Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 26/11/2014 22h34 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   77 

Bonjour,

Il est certain que les gens qui minimisent nos efforts sont extrêmement énervants , ou lorsqu’ils attribuent nos réussites à de la chance.

Un simple exemple : quand je dis que je parle russe, combien de fois n’ai-je pas entendu "c’est facile, ta femme est russe". D’un revers de main, on efface 3 heures de cours du soir par semaine pendant 3 ans… En quoi le fait d’être marié à une russe rend la grammaire russe moins complexe, ou la gymnastique intellectuelle d’une langue à déclinaisons moins pénibles?

Ou les petites jalousies de collègues après ma réussite de l’examen de flamand me donnant droit à une jolie prime chaque mois : ou tu étais, toi, le samedi matin, quand je me suis farci 3h de cours pendant un an avant de passer le concours?

Ou encore les petites remarques de jalousies face à mes pots de miel qui se vendent comme des petits pains : ah mais c’est que j’ai suivit une formation pendant 2 ans, un samedi sur deux de 14 à 18h… Et pendant que pas mal de gens glandouillent le dimanche, moi je bosse encore dans mes ruches…

Je pense que nous visons les jaloux, les spécialistes de la critique, lorsque l’IH et d’autres parlent de fainéants, pas des personnes qui ont choisis une vie plus calme, sans casser les pieds de ceux qui tentent de se développer.

Pour l’excuse genre "je n’ai pas le temps", j’avoue que depuis que j’ai mon second enfant, la fatigue s’accumule, et je serai moins enclin à de nouveau me former via des cours en présentiel actuellement.

Voila pourquoi des livres tels que celui de notre hôte, ainsi que son ebook, sont de véritables perles : synthétiques, clairs et concis.

Et je ne parle même pas de ce forum qui est une véritable mine à idées!

Dernière modification par koldoun (26/11/2014 22h37)

Hors ligne

 

#52 27/11/2014 14h11 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Administrateur
Réputation :   1307 

koldoun a écrit :

Pour l’excuse genre "je n’ai pas le temps", j’avoue que depuis que j’ai mon second enfant, la fatigue s’accumule, et je serai moins enclin à de nouveau me former via des cours en présentiel actuellement.

Oui.

Une des années les plus chargées, je me levais à 6h00 du matin pour faire du sport, job de 9h00 à 18h30 et cours du soir ensuite.

Mais je n’avais pas le temps de batifoler. Maintenant que je passe beaucoup plus de temps avec ma compagne, un tel planning serait impossible et avec des enfants je n’en parle même pas.

Il y a des réalités familiales qui s’imposent à nous.

Mais en même temps, quand on sait qu’en moyenne les français passent 3h45 devant la TV chaque jour, ça laisse de la marge…

Hors ligne

 

#53 27/11/2014 14h27 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   155 

InvestisseurHeureux a écrit :

Mais en même temps, quand on sait qu’en moyenne les français passe 3h45 devant la TV chaque jour, ça laisse de la marge…

Attention à ce chiffre: il ne dit pas combien de temps on passe exclusivement devant la télévision.
Une bonne part de ce temps doit être partagé avec d’autres activités: repassage, repas, jeu, programmation, mais aussi activités sociales: discussion (ou câlins…)
On est loin de 3h45 d’inactivité wink

Pour le reste de votre post, entièrement d’accord: les vies de célibataire, de couple et de famille sont trois mondes très différents, et il ne faut surtout pas croire que ce qui s’applique à l’un de ces mode de vie s’applique aux autres.
Pour être passé par ces trois étapes en 2 ans, j’ai encore la possibilité de comparer… et c’est impressionnant !


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#54 27/11/2014 14h30 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   

Exact la paresse il faut aussi la combattre en nous car c’est toujours mieux de se détendre…

Ce qui est le plus énervant pour moi c’est les gens qui veulent qu’on "travaille" pour eux sans même essayer quoique que ce soit souvent disant, tu es doué, tu fais cela avec facilité, c’est ton domaine et puis une fois la chose faite, plus de signe de vie jusque la prochaine demande, et l’ingratitude totale par la suite. Je ne cède plus a ce genre de stratagème.

Pour ce qui est du rythme de vie il ne faut pas oublier de ménager la monture, une année ou j’ai cumulé deux jobs et 3h de sommeil, je me suis réveillé avec une grosse boule à l’aine qui ma plié en deux, après examen le docteur a cru a une hernie, puis avec l’échographie il m’a dit que c’était mon ganglion après plusieurs jours de repos  tout a disparus.(des jour qui furent longs)

Le tout est donc le juste équilibre entre travail, détente, et entretien de son corps.


"Ami au prêter, ennemi au rendre"

Hors ligne

 

#55 27/11/2014 16h02 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   48 

Lorsque j’entends la réponse type du "Je n’ai pas le temps", je réponds bien souvent un "Tu n’as pas le temps d’avoir envie…"

Et c’est bien souvent là le problème en fin de compte: le manque de bonne volonté.

Dans le milieu professionnel, il est bien souvent mieux d’engager des personnes sans les connaissances quitte à perdre un peu de temps en formation mais qui font preuve de bonne volonté plutôt que des personnes qui ont les connaissances mais mettent une mauvaise volonté des plus énervantes.

C’est quelque part également une manière d’expression de la fainéantise !

Hors ligne

 

#56 04/12/2014 18h46 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   64 

Excellente analyse de 2010 (que je n’avais pas vue).

J’adhère totalement et j’avoue parfois être en panique par ce médiocre "remplissage du temps" que les gens font autour de moi, surtout dans les grandes entreprises dans lesquelles je travaille. Pour reprendre la métaphore des escalators plus haut, je pense même que certaines personnes sont ravies de mettre plus longtemps à les monter, ou plus de temps à tout compter a la main (vs Excel) car elles ont bien "avancé" dans leur vie … au sens chronologique du terme. C’est toute la subtilité. Les gens ont en quelque sorte oublié qu’ils allaient mourir un jour.

C’est en fait assez déprimant quand on voit d’autres pays (Chine, Afrique) ou époques (renaissance, lumières) ou une certaine effervescence existe ou existait.

Je rejoins l’idée que notre société est très facile à vivre et que l’on fabrique maintenant des "hamsters" entourés de facilites, et guidés par le loisir "sous contrôle".

Ca me rappelle cette excellente interview de Houellebecq  ici (pour changer de Warren Buffet et Adam Smith smile   ).

ce modèle de société "Bisounours" où les gens jettent leurs déchets gaiement dans des poubelles à tri sélectif et s’en vont boire un verre de vin - mais sans exagérer -


Et ces gens qui paniquent totalement car on a changé la disposition des rayons a Carrefour … tellement vrai.

Je termine par Confucius : On a 2 vies et la seconde commence quand on comprend qu’on en a qu’une.

Finalement Confucius devait etre un assez bon investisseur …. dans sa 2ieme vie !  smile

Hors ligne

 

#57 04/12/2014 20h20 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   50 

Cette interview de Houellebecq est un régal, merci de nous l’avoir fait partager ! C’est pour moi le meilleur écrivain français actuel, un génie ! Dommage que son dernier roman ait été davantage "politiquement correct". C’est sans doute pour cela qu’il a pu recevoir le Goncourt.

Hors ligne

 

#58 04/12/2014 20h57 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   155 

buckingham a écrit :

Je termine par Confucius : On a 2 vies et la seconde commence quand on comprend qu’on en a qu’une.

En effet, mais cette unique vie se finira en poussière qu’on l’ai remplie avec "effervescence" ou vécue tranquillement…

Il n’appartient à personne de juger la façon dont les autres choisissent de vivre leur vie, vivre en accord avec soi-même est l’essentiel.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne

 

#59 05/12/2014 09h58 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   61 

Très juste Faith.
Ce qui me terrifie toujours, ce sont les avis définitifs et la bienpensance moralisatrice universelle.
Je m’agace autant pour les remarques éventuellement jalouses sur ce que je fais (et qui me nourrit sans un travail comme tout le monde) que celles moralisatrices sur ce que je ne fais plus.
Qu’est-ce qu’être paresseux ?
En quoi faire du sport serait plus intelligent que poser ses fesses dans un fauteuil pour déguster une tartine de Nutella ? Bin… ça dépend de qui le fait et pourquoi… mais je ne suis ni dans la tête ni dans le corps des autres pour en juger…
Je m’astreins à lutter contre mes réflexes consistant à juger les autres en me considérant comme parfait où laisser croire que mon expérience est reproductible comme réussite absolue etc. Ce n’est pas facile, j’en conviens wink

Vive la diversité.

Hors ligne

 

#60 05/12/2014 10h17 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   88 

Faith a écrit :

Il n’appartient à personne de juger la façon dont les autres choisissent de vivre leur vie, vivre en accord avec soi-même est l’essentiel.

Bien sur, chacun choisit sa façon de vivre et je la respecte, tant que ce dernier ne me demande pas de subvenir à ses besoins

Hors ligne

 

#61 05/12/2014 10h39 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   16 

Vu la paresse affolante des gens,
je me demande même comment le monde arrive encore à tourner
depuis que je suis en retraite..!!
:-)

Hors ligne

 

#62 12/12/2014 11h48 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   

Je ne pense pas que l’envie est typiquement français. C’est un sentiment affreusement humain que l’on retrouve un peu partout.

Si vous gagnez bien votre vie il ne faut jamais dire combien vous gagnez. Et si vous gagnez bien votre vie, vous passez pour un radin dès que vous voulez pas jeter l’argent par les fenêtre.

Enfin, les gens vous disent radin, ça les aident à supporter leur jalousie.

C’est presque un crime de gagner de l’argent…

Hors ligne

 

#63 12/12/2014 14h37 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   51 

C’est une problématique archi classique. Un collegue se plaignait que les gens manquaient de rigueur dans le sport, que les résultats arrivent qu’avec du travail.

Pareil pour la musique. C’est pour ça que l’éducation est plus simple quand on est enfant car on est sous l’autorité de quelqu’un qui va nous dire quoi faire (pas le choix), ou quand on est passionné de quelque choses (là on ne compte pas les efforts qui ne nous semblent pas être des efforts). C’est humain. Si quelque chose t’intéresse pas intrinsèquement, tu auras tendance à ne pas faire bcp d’effort et vouloir le résultat trop vite.

Hors ligne

 

#64 13/12/2014 03h54 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Banni
Réputation :   58 

Qu’il est doux de ne rien faire quand tout s’agite autour de vous.

Personnellement je m’inquiète - un peu - des mondes parfaits. Historiquement cela a généré quelques pertes et pas que chez les indiens d’Amérique.

Cet appétit pour la perfection couplé avec celui - sans fin - de vouloir faire mieux que le voisin a pourtant quelques bienfaits. Achetez des valeurs pharmaceutiques mes amis, comme tout le monde se dope pour ne pas rester en queue de peloton, l’avenir de nos fabricants de médocs s’annonce radieux.

Mais ne vous méprenez pas, je suis globalement d’accord avec l’initiateur du post. L’avenir est à ceux qui se lèvent tôt (posté à 3h52).

Merci encore pour votre travail, ce site fourmille de conseils avisés.

Dernière modification par raskolnikobimbo (13/12/2014 06h15)

Hors ligne

 

#65 26/12/2014 12h56 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   

Bonjour a tous,

Je vous écrit car justement c’est mon plus gros défaut la paresse…et sa dans tout les domaines(sport,étude…)Je retarde tous ou j’abandonne vite ou quand sa ne me plait plus pourtant je veux vraiment réussir et aller au bout.
Avez vous des conseil ou des livre a me proposer?

Merci de votre aide

Hors ligne

 

#66 26/12/2014 17h01 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   51 

Arrêter de chercher les problèmes a l’extérieur dans des livres ou des méthodes. Se bouger le derrière soit même (je suis dans le même cas).

Hors ligne

 

#67 28/12/2014 23h46 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   64 

J’avoue que Wikipedia a cette faculté de proposer une première lecture simple et claire :

Procrastination ? Wikipédia

Au-delà de la philosophie du "monde parfait" vers lequel il faudrait courir, il y a aussi souvent une source psychologique à la paresse qui est alors mal vécue et non choisie.

Comme lectures (c’est vieux désolé), j’avais aimé "how to get things done" qui met l’accent sur l’organisation personnelle (alertes, calendrier, liste …) et bien sur le grand classique "7 habits" de Stephen Covey qui  insiste sur la notion urgent/important mais aussi le relationnel et l’humain en général.

Enfin comme travaux pratiques, mon père m’avait un jour montré l’embouteillage des retardataires au centre des impôts, dans la nuit de l’expiration de la date de remise des déclarations de IR. Je ne sais pas si c’est encore ainsi avec le  télépaiement …. Mais ça fait réfléchir.

Hors ligne

 

#68 29/12/2014 00h29 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   132 

Sslimss,

Comme livre, j’ai bien aimé La technique du succès un livre recommandé par notre hôte.

Ayant personnellement un naturel de "procrastineuse", ce livre m’a bien aidé. Les concepts sont simples et efficaces si on les applique. Pas de choses compliquées, du basique et de l’efficace.
Tout ce qu’il faut quand on ne l’est pas.
Après, je pense que dans le cadre d’un penchant naturel à la procrastination, il faut éviter de lire plein de livres, à mon sens c’est juste un moyen supplémentaire de procrastiner.

Après, je pense qu’il faut différencier la procrastination de la paresse, ce sont 2 notions différentes.
Procrastiner ne veut pas dire "ne rien faire " mais reporter au lendemain.

Souvent, trouver la cause de la procrastination permet d’avancer.
A titre personnel, je me suis aperçue que j’avais tendance à laisser de coté les dossiers un peu épineux (comme s’ils allaient se régler tout seul!). Du coup, au travail, je m’impose de temps en temps une revue de tous mes dossiers et je m’oblige à traiter les dossiers en suspens (souvent le fait de partir en vacances me permet de me mettre à jour)…. Après c’est à chacun de trouver "le truc" qui permet de combattre cette tendance…

La paresse est une autre notion. Si effectivement c’est quelque chose qui vous empêche d’avancer, je rejoins Stibbons: un bon coup de pied au derrière et on s’y met si c’est votre volonté d’avancer!

Par contre, ça parait étonnant que vous soyez paresseux pour les choses qui vous intéresse. En effet, souvent la paresse, c’est parce qu’on est pas très intéressé par le sujet ou qu’on a pas envie de faire d’effort. Mais quand on trouve un domaine qui plait vraiment, il est rare que la paresse se manifeste. On est généralement motivé par ce qu’on fait…. Peut être le problème se situe-t-il à ce niveau? Etes-vous réellement intéressé par ce que vous faites?


Le matin tu as 2 choix: soit tu retournes te coucher et tu continues de rêver soit tu te lèves et tu vas réaliser tes rêves

Hors ligne

 

#69 29/12/2014 19h32 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   

Tout d’abord merci a vous Elodie01 et Buckingham.
Oui je suis intéresser par ce que je fais,mais grâce a vous j’ai trouvé que je me rapproche plus de la procrastination que de la paresse en elle même…
Je remet a demain beaucoup trop de chose en me disant que je rattraperai plus tard ce que je fais peu/pas…
Sur le lien wiki de Buckingham il y a une relation entre procrastination et manque d’estime de soi qu’en pensez vous ?car c’est vrai que j’ai une faible estime de moi
en tout cas merci a vous pour l’aide apporté

Hors ligne

 

#70 29/12/2014 20h59 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   

Bonsoir sslimss,

Sur le lien wiki de Buckingham il y a une relation entre procrastination et manque d’estime de soi qu’en pensez vous ?car c’est vrai que j’ai une faible estime de moi

Oui c’est fréquemment corrélé, on procrastine parce que l’événement à venir/l’action a réaliser nous fait peur, ou que l’on ne se sent pas à la hauteur pour y parvenir….la procrastination renforçant ce sentiment de ne pas pouvoir y arriver (ex le travail s’accumule).

Dernière modification par rcb0513 (29/12/2014 20h59)


Parrainage Bourse Direct (50€ par filleul) / Binck (100€ par filleul) -> contactez moi par MP ;)

Hors ligne

 

#71 09/01/2015 15h46 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   -1 

Pourquoi se plaindre que les gens sont paresseux ? C’est autant d’opportunité à saisir.

Si les parents souhaitent me payer pour des donner des cours à leurs enfants plutôt que le faire eux mêmes, c’est bien pour moi ?
Même chose si ils préferent être locataires, payer une femme de ménage, …

Hors ligne

 

#72 09/01/2015 15h52 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   33 

cl3m3nt a écrit :

Même chose si ils préferent être locataires…

Pourriez-vous developper?

Hors ligne

 

#73 09/01/2015 16h10 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   25 

Moi, j’aime bien ne rien faire et j’avoue avoir un véritable talent pour cela.
Quand je vois des parisiens courir dans les rames de métro pour prendre celui – ci, alors que je prochain est dans 3 minutes, je ricane en mon fort intérieur. J’ai vraiment l’impression que beaucoup perdent leur vie à chercher à la gagner, et cherchent à accumuler sans savoir pourquoi ils accumulent.

Je refuse régulièrement des occasions de travailler plus pour gagner plus. A quoi bon ? J’ai de quoi satisfaire tous mes besoins. (non exagérés il est vrai)

Par contre, je trouve assez pitoyable les personnes qui se plaignent (du contenu de leur boulot, de leur salaire…etc) et qui ne font rien pour changer leur situation.

Allez, quelques petits textes pour ceux qui veulent réfléchir un peu – et pas se contenter d’être des hamsters qui courent dans leur roue. (Extraits de l’Antimanuel d’économie du regretté Bernard Maris)

La monnaie-trompe-la-mort
Mais pourquoi suis-je atteint par cette boulimie d’avoir(s)? Pourquoi cette soif inextinguible d’accumulation de capital qui agite l’humanité, surtout ceux qui ont déjà le plus accumulé ? La volonté de pouvoir ? Mais pourquoi ? L’hypothèse freudienne : l’angoisse de la mort. Posséder, jusqu’à satiété, biens matériels et symboles qui y sont associés rassure en procurant un ersatz d’éternité. Mais le leurre ne trompe pas longtemps les assoiffés. Aussi ne peut-il fonctionner que si la possession de capital est réservée à une frange minoritaire maintenant à distance la plèbe majoritaire. Si j’ai et que tu n’as pas, je suis (ou, du moins, je crois que je suis) plus que toi. Cette soif de capital exprime la tentative désespérée de l’homme de fuir sa condition ou de lui trouver un exutoire. Le spectre de la mort est éloigné et exorcisé par la passion de la richesse assouvie grâce à l’argent. Comme ils sont tous promis au même sort, les angoissés se détendent en prenant la substance de l’autre.
La monnaie est le reflet des antagonismes sociaux et en même temps le moyen de canaliser la violence présente dans les sociétés humaines à l’intérieur de rails à peu près supportables, c’est-à-dire vers cette soif de richesse, exutoire à l’angoisse morbide le plus accessible, et susceptible de dégénérer de façon un peu moins violente que le fanatisme religieux ou la conquête du pouvoir : la monnaie comme substitut aux rites sacrificiels, l’exploitation de l’homme par l’homme comme vestige de l’anthropophagie.

JEAN-MICHEL HARRIBEY, La Démence sentie du capital, Éditions du Passant, Bordeaux, 2002.

Tu n’as pas voulu ce malheur artificiel
Le règne de la marchandise suppose qu’on en vende : ton boulot consiste à convaincre les consommateurs de choisir le produit qui s’usera le plus vite. Les industriels appellent cela « programmer l’obsolescence ». Tu seras prié de fermer les yeux et de garder tes états d’âme par-devers toi. Oui, comme Maurice Papon, tu pourras toujours te défendre en clamant que tu ne savais pas, ou que tu ne pouvais pas faire autrement, ou que tu as essayé de ralentir le processus, ou que tu n’étais pas obligé d’être un héros… Reste que chaque jour, pendant dix ans, tu n’as pas bronché. Sans toi les choses auraient peut-être pu se passer autrement. On aurait sans doute pu imaginer un monde sans affiches omniprésentes, des villages sans enseignes Kienlaidissentout, des coins de rue sans fast-foods, et des gens dans ces rues. Des gens qui se parlent. La vie n’était pas obligée d’être organisée ainsi. Tu n’as pas voulu tout ce malheur artificiel. Tu n’as pas fabriqué toutes ces autos immobiles (2,5 milliards de bagnoles sur Terre en 2050). Mais tu n’as rien fait pour redécorer le monde. L’un des dix commandements de la Bible dit : « Tu ne feras point d’image taillée ni de représentation… et tu ne te prosterneras pas devant elles. » Tu es donc, comme le monde entier, pris en flagrant délit de péché mortel. Et la punition divine, on la connaît : c’est l’Enfer dans lequel tu vis.

FREDERIC BEIGBEDER, 14,99 €,Grasset, 2000.

Qu’est-ce qu’une société riche ?
Est-ce simplement une société dont le PIB est très élevé, c’est-à-dire dans laquelle les échanges marchands sont considérablement développés, même si la consommation est extrêmement mal répartie et les écarts de revenus très importants, même si l’accès de tous aux biens premiers n’est pas assuré, même si coexistent dans l’ignorance mutuelle une petite proportion de personnes très riches et de plus en plus de pauvres, même si la violence se répand et que les riches s’enferment dans des ghettos, même si des biens et services de plus en plus nombreux sont payants et si les conditions quotidiennes de vie (le transport, le cadre de vie, la sécurité physique) deviennent de moins en moins supportables, même si la xénophobie se développe et si la simple idée d’intérêt général fait sourire ? La réponse est bien évidemment non.

DOMINIQUE MÉDA, Qu’est-ce que la richesse ?,  Aubier, 1999.


Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave…   Friedrich Nietzsche.

Hors ligne

 

#74 09/01/2015 16h15 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   40 

Vous marchez sur des œufs cl3m3nt smile
Etre locataire ne veut pas dire être paresseux voyons !

Je pense être un bon exemple, je suis locataire de ma résidence principale mais propriétaire de 14 biens locatifs…alors paresseux ou pas ?
Ils sont tombés du ciel mes 14 lots ?

Au plaisir.

Hors ligne

 

#75 09/01/2015 16h27 → Les gens sont paresseux, c'est affolant ! (envieux, fainénant, gens, paresse, paresseux)

Membre
Réputation :   56 

Guillaume33 a écrit :

Vous marchez sur des œufs cl3m3nt smile
Etre locataire ne veut pas dire être paresseux voyons !

Payer une femme de ménage (ou un professeur particulier pour ses enfants) non plus. C’est un choix, si on estime qu’on a mieux à faire.

Là où cela devient pitoyable comme le dit MichelPlatini, c’est quand le temps ainsi libéré n’est pas du tout mis à profit et qu’on se plaint du coût exorbitant de sa femme de ménage…

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech