Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#51 26/01/2012 15h00 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   67 

jaidelachance a écrit :

Donc vous payez x assurances pour vos x véhicules?

effectivement
Je suis même assuré pour ceux qui ne roulent pas.
Mais il existe des assurances dites " de flotte " ( plus de quatre véhicules ) qui ne coutent pas très cher.
Dans mon cas, elle est de 180 euros par ans pour toutes mes voitures, moins une.
C’est la garantie minimale légale obligatoire : RC Défence recours.

"Moins une" car il faut obligatoirement un véhicule "normal"

Inconvénient : moi seul et mon épouse pouvons les conduire.
Mais est-ce vraiment un inconvénient?


CyberPapy ou pour faire court CP

Hors ligne

 

#52 26/01/2012 23h10 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

effectivement avec le mandataire on ne revendra pas son occasion au même prix que le neuf on sera perdants mais moins puisqu’on a absorber une partie de la décote grâce au rabais.

j’utilise cette stratégie depuis quelques années car je roule toujours garantie pour la simple et unique raison c est que ma 1ere voiture, acheter d’occasion a 19 ans alors qu elle avait que un an et demi a eu la culasse qui a cassé à ses 3 ans entrainant des frais de plus de 20 000 Francs a l’époque cela m’a un peu dégouté de la fiabilité des autos.

cela me permet aussi de changer régulièrement de modèle car j’aime moi aussi comme certain sur ce sujet avoir une bonne voiture sans pour autant être dingue de mécanique et de vitesse mais l’objet me fascine surtout dans son design.

maintenant je suis en train de revoir un peu ma copie car effectivement ma méthode n’est pas très rentable je pense que la question est comment diminué au maximum le cout d’une voiture ? voici quelque théorie a base de chiffre je l’avoue approximative si certain on une meilleur connaissance qu’ils n’hésitent pas a corriger

l’exemple du mandataire, vous acheter une voiture de 25000 euros avec un rabais de 20% vous l avez donc à 20 000 euros, vous la garder un an par exemple quand on sait que la décote d’une voiture est de 25% en moyenne la 1ère année et 40 % au bout de 2 ans.

Cela fait qu au bout de la 1ère année vous avez possibilité de vendre cette voiture a un prix autour de 18 750 euros ( 25000 X 0.75) et au bout de la 2ème année c’est 15 000 euros donc il faut a chaque changement de voiture remettre entre  3000 et 5000 euros pour en racheter une autre qui couterai 20 000 euros

il n y a quasiment pas d’autres frais à part les classiques le carburant et l’assurance donc si on prend cette somme de 5000 euros a remettre au bout de 2 ans cela donne donc environ 210 euros par mois.

j’envisage une autre stratégie qui consisterait à acheter une voiture d’occasion récente qui aurait déjà bien décoté donc après deux ans et qui serait garantie 1 ans comme le font beaucoup de garage puis la revendre à l’expiration de la garantie donc en gros tous les ans.

cela fait que le véhicule citer en exemple plus haut a 25 000 euros neuf va s’acheter a 15500/16000 euros  après deux ans sur le marché de l’occasion et la fin de nôtre garantie d’un an on le revendra à nouveau sur le marché de l’occasion à 14 000 euros, ce qui fait 1500 euros à remettre pour racheter un nouveau véhicule qui couterai 15 500 euros. sur cette methode au final on a donc 125 euros par mois ( 1500/12).

Une troisième alternative mais difficile a calculer est d’acheter la voiture et de la tuer mais au bout de combien de temps cela sera le cas 10, 15 ans? Combien dépensera t’on au final en entretien pour l’usure régulière et pour les imprévu ? Ces dernier que l’on doit donc subir alors qu’un achat s’anticiper et surtout pour mon cas cela fait que je ne change pas régulièrement de voiture

Selon vous y a t il d’autres méthode ou modèle plus ou moins économique ?

Hors ligne

 

#53 27/01/2012 06h52 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   67 

giulian a écrit :

Une troisième alternative mais difficile a calculer est d’acheter la voiture et de la tuer mais au bout de combien de temps cela sera le cas 10, 15 ans?

Combien dépensera t’on au final en entretien pour l’usure régulière et pour les imprévu ?

Par définition il est difficile de prévoir un imprévu.
Pour la durée de vie de la voiture, elle dépend de l’usage que vous en faite.

Le constructeur calcule ses modèles pour une durée bien déterminée : 7 ans et 150 000 km pour une petite berline essence 200 000km pour un diesel.

Cela signifie que statistiquement 90% des véhicules sont capables de faire plus.
Il y a de grandes disparités

La Simca 1000 de mon épouse est de 1973
Elle dort au garage lorsqu’elle n’est pas sur la route pour parcourir quelques uns de ses 2 000 km annuels.
Elle tourne comme une horloge et démarre au quart de tour
C’est la corrosion des bas de caisse qui risque de nous faire des soucis dans… 10ans.

Si vous faites 30 000 km par ans, vous ne conserverez que très difficilement votre véhicule 20 ans.

Même sans rouler une voiture qui couche dehors ne résistera guère plus de 15 ans.

Chaque cas est un cas particulier.
Essayez de définir un peu mieux le vôtre.


CyberPapy ou pour faire court CP

Hors ligne

 

#54 27/01/2012 08h55 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Administrateur
Réputation :   1311 

CyberPAPY a écrit :

giulian a écrit :

Une troisième alternative mais difficile a calculer est d’acheter la voiture et de la tuer mais au bout de combien de temps cela sera le cas 10, 15 ans?

Combien dépensera t’on au final en entretien pour l’usure régulière et pour les imprévu ?

La Volkswagen Golf de mon amie a dépassé les 220 000 km. Du bon matériel Allemand. :-)

J’ai eu une première moto en LOA (sur le compte société), puis une deuxième (id). Je comptais renouveler une 3e LOA et changer à nouveau de moto, et puis, à quoi bon ?

Pour rouler en sous-régime l’essentiel du temps et augmenter ma prime d’assurance ?

Du coup je l’ai acheté au terme de la LOA et je compte l’emmener jusqu’à la mort. Je regrette pas car la LOA me coutait 250 € / mois et une moto japonaise en sous-régime (donc exploitation moteur quasi nulle) doit normalement durer très longtemps. On va voir ! :-)

Hors ligne

 

#55 27/01/2012 08h59 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Modérateur
Réputation :   41 

Je ne pense pas que les LOA/leasing soient une bonne formule… du point de vue du coût en tout cas.

A condition d’accepter de garder longtemps le même véhicule, le fait d’acheter une voiture (ou moto) neuve, qui correspond exactement à ses souhaits/besoins (moteur, couleurs, options diverses, surtout chez certains marques où il y a une grosse personalisation possible), et la garder longtemps, en prenant bien soin de l’entretenir au mieux, est selon moi la meilleure solution.

Hors ligne

 

#56 27/01/2012 09h08 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

InvestisseurHeureux a écrit :

J’ai eu une première moto en LOA (sur le compte société)…

Ca tombe bien, je voulais faire un post sur les LOA.
Est-ce intéressant pour un particulier ?
J’ai un collègue qui utilise ce système régulièrement (mais sans achat au bout), les avantages que j’ai cru comprendre :
- possibilité d’avoir régulièrement une grosse voiture plaisir neuve sans sortir trop de cash initialement
- pas de soucis pour l’entretien
- pas de soucis au terme de la LOA pour la revente ou les gros travaux

Je ne sais pas qu’elle est la perte de rentabilité économique par rapport à un achat et qu’est ce que cela représente par rapport au plaisir de se faire plaisir et de supprimer quelques contraintes.

Mais, avant de penser à tout cela, il faut déjà que je passe mon permis roll

Hors ligne

 

#57 27/01/2012 10h00 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

CyberPAPY a écrit :

Chaque cas est un cas particulier.
Essayez de définir un peu mieux le vôtre.

Moi je roule 16 000 KM par an en moyenne et ma voiture couche dehors, après comme vous le dites y a l’imprevu qui par définition ne se gère pas et le fait aussi que je ne me sent pas capable de garder ma voiture 10 ans plus par cause de la lassitude.

Mes calculs fait dans mon post sur mes 2 premières hypothèses vous semble réaliste ?j aimerai bien aussi avoir plus de renseignement sur de la LOA mais effectivement c est je crois avantageux si on garde la voiture et pas si on en change régulièrement.

Hors ligne

 

#58 27/01/2012 10h17 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Administrateur
Réputation :   1311 

VerbalKint a écrit :

Je ne pense pas que les LOA/leasing soient une bonne formule… du point de vue du coût en tout cas.

Ça n’a en effet aucun intérêt pour le particulier à mon avis, car vous surpayez le bien.

Mais dans le cas d’une société, ça évite de passer une immobilisation comptable.

Il y a aussi une "astuce" (non validée par mon comptable…) si vous êtes en Entreprise Individuelle.

Vous faîtes une LOA sur 3 ans avec option d’achat pour 1 €.

Pendant 3 ans votre société paye la LOA.

Au terme des 3 ans vous rachetez le véhicule à titre personnel pour 1 €.

Vous le revendez immédiatement sur le marché de l’occasion à titre personnel (évidemment pour un peu plus qu’1 €…).

Hors ligne

 

#59 27/01/2012 10h34 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Modérateur
Réputation :   41 

Plusieurs remarques à votre message IH:

- Je ne connais pas très bien la comtpa d’une ent. indiv., mais pour ma SA, la LOA n’a pas d’interet non plus:
* le véhicule n’est pas en immo: certes, mais maintenant que la tax pro n’est plus calculée sur les immos, il n’y a pas d’interet fiscal en ce qui concerne la taxe pro (maintenant CVAE)
*pour une petite voiture ou une moto, ça se discute, mais pour une grosse caisse, il y a une bonne partie de la LOA qui n’est pas déducitble du résultat fiscal, donc imposable (en partie) à l’IS
* c’est un avantage en nature, donc URSAAF, maladie, CSG, etc…. et IRPP.
* La Taxe sur les Véhicule de Société est elle aussi très lourde -de plus en plus- (surtout si vous avez un gros moteur)

Au final, pour un cadre qui n’a pas a payer tout ça, c’est bien, pour un indépendant qui doit choisir entre payer sa bagnole ou la faire payer par sa boite, j’ai fait mon choix: ma bagnole est à moi, pas à ma boite (ce raisonnement n’était peut-être pas valable il ya encore quelques années, mais maintenant c’est fini.)

Pour votre histoire de racheter à sa boite un véhicule de trois ans à 1€: c’est pour moi du casino, si vous êtes joueur, faites-le, mais je ne donne pas cher de votre combine si vous avez un controle fiscal (NB: je pense pas que les ent individuelle soient les entreprises les plus controlées en même temps…)
Le rachat à 1€ est prévu pour un rachat par votre société, pas par vous perso. Une immo à 1€ suite à LOA dans les comptes d’une boite, ça passe (et encore… ça dépend de la durée à laquelle vous faites ça, mais 3 ans pour une voiture ça devrait etre bon), mais après, ça vous fait racheter à votre entrprise l’immo à 1€ … en plus du risque fiscal, c’est limite de l’ABS…

Un petit risque fiscal, un petit ABS, je le reconnais, ça peut se tenter, mais c’est pas fiable. Il faut être prêt à assumer.

Hors ligne

 

#60 27/01/2012 11h20 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Administrateur
Réputation :   1311 

100% d’accord avec vous sur tous les points. Mais chutt… ;-)

Hors ligne

 

#61 27/01/2012 11h56 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   67 

InvestisseurHeureux a écrit :

La Volkswagen Golf de mon amie a dépassé les 220 000 km. Du bon matériel Allemand. :-)

Ma Renault Caravelle  de 1965 a maintenant parcouru 260 000 km
C’est  la seule voiture que j’aie eue neuve.
Elle me fut offerte par mes parents pour mes 18 ans .
La Renault 11 de 1983 de mon fils  vient de franchir son 240 000 ème km.

Du bon matériel français. ;-)


CyberPapy ou pour faire court CP

Hors ligne

 

#62 27/01/2012 13h31 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   43 

En realité, le bon indicateur pour qualifier la longévité d’une voiture devrait être plus les heures de fonctionnement que le kilométrage .
Faut il mieux acheter une voiture qui a 100 000kms n’ayant fait que de l’autoroute et de la grande route ou la même voiture ayant 50 000 kms avec un profil de roulage de type urbain ?
Pour moi la première est préférable .

Hors ligne

 

#63 27/01/2012 15h49 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   67 

Il est incontestable que les parcours urbains usent davantage les véhicules que les longs parcours routiers.
Un rapport de 1 à 2 sur le kilométrage est le plus souvent favorable au véhicule qui aura fait de l’autoroute.

L’autoroute est ce qui use le moins les voitures modernes:
Régime soutenu, température constante
Pas de changements de vitesse
Pas de débrayage
Pas de freinage
Peu de changements de direction

Le rêve pour la mécanique.

Mais dans la réalité le choix n’est pas aussi binaire et il est souvent difficile de connaitre la répartition ville / autoroute.


CyberPapy ou pour faire court CP

Hors ligne

 

#64 18/03/2012 14h17 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Banni
Réputation :   

Le moins cher, le plus agreable, assez fiable si on connait les quelques points a verifier.
La jaguar xj 40
Un salon
Un gros moteur, qui ne consomme que sur petits trajets, car comme toutes les boites automatiques il y a un starter qui fonctionne durant les x (a vue de nez 5) premiers km, et qui fait que la consomation sur des trajets de x km est tres élevée, mais sur autoroute au maximum de la vitesse autorisée, ca fait dans les 11l/100
La mienne de 1990 m’a couté 5500 euros

Pas trouvé meilleur rapport qualité prix.

Hors ligne

 

#65 18/03/2012 16h48 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   57 

Une petite réflexion sur les aspects culturels de l’automobile.

Notre société est dominée par le consumérisme et l’individualisme. Je ne juge pas, c’est un fait.

1) La voiture est une marque de distinction. Avoir le dernier modèle, le plus luxueux, le plus rare, le plus technologique, est une manière de sortir de la masse, d’augmenter son estime de soi, d’affirmer son statut social, d’attirer les partenaires sexuels, etc. Inconsciemment, à moins d’avoir évolué vers des valeurs radicalement post-consuméristes, nous sommes tous soumis à ce diktat via un matraquage publicitaire et médiatique permanent. Cette compétition perpétuelle de tous contre tous est évidemment un puits sans fonds pour les finances personnelles.

2) L’offre est limitée à des modèles sophistiqués et coûteux. Pas moyen d’acheter une voiture simpliste (et donc facile à réparer), sans électronique, avec un tout petit moteur, aucune fioriture (le mot-clé désormais est voiture suréquipée). Personnellement, je voulais un tout petit modèle juste pour la ville, à prix mini. Eh bien ça n’existe pas en France. Les constructeurs ont peur de tuer la poule aux oeufs d’or. Le cas de la Logan est intéressant. Vendue 5.000 € dans les pays de l’est, elle a été commercialisée en modèle plus luxueux en France.

3) Beaucoup de gens sous-utilisent leur voiture (elle-même sur-dimensionnée et sur-équipée). Le partage d’un parc automobile (Autolib est un début) serait clairement plus efficient économiquement. Très compliqué, car l’automobile est associé au mythe de la liberté individuelle, et le partage fonctionne d’autant mieux que les gens sont respectueux du monde et de la société qui les entourent (y’a du boulot).

Personnellement, je n’ai eu qu’une seule voiture, une Ford Fiesta modèle 89, basique et efficace. Après 20 ans de bons et loyaux services, je roule à vélo, marche beaucoup (deux activités qui oxygènent remarquablement le corps et le cerveau, ce qui a une valeur non négligeable), prends les transports en commun, et utilise rarement la petite Citroën de ma compagne.

Le vélo a vraiment un coût dérisoire comparé à la voiture : 200€ à l’achat, 30€ d’entretien annuel.

Hors ligne

 

#66 18/03/2012 22h22 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   16 

Ayant mon garage en sous-sol, avec une pente importante, le choix de la voiture consiste à en trouver une qui puisse y enter et en sortir sans déglinguer le pare-chocs avant ou le bas de caisse.
Comme les voitures ’normales’ piquent de + en + du nez, cette fois-ci j’ai dû prendre un simili 4x4.
Et n’ayant pas de goût de luxe (ni de donzelles à séduire…), j’ai donc acheté un Duster Dacia.

Hors ligne

 

#67 18/03/2012 22h58 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   60 

Sinclair a écrit :

1) La voiture est une marque de distinction.

Rappelons-le.

Sinclair a écrit :

Personnellement, je n’ai eu qu’une seule voiture, une Ford Fiesta modèle 89, basique et efficace. Après 20 ans de bons et loyaux services, je roule à vélo
Le vélo a vraiment un coût dérisoire comparé à la voiture : 200€ à l’achat, 30€ d’entretien annuel.

Bravo!

Moi AX diesel 1989, 460 000 km, 4 litres au 100, pas d’électronique donc entretien possible par mes soins.

Vélo aussi pour la ville. Mais 200 euros c’est encore cher smile : le mien est de récupération et roule parfaitement.

Hors ligne

 

#68 21/03/2012 12h24 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   84 

Sinclair a écrit :

Très compliqué, car l’automobile est associé au mythe de la liberté individuelle

Effectivement, c’est le cas pour les citadins.
Mais si le supermarchés le plus proche est à 10km, que l’école des enfants est dans la même ville, et votre lieu de travail à 15km à l’opposé, je pense que vous seriez content d’avoir une voiture.
Pour information, ces distances sont des distances correspondant à de faibles distances à la campagne.

Dernière modification par gunday (21/03/2012 12h24)

Hors ligne

 

#69 21/03/2012 13h06 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   43 

jean a écrit :

Bonjour
j’ouvre un petit sujet "lifestyle" sur l ’apprenti rentier et l’automobile, objet qui traîne la réputation de "ruine-budget".
comment conciliez vous ce souvent nécessaire mais bien utile objet de consommation, puisque malgré ce que m’a dit le commercial de la concession dans laquelle j’ai acheté Titine, on ne peut pas vraiment  le qualifier  d’"investissement".

se posent dès lors plein de sujets:

-avez vous rationalisé ou non le budget automobile? Comment le controler vous? avez vous un modele mathématique d’optimisation ? le "plaisir de conduire" et le coté valorisant vendu par les marques auto. ont ils de l’influence sur vos choix?
-est ce un poste que vous avez maintenu ou passer à la paille de fer dans vos efforts d’épargne?
-le désormais rentier a t il une automobile qui s’est embourgeoisée comme son patrimoine?

bref je vous laisser réagir et échanger sur ce thème

bien à vous tous
Jean

Bonjour, pour moi c’est très simple, ce budget est relativement contrôlé : je n’ai pas de voiture wink
J’ai le permis depuis 1999, mais je l’ai passé pour des raisons purement administratives / travail à l’époque (on me demandait d’avoir le permis par rapport à ce boulot, donc je l’ai passé), sinon en soi une voiture je m’en fous, j’en ai très très rarement l’utilité, je n’ai d’ailleurs pas conduit depuis 1999 (sauf une fois en 2004, un stage de porsche, où on pouvait conduire une porsche sur circuit, chose qui avait été gagné à un concours, dans ce cas pourquoi pas une fois, pour le fun).
Sinon, j’utilise mes pieds, mes bras, le métro, l’avion, le train, mais j’ai très rarement besoin d’une voiture et dans ce cas si l’occasion exceptionnelle se présente, ce ne sera pas la mienne wink
Je préfère filer un billet à quelqu’un pour qu’il me livre ou m’aide à quelque chose, plutôt que de prendre une voiture à l’année, trop de soucis, trop cher, pas envie de m’embêter.

Dernière modification par zetrader (21/03/2012 13h12)

Hors ligne

 

#70 21/03/2012 13h50 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   113 

Effectivement, pas de règle dans ce domaine. Tout dépend du lieu d’habitation. j’ai passé quasiment trois ans en haute-savoie et dans l’ain … autant vous dire qu’en habitant une maison en moyenne montagne, paumée comme rarement j’ai vu, la voiture est un outil indispensable pour TOUT !

Etant donnés les coûts d’essence, d’usure etc., ça peut refroidir …

Dernière modification par espenlind13 (21/03/2012 13h50)


Parrain pour : American Express, ING Direct (code : EKXYBFS), Fortuneo, Binck.

Hors ligne

 

#71 21/03/2012 14h00 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   66 

Pareil en Afrique du Sud: transports en commun et même taxis quasi-inexistants, dangereux et non fiables et la ville où je vis a une superficie plus grande que Paris pour 100 000 habitants…

Mon bureau est à 25kms de chez moi (ce qui est considéré comme proche, une majorité vit entre 50 et 80 kms du bureau), le premier magasin à 4kms de chez moi et la ville est une succession de collines et de descentes donc inutile de dire que la voiture est absolument indispensable (je n’avais pas de voiture à Paris je précise) !

Hors ligne

 

#72 24/03/2012 18h00 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

L’AX de 460 000km de Placementàpapa31 , là je dis Chapeau bas Monsieur
C’est par minimaliste poussé à bout?
un doigt d’honneur au concept "auto = marque de distinction"?Ou vous êtes plutot investisseur "deep value"?
Les 3 mon capitaine me direz vous..

Déjà moi avec ma xantia de 250 000km on me regarde comme un ovni ….j’adore…

Jean

Hors ligne

 

#73 24/03/2012 18h30 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

Pyrrho a écrit :

Mais, avant de penser à tout cela, il faut déjà que je passe mon permis roll

Tous le monde s’en fout, mais c’est fait  !!!
Maintenant il faut trouver une seconde voiture en espérant qu’elle dure aussi longtemps que l’AX de placementapapa31

Hors ligne

 

#74 24/03/2012 18h52 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   10 

jean a écrit :

L’AX de 460 000km de Placementàpapa31 , là je dis Chapeau bas Monsieur
C’est par minimaliste poussé à bout?
un doigt d’honneur au concept "auto = marque de distinction"?Ou vous êtes plutot investisseur "deep value"?
Les 3 mon capitaine me direz vous..

Déjà moi avec ma xantia de 250 000km on me regarde comme un ovni ….j’adore…

Jean

Puisque vous parlez des Citroën, ma modeste contribution : Une XM de 304.000 kms qui commence à fatiguer mais qui n’a eu aucun problème majeur depuis que je l’ai ( 1995) et une C6 de 70.000kms qui j’espère suivra la même destinée.   

Et on parle de la solidité des allemandes…. Enfin, merci aux consommateurs français qui n’aiment que le haut de gamme étranger, cela m’a permis de payer mes Citroën beaucoup moins cher et d’avoir un rapport qualité prix imbattable….

Hors ligne

 

#75 24/03/2012 18h58 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

pour ma part je roule en 406 phase 1 1.8l 16v essence de 1995 résultat 6.5/7l de conso en poussant un peu sur les portions d’autoroute non limitée actuellement 460.000km et tourne comme une horloge.
j’ais aussi une 205 a 4.5/5l de conso mais pas de radio un vrai veau pour mon utilisation/trajet et la sécurité au rabais (pas d’airbag…) d’ailleur je vais la bazarder
pour la 406 assu: 34 euros/mois avec 0.72 bonus entretien par mes soins dernierement joint de culasse en tout 320€ complet avec consommable + kit distri a 85€
C’est sur pour la drague y’a mieux! apres je prefere draguer une femme et l’emmenner diner dans un bon resto plutot que d’aller au mac do ou kebab en rolls

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech