Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 03/12/2010 19h44 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

Bonjour j’ouvre un petit sujet "lifestyle" sur l’apprenti rentier et l’automobile, objet qui traîne la réputation de "ruine-budget".

Comment conciliez-vous ce souvent nécessaire, mais bien utile objet de consommation, puisque malgré ce que m’a dit le commercial de la concession dans laquelle j’ai acheté Titine, on ne peut pas vraiment  le qualifier  d’"investissement".

Se posent dès lors plein de sujets: -avez-vous rationalisé ou non le budget automobile? Comment le contrôlez-vous? Avez-vous un modèle mathématique d’optimisation ? Le "plaisir de conduire" et le côté valorisant vendu par les marques auto. Ont-ils de l’influence sur vos choix?

- est-ce un poste que vous avez maintenu ou passé à la paille de fer dans vos efforts d’épargne?
- le désormais rentier a-t-il une automobile qui s’est embourgeoisée comme son patrimoine?
bref je vous laisser réagir et échanger sur ce thème bien à vous tous

Jean

Mots-clés : automobile, plaisir, rentier, voiture, économie

Hors ligne

 

#2 03/12/2010 22h24 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Administrateur
Réputation :   1314 

Un véhicule est une "pompe à fric", la réputation n’est pas usurpée. S’il y a bien un poste de dépense où il est facile de gaspiller, c’est bien celui-là.

Je sais précisément combien me coute ma moto chaque année (assuré tout-risque, Leasing, entretien concessionnaire, essence) puisqu’elle est sur ma "société" et il y a une rubrique comptable dédiée.

5000 € HT à l’année : plus de 400 € / mois ! C’est tellement énorme que cette année j’arrive à la fin de la LOA et je vais acheter la moto. Ça fera déjà 200 € de leasing en moins en 2011. Probablement alors je repasserais sur le barème kilométrique plutôt que frais réel. D’ailleurs, heureusement, mes dépenses véhicules passent à 80% en frais, ça fait passer la pilule, mais quelle gouffre !

Quand il faut partir en vacances (c’est rare ! :-), je loue une voiture chez Europecar.

Avant d’avoir la moto, j’avais une golf achetée d’occasion, entretien Norauto. Je m’en servais que pour faire les courses, donc je m’en suis débarrassé .

Je connais des salariés qui ont une Mercedes ou BMW en LLD à 400 € / mois, sans compter l’essence. Les types sont fous ! Faut être dingue pour jeter l’argent par les fenêtres comme ça, d’autant qu’ils peuvent même pas le passer en frais !

La solution la + économique si la voiture est indispensable et d’acheter d’occasion, un modèle de voiture fiable qui a fait ses preuves.

Hors ligne

 

#3 04/12/2010 01h29 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   70 

InvestisseurHeureux a écrit :

Quand il faut partir en vacances (c’est rare ! :-), je loue une voiture chez Europcar.

Maintenant, n’ayant pas besoin de voiture pour le boulot, j’ai choisi Auto Liberté chez Europcar, pour mes locations de vacances, système souple et parfaitement adapté à mes besoins : je paye quand j’utilise une voiture, pas quand elle dort dans un garage !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#4 04/12/2010 02h24 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Modérateur
Réputation :   1084 

J’ai une voiture, qui a plus  de 10 ans d’age, et que je n’utilise pas beaucoup (faire les courses, promenades, aller en vacances quand c’est pas trop loin, etc.), moins de 10000 km/an. Elle a assez bien vieilli (je l’avais acheté neuve, sans crédit) et dors au garage au sous-sol, je ne répare pas les petits accrocs sur la carrosserie, et elle ne me coute pas très cher (essence, assurance au tiers, peu de réparations, peu/pas d’amortissement, péages autoroute et parking).

J’habite en région parisienne, et j’utilise surtout les transports en commun, le vélo, et … mes pieds.

Le budget d’une personne habitant en zone rurale, pour qui une voiture (voire deux pour la famille) est indispensable presque tous les jours, sous peine de ne pouvoir aller presque nulle part, sera bien plus important, et sans doute plus "nécessaire".

Par contre, je ne comprend pas du tout les personnes (j’en connais) qui changent de voiture très souvent (achetant du neuf, à crédit), pour rouler toujours dans une voiture récente. Encore moins ceux qui se plaignent ensuite que ça leur coute si cher…. Les seuls qui ont une bonne raison de changer souvent de voiture, sont ceux qui passent une grande partie de leur journée sur la route, pour leur activité professionnelle, et qui font de gros kilométrages. Les autres ne font que suivre ce que les publicités leur suggèrent de faire, comme dans bien d’autres domaines de la consommation.


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#5 04/12/2010 08h37 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   116 

Je comprends tous les arguments que vous evoquez tous pour demontrer que l’automobile est uniquement un moyen de transport que l’on essaye de rationnaliser au niveau financier.

En ce qui me concerne je suis dans l’irrationnel. Fan de voiture depuis tout petit, j’ai toujours fais en sorte d’avoir des voitures qui me plaisent au niveau design et qui soit equipé d’un "vrai" moteur qui fait vroum vroum. Je sais que cela n’est pas raisonnable, pas ecolo, pas dans l’air du temps, mais je fais de la resistance. Pour moi une voiture c’est autre chose qu’un simple moyen de transport. C’est du plaisir à l’état pur. Chaque matin quand je demarre ma voiture et que j’entends le flat6 qui s’ebroue bruyamment derrière mon dos, je frissonne de plaisir. Et chaque km fait est du bonheur en barre….

Je conçois que ce que j’evoque, en laisse beaucoup indifferent, mais pour moi, avoir de l’argent cela sert aussi à se faire plaisir. Le concours du plus riche du cimetière, ce n’est pas pour moi. Il est vrai, que si j’avais été plus raisonnable depuis des années, je serais plus riche, mais moins heureux. L’argent ne fait pas le bonheur, mais il peut y aider. A chacun son plaisir.

Dernière modification par Rodolphe (04/12/2010 10h02)

Hors ligne

 

#6 04/12/2010 09h16 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Administrateur
Réputation :   1314 

Bien sûr ! La discussion s’entendait "rationnelle". Quand c’est une passion c’est différent et à chacun la sienne. :-)

Hors ligne

 

#7 04/12/2010 12h24 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   20 

Je rejoins Rodolphe, et peut être tu seras le seul à me comprendre d’ailleurs. D’ailleurs, ton V6 est sous quel carrosserie?

L’automobile, est une passion, pas au sens de la grande automobile de collection, je n’en suis pas amateur, mais par contre dès qu’il s’agit d’entendre le bruit sourd d’une "vraie" voiture, je suis gaga !

En même temps, je baigne dedans : j’habite une ville où pour passer inaperçu il faut au moins 250 ch sous le capot smile Et lorsque l’on voit une clio, on l’a prend en photo big_smile je plaisante, mais il y a une très importante concentration de bolides ici. Je prends l’exemple bête d’une smart : la norme est la brabus (30 à 40’000 EUR pour une petite fortwo).

Ainsi, mon projet pour 2012, ce n’est pas l’immobilier. Mais l’automobile. Personne ne pourrait comprendre que je préfère mettre jusqu’à 50’000 EUR dans une voiture, plutôt que de l’utiliser comme apport. Mais ce qui fait battre mon coeur, c’est bel et bien une RS4 B7.

Mon handicap est mon jeune âge : par exemple, personne ne voudrait m’assurer 33 cv fiscaux. Ou alors, bonjour la prime…

Ensuite, nous sommes humains, nous avons des envies, peut être superficielle, mais qui ne s’expliquent pas. Et moi, c’est un bon petit V8, ma raison. Au point que, ce qui m’a poussé finalement à faire ce que je fais, ce n’est pas forcément pour être riche, rentier, ou assurer une vie pérenne. Mais pour vivre. Car ce que je fais, est ma passion, et conduiras, à une autre passion.

Dernière modification par DM (04/12/2010 12h25)


Trader - analyste technique, et je le vis bien. Formation Trading - Gestion portefeuille - Mon portefeuille boursier

Hors ligne

 

#8 04/12/2010 15h31 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

Pour ma part, je suis aussi amateur de belle automobile. J’ai eu, au fur et à mesure de l’augmentation de mon patrimoine, des voitures en rapport.
Outre l’aspect passion qui effectivement ne se discute pas trop, pour assouvir ses envies en diminuant la facture, mon approche est d’acheter mes voitures en occasion, je n’hésite pas à mettre un bon budget pour me diriger plutôt vers des voitures réputées (allemandes…) pour tenir la côte, je les achète une fois le gros de la décote passé, c’est à dire après 1 an ou 2 en gros et je les garde assez longtemps en en prenant bien soin (limite maniaque faut l’avouer :-))
J’ai fait l’erreur "financière" on va dire car c’était un vrai coup de coeur pour moi et je voulais me faire plaisir en sortant de l’école, en achetant ma première voiture neuve à crédit de surcroi.
Depuis je suis passé chez mercedes avec une SLK que j’ai gardé 8 ans, acheté en occasion à 1 an après une décote de 20%, (lorsque je suis passé indépendant et que mes revenus ont fortement augmenté) et depuis l’arrivée de mon petit, j’ai opté pour un CLK 350, bon gros V6 invendable, pas du tout dans l’air du temps, que j’ai pu avoir pour la moitié du prix neuf pour 17MK. Comme je roule peu (12Mk/an), cette approche me permet de pouvoir me faire plaisir sans que cela me coûte trop cher (à relativiser…). L’objectif étant une fois que mon petit aura grandi suffisamment de m’acheter une 911 qui reste pour moi le rêve ultime (enfin non y a l’aston martin mais là c’est plus si je gagne au loto), si mon patrimoine a augmenté comme je l’espère d’ici là, car je m’interdis d’accorder un budget qui n’est en rapport avec celui-ci, suivant mes critères perso.
Voilà comment je vois les choses pour assouvir mes envies tout en ne mettant pas une enclume à mon projet d’être indépendant financièrement :-)

Bien sûr tout ceci n’est valable que parce que je roule peu, pour qqn qui habite Paris comme moi, la solution est effectivement de louer quand on a besoin, ne serait-ce que pour le coût du parking, si on cherche à optimiser le budget voiture.

Pour le coût du parking sur Paris, j’ai au début acheté un parking (concession), que j’ai revendu car en location j’avais estimé la renta trop faible vu que je n’étais pas propriétaire à vie. Aujourd’hui je partage un box avec un scooter pour partager les frais.

Pour l’entretien, par contre je préfère ne pas chercher le moindre coût et je fais tout en concession pour mieux revendre surtout, ne gardant pas non plus mes véhicules avec de forts kilométrages.

Hors ligne

 

#9 04/12/2010 20h25 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   70 

je signale, à toutes fins utiles, que la Mairie de Paris doit mettre en service Autolib (sur le modèle Velib) fin 2011.
A mon avis, le gros avantage de mes locations chez Europcar, c’est le fait que je puis adapter la taille de mon véhicule à ce que je vais en faire (4 X 4 pour we chasse, grosse berline si tous les enfants voyagent avec nous, plus petite si on n’est que deux etc…) et ensuite, je puis la prendre et la rendre depuis partout ou presque. Sympa quand je conjugue avion ou TGV avec Europcar !
Sinon, ma dernière voiture de célibataire était la Renault 25 Limousine (Heuliez) galère, mais quels souvenirs !


Ericsson…!  Qu'il entre !

Hors ligne

 

#10 05/12/2010 10h01 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
Pour ma part, voici comment je résouds mon équation "auto plaisir/maitrise de mon "ruine budget" sur pneus".

-j’achète une voiture française considérée comme fiable à environ 100 000km…
ce qui fait qu’elle a décoté d’environ 60%.. et je la mène au bout..

Calculé rapidement, je me suis rendu compte que la perte de valeur en capital pour une voiture récente était au miinimum de 1500eur annuels…( bien sûr, sans carburant, entretien normal et assurance)
donc , achetée 7500eur, je me dis que après 5ans d’utilisation, je ne perds plus de capital…
c’est tres théorique mais je pense qu’il y a du sens. Certes vous direz qu’apres il y a de plus grosses factures d’entretien, certes…
d’autant que cette solution devient encore plus gagnante, ou moins perdante devrais je dire, si on actualise les flux de dépenses futures…

Coté plaisir, j’ y trouve mon compte car j’aime les voitures francaises, en particulier citroen et plus spécialement le confort de ma xantia malgré mes 30 piges..
mais j’avoue que là, je ne prétends pas représenter une grande partie de la population..

Jean

Hors ligne

 

#11 06/12/2010 13h31 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   116 

DM a écrit :

Je rejoins Rodolphe, et peut être tu seras le seul à me comprendre d’ailleurs. D’ailleurs, ton V6 est sous quel carrosserie?

Pour être précis il ne s’agit pas d’un V6, mais d’un 6 à plat (flat6). Il est logé en porte à faux arrière dans une 911 (type 996) Carrera 4S. A la clé 320CH, un echappement sport et que du bonheur à rouler avec. Attention toutefois au radar !!!

Bon courage pour ton futur achat. C’est vrai que cela n’est pas du tout raisonnable, mais bon il faut savoir se faire plaisir.

fred75 a écrit :

L’objectif étant une fois que mon petit aura grandi suffisamment de m’acheter une 911 qui reste pour moi le rêve ultime

Ma fille de 2 ans passe sans problème à l’arrière de ma 911. Par contre mes 2 grands (19 et 17) ont beaucoup de mal à se caser à l’arrière, la garde au toit étant très basse. Donc je n’attendrais pas top longtemps sinon il ne pourra plus rentrer….

Hors ligne

 

#12 06/12/2010 15h07 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Modérateur
Réputation :   1084 

Est-ce que les heureux détenteurs d’une 911 pourraient nous donner une idée du budget (achat, entretien, assurance, essence, etc.) nécessaire pour ce plaisir ?  D’autres se laisseront peut-être tenter…


Contrôlons la finance: Finance Watch  - Parrain Fortuneo: 12356125, INGDirect: ZKCYANB, Altaprofits: MP

Hors ligne

 

#13 07/12/2010 09h25 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   116 

GoodbyLenine a écrit :

Est-ce que les heureux détenteurs d’une 911 pourraient nous donner une idée du budget (achat, entretien, assurance, essence, etc.) nécessaire pour ce plaisir ?  D’autres se laisseront peut-être tenter…

Le problème avec la 911, c’est de savoir de laquelle on parle. Elle existe depuis 1963 et est toujours au catalogue aujourd’hui !!!

Au minimum, pour avoir un exemplaire en bon état, pas trop kilometré (+ de 100 000 quand même), avec un carnet à jour (ou des factures) il faut compter autour de 20 000€. Et à ce prix là, on a une 911 des années 80. Interessante pour une utilisation type Week-end, et decouvrir le monde Porsche. Après en termes de tarifs il n’y a pas de limite, car on peut les achetées neuves de 85000 à 200 000€ selon la puissance.

L’entretien n’est pas trop ruineux, pour un vehicule en bon état et suivi. Une revision par an, chez Porsche coùt de 500 à 1000€. Prevoir en + les consommables : pneus, freins etc…Mais globalement, c’est de la qualité allemande, donc fiable, contrairement à d’autres marques de sport.

Assurance, cela depend de son bonus, de la valeur du vehicule, et de sa puissance. Moi je paye 1100€ / an.

Carburant : faut compter de 10 à 15L / 100kms selon le modèle (ancienneté, turbo ou pas etc…)

Mais, tant qu’on a pas essayé, cela reste purement theorique. La notion de plaisir efface le reste…

Hors ligne

 

#14 07/12/2010 14h24 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

>Ma fille de 2 ans passe sans problème à l’arrière de ma 911. Par contre mes 2 grands (19 et 17) ont >beaucoup de mal à se caser à l’arrière, la garde au toit étant très basse. Donc je n’attendrais pas top >longtemps sinon il ne pourra plus rentrer….

Pour moi, roulant peu si, je ne peux qu’avoir une voiture et pouvoir la prendre pour les vacances, aujourd’hui la 911, je ne vois pas comment c’est possible, il faut au moins que j’attende de ne plus avoir de poussette. Avec un enfant, ca me semble jouable même pour les vacances.

Hors ligne

 

#15 07/12/2010 15h58 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   116 

fred75 a écrit :

Pour moi, roulant peu si, je ne peux qu’avoir une voiture et pouvoir la prendre pour les vacances, aujourd’hui la 911, je ne vois pas comment c’est possible, il faut au moins que j’attende de ne plus avoir de poussette. Avec un enfant, ca me semble jouable même pour les vacances.

Attention le coffre avant est tout petit (surtout en 4 roues motrices). Donc petites vacances, ou alors sans enfants….

Hors ligne

 

#16 07/12/2010 19h12 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   -21 

Habitant sur Paris, je n’ai pas de voiture. Par contre, je serai intéresse par la SLK qui me correspond bien d’un point de vue design quand j’habiterai ailleurs.
Voiture occasion - Annonce auto, achat et vente voiture occasion - La Centrale ®

Hors ligne

 

#17 23/12/2010 23h29 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je comprends tout à fait les passionnés de belle mécanique, de belles choses en général!

Pour ma part j’aimerai bien me débarrasser de la voiture, même en la vendant à perte, et ce pour plusieurs raison.
Le fait d’être coincé dans les embouteillages m’exaspère.
Penser aux dépenses lourdes d’entretien courant ne m’enchante pas trop non plus.
Et surtout le fait d’être libéré de cette charge me ferait économiser pas mal.
960 € de carburant /an
600 € assurance
entretien (tout dépend mais disons 1000 €/an)
perte sur garage non loué (70€/mois soit 840 € /an)
Total coût annuel: 3400 €
+ les intérêts

Mais tout dépend de la situation de chacun: être en ville ou à la campagne, avoir des enfants ou non, conduite plaisir ou non…
Une voiture reste bien utile. Le prix du carburant n’est pas si cher que ça quand on réfléchit au service que ça rend.

Hors ligne

 

#18 24/12/2010 12h30 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

Bonjour
C’est le tarif d’assurances qui m’interesse: je n’ai pas une 911 mais un coupé 406 6 cylindres/3 litres et avec un bonus de 50 % je paie 1225 à la MACIF  .
Comme je pense qu’une Porsche doit couter plus cher j’en déduis que c’est la MACIF qui est plus chère.
Quelle est votre compagnie d’assurances?
Merci

Rodolphe a écrit :

GoodbyLenine a écrit :

Est-ce que les heureux détenteurs d’une 911 pourraient nous donner une idée du budget (achat, entretien, assurance, essence, etc.) nécessaire pour ce plaisir ?  D’autres se laisseront peut-être tenter…

Le problème avec la 911, c’est de savoir de laquelle on parle. Elle existe depuis 1963 et est toujours au catalogue aujourd’hui !!!

Au minimum, pour avoir un exemplaire en bon état, pas trop kilometré (+ de 100 000 quand même), avec un carnet à jour (ou des factures) il faut compter autour de 20 000€. Et à ce prix là, on a une 911 des années 80. Interessante pour une utilisation type Week-end, et decouvrir le monde Porsche. Après en termes de tarifs il n’y a pas de limite, car on peut les achetées neuves de 85000 à 200 000€ selon la puissance.

L’entretien n’est pas trop ruineux, pour un vehicule en bon état et suivi. Une revision par an, chez Porsche coùt de 500 à 1000€. Prevoir en + les consommables : pneus, freins etc…Mais globalement, c’est de la qualité allemande, donc fiable, contrairement à d’autres marques de sport.

Assurance, cela depend de son bonus, de la valeur du vehicule, et de sa puissance. Moi je paye 1100€ / an.

Carburant : faut compter de 10 à 15L / 100kms selon le modèle (ancienneté, turbo ou pas etc…)

Mais, tant qu’on a pas essayé, cela reste purement theorique. La notion de plaisir efface le reste…

Hors ligne

 

#19 27/12/2010 13h47 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   116 

méticuleux a écrit :

Bonjour
C’est le tarif d’assurances qui m’interesse: je n’ai pas une 911 mais un coupé 406 6 cylindres/3 litres et avec un bonus de 50 % je paie 1225 à la MACIF  .
Comme je pense qu’une Porsche doit couter plus cher j’en déduis que c’est la MACIF qui est plus chère.
Quelle est votre compagnie d’assurances?
Merci

Bonjour,

mon tarif est dù à un bonus de 50% depuis plus de 3 ans et au fait que la Cie qui m’assure m’offre un rabais de 30% car je suis salarié de sa holding. Mais à ma connaissance, il est certainement possible de touver un tarif nettement plus attractif pour votre coupé 406 (il y a des sites comparatifs sur internet). De plus j’ai eu 2 Peugeot 605 V6 3.0l par le passé, et je ne me souviens pas avoir payé des tarifs de ce type….Donc à votre place je chercherais un autre assureur !

Hors ligne

 

#20 27/12/2010 17h44 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
J’aimerais savoir ce qui est le plus interressant j’ai 32 ans et c’est ma 3eme voiture
1/ une 205 que j’ai gardé de 1997 à 2002
2/ une seat ibiza 1998 payée 5000 euros en 2002 que j’ai gardé jusqu’en 2009 avant de la ceder pour la prime a la casse ( elle avait que 100.000 je fais 5 à 10.000 km par ans )
3/ j’ai acheté une ford fiesta neuve 13500 euros neuve et diesel elle a 1 an et 13.000 km

J’ai regardé si je vend dans les 2 ans ma voiture neuve je perd beaucoup
Selon vous quelle est la meilleurs solution afin d’avoir une voiture fiable et esthétiquement pas trop dépassée  qui permet de limiter au maximum le budget voiture ?

- acheter une voiture neuve revendre au boit de 2 ans quand la garantie se termine
- acheter une voiture qui a 2 ans, 3 ans, 4 ans la garder 5/6 ans
- acheter une voiture neuve et la revendre au bout de 10 ans

neuve au bout de 10 ans disons 1300 euros par ans + frais
occasion entre 6000 et 9000 euros + frais
neuve au bout de 2 ans 13000 euros - prix de revente = xxxx

Hors ligne

 

#21 30/07/2011 10h31 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

C’est assez drôle car ma première voiture a été une 205 et la seconde est actuellement une Seat Ibiza aussi smile.

Je ne suis pas spécialement fan de voitures, je veux juste ne pas avoir de problèmes et savoir que j’ai une chance de m’en sortir en cas d’accident.

Seat Ibiza TDI 110 chevaux achetée d’occasion (1 an) à un petit jeune qui ne pouvait plus payer son crédit auto en 2006, j’ai toujours ce véhicule, je viens de refaire la courroie, changer la clim, les amortisseurs, j’espère être tranquille 2 ou 3 ans.
Je dois faire 15 à 18 000 kms par an, principalement de longs trajets autoroute pour les vacances ou voir des amis. Une voiture c’est bien utile et je ne pourrai pas m’en passer!

Hors ligne

 

#22 03/08/2011 12h02 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   84 

Je ne suis pas du tout fan de voiture.

Je suis en train de me débarrasser de mon Y10 de 1991, et je viens de racheter une ford de 2001 avec 60.000 kilomètres au compteur.

Je roule peu, 5.000 kilomètres/ans, et pour moi une voiture ne me sert que pour aller d’un point A à un point B.

Pourquoi des voiture de 10 ans avec peu de kilomètres?
Car il y a peu de frais d’entretien, et le prix est intéressant! (2500€ en comptant les frais de carte grises)

Hors ligne

 

#23 03/08/2011 12h35 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   36 

gunday a écrit :

Je roule peu, 5.000 kilomètres/ans, et pour moi une voiture ne me sert que pour aller d’un point A à un point B.

pareil
je peux comprendre l’engouement pour les belles voitures, mais pour ma part c’est d’un superflu total. A quoi sert d’avoir 200 ou 300 chevaux sous le capot, pour rouler à 70 sur le périph un oeil braqué sur le coyote ? Ensuite le design tout ça, je comprends encore… mais pour ma part, c’est toujours la question basique d’investisseur heureux qui me reviendra à l’esprit : "dépense ou investissement ?"
pour me mener du point A au point B, ma prochaine caisse sera une dacia, point barre.

Hors ligne

 

#24 31/10/2011 14h25 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

Rodolphe a écrit :

Le problème avec la 911, c’est de savoir de laquelle on parle. Elle existe depuis 1963 et est toujours au catalogue aujourd’hui !!!

Au minimum, pour avoir un exemplaire en bon état, pas trop kilometré (+ de 100 000 quand même), avec un carnet à jour (ou des factures) il faut compter autour de 20 000€. Et à ce prix là, on a une 911 des années 80. Interessante pour une utilisation type Week-end, et decouvrir le monde Porsche. Après en termes de tarifs il n’y a pas de limite, car on peut les achetées neuves de 85000 à 200 000€ selon la puissance.

L’entretien n’est pas trop ruineux, pour un vehicule en bon état et suivi. Une revision par an, chez Porsche coùt de 500 à 1000€. Prevoir en + les consommables : pneus, freins etc…Mais globalement, c’est de la qualité allemande, donc fiable, contrairement à d’autres marques de sport.

Assurance, cela depend de son bonus, de la valeur du vehicule, et de sa puissance. Moi je paye 1100€ / an.

Carburant : faut compter de 10 à 15L / 100kms selon le modèle (ancienneté, turbo ou pas etc…)

Mais, tant qu’on a pas essayé, cela reste purement theorique. La notion de plaisir efface le reste…

D’autant plus qu’une posche type 911 3.6L, 911SC, 911 964 et 911 993, ont le vent en poupe : elles prennent de la valeur avec le temps.
Par contre, cela sous-entend que le véhicule est d’origine, à le carnet d’entretien à jour tamponé par Porsche, etc…
Pour certain modèle rare type RS on peut parler de placement !
-- Joindre l’utile à l’agréable smile --

Hors ligne

 

#25 06/11/2011 16h01 → Le rentier et son automobile… (automobile, plaisir, rentier, voiture, économie)

Membre
Réputation :   

Bonjour
Sur ce sujet, alors que mon cheval accuse 230K Km , je dois faire face a des réparations pour env 1 000EUR.
Les réparations sont dues à la vieillesse mais le moteur tourne nickel..
Bref, de quoi me faire sérieusement me poser LA question: le soigner ou l’enterrer.

J’ai tourné le pb dans tous les sens ( même si je n’ai pas faite des calculs savants) mais:

-étant donné que je pressens que je n’aurai pas de grosse casse moteur dans les 12-24 mois ( si je me trompe sur cet attendu, le raisonnement ne tient pas)
-étant donné que j’aime encore mon cheval et je suis hermétique au marketing automobile et l image de "auto = prolongement de la personnalité du conducteur chargé de testostérone et avide de reconnaissance sociale"
-étant donné que je ne réfléchis pas au regard des déterminants visés ci-dessus mais je réalise que  changer de cheval revient à mobilser 10% de mon patrimoine de prolétaire
-étant donné que les soldes ne sont pas finies dans l’investissement coté et vu les valorisations actuelles , je ne veux ni vendre 10% de mon actif à ce prix ni obérer mes "cash earnings" ( mon salaire de travailleur) afin de continuer à  saisir les opportunités..

DONC JE VAIS AMENER MON CHEVAL CHEZ LE VETERINAIRE..

Ai je tort? Si tout le monde raisonne comme moi, va falloir que l’Etat refinance bientôt des primes à la casse….

Jean

Dernière modification par jean (06/11/2011 19h01)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech