Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 21/01/2016 17h50 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   44 

Pour changer un peu des portefeuilles d’actions, je vous propose de suivre mon portefeuille de bonus cappés.

Une présentation de ces produits se trouve ici : Warrants, Turbos, Bonus et autres produits spéculatifs…
Message 13 notamment.
La documentation explicative de la Commerzbank : Commerzbank Bourse

Après avoir fait tourné un portefeuille virtuel depuis mi-2015 et réalisé quelques investissements ponctuels avec succès sur le second semestre pour bien comprendre leur fonctionnement, j’ai décidé de consacrer une part d’environ 20% de mon portefeuille à ces produits.

Je les trouve intéressants car ils permettent de gagner, sur la période choisie :
- au moins autant que l’action sous-jacente si cette dernière monte jusqu’au niveau bonus. Rien n’empêche alors de rouler la position sur un nouveau bonus à barrière plus haute si on anticipe encore une hausse.
- plus que l’action si celle-ci stagne ou baisse moins que la limite basse, le rendement étant connu à l’avance
- ne pas perdre moins que l’action si celle-ci baisse fortement, sous de la barrière basse.  Je dis "pas moins" à condition de choisir un bonus dont le cours est proche de celui du sous-jacent au moment de l’achat.

On peut choisir un bonus plus ou moins spéculatif en fonction de ses objectifs. Plus le sous-jacent sera proche de la barrière basse et la maturité longue, plus le rendement sera élevé tout comme le risque.

Pour démarrer, je choisi la sécurité, surtout dans l’environnement volatil de ce mois de janvier, à savoir des bonus d’échéance à mars, avec une borne basse éloignée et donc un rendement peu élevé, à environ 5%.
Pour être plus efficace et dans des conditions de marché plus calmes, je pense que l’idéal est de choisir une période plus longue, à 4-6 mois afin d’aller sur des rendements plus proches de 10% et conserver une barrière assez éloignée.

Les achats ont été réalisés le mercredi 13 janvier. La période semble peu propice pour démarrer mais après tout, si ça se passe pas trop mal dans cette période volatile, ça me rassurera pour continuer.
Voici les valeurs choisies avec leurs caractéristiques propres, les conditions de mon achat et les conditions à ce jour.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1843_bonus.gif

Mes choix :
- Cap Gemini : bon trend sur la valeur. J’ai dérogé à ma règle du delta à 0 entre la valo du bonus et du sous-jacent (6%) car je trouve la distance de 14% assez sécurisante
- Alstom : assez stable depuis l’annonce du rachat par GE. Le défaut est une barrière basse pas très éloignée.
- Neopost : mauvaise tendance mais barrière très éloignée pour un rendement non négligeable.
- Peugeot : le pari plus risqué de cette sélection malgré une barrière à 20% du fait de la volatilité sur ce secteur.
- Suez : valeur tranquille, barrière éloignée
- Total : barrière éloignée, je pense que la valeur va tenir la limite de 29 euros malgré le contexte actuel. Par contre, j’ai déjà dérogé à ma règle avec un delta de 20%. Ca m’apprendra.

Après une semaine de cotation : ça secoue bien mais les barrières tiennent bon à part Peugeot dont la distance de sécurité est passée de 20 à 12%.
Je referai un point à la fin du mois.

Mots-clés : bonus, portefeuille, spéculatif

Hors ligne

 

#2 02/02/2016 17h45 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   44 

Trois semaines après le démarrage de mon portefeuille de bonus, seule Peugeot bat de l’aile et se retrouve à 10% de la barrière basse. La moitié de la marge de sécurité a été mangée depuis l’achat. Les autres valeurs se tiennent plutôt bien.

J’hésite à vendre le bonus Alstom pour renforcer le Cap Gemini, plus éloigné de sa barrière basse. La première me semble en effet autant volatile que la seconde.

J’ai également procédé hier à des achats a échéance Juin, en essayant de respecter la règle des quasi 0% d’écart entre le cours du bonus et celui de son sous-jacent et en tablant sur des barrières assez éloignées.
J’ai repris des Suez et Cap Gemini, mais aussi un bonus sur Casino car la barrière est très éloignée (40%) tout en offrant un bon rendement à l’échéance.
Zodiac afin de jouer la bonne réorganisation de l’activité sur les trimestres à venir. Barrière là-aussi bien éloignée.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1843_bonus2.gif

Hors ligne

 

#3 02/02/2016 17h56 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   129 

Le gros avantage des bonus cappés, c’est que ce sont des placements à "théta positif" : toutes choses égales par ailleurs, ils se valorisent quand le temps passe et se rapproche de l’échéance.
Et la seule chose dont on est sûr en bourse, c’est que le temps passe …

Bien d’accord avec votre stratégie de prendre des bonus au cours proche du cours du sous-jacent.

je choisi la sécurité, surtout dans l’environnement volatil de ce mois de janvier, à savoir des bonus d’échéance à mars, avec une borne basse éloignée et donc un rendement peu élevé, à environ 5%.
Pour être plus efficace et dans des conditions de marché plus calmes, je pense que l’idéal est de choisir une période plus longue, à 4-6 mois afin d’aller sur des rendements plus proches de 10%

Bien faire les calculs de rendement en annualisé. 5 % à 2 mois, c’est mieux que 10 % à 6 mois.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (02/02/2016 18h04)

Hors ligne

 

#4 05/02/2016 16h18 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   129 

Pour changer un peu des portefeuilles d’actions, je vous propose de suivre mon portefeuille de bonus cappés.

Très intéressante initiative, mais il faudrait changer le titre de la discussion "Portefeuille d’actions de Ostal"

Hors ligne

 

#5 07/02/2016 17h05 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   44 

J’avais appelé cette discussion "Portefeuille de Bonus" mais elle a été renommée en "Portefeuille d’actions" par les modérateurs, ce que je trouve moi aussi dommage puisque ce ne sont pas des actions.

En ce qui concerne le choix de l’échéance, à trois, six, neuf ou douze mois, je m’interroge sur ce qui est le plus pertinent. Une échéance à trois mois est effectivement sécurisante mais un gain de 5% est vite grignoté par les frais de courtage et le delta achat vente. Perdre 1% sur 5% se ressent nettement plus que sur 10%.

J’en viens à penser qu’une échéance courte est bien pour profiter d’une anomalie de marché mais de ne doit pas être systématiquement utilisée. Les échéances six/neuf mois me semblent offrir de meilleures caractéristiques rendement/risque.

Hors ligne

 

#6 08/02/2016 17h52 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   129 

Ca devient chaud sur le 1G78Z,
Cap gemini vient de faire -7 %.

Hors ligne

 

#7 11/02/2016 17h21 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   44 

Mes bonus cappés ont tendance à devenir des bonus kapput…

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1843_bonus1102.gif

Quatre d’entre eux ont touchés la barrière basse, en gris dans mon tableau. Je rappelle que dans ce cas, le bonus continue d’être coté en suivant quasiment le cours du sous-jacent. Il peut donc toujours être vendu d’ici l’échéance. A l’échéance, il est remboursé au cours du sous-jacent.

Parmi les quatre, j’ai vendu ceux liés à Alstom et à Neopost avant que la barrière ne soit touchée afin de réinvestir l’argent dans d’autres bonus plus sécurisés. Les pertes sur les deux sont de respectivement  -8% et -15%. Ces pertes sont donc figées.
Je conserve les bonus liés à Cap Gemini et Peugeot, espérant une remontée de ces deux actions d’ici la mi-mars et donc m’en débarrasser à un meilleur prix que maintenant. Les pertes à -20 et -25% vont donc évoluer.
Suez et Total tiennent le coup pour l’instant et sont donc toujours censées rapporter 5% chacune.

Pour essayer d’avoir un bilan potable à mi-mars, j’ai investit les liquidités récupérées et un peu de cash dans deux bonus se terminant toujours en mars avec des barrières à 20%. Il s’agit de Renault et Air France. La première devrait publier de bons résultats demain et Air France est particulièrement stable dans la tourmente actuelle. J’ai noté x2 sur Air France car ai investi deux fois plus que sur les autres.

Donc en comptant les quatre pertes (figées et potentielles ce jour) et les quatre gains potentiels actuels, ça donne une moins value globale de -5% à comparer à un CAC à -13%. Les vrais comptes sont pour mi-mars.

Hors ligne

 

#8 11/02/2016 17h36 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   129 

une moins value globale de -5% à comparer à un CAC à -13%

C’est une belle performance dans le contexte actuel !

Concernant Cap Gemini (qui se prend encore -6% aujourd’hui), alors que vous aviez investi sur 1G78Z, vous avez renforcé avec 1G80Z qui aujourd’hui est à -15 %.
Personnellement je ne fais pas ça : AMHA on peut rouler une position (vendre pour acheter une barrière plus basse ou une échéance plus lointaine) mais pas augmenter la position.

Il s’agit de Renault et Air France. La première devrait publier de bons résultats demain

Comment savez-vous ça ?

Dernière modification par ArnvaldIngofson (11/02/2016 17h37)

Hors ligne

 

#9 24/02/2016 23h04 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   44 

Mise à jour de mon portefeuille de bonus. L’échéance des bonus du premier trimestre est au 18 mars mais j’en ai déjà vendu une majorité.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1843_bonus2402.gif

Les bonus Cap Gemini et Peugeot avaient touché leur barrière basse. J’ai profité de la hausse de Peugeot ce jour pour le revendre à moindre mal, idem pour Cap il y a quelques jours.
Sur Neopost, j’ai vendu le bonus alors qu’il était encore à 8% de sa barrière car la descente était très rapide. Finalement,  il est descendu à 3 centimes de la barrière puis a remonté depuis. Dommage…
Les bonus Air France et Renault ont été efficaces puisque revendus au bout d’une semaine, leur maximum quasi atteint assez rapidement.
J’ai donc récupéré pas mal de cash. Si le marché baisse bien dans la semaine à venir, il y aura des opportunités pour me replacer une dernière fois sur des bonus à échéance Mars afin d’espérer récupérer 5-6% sur ceux-ci et ainsi peaufiner mon bilan de ce premier trimestre.
Sinon, l’argent sera placé sur des bonus à Juin.

Le bilan actuel est de -2,2%, à comparer à -8% pour le CAC.

Hors ligne

 

#10 25/02/2016 00h01 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   129 

Le bilan actuel est de -2,2%, à comparer à -8% pour le CAC.

C’est toujours une belle performance dans le contexte actuel !
Dommage qu’elle suscite peu de réaction sur ce forum …

Deux approches sont possibles avec les bonus cappés :
. échéances longues (9 mois ou plus) : barrières basses éloignées "presque sûres", rendement annualisé 15 à 20 %
. échéances courtes (la prochaine ou les 2 suivantes) : barrières basses risquées, rendement annualisé énorme.
Je suis plutôt sur la première approche,
mais en voyant vos performances je vais réfléchir à raccourcir les échéances …

Hors ligne

 

#11 25/02/2016 13h42 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   44 

Pas facile d’avoir une position bien définie sur les échéances à utiliser. Ca dépend aussi beaucoup du contexte général. En ce moment, le marché est irrégulier et baissier et ça peut durer. Les échéances longues sont plus risquées et il peut vite y avoir de bonnes opportunités sur les plus courtes, à Juin en ce moment par exemple.
Sur un marché plus calme comme l’an dernier, les échéances à 6 et 9 mois étaient payantes.

Le point primordial, comme pour l’achat d’actions me semble être tout de même le profil que l’on souhaite se donner : investisseur ou spéculateur.
Je souhaite rester dans l’idéal sur :
- des entreprises sures peu sujettes à de violents mouvements (Essilor, Airbus, Orange, Suez) mais aussi des entreprises un peu plus risquées mais dont les nouvelles sont meilleures depuis quelques trimestres (Air France, Peugeot/Renault)
- choisir des bonus à barrière à 20%, gain à 6-8% à horizon de 4-6 mois
- avec un delta entre le cours du bonus et du sous-jacent proche de zéro.

Evidemment, je n’ai pas fait ce que je dis puisque ma position sur Juin se compose notamment de Casino et de Zodiac. La baffe du jour sur Zodiac sera je l’espère salutaire pour moi. Le bonus n’est pas encore perdu malgré les 20% de perte de ce jour sur l’action. Il reste 8% jusqu’à la barrière, on verra bien. C’était trop risqué de jouer la recovery sur un seul trimestre.

Je pense aussi qu’il faut éviter l’éparpillement, écrémer sa liste au maximum quitte à tourner sur trois ou quatre valeurs tout au long de l’année.

Hors ligne

 

#12 13/03/2016 18h43 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   44 

Le premier trimestre de mes investissements en bonus cappé s’achève puisque les produits arrivent a échéance cette semaine.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1843_bonus1303.gif

La performance est en ligne avec celle du CAC, c’est à dire -4%.

Ce fut un premier test intéressant puisque j’ai rencontré tous les cas de figure :
- des barrières basses touchées (Cap, Alstom, Peugeot)
- une barrière basse pas touchée mais tout de même une vente avec la crainte de l’atteindre (Neopost). La barrière n’a pas été touchée à 3 centimes près…
- des maximum atteints très rapidement (Renault, Air France)
- des bonus arrivés quasi à l’échéance de façon naturelle sans avoir touché la barrière (Total, Suez).

J’en retire les leçons suivantes dans un marché pas évident puisque marqué par une forte baisse puis une forte remontée :
- éviter les sous-jacents spéculatifs car la barrière basse peut être atteinte rapidement, même avec une marge de départ confortable supérieure à 20%.
- éviter les écarts barrière/rendement trop importants comme des 20%-5% puisque une seule erreur suffira à plomber la performance globale.
- ne pas multiplier les bonus, resté concentré sur 4 entreprises maximum
- lorsqu’une barrière basse est atteinte, attendre l’échéance et vendre mécaniquement à ce moment. Ceci afin d’éviter de faire du market timing forcément hasardeux. J’ai revendu mes bonus trop tôt alors que le marché a continué à monter.
Si je n’avais rien fait du tout, j’aurais fini en positif.

Les quatre bonus du deuxième trimestre se portent bien. Zodiac a failli atteindre son ko mais a bien remonté depuis.
Le bonus Casino a quasi atteint son point haut, je vais certainement rouler ma position sur un autre comme l’a fait ArnaldIngovson. J’hésite tout de même car l’avenir proche du cours de l’action Casino va dépendre de la décision de S&P sur sa note.
En effet, dans une stratégie bonus, il faut privilégier les valeurs stables donc sans actualité importante avant l’échéance.

Et commencer à réfléchir aux achats du troisième ou quatrième trimestre.
Avec peut être moins de volatilité qu’au premier trimestre, je reste confiant sur l’utilisation de ces produits et vise toujours un rendement de 10% sur l’année.

Hors ligne

 

#13 13/03/2016 19h19 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   129 

Peut-être aussi ne pas attendre de toucher une barrière basse : vendre avant quand ça se rapproche.
On profite alors d’un peu de valeur temps (bonus plus cher que le sous-jacent),
et si on y croit encore acheter un bonus à barrière plus basse.

Evidemment on rate des opportunités comme Zodiac, mais c’était joueur …

Il va falloir que je surveille Casino !

Hors ligne

 

#14 31/03/2016 13h44 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   44 

Concernant les bonus du deuxième trimestre, tout va bien. Le calme revenu sur les marchés profite aux valorisations qui s’accroissent mécaniquement à chaque jour qui passe.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1843_bonus3103.gif

Casino a pu être revendu rapidement du fait de sa forte remontée.
Suez et Cap Gemini se rapprochent du terme avec encore 3% à gagner.

J’ai réinvestit sur Natixis l’argent récupéré par la Vente du bonus Casino. C’était le seul à avoir un écart bonus/sous-jacent proche de zéro malgré la proximité à deux mois et demi de l’échéance de juin.

Je commence à regarder quoi faire sur les périodes septembre et décembre. Pas beaucoup d’opportunité pour le moment. J’attends une baisse du marché pour rentrer.
J’ai acheté un bonus Bouygues dont les performances m’ont semblé intéressantes. Achat un peu spéculatif avant la conclusion ce dimanche des réunions sur la vente de la branche Telecom.
Ce faisant, je n’ai pas respecté mon objectif de n’investir que dans les entreprises sans remous potentiels. On verra ce que ça donne.

Hors ligne

 

#15 04/04/2016 12h26 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   129 

J’ai acheté un bonus Bouygues dont les performances m’ont semblé intéressantes. Achat un peu spéculatif avant la conclusion ce dimanche des réunions sur la vente de la branche Telecom.

Bon, pour Bouygues c’est raté, mais la barrière basse n’est pas touchée.
Allez-vous le garder comme Zodiac, ou être prudent ?

Hors ligne

 

#16 04/04/2016 13h06 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   44 

Oui, je vais garder le bonus Bouygues a échéance septembre. D’une part parce que la barrière n’a pas été touchée et d’autre part parce que l’échéance est lointaine.
Je profite ainsi d’un des avantages des bonus qui est que la vie continue même si la barrière est touchée. Dans ce cas, pas de KO technique comme sur un turbo ou un stability.

Et comme l’action Bouygues vient de prendre sa claque, j’en ai profité ce matin pour me positionner sur le Bonus D390Z qui me semble pour le coup très sécurisant : échéance à juin, 23% de la barrière, 3% d’écart seulement avec l’action et tout de même 6,5% de rendement.

Hors ligne

 

#17 17/05/2016 14h26 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   44 

Mise à jour de mon portefeuilles de bonus.

http://www.devenir-rentier.fr/uploads/1843_bonus1705.gif

Tout se déroule bien sur le deuxième trimestre. Les bonus Cap Gemini, Suez et Casino ont été vendus suite à leur montée vers leur niveau maximal.
Il est intéressant de voir que les bonus Cap et Casino ont rapidement montés, suivant ainsi la montée du cours de ces entreprises. Par contre le cours de Suez est en baisse de 8% sur le trimestre, mais le bonus lui a progressé tranquillement du fait du rapprochement de l’échéance. Il a été vendu avec une plus value de 5,5%.

C’est là toute la force de ces produits, à savoir procurer un fort rendement même si l’action stagne ou baisse sans atteindre la barrière basse.
Ce trimestre de stagnation du CAC est parfait pour ce genre de stratégie. J’attends l’arrivée à échéance des bonus Zodiac (qui a eu très chaud en février suite au profit warning) et Natixis (attention au gros dividende fin mai) pour tirer le bilan du trimestre.

Le bonus Bouygues acheté après la forte baisse du titre le 5 avril a également été vendu.
Par contre, celui acheté avant cette date pour jouer une hausse du titre suite aux négociations de rapprochement est toujours en course mais à seulement 5% de la barrière basse. Le détachement du coupon en mai de 5% a été également un facteur jouant dans le mauvais sens. Malgré ces deux gros évènements, le bonus est encore vivant. Pour rappel, s’il vient à toucher la barrière basse, sa valeur ne sera pas nulle, elle suivra la cours de l’action jusqu’à son  échéance en septembre.

Pour le troisième trimestre, je continue la stratégie sur Zodiac pour qui le pire semble passé. Les objectifs annuels sont maintenus, la valeur reste opéable et le bonus choisi offre une marge de sécurité de 30% pour un rendement à trois mois de 12%. Je pense aussi me positionner sur l’échéance décembre (code K074Z) qui offre le même rendement à six mois  avec une grosse marge de sécurité à 40%.
J’ai également choisi EDF, valeur moisie que je ne mettrai certainement pas en portefeuille mais la distance de barrière à 40% me semble très sécurisante sur trois mois pour un tout de même beau rendement de 7% à ganger sur cette période.
Première position prise pour Décembre sur BNP. Je pense me positionner sur d’autres bancaires dans les semaines à venir.

Cette stratégie Bonus représente désormais 30% de mon portefeuille. Pour le reste, n’étant pas particulièrement fort pour la sélection de titres, je préfère suivre les bons. J’ai donc 20% investis sur les valeurs de Jean-Marc via son site www.condi-harazee.fr et 50% investis sur les portefeuilles PEA de Raskol via son blog www.raskolportfolios.com. Leurs performances à long termes sont excellentes avec des sélections d’entreprises solides.

Hors ligne

 

#18 17/05/2016 17h49 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   129 

ostal a écrit :

le cours de Suez est en baisse de 8% sur le trimestre, mais le bonus lui a progressé tranquillement du fait du rapprochement de l’échéance. Il a été vendu avec une plus value de 5,5%.

C’est là toute la force de ces produits, à savoir procurer un fort rendement même si l’action stagne ou baisse sans atteindre la barrière basse.

CQFD …

Hors ligne

 

#19 18/05/2016 10h09 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   24 

Merci Ostal pour ce suivi de vos bonus capés.

Après  m’être renseigné sur ce type d’investissement, j’envisage de mettre en place en parallèle de ma stratégie buy and hold.
Je trouve intéressant le fait de pouvoir être positif, même en cas de baisse (modérée) du sous-jacent, tout en connaissant à l’avance le montant du gain possible.

J’ai donc effectué un premier achat de certificat, en faisant attention à la marge de sécurité, ainsi qu’’au rendement à échéance. Rien
de bien original pour autant, puisque pour débuter je vous ai suivi sur le K073Z de Zodiac, avec une sécurité de 33%, et un rendement à échéance de 9,7%.

Voilà, je ne m’accapare pas plus votre file.


http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#20 18/05/2016 13h57 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   44 

Bienvenue au club Neo.

Zodiac reste tout de même un choix parmi les plus spéculatifs même si on peut espérer que le plus dur est passé pour cette entreprise. C’est du fait de ce caractère spéculatif que les bonus sur Zodiac offrent des performances intéressantes.
N’hésitez pas à comparer les performances des bonus en fonction du caractère sécurisant des entreprises sous-jacentes. C’est instructif.
Par exemple, le même bonus d’échéance septembre et barrière de 30%, sur Essilor cette fois-ci ne rapporte que 1,13%.

Hors ligne

 

#21 18/05/2016 15h47 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   24 

J’ai bien conscience du côté spéculatif de Zodiac.
C’est d’ailleurs, pour moi, l’un des intérêts des bonus cappés. À savoir investir avec une certaine marge de sécurité sur des sociétés que je n’aurais jamais pris en buy and hold du fait justement du côté trop spéculatif.


http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#22 19/05/2016 22h38 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   24 

Petite question tout de même. Sur quel site suivez-vous les différents bonus cappés négociés ? Parce que je ne parviens pas à en trouver qui fournisse toutes les informations détaillées et qui plus est à jour. Je dois jongler entre plusieurs d’entre eux pour arriver à obtenir les données voulues. C’est un peu galère…


http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#23 20/05/2016 08h28 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   44 

Tout simplement sur le site de l’émetteur à savoir Commerzbank :
Commerzbank Bourse - Bonus Cappés

Il y a la cotation des bonus, leur rendement et distance barrière ainsi que le cours du sous jacent. Possibilité de trier par date d’échéance, ce qui est aussi intéressant pour chercher des opportunités à court terme.

Pour une vision plus graphique, j’utilise Boursorama.

Hors ligne

 

#24 20/05/2016 09h36 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   24 

Je vais tester, merci. Parce que sur trading sat, les infos ne sont que partielles et surtout pas à jour. Il n’est par exemple pas indiqué si la barrière à été touchée ou pas… Et sur Cortal Consor certains certificats sont tout simplement inconnus.

Édit : Autre question à laquelle je n’ai pas trouvé de réponse : Lorsqu’un certificat arrive à maturité et qu’il est procédé à son "rachat" par son émetteur, qu’il y ai paiement du bonus ou pas, est-ce considéré par le broker comme étant un ordre de bourse (donc facturation de frais de transaction), ou bien est-ce comme pour le paiement des dividendes, sans aucun frais de transaction ?

Je partirai plutôt sur la seconde option, mais j’aimerais en avoir le coeur net.

Dernière modification par Neo45 (20/05/2016 19h47)


http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#25 21/05/2016 00h24 → Portefeuille d'actions de Ostal (bonus, portefeuille, spéculatif)

Membre
Réputation :   129 

En principe aucun frais de transaction, mais vérifier avec le broker.

Par contre impact sur la fiscalité.
Voir le "Guide des produits de bourse"
Guide des produits de bourse
page 28 :

Commerzbank a écrit :

pour les certificats : Bonus et reverse Bonus Cappé, Cappé (+), Flooré (+), Certificat 100%,
discount et reverse Convertible
Ce sont des valeurs mobilières qui ne sont pas éligibles au PEA. La fiscalité diffère selon que
l’investisseur revende le produit avant l’échéance ou non :
•    si le produit est revendu avant l’échéance, la plus-value de cession éventuelle est taxé en 2013
au barème progressif de l’impôt sur le revenu, auquel s’ajoutent les prélèvements sociaux au
taux de 15,50%.
•    si l’investisseur attend l’échéance, si l’investisseur attend l’échéance, les plus-values éventuelles
feront l’objet d’un prélèvement obligatoire automatique non libératoire de 24 % pour un
montant brut réduit de la fraction déductible de la CSG à titre d’accompte, en plus des
prélèvements sociaux de 15,5%. Ce prélèvement de 24% sera incorporé à l’impôt calculé selon
le barème progressif, entrainant ainsi un trop perçu ou au contraire un supplément
à payer. Les moins-values éventuelles ne sont pas déductibles.

En fait, à échéance c’est la fiscalité des obligations.

En pratique, il n’y a pas d’intérêt, mais plutôt un risque, à attendre l’échéance (ou plus exactement le Dernier jour de cotation).
En général, vers 1 mois avant l’échéance, le certificat cote 0,0n € sous le bonus. Donc pratiquement plus rien à gagner, alors qu’un profit warning entraînant -20 % et tiltant la barrière basse est toujours possible.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech