dooffy

Hors ligne

 

#234 04/05/2014 14h30 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   

Dooffy a écrit :

Bonjour,

Question anodine: Est il possible d’ouvrir un PEA-PME Assurance vie ?

Bien à vous,

Oui cela est possible :

"
PEA-ASSURANCE COMMENT ÇA MARCHE ?

FISCALITÉ DU PEA-ASSURANCE EN CAS DE RACHAT

1er impact : En cas de rachat sur PEA avant 8 ans, le contrat PEA bascule en contrat de capitalisation et perd alors les avantages liés au cadre fiscal PEA

2ème impact : Les modalités d’imposition des plus-values dépendent de l’ancienneté du contrat au moment de l’opération de rachat. L’antériorité minimale permettant l’exonération des plus-values est de 5 ans.

3ème impact : La fiscalité est établie sur l’ensemble de l’enveloppe PEA (que les rachats concernent tout ou partie des plus-values)

Les cas de clôture du cadre fiscal PEA et conversion en contrat de capitalisation sont les suivants :

Cette bascule est une conséquence incontournable d’une des causes ci-dessous :


Détention de deux ou plusieurs PEA PME par une même personne.
Détention d’un PEA PME par une personne fiscalement comptée à charge ou rattachée à un foyer fiscal.
Dépassement du plafond réglementaire de versements (75 000 € à la date du 01/03/2014).
Inscription sur un PEA PME de titres non éligibles ou maintien de titres ne répondant plus aux conditions d’éligibilité.
Démembrement de titres figurant sur le PEA PME.
Transfert du domicile fiscal du titulaire du Plan à l’étranger.
Rattachement à un autre foyer fiscal d’un invalide titulaire d’un Plan.
Réalisation du nantissement du PEA PME par le créancier.
Décès du titulaire.
Rachat total ou partiel avant la huitième année du PEA PME.
Rachat total après la huitième année du Plan (un rachat partiel n’a pas pour effet de clore le PEA PME, le titulaire ne peut plus cependant effectuer de versement).
Conversion d’une rente viagère après huit ans. "

Dernière modification par Brunellepe (04/05/2014 14h31)


"A man always has two reasons for doing anything: a good reason and the real reason." J. P. Morgan - - - Parrainage : Binck & Assurancevie.com

Hors ligne

 

#235 17/05/2014 10h16 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   285 

Autant, la monté en puissance avait été assez rapide jusqu’à mi avril autant depuis mi avril c’est assez calme et les sociétés n’ont pas l’air de manifester leur intérêt.
Le fichier n’a pas été mis à jour depuis quelques jours.

A mi mai on a 248 sociétés se disant éligibles dont :
- 6 sur le compartiment A sur 9 potentiellement éligibles (66%)
- 38 sur le compartiment B (30% du compartiment) sur 9 potentiellement éligibles (64%)
- 98 sur le compartiment C (47% du compartiment) sur 214 potentiellement éligibles (46%)
- 96 sur le Alternext sur 155 potentiellement éligibles (62%)
- 10 sur le marché libre (moins de 5%)

A mon grand regret pas vraiment de sociétés étrangères.

A titre personnel, sur les 16 sociétés de mon portefeuille que je classe en small cap, les 35% qui sont éligibles se sont déclarées. Dans les non éligibles, j’ai par exemple, de l’industrie automobile ou de l’intérim, où il y a trop d’employés.

Et pour ceux qui aiment les grandes caps des mid caps, les 6 sociétés du compartiment A éligibles sont :
- Eurotunel
- Ingenico
- Ipsen
- Maurel & Praum
- Paris Orleans
- Virbac

Les 3 autres du compartiment A potentiellement éligibles sont :
- Eutelsat
- Metropole Télévisions
- Rémy Cointreau

Dernière modification par Fructif (17/05/2014 10h31)

Hors ligne

 

#236 20/06/2014 11h47 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   25 

FD707 cf 105# a écrit :

on peut déjà mettre tout cela dans le pea initial…

si j’alimente le pea-pme je ne mettrai que des allemandes

Eh  eh  eh  je ne croyait pas si bien dire… lol

Je viens d’entendre sur BFM que ce nouveau PEA avait eu peu d’engouement de la part de pp, sauf erreur 270M€ depuis sa création avec la moitié investi sur des entreprises… allemandes.


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne

 

#237 20/06/2014 13h35 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   285 

Ce sont alors les fonds qui investissent dessus, car ça ne semble pas être possible en direct !

Au 19 Juin, il y a 280 entreprises éligibles, ça monte doucement désormais.
Toujours pas vraiment d’entreprises étrangères.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/598_peapme2106.jpg

Dernière modification par Fructif (21/06/2014 07h41)

Hors ligne

 

#238 20/06/2014 13h48 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Modérateur
Réputation :   1084 

Ce n’est que dans quelques années qu’il faudra évaluer l’engouement éventuel pour le PEA PME.

Je ne suis guère surpris qu’il n’y ait pas une foule qui se soit précipitée avec beaucoup de cash. Outre les incertitudes sur l’éligibilité des titres, et d’autres ’retards à l’allumage’, il y a le fait qu’un investissement de ce type se conçoit dans  la durée (et donc 6 mois ou 12 mois représentent bien peu). Par ailleurs la hausse des marchés (sur les 2-3 dernières années) n’incite pas forcément le particulier qui a déjà rempli ses PEA (= ceux de son couple) à investir encore plus en actions via un PEA-PME. 

Il n’y a que pour ceux qui sont dans une logique purement commerciale (à savoir les fonds, qui ont besoin de gonfler leur encours, au moins pour atteindre une première taille critique, générant assez de frais pour justifier leur existence) qu’il faut se presser/précipiter.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#239 20/06/2014 16h36 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   25 

Je vous rejoins tous les deux, mais il est possible d’investir en tant que particulier sans trop de problèmes. Pour les sociétés étrangères qui se sont fait connaitre , il y en a en effet peu, car elle n’y trouve pas trop d’intérêt. En tout état de cause , elles sont peu mais capteraient tout de même près de 50% des encours.
Mais encore une fois l’improvisation dans a fait preuve le gouvernement est symptomatique… Comptez le nombre de pea avec des dépôts full up. Ils ne courent pas tant les rues que cela. La moyenne  serait de 25 000 € m’a-t-on dit, mais je n’ai pas cherché à vérifier.
C’est un peu comme les aides à la personne avec une TVA qui passe d’un jour à l’autre de 7% à 20%.
Il ne faut pas être un génie  pour savoir sans (essayer) que de se jeter par la fenêtre peut … faire mal.
Alors maintenant avec une perte de 16000 emplois et le travail au noir qui a explosé, "on" veut revenir en arrière avec une incitation fiscale. Ceux qui ont changé de configuration ne reviendront JAMAIS en arrière, ils ont bien trop confiance en cet énergumène de Sapin.


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne

 

#240 20/06/2014 20h17 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   57 

Bonjour,

Pour information, je suis régulièrement relancé par mon conseiller pour ouvrir un PEA-PME alors que mon encours sur mon CTO dans les livres de ce broker sont ridicules.
De la à inférer que le démarrage est difficile il n’ya qu’un pas.
Effectivement, il semble urgent d’attendre concernant le PEA-PME. A lalimite prendre date mais je ne vois pas de stratégie à appliquer sur le moyen long terme sur ce type d’enveloppe (étant entendu que le Petit Porteur a déjà pas mal de travail avec son PEA tout court…)

Bien à vous,


Dooffy

Hors ligne

 

#241 20/06/2014 20h19 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Modérateur
Réputation :   1084 

L’étude d’Arkeon sur laquelle se basait BFM pour faire un premier bilan du PEA-PME se trouve ici. Vous noterez que cette étude indique que ses chiffres sont très approximatifs : le seul chiffre vraiment mesuré est la capitalisation des fonds éligibles au PEA-PME; A partir de ce chiffre, l’étude extrapole, en supposant que la totalité de la collecte sur ces fonds depuis le 5 mars est détenu au sein de PEA-PME (ce qui est sans doute rune hypothèse erronée, qui majore le montant des PEA-PME) et que ces fonds représentent 90% de l’encours des PEA-PME (donc que les titres en direct ne représentent que 10% de l’encours des PEA-PME, ce qui me semble bien faible)…… Ce sont les fonds éligibles au PEA-PME qui ont beaucoup investis en sociétés étrangères…

Pour les emplois à domicile, je crois que l’enjeu n’est pas au niveau du taux de TVA, mais sur les avantages fiscaux associés aux emplois à domicile, dont la diminution a conduit pas mal d’employeurs à préférer faire travailler au noir, plutôt que déclarer et payer des cotisations (et permettre aux employés de bénéficier de droits sociaux, d’une retraite un jour, etc.). Il y a des avis variés sur ce sujet : Certains trouvent sans doute légitime de faire travailler au noir parce que les charges sont trop élevées, sans penser qu’eux aussi pourraient un jour se retrouver contraint d’accepter un travail au noir; Certains travailleurs au noir préfèrent cette situation, sans toujours être conscients de toutes ses conséquences; etc. Un autre avis s’exprime dans cet article de Médiapart, qui commence par "Emploi à domicile : cupidité bourgeoise, servilité socialiste : …/… le gouvernement prépare un nouvel allègement fiscal pour les contribuables aisés qui recourent à des emplois à domicile. Ce projet inspire une réaction assez proche de celle que suscitait le Journal d’une femme de chambre d’Octave Mirbeau : on hésite entre indignation et nausée.".


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#242 21/06/2014 01h14 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   25 

GBL a écrit :

Ce sont les fonds éligibles au PEA-PME qui ont beaucoup investis en sociétés étrangères…

mais c’est logique, ils sont professionnels et normalement plus au fait que les particuliers des possibilités offertes et du potentiel des entreprises. Ils connaissent donc celles qui ont des chances de superformer à l’avenir (et les allemandes font très largement parti du lot)

GBL ce que je sais, c’est que ce ne sont pas que des "bourgeois" qui utilisent  les aides à la personne, loin de là. Je suis suffisamment proche des services sociaux pour savoir de quoi je parle. Et la chute du nombre de ces emplois est totalement le fait de cette hausse de TVA initiée par un gouvernement qui "croyait" comme un certain nombre de bien pensants que ces emplois étaient utilisés par cette satanée bourgeoisie. Un peu de lucidité et en maintenant  le taux précédent, tout roulait et l’on pouvait compter sur le développement propre de ces emplois.
Une personne qui n’a les moyens de ne verser que 200 et à qui l’on dit que demain elle devra verser 240,  fera vite son choix sur la méthode. La personne employée soit perdra des heures soit s’arrangera pour pour toucher la même chose quitte à faire des concessions. Comment peut-on être aussi stupide pour ne pas avoir envisagé une telle réaction ? Un excès de taxe pour ne pas l’appeler impôt… La reculade actuelle, une de plus, montre le niveau de stupidité et le peu de clairvoyance de nos dirigeants. Une chose a quitté notre pays depuis un bail… le BON sens.
La confiance comme en bourse s’en va au galop et revient au petit trot.


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne

 

#243 21/06/2014 02h55 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Modérateur
Réputation :   1084 

Sauf erreur de ma part [sources : ici ou ou bien d’autres], le taux de TVA de 20% pour les emplois à domicile ne concerne que les cas suivants :
    - Travaux de petit jardinage à domicile;
    - Prestations d’assistance informatique;
    - Cours à domicile hors soutien scolaire;
    - Maintenance/entretien/vigilance temporaires, à domicile, de la résidence principale et secondaire.
Tous les autres emplois à domicile ont actuellement une TVA à 5.5% ou 10%, par exemple en cas d’assistance aux personnes âgées, garde-malade, aide à la mobilité, entretien de la maison et travaux ménagers, garde d’enfants, soutien scolaire, petit bricolage, etc.

Vous pensez sérieusement que l’activité des emplois à domicile a plongé parce que ceux qui ont besoin de travaux de petit jardinage, de prestations d’assistance informatique, de cours à domicile hors soutien scolaire, ou de maintenance/entretien/vigilance temporaires à domicile de la résidence principale et secondaire, ne peuvent plus se les payer, parce que la TVA serait passée de 7% à 20% (Accessoirement, quand la TVA pour une prestation passe de 7% à 20%, la dépense passe de 214 à 240, et pas de 200 à 240) ?

Avez-vous des sources statistiques chiffrées qui corroborent ce que vous indiquez ?

Vous pensez  que la baisse d’activité des emplois à domicile n’a rien à voir avec la diminution des déductions d’impôts qui étaient associées à certains de ces emplois (et qui n’impactaient que ceux qui payent de l’impôt), et qu’une partie de ces emplois sont maintenant du travail au noir ?

PS : Incriminer le gouvernement actuel pour ces changements de taux de TVA (je parle du passage de certaine prestation d’un taux réduit au taux normal, pas du changement 19.6% -> 20%), alors qu’ils résultent de l’application de l’harmonisation fiscale au niveau de l’union Européenne, et que la France était depuis pas mal d’année en infraction avec ces règles (alors qu’elle prône une harmonisation sur bien d’autres aspects… parfois sans l’appliquer elle-même quand une harmonisation a été décidée), semble relever d’un manque d’information (ou à défaut d’un peu de mauvaise foi).


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#244 21/06/2014 08h37 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   25 

Que vous ayez en partie raison parce que j’ai été lapidaire et que je ne veux pas m’étendre sur le sujet… Le résultat est là. C’est bien pour cela que M Sapin veut faire machine arrière après avoir constaté les dégâts des nouvelles instabilité fiscales. Il suffisait de bon sens et d’un peu de prospective pour éviter ce nouveau naufrage. L’effet psychologique est un élément clef en ces temps difficiles.
Vous êtes convaincu qu’ils ne sont responsables de rien et bien c’est bien… qu’ils continuent ainsi.  smile
La cerise sur le gâteau a bien sûr été  la diminution des déductions d’impôts qui étaient associées à certains de ces emplois.

Dernière modification par FD707 (21/06/2014 11h03)


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne

 

#245 21/06/2014 13h18 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Modérateur
Réputation :   1084 

Je n’ai nulle part indiqué être "convaincu qu’ils ne sont responsables de rien" (d’ailleurs, c’est qui "ils" dans cette phrase ?). Chacun est responsable de ses actes : vous, moi, et tous les autres.

Par contre, je suis convaincu que tout mélanger (générant la confusion), pratiquer l’amalgame, ou chercher un bouc-émissaire, n’est ni n’est pas faire preuve de bon sens, ni une bonne manière d’améliorer la compréhension (laquelle est indispensable à toute confiance) de ceux qui pourraient vous lire.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#246 12/07/2014 18h16 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   285 

Ça monte encore très peu. Sur le marché Français, il devrait y avoir encore 100-150 entreprises de plus éligibles.
Je me demande pourquoi elles ne se manifestent pas ! Elles ne sont pas au courant ? Çà prend tant de temps ou d’argent que ça de se déclarer ? Elles pensent que ça n’a pas d’intérêt ? Elles ont du mal à comprendre si elles sont éligibles ou pas ?

Hors ligne

 

#247 21/07/2014 20h32 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Banni
Réputation :   27 

Bonsoir,

Vous avez raison de vous étonner Fructif.
Il y a un peu de tout pour les raisons que vous évoquez.

Non ça ne prend pas de temps (un message ou une lettre à Euronext).

Malheureusement nos dirigeants de PME pensent sans doute que c’est compliqué, ou bien ne sont pas au courant  ou encire ne comprennent pas le mécanisme.

C’est triste à dire mais je crois que le retard français est davantage lié à l’incompétence de beaucoup de dirigeants de PME, qu’aux charges sociales ou IR/IS excessives.

Cdt


Il ne s'agit pas de changer le pansement, mais de penser le changement.

Hors ligne

 

#248 21/07/2014 20h49 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   74 

C’est triste à dire mais je crois que le retard français est davantage lié à l’incompétence de beaucoup de dirigeants de PME, qu’aux charges sociales ou IR/IS excessives.

Votre post commencait bien mais fini mal
Tres, tres mauvaise croyance : La defiance n’est pas de l’incompetence.

Hors ligne

 

#249 21/07/2014 21h30 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   25 

Je ne parlerai pas de raison, par raison on entend raisonnable, or il n’y a rien de cela en France où l’on a perdu le bon sens élémentaire depuis des lustres. J’évoquerai simplement une des principales causes : je pense simplement  que beaucoup de dirigeants en ont plus qu’assez de l’instabilité fiscale qui règne dans ce pays depuis trop longtemps (toutes tendances confondues).


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne

 

#250 21/07/2014 21h56 → PEA-PME : synthèse sur le nouveau PEA-PME... (pea ; pme ; pea-pme)

Membre
Réputation :   51 

Je dois avouer que c’est un peu difficile en ce moment, le lyxor PEA PME étant en baisse depuis quelques semaines. Cette consolidation commence a durer.

En ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech